Francaisdefrance's Blog

18/05/2010

La voix du peuple français: un débat sur le voile intégral dégénère…

C’est bien la preuve que…

FDF

18/05/2010

« Un débat sur le voile intégral, organisé par l’association Ni Putes Ni Soumises, a dégénéré mardi soir à Montreuil en violences qui ont nécessité l’intervention de la police. Ce débat, qui a rassemblé une centaine de personnes dans une école primaire, a commencé en début de soirée dans un climat houleux, perturbé par des membres du mouvement pro-palestinien Cheikh Yassine.

Après des insultes, des coups ont été échangés entre des participants qui n’ont pu être identifiés. Les organisateurs ont décidé d’arrêter le débat et fait appel aux forces de l’ordre. La police est arrivée peu après, bloquant les sorties, et demandant aux victimes de coups d’identifier leurs agresseurs et de déposer plainte.

La conviction de Valls redoublée après ces « comportements ».

« Je sors de cette réunion avec une conviction redoublée pour une loi à cause de ces comportements », a déclaré le député Manuel Valls (PS), partisan d’une loi d’interdiction générale du voile intégral, présent à ce débat comme le sénateur Pierre Brard (app PCF).

Organisé à la veille de la présentation du projet de loi d’interdiction du voile intégral en conseil des ministres, ce débat, programmé à l’initiative de Ni Putes Ni Soumises favorable à une telle mesure, avait rassemblé des femmes, dont des militantes féministes, d’autres portant le voile simple ou intégral, ainsi que des islamistes.

Un projet de loi de sept articles prévoyant l’interdiction du port du voile intégral dans l’espace public doit être présenté mercredi en conseil des ministres. Le Conseil d’Etat s’est prononcé par deux fois contre une interdiction généralisée. Le texte doit être débattu par les députés en juillet puis les sénateurs début septembre pour une promulgation dans la foulée. Contrairement à ce qu’espérait le gouvernement, il ne devrait pas faire consensus, socialistes et centristes étant très partagés. »

Source: http://tinyurl.com/2b9wxoq

Et l’on se demande pourquoi Erdogan harcèle la France…

Ca, on le savait; mais une petite confirmation fait toujours plaisir…

FDF


Le peuple musulman turc est au service de l’islam et du « saint » coran…

Ankara


Les cours coraniques sont actifs sous l’égide du ministère des affaires religieuses, qui accode chaque année à de nombreux apprenants ayant passé l’examen avec succès, des certificats de la mémorisation du Saint Coran.

Selon l’Agence Internationale de Presse Coranique(IQNA), citant sondakika, Ali Bardakoğlu ministre turc des affaires religieuses a déclaré à la presse : « A présent le nombre des mémorisants du Saint Coran ayant participé aux cours organisés par le ministère des affaires religieuses et ayant obtenu des certificats officiels de fin d’étude, s’élève à quelques 90 000. »

Il a ajouté : « Le peuple musulman turc est au service de l’islam et du Saint Coran depuis 14 siècles … et ceux qui le méritent, doivent essayer de protéger le Saint Coran et de le propager. »

Le ministre turc des affaires religieuses a précisé : « Les cours coraniques sont actifs sous l’égide du ministère des affaires religieuses, qui accode chaque année à de nombreux apprenants ayant passé l’examen avec succès, des certificats de la mémorisation du Saint Coran. »

Le ministre turc des affaires religieuses a fait savoir le dimanche 16 mai que 90 000 Turcs possèdaient des certificats de la mémorisation du Saint Coran.

« Actuellement le nombre des personnes ayant passé ces examens avec succès s’élève à 90 000 », a souligné Bardakoğlu.

Source:http://tinyurl.com/3a46dw4

Attentat terroriste à Lisieux !

Et ça va re-donner, la stigmatisation et les pleurnichements. Mais qu’ils sont cons, ces néo-nazis! Ils auraient pu attendre l’inauguration… En fait, ce serait vraiment des néo-nazis, ils auraient attendu que la boutique soit ouverte…

FDF

Une future boucherie halal dégradée… Horreur! Malheur!

18/05/2010

« Des inscriptions xénophobes et pro-nazies ont été constatées ce matin sur la devanture d’une future boucherie halal à Lisieux, une ville normande de 24.000 habitants qui compte « très peu » d’immigrés, a-t-on appris auprès de la police. Le gérant de la première boucherie halal de Lisieux (Calvados), qui doit ouvrir ses portes « fin mai, début juin », a retrouvé sa façade maculée de croix gammées et celtiques, du nom d’Hitler à côté d’un coeur, et de slogans d’extrême droite tels que la « France aux Français », selon la police.

Des inscriptions xénophobes comme « Islam hors d’Europe » ont aussi été constatées sur la fourgonnette de l’épicerie qui se trouvait devant, selon la police. Le gérant a porté plainte. « Je pense que nous avons été victimes d’un acte de bêtise, peut-être par quelqu’un d’éméché… », a déclaré l’épouse du gérant de la « Halle du soleil, plaisir du halal », Sylvie Bouhemama. Elle a d’ailleurs souligné avoir reçu avec son conjoint un « accueil très chaleureux » des riverains lors de leur arrivée en novembre dernier de la région parisienne et plusieurs témoignages de sympathie ce matin face aux inscriptions.

Le conseil des ministres doit examiner mercredi un projet de loi interdisant le port du voile du intégral dans l’espace public qui suscite un vif débat en France. »

Source: http://tinyurl.com/3ypkpge

Le « beau gosse » est devenu un boulet, avec ses histoires louches… Pour lui, ça sent la dégringolade…

Cause perdue d’avance: Ribéry, c’est bien fini. Juste retour des choses. L’impunité, ça ne va qu’un temps. Quand on « touche » aux gamines, faut pas s’attendre à des lauriers…. Même pour toi, Bilal…

FDF


17/05/2010

Le Tribunal Arbitral du Sport a rejeté l’appel du Bayern Munich concernant la suspension pour trois matches de Franck Ribéry. Le Français « musulman » manquera donc la finale de la Ligue des Champions.

Cette fois c’est sûr, Franck Ribéry ne disputera pas la finale de la Ligue des Champions entre le Bayern Munich et l’Inter Milan, le 22 mai prochain, à Madrid. Suspendu trois matches après avoir été expulsé pour une semelle sur Lisandro Lopez lors de la demi-finale aller contre Lyon, le Français a vu l’appel du club bavarois auprès du Tribunal Arbitral du Sport rejeté lundi après-midi, tout comme il l’avait été auprès de l’UEFA il y a une dizaine de jours. Venu plaider sa cause en personne à Lausanne, Ribéry, qui était également accompagné du président de Bayern, Karl-Heinz Rummenigge, et des avocats du club, reste donc suspendu pour trois rencontres européennes et non une, comme le club en avait émis le souhait. Ribéry ayant déjà manqué la demi-finale retour contre l’OL, il aurait alors pu participer à la grande finale. Mais il n’en sera rien. Et c’est bien des tribunes que «Bilal Ribéry» suivra la performance de ses coéquipiers. Avant cela, il aura rejoint le groupe France à Tignes dès mardi pour préparer son désormais unique objectif de fin de saison, la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

Source: http://tinyurl.com/3x87sj7

Deux femmes s’écharpent pour un niqab; et ce n’est que le début…

Pour une « religion » qui ne vit que par (et pour) la guerre, voici les premiers signes d’un inévitable affrontement…

FDF

Le débat sur le voile intégral rebondit dans l’espace public…

Il fallait s’y attendre. Après des mois de polémiques médiatiques et de discussions politiques autour du voile intégral, ce débat passionné a fini par trouver un écho dans l’espace public.

D’après Presse Océan , qui révèle l’information, une violente altercation a opposé samedi deux femmes dans un magasin de Trignac, près de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique. Voyant passer une femme vêtue d’un niqab, une cliente du magasin, au visage découvert, aurait fait une remarque à sa fille à voix haute, laissant entendre qu’elle souhaitait voir rapidement adoptée la loi interdisant le port du voile intégral.

La femme au visage dissimulé aurait alors vivement réagi, et le ton serait rapidement monté entre les deux clientes. À tel point que, selon la mère et sa fille, la femme au niqab aurait giflé l’une d’elles – un geste que la femme voilée dément avoir donné. La mère aurait ensuite arraché le niqab de son interlocutrice, avant que l’époux de la femme voilée et le personnel du magasin n’interviennent afin de calmer la situation.

Deux plaintes déposées

En tout état de cause, deux plaintes ont été déposées après cette violente dispute, l’une pour injure à caractère ethnique, racial ou religieux (déposée par la femme au niqab), l’autre pour violence sans incapacité totale de travail (déposée par la mère et sa fille). La mère de famille est une avocate de 60 ans. La femme voilée a 26 ans…

Suite et source: http://tinyurl.com/26llvtq

Echange multiculturel rue Myrha et les rues voisines, dans le 18ème arrondissement de Paris.

Et bien en voilà, une excellente idée dans un esprit flagrant d’ouverture…

FDF

Apéro géant dans le 18ème à Paris


Catégorie : Intérêts communsEntraide
Description : Chaque semaine, plusieurs milliers de nos compatriotes de confession musulmane organisent des rassemblements rue Myrha et dans les rues voisines, dans le 18ème arrondissement de Paris.

Dans le but d’avoir un échange multi-culturel avec ces citoyens français, nous vous invitons à un apéro géant rue Myrha, un vendredi après-midi. La date exacte sera déterminée quand nous serons assez nombreux.

Nous comptons donc sur vous ! Inscrivez-vous ici:


DGSE/Affaire Reiss: les langues se délient…

Ouhlà!  Il risque un « regrettable accident », celui-ci… Trop tard, son bouquin est publié…

FDF


18 mai 2010
C’est la question que nous sommes en droit de nous poser quand nous voyons qu’un ancien cadre supérieur de la dite institution est incapable de tenir sa langue !
La  sécurité de notre nation n’a t-elle pas droit à d’autres choses que des demi-portions qui sont prêtes à tout pour vendre leur livre ?

Reiss: un ancien de la DGSE accuse…


« P. S.« , ancien sous-directeur de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), a accusé hier sur la chaîne d’information LCI Clotilde Reiss « d’avoir travaillé au profit de la France pour collecter des informations » sur l’Iran.
« Elle a travaillé au profit de la France pour collecter des informations qui étaient de nature de politique intérieure et d’autres qui étaient sur la prolifération nucléaire. Elle est immatriculée à la DGSE », a révélé P. S., qui a publié en mars 2010 « 25 ans dans les services secrets » chez Flammarion.
« Selon P. S., c’est par patriotisme que Clotilde Reiss se serait d’elle-même présentée à l’ambassade dès son arrivée en Iran. Un engagement que les autorités locales auraient découvert, d’après lui, en scrutant sa correspondance par internet avant de l’arrêter le 1er juillet 2009. Des affirmations auxquelles les autorités françaises n’ont, pour l’heure, apporté aucune réaction », a expliqué la chaîne LCI.
Clotilde Reiss avait été arrêtée le 1er juillet 2009 à l’aéroport de Téhéran alors qu’elle rentrait en France après avoir travaillé cinq mois comme lectrice à l’université d’Ispahan, dans le centre de l’Iran. Elle s’était vu reprocher d’avoir transmis des informations sur les manifestations post-électorales en Iran l’été dernier, d’avoir ainsi compromis la sécurité nationale et d’avoir participé aux rassemblements anti-gouvernementaux. Des accusations « hautement fantaisistes » pour Nicolas Sarkozy qui avait exigé sa libération immédiate.
Le gouvernement français a par ailleurs démenti « catégoriquement » tout lien entre Clotilde Reiss et les services de renseignement français, par la voix de Bernard Valero, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. « Ce n’est pas une espionne. C’est un contact de notre représentant à Téhéran. Elle faisait des rapports sur des éléments d’ambiance et dans le domaine de la prolifération. Elle l’a fait volontairement », a-t-il affirmé sur la radio Europe 1. Le porte-parole adjoint du ministère de la défense, le général Ch. B., a également démenti cette affirmation. « Clotilde Reiss n’a jamais travaillé pour la DGSE, ce n’est pas une source de la DGSE », a-t-il assuré.

En vertu de l’article 413-10 du code pénal, la seule violation du secret de la Défense nationale « par toute personne dépositaire, soit par état ou profession, soit en raison d’une fonction ou d’une mission temporaire ou permanente » d’un secret relatif à la Défense nationale, est susceptible d’entraîner une condamnation à 7 ans de prison et à 100.000 euros d’amende.


Source: sitavirus

Subventions accordées par la ville de Paris. Où passe l’argent des contribuables?

Vous allez être surpris… Pas moi.

FDF

Paris : les subventions votées en mars 2010

18 Mai 2010

Les délibérations et subventions du Conseil de Paris de mars 2010 pour les II ème, III ème, IX ème, X ème, XI ème, XII ème, XIII ème, XIV ème, XV ème, XVI ème, XVII ème, XVIII ème, XIX ème et XX ème arrondissements.


Et un petit bonus: http://www.observatoiredessubventions.com/2010/region-ile-de-france-toutes-les-subventions-aux-associations-en-2009/

Retrouvez l’article dans son intégralité sur : http://www.observatoiredessubventions.com

Gaspillage de l’argent public: Le Conseil général du Bas-Rhin finance le ” halal “.

Honteux !!! On finance le halal sans nous demander notre avis et avec NOTRE argent!

FDF


ProHal, une usine de produits halal, a bénéficié de l’aide financière du Conseil général du Bas-Rhin via l’Agence de développement économique du département.

L’ usine agroalimentaire ProHal s’est implantée dans un bâtiment de 800 m2 sur la zone d’activités de Mommenheim, située au nord de Strasbourg. L’Adira indique, en date du 16 avril 2010, avoir « accompagné ce projet en lien avec le Conseil général du Bas-Rhin et la commune de Mommenheim ».

halalL’Adira (Agence de développement économique du Bas-Rhin) est une association de droit local financée par les impôts du contribuable. Ses ressources proviennent…

Source: http://tinyurl.com/2fmsxs9

Burqa: on devrait interdire Carnaval !

Le stage, il est offert, au moins? Parce que 150 euros, c’est déjà une somme exorbitante… J’en lis des conneries, mais là, j’avoue que ça atteint des sommets.

FDF


17/05/2010

Le projet de loi visant à interdire le port du voile intégral, qui sera présenté mercredi en Conseil des ministres « prévoit « un stage de citoyenneté » pour les femmes concernées, qui s’ajoutera ou se substituera à l’amende de 150 euros encourue. Le projet de loi « interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public », préparé par la garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie et qui peut encore évoluer à la marge d’ici à mercredi, comprend sept articles.

Le premier article stipule que « nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage ». L’espace public comprend la voie publique ainsi que « les lieux ouverts au public ou affectés à un service public ». Le texte prévoit plusieurs exceptions à cette interdiction : quand « la tenue est prescrite par une loi ou règlement » (casque pour motocycliste…), si elle est « autorisée pour protéger l’anonymat de l’intéressé » (forces de sécurité…), si elle est « justifiée par des raisons médicales » ou si elle « s’inscrit dans le cadre de fêtes » (masque de carnaval…).

Selon l’article 3, les femmes contrevenant à la loi seront passibles d’une amende de 150 euros. Mais le texte stipule aussi que l’obligation d’accomplir le « stage de citoyenneté » prévu par le code pénal « peut être prononcée en même temps ou à la place de la peine d’amende ». Il peut donc être une alternative aux poursuites ou une peine complémentaire…

Suite et source: http://tinyurl.com/3ys8jsh

Propagation de la haine anti-Occident: Tariq Ramadan prêche en Iran…

Le tristement célèbre auto-proclamé « intellectuel » Tariq Ramadan est grillé en France. Il exporte donc sa haine là où ça fait mal (et se contredit)…

FDF

Tariq Ramadan à la télévision iranienne
Partie 3/3
Par Marc Lebuis et Etienne Harvey Point de Bascule
publié dans Human Rights Service
Le 5 mai 2010

Voir Partie 1 et Partie 2

For English adapted version please click [HERE]

Introduction de HRS:

L’actuelle tournée nord-amériaine de Tariq Ramadan a suscité un enthousiasme généralisé de la part des médias et des partisans de l’apaisement islamiste. Cependant, à Montréal, Point de Bascule a organisé une conférence de presse mettant en vedette plusieurs importantes sommités musulmanes de calibre internationale. Elles sont venues donner un portrait factuel de Tariq Ramadan qui contraste avec l’image feutrée que les médias visant legrand public ont l’habitude de lui attribuer. Voici le premier d’une série de trois articles de Marc Lebuis et Étienne Harvey, de Point de Bascule, qui présenteTariq Ramadan et ce qu’il représenteà partir de ses propre déclarations et de celles des«savants» de l’islam qu’il admire.

Par Marc Lebuis et Étienne Harvey, Point de Bascule, pour Human Rights Service


Le gouvernement iranien s’est associé à l’offensive des Frères musulmans visant à «détruire de l’intérieur la civilisation occidentale » en confiant à Tariq Ramadan depuis avril 2008 la responsabilité d’une émission de télévision hebdomadaire s’adressant aux téléspectateurs anglophones du monde entier. Produite à Londres, l’émission «Islam and Life » (L’islam et la vie) est diffusée sur la chaîne gouvernementale Press TV.

Il suffit d’écouter quelques émissions pour réaliser combien la version de la religion que présente Ramadan à ses auditeurs anglophones est incompatible avec les conclusions des exégètes dont il se réclame ont écrit et avec ce que prêchent d’autres leaders des Frères musulmans quand ils s’adressent à des auditoires musulmans. C’est le propre du jihad idéologique que de viser à désarmer intellectuellement ceux qui sont dans la mire des islamistes. L’émission du 14 janvier 2010 consacrée aux questions de guerre et paix dans l’islam constitue un exemple de choix de la méthode utilisée. Au moment d’écrire ces lignes, l’émission était toujours disponible sur le site iranien Press TV.ir
[Global Muslim Brotherhood Daily Report sur Tariq Ramadan à Press TV – 17 août 2009]

À 8:42 de l’émission, après un échange avec son invité Ashur Shamis, Tariq Ramadan conclut comme suit: «Les principes (de l’islam) sont exactement tels que vous les avez décrits: ils permettent de se défendre, de résister aux agressions, ils n’encouragent pas la guerre (mais plutôt) de répandre la paix. » Cette légende que l’islam ne permettrait que des guerres défensives est invalidée par les citations des « savants musulmans » de Ramadan présentées au début de ce texte

Sayyid Qutb (1906-1966), l’un des principaux idéologues des Frères musulmans, a écrit ce qui suit sur le concept d’un jihad qui serait exclusivement défensif:

« Quant à ceux qui tentent de défendre le concept du jihad islamique en l’interprétant de façon restrictive comme une guerre défensive et qui font des recherches pour prouver que les batailles menées au nom du jihad islamique furent toutes pour la défense de la patrie de l’islam contre l’agression de puissances voisines, ils comprennent mal la nature de l’islam et de son but premier. Une telle conception du jihad n’est rien sinon que le produit d’un esprit défait par les présentes conditions difficiles et par les attaques des orientalistes perfides contre le jihad islamique. (…) Il serait naïf d’imaginer qu’un appel visant à libérer l’humanité de la terre entière soit limité à des sermons et à des discours. »
– [Sayyid Qutb, Milestones, Damascus, The Holy Koran Publishing House, 1978, pp. 112-113] [Texte disponible sur youngmuslims.ca] – Utilisez l’expression «As to persons » comme clé de recherche pour retrouver rapidement le passage dans le texte anglais.

Tel que mentionné dans la présentation de Maududi au début du texte, Sayyid Qutb fait partie des principaux idéologues du courant réformiste salafiste identifiés par Tariq Ramadan. Les salafistes réfèrent fréquemment à des actions menées par le fondateur de l’islam pour prouver la justesse de leurs affirmations. Pour invalider la thèse du jihad exclusivement défensif, Qutb rappela que Muhammad lui-même s’était livré fréquemment au jihad offensif et il donna en exemple le cas de la bataille de Badr (624)

«Durant le Ramadan (de 624) eut lieu la bataille de Badr. Elle est décrite à la sourate Anfal (sourate 8 – Le butin). Si on examine honnêtement cette période du développement de l’islam, il est impossible d’affirmer que le but poursuivi par le mouvement islamique était « défensif » dans le sens étroit qu’on lui donne aujourd’hui.»

– [Sayyid Qutb, Milestones, Damascus, The Holy Koran Publishing House, 1978, p. 124]
– [Texte disponible sur youngmuslims.ca – Utilisez l’expression «Badr » comme clé de recherche pour retrouver rapidement le passage dans le texte anglais.]

Ibn Taymiyya, un autre des savants de Ramadan, avait adopté la même approche que Qutb et donné en exemple le raid de Tabuk (630) quand il voulut préciser ce qu’était un jihad offensif:

«(Le jihad offensif) est un combat qui fait appel à des volontaires. Il est mené pour propager la religion, pour la faire triompher et pour intimider l’ennemi comme ce fut le cas lors de la campagne militaire de Tabuk et lors d’autres expéditions semblables.»

– [Ibn Taymiyya, The Religious and Moral Doctrine of Jihad – Texte reproduit par Rudolph Peters, Jihad in Classical and Modern Islam, Princeton, Marcus Wiener, 1995, p. 54]

À 9:34 de son émission du 14 janvier 2010, Ramadan acquiesce avec son invité qui affirme qu’en temps de guerre, l’islam a toujours fait montre d’une telle magnanimité qu’il favorisa la protection des femmes, des enfants, des récoltes et des arbres.

Encore une fois, c’est de la poudre aux yeux produite servant les fins du jihad idéologique. Sur ce point spécifique, Ramadan est contredit par l’exégète al-Ghazali (1058 – 1111) dont il a qualifié l’œuvre de «décisive » dans son ouvrage What I believe.

[Tariq Ramadan, What I believe, New York, Oxford University Press, 2010, pp. 83-84]

«Chacun doit participer au jihad au moins une fois par année. (…) Il est permis d’utiliser la catapulte contre eux (les non-musulmans) quand ils sont dans une forteresse, et ce, même s’il y a des femmes et des enfants parmi eux. Il est permis de les brûler ou de les noyer. Si une personne appartenant aux gens du Livre (les chrétiens et les juifs) est faite esclave, son mariage est annulé. Il est possible de couper leurs arbres. Il est requis de détruire leurs livres inutiles. Les combattants peuvent prendre comme butin tout ce qu’ils désirent. Ils peuvent saisir toute la nourriture dont ils ont besoin.»

– [Al-Ghazali, Kitab al-Wagiz fi fiqh madhab al-imam al-Safi’i – Texte reproduit par Andrew Bostom, The Legacy of Jihad, Amherst, Prometheus Books, 2005, p. 199]

À 9:58 de la même émission, Tariq Ramadan affirme que l’islam proscrit la destruction des symboles religieux en périodes de guerre. C’est évidemment complètement faux. Hassan al-Banna lui-même indiqua le contraire quand il expliqua ce qu’était le jihad :

«Au plan strictement sémantique, le jihad c’est l’exercice du plus grand effort qui soit en paroles et en actions; dans la charia, cela signifie exécuter les infidèles et mener des activités apparentées comme celles de les battre, de piller leurs richesses, de détruire leurs lieux de culte et de fracasser leurs idoles. »
– Hassan Al-Banna (1906 – 1949)
– [Five Tracts, Translated by Charles Wendell, Berkeley, University of California Press, 1978, p. 147]

Même au moment où les opposants du régime Ahmadinejad d’Iran étaient sauvagement réprimés (certains tués) dans les rues de Téhéran parce qu’ils protestaient contre les fraudes électorales qui avaient mené à sa réélection, Ramadan continua à alimenter la machine de propagande iranienne. En acceptant de travailler pour la télévision iranienne, Ramadan endosse les héritiers idéologiques de Khomeini. Réalisant la situation, les autorités municipales de Rotterdam (Pays-Bas) congédièrent Ramadan de son poste de conseiller à l’intégration des minorités qu’il occupait avec la ville. Elles ne croyaient plus qu’il soit crédible comme promoteur de la modération aux Pays-Bas.

– [Décision des autorités de Rotterdam – Archivée sur Jihadwatch]
– [Neda Agha-Soltan tuée par les milices Basij d’Ahmadinejad – Wikipedia]
– [La mort de Neda – Vidéo CNN]

Pendant ce temps à Ottawa (Canada), les autorités de l’Université Carleton facilitèrent la venue du leader islamiste sur leur campus le 18 mars 2010. Lors de sa visite, Ramadan prononça un discours devant 200 convives qui déboursèrent 75$ chacun. Amira Elghawaby, elle-même membre du réseau des Frères musulmans et journaliste au Ottawa Citizen rapporta que la somme recueillie irait au développement d’un Centre voué à l’étude de l’islam supporté par l’Université. Toujours selon Elghawaby, les autorités de Carleton se sont engagées à contribuer un montant équivalent à celui recueilli par les partisans de Ramadan. Il va sans dire qu’à partir du moment où les Frères musulmans sont impliqués dans un projet académique, c’est la doctrine de leur fondateur Hassan al-Banna qui est enseignée et promue.

L’annonce de la venue de Ramadan à Ottawa sous la plume de la journaliste Amira Elghawaby se fit sans la moindre allusion aux antécédents du personnage. Le lendemain par contre, l’Ottawa Citizen sut rectifier la situation et son journaliste Robert Sibley exposa les liens qui unissent le leader islamiste aux Frères musulmans. Sibley donna également la parole à quelques islamolucides comme Ibn Warraq et Caroline Fourest qui rappelèrent les contorsions intellectuelles de Tariq Ramadan au service du jihad islamiste.

– [Invitation au souper du 18 mars 2010 – Université Carleton]
– [Amira Elghawaby annonce la venue de Ramadan à Carleton – Ottawa Citizen / 17 mars 2010]
– [Robert Sibley commente les antécédents de Ramadan – Ottawa Citizen / 18 mars 2010]
– [Amira Elghawaby membre du comité de rédaction d’un journal contrôlé par la MAC à Ottawa –Muslim Link / March 2010]

Dans le passé, Tariq Ramadan a essayé d’attirer la sympathie en parlant de sa «spiritualité ». Se livrait-il à ce genre de manège quand il hypnotisa les deux experts attitrés de l’émission On n’est pas couché en leur parlant de l’importance qu’il accordait aux «savants musulmans » ? En se familiarisant avec les textes des dits savants, on réalise rapidement qu’ils sont essentiellement des manifestes politiques qui justifient la persécution des non-musulmans et régissent la vie des gens dans les moindres détails. Quelques soient les époques durant lesquelles vécurent les savants de Ramadan, tous cherchèrent à imposer ce modèle collectiviste. Tariq Ramadan poursuit l’œuvre de ses maîtres à penser dans les conditions du XXIe siècle, avec les moyens du XXIe siècle.

Lire aussi :

Partie 1/3 – Le jihad de Tariq Ramadan expliqué par ses sanvants musulmans

Partie 2/3 – La conquête de l’Occident par le jihad idéologique

Voir et écouter la conférence de Presse: La menace islamiste au Québec

La république Française paye l’hôtel à un islamo-terroriste libéré…

17.05.2010

Un système judiciaire qui relache une centaine de pédophiles chaque année (un de plus aujourd’hui) est taillé sur mesure pour tous les pires délinquants de l’hexagone, même pour les islamistes les plus dangereux. Une justice en apesanteur ne devant rendre de compte à personne, un laxisme judiciaire avalisé par l’éxecutif (remises de peines etc.),  et une incurie politique font que la république française est totalement déphasée du pays réel. Ainsi s’en rendent compte aujourd’hui les Vendéens : au nom des « Droits de l’Homme », un islamo-terroriste tunisien libéré ne sera pas renvoyé chez lui, car il risquerait de se faire maltraiter par l’Etat tunisien (pauvre choux). Il est donc hébergé à Luçon, par la république qui lui paye l’hôtel !

Lu dans Ouest-France édition du 17.05.10:

Un Tunisien de 38 ans, accusé d’avoir recruté des jihadistes en France, est assigné en résidence dans un hôtel de Luçon, dans le Sud-Vendée. « J’ai eu cette nouvelle ce matin, à 10 h de la part de la préfecture, par un coup de fil. Tout juste si je ne l’ai pas appris par la radio. » Pierre-Guy Perrier, maire de la petite commune de 10 000 habitants, s’étonne du manque de confidentialité et s’interroge sur les suites. « Ce monsieur qui a purgé sa peine pour terrorisme sera bien entouré. Il devra pointer chaque jour à la gendarmerie et sera libre de ses mouvements. Je n’ai rien contre lui, mais si sa sécurité est menacée dans son propre pays, je me pose la question de la tranquillité et de la sécurité des Luçonnais. Car maintenant, tout le monde sait qu’il est assigné en résidence à Luçon. »

« C’est assez extravagant »

Le premier magistrat de la ville siège de l’évéché, plaide donc pour que l’homme condamné à trois ans [ndlr: seulement!!!]  pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, aille vers une autre destination tenue secrète. « J’avoue que c’est assez extravagant », conclut Pierre-Guy Perrier.

Du côté de la préfecture de Vendée, on ne souhaite pas communiquer et l’on renvoie vers le ministère de l’Intérieur. On reconnaît cependant «une mise à disposition de moyens et une surveillance» de cet homme, dont la demande d’asile a été rejetée.

vu sur http://www.islamisation.fr/archive/2010/05/17/la-republique-paye-l-hotel-a-un-islamo-terroriste-libere.html