Francaisdefrance's Blog

04/04/2010

Halal: Cécile Duflot n’a pas le droit de dire qu’elle aime le confit de porc !

Lu sur: http://www.fdesouche.com/articles/106435

Islam. Stigmatisation/Provocation: pour Pâques, 27e rencontre annuelle des Musulmans de France!

4 avril 2010

Le Bourget : Il est difficile aujourd’hui de s’affirmer musulman, déplorent nombre de participants à la 27e Rencontre annuelle des musulmans de France qui s’est ouverte vendredi au Parc des expositions du Bourget dans un climat marqué les débats sur l’identité nationale et le projet d’interdiction du voile intégral. “Nous vivons dans un climat malsain qui nourrit une stigmatisation croissante des musulmans en France”, où il est de plus en plus difficile de s’afficher comme tel, a déploré Latifa Aït Taleb, directrice de cette rencontre culturelle, cultuelle et commerciale organisée par l’Union des organisations islamiques de France (UOIF).

Les musulmans craignent que cela ne s’aggrave et se transforme en un rejet de tout ce qui touche de près ou de loin à l’islam” [les Occidentaux se réveillent…], a-t-elle ajouté dans un entretien à l’Associated Press.

Un rejet que risquent d’accentuer le débat sur l’identité nationale et le projet d’interdiction du voile intégral, des questions qui “mettent à l’index” les quelque six millions de musulmans de France et permettent à “certains islamophobes de vomir leurs idées”, selon le secrétaire général de l’UOIF, Makhlouf Mamèche. “On vit dans une ère hostile à la pratique de la religion, notamment musulmane”, déplore-t-il.

A ces thématiques, qui seront abordées lors des conférences et débats programmés jusqu’à lundi, le rassemblement mêle aussi le divertissement, avec des concerts et des représentations théâtrales, ainsi que nombreux stands commerciaux proposant des produits allant des vêtements ou des aliments traditionnels aux livres religieux pour enfants en passant par le dentifrice au siwak, les ustensiles de cuisine ou les produits de maquillage.

Si certains des visiteurs déambulant dans les allées du Parc des expositions disent n’être venus “que pour les stands”, beaucoup expriment la volonté de se retrouver entre musulmans. Mais tous dénoncent unanimement les clichés réducteurs liés à l’islam ainsi que le débat sur l’identité nationale.

“En tant que femme musulmane en France, il faut sans cesse rappeler qu’on est bien comme on est”, avec un voile, témoigne une lycéenne de 19 ans, voilée comme la majorité des femmes présentes sur le site, certaines très strictement. “J’aime mon voile, il représente ma religion et me représente”, ajoute-t-elle. [mais ton voile nous offense, il crache sur toute nos valeurs. Il dit que tu appartiens à “une race pure” contrairement à nous, les “bouffeurs de porc”. Ton voile nous insulte. Ton voile nous dit que tu soutiens Mohamed, un violeur de petite fille, et que ça ne te dérange pas. Ca nous dérange… parce qu’on a aussi une culture, avec ses principes, et on ne va pas les renier sur la terre qui les a fait naître].

Nahim Zaouiche vend lui des T-shirts portant le slogan “I’m muslim don’t panic” (je suis musulman, paniquez pas) pour dénoncer les clichés attachés à l’islam, véhiculés notamment par les médias. “Tout en m’affirmant musulman, je veux détruire les clichés liés à la religion, aux gens issus de l’immigration et aux jeunes des cités”, explique-t-il.

“Le débat sur l’identité nationale est une bêtise. La France est faite de différentes cultures, de différentes origines”, note Sofiane, 36 ans, venu avec son bébé et sa femme. “C’est une façon de stigmatiser l’islam, c’est choquant”, s’insurge Farid, un fonctionnaire de 36 ans. Les musulmans ne forment pas un seul bloc uniforme, souligne-t-il: “on trouve ici des femmes voilées ou des jeunes filles avec un brushing, des hommes en vêtements traditionnels ou habillés en rappeurs”. [mais je mettrai ma main à couper qu’en dépit de cette superficielle “diversité musulmane”, l’écrasante majorité soutient, en bloc, le hamas  (en vert) et le hezbollah (en jaune). Des millions de gens dans ce pays soutiennent des islamofascistes qui persécutent les Non musulmans et après, ils se demandent pourquoi on se méfie d’eux… C’est comme si quelqu’un soutenait Hitler et pleurait ensuite : “mais pourquoi les Alliés ne m’aiment pas ?!”]

Selon Latifa Aït Taleb, “en voulant gommer les spécificités des identités multiples qui font la richesse de la France et en visant toujours les musulmans, on oublie que ces derniers sont des citoyens comme les autres, avec des droits et des devoirs”.

L’UOIF, considérée comme proche des Frères musulmans, qui prônent l’instauration de la charia, est une composante du Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative des musulmans de France. Son rassemblement avait attiré en 2009 quelque 150.000 visiteurs

« L’enrichissement de l’identité de notre société ne passe pas par l’effacement de la visibilité des citoyens musulmans », affirme l’UOIF, [l’islamisation, un enrichissement pour la société française (sous-entendu : ‘perverse, sale et corrompue’) ? La vérité, c’est qu’à force d’insister sur leur identité musulmane au détriment de valeurs nationales et séculaires comme la laïcité, par exemple, les autres vont se radicaliser et après une escalade des tensions, ça pettera. La violence, tu parles d’un “enrichissement” !…] organisateur de la 27e Rencontre annuelle des musulmans de France.


vu sur http://www.bivouac-id.com/2010/04/04/pour-paques-27e-rencontre-annuelle-des-musulmans-de-france/

Les jeunes identitaires lancent l’offensive contre la racaille…

La France patriote se réveille t’elle, enfin?

FDF

Communiqué: 2 avril 2010

Borny : abattu de plusieurs balles en pleine rue.

Hier vers midi, un homme d’une quarantaine d’années a été tué de plusieurs balles, en pleine rue, au centre de Metz-Borny, à une extrémité du boulevard d’Alsace.
Véhicules de police, une cinquantaine de badauds réunis derrière les bandes plastifiées délimitant le périmètre d’intervention des forces de l’ordre en action… «Ça devient Chicago ici ! », s’exclame un groupe de mères du quartier de Borny, à Metz.
Hier, vers 13 h, à une extrémité du boulevard d’Alsace, en plein centre du quartier de Borny à Metz, ce qui rive tous les regards, c’est une scène de crime : aux alentours de midi, un meurtre a été commis, juste en face d’un snack-bar. Un homme d’une quarantaine d’années, d’origine arménienne et qui n’habitait pas le quartier, a été abattu de plusieurs balles.
Voila ce qu’on peut lire dans les colonnes du Républicain Lorrain de ce Vendredi 2 avril 2010.

Cet assassinat n’est pas sans rappeler les précédents règlements de comptes dans le quartier de Borny. En effet hier c’était la 7ième personne qui était assassinée dans ce quartier depuis 2006.
Nous jeunes identitaires de Lorraine prenons la parole pour notre peuple pour dénoncer cette racaille qui n’hésite pas à fusiller, poignarder, battre à mort.
Assez de leurs trafics de drogue qui détruisent chaque jours un peu plus la jeunesse européenne et l’empêche de faire face, librement et en pleine conscience, aux enjeux du 21ième siècle.
Assez de leurs rackets à la sortie des lycées, des CFA, des collèges.
Assez de leurs insultes sensées nous faire culpabiliser d’être blanc.
Assez des mensonges des Ministres, des Maires et des Conseillers Municipaux.

Içi nous ne sommes pas dans un clip de Tandem 113 ou de Booba, içi c’est Lorrain !
Pendant combien de temps encore trafics, haine, violences, et racisme anti-Blanc vont prospérer dans les banlieues où les Européens ne sont désormais plus chez eux ? Pendant combien de temps va-t-on encore entendre parler de « manque de moyens » pour résoudre le « problème des cités ».


Nous, jeunes identitaires, avons décidés de ne pas baisser les yeux, et de pas nous laisser faire,
Nous avons fait le choix de l’offensive face à la racaille, qu’elle soit en survêtement ou en costume, qu’elle deale de la drogue ou des discours démagogiques.

Source: WWW.KERKANT.COM

Belgique voisine: LES ISLAMO-GAUCHISTES PETITIONNENT.LES YEUX FERMES.

Affaire Ali Aarrass :


L’analyse des premiers signataires d’une pétition gauchiste est souvent une source de précieuses informations. La pétition qui réclame la libération d’Ali Aarrass, un belgo-marocain suspecté de terrorisme  et emprisonné depuis deux ans en Espagne, est un modèle du genre.

Cette pétition a circulé ces derniers jours sur le Net. Ses signataires appelaient à un rassemblement, le 3 avril, sur les marches de la Bourse, à Bruxelles, entre 16h et 18h.

Petit rappel : les autorités marocaines demandent l’extradition d’Ali Aarrass, qu’elles considèrent comme un membre du mouvement des Moudjahidistes au Maghreb depuis 1982, lié notamment aux attentats de Casablanca, le 16 mai 2003. Le belgo-marocain dispose à Bruxelles d’un important réseau de soutien. Lors des dernières élections régionales, sa sour Farida a été candidate, à Bruxelles, sur la liste du petit parti islamo-gauchiste Egalité (1% des voix). Farida et ses amis d’Egalité militent non seulement pour la libération d’Ali Aarrass, mais aussi pour la non-extradition de Nizar Trabelsi, que visitait en prison, jusqu’à un passé récent Luk Vervaet, l’un des leaders d’Egalité (qui défend la thèse d’une union entre les islamistes et la gauche radicale, par haine des Etats-Unis et d’Israël), avant que les autorités belges ne mettent – logiquement – leur veto à ces visites d’un « sympathisant » de la cause islamiste.

« L’Appel du 3 avril pour la libération d’Ali Aarrass » est notamment signé par le député fédéral Fouad Lahssaini (Ecolo) qui s’était fait remarquer, le 15 décembre 2008, en réussissant à organiser, au sein même de la Maison des parlementaires, une conférence dont deux orateurs étaient membres du Hezbollah, dont Abdullah Kassir, directeur de la télévision Al Manar, interdite dans plusieurs pays européens suite à la diffusion de programmes antisémites.

Parmi les autres signataires, un échantillonnage d’islamo-gauchistes :

–          Luk Vervaet, bien sûr, et Farida Aarrass, la sour d’Ali Aarrass,

–          Nordine Saïdi, autre leader d’Egalité, écarté du bureau du MRAX pour avoir publié des textes antisémites et qui a déclaré qu’il fallait « négocier avec Ben Laden »,

–          Souhail Chichah, un économiste de l’ULB, supporter de Dieudonné,

–          Olivier Mukuna, le principal relais de Dieudonné (à qui il a consacré deux livres hagiographiques) en Belgique,

–          Céline Caudron, la leader des trotskystes belges,

–          Michel Collon, qui anime un site flirtant souvent avec l’antisémitisme et radicalement anti-américain,

–          l’islamologue Yacob Mahi, un musulman rigoriste habitué des plateaux télé,

–          R.Belliraj, épouse d’Abdelkader Belliraj , condamné à la prison à vie, au Maroc, qui avait obtenu la nationalité belge, malgré un avis remis à l’attention du Procureur du Roi, soulignant les liens de l’intéressé avec « la mouvance islamiste algéro-marocaine et les milieux marocains pro-iraniens. Belliraj a séjourné en Afghanistant en 2001, où il aurait été en contact avec Al-Qaida (ses fans diront sans doute qu’il y faisait du tourisme)

–          Houria Bouteldja, porte-parole, en France, du petit parti communautariste des « Indigènes de la République),

–          Nadia Fadil, une sociologue de la KUL, qui tient une chronique mensuelle dans les colonnes du Soir et a signé la pétition pour le retrait du Hamas de la liste européenne des organisations terroristes,

–          et, parmi les autres signataires, une kyrielle de militants du parti islamo-gauchiste Egalité (Nathalie Preudhomme, Nadia Boumazzoughe.).

Tout ce petit monde clame l’innocence d’Ali Aarrass, comme d’ailleurs celle d’Abdelkader Belliraj, l’homme qui faisait du tourisme en Afghanistan. Ali Aarrass, quand il était libraire à Bruxelles, Chaussée de Gand, était connu pour vendre des livres islamistes comme des petits pains. Cela n’en fait pas pour autant un terroriste. Et Amnesty International souligne, sans doute avec raison, qu’il risque d’être torturé dans les prisons marocaines, s’il est extradé. L’Espagne, avant de l’extrader, a demandé des garanties, mais c’est tout sauf évident.

Ma conclusion choquera les militants sans-frontiéristes : dans le passé, on a vraiment « offert » la nationalité belge à la légère et sans enquête sérieuse. Il est heureux que le gouvernement belge vienne de décider, ce vendredi, de règles plus strictes pour devenir belge. Pourront aussi être déchues de la nationalité belge, des personnes condamnées pour des infractions traduisant « une hostilité évidente à l’égard de la société belge ».

Les islamistes belgo-marocains, Ali Aarrass et Abdelkader Belliraj, sont-ils des terroristes ? Ce n’est pas certain. Une seule certitude : leur passé montre qu’ils ne sont pas animés d’un amour immodéré pour la société belge, son mode de vie, ses valeurs laïques et progressistes. Une évidence que nient les quelques dizaines de manifestants qui se sont rassemblés, ce samedi, devant la Bourse, et quelques intellectuels, compagnons de route de l’islamisme (comme hier du stalinisme), qui hurleraient sans doute si les autorités de notre pays retiraient la nationalité belge à Ali Aarrass. A force de pétitionner les yeux fermés, certains ne se rendent pas compte qu’ils s’exposent au reproche de rouler, non pas pour des terroristes, mais à tout le moins, pour l’extrême droite musulmane. Celle-ci n’est en rien plus sympathique que l’extrême droite « traditionnelle » du Front national et de ses multiples dissidences.

Pour le collectif Vigilance Citoyenne:

Claude DEMELENNE

Vigilance Citoyenne dévoile l’envers du décor et décortique l’actualité avec impertinence et sans tabou.

Burqa. Vincent Peillon : une « France nauséabonde ».

Dhimmi par excellence, Vincent Peillon bave sur la France; et bien, qu’il la quitte, il se sentira beaucoup mieux…
FDF
Casse-toi, Peillon!

04/04/2010

L’eurodéputé PS Vincent Peillon, qui s’est dit, aujourd’hui sur Canal +, opposé à une loi sur la burqa comme à la burqa elle-même, a dénoncé, en évoquant aussi le débat sur l’identité nationale, une « France nauséabonde dans la haine et l’incompréhension« .

« J’ai vu ce qui s’est passé avec Ali Soumaré (ndlr: tête de liste PS dans le Val-d’Oise aux régionales et cible d’attaques à l’UMP), j’ai vu aussi ce qui s’est passé avec cette jeune femme voilée candidate du NPA, je vois vraiment toute cette France nauséabonde dans la haine et l’incompréhension« , a déclaré Vincent Peillon, lors de l’émission politique Dimanche +…

La suite sur: http://tinyurl.com/yg74zj6

Dhimmitude: la riposte est ouverte…

Dhimmitude: http://fr.wiktionary.org/wiki/dhimmi

Montons d’un cran dans la lutte contre l’islamisation de notre France. Il est temps de réagir sérieusement. Nous dénonçons l’invasion islamique, nous apportons des preuves, nous menons des actions… Ce n’est pas suffisant. Alors, nous allons mettre en ligne de mire tous les « collabos » de notre pays (et Dieu sait si ils sont légion) qui approuvent, on ne sait dans quel but, cette invasion programmée. C’est une honte d’avaliser la perte à court terme de notre identité nationale et de nos valeurs républicaines! Beaucoup de Français sont tombés pour les conserver. D’autres « Français » veulent leur disparition et l’on se demande bien pourquoi. D’autres pays ont commencé à relever la tête; pourquoi pas nous?
A toutes fins utiles, nous vous invitons à participer à la constitution d’une liste des traîtres qui collaborent avec les nazislamistes.

Il vous suffit d’envoyer à cette adresse sécurisée: collabodech@safe-mail.net
– les noms des collabos,
– leur lieu de nuisance,
– un lien vers une preuve vérifiable de leurs méfaits.
La liste sera consultable en temps opportun…

Pour info:

La censure d’Ayrault

Invité à parler d’Israël à Nantes, Charles Meyer, vice-président de l’association France-Israël, a appris la veille à 20h00 l’annulation de la conférence.

Il a réagi par une lettre ouverte adressée au député-maire de la ville, Jean-Marc Ayrault, dans laquelle il lui rappelle qu’Israël est un pays dont 20% de la population est francophone, un pays où de nombreux intellectuels, écrivains, universitaires et journalistes sont de culture française. Charles Meyer devait être accompagné pour cette conférence par Muriel Touaty, directrice du Technion, dont il indique à M. Ayrault que c’est une institution pionnière de l’innovation technologique et scientifique qui bénéficie à l’humanité tout entière.

L’annulation étant due à l’intervention de Louisette Guibert et Bertrand Vrain (Conseiller municipal délégué à la voirie et à la propreté urbaine), « alertés par le responsable de France-Palestine Solidarité », le vice-président de France-Israël ne mâche pas ses mots pour dénoncer les « prétextes stupéfiants » invoqués.

France-Israël est une association non confessionnelle et apolitique. Son Comité Directeur est composé de personnalités de gauche et de droite, parlementaires et anciens ministres (notamment socialistes). L’Association s’efforce de promouvoir l’amitié entre les peuples de France et d’Israël et la vérité.

Vous ne pouvez méconnaître que le rapport du MRAP, invoqué pour dénigrer la personnalité du président Gilles William Goldnadel, a été jugé diffamatoire par un arrêt de la Cour d’Appel de Paris, passé en force de chose jugée. Gilles William Goldnadel engage donc immédiatement des poursuites judiciaires contre ceux qui colportent la diffamation judiciairement établie.

Ainsi vous avez plié le genou devant l’insolence du mensonge, de la diffamation, de la haine obsessionnelle d’Israël.

Vous avez plié le genou devant ceux qui méprisent des assassinats de chrétiens au Niger, au Soudan, les assassinats inter-palestiniens et autres désastres humanitaires pour focaliser leur misérable animosité sur la création de logements à Jérusalem.

Vous avez cédé à la pression de la haine nauséabonde de ceux qui dans les manifestations crient « Mort aux Juifs ».

Vous avez aussi baissé pavillon devant ceux qui s’opposent par la violence à la parole, à son expression et qui tente de museler la vérité.
Vous avez commis une faute grave contre la liberté d’expression, la liberté de réunion, contre les valeurs de la démocratie.
Vous avez aussi, en encourageant l’extrémisme fascisant, donné un soutien à ceux qui veulent l’anéantissement d’Israël, seule véritable démocratie du Proche-Orient.

Veuillez croire, Monsieur le Maire, en l’expression de ma considération.

Charles MEYER, Vice-président exécutif

c.c.: à la Secrétaire générale du PS ; au Secrétaire général de l’UMP, aux présidents des Groupes d’amitié France-Israël de l’Assemblée Nationale et du Sénat et aux agences de presse.

French burqan…

Semper Paratus ad Pugnam

Bien vu !

Ca risque de ne pas rester longtemps sur le mur !!!

Réalisé sans autorisation jeudi soir dans une rue de Paris à deux pas de la place de la République:

L’artiste de rue anglais Nick Walker, spécialiste du graffiti au pochoir, a réalisé une fresque de 4 m de long sur un mur de Paris mettant en scène six femmes portant le voile et représentées en train de danser le french cancan.

Sur cette fresque, les femmes portent un voile noir ne laissant à découvert que leurs yeux, mais soulèvent leur jupe et lèvent la jambe, dévoilant jarretières et froufrous aux couleurs du drapeau français, à la manière des danseuses de french cancan.

Nick Walker a été invité à Paris par le « Studio 55″, galerie spécialisée dans l’art urbain. Dans un communiqué commun de l’artiste et de la galerie, l’oeuvre est présentée ainsi :  » voile islamique + tradition française = le Corancan ”


Merci à F.G.

Islam: l’Occident doit savoir… (vidéo)

Une nouvelle vidéo pillée à Rebelle Info sur ce que doit savoir l’Occident au sujet de l’islam galopant…

FDF

Lire: http://tinyurl.com/yfmqskn

Endoctrinement: ce qu’on apprend aux enfants d’islamistes, futurs guerriers de Mahomet…

L’endoctrinement islamiste, ce n’est pas du pipo. Et « ils » exigent des écoles coraniques (il y en a déjà plein) et l’enseignement de l’islam dans NOS établissements scolaires??? C’est la porte ouverte au chaos et à la chasse aux chrétiens…On ne va tout de même pas les laisser faire? Témoin, cette vidéo:

FDF

(lire la vidéo): http://www.youtube.com/watch?v=QS1vJISwsRg&feature=related (durée : 1:55)

Musulmans incarcérés: les chiffres impressionnants d’une prison en Suisse…

Ahhhhhhhhhh, la « religion » d’amour, de paix, etc… On m’a transmis des chiffres concernant la population carcérale d’une prison en Suisse (merci à C.H., en passant…). Hallucinant, non? Ne vous leurrez pas; en France, c’est pareil, voire pire… Mais on ne communique pas les chiffres. Défendu…

FDF


Prison de Champ-Dollon
Rapport d’activités 2009:

Extraits:

S’agissant de la confession, plus de la moitié des détenus en 2009 sont musulmans et 21.5% sont
catholiques. Les orthodoxes et les protestants représentent ensemble environ 12% (tableau 4).
Tableau 4 : Champ-Dollon : population 2009 par confession
Religion Nombre-%

Musulman 1’839-56.6%

Catholique 700-21.5%
Orthodoxe 322-9.9%
Sans religion 171-5.3%
Protestant 63-1.9%
Autres 153-4.8%
Total 3’248 100.0
1 C’est-à-dire les entrées en 2009 (2’788) plus les personnes déjà présentes au 31.12.2008 (460; n=3248). Si une personne est
entrée plusieurs fois à Champ-Dollon au cours de l’année, elle est comptée à chaque fois.

Source: http://www.ge.ch/penitent/champ-dollon/pdf/rapport-activite-champ-dollon-2009.pdf

Islam: rencontre annuelle des musulmans de France au Bourget. La stigmatisation va battre son plein…

Et ils se plaignent… « Personne ne m’aime », « nous vivons dans un climat malsain ». La faute à qui? Ils ne vont pas croire tout de même que l’on va se laisser islamiser idiots et sans résister? En outre, ce n’est pas la vue des musulmanes « burqanisées » à souhait dans nos rues qui va arranger les choses. Si les musulmans changeaient d’attitude en France (et ailleurs) et pratiquaient leur idéologie discrètement et sans vouloir l’imposer aux non-musulmans, peut être les regarderions nous d’un autre oeil? Va savoir… Les minorités » n’ont jamais eu le dernier mot, l’Histoire le prouve. Pourquoi en serait’il autrement pour ces envahisseurs venus d’Orient?

FDF

3 avril 2010

Des dizaines de milliers de personnes sont attendues a la 27ème Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF), organisée par l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) durant le week-end de Pâques au salon d’exposition du Bourget (93). De nombreux participants craignent une «stigmatisation» de l’Islam. Cette manifestation avait attiré en 2009 quelque 150.000 visiteurs.

«Nous vivons dans un climat malsain qui nourrit une stigmatisation croissante des musulmans en France», où il est de plus en plus difficile de s’afficher comme tel, a déploré Latifa Aït Taleb, directrice de cette rencontre culturelle, cultuelle et commerciale.

«L’enrichissement de l’identité de notre société ne passe pas par l’effacement de la visibilité des citoyens musulmans», affirme l’UOIF.

«Les musulmans craignent que cela ne s’aggrave et se transforme en un rejet de tout ce qui touche de près ou de loin à l’islam», a-t-elle ajouté dans un entretien à l’Associated Press…

La suite sur: http://tinyurl.com/yjds3hm

Pour la liberté d’expression, contre le totalitarisme des antiracistes.

Oui, il y a un lien entre l‘immigration et les nouvelles formes de violences scolaires: cette évidence, dont le rappel reste interdit par les organisations antiracistes qui n’avaient rien vu non plus de la montée de l’antisémitisme dans les cités voici dix ans, a été exposée avec des mots simples par Véronique Bouzou, enseignante, samedi sur France Culture dans l’excellente l’émission hebdomadaire d’Alain Finkielkraut, Répliques. Auteur de « Ces profs qu’on assassine » (Editions Gassewitch, 2009), ce témoin assure que bien des « incidents et incivilités » ne remontent jamais jusqu’aux médias, d’autant que la hiérarchie éducative ne  soutient pas les professeurs et tait les désordres. Véronique Bouzou met en cause les inspecteurs pédagogiques qui reprochent aux enseignants de « traumatiser » leurs élèves par leurs éventuelles exigences et leurs corrections. Or,dit-elle, bien des élèves « en ont assez qu’on leur parle sans arrêt de discrimination positive ». Elle estime que « certaines associations antiracistes » nuisent à ceux-là en les assignant à leur condition…

Suite sur: http://tinyurl.com/ykxnmlg