Francaisdefrance's Blog

19/05/2010

Faut il punir les criminels ?

Vers un système de justice libertarien

Le but de cette conférence est de voir avec vous si un système de justice libertarien est possible. Par « libertarien », j’entends un système de justice indépendant de l’État, qui ne se réfère pas à des lois promulguées par un État, qui ignore ses tribunaux et ses prisons. La plupart des libertariens sont des anarchistes. Ce sont cependant des anarchistes cohérents. Les autres anarchistes, les « syndicalistes » et les « gauchistes », n’ont jamais pu élaborer une théorie satisfaisante de la justice, c’est-à-dire qui réponde à la question « Comment donner à chacun son dû ? ». Une question plutôt centrale, il me semble, pour une vie en société. Les libertariens apportent une réponse à cette question, sous la forme d’une théorie des droits de propriété. Rendre à chacun son dû, c’est rendre à chacun ce qui lui appartient. Définir et appliquer le droit de propriété est la procédure pour savoir si quelqu’un a été privé de son dû et comment lui rendre justice. Les libertariens traitent cette question de la justice avec objectivité, et non pas avec l’arbitraire que pratiquent tous les appareils judiciaires, tant étatiques qu’anarchistes « gauchistes ».

Beaucoup de gens ne croient pas possible de se dispenser de l’État dans l’exercice de la justice. Même les libéraux bon teint, qui prescrivent un amaigrissement drastique du « plus froid des monstres froids », pensent que l’administration de la justice reste une de ses fonctions inaliénables (au même titre que la diplomatie et la défense nationale). Il semble donc que de l’extrême droite à l’extrême gauche du spectre politique, le consensus est que la justice ne peut pas être rendue autrement qu’elle ne l’est actuellement, c’est-à-dire par des tribunaux d’État, et que les coupables doivent subir une privation d’argent sous forme d’une amende payée à l’État, ou une privation de mouvements sous forme d’une peine de prison, ou les deux. Plusieurs juridictions ajoutent la peine de mort et quelques autres les châtiments corporels et les mutilations. La violence, pense-t-on, est la seule réponse possible à la violence.

Pourtant, il est clair que l’administration de châtiments « ne marche pas ».[1] D’abord, la violence prononcée contre l’auteur d’un crime n’annule pas la violence faite à la victime, elle s’ajoute simplement à la somme des violences perpétrées dans le monde. En plus, l’exemplarité des châtiments n’a jamais été prouvée. Tout au long de l’histoire, les tortures effroyables infligées en public aux criminels n’ont guère servi de dissuasion, ou nos ancêtres, qui ne manquaient pas d’imagination dans la cruauté, auraient vécu dans un monde sans criminalité. Enfin, ce cycle de violence ne semble au bénéfice de personne. Il ne ramène pas le délinquant dans le droit chemin ; on souligne au contraire que la prison est bien souvent l’école du crime.

Les peines de prison ne sont pas seulement inefficaces, elles sont absurdes…

Suite et source: http://tinyurl.com/2dq8wad

Le dhimmi du jour est…

… Jean-Luc Godard

18/05/2010

Jean-Luc Godard est pour le démantèlement de la Suisse

Dhimmitude en marge du festival de Cannes.

Godard

Extrait d’une interview de Jean-Luc Godard :

– L’interdiction des minarets?

–  C’est nul… En ce qui concerne la Suisse, je pense comme Kadhafi: la Suisse romande appartient à la France, la Suisse allemande à l’Allemagne, la Suisse italienne à l’Italie, et voilà, plus de Suisse!

Source : Godard: «En ce qui concerne la Suisse, je pense comme Kadhafi», 24 heures, 18 mai 2010

Lire aussi :

Kadhafi appelle au djihad contre la Suisse

Faut vite qu’il se convertisse, Godard!!! Vite!

FDF

La ballade de l’imam…

Reçu par mail:

Un petit boulot peinard

J’ai un petit boulot peinard,
Je dors bien, je me lève tard,
Pas de rendement pas d’horaire,
Pas de patron, pas d’actionnaires,

Je prêche à torts et à travers
Des couplets plus ou moins pervers,
Sans risque de me faire saquer,
Je suis l’Imam de la mosquée !

Pas besoin d’aller au turbin,
J’ai une douzaine de bambins
Et tous les mois grâce aux fistons
J’encaisse les allocations

J’suis un seigneur, j’suis un Imam,
J’ai le droit d’être polygame,
Et tous les soirs à la casbah
Je hisse les voiles sur le grand mat.

On me laisse faire mon p’tit biz’ness
Un’ femme et deux ou trois maîtresses
Ici c’est cool, c’est le bonheur,
J’ai le beurre et l’argent du beur !

J’suis un barbu, j’suis un notable,
Un protégé, un intouchable,
Et j’appelle mon avocat,
Dès qu’on pince mes femmes en burqa.

Pendant que les Français turbinent
Pour nourrir toutes mes concubines,
Moi je m’ promène en djellaba
La France c’est beau comm’ là-bas !

Merci à C.H.

Apéro géant dans le 18ème à Paris: appel au patriotisme !



Chaque semaine, plusieurs milliers de nos amis compatriotes de confession musulmane organisent des rassemblements rue Myrha et dans les rues voisines, dans le 18ème arrondissement de Paris.
Dans le but d’avoir un échange multiculturel avec ces citoyens,

Riposte Laïque (Journal laique pour la paix entre les peuples) nous invite à un apéro géant rue Myrha, un vendredi après-midi. La date exacte sera déterminée quand nous serons assez nombreux.

Pâturage est heureux de vous annoncer cet évènement, n’hésitez pas à vous manifester dans les commentaires de cet article.
Une page Facebook est ouverte http://www.facebook.com/group.php?gid=124258474266394&v=info
Cet évènement festif est important, faites tourner l’info à vos amis, ainsi sur vos blogs, réseau sociaux etc.
Nous vous donnerons les dates dès qu’il y aura du monde.
Source: http://paturage.wordpress.com/2010/05/19/apero-geant-dans-le-18eme-a-paris/

Mosquée de Vannes: la Libre Pensée entre dans la danse…

« Centre cultuel »… L’autre dénomination des mosquées afin d’obtenir des subventions municipales sans tomber directement sous le coup de la loi de 1905… La Libre Pensée rejoint le camp de la résistance… Bienvenue.
FDF

Vannes

La Libre-pensée dénonce le bail pour la mosquée.

mercredi 19 mai 2010

L’association compte remettre un courrier aux élus. Elle rejette le bail emphytéotique qui pourrait être signé entre la Ville et la communauté musulmane, en vue de la construction d’un centre cultuel à Kercado.

Entretien:


Pourquoi adressez-vous une lettre au maire et aux conseillers municipaux ?

En fin d’année dernière, nous avions demandé à plusieurs reprises à rencontrer François Goulard, suite au projet de bail emphytéotique (bail à longue durée) pour la construction d’une mosquée. Nous n’avons pas pu obtenir de rendez-vous avec le député-maire. Nous pensions donc que l’affaire était tombée à l’eau, d’autant que les associations musulmanes ont annoncé qu’elles souhaitaient acheter un terrain au prix du marché.

Et voilà que la question réapparaît à l’ordre du jour du conseil municipal (1). Nous allons remettre notre lettre à l’accueil de la mairie, à la disposition des conseillers municipaux.

Que dénoncez-vous ?

En octroyant ce bail, François Goulard remet en cause la loi de 1905 dans laquelle la République française ne reconnaît pas les cultes.

Qu’on soit catholique, musulman ou athée, nous restons tous des citoyens. Ce n’est pas le rôle d’une municipalité de prendre en charge un terrain destiné à édifier un lieu de culte.

Le problème de financement dépend de la communauté musulmane. Il n’est pas du ressort d’une commune.

La communauté musulmane avait annoncé ne pas avoir de fonds pour acheter. La municipalité pour débloquer la situation a donc fait cette proposition de bail…

L’argument donné ne semble pas correspondre à la réalité. François Goulard, pour des raisons qui sont les siennes, veut utiliser la solution du bail emphytéotique.

Nous demandons aux conseillers municipaux, quelle que soit leur appartenance politique, d’agir en conformité avec la loi de 1905.

C’est de la responsabilité de chaque élu de se prononcer contre cette dérive que nous voulons enrayer.

N’avez-vous pas peur de la réaction de la communauté ? Par cette démarche son projet est mis à mal.

Rien ne nous oppose à la communauté musulmane. Là, c’est une discussion publique avec la municipalité. Si elle reconnaît une religion, on revient deux siècles en arrière.

Récemment trois affaires ont été portées devant les tribunaux administratifs pour des baux emphytéotiques délivrés par des municipalités peu soucieuses de la laïcité.

Comptez-vous déposer un recours devant le tribunal administratif ?

Nous allons essayer de suivre ce dossier. Nous voulons discuter et comprendre la situation. S’il le faut, nous porterons l’affaire devant le tribunal administratif. »

Source: http://tinyurl.com/32zkx8l

Burqa: le stage de citoyenneté, une alternative à la prison. Tu parles…

Les voilées, niqabées et barbus font déjà le bordel alors que la fameuse loi n’a pas encore été votée, vous pensez bien que les amendes et peines de prison prévues ont déjà avorté avant d’avoir seulement été conçues… Que du vent! Rappeler les valeurs Républicaines à une communauté immigrée qui n’en n’a rien à battre, c’est comme « cracher dans l’eau »…

FDF


18/05/2010

Créée en 2004, cette sanction pénale qui figure au casier judiciaire doit notamment rappeler au condamné les «valeurs républicaines».

De l’esclandre de Jean-Luc Delarue dans un avion en 2007 au vandalisme de deux jeunes sur la mosquée de Marseille, en passant par l’agression au couteau d’un homme sur un couple… Les stages de citoyenneté forment un dispositif de sanction-réparation aux contours un peu flous. Alors que le gouvernement projette d’infliger aux femmes portant la burqa dans l’espace public un stage de citoyenneté comme peine «alternative ou complémentaire», Lefigaro.fr fait le point sur cette sanction.

Un dispositif prévu par le code pénal. Les stages de citoyenneté ont été conçus comme une alternative à l’emprisonnement. Les articles 131-3 et 131-5-1 de la loi (n°2004-204) du 9 mars 2004, permettent à un juge, lorsqu’un délit est puni d’une peine d’emprisonnement, de prescrire au condamné l’accomplissement d’un stage de citoyenneté à la place de l’emprisonnement. Considéré comme une sanction, il est toutefois inscrit au casier judiciaire.

L’objectif du stage de citoyenneté: Il a pour objet de rappeler au condamné les valeurs républicaines de tolérance et de respect de la dignité humaine sur lesquelles est fondée la société.

Les modalités. Il est réalisé en groupe, à l’occasion de sessions collectives, continues (plusieurs jours de suite) ou discontinues (des heures disséminées sur plusieurs semaines). Sa durée, qui ne peut excéder un mois, est fixée par la juridiction en tenant compte pour le condamné majeur, de ses obligations familiales, sociales ou professionnelles, et pour le mineur de ses obligations scolaires et de sa situation familiale. La durée journalière de formation effective ne peut excéder 6 heures

Suite et source de cette intox: http://tinyurl.com/3y5bkck

Musulmo-fascistes: ce n’est pas du… « pipo ».

A Montreuil, les partisans du voile intégral ont montré leur vrai visage : le fascisme !

mercredi 19 mai 2010

Hier soir, les disciples de la religion d’amour, de tolérance et de paix (RATP) ont montré leur vrai visage. Les médias aussi. Imaginez qu’un commando d’intégristes catholiques ait agressé physiquement une réunion publique du Planning Familial. Auriez-vous comme titres de toutes les dépêches, AFP en tête : « Insultes et coups lors d’un débat sur le droit à l’IVG », titre malhonnête, qui renverrait dos-à-dos agresseurs et agressés. C’est pourtant ce qui se passe dans la plupart des médias, depuis hier soir. Ils renvoient dos-à-dos les organisateurs, Ni Putes Ni Soumises, et les agresseurs, se réclamant de Cheikh Yassine, l’ancien chef du Hamas, commanditaire des attentats suicides en Israël.

Si une telle agression était venue d’intégristes catholiques, on n’entendrait sur nos radios que les Aounit, Sopo, Besancenot ou Mamère, et nous aurions droit à des manifestations sur le thème : « Le fascisme ne passera pas ! » Là, grand silence radio ! Nos antifascistes ferment les yeux devant le fascisme islamiste, tandis que nos médias bien-pensants noient le poisson ! (1)

Heureusement, les citoyens sont bien plus lucides. Voilà ce qu’en dit, sur un forum du Figaro, une lectrice, Caroline Alamachere. « Présente à ce « débat » qui n’a finalement jamais eu lieu, je suis confortée dans mon désir de défendre haut et fort la Laïcité. Cette soirée n’a été qu’insultes, injures, menaces, propos haineux, intolérance, irrespect, prise de pouvoir par la force, fanatisme, prêche prosélyte, antisémitisme, anti catholicisme, anti français, anti femmes, anti laïcité, anti républicain, anti démocratique… Le tout ne venant que d’un seul camp bien sûr. Et pour finir grosse baston l’écume aux lèvres… Un vrai festival ! Ces barbus sont des fanatiques dangereux, ce n’est pas un scoop mais pour les avoir vus à l’œuvre hier, c’est une confirmation amère et les lendemains avec ces individus nous promettent de la noirceur pour ne pas dire pire. J’aurais eu Hitler en face de moi hier soir, j’aurais trouvé que c’était un petit rigolo à côté de ces types. Ces gens n’hésiteront pas à faire couler notre sang si nous leur cédons une once de terrain. Plus que jamais il faut les arrêter pendant qu’il en est encore temps. Ils sont un danger pour notre pays, pour nos valeurs, pour notre démocratie et plus prosaïquement pour nos vies qui ne représentent rien à leurs yeux. Pour ceux qui disent qu’ils sont minoritaires et donc négligeables, c’est probablement qu’ils ne vivent pas dans mon département (le 9-3), ici ils sont nombreux. Il y a 10 ans quand je suis arrivée dans ma ville il n’y en avait pas, aujourd’hui, si je fais seulement 100m, il me faut les deux mains pour les compter. Pour info, était présente à ce « débat » Mme Loubna Ahmad Al-Hussein, qui a témoigné des violences qui lui ont été faites lorsqu’elle a osé porter un pantalon au Soudan, en l’occurrence 40 coups de fouet. Et ironie du sort, elle a pu quitter son pays incognito en se planquant… sous une burqa, personne n’ayant pu certifier de l’identité de la personne qui la portait !! Si certains bobos veulent importer ici ce genre de folklore, c’est qu’ils sont véritablement inconscients. »…

Suite et source: http://tinyurl.com/38yf6hm

Hostilité et fascination. La “difficulté” arabe face à l’Occident…


19 mai 2010

CRISE D’IDENTITE ARABO-ISLAMIQUE ; RAPPORTS À L’OCCIDENT ET ENJEUX DU DISCOURS RADICAL
Samia MIHOUB-DRAMÉ
Extraits choisis
« Dans la mémoire collective arabo-islamique, l’Occident renvoie à une image ambiguë et porteuse de tensions multiples. Il est, en effet, curieux de constater qu’il existe un rapport de rejet et en même temps de fascination envers cet ensemble1. Ce rapport oscillant entre le “moi” arabo-islamique et les “autres” (les Occidentaux) traduit un malaise de perception de l’Occident en tant qu’interlocuteur. Pourtant, cette ambivalence ainsi que ces tensions ne représentent qu’un aspect de la crise identitaire qui traverse l’ensemble arabo-islamique »
« La crise identitaire arabo-musulmane correspond à un ensemble de conflits et de tensions qui se révèlent aussi bien exogènes qu’endogènes. »
« cette crise se traduit dans les rapports oscillatoires avec l’Occident : hostilité et fascination. La “difficulté” arabe face à l’occident se marque dans le rejet des principes fondamentaux de cet ensemble à qui on voue par la même occasion une grande admiration. »
« la pensée islamique conçoit l’identité musulmane comme étant supérieure à toute autre identité. Ainsi, la société qui reposerait sur le message coranique serait la société juste et véritable5. Partant, on pourrait avancer que seule l’identité islamique procure fierté et satisfaction aux yeux des populations arabo-musulmanes. En outre, le message islamique porte une dimension universaliste6. Par conséquent, la première caractéristique identitaire qui se dégage est l’appartenance à une religion qui procure supériorité et universalisme. »
« l’Andalousie au XVe siècle pourraient expliquer le rejet prégnant à cette époque. Sous l’empire ottoman, l’enfermement du monde musulman se traduisait essentiellement par l’acharnement des ulémas à ériger un refus catégorique des emprunts technologiques à l’Europe et notamment à La considération des Européens en tant que kouffâr (mécréants, infidèles) et de l’Europe en tant que Dar al Koufr (terre d’infidélité) continuait à dissuader les musulmans de s’ouvrir à eux. On peut de plus avancer que le choc de la Reconquista et la frustration née de la chute de l’introduction de l’imprimerie15. Plusieurs siècles se sont écoulés avant de voir les musulmans s’ouvrir sur l’Occident européen et accepter de changer de regard envers ceux qu’ils considéraient pendant longtemps comme les “barbares du Nord”. « 
« une importante part de fascination caractérise le sentiment porté envers celui-ci. Cette fascination se résume dans l’envie d’être comme “Eux”, de vivre et de posséder les mêmes privilèges de démocratie et de richesse. Autant cet Autre est rejeté, autant il est source d’engouement et de jalousie. »
« L’exemple du discours d’Al-Qaïda est ici significatif en ce sens qu’il représente une tentative de reconquête des foules en profitant de l’état de crise. Il propose sa propre définition de l’identité araboislamique et promet la chute de l’Occident. C’est ainsi que l’analyse de la stratégie communicationnelle d’Al-Qaïda se base sur une analyse de l’image (tenue vestimentaire, décors), du discours et du rôle du canal de communication intermédiaire. Notons d’abord que Ben Laden cultive une image qui renvoie à l’époque médiévale et plus précisément au VIIe siècle, période pendant laquelle a vécu le prophète Mahomet. »
« Les dirigeants d’Al Qaïda croient qu’ils “participent à une phase du djihad visant à établir un État islamique tout comme aux premiers temps de l’Islam”31. En utilisant la référence au VIIe siècle, l’organisation maintient aussi bien les combattants que les populations musulmanes dans un climat de lutte médiévale. »
la crise arabo-islamique a ceci de particulier qu’elle fait ressortir la frustration née de l’opposition d’un passé glorieux et d’un présent désapprouvé. »
Source: sitavirus

Hadopi = 0/Anti-Hadopi = 1 !

Aux chiottes hadopi avec http://www.itshidden.com/

générateur de VPN.

Mon adresse IP est maintenant hollandaise demain elle sera peut-être en angleterre ou ailleurs.

Ca ne pourrait pas nous arriver plus souvent, chez nous, ce genre de bénédiction des dieux?

18.05.2010

Suspension de l’ouverture d’une nouvelle mosquée contrôlée par les Frères Musulmans en Allemagne.

En France, l’UOIF dont les cadres reconnaissent ouvertement être issu des Frères Musulmans, a ouvert 400 lieux de cultes ces dernières années, avec parfois le concours financier ou foncier de mairies UMP (Bordeaux,Woippy,Corbeil…). L’Allemagne a elle enfin pris la nature du danger au sérieux :
Le 18 mai 2010

Au moment où la section canadienne des Frères Musulmans (la Muslim Association of Canada – MAC) se prépare à ouvrir une nouvelle mosquée à Montréal pour y propager la doctrine totalitaire de Hassan al-Banna, le Global Muslim Brotherhood Daily Report (GMBDR) rapporte que les autorités allemandes se sont objectées à l’ouverture d’une nouvelle mosquée à Munich en raison des liens qu’entretiennent ses leaders avec l’organisation des Frères Musulmans. Le 17 mai 2010, le GMBDR offrit un compte-rendu de deux articles récemment publiés en Allemagne à ce sujet.

Munich devait héberger son Centre pour l’islam en Europe – Munich (ZIEM) censé offrir un islam ouvert, européen et germanophone. Les projets de l’imam Benjamin Idriz ont été suspendus après que ses relations avec les radicaux islamistes aient été mises en lumière. Les autorités judiciaires ont déterminé que la communauté islamique de l’imam Idriz avait été ciblée en 2007 par un rapport de l’Office fédéral pour la protection de la Constitution allemande. Le rapport faisait état de nombreux appelstéléphoniques entre Idriz et les leaders de deux organisations affiliées aux Frères Musulmans, soit Milli Görüs (IGMG) et l’Islamische Gemeinschaft Deutschland (IGD). L’IGD est considérée par le gouvernement allemand comme le représentant des Frères Musulmans en Allemagne (l’équivalent de la MAC au Canada) tandis que Milli Görüs se consacre à gagner les nombreux ressortissants turcs qui vivent en Allemagne à la cause islamiste. Les responsables de la mosquée ont annoncé leurs intentions d’aller devant les tribunaux pour contester la décision du gouvernement allemand.

Depuis plusieurs mois, les activités de l’IGD font l’objet d’enquêtes menées par les autorités policières allemandes qui soupçonnent ses membres de fraude et de blanchiment d’argent. Le GMBDR consacra des rapports à cette enquête le 10 mars 2009 et le 21 janvier 2010.

Au moment où l’enquête s’amorçait, Ibrahim El-Zayat fut remplacé à son poste de président de l’IGD.

Sami Alrabaa, un ancien musulman qui enseigna notamment à l’Université du roi Saud d’Arabie saoudite a écrit un article pour le site Islam-Watch en 2009. Il y explique la nature des activités menées en Allemagne par les Frères Musulmans et Ibrahim El-Zayat en particulier.

Ibrahim El-Zayat et Tariq Ramadan font tous les deux partie du Euro Muslim Network. Ensemble, ils participèrent à un panel consacré à l’antisémitisme qui se déroula à Oslo en 2008. Youssef al-Qaradaoui, le leader spirituel des Frères Musulmans, a exposé la position de l’organisation sur la question quand il affirma dans un exposé disponible sur Youtube qu’Hitler avait été envoyé par Allah pour punir les Juifs de leur corruption.

source