Francaisdefrance's Blog

26/05/2010

Le « danger » des sites internets…

On va être tous fliqués, c’est annoncé. Au nom de quoi? De la liberté  d’expression… Notre France, du moins ses gouvernants, du moins SON gouvernant, n’acceptent pas que l’on informe la population de ce qui se passe tout près d’elle… Et pourtant, elle est la première concernée, non? La « république bananière est toute proche; elle est déjà là, en fait. Amin Dada et ses comparses ont fait des émules… Ce qui me fait peur, ce sont les massacres à la machette.

FDF


Comment déconstruire l’Histoire de France, rééduquer « les souchiens »?

Clin d’oeil...

La « déconstruction de l’Histoire de France » n’aura pas lieu. La « résistance » est là pour l’en empêcher. Et nos forces vives ne vont pas se laisser faire comme ça. Témoin, la désapprobation totale du film de l’anti-français Bouchareb qui vient de prendre la tôle »de sa vie à Cannes. Après la tentative minable d’ « Indigestes », il est souhaitable qu’il ait enfin compris. Mais rien n’est moins sûr; une énième récidive de sa part n’est pas exclue… Comme les autres, Bouchareb, il est venu en « repèrage », mais trop tard. Ses potes commencent à quitter le navire…

FDF

Lundi 24 mai 2010

« Le film Hors la Loi de Rachid Bouchareb s’est fait sévèrement critiquer par une partie de la classe politique et pour cause. C’est le deuxième film après « les indigènes » qui tente de déconstruire l’Histoire de France obéissant en cela, à l’exigence d’Houria Boutelja de rééducation des français de souche qu’elle appelle les « souchiens ».

Même si je partage le regret que les combattants issus des colonies n’aient pas été suffisamment mis en avant dans les films historiques, comme à Montecassino, les plages de Provence ou plus loin dans les tranchées de 14/18 ou la guerre 39/40,  je regrette surtout que la France n’arrive pas à se  purger de son Histoire comme sait le faire les USA. Nous sommes encore a ressasser nos différents sur la dernière guerre mondiale, celle d’indochine et la guerre d’Algérie. C’est pitoyable!

Qu’il y ait une volonté de déconstruire l’Histoire de France me paraît une évidence. Toutefois, si l’on veut parler de l’Algérie des gentils par rapport aux méchants coloniaux français, il faudrait avoir des cinéastes français qui ne craignent pas de parler de l’Algérie d’avant 1830. C’est-à-dire celle, bien plus petite qu’aujourd’hui, d’avant que les français débarquent sur ce territoire sous occupation Turc. Il faudrait donc relater que ce territoire n’était pas occupé par des anges sans tâche mais aussi par des négriers qui pratiquaient la traite des blancs et singulièrement celle des chrétiens mis en captivité par les pirates barbaresques en méditerranée. La ville d’Alger à l’époque, était un bagne, une immense prison d’esclave. Ce fût même LA raison essentiel de ce débarquement. Qui aura le courage de le dire enfin?

Revenons sur ce film ! Avant même que ce film ait été projeté et alors que le secret le plus absolu avait été gardé autour du contenu du film, des manifestants, pieds noirs et harkis, avaient organisé une manifestation près du Palais des Festivals à Cannes. Une colère encouragée par plusieurs députés UMP comme Lionnel Luca ou Thierry MarianiLa Provence : Cela suffit ! Il y en a assez d’entendre, de lire ou de voir des films où il est expliqué à quel point la France s’est mal conduite durant la guerre d’Algérie. qui déclarait dans le journal

Il va sans dire que je partage tout à fait ce point de vue.

Je note, pour l’anecdote, que les protagonistes de ces différents films ne sont pas des descendants de Harkis ou de pieds noirs mais bien des descendants d’immigrés du travail. A mon humble avis et sans être trop provocateur,  j’estime qu’il devrait plutôt se pencher sur la question de savoir pourquoi leurs parents se sont expatriés d’un pays qui ne leur a rien donné après leur avoir tout promis.  Les Kabyles d’Algérie, qui avaient fournis l’essentiel des troupes du FLN, le savent bien aujourd’hui.

En effet, il est déconcertant au minimum, de voir des femmes et des hommes cracher sur l’histoire d’un pays, d’un peuple qui les a accueillis dans ses écoles et leur a accordé toutes les aides sociales pour les enfants et les logements dont sont issus la plupart de ces acteurs et metteurs en scène. C’est ce que l’on appelle abruptement, ne pas avoir la reconnaissance du ventre.

Certes, je ne suis pas entrain de dire qu’ils furent tous accueillis à bras ouverts, qu’ils furent reçus avec chaleur, que cela ne fût pas dur, voire très dur pour eux comme autrefois, pour les polonais, les italiens, les espagnols, les portugais,  mais n’oublions pas que parmi ces immigrés du Maghreb venu travailler dans l’ancienne métropole , chez les anciens colonisateurs honnis, un certain nombre avaient combattu ou approuvé la guerre d’indépendance. Ils ont choisis de quitter leur nouveau pays indépendant. Ce n’est pas rien au regard de l’histoire et de la morale n’en déplaise à Madame Boutelja Houria et à ses indigènes de la république.

Au regard du traitement infâme qui fût fait aux harkis par la France de l’époque sur son sol, ces fameux supplétifs qui avaient combattu dans l’armée française en croyant à la république, j’estime là aussi, à tort ou à raison, que  les immigrés du travail  et leurs enfants devenus français par la suite pourraient avoir, au moins, la décence de se taire. Qu’ils sachent bien que les Harkis, que leurs parents immigrés appelaient des traîtres (qu’ont-ils fait d’autres en abandonnant leur tout nouveaux pays ?), furent lâchement et froidement exécutés par centaine par le FLN. Nous partageons, je partage au moins cette honte puisque c’est la France, mon pays qui les avait abandonné. »

Source: Gérard Brazon

Annecy: des « gaulois » vivent un cauchemar…

Les « gaulois » ce sont nous, les français de souche, fiers de leur patrie et prêt maintenant à tout pour la garder… Les « gaulois », c’est ainsi qu' »ils » nous nomment. Mais les « gaulois, ça résiste… Des « jeunes chimpanzés » s’en sont physiquement pris à certains d’entre nous. Ils vont le payer, cher…
FDF

ANNECY

jeudi 20.05.2010

C'est place des Romains, à la sortie d'un bureau de tabac, que les victimes ont été abordées.

C’est place des Romains, à la sortie d’un bureau de tabac, que les victimes ont été abordées.

« Le 30 avril, les 7, 9 et 12 mai, quatre conducteurs annéciens âgés de 19 à 40 ans, ont été séquestrés par une bande de caïds âgés de 17 à 20 ans qui opéraient selon un même mode opératoire.

Une cinquième victime s’est fait connaître en début de semaine auprès des enquêteurs.
Les caïds repéraient leurs victimes – toutes clientes d’un bureau de tabac situé place des Romains – et les abordaient avant de s’installer dans leur voiture et de les obliger à les conduire quelque part pour ne finalement les laisser repartir que quelques heures plus tard après les avoir agressées pour les dépouiller de leur téléphone portable, carte de crédit et de l’argent liquide en leur possession. Le calvaire de l’une des victimes, un jeune homme de 19 ans, aura duré plus de 24 heures.
Les conducteurs séquestrés ne doivent leur salut qu’à un concours de circonstances . L’un appelle au secours et provoque la fuite des malfrats, le second voit, pour son plus grand bonheur, l’embrayage de sa voiture rendre l’âme, le troisième sera abandonné sur le bas côté de la route et le quatrième est libéré grâce aux hommes de la BAC qui arrêtent les malfaiteurs grillant un stop !

Ils choisissent des « Gaulois »… Ce n’est pas un hasard.


 » Les auditions des victimes ont permis d’identifier 6 des 7 malfaiteurs. Trois d’entre eux, des mineurs, déjà connus des services de police pour des faits de home jacking, violence avec vol – deux d’entre eux ont déjà fait de la prison – ont été placés en détention provisoire hors de département. Les quatre autres mis en cause (l’un d’entre eux porte un bracelet électronique), ont été remis en liberté. A l’issue de l’instruction, ils seront très probablement mis en examen. Habitués de la place des Romains, ils choisissaient leur victime au faciès et prenaient soin de cibler ceux qu’ils appellent des « Gaulois », c’est-à-dire des français « pure souche« .
Ce n’est pas la première fois à Annecy que des faits similaires se produisent. Il y a un peu plus d’un an, des cas en tous points semblables avaient été signalés aux policiers, les victimes avaient subi des dommages corporels plus importants. Autre point commun : elles sortaient aussi du bureau de tabac de la place des Romains. Les gérants de l’établissement, qui ont été entendus, n’ont visiblement rien à voir avec ces affaires, ils étaient eux-mêmes victimes des agissements des jeunes malfaiteurs.
Quant aux conducteurs, ils sont tous très traumatisés par ce qu’ils ont vécu. Il se pourrait d’ailleurs que le juge demande une commission d’experts psychiatres durant la commission rogatoire de manière à évaluer le traumatisme subi.
Une instruction est ouverte et les malfaiteurs devront prochainement répondre des motifs suivants : séquestration, extorsion de fonds, violences volontaires et introduction d’objets interdits dans une enceinte pénitentiaire. Ils encourent jusqu’à 10 ans de prison
.

 » Ou une balle; on sera tranquilles… »

D’après une info lue sur: http://tinyurl.com/324rujj

Les 4000 de La Courneuve : « c’était l’Amérique ! »

Impensable! Et pourtant, c’est la triste réalité… C’est de « leur » faute, si ces quartiers populaires sont devenus des zones de non-droit… « Ils » ont fait fuir les « bons français » pour envahir de façon ignoble le terrain. Mais un bon coup de pied au cul et les « zones défavorisées » vont reprendre leurs rôle initialement prévu: celui de loger les familles françaises les plus modestes. Racaille, aie peur, à ton tour…

FDF

26 mai 2010

50 ans de l’histoire des 4 000 à la Courneuve retracés en 7 minutes. Témoignages des premiers français qui ont habité cette cité de Seine-Saint-Denis. Des soirées rocks organisées dans les caves pendant les années 60 au trafic de drogue ou d’armes, la population a changé, les occupations avec…


Voir la vidéo sur http://www.defrancisation.com/les-4000-de-la-courneuve-etait-amerique/

Séquestration et viol à Echirolles (Isère): deux suspects en garde à vue, un troisième recherché

On a mis 15 policiers sur l’affaire… Pffffffffff. C’est 1500 qu’il faudrait; et pas de prisonniers !!! On parle de personnes  » dont le visage était dissimulé par une capuche »… Les deux « suspects » sont en récidive… Je vous fais un dessin?

FDF

Deux hommes de 19 et 20 ans, soupçonnés d’une série d’agressions, dont la séquestration d’un couple lundi au cours de laquelle ils ont violé la femme , ont été interpellés mercredi et placés en garde à vue. Le troisième suspect, âgé de 19 ans, « a été identifié et joint par la police qui lui a demandé de se rendre », a également expliqué la directrice départementale de la Sécurité publique, Brigitte Jullien. « Il reconnaît les faits mais nie le viol », a-t-elle ajouté. Les trois agresseurs présumés sont sans emploi et connus des services de police pour des dégradations, vols, et pour l’un d’entre eux, vol à main armée. Ils ont été identifiés grâce à la caméra de vidéo-surveillance d’un magasin.

Les faits se sont déroulés lundi, vers 4 heures du matin. Trois hommes ont obligé un homme d’une trentaine d’années, qui était en train de promener son chien près de son domicile à Echirolles, (Isère), à les conduire chez lui sous la menace d’une arme de poing et d’un couteau, a précisé la police. « Trois individus à vélo, de moins de 20 ans, l’ont accosté et lui ont mis un couteau sur la nuque en lui demandant ses clefs de voiture et de l’argent, ce qu’il n’avait pas. Ils l’ont alors obligé à les emmener à son domicile », a expliqué la directrice départementale de la Sécurité publique. Une fois dans l’appartement, les agresseurs, qui avaient dissimulé leur visage sous une capuche, ont retenu le couple pendant une heure et demie puis ont violé la jeune femme avant de l’enfermer à clef avec son compagnon et de s’enfuir, avec des objets de valeur, en volant leur voiture qui pour l’instant n’a pas été retrouvée.

Quinze policiers travaillent sur cette enquête

Selon Le Dauphiné libéré , les trois hommes sont aussi soupçonnés d’avoir séquestré quatre étudiants à Echirolles samedi matin pendant près de deux heures avant de voler leurs téléphones portables, leurs cartes bleues et leurs ordinateurs. Ils sont également suspectés d’avoir perpétré une troisième agression le 19 mai, toujours à Echirolles, au cours de laquelle ils avaient subtilisé et utilisé la carte bleue d’un jeune homme sous la menace d’un couteau.

« Les trois hommes à vélo avaient utilisé le même mode opératoire en plaçant un couteau sur la nuque de leur victime, ce qui nous a permis de faire le rapprochement », explique la police. Mais l’enquête s’annonce « difficile » : « les victimes choquées et traumatisées ont beaucoup de mal à témoigner. Les agresseurs motivés par l’argent sont en tout cas particulièrement déterminés et agressifs et n’ont peur de rien », souligne la directrice départementale de la sécurité publique Brigitte Jullien. Quinze policiers travaillent sur cette enquête, et des patrouilles ont été mises en place aux heures critiques. »

Source: http://tinyurl.com/27wpfcb

Situation actuelle de la France: une très bonne analyse…

Reçu par mail:


« Doucement mais surement la France va se soulever et prendra les armes pour remettre de l’ordre dans tout le bordel que les p………. de politicards ont mis dans notre pays durant 40 ans.

Giscard d’Estaing, Mitterrand, Chirac, Sarkö (LA LISTE DES PRESIDENTS FOSSOYEURS) sont tous les quatre à mettre dans le même sac.
Ils se sont payé la tête des Français et se paient encore à ce jour la tête des moutons de Français:
Giscard d’Estaing (promoteur du regroupement familial : appellation pudique d’une immigration de peuplement massive…), Mitterrand (promoteur de « SOS racisme » et de la société « festive », secondé en cela par l’H…. festivus, l’inénarrable J. Lang…), Chirac (promoteur du multiculturalisme et de la HALDE, défenseur de la PAC ruinant la paysannerie, réélu par défaut…) et maintenant Sarközy (promoteur du métissage obligé, chantre des mosquées, créateur du « conseil français du culte musulman », adepte du népotisme…) ; ces personnages, à mesure d’élections démocratiques de façade, nous ont imposé leur pouvoir oligarchique jamais dévolu au bien commun, mais toujours dans le seul but de leur propre intérêt à court terme, celui bien entendu de leur réélection.
Prêts pour y parvenir à flatter les instincts les plus vils de leurs moutons de Panurge, à prôner une vision dévoyée du réel, à sacrifier la tradition et les valeurs de l’ancienne civilisation européenne sur l’autel d’une « modernité » chancelante mais hargneuse.

La censure hypocrite et doucereuse des médias « bien pensants », la police de la pensée, ne sont pas leur moindre secours.

Le peuple français, à force de n’être pas gouverné, comme Sisyphe poussant vers le sommet d’une montagne un énorme rocher qui retombe sur ses épaules au fur et à mesure qu’il tente de gravir la pente, est-il condamné, écartelé entre l’espoir et la détresse ? »

Babette

La rédaction de Brave Patrie dépose plainte contre Jean-Louis Masson!

Reçu par mail:

21 mai 2010     

« Amis patriotes, l’heure est grave. Nous savions que l’internet était peuplé de gauchistes malfaisants qui, le couteau entre les dents, la main droite sur le petit livre rouge et le pied gauche sur la tête du Maréchal, ne songent qu’à injurier, diffamer, calomnier, conchier l’action gouvernementale pour la réhabilitation des Vraies Valeurs de la France Vraie. Mais là, la coupe est pleine : une fois encore, après un débat sur l’identité nationale qui reprenait nos propositions nées du think-tank bidon à idées « la semaine de nos valeurs communes », votre journal préféré a été la cible d’une nouvelle campagne de contrefaçon ourdie par le sinistre Jean-Louis Masson, Sénateur de la Moselle, un département qui pourtant ne nous avait jamais déçu (excepté les poursuites contre les malgré-nous).

Iceluy a rédigé une proposition de loi visant à contraindre les blogueurs non professionnels à révéler leur identité, adresse, numéro de téléphone et mensurations péniennes, dans le but d’en tenir le fichier et in fine de décourager le salarié, effrayé par la perspective d’être sommairement licencié pour avoir émis quelques doutes sur l’intention (louable) de son DRH d’organiser un séminaire de cohésion au camping de la Foutrine, d’en faire profiter le reste du monde en rédigeant un billet sur son petit blog.

Belle incitation à l’auto-entreprise qui permet de dire « fuck » au marché de l’emploi, certes, mais il n’en reste pas moins que cette proposition est la propriété exclusive de Brave Patrie, et nous avons de nombreux témoins.

JPEG - 69.9 ko
La Dictature des Blogs est déjà en marche, Monsieur Masson (14 mai, Boulevard Saint Michel, Paris).

Il s’agit du premier pilier d’une institution appelée de nos vœux et nommée par nos soins « la Dictature des Blogs », dont une première réunion informelle a été tenue le 14 mai dernier dans les caves du 1er arrondissement de Paris, suivie d’effets immédiats, certains d’entre les membres de la rédaction ayant courageusement décidé de dévoiler publiquement leur identité en chantant la Marseillaise à poil sur la ligne 4 vers 23h45.

La rédaction constate que malheureusement, les pirates sévissent encore en dépit des menaces procédurières dont ils sont justement l’objet. En conséquence de quoi, la rédaction de Brave Patrie a déposé plainte contre Jean-Louis Masson. Une copie est annexée ci-dessous.

« Monsieur le Procureur de la République,

Nous avons l’honneur de porter à votre connaissance les faits suivants, prévus et réprimés par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Wesh-wesh.

Jean-Louis Masson est un sale voleur ! Il est vrai qu’il est sénateur, que telle fonction tire son nom du latin « senes » signifiant littéralement « vieux » et que comme chacun sait, les vieux sont enclins à la kleptomanie, mais là, le préjudice est tel que nous ne laisserons pas passer ce qui pourrait être l’œuvre du diable personnifié.

Rendez-vous compte, Monsieur le Procureur, ce sinistre personnage nous a dérobé une idée dont nous pouvons aisément prouver que nous en sommes les pères (et les mères) : il veut fliquer les blogueurs ! Le délit de piratage est flagrant : il est de notoriété publique que seul Brave Patrie peut avoir des idées pareilles. Qui a par exemple proposé que les isoloirs soient supprimés ? Qui a proposé que chaque électeur écrive son nom au dos des bulletins de vote ? Hein ? Qui ? Hein ? Hein ? Hein ?

Abstraction faite de ces généralités, nous pouvons facilement prouver que cette (cependant) brillante tentative de restreindre la liberté d’expression est la propriété de notre publication militante. Nous pouvons citer foultitude de témoins (à part celui qui alternativement jouait avec un couteau puis dormait) pouvant attester que le projet porté par Monsieur Jean-Louis Masson a déjà été évoqué publiquement lors d’un apéro Fafbook meeting secret au bar le Petit Chat écrasé, Petit Chaton éthéré ou quelque chose du genre, sis rue des Putes à Paris.

Monsieur le Procureur, nous demandons que justice soit faite et que notre travail soit reconnu à sa juste vraie valeur. Ce pourquoi nous portons plainte et nous constituons partie civile. Nous solliciterons des dommages et intérêts pour la modique somme de 1.548.268,21 euros (le FMI est d’accord), que nous utiliserons pour faire de Brave Patrie ce qu’il mérite : un vrai webzine avec des vrais journalistes dedans.

Nous restons à votre entière disposition si vous souhaitez des informations complémentaires.

Dans l’attente nous vous prions d’agréer, Monsieur le Procureur de la République, nos bisous les plus respectueux. »

Amen.

La rédaction de Brave Patrie. »

Source: Alfred-Georges

A toutes fins utiles… Les organismes de contrôle de la viande halal.

Inutile de vous indiquer quoi faire, je pense… Mais voici des… outils.

FDF

26 mai 2010

Enquête sur les organismes de contrôle de viande halal / Fichier pdf
Source: http://www.asidcom.org/telechargement/enquete_certificateurs_asidcom.pdf

Âmes sensibles s’abstenir
Sur le sujet:
Organismes de certification
——————————————————–
ALTAKWA
5 Quai de Malakoff 44000 NANTES Tél : 02 40 47 41 47 Mail :
contact@altakwa.fr baker3@wanadoo.fr http://www.altakwa.fr
ECCH
European Certification and Control of Halal Eurohalal Rue de la Victoire, 158 1060 Bruxelles – Belgique
Tél : +32 (0) 486 331454 Mail :
info@eurohalal.be Site : http://www.eurohalal.be http://infohalalbelgium.lalibreblogs.be/
ARGML Association rituelle de la grande mosquée de Lyon  Site: http://www.hallal-mosqueedelyon.org
Qualité France SA
Immeuble « Le Guillaumet » 60, avenue du Général de Gaulle 92046 PARIS La DEFENSE Cedex Tél : 01 41 97 00 74 Mail :
contactagro@fr.bureauveritas.com Site : http://www.qualite-france.com/
Hala Control
Tél : 0049 6142 171283  Fax : 0049 6142 171284  Mail : info@halalcontrol.info http://www.halalcontrol.de
EHZ   Europäische  Halal Zertifizierun
Böckmannstraße 51  20099 Hamburg ALLEMAGNE Tel: 0040 415 422 53  Tel : 00179 815 11 11 Mail :
ycalkara@eurohalal.eu Site : http://www.eurohalal.eu
KARAMA
Bureau Europeen de controle et certfication Halal 38 , Bd de la République 92210 Saint-Cloud Tél : 0689337704 Mail :
info@karama.fr site:   http//www.karama.fr
ACMIF Certification Hallal de la mosquée d’Evry Courcouronnes Tél : 01 60 77 14 19  Tél : 06 08 34 62 45 Mail : mosqueevrcour@wanadoo.fr
ARRISSALA Tél : 01 48 34 70 30    Mail : Benhachim29@free.fr redouane.serraj2@libertysurf.fr Site : http://www.arrissala.org
AVS 70/92; Bd Anatole France  93200 St Denis Tél : 01 49 22 09 70 Site : http://www.halal-avs.com
EIHC – European Islamic Halal Certification BELGIQUE  Tél : 0032 486987838   Mail : secretariat@eihc.be Site : http://www.eihc.be/
HALAL CORRECT 59 rue Marquillies 59022 Lille Tél : 03.20.49.09.59  Tél : 06 61 14 27 87  Site : http://www.halalcorrect.com/
HALAL SERVICES  20, rue de la Prévoté 93120 La Courneuve Tél : 01 43 11 10 61 Site : http://www.halal-services.fr
HMC  Halal Monitoring Committee LEICESTER (Angleterre) Tel : 00870 240 7267  Fax : 00116 251 5450  Site : http://www.halalmc.co.uk Mail : info@halalmc.org
JUNTA ISLAMICA  ESPAGNE Tél: 0034 902431937  Mail : info@institutohalal.com hanif@institutohalal.com Site : http://www.juntaislamica.org
MCI Muslim Conseil International  2, places St Louis 28000 Chartres Tél : 02 37 30 82 37 Tél : 06.85.24.85.81 Mail : halalcontrole@hotmail.com Site : http://www.halal-mci.info
SCFCVH  20, avenue Clément Ader 94420 Plessis Trevise Tél : 06 74 68 09 89 Tél : 06 14 89 68 81 Tél : 01 45 76 00 84 Site : http://www.sfcvh.com Service Halal mosquée de Paris  Tél : 01 45 35 74 72 Mail : halal@mosquee-de-paris.net
AL AMANE Le Petit Bois – 44522 MESANGER Tél : 02 40 96 76 79
AFCAI Association Finistérienne de la culture Araboislamique http://www.afcai.com 3, rue Jean Marie Le Bris 29200 Brest Tél : 02 98 46 92 45 Mail : b.kamel@afcai.com
CIAR Conseil Islamique d’abattage rituel de Marseille 9, avenue Camille Pelletan 13003 Marseille Tél : 06 73 26 91 83
CPH  société de Conseil et de Promotion du Halal 145, avenue de Marechal Foch 94000 Créteil Tél : 01 48 55 39 92
CSCIARI   Centre Saoudien pour le Contrôle International de l’Abattage des Animaux selon le Rite Islamique 27, rue Plessis Gontrond 44100 NANTES  Tél : 02 40 58 25 70
Institut Islamique des viandes et de l’agroalimentaire  Avenue de Turven 1150 Bruxelles – BELGIQUE Tél : 0032 2779 94 590
Fondation islamique de Prague http://praha.muslim.cz Republique Tchèque Tel.: 00 281 918 876 Mail : praha@muslim.cz atassi@email.cz
HALAL POLSKA Product and certification ttp://www.halal.biz.pl/ POLOGNE Tel/fax 0048 61 8778283 Mail : halal@halal.biz.pl

Source: http://www.asidcom.org/telechargement/enquete_certificateurs_asidcom.pdf

Source: sitavirus

Fusillade de Villiers : pourquoi Malek Khider était-il dehors? Et au nom de quoi?

Qu’en pense notre justice? Tout le monde attend la réponse… Ne nous leurrons pas, la justice restera muette.

FDF


25 mai 2010

Malek Khider, membre du commando qui a tué d’une balle en pleine tête Aurélie Fouquet, policière municipale abattue à Villiers-sur-Marne jeudi dernier, vient d’être mis en examen pour « association de malfaiteurs » et « assassinat », selon Le Parisien de ce jour.

France Soir rappelle que cet homme âgé de 47 ans « qui pratiquait le saucissonnage avec des membres du milieu kabyle dans les années 1990, a été très proche de Jean-Claude Bonnal, dit « le Chinois », condamné à perpétuité pour le meurtre de six personnes, dont deux policiers ». Malek Khider a été interpellé la semaine dernière avec un chargeur, un fusil-mitrailleur et un gilet pare-balles. Il avait pourtant été condamné en 2002 à douze ans de prison…


Source: Novopress.info, 2010

Belgique: le racolage islamiste a des limites.

VIGILANCE CITOYENNE DEMANDE LE RETRAIT DE JAMAL IKAZBAN, CANDIDAT SOCIALISTE PRO-HAMAS


Le Collectif Vigilance Citoyenne s’étonne des déclarations de Madame Laurette Onkelinx, ce dimanche 24 mai, dans l’émission de Pascal Vrebos, concernant la personnalité de Jamal Ikazban, 6ème candidat PS  sur la liste à la Chambre pour Bruxelles.

Pascal Vrebos a questionné son invitée sur le soutien apporté par Jamal Ikazban au Hamas en signant une pétition demandant que ce mouvement islamiste soit retiré de la liste européenne des organisations terroristes. Madame Onkelinx  ignorait – ou a fait semblant d’ignorer – ce fait.

Elle a déclaré que Jamal Ikazban était quelqu’un de « tout à fait remarquable » qui « porte les valeurs du PS ».

Les valeurs du PS sont-elles compatibles avec celles du Hamas, qui veut rayer Israël de la carte et instaurer un Etat islamique dans la région ?

Vigilance Citoyenne lance un appel aux militants du PS bruxellois. Il leur demande d’exiger le retrait de Jamal  Ikazban, qui banalise une organisation ouvertement antisémite qui prône l’instauration du califat mondial et la charia.

Le racolage islamiste a des limites. Le PS bruxellois est en train de les dépasser. Il doit se ressaisir.

Source: Claude DEMELENNE

Coordinateur de Vigilance Citoyenne

Il va falloir choisir: notre patrimoine ou bien les mosquées ?

Vous n’êtes pas monarchiste?

Pour autant, acceptez-vous de voir la basilique Saint-Denis, sépulture de nos rois, se dégrader inexorablement faute de crédits d’entretien?

La France se couvre de mosquées construites avec la contribution financière de l’Etat, l’ « art » contemporain est généreusement pourvu en subsides, six millions d’euros viennent d’être débloqués pour restaurer les colonnes de Buren vieilles d’à peine trente ans… Mais la république ne juge pas nécessaire d’entretenir ce haut-lieu de notre mémoire.

Sauvons la nécropole des Rois de France !

Peut-on sans inconséquence aimer la France et œuvrer à son rayonnement, en reniant dans le même temps les racines de son passé ?

A cette interrogation, essentielle en ces temps où l’inconstance des convictions le dispute à l’incertitude des esprits, il est des renoncements qui en disent davantage que bien des discours.

La basilique Saint Denis abrite une nécropole où reposent 43 rois, 32 reines, des princes et des chevaliers, qui incarnent pareillement les mille cinq cents ans de l’histoire de France.

Dagobert, Pépin le Bref, Hugues Capet, Saint Louis, François Ier, Henri IV, Louis XIV, tous les rois qui ont fait France y sont inhumés, dans un commun témoignage de la vocation fondatrice de la monarchie française.

Plus que tout autre, ce lieu emblématique symbolise et récapitule, dans une continuité généalogique impressionnante, une histoire de France qui se confond puissamment avec la destinée de ses souverains, dont  beaucoup ont marqué à jamais notre imaginaire national.

Dans un heureux reportage paru dans son édition du 7 mai 2010, sous le titre alarmiste « La seconde mort des Rois de France », le Figaro Magazine nous fait découvrir l’état de délabrement avancé de ce prodigieux lieu de mémoire, laissé aujourd’hui à l’abandon dans la parfaite indifférence des pouvoirs publics.

Sous l’effet des travaux de construction du RER B, qui ont profondément modifié le cours de rivières souterraines, le sanctuaire royal est miné par de redoutables infiltrations dont l’action irrésistible se conjugue aux désordres dramatiques nés autant de la dissémination sournoise des sels de salpêtre que de la pollution moderne.

Les conséquences en sont épouvantables.

La solidité des caveaux est gravement fragilisée et, atteints par une inexorable humidité, des cercueils, brisés, gisent éventrés, laissant sans protection leurs précieuses reliques…..

Signe de l’incurie patente du Ministère de la Culture, chargé de la conservation des lieux, aucun plan de sauvetage n’a été programmé pour préserver un site qui, par ailleurs, ne bénéfice plus, depuis vingt ans, des crédits budgétaires qui lui permettraient de financer la reprise d’un chantier de fouilles archéologiques, pourtant jugées prometteuses par tous les historiens.

Conséquence logique de ces innombrables inerties, opposées dans la plus grande opacité : le projet d’inscrire la basilique de Saint-Denis et sa nécropole royale au patrimoine mondial de l’UNESCO demeure plus que jamais en panne.

Que penser de tout ce gâchis ?

Tandis que nos amis russes redécouvrent lucidement la splendeur de l’histoire tsariste de leur pays, en mettant au cœur de leurs préoccupations contemporaines la protection d’un patrimoine historique monumental inséparable de sa dimension religieuse et que, outre-Rhin, nos voisins s’apprêtent à reconstruire à Berlin le Palais des Hohenzollern, en ne se dissimulant plus le rôle décisif de la dynastie impériale dans la construction de la nation allemande, la France tourne  manifestement le dos à une période insigne de son histoire, celle que l’on désigne communément sous le vocable d’Ancien Régime.

En vérité, ce n’est pas tant la France que ses élites qui, malmenant à ce point son identité millénaire, entendent abolir, dans une rage amnésique, un passé jugé encombrant, au nom d’une vision idéologique de l’histoire.

Comment en l’espèce comprendre autrement la carence à agir dont, en effet, la rue de Valois fait preuve avec autant de constance, sinon par la volonté opiniâtre, qui anime inlassablement nos innombrables oligarchies, de détourner les Français d’une composante aussi essentielle de leur passé ?

Sur cette question, disons le tout net, une fois de plus : la France n’est pas née sous X en 1789 !!

Les Français se doivent de le rappeler résolument, encore et toujours, et affirmer partout, loin de toute conception hémiplégique de leur mémoire, que l’Histoire de France ne saurait débuter aux prémices de la Révolution française.

Défendons le caractère indivisible de notre histoire, en désavouant dans ce registre toute manipulation intellectuelle, et manifestons notre indéfectible attachement au souvenir de la monarchie française.

Dans l’effort incessant des peuples à préserver et à transmettre l’intégrité de leurs identités séculaires, il est des querelles à affronter qui honorent un peuple et qui attestent, en son sein, d’une vitalité en rien défaillante.

Le sauvetage de la nécropole des Rois de France est de ces combats valeureux.

Au rendez-vous permanent de leur histoire, il appartient aux Français de rappeler fermement à leurs devoirs les pouvoirs publics autant que l’ensemble des élus de la Nation, en les invitant à agir pareillement, sans plus tarder, afin de sauver définitivement cet extraordinaire berceau de la mémoire de la France.

L’auteur de ces lignes souhaite que cet appel solennel, qui a valeur de pétition, soit entendu, diffusé et soutenu auprès des Français, le plus largement possible.

Consultez ce site, signez la pétition:

http://www.lesmanantsduroi.com/articles2/article53129.php*


Faites circuler auprès de ceux qui ont conservé un minimum de respect pour notre patrimoine historique.

Les Français ont des choses à dire mais…


26 mai 2010

« En raison de débordements systématiques sur ce genre de sujets, nous nous voyons contraints de fermer cet article aux commentaires »


C’est le genre d’information que l’on peut voir de plus en plus souvent sur les sites…… d’information. Pas beau, ça? La liberté d’expression, ça a existé à une époque pas si lointaine… De nos jours, c’est la désinformation, la non-information et bientôt la répression de l’information qui vont faire croire au peuple que…

FDF


Voila, maintenant ça devient la règle ! Surtout ne faites pas de vagues….


Dis papa, c’est quoi  » ce genre de sujet  » ???

Source: http://www.20minutes.fr/article/406892/Politique-Fadela-Amara-Il-faut-nettoyer-au-Karcher-l-insecurite-qui-tue-nos-enfants-dans-les-quartiers.php

Source: sitavirus

Racaille: la terreur à la cité des 4.000. Faites donner la Légion!

Ou envoyez des « nettoyeurs »! Il est impensable qu’à notre époque ce soient des merdes de racailles trafiquants de drogue qui dictent leur loi. Ou encore, laissez-moi y aller, avec des potes… Il est certain qu’après, on y respirera beaucoup mieux.

FDF

Les dealers de la cité des 4.000 sèment la terreur!

25.05.10

Au pied de l'immeuble Balzac à la citée des 4.000 à La Courneuve, le 25 mai 2010. Au fond on aperçoit le haut immeuble Fontenay.

Sur fond de trafic de drogue, un homme a été tué par balle, lundi soir, à La Courneuve…

L’ambiance était tendue ce mardi dans la cité des 4.000 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). La veille, un homme de 28 ans a été tué après avoir reçu une balle en plein cœur, à quelques dizaines de mètres de l’immeuble Balzac, une barre de 185 mètres de long, de 15 étages. Un règlement de comptes qui se serait produit «sur fond de trafic de drogue», a immédiatement réagi Christian Lambert, le préfet du département.

Depuis plusieurs semaines, des affrontements opposent deux bandes rivales, dont l’une réside à la barre Balzac et l’autre, à une centaine de mètres, dans l’immeuble Fontenay. Dimanche, déjà, une femme avait été blessée à la jambe dans une fusillade. A l’origine des tensions, la destruction programmée de la barre Balzac d’ici à la fin de l’année qui oblige le marché de la drogue à se réorganiser. «Le trafic y est structurel et il y a beaucoup de squat. Les réseaux tentent de trouver de nouveaux points de deal, ailleurs», précise Gilles Poux, le maire communiste de La Courneuve.

Réorganisation du marché de la drogue.

De son côté, Fodie, 28 ans, dans une cage d’escalier livre à 20minutes.fr son analyse de la situation. «Les dealers de Balzac veulent venir vendre dans le coin des dealers de Fontenay. Mais ces derniers n’arrivent pas à faire plus de 400 euros par jour. Alors, forcément, il y a des conflits de territoires», explique-t-il. Il assure avoir partagé une partie de sa scolarité avec l’individu tué par balle dans la nuit de lundi à mardi. «Il n’habitait plus ici et venait revoir sa famille. Il a perdu la vie pour rien», confie-t-il. D’après des sources policières, il sortait à peine de prison et était davantage connu pour des «cambriolages que pour les trafics de stup.»

Au pied des immeubles, les commerçants ont déserté le quartier depuis les années 1980. «J’ai peur tout le temps», lâche, derrière son comptoir à demi-mot la gérante d’une épicerie. Mardi dernier, neuf individus ont cambriolé sa boutique, raconte-t-elle. La troisième fois en deux ans. «Ils ont pris l’argent et m’ont donné des coups de pied.» Pour une modique recette, de 70 euros…


Source: http://tinyurl.com/37zrvnr