Francaisdefrance's Blog

17/05/2010

Défilé de l’armée algérienne à Paris le 14 juillet 2012 – Demande d’explication au Gouvernement…

L’Algérie invité d’honneur à la célébration de NOTRE fête nationale en 2012? Faudrait peut-être voir à ne pas trop en faire, quand-même… Le peuple français et ses anciens combattants d’Algérie en ont marre d’être pris pour des cons et non-reconnus par leur patrie. Et Dieu sait si ils y ont laissé des plumes, chez les fellaghs…

FDF


Reçu par mail:

« Chers Compatriotes,

Veuillez trouver, pour information, les courriels que nous avons adressés à M. TANDONNET et Mme LIGNOT-LELOUP ainsi qu’à une partie des Sénateurs et Députés.

Nous vous invitons à leur adresser aussi des messages semblables ou à les reprendre en précisant que vous soutenez notre demande.

Restant à votre disposition,

Avec nos cordiales salutations

Mme Taouès TITRAOUI, Membre du Haut Conseil des Rapatriés – Elue locale

Bernard COLL – Secrétaire général de JPN

Co-auteur avec Mme Taouès TITRAOUI du « Livre des Harkis » (JPN -1991), voir pour les activités depuis 29 ans de JPN notre site : http://pagesperso-orange.fr/jeunepiednoir/jpn.wst – Tel : 01 69 41 01 12 – 06 80 21 78 54

********************************************************************************************************************************************************************************************

Madame, Monsieur le Sénateur, le Député,

Chaque jour, la communauté des Français rapatriés est l’objet d’une nouvelle agression touchant son Histoire, sa mémoire et, ce qui est de plus en plus grave, ses morts les plus sacrés, ses « Morts pour la France » tombés pour la libération de métropole en 1870, en 1914-18, et 39-45 au sein de la glorieuse et invaincue Armée d’Afrique ou des troupes coloniales, et les civils « Morts pour la France » tombés dans les lâches attentats des « Hors-la-loi » du FLN dont les crimes sont glorifiés par M.Rachid BOUCHAREB dans le film qu’il envisage de présenter au Festival de Cannes et financé, d’après les députés Elie ABOUD et Lionnel LUCA, en partie par l’argent des contribuables français !

Que ces agressions proviennent d’un état terroriste ensanglanté par une guerre civile qui a fait plus de 200.000 victimes innocentes, cela ne nous choque pas. C’est dans la logique des crimes commis par ses dirigeants depuis la « violation des accords d’Evian » du 19 mars 1962, dont le Parlement a reconnu la realité par l’article 2 de la loi du 23 février 2005.

Mais, en ce premier jour de commémoration de la « Bataille de France – mai-juin 1940 » où sont tombés de morts pour la Patrie soldats de l’Armés d’Afrique et des troupes coloniales, que ces agressions proviennent de membres du gouvernement ou de sa haute administration cela est insupportable pour tout Français digne de ce nom. Or c’est ce qui vient de se passer si les propos de notre ambassadeur de France à Alger, rapportés par Le Point du 6 mai 2010, sont exacts.

Nous vous demandons de bien vouloir intervenir par tous les moyens de votre fonction et de citoyen français auprès du Président de la République et du gouvernement pour qu’un démenti officiel soit apporté à la proposition saugrenue de M.Xavier DRIENCOURT qui devra, cela s’imposera alors, démissionner de son poste.

Dans l’attente de votre réponse,

Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur le Parlementaire, l’expression de nos salutations distinguées.

Mme Taouès TITRAOUI, Membre du Haut Conseil des Rapatriés – Elue locale

Bernard COLL – Secrétaire général de JPN

Co-auteur avec Mme Taouès TITRAOUI du « Livre des Harkis » (JPN -1991), voir pour les activités depuis 29 ans de JPN notre site : http://pagesperso-orange.fr/jeunepiednoir/jpn.wst – Tel : 01 69 41 01 12 – 06 80 21 78 54

Défilé de l’armée algérienne à Paris le 14 juillet 2012 – Demande d’explication au Gouvernement

A l’attention de M. Maxime TANDONNET et de Mme Mathilde LIGNOT-LELOUP

Monsieur le Conseiller auprès du président de la République,

Madame le Conseiller auprès du Premier ministre,

Nous vous serions très reconnaissants de bien vouloir demander à M. Le Président de la République et à Monsieur le Premier ministre si cette annonce parue dans le Point du 6 mai 2010 est due à une initiative incongrue de notre ambassadeur à Alger, M. Xavier DRIENCOURT ou à une demande de l’Etat français auprès de ses homologues algériens ?

Dans le premier cas, le Chef de l’Etat et son gouvernement envisagent-ils la démission de M. Xavier DRIENCOURT ?

Dans la seconde hypothèse, le Chef de l’Etat et son gouvernement on-ils proposé au Président algérien et à son gouvernement le défilé de l’armée française le 5 juillet 2010 à Alger pour marquer le 180e anniversaire de la libération de la « Barbarie »* de l’occupation turque le 5 juillet 1930 ?

En effet, vous ne pouvez ignorer que l’Algérie française est, comme l’Algérie algérienne, une création française, ce pays n’existant pas avant la présence française. C’était un « pays sans nom » comme l’a si bien écrit Marcel AMROUCHE en 1956 – voir notre site à la page : http://pagesperso-orange.fr/jeunepiednoir/jpn.wst/Algerie.htm )

Dans l’attente de votre réponse,

Nous vous prions d’agréer, M. et Mme les Conseillers, l’expression de nos salutations distinguées

Mme Taouès TITRAOUI, Membre du Haut Conseil des Rapatriés – Elue locale

Bernard COLL – Secrétaire général de JPN

Co-auteur avec Mme Taouès TITRAOUI du « Livre des Harkis » (JPN -1991), voir pour les activités depuis 29 ans de JPN notre site : http://pagesperso-orange.fr/jeunepiednoir/jpn.wst – Tel : 01 69 41 01 12 – 06 80 21 78 54

Copie : Cabinet de M. Hubert FALCO, Secrétaire d’Etat à la Défense, aux Anciens Combattants et aux Rapatriés. »



LePoint Defil- 140712 – Ambassaseurs 090510 JPN 150.jpg

Affaire Reiss: bonne réflexion; crue mais bonne…

Bravo à C.D. pour cette prise de position pour le moins réaliste…

FDF

Lire:

« Au lieu de punir les radirans, le singe usurpant la Maison Blanche en tête, les ordures qui dirigent le monde occidental rampent devant ces déchets, pour la plus grandes joies des collabos infestants nos pays.
Le rat fou dangereux, meneur des radirans va fêter l’évènement de manière impudente pour bien narguer les sous-merdes occidentales qui s’écrasent devant lui.
Ainsi donc, un dangereux déchet nazislamiste ayant sur les pattes le sang de l’ex Premier Ministre Iranien, va être remis en état de nuire, par la veulerie et la lâcheté des nuisances qui nous gouvernent.
Et pendant ce temps, après l’avoir agressé et faute de pouvoir l’assissiner, les déchets incendient la maison d’un journaliste d’un desinnateur en Suède, dans le silence complice de la propagande de francekipu, qui préfère se scandaliser de la plaisanterie mordante d’une élue, sur les déguisements des déchets. »
C.D.

Profanation dans l’ancien cimetière communal de Noisy-le-Sec, dans la nuit du 6 au 7 mai. Ni le CFCM, ni SOS Racisme, ni la LICRA, ni le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux n’ont jugé utile de faire la moindre déclaration. Etonnant non ?

lundi 17 mai 2010

Cimetière de Tarascon: les Tartarins en actionCimetière de Tarascon: les Tartarins en action à la suite de la dégradation de 7 tombes musulmanes dans le cimetière de Tarascon, la propagande habituelle s’est mise en place.Grosse indignation. Ça se bouscule devant les caméras, chacun y va de sa petite phrase dénonciatrice et accusatoire. L’ombre de la bête n’est pas loin.

Pour Jacques Mastaï, du comité du souvenir français de Tarascon : « Ils sont venus mourir tous ensemble, main dans la main comme des frères et aujourd’hui on constate qu’on a oublié le passé, recrée des rivalités ».Charles Fabre maire de Tarascon se dit indigné par cet acte de lâcheté.

Pour Abdelkader Moussaoui, représentant du conseil régional du culte musulman, cela ne fait aucun doute, c’est la communauté musulmane qui est visée. Cette dernière se sent mal à l’aise et choquée.

Le CFCM hurle à l’islamophobie. Les « antiracistes » relient  l’affaire à celle de la mosquée et celle de la boucherie halal toutes 2 mitraillées.

Marie-George Buffet (PCF) accuse carrément le gouvernement d’être responsable à cause du débat sur l’identité nationale.

Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux se déplace à Tarascon.

Tout irait pour le mieux si le journal La Provence, n’avait pas révélé que l’auteur des faits, un mineur de 14 ans serait lui-même issu d’une famille maghrébine.

Cela n’arrange personne, les propos du procureur Christian Pasta ne laissent aucun doute « C’est malheureusement plutôt par bêtise et par désœuvrement qu’il a commis cet acte »

En effet, l’auteur est un désœuvré  mais ne peut absolument pas être raciste raciste, vu qu’il n’a « malheureusement » pas les origines souhaitées, du coup la théorie du complot islamophobe fait pshiiiiiit

Des lors les déclarations accusatrices des officines musulmanes et antiracistes prennent une tournure particulièrement savoureuse.

“Cet événement a provoqué la « profonde indignation » du CFCM, la « grande inquiétude et le profond écœurement » du Rassemblement des musulmans de France (RMF) et l’émotion du recteur de la Grande Mosquée de Paris Dalil Boubakeur. Celui-ci déplore une « inéluctable escalade d’actes islamophobes » et appelle les musulmans à « éviter de céder à la provocation ».

Pour SOS Racisme, « la multiplication des actes de profanation de sépultures et des lieux de culte témoigne du climat pour le moins malsain qui règne en France, et plus particulièrement dans la région PACA ». L’association de lutte contre le racisme estime nécessaire de « s’interroger sur les éventuelles influences de groupes néonazis qui déversent leur haine, et notamment sur le réseau internet ».

La Licra relève qu’il y a 20 ans, la profanation du cimetière de Carpentras avait mis la France « en émoi ». « C’est aujourd’hui dans l’indifférence générale que des lieux de mémoire sont régulièrement vandalisés », ajoute la Licra pour qui « la multiplication des profanations et plus généralement des actes antireligieux, dénote un regain violent et désinhibé des idées racistes dans notre pays ».

Et pendant ce temps près de 150 tombes dégradées dans l’ancien cimetière communal de Noisy-le-Sec, dans la nuit du 6 au 7 mai. Ni le CFCM, ni SOS Racisme, ni la LICRA, ni le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux n’ont jugé utile de faire la moindre déclaration. Etonnant non ?

Délinquance: de plus en plus de personnes âgées agressées…


17/05/2010

Selon le rapport Courtial, remis à Brice Hortefeux, les seniors sont les cibles privilégiées des cambrioleurs.



Prévisibles et inéluctables, l’augmentation de l’espérance de vie et l’arrivée de la génération du baby-boom à l’âge de la retraite sont au cœur d’un nouvel enjeu de sécurité. Quelques chiffres suffisent à s’en convaincre : à l’horizon 2050, un tiers de la population française sera âgé de plus de 60 ans et le nombre des plus de 75 ans aura triplé, pour passer à 11,6 millions de personnes. Autant de personnes vulnérables qu’il s’agira de protéger coûte que coûte.

Confronté à ce vertigineux pic du grand âge, le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, dévoile ce lundi à Agnetz, dans l’Oise, une batterie de mesures visant à mieux sécuriser les seniors. Pour ce faire, il avait confié dès novembre dernier au député-maire de la commune, Édouard Courtial, le soin de mener une mission dégageant «des idées nouvelles et concrètes pour aider les personnes âgées, notamment seules, à vivre autrement que dans la crainte». «L’honneur d’une société, avait alors insisté l’hôte de la Place Beauvau, c’est de protéger ses aînés.» En janvier dernier, dans l’Oise déjà, un couple de retraités avait été poignardé dans son pavillon de Pont-Sainte-Maxence. Au terme d’une centaine de rencontres sur le terrain, le député de 36 ans, qui fut benjamin du Palais Bourbon, a établi un rapport explosif intitulé «Vieillir partout en sécurité, l’affaire de tous», que «Le Figaro» s’est procuré.

Brossant le portrait d’une population touchée par la dépendance physique et l’apparition de pathologies comme l’Alzheimer «à l’origine de 500 à 750 disparitions traitées annuellement par la Préfecture de police de Paris», Édouard Courtial déplore qu’ «aucune enquête de portée nationale n'(ait) été menée sur la sécurité des personnes âgées». Lacune d’autant plus fâcheuse qu’il existe en la matière un authentique chiffre noir. En effet, les victimes «traumatisées par une agression sont réticentes à déposer plainte, d’abord par crainte des représailles, par souci de ne pas déranger ou par sentiment de culpabilité à rompre le lien familial en cas de maltraitance…». Pour les besoins du rapport, policiers et gendarmes ont donc fait tourner leurs bases de données pour livrer un état des lieux sans concession : les seniors restent les cibles privilégiées des cambrioleurs et des escrocs. À «l’incapacité à résister physiquement», «d’identifier les auteurs d’infraction» et la «crédulité excessive» s’ajoute «une série d’imprudences comportementales» comme la conservation de numéraires et de valeurs à domicile. Ou l’absence de précaution au moment de payer.

Faux agents EDF

Comme le révèle le document, «les deux tiers (67,1%) des vols par ruse commis à domicile par de faux agents EDF ou faux ramoneurs concernent les plus de 60 ans», soit 8 050 victimes en 2008. Près de 80% de nos aînés dévalisés ont plus de 75 ans ! Alors qu’ils ne représentent que 20% de la population, les seniors sont victimes de près d’un tiers (29%) des cambriolages d’habitations principales ou secondaires. Autre surprise que dévoile le rapport : le bond de 42,3% des escroqueries visant les plus de 60 ans depuis 2002, bien supérieur à l’ensemble de la population (+ 18%). Dans ce sombre registre, le nombre des seniors dont la confiance a été abusée a progressé dans la même période de 51,7%, tandis que les usages frauduleux de leurs cartes de crédit ont quant à eux littéralement explosé de 74%. Soit plus du double de la progression nationale. Enfin, les coups et blessures volontaires assénés aux plus de 60 ans ont augmenté de 45,4% depuis 2002.

Très fouillé, le rapport Courtial ne néglige pas non plus l’implication des personnes âgées dans les accidents de la circulation, insistant sur la «surexposition des plus de 75 ans, ayant le moins bénéficié de la baisse de la mortalité routière enregistrée depuis 2002» : cette classe d’âge a été endeuillée par 529 décès en un an. Par ailleurs, 37% des piétons renversés sont des septuagénaires ou octogénaires, contre 26% en 2002. L’accident survient souvent sur un passage piéton, occasionnant un traumatisme crânien. Enfin, la mission parlementaire a confirmé que c’est dans leur propre domicile que les aînés vivent le plus dangereusement : 68% des 550 000 accidents de la vie courante s’y produisent et 90% des décès sont dus à des chutes, coûtant la vie à quelque 10 000 anciens par an. Loin de vouloir alimenter de vaines polémiques, le rapport que remet Édouard Courtial à Brice Hortefeux offre une radioscopie quasi clinique d’une population vulnérable, afin de dégager des propositions concrètes. Le parlementaire emprunte à Claude Lévi-Strauss la conviction qu’ «on juge une civilisation au sort qu’elle réserve à ses anciens».

vu sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/05/16/01016-20100516ARTFIG00229-de-plus-en-plus-de-personnes-agees-agressees.php

Les italiens solidaires…

Ca, c’est de la solidarité!

FDF

Burqa: les femmes-punk de l’islam…

Ca, ça me plait…

FDF


« Porter le niqab ne semble pas incompatible avec des talents pour la course automobile ! Qui sait, peut-être demain aurons-nous des «ninjas» au prochain rallye des gazelles ? Pourquoi pas, au train où vont les choses, à la manière dont certaines femmes s’évertuent à être dans la rupture, au prix de leur propre négation. Et de la négation du combat de leurs aïeules pour gagner le droit à n’être plus ce que celles-ci entreprennent de redevenir : des ombres sans visages, et donc sans humanité.

Une Chevrolet, petite et toute blanche, se faufile dans les embouteillages. Puis s’arrête, prisonnière à son tour d’un goulot d’étranglement. Au volant, contraste saisissant, une forme, intégralement voilée de noir. D’elle, on ne voit que les yeux, soulignés d’un trait de khol appliqué avec soin. Et les mains. Des mains aux doigts fins et délicats, à la manicure soignée. Une «french», s’il vous plaît. Une montre de grande marque, très sport avec un bracelet d’homme, orne un poignet de femme. La blancheur de la peau tranche avec la noirceur du voile qui dérobe aux regards le visage et la chevelure de la conductrice. A la première ouverture, celle-ci donne un coup de volant à droite, puis à gauche et se dégage avec agilité de l’étau.

Porter le niqab ne semble pas incompatible avec des talents pour la course automobile ! Qui sait, peut-être demain aurons-nous des «ninjas» au prochain rallye des gazelles ? Pourquoi pas, au train où vont les choses, à la manière dont certaines femmes s’évertuent à être dans la rupture, au prix de leur propre négation. Et de la négation du combat de leurs aïeules pour gagner le droit à n’être plus ce que celles-ci entreprennent de redevenir : des ombres sans visages, et donc sans humanité. Car l’humanité d’un être s’exprime d’abord à travers sa face. Pas de visage, pas d’humanité. Retour à l’état de non-être auquel des siècles de domination patriarcale ont tenté de réduire le sexe féminin. De là où elle est, l’Egyptienne Huda Shaarawi, la première à avoir arraché son voile en public et revendiqué le droit de présenter son visage à la lumière -c’était en 1929-, doit se demander quel vent de folie souffle sur ses arrières-petites filles. Car cette régression, quand elle est voulue et revendiquée par des femmes qui en font le choix délibéré, est effectivement le signe que quelque chose ne va pas. Dans la tête des intéressées comme dans la communauté dont elles relèvent.

Depuis quelques mois, le débat sur la burqa fait rage en France, le pays européen dont nous sommes le plus proche, tant par l’histoire que par la présence sur son territoire d’un nombre important de nos concitoyens.  Après le hijab, déclaré non grata dans les écoles et les lycées, le législateur français est appelé à se prononcer sur la burqa. Malgré l’avis rendu par le Conseil d’Etat quant à l’incompatibilité du droit français avec une interdiction de la burqa dans l’espace public, les politiques sont bien décidés à élaborer une loi qui en criminaliserait le port. La Belgique, pour sa part, n’a eu aucun état d’âme à devenir le premier pays à sauter le pas en la matière. De prime abord et vu de l’extérieur, cette agitation autour d’un habit porté par une poignée infinitésimale de femmes peut paraître tout à fait incompréhensible. Si le hijab, dans les communautés musulmanes vivant en Europe dispose d’une vraie visibilité, les burqas n’excéderaient pas les 4000 en France. Au regard des 58 millions d’habitants que compte l’Hexagone, cela frise l’absurde que de vouloir légiférer à ce propos. Parmi les musulmans de ces pays, beaucoup se sentent agressés par un tel débat, vivent celui-ci comme une nouvelle manière de les stigmatiser, l’association à l’Islam en dépit de toutes les dénégations étant automatique. L’accroissement de l’islamophobie en Europe -cf. la récente affaire des minarets en Suisse- n’est pas une vue de l’esprit. Maintenant, peut-on pour autant réduire la volonté d’interdire la burqa au rejet de l’Islam et au calcul politicien. Calcul politicien, sûr il y a, mais émoi réel face à cette résurgence de l’archaïque au sein d’une société moderne, également.

Le même que des modernistes marocains, hommes ou femmes, peuvent ressentir à voir en plein milieu d’un carrefour, un spectre noir conduisant une auto blanche. Autant croiser une femme en niqab marchant au côté d’un homme à la barbe peinte au henné et la gandoura tombant à mi-mollet dans un quartier traditionnel peut laisser indifférent, l’image pouvant se fondre dans le paysage, autant la retrouver dans un espace de modernité est déstabilisant. Cette présence perturbe, agresse et angoisse. Pourquoi? Parce qu’elle rappelle combien sont fragiles les acquis de la modernité, à savoir l’autonomie et la liberté individuelle. Comment oublier que ceux-ci ne sont pas tombés du ciel (c’est le cas de le dire !) mais sont le fruit de combats longs et ardus. N’était-ce pas l’Eglise qui déniait aux femmes la possession d’une âme. Alors oui, les Européens (les Européennes surtout) sont en droit de dire «pas de ça chez nous !». Maintenant, il y a une autre manière d’aborder le problème. Par la dérision et l’indifférence. Certaines se teignent bien les cheveux en rouge. Nos femmes hiboux, c’est le noir qu’elles affectionnent. Alors, voyons-les comme les «punks de l’Islam» ! »

Source: http://tinyurl.com/3a6vr2p

Il est venu en repérage: Bouabdellah Ghlamallah, ministre algérien des affaires religieuses s’est ainsi rendu dans la capitale auvergnate pour une visite de « courtoise »….

Visite du ministre algérien des affaires religieuses à Clermont-Ferrand.

Les fidèles de la Grande Mosquée de Clermont-Auvergne ont assisté, hier, à la prière de l’après-midi en compagnie d’un « invité de prestige ».

Bouabdellah Ghlamallah, ministre algérien des affaires religieuses s’est ainsi rendu dans la capitale auvergnate pour une visite de courtoise.

« Je n’ai pas pu assister à l’inauguration de la mosquée en janvier dernier, car j’ai eu des empêchements professionnels. Mais j’avais promis de venir la voir », précise le ministre. Et d’ajouter : « La mosquée n’est pas terminée, il reste encore à construire la partie sociale et éducative. J’espère avoir l’occasion de revenir ici quand le projet sera achevé ».

La présence de Bouabdellah Ghlamallah sur le sol français (*) donne l’occasion de recueillir son sentiment sur l’état de la religion musulmane en France. Impossible alors de ne pas évoquer le projet de loi d’interdiction du port du voile intégral…


Suite et source: http://tinyurl.com/2uwuq4c

La méthode Horowitz pour démasquer les islamofascistes, à retenir !

Ne vous posez pas trop de questions; chez nous, en France, « leur » état d’esprit est le même…

FDF

Comment démasquer un(e) nazislamiste qui rêve d’un 2e Holocauste, en une leçon

17 mai 2010

Sur les campus universitaires américains, la MSA (Muslim Student Association) est la principale association d’étudiants musulmans. Dans cette vidéo enregitrée le 10 mai 2010 à l’université de San Diego -Californie, David Horovich fondateur et président du David Horowitz Freedom Center, met au coin du mur une étudiante voilée et portant kieffié, membre de la MSA, l’obligeant à dévoiler son vrai visage fasciste et génocidaire.

La méthode Horowitz pour démasquer les islamofascistes, à retenir !

(Traduction en Français sous la vidéo).

Une musulmane adhérente à la MSA: Bonsoir, je voulais juste vous remercier d’être venu ce soir sur le campus pour présenter votre point de vue, c’est toujours important d’avoir un ensemble de vues différentes en parallèle. Euh, très utile.

Mon nom est [Jimena Imad Musa Ahmal Bahiri] et je suis étudiante ici à l’UCSD. j’ai lu votre documentation, que j’ai trouvé beaucoup plus intéressante que votre discours, et j’y ai trouvé des choses intéressantes au sujet de la MSA, qui est une organisation très active ici sur le campus et qui organise [ce que vous appelez] la semaine des “Jeunesses hitlériennes”… vous devriez venir à cette manifestation. [DS: Horowitz avait qualifié l’événement ”Apartheid Week” organisé par la MSA de “semaine des Jeunesses hitlériennes.”] Euh, si vous pouviez préciser le lien entre la MSA et les réseaux du djihad terroriste, car la dernière fois que j’ai vérifié, nous avons dû faire notre propre collecte de fonds, et nous n’avons jamais obtenu d’aide de personne. Donc, si vous pourriez clarifier le lien entre l’MSA de l’UCSD ou d’autres branches du MSA, parce que la connexion n’a été clairement établie dans votre brochure. Si vous pouviez préciser.

Horowitz: Très bien. Condamneriez-vous le Hamas, ici et maintenant?

l’adhérente à la MSA: Pardon, quoi?

Horowitz: Condamneriez-vous le Hamas?

L’adhérente à la MSA: si je condamne le Hamas?

Horowitz: oui en tant qu’organisation terroriste. et organisation génocidaire.

L’adhérente à la MSA: Vous me demandez de me crucifier moi-même ?

Horowitz: Donc, vous ne le condamnez pas. En fait, j’ai eu cette expérience plusieurs fois. Vous n’avez pas lu ma brochure, car la brochure y consacre un chapitre. La connexion principale est que la MSA fait partie du réseau des Frères musulmans comme l’a révélé …

L’adhérente à la MSA: Je crois que vous n’avez compris ce que je voulais dire. Je voulais dire que si je dis quelque chose, je suis sûre d’être arrêté, pour des raisons de sécurité intérieure. Donc si vous pouviez s’il vous plaît juste répondre à ma question.

Horowitz: Si vous condamnez le Hamas, la sécurité intérieure va vous arrêter?

L’adhérente à la MSA: Non, si je soutiens le Hamas… Parce que votre question me force à condamner le Hamas. Si je dis que soutiens le Hamas, cela passera mal.

Horowitz: puisque vous refusez de condamner le Hamas, donc manifestement vous le soutenez. Affaire classée. J’ai eu la même expérience à l’université de Santa Barbara. Il y avait 50 membres de l’Association des Étudiants Musulmans assis dans les rangs là. Et pendant une heure, tout au long de mon exposé, je continuais à leur demander, est-ce que vous condamnez le Hezbollah et le Hamas. Et aucun d’entre eux ne voulait répondre. Et puis, quand vint le moment des questions, le président de l’Association des étudiants musulmans fut le premier à me poser une question. Et je lui ai dit, “Avant de commencer, condamnez-vous le Hezbollah?” Et il a répondu: “Eh bien, cette question est trop complexe pour répondre par oui ou par non. “Alors j’ai dit: “Okay, je vais vous la poser autrement. Je suis Juif. Le chef du Hezbollah a déclaré qu’il espère que tous les juifs se rassembleront en Israël, de sorte qu’il n’aura pas à nous traquer dans le monde entier. Alors ? êtes-vous pour ou contre?”

L’adhérente à la MSA : POUR !

Horowitz: Je vous remercie d’être venue et de nous montrer ici ce qu’il en est.


Traduction Bivouac-id.

la vidéo est sur http://extremecentre.org/2010/05/15/comment-demasquer-une-nazislamiste-qui-reve-dun-2e-holocauste-en-une-lecon/#more-21263

Notre justice plie devant la racaille: grave…

17 Mai 2010

Le blogueur Davis Desgouilles s’indigne de la condamnation d’une femme conductrice de bus pour avoir tenté de remettre à sa place un jeune malotru…

« Nicole est conductrice de bus. Il y a quinze jours, elle a ordonné à un gamin de douze ans de changer de place. Celui-ci a protesté et elle a fini par le traiter de menteur et de petit con.
Nicole était en dessous de la vérité. Il ne s’agissait pas seulement d’un petit con et d’un menteur mais aussi d’un dangereux pervers capable d’enregistrer la scène avec son téléphone portable. En revenant à la maison, cette graine de danger public a montré le film à ses parents qui, au lieu de botter le cul de leur progéniture, se sont précipités à la gendarmerie pour déposer plainte.
On comprend que le gamin soit un petit con et un pervers. Elevé (sic) par de tels imbéciles, n’importe quel gosse ne peut se sentir que le Roi du monde et se comporter effectivement comme tel. Jusque là, tout cela n’est pas si grave et, finalement, reste assez banal. Des imbéciles ont fabriqué un petit con. Classique.
Là ou je suis davantage préoccupé pour mon pays, c’est lorsque j’apprends que Monsieur le Procureur de la République, au lieu de classer sans suite la plainte des imbéciles comme il en a la possibilité1, poursuit Nicole. Ce faisant, il donne raison aux imbéciles et surtout au petit con.
Donc, ce Procureur est une andouille. Comme s’il n’avait rien d’autre à foutre, il veut que Nicole fasse l’objet d’un rappel à la loi devant un tribunal. Nicole est humiliée. Mais pas seulement Nicole. Moi aussi, je le suis. C’est notre société toute entière qui devrait l’être. Un Proc’ à plat ventre devant un gamin de douze ans. Un Proc’ dont la mission est de représenter justement la société. Le Procureur de la République
A qui on botterait bien le cul, aussi.
Merci à K.T, avocat de son état, qui me l’a confirmé. S’il avait classé sans suite, ces derniers n’auraient plus eu que la possibilité de se constituer en partie civile dans un délai de trois mois afin de forcer une instruction. »

Source: http://tinyurl.com/34zfh5a

PETITION : NON à la libération d’Ali Vakili-Rad, ASSASSIN-égorgeur de Chahpour BAKHTIAR, dernier premier ministre du Shah d’Iran!

L’affaire Clotilde Reiss ne doit pas favoriser le terrorisme et la charia !!!

FDF

PETITION sur www.Terror1979.org/vakilirad.html

Et sur www.bakhtiar.fr/antibarbare.html

N’ASSASSINEZ PAS CHAPOUR BAKHTIAR UNE SECONDE FOIS !

Contre l’évasion « LEGALE » d’un monstre TERRORISTE islamiste incarcéré en France:

Non à la libération de ce barbare!


En marge du retour en France de Clotilde Reiss, se profile la possible libération imminente, anticipée, INDUE et choquante, du Terroriste islamiste Ali VAKILI-RAD, condamné à PERPETUITE pour avoir assassiné à Suresnes, et d’atroce manière (en l’égorgeant au couteau avec une barbarie inouïe), le très francophile opposant anti-islamiste perse Chahpour BAKHTIAR, dernier Premier ministre du Shah d’Iran, et ancien engagé volontaire de l’Armée française pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Nous invitons tous ceux chez qui cette abjectissime perspective suscite indignation et révolte à lire et à signer d’urgence notre PETITION de protestation, systématiquement censurée, depuis son lancement (dès le 8 mars dernier), par l’ensemble des medias.

www.bakhtiar.fr/antibarbare.html

Pour protester contre une telle ignominie, nous invitons également tous les hommes et femmes d’honneur à se réunir dans la Salle des Pas perdus du Palais de Justice de Paris (4 bd du Palais, 75001 Paris), le mardi 18 mai à 15h, heure de l’audience qui doit examiner cette surréaliste demande de libération anticipée.

Cordialement.

Shahpour SADLER, 77 ans,

Exilé royaliste perse à Paris

Co-fondateur du Comité Terror 1979

BP 332

75823 Paris cedex 17

Tel : 01 77 11 61 59

Bonus:

Si vous voulez que votre pétition
http://www.bakhtiar.fr/antibarbare.html
soit VRAIMENT efficace, alors faites comme expliqué ici :
http://sitamnesty.wordpress.com/petitions-inutiles/

Action de rappel: un groupe scolaire musulman en projet à Chelles !!!

« ILS » n’ont plus assez des mosquées pour nous islamiser. Ca passe maintenant par l’enseignement (de la haine envers l’Occident, en ce qui les concerne…). « ILS » n’ont déjà plus assez de fric pour leurs mosquées. Où vont ils trouver l’argent nécessaire pour les écoles coraniques? Chez nos élus (donc dans nos poches), comme d’hab… Mais le maire ne semble pas « chaud » pour ce projet. Tenez le coup, monsieur le maire! Il en va de notre identité nationale!

FDF


L’association gestionnaire de la mosquée de Chelles, en Seine-et-Marne souhaitent construire une école privé musulmane accueillant des classes de primaire, de collège et de lycée. Selon les responsables, qui sont actuellement à la recherche de financements et d’un terrain, le projet semble susciter un certain enthousiasme.

Révélé par le journal Le Parisien du 25 février2009, un projet de groupe scolaire privé musulman a été lancé par les responsables de la mosquée de Chelles, en Seine-et-Marne.

Selon le quotidien, les protagonistes s’activent depuis le mois de novembre dernier pour informer les gens et réunir les fonds nécessaires au projet. Celui-ci abriterait « des classes de primaire, de collège et de lycée, ouvert à tous mais dispensant aussi des cours traditionnels sur les valeurs de l’Islam ».

Edouard le Breton, l’avocat de la mosquée, a indiqué au journal qu’il s’agissait de construire « une école du même type que celles qui existent, en nombre et avec succès, chez les catholiques (…) L’ambition est que ce groupe scolaire soit, à terme, complet et sous contrat avec l’Education nationale. »

Selon le président de l’association gestionnaire de la mosquée, Driss Ghinimi, le projet semble susciter de l’enthousiasme : « Nous avons reçu des réponses par milliers, avec des dons très variables, de l’euro symbolique à 5000 € (…) Des couples encore non mariés nous appellent même pour préinscrire leurs futurs enfants ! ».

Le lieu de ce futur groupe scolaire n’est pas encore arrêté. Driss Ghinimi expliquait au Parisien qu’il existe « deux possibilités de terrains, l’un public, l’autre privé » mais que « Rien n’est encore abouti ». Les représentants musulmans auraient déjà rencontré le maire de Chelles, Jean-Paul Planchou. Celui-ci précise néanmoins le caractère « privé » du projet sur lequel « la municipalité n’a pas à se prononcer » et souligne que « la prospection concerne l’ensemble du territoire de la communauté d’agglomération Marne et Chantereine ». L’association de la mosquée aurait déjà repéré un terrain propice à leur projet.

Toujours selon le journal, la mosquée pourrait créer « prochainement, des classes maternelles dans un bâtiment proche du lieu de culte, voire dans les pièces attenantes à la salle de prière ».

Source: http://www.saphirnews.com

D’après une info de: http://tinyurl.com/26nsjwq

Action de rappel:

Si vous êtes parmi les internautes qui ont participé à l’action SITA proposée le
26 février, 2009 à 1:36 sur http://tinyurl.com/cx5ntd
alors vous êtes un de ceux qui ont poussé le maire à réagir:
http://tinyurl.com/clglcx
Un tract-pétition a été lancé, imprimé à 10.000 exemplaires pour être distribué
aux habitants, non seulement dans les boîtes aux lettres mais aussi sur les
marchés, où l’accueil a été excellent :
http://tinyurl.com/c4uzc6
Ce tract-pétition est disponible aussi au format pdf pour que vous puissiez
l’imprimer et le distribuer vous même, si vous êtes sur place.
http://www.juliensanchez.fr/documents/petition-ecole-islamique-chelles.pdf
A l’heure actuelle, ce projet d’école musulmane n’a toujours pas été abandonné
et un site internet a été mis en place : http://www.groupe-scolaire-musulman.fr/
La dernière mise à jour date de Juin 2009 (page  » Questions/Réponses », question
n°3.)
Si vous n’habitez pas sur place mais que vous vouliez tout de même faire
comprendre aux élus de Chelles que vous non plus ne voulez toujours pas d’écoles
musulmanes en France, imprimer le tract-pétition et l’envoyer à un (ou mieux :
plusieurs) élu(s) de Chelles (inutile dans ce cas lien de remplir le bas du
tract).
L’adresse postale de la mairie de Chelles se trouve sur la page
http://www.chelles.fr/article-normal.php3?id_article=113
Les noms des différents élus sont sur la page
http://tinyurl.com/czzhpo
http://www.chelles.fr/rubrique_2e.php3?id_secteur=9&id_article=45
Vous pouvez en faire autant à l’adresse de l’avocat collaborateur de
l’association musulmane :
http://pro.iakke.fr/1101819/le_breton_edouard.html

Sète: un bel exemple des bienfaits de l’apport des « Chances Pour la France ».

17 mai 2010

Encore un bel exemple des bienfaits de l’apport des CPF (Chances Pour la France) pour l’image que la France donne d’elle au monde entier.
A cause d’une agression, Boston n’enverra plus ses étudiants à Sète
16 élèves architectes avaient passé trois mois pour travailler notamment sur les halles. Mais leur séjour s’est mal terminé…
« Le rythme de vie ici est très paisible. Les gens sont beaucoup plus détendus », avait confié fin février à Midi Libre Alexandria, l’une des seize étudiant(e)s américains venus passer trois mois à Sète pour plancher, notamment, sur les halles. Mais la fin de leur séjour aura hélas mis à mal l’image d’une ville indolente.
Car le 21 avril au soir, au Lazaret, alors qu’ils rentraient à pied à la Corniche où ils occupaient des studios, huit d’entre eux ont été agressés par trois ou quatre individus ivres, armés de barre de fer. Bilan : deux blessés, l’un à la tête, l’autre à une main (doigt cassé), un portable volé. Aucune plainte   n’a été déposée car le groupe a quitté Sète le lendemain même pour ne pas modifier son programme. Après quelques jours passés à Venise et Turin, les étudiants ont repris l’avion à Münich pour Boston. Où les dirigeants de leur école, le Wentworth Institute of Technology, ont déjà décidé qu’ils n’enverraient plus personne à Sète. Un coup dur pour Nicolas Westphal, l’architecte qui avait mis sur pied ce premier séjour, censé être reconduit chaqu e année. Mais il comprend ce boycott : « Il y a un réel problème d’insécurité à Sète. Les étudiants avaient souvent été embêtés le soir quand ils sortaient du local de la rue Général-de-Gaulle où ils travaillaient, et où des individus se livrent à du trafic. Il leur arrivait aussi d’être importunés par des jeunes en scooter à la Corniche. Cette agression a été de trop. Elle a créé un traumatisme. » Et si jamais Boston décidait d’envoyer de nouveaux étudiants l’an prochain dans l’Hérault, « c’est à Montpellier qu’ils seraient accueillis »…
Source : http://www.midilibre.com/articles/2010/05/15/A-LA-UNE-A-cause-d-une-agression-Boston-n-enverra-plus-ses-etudiants-a-Sete-1229452.php5
Source: sitavirus

Haro sur une élue: elle demande à une « voilée » si sa tenue vestimentaire ne pourrait pas « cacher une bombe ».

17 mai 2010

Stock de « C4 » camouflé? Pourquoi pas… Ce ne serait pas la première fois…


Ben quoi? Cette élue applique la future loi avant l’heure, non? (Surtout qu’elle ne verra jamais le jour…). Mais elle fait son travail d’élue… Et puis c’est une excellente façon de montrer au voilées et à leurs intégristes de barbus qu’ils ne sont pas encore en terre conquise… Josette Claverie représente le peuple français. On ne peut que le féliciter de cette action spontanée.

FDF

Et les stigmatisés de pleurnicher encore et toujours…

« Mais quelle mouche a piqué Josette Claverie ? Lundi (10/05/2010) midi, lors du vernissage d’une exposition consacrée au quartier de Saint-Martin et au dialogue inter-religieux à la maison pour tous l’Escoutaïre, l’élue du conseil municipal et de l’Agglo a provoqué la polémique en s’adressant à une femme coiffée d’un voile pour lui demander si sa tenue vestimentaire ne pourrait pas « cacher une bombe ». Une « plaisanterie de très mauvais goût », selon plusieurs témoins. Un dérapage inadmissible de la part d’une élue, pour nombre d’autres participants. « C’était une manifestation sur le vivre ensemble, pour casser les tabous et les caricatures et elle vient dire ça. C’est une provocation débile et on attend qu’elle présente ses excuses », déclare Nrani Alaoui, le président de l’association musulmane Assalam, qui gère la salle de prières de Saint-Martin et co-organisatrice des animations. »


Lu sur: http://tinyurl.com/2vgg34w

Vous souhaitez féliciter vous aussi Josette Claverie? Rien de plus simple: http://tinyurl.com/36r87xl

L’islam est-il un danger pour l’Europe ?

16 mai 2010

(Par Michel Garroté)

Avec la présence de plus en plus importante des musulmans dans les pays européens et particulièrement depuis les attentats terroristes du 11 septembre 2001, la question « L’islam est-il un danger pour l’Europe ? » est sur toutes les lèvres. Pour y répondre, Christophe Geffroy et Annie Laurent – dans un livre intitulé « L’islam est-il un danger pour l’Europe ? » publié aux éditions de la Nef – ont interrogé des chrétiens connaissant bien l’islam et venant d’horizons différents. À chacun, les trois mêmes questions ont été posées : 1- L’islam est-il selon vous intrinsèquement mauvais et dangereux, est-il totalitaire ? 2- L’islam a-t-il remplacé le communisme comme danger majeur pour l’Europe ? 3- Peut-on cohabiter pacifiquement avec l’islam, peut-on et doit-on dialoguer avec lui ? Cette enquête a été menée auprès du Père Frédéric-Marc Balde, du Père Maurice Borrmans, du Père Henri Boulad, de Rémi Brague, du Père Michel Gitton, du Père François Jourdan, du Père Mansour Labaky, de Laurent Lagartempe, du Père Michel Lelong, de René Marchand, de Dominique et Marie-Thérèse Urvoy ainsi que de l’abbé Guy Vandevelde.

Annie Laurent, co-auteur du livre, conclut ainsi (extraits) : « La seule manière de garantir une cohabitation harmonieuse en Europe est de traiter les musulmans en tant que personnes, titulaires des mêmes droits et tenues aux mêmes devoirs que les autres ressortissants. Cela passe par leur assimilation individuelle à la culture qui les accueille, ce qui implique bien sûr des renoncements de leur part. Mais la paix est à ce prix et elle est inséparable de la vérité, comme le rappelle fréquemment le pape Benoît XVI. Encore faut-il que les Européens se ressaisissent dans trois domaines cruciaux : 1- qu’ils cessent de rougir de leur patrimoine religieux, culturel, historique et retrouvent leur liberté intellectuelle pour affronter avec courage et sans peur, celle-ci pouvant conduire à l’irrationalité ; 2- qu’ils renoncent à anticiper un assujettissement qui ne leur est pas (encore) imposé car cette attitude que j’appelle « dhimmitude mentale » les conduit à des concessions dangereuses ; 3- qu’ils oeuvrent à redonner à leurs sociétés décadentes le visage attrayant de l’Evangile, ce qui passe par leur conversion ».

Source: http://tinyurl.com/37dbpa3