Francaisdefrance's Blog

07/05/2010

Aimé Jacquet n’a que très peu goûté le traitement médiatique qui a été réservé à Franck Ribéry.

Mais on n’a pas demandé aux femmes dont « le beau gosse »a profité et a traité comme des chiennes ce qu’elles en pensaient, de la vie privée de Ribéry; à commencer par la sienne…

FDF


Aimé Jacquet: «La vie privée de Ribéry est donnée en pâture aux chiens». Aux « souchiens », Aimé, aux « souchiens »…

07.05.10
Aimé Jacquet, le 25 avril 2003 à Paris

L’ancien sélectionneur des Bleus ne comprend pas l’acharnement dont le joueur du Bayern fait l’objet…

«Il y a eu un problème, mais c’est son problème à lui. Qu’on en parle, c’est logique, mais qu’on en fasse la Une, ça me dépasse.» Aimé Jacquet n’a que très peu goûté le traitement médiatique qui a été réservé à Franck Ribéry depuis qu’on a appris son implication dans une affaire de proxénétisme. «Je suis extrêmement déçu que les journaux sportifs s’emparent de l’événement comme ça, je pensais qu’on parlait foot», déplore le sélectionneur champion du monde 1998, interrogé par l’AFP.

«Je suis déçu que sa vie privée soit donnée en pâture aux chiens, surtout dans notre milieu. C’est de l’hypocrisie en plus, poursuit-il. Allons, s’il vous plaît… Si on posait la question à certains, si on leur demandait comment ils se sont comportés, ils seraient embêtés, hein…» Aimé Jacquet conclut néanmoins sur une note positive: «A la Coupe du monde, il va pouvoir se venger sur le terrain, ce serait la plus belle des réponses.»

Source: http://tinyurl.com/38j9xfq

Selon Aimé Jaquet, donc, l’hypocrisie, c’est ce qu’il faut pratiquer pour faire oublier des travers peu avouables…

FDF

Message du Réseau-Regain…

Si un clic sur le pavé ci-dessous ne fonctionne pas, cliquez sur ce lien


Echos de « NOTREJOURNAL » Puisez largement dedans…

Source d’infos. Ca ne peut pas vous faire de mal…

FDF

NotreJournal – Articles de la semaine.

Bonjour,
Voici les nouveautés publiées sur le site Notre Journal depuis 2 semaines


Tribunes & Point de vue

Tous Français de….. 3 mai 2010 – Rubrique : Avis & opinions

De Marc Chagall à Yves Montantd, voilà là des enfants d’émigrés, car réfléchissons bien : NOUS SOMMES TOUS DES ENFANTS D’ÉMIGRÉS, surtout nous les (…)

Le Carnaval des Islam-aux. 2 mai 2010 – Rubrique : Tribunes

Il se fout bien de notre gueule, l’enturbanné de Rézé-les-Nantes… Tchador, Burqua, Mosquée, Bulletin de vote, Sacré mélange (…)


Actualités générales

Le voile islamique 5 mai 2010 – Rubrique : Publication libre

Le voile islamique . Nulle part ( comme pour la lapidation ) de traces du voile islamique dans le Coran , mais un verset peut prêter à confusion . (…)

le drapeau « torche cul » 4 mai 2010 – Rubrique : Publication libre

Une honte ! J’espère que ce photographe sera durement sanctionné pour cet affichage prouvant le non respect envers tous les hommes qui sont morts (…)

« A la gloire de criminels de l’OAS » 2 mai 2010 – Rubrique : Publication libre

Coup dur pour les mémoires…. La justice confirme que les stèles dédiées à l’OAS n’ont pas leur place sur le domaine public. Vendredi 30 avril 2010 Dans (…)

2012 : Manque une province française ! (1) 2 mai 2010 – Rubrique : Publication libre

 » L’idéologie mixte… » ne représente pas un Parti . Son but est néanmoins, d’affirmer sur la scène politique une autre vision du monde qui intègre (…)

Regards artistiques croisés sur Sainte Thérèse 1er mai 2010 – Rubrique : Publication libre

Ce dimanche 2 mai, la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Perpignan met l’Art sacré à l’honneur au Couvent des Minimes avec un concert (…)


Actualités des Associations et de l’Internet PN et Harkis

INVITATION 7 mai 2010 – Rubrique : VERITAS

Reçu par mail de F.P.

NET Ain Tedeles – Autres sites 7 mai 2010 – Rubrique : C.C.I.R.A.

MORGANA : liens déplacés VILLE2006| |Nom_ville=Ain Tedeles |gauche=47 |haut=17 |Pays=ALGERIE |ecu=oui |Forum= |Album= |Village=oui (…)

A propos du film « Hors La Loi »- Cannes 2010 7 mai 2010 – Rubrique : CLAN-R

« Collectif Vérité Histoire – Cannes 2010 » Le film algérien « Hors la loi » à Cannes ! Ils ont osé. Nous demandons vérité et justice. Oui, ils vont (…)

BOUCHAREB ACCUSE DE FALSIFIER L’HISTOIRE 7 mai 2010 – Rubrique : Net – Popodoran

Sélectionné à Cannes, le dernier long-métrage du réalisateur franco-algérien Rachid Bouchareb, « Hors-la-loi », (…)

Stèle de Marignane – suite- 7 mai 2010 – Rubrique : ADIMAD

Reçu par mail MARATHON JUDICIAIRE DE L’ADIMAD : LUEURS D’ESPOIR ! La Cour Administrative d’Appel de Marseille a rendu sa sentence le 23 avril 2010 (…)

Harkis, proposition de loi … 6 mai 2010 – Rubrique : HARKIS

Nous rappelons que la proposition de loi ci-dessous a été enregistrée le 15 septembre 2009 N° 1909 _____ ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 (…)

Des nouvelles de M. Bellebou 6 mai 2010 – Rubrique : Bachaga BOUALAM

Reçu par mail

Bienvenue sur le site Notre Journal.Info… 6 mai 2010 – Rubrique : HARKIS

Nous diffusons ce message qui a été envoyé par Eric Safras grâce au formulaire de contact accessible en bas de page du site : (…)

Harkis, grand rassemblement le 8 mai à Toulon 5 mai 2010 – Rubrique : HARKIS

COMMUNIQUE DE PRESSE Le Comité de Soutien « Libérez Bellebou !!! » organise un grand rassemblement le samedi 8 mai 2010 à 15h, Place de la Liberté à (…)

32 ème Salon National des Artistes Rapatriés d’Antibes 5 mai 2010 – Rubrique : CLAN-R

HORS LA LOI 5 mai 2010 – Rubrique : VERITAS

Reçu par mail La première loi de l’Histoire est de ne rien dire de faux, La seconde loi est d’oser dire ce qui est vrai. Cicéron FRANÇAIS, REAGISSEZ (…)

« Le courrier de l’Atlas » publie sur « Des vies – 62 enfants de harkis racontent » 4 mai 2010 – Rubrique : HARKIS

Nous publions ci-après l’article paru dans le n° 36 du Courrier de l’Atlas d’avril 2010, consacré au livre « Des vies – 62 enfants de harkis (…)

Harkis, article 5 de la loi du 23 février 2005 !!!! 4 mai 2010 – Rubrique : HARKIS

Nous attirons l’attention de M. le secrétaire d’État à la défense et aux anciens combattants Hubert Falco sur la loi n° 2005-158 du 23 février 2005 (…)

PERPLEXE ET DUBIDATIF 3 mai 2010 – Rubrique : Net – Popodoran

Blessure insensée, même surmontée, reste gravée !!! Attention piquants ardents … Document transmis par Pierre Salas 21/04/10 (…)

NET Air de France – Autres sites 3 mai 2010 – Rubrique : C.C.I.R.A.

MORGANA : liens déplacés VILLE2006| |Nom_ville=Air de France |gauche=62 |haut=12 |Pays=ALGERIE |ecu=non |Forum= |Album= |Village=oui (…)

Harkis et le syndrome de la promesse ! 1er mai 2010 – Rubrique : HARKIS

Nous diffusons un article émanant de M. Zouhir qui nous pris de bien vouloir nous excuser pour ce retard. Harkis et le syndrome de la promesse ! (…)

NET Biskra – Autres sites 1er mai 2010 – Rubrique : C.C.I.R.A.

MORGANA : liens déplacés VILLE2006| | Nom_ville=Biskra | Pays=ALGERIE | ecu=oui | gauche=77 | haut=24 | Forum= | Album= | Village= (…)


Editeur : Notre Journal
http://notrejournal.info/journal


Mer(ci à « Amigoto »…

Islamophobie=Racisme ? Pas du tout !!!

Ce billet me fait plaisir. Depuis le temps que je clame haut et fort que l’islam ni les musulmans ne sont pas une race, mais le premier nommé tout juste une idéologie, j’ai trouvé cet article fort bien expliqué sur http://www.agoravox.fr/

Le mot « islamophobie » a été inventé de toutes lettres pour aboutir au « délit » de racisme et donc pouvoir se faire du fric sur le dos de ceux qui l’emploient… Et ça fonctionne. Bon nombre d’associations « bobos » en remplissent leurs caisses… Je vous les cite? Pas la peine, on s’est compris… En revanche, la « francophobie », elle, n’est pas un délit, malgré que ce soit du racisme anti-blancs; la preuve: on n’en entend à peine parler et Dieu sait si c’est pratiqué à hautes doses… Mais faut pas le dire… Ben oui, le raciste anti-blanc est une arme de destruction massive, très utilisé par des « personnes issues de l’immigration ». Donc, si on se plaint de ce racisme anti-blanc, on tombe dans le piège… Et comme le racisme n’est un délit qu’à sens unique, en France… Mais des signes apparaissent comme quoi, la tendance pourrait très bientôt s’inverser…

FDF

Chaussez vos lunettes (pour celles et ceux qui en portent) et lisez ceci:

Comment on vous manipule avec le mot islamophobie…


Le mot PHOBIE peut être traduit comme “peur irrationnelle”/”crainte irrationnelle”. Le mot fut inventé par les musulmans. Ils veulent qu’en Europe “l’islamophobie” soit déclare un “crime/délit légal”.

L’ISLAM est un ensemble d’IDEES, spécifiquement de nature RELIGIEUSE. L’islam N’EST PAS une RACE. Une idée est dans le monde de l’intellect, une race est quelque chose de concret, une personne.

Alors dire que critiquer le Coran et les raisons intellectuelles données pour dire que Mahomet était un prophète, les idées connues comme L’ISLAM, est la même chose que le RACISME est absurde.

DES DEFINITIONS:

1.L’ISLAM est un ensemble d’ IDEES, spécifiquement de nature RELIGIEUSE. Ce n’est pas une PERSONNE.

2.Le COMMUNISME est un ensemble d’IDEES, spécifiquement de nature POLITIQUE et ECONOMIQUE. Ce n’est pas une PERSONNE.

3.Le CAPITALISME est un ensemble d’IDEES, spécifiquement de nature ECONOMIQUE. Ce n’est pas une PERSONNE.

4.Le JUDAISME est un ensemble d’ IDEES de nature RELIGIEUSE.

PLUS DE DEFINITIONS

1.Le COMMUNISTE est la PERSONNE, l’être vivant, qui est d’accord avec les idées appelées le communisme.

2.Le CAPITALISTE est la PERSONNE qui est d’accord avec les idées connues comme le capitalisme.

3.Le MUSULMAN est la PERSONNE qui est d’accord avec des idées appelées l’islam.

ET QUOI ?

La question est : l’ISLAMOPHOBIE est-elle de la même NATURE/ESSENCE que la JUDEOPHOBIE(ou l’antisémitisme) ? Pas du tout.

JUDEOPHOBIE=la discrimination et persécutions de PERSONNES(les juifs).
JUDAISMOPHOBIE=critiquer l’ensemble des IDEES (pas des personnes) de nature religieuse,le judaisme. Comme l’islam n’est pas une PERSONNE, c’est pas la même chose que la JUDEOPHOBIE (l’antisémitisme).

DIFFERENCE ENTRE UN MUSULMAN ET UN JUIF

1.Le MUSULMAN croit en un ensemble des idées de nature religieuse : l’islam.

2.Le JUIF peut être :
a.Un juif qui croit au JUDAISME (ensemble d’ idées religieuses), comme les juifs orthodoxes.
b.Un juif qui est ATHEE, comme le furent FREUD, MARX (fondateur du communisme) et SPINOZA (philosophe).
c.Un juif qui croit au CHRISTIANISME comme le furent:le compositeur MAHLER, le philosophe HUSSERL (créateur de la phénoménologie et maitre de Heidegger), le premier ministre britannique DISRAELI, le compositeur FELIX MENDELSSOHN. Et ainsi de suite.

LA VRAIE DEFINITION DU MOT ISLAMOPHOBIE

Techniquement c’est critiquer des IDEES, et seulement des idées. Dire que cela est un CRIME est aller contre le droit de la liberté d’expression, c’est la répression, l’intolérance d’un groupe religieux.

LA MUSLIMOPHOBIE

Le vrai crime (et il y a DEJA des lois contre cela) est discriminer quelqu’un, une PERSONNE, qui croit à l’ islam. Le mot adéquat (qui n’est jamais utilisé par les dirigeants musulmans) est MUSLIMOPHOBIE.

LA DEFINITION DONNEE PAR LES MUSULMANS AU MOT ISLAMOPHOBIE.

Pour eux c’est pas seulement “critiquer un ensemble d’idées religieuses” (l’islam en soi), c’est :
1.Critiquer ses idées et aussi :
2.Discrimination et persécution des personnes (la MUSLIMOPHOBIE).
3.Pour beaucoup cela inclut même le racisme.

CRITIQUE DE LA MANIPULATION

Comme on voit la façon comment les musulmans comprennent le terme ISLAMOPHOBIE n’est pas logique, rationnel ni intelligent. VOLTAIRE et les autres philosophes de son époque auraient trouvé la situation comique et absurde.

Lu avec grand intérêt sur: http://tinyurl.com/299bpvp

La citation la plus con du jour: « les étrangers prennent les boulots que les Français ne veulent pas faire. »…

Analyse non dénuée d’intérêt…

FDF

Démographie médicale : l’immigration par l’absurde.

En matière d’immigration le pont aux ânes du politiquement correct est le suivant : « les étrangers prennent les boulots que les Français ne veulent pas faire. » Une thèse totalement démentie par la démographie médicale. Chaque année des dizaines de milliers d’étudiants français qui veulent devenir médecins sont éliminés par un numerus clausus impitoyable. Certains se tourneront alors vers la profession d’infirmier.

Dans le même temps des milliers d’étrangers ayant obtenu plus facilement leur diplôme dans leur pays d’origine sont autorisés à exercer en France. Le Quotidien du médecin du 4 mai révèle que le système de soins français a absorbé, en 2009, 3.300 médecins étrangers pour seulement 3.500 jeunes issus de l’université française.

Une politique contre l’emploi français cogérée par les syndicats et le patronat

Cette situation est le résultat d’un numerus clausus établi par la sécurité sociale. C’est-à-dire par les syndicats et le patronat qui la cogérent. L’idée était la suivante : réduire le nombre des médecins pour réduire l’offre de soins et donc les dépenses. Or comme la population vieillit et que la demande médicale s’accroit, le système a un besoin croissant de médecins. S’étant délibérément placées dans l’impossibilité d’en trouver en France, les autorités de santé se tournent alors vers l’importation de main-d’œuvre étrangère, d’ailleurs sous payée dans les hôpitaux. Résultat, des Français qui pourraient être médecins exercent comme infirmiers. Et des étrangers qui n’auraient pu obtenir en France que le diplôme d’infirmier exercent comme médecins!

Gouvernement, syndicats et patronats réussissent ainsi un triple exploit : contribuer au maintien du chômage en France, développer des injustices et dégrader la qualité des soins.

Pour compléter l’information de ses lecteurs Polémia joint cet article paru le 4 mai dans Le Quotidien du médecin. Lire la suite:


Polémia

Médecins étrangers versus médecins français?

Match nul en 2009.

Le phénomène est conjoncturel mais inédit et spectaculaire. Alors que la réglementation évolue pour l’intégration en France des médecins diplômés en Europe ou hors UE, le système de soins français a absorbé l’an dernier quasiment autant de praticiens à diplômes étrangers – autour de 3 300 – que de jeunes issus de l’Université française – autour de 3.500.

L’An dernier en France, presque autant de médecins dits « étrangers » sont arrivés sur le marché du travail que de médecins français à l’issue de leur cursus. Cette affirmation est un peu caricaturale car les situations sont complexes ; elle décrit également un phénomène très conjoncturel, théoriquement appelé à ne se reproduire que deux années encore. Elle n’en est pas moins spectaculaire et symptomatique des difficultés actuelles de la démographie médicale.

Si les médecins « à diplôme français » parachutés en 2009 dans le système de soins sont relativement faciles à identifier – ce sont ceux qui ont commencé leur formation universitaire une dizaine d’années plus tôt, à une époque où le numerus clausus tournait autour de 3.700/3.800 –, il n’en va pas de même pour les praticiens rangés dans la catégorie « à diplôme étranger » qualifiés par l’Ordre la même année.

Ceux-ci, étant données leurs voies possibles de recrutement, ont des profils très divers qui conditionnent d’ailleurs leurs portes d’entrée dans le système. Certains ont été diplômés en Europe – ils sont 1.500 en 2009 –, d’autres à l’extérieur de l’Union – ils sont, très précisément, 1.836 (voir Le Quotidien du 21 avril). À l’intérieur de ces mêmes catégories mais selon d’autres frontières, certains viennent d’arriver en France (ils sont environ 1.700) ; beaucoup y sont depuis au moins cinq ans, au cours desquels ils ont effectivement exercé à l’hôpital (1.600 personnes). Certains sont en début de carrière mais beaucoup sont des praticiens aguerris, dont l’âge tourne plutôt autour de la cinquantaine. Une partie, enfin, de ces médecins vite étiquetés « étrangers » est tout bonnement de nationalité française (avec là encore, deux possibilités : Français à l’origine, ces médecins ont été formés à l’étranger ; ou bien – et c’est beaucoup plus fréquent – de nationalité initialement étrangère, ils sont devenus français une fois venus, leur diplôme de médecine en poche, exercer leur art dans les hôpitaux de l’hexagone).

Le flux doit se tarir.

C’est en grande partie le processus de régularisation massive des médecins en fait déjà employés par les hôpitaux français (avec des statuts de FFI, de PAC* ou d’assistants…) qui conduit à ce match nul de l’Université française et des cursus étrangers – le score de cette rencontre tourne même à l’avantage des praticiens étrangers si l’on verse aux dossiers le chiffre, mal connu (peut-être 3.000 chaque année), des médecins à diplôme français qui choisissent, eux, de s’expatrier…

La procédure d’assimilation des « anciens » devant s’arrêter après 2011, le phénomène – couplé à l’arrivée en fin d’études de générations soumises à des numerus clausus desserrés – perdra après cette date beaucoup de son ampleur. À moins que, sous la pression croissante des besoins non couverts de la population, un « stock » de médecins étrangers ne se reconstitue par la filière des spécialisations. À moins aussi que les Européens, de plus en plus courtisés par les territoires français et dont les flux ne sont pas régulables, se précipitent en masse dans les cabinets et les hôpitaux français.

Source: http://tinyurl.com/2ao8r45

Violences scolaires: comment propager l’incendie, version politique…

Excellent billet de Malika Sorel et très bonne analyse sur les problème et les solutions de la violence scolaire…

FDF

Savoir pour prévoir, afin de pouvoir.

« Je l’avais écrit dans Le puzzle de l’intégration et j’en avais reparlé sur mon blog, il était bien prévisible que l’assouplissement de la sectorisation scolaire aboutisse à faire plonger les établissements déjà en difficulté et à renforcer de ce fait la ghettoïsation.

Extraits de l’enquête sur l’assouplissement de la carte scolaire :

« Cependant, ce qui frappe le plus, c’est le mouvement qui affecte en cascade les établissements moyens au sens large : les “moyens-moyens”, les un peu défavorisés et les un peu favorisés. »

« Les établissements un peu défavorisés (c’est-à-dire encore marqués par une certaine mixité sociale) ont tendance à s’homogénéiser d’une façon générale mais plus encore là où il y a une situation de concurrence potentielle. »

« Tout se passe comme si l’assouplissement de la carte scolaire attisait le mouvement (latent ailleurs) de dégradation des établissements un peu défavorisés mais encore mixtes perdant une partie de leur population au profit d’autres, moyens ou un peu favorisés. »

Savez-vous quelle est l’idée politique qui circule à présent à ce sujet ? Les établissements les plus difficiles, ceux dont les résultats sont catastrophiques, seraient fermés, et leur population répartie dans d’autres établissements. Car c’est bien connu, lorsqu’un pompier se trouve face à un feu, le meilleur moyen pour lui de l’éteindre est de prendre les braises et de les disséminer !

Nous subissons désormais, dans nos vies quotidiennes, les conséquences de l’absence de savoir qui a placé la classe politique dans l’incapacité de prévoir juste et qui a conduit à une quasi-impossibilité d’agir du politique. Par ignorance, l’État s’est lui-même privé de sa capacité d’action en favorisant la montée en puissance de nouveaux acteurs qui sont loin d’être mus par le souci de l’intérêt général. Mais l’État a commis de surcroît une erreur qui pourrait s’avérer très lourde de conséquences : il a, dans le même temps, dépossédé son seul véritable allié, à savoir le peuple, de sa souveraineté. Art. 3 de notre Constitution : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. » Dans les faits, le peuple a été privé de son bien le plus précieux, la capacité à décider de son propre destin, et nous pouvons malheureusement trouver bien des illustrations en ce sens dans une multitude de domaines.

Que faire lorsque le temps s’accélère et que l’on se trouve confronté au manque abyssal d’appétence pour le savoir et la connaissance, qui conduit à traiter les symptômes plutôt que les causes profondes ? Comme l’a si justement dit Auguste Comte, il faut « savoir pour prévoir, afin de pouvoir ». »

vu sur http://puzzledelintegration.blogspirit.com/archive/2010/05/07/savoir-pour-prevoir-afin-de-pouvoir.html

Le nouveau planning familial…

Et dire que ce n’est que la pure vérité… Ecoeurant… Ces jeunes sont déjà « conditionnés » sur la place de la femme dans l’islam. Et l’on s’étonne que les « tournantes » existent et soient devenues pratiques courantes. Et l’on s’étonne que les femmes battues soient en général des femmes d’intégristes qui ont osé parler, ou bien se plaindre.

FDF


« Moi mon père il m’a dit »


Vidéo-reportage:

http://preprod.dailymotion.com/video/x946f5_nouvelle-france-nouveau-planning-fa_news?start=56

Enfin !!! “Souchiens” : Houria Bouteldja poursuivie pour racisme anti-blanc !

6 mai 2010

Juste et légitime retour de bâton…

FDF


Les propos en question :

(re)voir la video sur   http://www.fdesouche.com/articles/113213

Francophobie ? Antiracisme à géométrie variable ?  Dérive communautariste ? Houria Bouteldja peut compter sur le soutien du NPA de Besancenot…


« Communiqué du NPA. Soutien à Houria Bouteldja !

Houria Bouteldja, porte-parole du Parti des Indigènes de la République (PIR), comparait, aujourd’hui, devant le procureur de la République. C’est à la suite des propos polémiques, tenus par Houria Bouteldja dans l’émission « Ce soir ou jamais » sur France 3 en juin 2008, que l’Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l’Identité Française et chrétienne (Agrif, association d’extrême droite) décide de porter plainte.

Pour cette association, animée par le national-catholique Bernard Antony, par ailleurs membre du bureau politique du Parti de la France – qui a présenté avec le MNR et la NDP des listes “non aux minarets” lors des élections régionales de mars 2010 -, toutes les occasions sont bonnes pour propager le racisme et stigmatiser, avec violence, les musulmans.

Au-delà des divergences entre le PIR et le NPA, ce dernier apporte son soutien à Houria Bouteldja face à l’extrême droite et aux partisans du “choc des civilisations” »

source

Communiqué des Indigènes de la République :

« Notre porte-parole, Houria Bouteldja, doit comparaître devant le Procureur de la République jeudi 6 mai 2010 pour avoir employé le mot « souchien », en référence à « Français de souche », lors d’une émission télévisée (« Ce soir ou jamais », FR3, juin 2008). C’est une association d’extrême-droite, dénommée l’Agrif, qui a porté plainte contre elle, l’accusant en substance de racisme anti-blancs.

Cela fait plusieurs années que l’extrême droite se déchaîne en vitupérations haineuses contre notre mouvement. Rien de plus normal puisque notre objectif est justement de lutter contre le national-racisme et de défendre les populations que ces courants voudraient bien, s’ils le pouvaient, jeter à la mer !

Un nouveau palier a été franchi en 2008 à l’occasion de la Marche annuelle des indigènes. De nombreux sites, blogs, forum, d’extrême-droite ont alors appelé à mener des actions pour empêcher notre manifestation, certains n’hésitant pas à suggérer l’emploi de la violence. Leur voix a été entendue par Jean Marie Le Pen qui a exigé des autorités qu’elles prennent une mesure d’interdiction à notre encontre. Ce fut ensuite le tour de Hortefeux de prendre le relais, annonçant des poursuites judiciaires contre les Indigènes de la République et, plus particulièrement, contre Houria Bouteldja. Sans doute par peur du ridicule, l’ancien ministre de l’identité nationale n’a pas donné suite à ses menaces.

Nous avons maintes fois, déjà, montré l’inanité des accusations qui sont portées contre nous par ces mêmes courants qui cherchent à mobiliser une partie de l’opinion publique contre l’immigration et les enfants issus de l’immigration. Une fois de plus, ils témoignent là de leur cynisme et de leur capacité à faire feu de tout bois pour aiguiser le racisme contre les Noirs, les Arabes et les Musulmans.

Pour notre part, notre détermination à défendre la justice et la dignité ne fléchira pas. La caravane passe… »

source

vu sur http://www.fdesouche.com/articles/113213

Plus de 600 bandes identifiées par la police ! 10 000 personnes appartiendraient à ces groupes.

05/05/2010

Des policiers de la BAC en civil arrêtent des jeunes, à Grigny en 2002.

Quelque 10 000 personnes appartiendraient à ces groupes qui se structurent par cité.

Le fléau des bandes a pris une telle ampleur que la très discrète division «dérives urbaines » s’y consacre entièrement au sein de la Direction centrale de la sécurité publique (DCSP). Chaque jour, une petite dizaine d’analystes passent au crible les actes de violence émaillant la vie des quartiers, les évolutions de l’économie souterraine mais aussi la sémantique des tags fleurissant sur les murs des cités.

Selon un bilan confidentiel de la sous-direction de l’information générale (SDIG, ex-Renseignements généraux) porté à la connaissance du «Figaro», pas moins de 618 bandes sont désormais recensées en France contre «seulement » 222 en septembre 2008. «Nous n’avons réellement commencé à défricher l’univers des gangs que depuis 18 mois, explique une commissaire parisienne. Notre connaissance s’est étendue à mesure que l’on a enquêté en profondeur dans les quartiers jusqu’à ce que l’on dispose d’une vision globale. Ce qui est le cas aujourd’hui…» Observant que les «bandes sont en moyenne composées d’une quinzaine de personnes », les services spécialisés estiment que «10 000 individus en font partie sur l’ensemble du territoire, quand on compte la mouvance des occasionnels venant s’agréger ponctuellement à un groupe…»

«La bande adverse de référence»

Dans 74% des cas, les bandes se livrent à une délinquance moyenne, où se mêlent trafics de drogue, vols de voitures ou de scooters, et recel en tout genre. Seule une infime proportion, estimée à 1%, est soupçonnée de verser dans la criminalité organisée. Le quart restant, qui ne trafique a priori pas, cristallise son action autour de la violence gratuite. Contre des gangs rivaux ou, de façon systématique, contre les forces de l’ordre. «Nos collègues sont désormais considérés comme la bande adverse de référence », décrypte la patronne de la division dérives urbaines. La simple vue de l’uniforme déclenche des jets de pierres ou de blocs de béton, de cocktails Molotov, de tirs de mortier, de grenaille, voire de fusils de chasse…»…


Suite et source: http://tinyurl.com/36lxxuk

La division des fidèles gèle le projet de mosquée des Ulis… Continuez, les gars…

Encore une bisbrouille en ce qui concerne la construction des mosquées. La mésentente entre les musulmans travaille en faveur de notre identité nationale… Continuez à vous battre, ça nous arrange.

FDF

Vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=A4OpeaWUqh0

Mosquées de Roubaix: petite info en passant…

Un petit extrait du compte-rendu du conseil municipal concernant la mosquée de la rue d’Anzin; Vous remarquerez cette petite phrase du journaliste qui précise que cette mosquée, je cite, « la seule à Roubaix à avoir accepté de se soumettre à la transparence financière liée à la loi de 1905 »… Autant dire que la communication relative à ce point en ce qui concerne les autres mosquées de Roubaix (au nombre de 6) ne se fait pas… Et pour cause. Ca en dit long sur les buts inavoués des « bâtisseurs de mosquées ». Mais ça, ce n’est qu’une confirmation de ce qu’on savait déjà…

FDF


Lisez plutôt:

AU FIL DU CONSEIL MUNICIPAL

vendredi 07.05.2010

Extension pour la mosquée de la rue d’Anzin

Les responsables de la mosquée de la rue d’Anzin (la seule à Roubaix à avoir accepté de se soumettre à la transparence financière liée à la loi de 1905) cherchaient depuis plusieurs années à reconstruire le lieu de culte. La vente d’un terrain communal (600 m²) jouxtant le site de la mosquée va leur permettre de réaliser ce projet sans quitter les lieux. A terme, la mosquée s’étendra sur trois niveaux, proposera des places de parking aux fidèles ainsi que des locaux mieux adaptés au culte.

Source: http://tinyurl.com/2bc2cfq

Un faux médecin musulman, recommandé par une mosquée, rate une circoncision!

Musulmans=truands=assassins ! Mais là, c’est grave… Il y a fallu de peu qu’un enfant y passe…

FDF

Jeunes enfants turcs le jour de leur circoncision; même pas peur, et pourtant…

6 mai 2010

Hier, à la Cour d’Appekl de Douai, Mazen M., 55 ans, Français originaire de Syrie, déclare
qu’il est médecin
.

C’est faux : il n’a pas passé les équivalences permettant de valider ses diplômes
algériens, il n’est pas inscrit à l’ordre des médecins en France. Il faut de longues tergiversations pour que le prévenu soit net avec le président :
il n’est pas autorisé à exercer la médecine, encore moins la
chirurgie
. Or, Mazen M., qui travaille dans un hôpital à Cherbourg, répète que c’est dans un
établissement hospitalier qu’on attrape des infections, qu’un simple coiffeur ou une grand-mère expérimentée «fait ça très bien chez nous».
Le président s’étonne : «Chez nous ?». Réponse du prévenu : «En Algérie ou en Syrie».

A Tourcoing, des parents désiraient faire pratiquer la circoncision rituelle à leur enfant pour en faire un « bon musulman ».
Ils s’adressent à Mazen M.
qui leur est recommandé par une mosquée. Mazen M. pratique couramment des circoncisions qu’il fait payer environ 150 euros. Dans la salle à manger, il opère ainsi dans l’après-midi du 19 janvier. Le bébé de 15 jours se vide doucement de son sang. Le père emmène à toute vitesse le bébé, vers 23 h, aux urgences : on sauve de justesse Ahmed qui ne bougeait déjà plus.

Le tribunal de Lille a relaxé le faux médecin, d’où ce passage en appel. Le magistrat réclame 8 mois
de prison avec sursis et l’interdiction d’exercer une activité en rapport avec la médecine pendant un an. L’avocat soutient la relaxe qu’elle a déjà obtenue à Lille : «C’est un rituel toléré, cela n’a rien à voir avec une activité médicale, il n’y a pas eu de négligences».

Décision le 25 juin.

Source: http://tinyurl.com/3835j64

Terreur islamique – De Times Square à Aubervilliers…


On peut lire, ça et là, sur le wire et sur le net, qu’un Marocain naturalisé Français, Ahmed Sahnouni, soupçonné par les autorités judiciaires marocaines de recruter des djihadistes, a été arrêté par la Direction Centrale du Renseignement Intérieur à Aubervilliers, dans la banlieue parisienne de Seine-Saint-Denis, mis en examen et incarcéré, dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet antiterroriste de Paris. Ahmed Sahnouni a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et placé sous mandat de dépôt dans le cadre d’une information judiciaire confiée à la juge antiterroriste Nathalie Poux.

Du matériel informatique, de la documentation islamiste radicale et des photos le représentant en zone de combat avec d’autres personnes ont été saisis lors d’une perquisition à son domicile. Ahmed Sahnouni reconnaît avoir fait des voyages en Syrie, en Jordanie, au Maroc et dans d’autres pays du Moyen-Orient. Les autorités judiciaires marocaines soupçonnent Ahmed Sahnouni d’organiser un réseau de recrutement de djihadistes en Afghanistan, en Irak, en Somalie, dans la zone sahélo-saharienne et d’avoir un rôle opérationnel sur le terrain. Les autorités judiciaires marocaines ont d’ailleurs lancé, fin avril, un avis de recherche contre lui pour son implication dans un réseau de vingt-quatre islamistes liés à Al Qaïda démantelé à Rabat. Ahmed Sahnouni est soupçonné de diriger ce réseau depuis la France.

Source : drzz.info

Application d’une loi, vite! Viols et des violences conjugales pour l’épouse d’un musulman de tendance salafiste!

Vivement que l’on mette en application la loi concernant ces barbaries d’un autre âge… Foutez-nous ces intégristes hors de France! Qu’ils aillent mettre en pratique leur charia chez eux!!!

FDF


Le mari violent obligeait son épouse à porter le voile!

Un homme a été placé en garde à vue hier. Sa femme s’est rendue au commissariat pour dénoncer des viols et des violences conjugales.

06.05.2010

Un homme de 36 ans a été placé en garde à vue hier après-midi aux Mureaux, dans les Yvelines. La justice soupçonne ce musulman de tendance salafiste de battre et de violer son épouse depuis plusieurs années, et de la forcer à porter un long voile. L’affaire débute mardi soir au commissariat des Mureaux lorsque sa femme vient signaler les violences conjugales qu’elle ne supporte plus.

Elle a rencontré son mari, de nationalité haïtienne, en Algérie. « Là-bas tout se passait bien, précise une source proche de l’affaire. Les choses ont commencé à se gâter lorsque le couple est arrivé dans l’Hexagone, il y a cinq ans. »
Le témoignage de son épouse fait état de violences régulières : coups de poing ou corrections à l’aide de différents objets. Durant ces cinq années, la violence ne cesse d’augmenter. Dans ce contexte, l’amour s’efface et sa femme se refuse à lui. Pendant deux ans, il lui impose des rapports sexuels non désirés. Il l’oblige aussi à porter le voile intégral au nom de ses principes religieux. « Son épouse ne partage absolument pas ses idées et ne veut pas de cette burqa », précise une autre source. « Moi, je préfère le simple voile, je portais la burqa pour lui, souligne-t-elle devant la police. Et puis, ce n’est pas pratique pour trouver du travail. » La victime aurait supporté les viols, les violences et les humiliations de peur d’être privée de ses deux enfants. Sans famille en France, elle souhaitait rentrer dans son pays. Mais comme ses enfants sont français, elle ne pouvait quitter le pays avec eux sans l’accord du père.
Devant l’immeuble délabré où habite le couple, une jeune mère entièrement voilée semble surprise : « Je n’ai jamais rien remarqué, affirme-t-elle. C’est une jeune femme qui sourit tout le temps. » Elle explique la croiser régulièrement devant l’école. Quant à la burqa, la voisine précise : « Elle ne porte pas la burqa ou le niqab, mais un voile comme le mien, qui recouvre tout le corps et laisse apparaître le visage. » Hier après-midi, vers 15 heures, les policiers des Mureaux ont placé le mari en garde à vue au commissariat. Dans la soirée, les auditions débutaient à peine.
La jeune femme a été examinée par les urgences médico-légales qui lui ont accordé dix jours d’incapacité totale de travail (ITT). Elle n’a pas déposé plainte contre son époux, mais cela n’a aucune incidence sur les éventuelles poursuites pénales. « On ne reproche pas à cet homme d’avoir forcé sa femme à revêtir le voile intégral, explique une source. On le soupçonne de violences conjugales et de viols. »

Vu sur: http://www.leparisien.fr/yvelines-78/le-mari-violent-obligeait-son-epouse-a-porter-le-voile-06-05-2010-911255.php

L’OCI dénonce l’intolérance en Europe à l’égard des musulmans…

mais pas un mot sur les massacres de chrétiens en terre d’islam…


Nous ne sommes pas tolérants? Ah bon?…

“Mahomet a dit, je le cite : « Allah m’a ordonné de me battre contre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’y a pas d’autres dieux qu’Allah et que Mahomet est son messager ».

FDF

VIENNE, 6 mai 2010

Le secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) , Ekmeleddin Ihsanoglu, a dénoncé l’intolérance en Europe à l’égard des musulmans et mis en garde contre ses conséquences, jeudi à Vienne.

Le problème de l’intolérance contre les musulmans « est particulièrement aigu en Europe », a déclaré M. Ihsanoglu lors d’un discours devant le conseil permament des 56 ambassadeurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), basée à Vienne.

Ce phénomène représente une « menace pour la stabilité, l’harmonie et la sécurité » dans le monde, a ajouté le secrétaire général de l’OCI, qui regroupe, elle, 57 pays musulmans.

Il a notamment fait référence au succès grandissant de partis d’extrême droite et au référendum suisse contre la construction de minarets, qu’il a qualifié d’atteinte à la liberté religieuse, « qui divise profondément » et qui risque de mener à une « confrontation ».

Quant à la controverse des caricatures de Mahomet publiées par des journaux danois, M. Ihsanoglu a estimé qu’elle avait « attisé l’intolérance sous couvert de liberté d’expression ».

Le secrétaire général de l’OCI a appelé les pays de l’OSCE à collaborer avec son organisation afin d' »inciter au rejet de l’extrémisme et de développer une culture du respect et de la tolérance ».

M. Ihsanoglu compte à ce sujet sur le Kazakhstan, qui assure actuellement la présidence tournante annuelle de l’OSCE et présidra en 2011 l’OCI. Outre le Kazakhstan, sept autres pays de l’OSCE sont également membres de l’OCI, basée à Djeddah, en Arabie Saoudite.

M. Ihsanoglu devait encore jeudi s’entretenir avec le président autrichien Heinz Fischer

Source: http://tinyurl.com/33vxx47

Lire également: http://tinyurl.com/3annwps