Francaisdefrance's Blog

27/05/2010

Bagarre raciste devant le lycée: mais pas le racisme que l’on imagine…

Ca, c’est autorisé…

Mais que vont pouvoir faire la Halde, SOS Racisme et Cie? Voilà du racisme anti-fringue! Et les « d’jeunes » qui se balladent avec des T-Shirt ornés du drapeau algérien par pure provocation, on ne dit rien, là?

Les commentaires m’ont bien fait rire:

« aie je viens de m’apercevoir que j’étais un nazi … oui ouiS j’ai des caleçons Lonsdale !!! mais je vous jure …  » (Le commentaire a été modéré)

H.le 26 mai 2010 à 17h08

Ne laissons pas passer les « nazillons ». Ils représentent un danger pour notre cohésion sociale et le vivre-ensemble. Laissons aux jeunes immigrés de la troisième ou quatrième génération le temps de s’intégrer. Comme les Espagnols, les Italiens, les Polonais, etc, ils finiront bien par le faire. C’est sûr que stigmatisés, couverts d’opprobres, mis à l’écart dans des ghettos, ils ne peuvent avoir que des réactions défensives et communautaires. Aidons les à s’insérer en améliorant notre accueil et en débloquant des fonds supplémentaires pour leurs cités et leurs loisirs. Dès fois, j’ai honte d’être Français vu le peu de cas que nous faisons de ces jeunes.

b. le 26 mai 2010 à 17h02

Donc si je résume : une bagarre entre un jeune raciste « nazillon », blanc bien sûr contre de gentils « jeunes issus de l’immigration ». Origine du conflit? Le vilain facho qui porterait un blouson Lonsdale… (Le commentaire a été modéré)

r. le 26 mai 2010 à 15h57

C’est scandaleux, on est victime d’une persécution anti-blanc et anti-français, et c’est nous qui sommes racistes ???!!!! (Ce commentaire a été modéré)

FDF

Jeudi matin, les secours et la police sont intervenus après une bagarre devant le lycée.

Une agression à caractère vraisemblablement raciste a fait un blessé léger devant le lycée Henri-Martin. La police prend l’affaire au sérieux.

La cité des Pastels serait-elle en passe de céder aux tensions nazillons contre jeunes issus de l’immigration au sortir des lycées ? Après une première agression à caractère raciste en janvier devant Colard-Noël (lire par ailleurs), la police ne prend pas ce nouvel incident à la légère. Mais pour tout le monde, le credo est :  ne pas jeter d’huile sur le feu.
Pompiers et ambulance à l’intérieur de Henri-Martin, voiture de police à l’extérieur ce jeudi matin… La bagarre a fait un blessé léger et suscité l’émoi. La victime, âgée de quinze ans et scolarisée dans cet établissement, a été entendue par les enquêteurs et a déposé plainte. Devant la grille, trois jeunes filles n’hésitent pas une seconde : « Oui, c’est bien des jeunes qui sont « tombés » sur un autre : il avait un blouson d’une marque qu’il faut pas. » Entendez par là : une marque portée par des jeunes connotés « racistes ». « Nous ne sommes pas encore en mesure de connaître la raison exacte » de l’agression, tempère sérieusement le commissaire David Boileau. La victime ne serait, selon les premiers éléments de l’enquête, « porteuse d’aucun blouson problématique. Mais depuis peu, nous accentuons notre présence aux abords du lycée Henri-Martin, car le climat est tendu. Des altercations

ont été constatées. C’est nouveau, et nous y sommes attentifs. » « Oui, il y a eu des bagarres ces derniers temps », commente une autre lycéenne.
Pour les forces de l’ordre, la priorité est de retrouver les agresseurs. Quant au chef d’établissement, interrogé, il se contente de préciser : « Cela s’est passé dehors, sur la voie publique. Et je n’ai vu personne sur un brancard. »

EN JANVIER A COLARD-NOEL…

Les deux principaux auteurs de violences, commises sur un élève du lycée Colard-Noël le 18 janvier dernier (Lire L’Aisne Nouvelle du 21 janvier) ont été confondus quelque temps plus tard par la police. Le jeune homme de 18 ans et son copain mineur ont reconnu avoir roué de coups l’adolescent parce qu’il le croyait « raciste à cause de son blouson. » Ce jour-là, Teddy, 18 ans, portait une veste Lonsdale, marque de vêtement très prisée dans les milieux d’extrême droite. A tort ou à raison, une bande de jeunes en a déduit que le lycéen était ouvertement raciste. Ils l’ont tabassé. Le garçon est resté fortement choqué. Parmi ses agresseurs présumés, un mineur de 17 ans a été entendu par le juge des enfants. Un jeune majeur est convoqué devant le tribunal correctionnel pour le 7 septembre.

Source: http://tinyurl.com/2uufykm

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :