Francaisdefrance's Blog

24/04/2010

On est bien contents… Le président de la grande mosquée de Strasbourg est « satisfait » des Alsaciens…

L’Alsace conquise par le charme de l’islam ? Mais pour qui se prend t’il pour annoncer ça sans vergogne? C’est le nouveau patron de la région Alsace? Je ne crois pas; ça se saurait… Et en plus, il nous prend pour des cons!

FDF

VIDEO

Gentil, le Saïd… Les Alsaciens seront asservis en derniers, c’est normal, il en est content…

Bien content des Alsaciens? Ca rassure; ils subiront moins que les autres « infidèles » l’application de la charia quand la France sera sous le joug des intégristes…

FDF


« C’est le sens des propos de Saïd Aalla, président de la Grande Mosquée de Strasbourg, lorsqu’il répond aux questions d’une journaliste sur le plateau d’ Alsace 20.

Interrogé sur le constat d’un « climat islamophobe galopant en France » tiré début avril par le président de l’UOIF, Saïd Aalla souligne au contraire « la chance » qu’ont les musulmans d’Alsace de bénéficier d’« une ambiance très très favorable au dialogue » et le fait que « la communauté musulmane continue à vivre dans des conditions très favorables ». « On est loin, poursuit-il, d’avoir des problématiques islamophobes en Alsace malgré la percée du Front national. […] L’ensemble des Alsaciens nous témoignent leur sympathie. Ils continuent à travailler avec la Grande Mosquée de Strasbourg mais également avec les différentes associations musulmanes (de manière) très très très enthousiaste. »

Des compliments qui vont certainement très, très, très droit au cœur de Roland Ries, sénateur-maire PS de Strasbourg, qui multiplie les gages à la communauté musulmane depuis son élection en 2008. Une vraie politique de préférence musulmane, avec la relance des travaux de la Grande Mosquée de Strasbourg, pour laquelle l’ancienne municipalité UMP ne souhaitait pas le recours à des fonds étrangers (le Maroc est depuis l’un des principaux pourvoyeurs de fonds), la promesse d’un minaret (« Si la communauté le souhaite, elle aura son minaret », indiquait le maire en novembre 2009) et l’annonce dans le même temps de la création d’un cimetière musulman dans l’agglomération.

Devant les participants au Colloque international « Islam en Europe : formation des cadres, éducation religieuse et enseignement du fait religieux » qui s’est tenu fin mars à Strasbourg, l’adjoint au maire chargé des cultes Olivier Bitz rappelait également que « l’islam n’est pas une religion périphérique » dans sa ville et réaffirmait le souhait de Roland Ries : ériger Strasbourg, qui compte entre 12 000 et 15 000 musulmans, en modèle de cohabitation religieuse en Europe. De quoi pouvoir dire bientôt : heureux comme l’islam en Alsace. »

Lu sur: http://fr.novopress.info

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :