Francaisdefrance's Blog

25/05/2010

Le projet de grande mosquée de Marseille capotera-t-il par manque de financements ?

Et si, à Marseille, il tombait des flocons au lieu de billets…

FDF

25 mai 2010

« Jeudi 20 mai 2010 a eu lieu la cérémonie de pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Marseille. On devrait plutôt dire des premières pierres, puisque chaque huile locale a voulu apporter sa petite brique personnelle. Jean-Claude Gaudin, maire UMP de la ville, bien sûr, mais aussi Jean-Noël Guérini, président PS du Conseil général des Bouches-du-Rhône, et Michel Vauzelle, président PS de la région PACA qui avait déclaré à Istres qu’il était « fier de présider une grande région musulmane ».

Et aussi, entre autres responsables religieux, l’incontournable abonné aux premières pierres mahométanes, Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, ainsi que son mentor l’ambassadeur d’Algérie en France, Missoum Sbih.

On peut s’étonner de la présence de ce dernier, alors que l’Etat algérien persécute tout culte non musulman sur son territoire, et en particulier les chrétiens. N’est-ce pas Bouabdallah Ghlamallah, le ministre algérien des Affaires religieuses, qui déclarait au journal l’Expression : « j’assimile l’évangélisation au terrorisme » ? Et c’est le même ministre qui a été invité par le maire PS de Torcy (Seine-et-Marne), Christian Chapron, pour inaugurer la nouvelle mosquée de sa ville. Il est tout de même curieux que les élus de la République ne relèvent jamais ce manque de réciprocité. Certes, l’Algérie est maître chez elle, mais de là à inviter à l’inauguration de mosquées en France des politiques qui traquent les chrétiens et ferment les églises dans leur pays, c’est un comble !

Cette cérémonie de pose de la première pierre (ou des premières pierres) de la Grande Mosquée était surréaliste. D’ordinaire, on voit dans ce genre de réjouissances islamo-républicaines un site en construction, des tranchées, de la boue, des engins de chantier, et des fondations posées puisque la première pierre fait par définition partie de l’édifice à venir. Dans le quartier Saint-Louis du 15ème arrondissement de Marseille, rien de tout cela en ce 20 mai festif. Les anciens bâtiments, des abattoirs désaffectés qui devaient être détruits pour laisser place à la construction de la Grande Mosquée, sont toujours en place et n’ont pas reçu le moindre coup de pioche. Les maigres briques de « la première pierre » ont été posées sur un socle en béton apporté là tout exprès, et l’on voit bien qu’elles ne sauraient appartenir à un quelconque mur des futurs bâtiments.

Pourquoi cette cérémonie fantoche, et pourquoi a-t-elle été reportée plusieurs fois ? J’en ai donné l’explication il y a deux mois, dans un article annonçant que « Les caisses de la Grande Mosquée de Marseille sont vides » :

Et elles le sont toujours ! En tout et pour tout, le projet n’a reçu que 400.000 euros de financement à l’heure actuelle, dont 170.000 du gouvernement algérien et seulement… 100.000 des fidèles de Marseille et des environs. Quasiment l’intégralité de cette somme a été dépensée dans les études, les démarches administratives, la promotion du projet, etc. Il ne reste en caisse que 30.000 à 40.000 euros, à comparer aux 22 millions prévus pour l’ensemble, soit moins de 0,2% du budget ! Donc évidemment les banques ne veulent toujours pas prêter, et même les Etats étrangers devant mettre la main à la poche deviennent de plus en plus réticents.

Il était en effet prévu que ce 20 mai, les représentants de pays musulmans devaient annoncer le montant de leurs participations financières. Il n’en a rien été. La réunion de la veille entre les consuls généraux du Sénégal, d’Egypte, d’Indonésie, de Tunisie, du Maroc, de la Syrie, du Liban, de la Libye et de la Turquie, et les responsables du projet n’a pu décider… que l’organisation d’une seconde réunion à l’issue de la cérémonie de pose de la première pierre. Seule l’Algérie a dit officieusement qu’elle ajouterait à sa contribution initiale quelques 200.000 euros en tout et pour tout, mais son ambassadeur n’a même pas confirmé cette obole lors de la cérémonie, sans doute par peur qu’on considère celle-ci comme ridicule.

Naturellement, ce manque total d’argent dans les caisses fait sans cesse retarder le démarrage du chantier, et pour commencer la démolition des anciens abattoirs. La Grande Mosquée devait être inaugurée en novembre 2011, disais-je dans mon article. C’était encore vrai il y a deux mois, mais on a appris jeudi dernier que ce serait finalement en octobre 2012, et que les travaux ne commenceraient qu’au printemps 2011.

Et encore, ce ne serait qu’une inauguration tout à fait incomplète, puisque les responsables du projet annoncent maintenant que la construction de tout l’ensemble pharaonique pourrait prendre une dizaine d’années, et que l’on le construirait par tranches successives. Abderrahmane Ghoul, président du CRCM local, avait déjà laissé entendre que le minaret pourrait être sacrifié. Et maintenant, on évoque la possibilité de ne construire qu’une salle de prière provisoire dans un premier temps. Jean-Claude Gaudin inaugurera-t-il un « Algéco » géant en 2012 ?

Dans ce cas, autant garder les bâtiments des anciens abattoirs et tous leurs annexes, en se contentant d’un bon coup de peinture verte ! Le maire de Marseille avait d’ailleurs eu une phrase prémonitoire lors de la remise du permis de construire en novembre 2009. Il avait dit aux représentants musulmans : « assurez-vous d’avoir les moyens de réussir avant de détruire le bâtiment existant. » Nourredine Cheikh, responsable du projet, lui avait répondu : « quand un permis de construire est délivré, la collecte démarre réellement. » La collecte a effectivement démarré, et il semble même qu’elle se soit terminée plus tôt que prévue, contrairement au chantier de la Grande Mosquée de Marseille. »

vu sur http://www.mediaslibres.com/tribune/post/2010/05/25/Le-projet-de-Grande-Mosquee-de-Marseille-capotera-t-il-par-manque-de-financements

Source: Roger Heurtebise

Un commentaire »

  1. faut faire comme les espagnols :
    aller enterrer un petit cochon !
    L’affaire fera pschitt!

    Commentaire par henri — 25/05/2010 @ 17:37 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :