Francaisdefrance's Blog

29/03/2010

Burqa : il n’y aura pas d’interdiction générale en France. Précisions…

29 03 2010

Je l’avais signalé dans un billet récent. L’interdiction de la burqa était un leurre… à électeurs patriotes. Les régionales sont passées, « saint Nicolas » a pris une branlée, il se venge: Le prix du gaz prend une envolée fantastique et la burqa va bientôt devenir obligatoire… Non, j’déconne (pour la burqa), mais c’est grave. On autorise le port de ce déguisement dans la rue, là où ça fait le plus mal. Les muzz sont en terrain conquis, avec la bénédiction de nos plus hautes autorités. Le pillage de notre identité nationale continue? Qui va pouvoir l’arrêter?

FDF


Il n’y aura pas d’interdiction générale de la burqa sur le sol français. C’est le Conseil d’Etat qui en a décidé ainsi dans son rapport qu’il remettra dans quelques jours à François Fillon. Le port du voile pourrait ainsi être autorisé dans la rue et proscrit dans les services publics et les lieux « sensibles » (un concept d’ailleurs très vague).

Les membres du Conseil d’Etat semblent s’être repliés sur la notion de « trouble à l’ordre public » et proposeraient un texte qui pourrait interdire le port du voile intégral pour des raisons de sécurité, lorsque des personnes doivent pouvoir être identifiées (banques, bijouteries, aéroports…).

La mise à l’écart de la possibilité d’une interdiction générale n’est pas une surprise tant celle-ci paraissait inapplicable. Pour beaucoup, cette proposition n’était qu’une nouvelle fanfaronnade démagogique de Nicolas Sarkozy pour satisfaire son électorat droitier.

Source: Novopress.info

Ce que l’Occident doit savoir sur l’islam (vidéo).

A lire et à diffuser largement…

FDF

Vidéo: http://www.rebelles.info/article-islam-ce-que-l-occident-doit-savoir-n-1-6-47544661.html

Le tocard du jour est…………… Guy Bedos !

Ce mec m’est antipathique, depuis toujours. Je n’y peux rien, c’est épidermique. Il est imbu de sa personne et méprisant envers tout ce qui ne rejoint pas ses idées. La vidéo ci dessous confirme mes convictions.

FDF


A voir sur http://www.dailymotion.com/video/xcr6dz_bedos-vs-zemmour-liberte-d-expressi_news

Voir sa biographie ci-dessous, vous allez comprendre…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_Bedos

Le dhimmi du jour: André Gérin.

L’imam Gérin dans toute sa splendeur…

Dans l’émission de France-culture « Le rendez-vous des politiques » du 27/03/2010 (allez a 48mn 45seconde), André Gérin se déclare favorable à ce que les pouvoirs publics donnent gratuitement des terrains pour les lieux de culte. Il a donné en exemple le cas de la ville de Vénissieux concernant une mosquée.

Merci de l’info à DG…

Troisième et inutile procès du barbare Zakaria.

Mais rétablissons la peine de mort, et vite! Qu’est ce que l’on perd comme temps et comme argent avec le procès de cette ordure immonde qui ne regrette pas ces actes et qui se fout de la justice. Mettons nous aussi à la place de cette jeune femme, dont la vie a été brisée à jamais par ce barbare, et qui, à cause de ces procès interminables, doit revivre ce qu’elle a subi. Le dernier procès en date se déroule à huis clos? Dommage, j’aurais aimé pouvoir y assister… Dans le cas présent, ce type ne devrait même pas avoir droit à un avocat. Une justice expéditive devrait pouvoir s’appliquer: une balle, une seule, et, comme en Chine, on envoie la facture à la famille…  Et quand on voit la tronche de cet énergumène, on se dit: c’est çà, une « chance pour la France »? Une « pourriture pour la France », oui.

FDF

Kaled Zakaria avec l'un de ses défenseurs lors de son procès en appel.

Condamné deux fois à perpétuité avec 22 ans de sûreté, le violeur-bourreau de Pauline est rejugé aujourd’hui 29 mars 2010 à Dijon.
La cour de cassation a annulé le verdict d’appel.
En infligeant le 20 février 2009 la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans à Kaled Abdallah Zakaria, la cour d’assises du Jura avait confirmé, en appel, la peine prononcée, un an plus tôt, par la cour d’assises du Doubs. Le troisième procès de cet homme de 24 ans, originaire de Mayotte, accusé de viols avec tortures ou actes de barbarie ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente, s’ouvre aujourd’hui devant la cour d’assises de Côte d’Or.
Il va à nouveau falloir à la victime, Pauline, 28 ans, puiser au fond d’elle la force de revivre cette épreuve, de dire à des jurés la douleur de sa vie brisée.

Torture et barbarie


C’est une nuit de calvaire qu’avait imposée Zakaria à Pauline, alors étudiante aux beaux-arts de Besançon, se déplaçant aujourd’hui en fauteuil roulant. Le déchaînement d’atrocités subies par la jeune femme avait suscité une émotion considérable dans la région.
Le verdict de la cour d’assises du Jura a été annulé par la cour de cassation dans un arrêt rendu le 28 octobre dernier. La décision n’a pas trait au fond de l’affaire mais à trois points de détails mis en avant par Mes Patrick Uzan et Catherine Bresson, les défenseurs. De ces arguments de forme, la cour de cassation en a retenu un qui motive sa décision. Lors des débats à Lons-le-Saunier, la présidente, Mme Edith Dubreuil, avait fait extraire de son box et placé en cellule Zakaria durant le récit de son martyre par Pauline.
Comme en première instance à Besançon, la jeune femme ne pouvait ni ne voulait se retrouver face à son bourreau, c’eût été trop de déchirement. Au retour de Zakaria dans le box, la présidente a omis de lui faire la synthèse de cette déposition comme le veut la loi.

L’application du droit


Pareil élément technique fondant une annulation de verdict peut paraître mince et choquer au vu de l’horreur des faits. Mais la juridiction de pourvoi est la garantie pour les citoyens d’une justice rendue en bonne application du droit.
L’enjeu de ce nouveau procès reste le même pour la défense : montrer, en opposant les expertises, que Zakaria ignorait la paralysie déjà effective de la victime lors de ses acharnements sur elle ; et le faire acquitter du chef d’actes de torture et barbarie pour ne retenir que viols ayant entraîné une infirmité permanente passibles d’une peine de 20 ans maximale.
Tenus à huis clos précédemment à la demande de Me Rodolphe Bosselut, partie civile, les débats sont appelés à durer trois jours.

Source: estrepublicain.fr/fr/grand-est/franche-comte/info

Manifestation anti-carcérale: les « bobos-gauchos » soutiennent les délinquants!

C’est vraiment du n’importe quoi. Il semblerait que les associations bobos-gauchos « anti-tout » ne savent plus pourquoi manifester. Ce dimanche, ils ont semé la zizanie devant la prison de la Santé pour  » une marche contre l’enfermement et en solidarité avec les personnes incarcérées à la prison de la Santé ». Pas mal, non? Les voilà qui soutiennent ouvertement la délinquance et tous les hors la loi! Et avec un motif pareil, ils se plaignent que la police soit intervenue… Notre République a déjà assez de problèmes comme ça pour en rester une. Les « bobos » prônent l’anarchie? Que la justice fasse son boulot et les remette dans les rails. La racaille: en tôle; les bons citoyens, en paix. Et tout le monde y trouvera son compte. Les révolutionnaires semeurs de merde (qui sont toujours les mêmes, d’ailleurs), on les regroupe et on les enferme. Ils verront sur le terrain* qu’on ne bafoue pas les lois de la République sans impunité; (*à la prison de la Santé, par exemple…). En fait, non, mauvais plan: ils provoqueraient une mutinerie et en outre, nous coûteraient du fric…Mieux vaudrait les lâcher dans une « cité sensible », sans moyens de défense…

FDF

Manif devant la Santé: 110 arrestations

29/03/2010

Cent dix personnes ont été interpellées dimanche après-midi à Paris lors d’une manifestation anticarcérale aux abords de la prison de la Santé, dans le XIVe arrondissement, a-t-on appris de source policière.

Cette « marche contre l’enfermement et en solidarité avec les personnes incarcérées à la prison de la Santé » était une manifestation autorisée, selon la même source. Elle devait partir vers 15h00 de la place Denfert-Rochereau et arriver aux abords de la Santé. « Cent dix personnes ont été interpellées à l’arrivée de la manifestation pour dégradations de biens publics et de biens privés », a-t-on ajouté de même source sans pouvoir préciser dans l’immédiat s’il y avait eu des heurts avec la police ni où ces personnes avaient été conduites.

« Une opération policière scandaleuse »

Le syndicat Sud Etudiant a dénoncé dans un communiqué une « opération policière proprement scandaleuse », expliquant qu’au « minimum deux militantes de Sud » faisaient partie des personnes interpellées et qu’elles se trouvaient « dans les commissariats de Ledru-Rollin (XIe arrondissement) ou de la Goutte d’Or (XVIIIe) ». Selon Amaël François, porte-parole du syndicat, des personnes interpellées et conduites dans un troisième commissariat, celui de Clignancourt (XVIIIe) « commençaient à être relâchées vers 21h30 ». L’organisation a lancé un appel à un rassemblement devant le commissariat du XIe arrondissement, un appel relayé par des sites alternatifs.

Vers 21h00, une dizaine de personnes, qui disent avoir participé à la manifestation, attendaient devant le commissariat Ledru-Rollin la libération de leurs amis interpellés. La manifestation, ont expliqué certains d’entre eux, était une « manifestation concert » organisée par différents collectifs anticarcéraux, qui a réuni environ 200 personnes. Tous ont nié que des projectiles aient été jetés sur la police.
« On était entre (les métros) Glacière et Denfert-Rochereau, quand le camion sono a dévié d’une dizaine de mètres de l’itinéraire prévu », a expliqué l’un d’eux, sous couvert d’anonymat. « Les policiers ont alors encerclé tout le monde et ont commencé à nous fouiller, cela a duré trois heures », a-t-il ajouté.

Une centaine de personnes, soit la moitié des participants, ont été interpellées. « Il y a eu quelques pétards pendant la manifestation mais pas de jets de projectiles », a également affirmé une jeune fille, qui n’a pas voulu non plus donner son nom, en affirmant que les policiers avaient fait usage de gaz lacrymogènes.

Source: lefigaro.fr

Saga Drancy: les démissions pleuvent… Vidéo.

Amour, paix et tolérance: la mosquée de Drancy sur le grill. « ILS » ne vont quand-même pas en venir aux armes? Quoi que, c’est dans leurs gènes…

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s’éloignant de leurs textes tandis que l’islam le fut en se rapprochant des siens « .
Paroles du journaliste Eric Conan

Vous remarquerez au passage, sur la première image est écrit « résistance palestinienne »… « ILS » font la guerre sur NOTRE sol !

FDF

Voir: http://www.saphirnews.com/Demissions-en-serie-a-la-mosquee-de-Drancy_a11305.html