Francaisdefrance's Blog

20/04/2010

Il risque la lapidation! Franck Ribéry aurait du réflechir avant de se convertir…

Grosse poilade vue sur: Bivouac-ID

Franck Ribéry doit-il être lapidé ?

20 avril 2010

La lapidation est un devoir envoyé par le livre d’Allah pour les hommes et les femmes mariés qui ont commis l’adultère si la preuve est établie, s’il y a grossesse ou aveu. (récit d’Abdullah ibn Abbas, Muslim XVII 4194)

L’envoyé d’Allah a dit : – Quand un homme célibataire commet l’adultère avec une femme célibataire, ils recevront cent coups de fouet et seront bannis un an. Dans le cas où ils sont mariés, il recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort. (récit de Ubada ibn as Samit, Muslim XVII 4191)

ribéry

Depuis des années, le prosélyte Franck Ribéry s’ingénie à montrer avec ostentation à des millions d’yeux rivés sur le petit écran combien lui, le petit français converti à l’islam, est un pieux musulman. À moins que sa conversion aux valeurs de l’islam ne soit finalement qu’une hypocrite pantalonnade,  cette star du ballon rond qui n’a de cesse de faire la promotion de sa nouvelle religion ne devrait voir aucune objection à se faire lapider. En effet, la peine que prévoit la loi musulmane pour ses récentes frasques extra-conjugales est la lapidation. Non pas pour avoir batifolé avec une mineure prostituée (dans son infinie largesse, la loi musulmane permet d’avoir des rapports sexuels avec des enfants de 9 ans1, à l’instar de Mahomet, le prophète de l’islam), mais pour avoir trompé sa femme.

Moralité : il faut toujours bien réfléchir avant de se réclamer de l’islam.

la lapidation de Franck Ribéry

  1. Sahih Bukhari 5:58:234, 5:58:236, 7:62:64, 7:62:65, 7:62:88, Sahih Muslim 8:3309, 8:3310, 8:3311, Sunnan Abu Dawud 41:4915, 41:4917 []

Tiens? Y’avait longtemps. Sarközy PROMET des interventions policières dans les halls des immeubles du « neuf-trois ».

Tenez vous à carreau, les gars… « IL » est de retour…

Bizarre… Il n’y a pas d’élections en vue, pourtant?

FDF

20/04/2010

« Nicolas Sarkozy a affirmé aujourd’hui que la police interviendrait « sans restriction » dans les halls d’immeubles des cités sensibles de Seine-Saint-Denis, lors d’un discours à Bobigny sur la sécurité, en présence du nouveau préfet du département Christian Lambert.

« Aucune commune, aucun quartier, aucun hall d’immeuble de Seine-Saint-Denis n’échappera à l’autorité de la loi », a déclaré Nicolas Sarkozy.  « Je tiens à ce que les forces de police interviennent sans restriction, aussi souvent que nécessaire et marquent leur autorité dans les halls d’immeuble des cités touchées par la délinquance », a poursuivi le chef de l’Etat, demandant au préfet « d’y veiller personnellement ».

vu sur http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/04/20/97001-20100420FILWWW00427-93interventions-policieres-dans-les-halls.php


Bonus: Touche pas à mes allocs, man ! Voir: http://tinyurl.com/y4fw7dn

Carton rouge pour les bleus/verts!: faut pas toucher aux gamines, les gars!

« C’est pas moi, m’sieur! » Quelle sombre affaire, qui tombe mal à l’heure où les musulmans en perte de vitesse en crédibilité font des pieds et des mains pour tenter le pari impossible de s’intégrer dans une société occidentale qui commence enfin à sentir le danger de l’islamisation galopante arriver… Je sais bien que tout bon musulman se doit de calquer ses moeurs sur ceux du « prophète », mais dans les cas présent c’est de l’exès de zèle! Momo (mahomet) avait « épousé » une fillette de 9 ans (Aïcha) mais avait eu la bonté d’attendre pour  la déflorer qu’ elle eut atteint ses 12 ans. Quelle mansuétude…  C’est ça, l’endoctrinement; on essaie d’appliquer à la lettre les enseignements du gourou. De toutes façons, coupables ou non, les « bleus » concernés vont peut-être virer au rouge si cela se passe mal pour eux… Ils vont en voir de toutes les couleurs, si les faits s’avèrent réels. Et vous allez voir que, s’ils sont reconnus coupables, des circonstances fort atténuantes vont tomber du ciel… Ils se défendent déjà, avant toute accusation, c’est pour dire…

FDF

Les Bleus tentent d’enrayer la polémique

Il est sur qu’ils n’auront pas droit aux « 72 vierges ». C’est déjà peut-être fait…

Click here to find out more!

« L’affaire de proxénétisme dans laquelle Franck Ribery et Sidney Govou ont été entendus par la police éclabousse d’autres joueurs de l’équipe de France de football. Karim Benzema, joueur du Real de Madrid, et Hatem Ben Arfa, qui évolue à l’Olympique de Marseille, doivent être auditionnés prochainement par la brigade de répression du proxénétisme (BRP), ancienne brigade mondaine. L’audition de ces Bleus s’inscrit dans le cadre d’une enquête de plusieurs mois de la BRP sur un réseau de prostitution qui s’organisait, notamment, autour du café Zaman, un club huppé situé au 66, avenue des Champs-Élysées, dans le très chic 8e arrondissement de Paris.

Ben Arfa a nié, dans une interview vidéo accordée à L’Équipe TV , être impliqué dans cette affaire. « Ce n’est pas moi, à 100 % », a-t-il expliqué. Même discours du côté de son avocat, interrogé par lepost.fr : « Ce n’est qu’une rumeur. Alors, certes, nous sommes dans une période de rumeurs, mais tout de même… »

Suite et source: http://tinyurl.com/y4trka4

Y’a quand-même une justice… Profanation de la mosquée de Cholet: les suspects identifiés.

Houlà! Ca va être un déferlement de stigmatisation puis de haine envers ces trois types qui n’ont fait que d’écrire noir sur blanc ce que tout le monde pense tout bas… On pourra constater que la source (http://tinyurl.com/y5qcdcq) évoque une PROFANATION!!! Horreur! Malheur! Seule erreur des « présumés coupables »: ils ont « profané » une mosquée; pas taguée, PROFANEE !!!  Seconde erreur: ils se sont fait voir et dénoncer, mais ça, ils n’y peuvent rien. Il traîne des dhimmis partout. Celui en question va devoir se faire très très discret, si les auteurs de ces actes terroristes ont des potes… Et il est sûr qu’ils en ont. Arrêtons cette mode de favoriser la stigmatisation de ceux qui n’ont qu’un but: nous soumettre à leur charia et nous réduire en esclavage. Et regardons la réalité en face. Il est grand temps. Mais attention! La « résistance » est sévèrement punie, sur NOTRE territoire. Ca me rappelle quelque-chose, tiens…

FDF


Les faits (horrible, éloignez les enfants et les âmes sensibles):

19 avril 2010

« La mosquée de Cholet, située à l’angle de l’avenue de la Marne et de la rue Jean-XXIII, avait été taguée dans la nuit du 5 au 6 avril. Sur place, les policiers avaient découvert deux inscriptions, écrites à la peinture : « La charia hors d’Europe » et « Marianne ne portera pas le voile ». Les auteurs présumés viennent d’être arrêtés. Trois étudiants de 19 ans, originaires de Cholet ou de sa région, qui seront convoqués le 5 mai devant le tribunal correctionnel d’Angers.

Retour sur les faits. Cette nuit-là vers 1h30, un témoin, qui rentre à son domicile, remarque trois personnes dont le comportement l’intrigue. Il passe devant la mosquée, constate ces tags. Une fois chez lui, il évoque le sujet avec sa femme, qui affirme ne pas avoir relevé ces inscriptions dans la journée. Le témoin redescend… le temps de voir l’un des trois hommes partir en voiture, et les deux autres, courir. Mais il aura eu le temps de reconnaître l’un d’eux.

Convoqué au commissariat, l’un des fuyards commence à nier. La confrontation avec le témoin ne laisse toutefois pas de place au doute. Le jeune finit par tout avouer : au terme d’une soirée, tous trois avaient décidé d’aller taguer la mosquée. Pour eux, l’histoire se poursuivra donc au tribunal. »

Houria Bouteldja craindrait-elle les « souchiens » ?

Du moins, son avocat les craint, lui… Riposte Laïque en fait la minable expérience…

FDF

20 avril 2010

Houria Bouteldja est bien employée à  l’Institut du monde arabe

Copie d’écran: 20 avril 2010

Riposte Laïque: Après le maire de Trappes, c’est Houria Bouteldja, « indigène de la République » qui a inventé l’expression méprisante « souchien » pour désigner les Français européens, qui nous fait écrire par son avocat Maître Henri Braun : « Madame Houria BOUTELDJA m’a chargé de la défense de ses intérêts. Le fait que vous ayez révélé publiquement qu’elle est salariée de l’Institut du Monde Arabe est de nature à la mettre en danger puisqu’elle a déjà reçu de nombreuses menaces émanant notamment de groupuscules d’extrême-droite violents. Je vous demande donc de bien vouloir retirer cette mention de votre site afin de ne pas donner inutilement des indications à des individus qui pourraient se révéler dangereux. Vous constaterez que la page vers laquelle vous renvoyez depuis votre site ne comporte pas le nom de ma cliente. ‘Si une agression devait advenir à proximité de l’IMA, votre responsabilité pourrait éventuellement être engagée dans la mesure où cette information n’avait jamais été rendue publique auparavant.  » Cet avocat fait allusion à l’article d’Elisseievna du 11 janvier 2010 « Esther Benbassa reprend le terme de « souchiens » et insulte les Français ». Lire la suite sur >>>>>>> http://www.ripostelaique.com/Houria-Bouteldja-ne-veut-pas-qu-on.html

Voir fichier pdf : Houria-Bouteldja-ne-veut-pas-qu-on

Maître Henri Braun l’avocat de Houria Bouteldja.

Copie d’écran: 20 avril 2010

http://annuaire-avocat.actes-types.com/braun-henri-paris-18eme-arr-75018-F17945.php

Complément de dossier:

http://www.maison-de-la-france.com/bd_doc/320_200806275735.pdf (page 63)        Copie d’écran: 20 avril 2010

Complément d’information :

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/06/lettre-ouverte-a-houria-bouteldja/

http://sitamnesty.wordpress.com/2010/01/23/rapido-sita-3/

Source: sitavirus

Invasion islamique-Montpellier, « ils » se mettent à menacer !

20 avril 2010

Maintenant « ils » se mettent à menacer:

« Si on veut la stabilité dans la communauté, il faut que les promesses soient tenues. « 

Le grand méchant loup.

Entre des conflits de personnes au sein de la communauté mahométane et les luttes d’influences des élus dhimmis, il n’y a plus de place pour le concept dit  » laïque »


1 avril 2010/  MUTATION : Les responsables musulmans souhaitent des baux de longue durée pour se mettre à l’abri des pressions Les deux grandes mosquées de La Paillade et du Petit-Bard seront-elles bientôt gérées par des associations cultuelles de loi 1905 ? Le projet est à l’étude en mairie et sa concrétisation marquerait une évolution importante dans ses relations avec la communauté musulmane. Jusqu’à présent, la gestion des deux « salles polyvalentes » – ce ne sont officiellement pas des lieux d e culte – est confiée à des associations classiques dans le cadre d’un bail renouvelable chaque année.
Le système, voulu notamment par Georges Frêche, permet à la municipalité de garder un oeil sur l’usage qui est fait de ses bâtiments, sur les activités qui y sont menées aussi. Cette tutelle a cependant pour conséquence de fragiliser les associations en place, accusées, parfois à tort, parfois à raison, de subordination au pouvoir, d’être poreu ses aux pressions politiques, notamment lors des campagnes électorales. Au cours des dernières années, des crises récurrentes ont ainsi traversé les mosquées du Petit-Bard et de La Paillade avec, pour enjeu, la prise de contrôle de ces lieux de culte qui accueille chacun plusieurs milliers de fidèles. « Une gestion dans le cadre d’un bail emphytéotique nous mettrait à l’abri des enjeux politiques. Cela donnerait confiance à la communauté qui serait indépendante », assure Lhoussine Tahri qui milite pour une évolution rapide des statuts, source de stabilité. « Plus personne n’essaiera de mettre la main sur la mosquée. » « Ça ferait énormément de bien. Avec des baux de 99 ans, nous aurions une assurance supplémentaire » , renchérit Tahar Nedromi, de la mosquée du Petit-Bard. L’été dernier, dans un courrier assez précis, l’ancien directeur de cabinet d’Hélène Mandroux, Pierre Jaumain traçait les grandes lignes de cette mutation. Un engagement confirmé récemment au téléphone par le maire, indique Lhoussine Tahri. Des associations cultuelles ont été constituées pour prendre le relais des structures actuelles. Mais la campagne des élections régionales a probablement ralenti la concrétisation du projet.
À La Paillade, Lhoussine Tahri cache à peine son impatience : « Si on veut la stabilité dans la communauté, il faut que les promesses soient tenues. »
Source : http://www.midilibre.com/articles/2010/04/01/MONTPELLIER-Un-bail-longue-duree-pour-gerer-les-mosquees-1171909.php5

La politique menée par la Ville critiquée par certains fidèles qui appellent à manifester.
La tension monte entre certains responsables de la mosquée de La Paillade (Montpellier) et la Ville. À tel point qu’une manifestation est organisée demain, à l’issue de la prière de la mi-journée : l’ensemble des fidèles est invité à se rendre en ville, devant la mairie, afin d’y manifester leur mécontentement. Un rassemblement inédit à Montpellier, où le dialogue entre la communauté musulmane et les responsables municipaux s’est parfois révélé difficile mais n’a jamais été rompu.
C’est particulièrement l’usage de la salle de prières de La Paillade qui semble diviser l’équipe municipale et les gestionnaires du lieu de culte, particulièrement Lhoussine Tahri. « On a l’impression que la Ville veut récupérer sa salle, qu’on est devenu gênant, surtout moi », explique-t-il. Le responsable musulman dénonce également un « double discours » et l’absence de clarté dans les intentions. « Un jour, on me dit : « On te soutient » et j’apprends qu’on dit aussi le contraire. On en a ras-le-bol. On veut une vraie démocratie et que ce soient les fidèles qui choisissent celui qui gère », poursuit Lhoussine Tahri, qui avait fait l’objet d’une contestation interne assez vive, il y a deux ans, notamment en raison de la personnalité de l’imam de la mosquée. Les mêmes rivalités semblent réapparaître aujourd’hui sans que la Ville parvienne à imposer ses vues .
« Ils veulent une mosquée morte, fermée entre les prières, sans les cours de soutien que nous donnons », accuse encore Lhoussine Tahri, qui rappelle la fermeture récente du petit lieu de culte de la tour d’Assas. Au total, une dizaine de bus ont été réservés pour conduire les fidèles jusqu’au parvis de l’hôtel de ville. Un autre rassemblement, avec prière cette fois, est d’ores et déjà prévu pour le vendredi suivant. Si le bras de fer devait durer.
Ici, l’implantation et la gestion des mosquées relèvent d’un décideur unique et coriace: Georges Frêche, le maire de la ville. Un jour, des fidèles qui lui manifestaient leur mécontentement se sont fait rabrouer: «Taisez-vous, je suis le chef de la communauté musulmane.» Le maire de Montpellier a, en effet, été très efficace pour doter sa ville de lieux de culte musulman. «Quand j’ai vu, explique-t-il, que des travailleurs migrants n’avaient pour faire leurs prières que la salle de gym de leurs foyers ou de petits lieux dans des garages, j’ai trouvé cela indigne. L’islam est quand même la deuxième religion de France.» Mais, en même temps, cela lui a donné les moyens de les contrôler. Son homme de confiance? Kadir Nédromi. Ce harki, rapatrié avec les siens en 1962, longtemps responsable du parc zoologique de la ville, participe, dès 1977, à la création de la mosquée Al Touba dans une église désaffectée du quartier des Beaux-Arts. Pendant dix ans M.Nédromi gère ce lieu avant d’en créer un deuxième, la mosquée Al Nord (la Lumière), installée derrière le siège de la Sécurité sociale. Avec l’aide de la Ville, et, assure-t-il, ses propres fonds: «J’en suis, proclame-t-il aujourd’hui, le propriétaire.» En 1998, quand s’ouvre au Petit-Bard Abd Noucida, la troisième mosquée montpelliéraine, Georges Frêche en confie la gestion à une association encore présidée par M.Nédromi. Aujourd’hui contesté tant par les fondamentalistes que par les Marocains majoritaires parmi les fidèles, ce dernier est en train de passer la main: son fils Tahar lui a succédé au Petit-Bard et l’un de ses amis harkis, Mohammed Nordine, prend la relève à Al Nord.
Avec la mosquée du Petit-Bard, Frêche a trouvé un moyen original pour gérer et maîtriser le culte musulman: la Mairie finance une «salle polyvalente». Baptisée mosquée, cette dernière est louée à une association gérante surveillée comme l’huile sur le feu. La convention de location est draconienne: toute modification de l’équipe dirigeante doit être signifiée à la mairie. En cas de conflit, du jour au lendemain, elle peut ordonner la fermeture du lieu de culte et récupérer son bien… La future mosquée de la Paillade – Abu al-Whalïd ibn Ruchd (Averroès) – sera conçue sur le même modèle. Alors que les travaux viennent à peine de commencer, elle est d’ores et déjà attribuée à l’Association des Franco-Marocains et à son vice-président, Abdelkader Ammih, le boucher halal de la tour d’Assas. Les Libanais du courant ahbache ayant récupéré la gestion d’Al Touba, les Algériens tenant, via Kadir Nédromi et la Grande Mosquée de Paris, deux autres mosquées, il revenait aux Marocains d’être servis. C’est le Yalta islamique de Georges Frêche.
Mais, depuis deux ans, une nouvelle génération d’islamistes donne du fil à retordre au maire de Montpellier. Formés à l’école de Tariq Ramadan, le très médiatique philosophe et islamologue, petit-fils du fondateur des Frères musulmans, ces jeunes ont entrepris de faire entendre sur la scène publique un islam paré de toutes les valeurs. Nombre d’entre eux sont passés par l’université et manient avec autant de dextérité l’ordinateur que le «vocabulaire citoyen». En mars 2002, se présentant pour la première fois sous les couleurs des Etudiants musulmans de France (EMF), ils ont réussi une percée spectaculaire aux élections du Crous (Centre régional des œuvres universitaires et sociales). Avec 17 % des suffrages, l’EMF est devenue d’emblée la troisième force chez les étudiants des cités universitaires du Languedoc-Roussillon, raflant même, au Triolet, 65 % des suffra ges.
Mohamed Bouklit, spécialiste des algorithmes et pré-parant son doctorat au laboratoire d’informatique, de robotique et de microélectronique de l’université Montpellier-II, est, depuis ces élections, administrateur EMF du Crous. Bien qu’il s’en défende, ce chercheur passe également pour être le stratège du CRI (Comité de Réflexion et d’Innovation), un actif petit groupe néo-islamiste qui s’est beaucoup démené aux dernières élections législatives pour que Frêche, député de la 2e circonscription (la Pail-lade), soit battu. Les militants du CRI, et parmi eux des jeunes filles voilées, ont perturbé les réunions électorales du député-maire, lui demandant des excuses pour avoir publiquement critiqué les femmes en djihab. «Elles s’habillent ainsi, avait-il ironisé, pour se protéger des oreillons.» «Il a blessé nos mères et nos sœurs», se révolte Mohamed Bouklit. Sans état d’âme, les militants du CRI ont négocié leur appui à l’adversaire UMP de Georges Frêche, le professeur Jacques Domergue, obtenant de lui, tels des «pros» de la politique politicienne, des contreparties, comme des promesses d’embauches à Air Littoral.
Un réseau néo-islamiste, Vidi Vini Vici, qui se déploie sur tout l’Hexagone, affirme à propos de l’élection de Domergue: «L’UMP nous doit sa victoire la plus médiatique.» Sur le terrain, cette assertion est discutée. L’intervention du CRI aurait poussé à l’abstention des électeurs musulmans plus qu’à un vote pour Domergue. Un bon connaisseur des réseaux musulmans de la Paillade ne partage pas cet avis: «Je suis persuadé que le CRI a rapporté au moins 1200 voix à Domergue, lequel n’a planté Frêche que de 400 voix à peine…» Frêche, lui, clame qu’il a été défait par l’alliance de Domergue avec «les admirateurs de Ben Laden». Le CRI, en tout cas, ne cache pas son objectif: «Eveiller les consciences civiques des habitants populaires».
Son influence s’exerce sur une nébuleuse d’associations mobilisées par la foi islamique et le soutien à la cause palestinienne. L’une des plus actives, Femmes d’aujourd’hui, menée par des militantes voilées, s’affiche féministe. Ses membres demandent aux gynécologues de la ville de cesser de donner à de jeunes musulmanes un certificat de virginité. Tous les mois une équipe distribue des repas chauds, en collaboration avec le Samu social. Le 30 mars dernier des policiers municipaux ont expulsé du marché aux puces de la Paillade des militantes de l’association qui venaient de dresser un stand dédié aux Palestiniens.

Selon l’imam de Téhéran, c’est de la faute de types comme Ribéry si on constate un accroissement des tremblements de terre…

Ah les cons… L’islam et ses prédicateurs sombrent dans la dérision la plus totale. Ce qui suit m’a fait immédiatement penser à l’affaire Ribéry and Co. Pas pu m’empêcher… C’est bon de rire, parfois…

FDF

17/04/2010
TEHERAN, 17 avr 2010 –

L’adultère, cause des tremblements de terre (religieux iranien).


« L’augmentation des relations sexuelles illicites est la cause de l’accroissement des tremblements de terre, selon l’ayatollah Kazem Sedighi, imam de la prière du vendredi de Téhéran cité samedi par le quotidien Aftab.

« Les catastrophes naturelles sont le résultat de notre propre comportement« , a déclaré M. Sedighi.

« Beaucoup de femmes mal habillées » (ne respectant pas la tenue islamique, ndlr) « corrompent les jeunes, et l’augmentation des relations sexuelles illicites fait accroître le nombre des tremblements de terre« , a-t-il déclaré.

Les religieux conservateurs dénoncent régulièrement le non respect du code vestimentaire islamique strict par une partie des jeunes iraniennes, en particulier à Téhéran et dans les grandes villes du pays.

« Nous n’avons pas d’autre choix que de nous conformer aux règles de l’islam », a affirmé l’ayatollah Sedighi, en rappelant les récents propos du président Mahmoud Ahmadinejad qui avait mis en garde contre les risques de séisme à Téhéran.

M. Sedighi a également affirmé qu’il « fallait un effort collectif » pour régler les problèmes de la société provoqués par « l’augmentation de l’âge du mariage et du nombre de divorces ».

Eh, les muzz! Faut y aller moins fort, question sexe! L’avenir de la planète en dépend…

FDF

Affaire Zemmour: les cloportes contre attaquent !

On croyait l’affaire Zemmour tombée dans les oubliettes. Ben non. La Licra ne s’avoue pas vaincue ni désapprouvée. Ces sangsues renvoient Zemmour devant les tribunaux. Histoire d’essayer de se faire un peu de fric, en « dommages et intérêts »… Ca peut toujours servir…

FDF

WANTED !

Poursuivi pour avoir dit la vérité…

La Licra a confirmé ce lundi poursuivre Eric Zemmour en justice, après avoir consulté ses militants…

Un nouvel épisode dans le feuilleton qui oppose la Licra Eric Zemmour, depuis les propos qu’il a tenus le 6 mars sur Canal + et France Ô. Dans cette sortie, il estimait que «la plupart des trafiquants sont des noirs et des arabes», ajoutant «c’est un fait».

La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme annonce en effet ce lundi sur son site qu’elle maintient sa décision de poursuivre le polémiste en justice, annoncée dès le 16 mars

Suite et source: http://tinyurl.com/y7hehep

Invasion: au Sénégal, des sites spécialisés exposent les « bons plans » pour émigrer en France….


Dernières « nouveautés » qui marchent bien :

1) Le »Pack Clit/Cut » (sic) : demander l’asile au prétexte d’ éviter l’excision pour sa fille et aux menaces subies lorsque l’on s’y oppose , « inventé et développé au Mali et qui marche très bien »
Avantages :
– L’adhésion aux principes de base du pays d’accueil et la maîtrise de sa langue ne sont pas obligatoires
– Technique non risquée, rapide, sûre et peu coûteuse
– Prestations et protection sociales instantanées (CMU, allocations etc..), allocation d’attente temporaire puis allocations demandeurs d’asile, logement prioritaire, possibilité immédiate de travailler (si les quelques milliers d’euros mensuel d’allocations et d’avantages en nature ne suffisent pas).
– Possibilité d’émigrer en famille
– Même si votre fille est excisée, cela ne pose pas de problème (aucune visite médicale n’est imposée, car c’est contre les droits de l’homme, comme les tests ADN)

Estimation du coût :

– 640€ (billet charter + visa + passeport) si vous demandez l’asile une fois en Europe

– gratuit, si vous demandez l’asile sur place au Sénégal dans une ambassade

2)Le Pack immigr’art: La technique est simple et consiste à se joindre à un groupe de musiciens, de plasticiens ou à tout autre groupe artistique lors d’une de leurs tournées ou voyages professionnels en Europe.

3)Le Pack  immisport :Comme le pack Immigr’art, le pack Immisport a le vent en poupe. Hélas, bien que ce ne soit pas toujours le cas, les fédérations et clubs sportifs sénégalais exigeront la plupart du temps que vous pratiquiez le sport à un haut niveau afin de participer à la compétition internationale qui vous permettra d’émigrer.
Avantages :
– Facilité d’obtention du visa
– Aucun risque physique
– Solution rapide
– En fonction de la durée du visa, jusqu’à 3 mois de séjour régulier, durée suffisamment longue pour se marier (voir le pack
Weddings® également valable depuis la France). Un travail dans la restauration est également envisageable : la plupart des restaurateurs emploient des clandestins leur permettant ainsi de se faire régulariser à l’issue d’un certain délai. Les régularisations « au cas pas cas » (expression utilisée par les médias et les préfectures pour rassurer les électeurs) sont TOUJOURS en fait des régularisations massives.

Inconvénients >>>
– Prix important du pack Immigr’ART® en raison de la rémunération de l’artiste qui sert de passeur
– Nécessité de pratiquer un sport de haut niveau ou un sport rare pour le pack ImmiSPORT®

Estimation du coût ::
– Immigr’ART® : 5000€ (billet charter + visa + passeport + frais artistiques)
– ImmiSPORT®: généralement gratuit (ou frais de visa + passeport)

Ce n’est pas une blague : cliquez pour visiter ce site Sénégalais :

Et pendant ce temps, en France, les bobos du showbiz, les gauchos mondialistes, les « associations » soutenues par les bien pensants, continuent à manifester comme des idiots pour défendre les « demandeurs d’asile » et les « sans papiers » ! sans se rendre compte que tous ces demandeurs se fichent de leur gueule et prennent tous les Français pour des gogos…