Francaisdefrance's Blog

27/03/2010

Résistance: il fallait s’y attendre…

26 mars 2010

Le phénomène est relativement récent. Depuis un an, nous contastons la réapparition d’une extrême droite adolescente- lycéens et tout jeunes actifs ou inactifs- férue de look, de vêtements typés, nourrie de références interne.Ici, influencée par l’imagerie du Bloc Identitaire. Là, nourrie de références White Power plus radicales (suprémacistes blancs et néo-nazis), comme c’est le cas à  Chauny dans l’Aisne, petite ville située à une trentaine de kilomètres de Saint-Quentin, dont le principal employeur, l’usine Nexans, qui fabriquait du fil de cuivre pour l’électroménager, a définitivement fermé ses portes le 31 décembre 2009, avec 222 destructions d’emploi à la clé.

Samedi 27 mars, une manifestation “antiraciste et antifasciste” est organisée dans les rues de cette commune  à l’appel de plusieurs associations, syndicats et organisations politiques réunies au sein d’un “collectif antifasciste axonais”. La marche doit mener ses participants de la place de la gare à l’usine Nexans.

Cet hiver, l’hebdomadaire Marianne avait consacré une série de trois papiers à la tension créée à Chauny, par l’activisme agressif de jeunes se réclamant du nationalisme, le tout sur fond de crise économique. S’en prenant verbalement et parfois physiquement à des collégiens et lycéens d’origine maghrébine, déclenchant des bagarres et affectant en retour de se poser en victime. Des sorties de lycée avaient ainsi du être protégées par des cordons de gendarmes.

Le problème posé par ces jeunes skins ( boneheads) de Chauny et de ses environs n’est pas résolu. “Ce sont  plutôt des gamins de la classe ouvrière qui viennent des petits villages alentours. Ils sont très jeunes, de quatorze à vingt ans. Pour certains déscolarisés ou chômeurs, ils se réunissent sous l’abribus place de l’hôtel de ville”, explique aujourd’hui Patrick Proisy, responsable de la Ligue des Droits de l’homme dans l’Aisne.Selon M. Proisy, “ils sont une quinzaine, mais c’est beaucoup pour une petite ville.Ils tagguent, provoquent, et tiennent un discours qu’ils qualifient d’identitaire”.

“Ca s’est radicalisé”

Une professeure de français au collège que nous avons contactée et qui souhaite garder l’anonymat, juge la “situation très inquiétante”. “Ce n’est pas propre à Chauny mais plutôt à l’ensemble du département” souligne-t-elle. Et de raconter: ” Cela a commencé l’année dernière. On a surpris des élèves de 6e/5e qui avaient des portraits d’Hitler sur leurs portables. On est intervenu. Et puis, on s’est mis à voir arriver au collège certaines marques de blousons très caractéristiques. Immédiatement après, les gamins qu’on prenait en flagrant délit dans la cour ont changé d’attitude. Ils ne s’excusaient pas mais revendiquaient sur le mode: “je suis facho et alors”? Du coup on a pris des mesures radicales”. C’est ainsi que le port des fameux blousons a été, entre autres, interdit dans l’établissement.

Cette année, poursuit-elle, c’est pire. Cela s’est radicalisé, cette fois sur un mode violent. Deux à trois fois par semaine on intervient dans la cour du collège pour stopper une bagarre à la suite de propos racistes”. Et de conclure: “il y a des jeunes adultes- grands frères, oncles, voire parents- derrière que les plus jeunes copient.”

Clément, lui, est professeur de sciences naturelles dans les environs de Chauny. Son constat n’est pas vraiment différent de celui de sa collègue.  “Parmi les jeunes skins de Chauny, j’ai des anciens élèves. Il y a un militant FNJ sur la ville mais qui n’a pas forcément une grande influence sur eux. Eux arborent des croix gammées stylisées, des croix celtiques. L’an passé je les ai vus à la gare routière- l’endroit d’où part chaque soir tous les cars desservant les villes environnantes- se livrer à des agressions racistes sur les gamins qui rentraient chez eux”.

L’extrême droite est politiquement et culturellement prégnante dans l’Aisne. Le FN a réalisé un score de près de 20% au second tour des régionales dans ce département. Et dans les environs de Chauny, plusieurs villes affichent des pourcentages supérieurs à 24%, atteignant jusqu’à 42% (à Abbécourt). Par ailleurs, l’une des figures frontistes du département n’est autre que Michelle Dall’Ara, ancienne du Parti national français européen (PNFE), formation néo-nazie active du milieu des années quatre vingt à la fin des années quatre vingt dix. Outre un FNJ qui s’est réimplanté dans les environs depuis deux à trois ans, le phénomène a pris de l’ampleur avec l’ouverture d’une boutique spécialisée dans les marques de vêtement prisées par la mouvance nationaliste et skinhead néo-nazie à Chauny même. S’y ajoute désormais le projet de formation d’une section picarde des Identitaires, aujourd’hui en embryon, autour d’un site intitulé le Réveil picard.

Source: droites-extremes.blog.lemonde.fr

Résistance: Une «conférence Anti-Minaret» en Europe.

27 mars 2010

La résistance est en marche..
FDF

Des délégués de partis européens de droite et d’extrême droite européenne, FN compris, se réunissent ce samedi en Allemagne pour évoquer la possibilité de faire interdire les minarets en Europe.

Invités par un petit parti populiste allemand, écrit le Speigel, «Pro-NRW  du nom du land Rhénanie du nord – Westphalie), les nationalistes belges  du Vlaams Belang, le populiste anti-islam néerlandais Geert Wilders, et des représentants du Front national ont un but très clair: «se mettre dans les pas de la Suisse, et interdire les minarets dans tout l’espace européen. Et pour y parvenir, ils veulent utiliser une disposition du traité de Lisbonne : le référendum d’initiative populaire.

La victoire du référendum anti-minarets en Suisse en novembre dernier  a galvanisé les ultra-conservateurs et partis d’extrême droite européens, explique le site du grand magazine allemand. En France, à l’occasion des dernières régionales, le FN s’était par exemple inspiré d’une des affiches anti-minarets suisses pour battre campagne et provoquer un scandale dont il a le secret. Dans la version frontiste, une femme intégralement voilée, une carte de France recouverte du drapeau algérien sur laquelle se dresse des minarets en forme de missile. En titre «Non à l’islamisme».

Cette conférence anti-minaret rêve donc d’imiter la Suisse et pourrait proposer de commencer à organiser le recueil du million de signatures nécessaire à enclencher ce référendum d’initiative populaire. Le Spiegel estime tout de même que «de nombreux barrières se dressent devant la stratégie de cette alliance anti-islam». Notamment parce que si le traité de Lisbonne prévoit cette possibilité, les procédures de ce mécanisme n’ont pas encore été formellement décidées et elles ne devraient pas l’être avant la fin de l’année.

Peu importe d’ailleurs, explique un des participants: l’idée même de jeter dans les pattes européennes une telle demande de référendum est politiquement intéressante pour ces partis anti-islam. Quant aux organisateurs de cette conférence, il s’agit de prendre date avant une élection locale, de compter le potentiel d’une liste anti-musulame en Allemagne et de réveiller les peurs.

[Lire l’enquête sur Der Spiegel]

Source: http://www.slate.fr

Piqûre de rappel: l’exemple australien.

On veut le même, en France!

FDF

Les musulmans qui veulent vivre selon la loi de la Sharia Islamique se sont fait dire tout récemment de quitter l’Australie, dans le but de parer à d’éventuelles attaques terroristes, le gouvernement ayant ciblé les radicaux.
Apparemment, le premier ministre John Howard a choqué quelques musulmans australiens en déclarant :


 » Citation « :

LES IMMIGRANTS, NON AUSTRALIENS, DOIVENT S’ADAPTER. À prendre ou à laisser, je suis fatigué que cette nation s’inquiète à savoir si nous offensons certains individus ou leur culture. ‘Notre culture s’est développée en luttes, d’habileté et de victoires par des millions d’hommes et de femmes qui ont recherché la liberté.’
‘Notre langue officielle est l’ANGLAIS; pas l’Espagnol, le Libanais, l’Arabe, le Chinois, le Japonais, ou n’importe quelle autre langue. Par conséquent, si vous désirez faire partie de notre société, apprenez-en la langue!’
‘La plupart des Australiens croient en Dieu. Il ne s’agit pas d’obligation chrétienne, d’influence de la droite ou de pression politique, mais c’est un fait, parce que des hommes et des femmes ont fondé cette nation sur des principes chrétiens, et cela est officiellement enseigné. Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles. Si Dieu vous offense, je vous suggère alors d’envisager une autre partie du monde comme votre pays d’accueil, car Dieu fait partie de notre culture.’
‘Nous accepterons vos croyances sans poser de question. Tout ce que nous vous demandons c’est d’accepter les nôtres, et de vivre en harmonie pacifiquement avec nous.’
‘Ici c’est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE. Et nous vous offrons l’opportunité de profiter de tout cela. Mais si vous en avez assez de vous plaindre, de vous en prendre à notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes, ou de notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d’une autre grande liberté Australienne, ‘LE DROIT DE PARTIR..’
‘Si vous n’êtes pas heureux ici, alors PARTEZ. Nous ne vous avons pas forcés à venir ici. Vous avez demandé à être ici. Alors, acceptez le pays que VOUS avez accepté.’

Qu’est-ce qu’un « infidèle » ???

Reçu par mail et à méditer…

FDF

« Comme le démontrent les lignes qui suivent, j’ai été contraint de prendre conscience de
l’extrême difficulté à définir ce qu’est un  » infidèle  » .
Choisir entre Allah ou le Christ, alors que l’Islam est de loin la religion qui
progresse le plus vite au Royaume Uni.
Le mois dernier, je participais au stage annuel de remise à niveau, nécessaire au
renouvellement de mon habilitation de sécurité dans les prisons.
Il y avait dans le cursus une présentation par trois intervenants représentant
respectivement les religions catholique, protestante et musulmane, expliquant les
fondements de leurs doctrines respectives. »
C’est avec un intérêt tout particulier que j’attendais l’exposé de l’Imam. La prestation de
ce dernier fut remarquable, assortie d’une projection vidéo.
A l’issue des présentations, vint le temps des questions/réponses, et lorsque ce fut mon tour, je
demandai :
 » Je vous prie de me corriger si je me trompe, mais j’ai cru comprendre que la majorité des
Imams et autorités religieuses ont décrété le Jihad (guerre sainte), à l’encontre les infidèles du
monde entier, et que en tuant un infidèle (ce qui est une obligation faite à tous les musulmans),
ceux-ci sont assurés d’aller au paradis.
Dans ce cas, pourriez-vous me donner la définition de ce qu’est un infidèle ?  »
Sans rien objecter à mon interprétation et sans la moindre hésitation, l’Imam répondit  » un non
croyant « .
Je rétorquais :  » Alors permettez-moi de m’assurer que j’ai bien compris.
L’ensemble des adorateurs d’Allah doivent obéir au commandement de tuer quiconque
n’appartient pas à votre religion, afin de gagner leur place au paradis, n’est-ce pas ?  »
Son visage qui affichait jusqu’alors une expression pleine d’assurance et d’autorité se transforma
soudain en celui d’un garnement surpris la main dans le pot de confiture.
 » C’est exact « , rétorqua-t-il dans un murmure.
Je repris :  » Eh bien, j’ai beaucoup de mal à essayer de m’imaginer le pape Benoit XVI exhortant
tous les catholiques à massacrer vos coreligionnaires ou le pasteur Stanley en faisant autant
pour garantir aux protestants une place au paradis.  »
L’imam se retrouva sans voix !
Je poursuivis :  » J’ai également des difficultés à me considérer comme votre  » ami « , lorsque
vous-même et vos confrères incitez vos fidèles à m’égorger ! Juste une autre question ;
Choisirez-vous de suivre Allah, qui vous ordonne de me tuer afin d’obtenir le paradis, ou le Christ
qui m’incite à vous aimer afin que j’accède, moi aussi, au paradis, parce qu’Il veut que j’y sois en
votre compagnie. ? « 


On aurait pu entendre une mouche voler, tandis que l’imam demeurait silencieux.
Inutile de préciser que les organisateurs et promoteurs du séminaire de formation à la  »
Diversification  » n’ont pas particulièrement apprécié cette façon de traiter le ministre du culte
islamique et d’exposer quelques vérités à propos des dogmes de cette religion.
Au cours des vingt années à venir, il y aura suffisamment d’électeurs musulmans au Royaume
Uni pour installer un gouvernement de leur choix, avec l’application de la charia en guise de loi.

Il m’apparait que tous les citoyens de ce pays devraient pouvoir prendre connaissance de ces
lignes, mais avec le système de justice et de médias libéraux combinés à la mode démente du
politiquement correct, il n’y a aucune chance que ce texte soit largement publié.
C’est pourquoi je vous demande de le diffuser à tous les contacts de votre carnet d’adresse
internet.

Lettre au président de la République. Un gag? En tout cas, bien vu…

Cette lettre circule sur le net, signée… Si ce n’est pas un gag, félicitations à son auteur pour son courage car, attention aux retombées. Sarkö n’est pas à prendre avec des pincettes en ce moment. Il le prouve tous les jours… Toute vérité n’est pas bonne à dire.

FDF

Docteur Christian SADEK

Médecin généraliste

Les Prades

46250 CAZALS


Monsieur Nicolas SARKOZY

Président de la République Française

Cazals, le 08 Mars 2010


Monsieur le Président de la République

Avec tout le respect que je vous dois dû à votre fonction, je me permets de vous

adresser ce petit présent : un croc de boucher. Ce n’est pas pour y suspendre Monsieur

Dominique de VILLEPIN et n’a rien à voir avec les balles de 9mm qui vous ont été adressées

anonymement.

Moi, je vous dis qui je suis, et pourquoi je vous adresse cet objet.

En temps que médecin de campagne, je suis tous les jours au contact de la France « d’en

bas », des agriculteurs, des artisans, des professions libérales, des commerçants, des employés

salariés qui doivent travailler toujours plus pour en fait gagner de moins en moins.

Je côtoie aussi des personnes au R.S.A. qui travaillent au noir, arrivent à toucher de

nombreuses allocations diverses et variées et qui en fait ne payent pas d’impôts et s’en sortent

beaucoup mieux que ceux qui sont au SMIC, et qui travaillent 7 H / jour, et bien mieux que de

nos agriculteurs qui eux travaillent plus de 60 H/ semaine et 365 jours par an et qui parfois

sont obligés de fréquenter les Restos du Coeur pour nourrir leurs enfants. Et que dire de nos

retraités qui ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts.

Tous les jours, je mesure la température de la population de notre canton et, je ne sais si c’est

une conséquence du prétendu réchauffement climatique, mais la température monte, monte

lentement mais sûrement et un jour cela va éclater…

Je pense que c’est comme le « big one » sur la faille de San Andréa : on sait que cela va

arriver mais on ne connaît pas la date.

C’est ce que je perçois sur le canton de Cazals et aussi ce que je pressens dans les autres

cantons de France.

Il serait dommage que notre Pays qui est au bord de la faillite, faillite en grande partie liée à

l’incompétence et à la corruption de nos énarques, soit victime d’une troisième révolution qui

achèverait de le ruiner.

Comme en 1789, la Révolution pourrait éclater pour une parole de trop : en 1789 ce serait

Marie-Antoinette qui l’aurait prononcée « Ils n’ont plus de pain alors qu’ils mangent de la

brioche ». L’ENA n’existait pas mais déjà nous avions déjà une énarque qui ignorait comment

se faisait le pain et la brioche : aucune réalité de la condition de vie des gens sur le terrain.

C’est peut être pour éviter cela que nos énarques et hommes politiques font de longs discours

qui nous endorment et ne veulent plus rien dire : au moins cela évite de mettre le feux aux

poudres et ils se sont fait plaisir en alignant des mots mais aucune idée.

Nous sommes en présence d’un Etat qui devient de plus en plus inquisiteur envers ses

citoyens, de plus en plus répresseur envers les honnêtes gens, de plus en plus laxiste pour les

voyous : auriez-vous peur des voyous Monsieur le Président ?

Pourtant ce sont les honnêtes gens qui feront la prochaine révolution parce qu’ils en ont assez

que 1789 ne serve à rien et qu’ils ne soient bons qu’à payer des impôts.

Je pense, en tant que médecin, que la révolution c’est comme le vaccin : de temps en temps il

faut des rappels. Il y a trop longtemps maintenant que le dernier rappel a été administré.

Après le dépistage des délinquants à l’âge de 3 ans, la taxe carbone qui épargne les plus

pollueurs (vos petits copains), les radars « pompes » à fric, qu’allez vous nous pondre : le

rétablissement des lettres de cachet ? Pourvu que je n’en sois pas la première victime !

Vous êtes en train de nous faire une France à l’Américaine. Mais pas celle d’Obama ! Celle

de Bush, marionnette de la C.I.A., des lobbies de l’industrie et de l’armement. Votre idole

était G.W. Bush : cela « crevait » les yeux. L’Europe géographique avait un pays à la botte

des américains (l’Angleterre), maintenant elle en a deux.

Lors de l’invasion en Irak, par les américains, je devrais dire par la C.I.A. et les industriels de

l’armement et accessoirement G.W. Bush, Jacques CHIRAC a eu probablement la meilleure

initiative de ses mandats : ne pas y aller. S’il n’en avait pas été ainsi, je pense que notre pays,

qui compte 1/6 de musulmans explosait de l’intérieur. En médecine il y a un dicton qui dit

« primum no nocere » – d’abord ne pas nuire- et il a su l’appliquer.

Vous êtes, lentement mais sûrement, en train de transformer le pays en dictature car vous avez

l’esprit d’un petit dictateur ; il existe une grande similitude entre vous et Napoléon III dit Le

Petit (dixit Victor Hugo).

Mis à part quelques ministres, vous vous êtes entouré (mais cela est peut être voulu)

d’incompétents notoires qui n’ont aucune réalité du terrain, comme par exemple Madame R.

Bachelot qui nous a montré ses talents dans la gestion de la « grosse » épidémie de grippe A.

Heureusement que le virus H1 N1, quant à sa virulence, n’avait rien à voir avec le H5 N1,

auquel cas elle aurait participé à décimer le pays : elle aurait peut être résolu le problème de

chômage en créant un maximum d’emplois…..dans les funérariums. Il y a un proverbe qui dit

« au royaume des aveugles, les borgnes sont rois » : je crains que vous l’ayez fait vôtre. Mais

au fait, cette épidémie de grippe, n’était-ce pas une diversion, pour faire parler d’autre chose

que de la crise ce qui aurait risqué d’échauffer les esprits ?

En vous adressant ce présent, je ne fais pas de menaces, je m’inspire un peu de vous – après

tout c’est vous qui en avez parlé le premier, du croc de boucher – Je fais seulement de la

prévention.

Il serait en effet regrettable que votre absence de bon sens, votre éloignement de plus en plus

grand de la France « d’en bas », comme avait dit Jean Pierre Raffarin, vous conduise à vous y

trouvé suspendu par le peuple, ou pire encore, que la Guillotine, reléguée au musée par Robert

Badinter, reprenne du service et fonctionne au rythme qu’elle a connu sous la Terreur. Je vous

rappelle que vous êtes le Président de tous les Français même si tous n’ont pas voté pour vous

et que vous avez été choisi pour vous occuper de notre Pays, pas pour l’anéantir.

Je suis un libéral, mais je suis pour le libéralisme choisi et non subi et imposé. Vous êtes en

train de créer un système de santé à l’américaine, c’est-à-dire à deux voire trois vitesses, alors

que Monsieur Obama lui veut faire machine arrière et rendre l’accès aux soins à tous les

Américains qui en étaient exclus.

Vous êtes en train d’anéantir l’enseignement qui est le type même d’investissement à long

terme où l’on dépense aujourd’hui de l’argent (nos impôts) qui sert à former les cerveaux qui

feront l’élite intellectuelle de demain.

Les pays nordiques comme la Finlande l’ont bien compris.

Avec la suppression du juge d’instruction, vous êtes en train de créer une justice aux ordres du

pouvoir : la France va devenir une République Bananière si elle ne l’est pas déjà.

A l’allure où vous allez, la France sera le premier pays sous développé d’Europe : plus

d’université, plus d’hôpitaux, plus d’industries, plus de services publics, plus d’agriculture….

… une réserve de gaulois pour touristes étrangers tout au plus.

Attention ! Les Gaulois à l’image d’Astérix et Obélix pourraient bien entrer en Résistance …..

C’était trop beau… Burqa : l’interdiction générale écartée par le Conseil d’État.

Les trouillards-dhimmis sont toujours là. Ils se soumettent à l’islam, c’en est la preuve. Cette interdiction de la burqa était trop belle pour être vraie…Lamentable.On a pas fini de voir traîner des belphégors dans nos rues.

Entrez et servez vous, amis musulmans, la France est à genoux devant vous! Nous sommes prêts aussi à vivre sous votre charia. C’est nos dirigeants qui vous y autorisent, sans demander son avis au peuple français, comme d’hab… Envahissez! Pillez! Détruisez nos lieux de culte chrétiens! Profanez nos cimetières! Et prenez le pouvoir! Nous serons bientôt vos esclaves. « On » nous force à nous soumettre, profitez en!

FDF

  • 26/03/2010

    Le rapport qui sera rendu dans quelques jours au premier ministre devrait faire preuve d’une grande prudence.

    Le premier ministre, François Fillon, avait chargé le Conseil d’État d’étudier les bases juridiques pour interdire le plus largement possible le port du voile intégral. Les Sages ont finalement accouché vendredi d’un rapport… prudent. Il ne sera rendu au premier ministre que dans quelques jours et reste pour l’instant gardé comme un secret.

    Les conseillers ont, d’après nos informations, écarté la possibilité d’une interdiction générale. Celle-ci n’aurait pu se fonder que sur l’atteinte à la dignité humaine. Comme pour le lancer de nains, que les Sages avaient interdit en 1995, jugeant qu’il heurtait la « dignité » quand bien même ces derniers en faisaient profession. Et se voyaient ainsi privés d’un revenu.

    Depuis, le Conseil a semble-t-il, revu sa position.

    Il est difficile, ont avancé les Sages, d’opposer libre choix et dignité. Ils se sont appuyés «pour le rapport sur le préambule de la Constitution rédigé par Simone Veil, qui estime que le consentement est désormais essentiel et qu’on ne peut décider a priori ce qui est digne pour les adultes», raconte l’un d’entre eux sous couvert d’anonymat. Le professeur de droit public Denys de Béchillon (qui a participé à la rédaction du rapport Veil) avait développé la même idée devant la mission parlementaire sur le voile intégral. Il estimait notamment que le Conseil d’État n’interdirait plus aujourd’hui le lancer de nains. La Cour européenne a, elle, condamné des pratiques sadomasochistes, mais uniquement parce que les hommes ne s’étaient pas assurés à chaque instant du consentement de la femme victime des sévices. Si celle-ci avait été d’accord, en permanence, alors les juges européens n’auraient, selon M. de Béchillon, rien trouvé à redire.

    Les Sages du Conseil d’État se sont repliés sur la notion de trouble à l’ordre public. Un texte pourrait interdire le port du voile intégral pour des raisons de sécurité, lorsque les personnes doivent pouvoir être identifiées. Les lieux et les circonstances devraient être précisés par décret ou par des arrêtés, émis par les préfets ou les maires. «Cela va faire peser une immense pression sur eux localement» , reconnaît un Sage. L’ordre public permet des interdictions assez larges, à condition qu’elles soient proportionnées au risque, limitées dans le temps et l’espace. Le port du voile intégral pourrait ainsi être proscrit dans les services publics, où il faut pouvoir vérifier l’identité des administrés. Les gares et les aéroports, touchés par des plans Vigipirate pourraient entrer dans le périmètre de la loi. Tout comme les commerces sensibles, banques, bijouteries… En revanche, son port serait libre dans la rue.

    Les Sages ont également proposé de sanctionner sévèrement les maris qui contraindraient leurs femmes à se couvrir totalement le visage. Les autres pourraient faire l’objet de mesure de médiation sociale.

    Commandée en février, l’étude du Conseil d’État pourrait finalement embarrasser le gouvernement. «Lorsqu’ils nous ont sollicités, ils voulaient enterrer l’interdiction générale», croit savoir un Sage. Or, depuis, Nicolas Sarkozy a annoncé qu’il déposerait un projet de loi.

Source: lefigaro.fr

Ces « aménagements » en faveur des musulmans sont là pour que l’islamisation de notre France se fasse en douceur. Mais nos dirigeants ont’ils pensé à la « Résistance »??? Je ne pense pas…

FDF

Article type d’un journaleux dhimmi…

On sent à fond, chez le journaliste qui a pondu, pardon, vomi cet article, un acharnement malsain envers les auteurs du forfait en question. Tous les mots qui frappent et qui incitent à la haine sont employés; On ne peut certes pas approuver ce que l’on reproche aux délinquants en question mais de là à les traîner au pilori de cette façon lamentable, c’est à se demander si l’auteur de ce papier a bien compris le sens de son métier et le code de déontologie auquel il devrait adhérer en tant que journaliste. Sans compter son devoir d’impartialité.  Je pense que lui, aurait fait un « bon nazi »…Tout faux, le mec… En outre, il se joint par ses écrits à la « douleur » de la communauté musulmane (voir plus bas). Un dhimmi, en fait, un vrai de vrai…

FDF

Tags sur la mosquée de Tourcoing : trois nazis condamnés

vendredi 26.03.2010La Voix du Nord

La nauséabonde idéologie nazie est encore active. En voici la preuve. Quand ils se présentent chez Marc Grubica, 43 ans et sept condamnations – dont une pour meurtre – à son casier, c’est quasiment en plein IIIe Reich que débarquent les policiers. …

Drapeaux à croix gammées sur les murs, insignes nazis sur les étagères, tenues militaires dans les placards, littérature ad hoc : un vrai musée à la gloire du Führer.

La perquisition fait suite à des dégradations commises dans la nuit du 7 au 8 mars sur la façade de la mosquée Salman-Al-Farissi, à Tourcoing. Des individus ont écrit à la peinture bleue des inscriptions du style « Israël vaincra » et dessiné des étoiles de David. Si toutes les traces sont rapidement nettoyées, l’enquête sur ces faits commence, elle, du côté du centre hospitalier. Un homme est arrivé salement amoché aux urgences. Curiosité  : il porte aussi sur tout le corps des pentacles et des croix gammées tracés à la peinture bleue. Exactement la même qui a détérioré la mosquée. Le blessé, Xavier B., 39 ans, est justement hébergé chez Grubica… À deux pas de l’édifice cultuel musulman.

Amertume

Durant la fouille de la maison, les policiers découvrent rapidement le pot de peinture bleue et les pinceaux qui ont été utilisés pour taguer la mosquée et « bizuter » Xavier B. Un troisième homme est interpellé. Tony D., 27 ans, qui revendique haut et fort son appartenance au national socialisme, a juste participé au tabassage de la victime. « C’est à cause de l’alcool, on avait bu comme des trous », résume Xavier B., qui estime avoir mérité sa correction. « J’avais été insultant. Je ne leur en veux pas. » Présents sur les bancs des parties civiles, les représentants de la mosquée ont quant à eux fait part de leur amertume devant ces gestes irresponsables. «  La douleur de la communauté musulmane est plus profonde qu’on ne l’imagine… » (FDF: sortez vos mouchoirs) Au final, Grubica est condamné à 18 mois dont douze avec sursis et mandat de dépôt, ses deux acolytes écopent de 12 mois dont neuf avec sursis et 9 mois avec sursis. Ils devront aussi faire un stage de citoyenneté d’une semaine.

FK. L.

Source: lavoixdunord.fr


Un commentaire intéressant, d’ailleurs:

reconquista
Vendredi 26 Mars 2010 à 13:21


J’ ignorai que l étoile de David était un symbole nauséabond de l idéologie nazie.Les édifices publics, sont souvent « tagués » avec de propos beaucoup plus haineux (du genre nique la France, nique la police….) sans que personne ne s’en émeuve…Le terme  » Israël vaincra » et le port d une étoile de David sera il un délit ???

Voici un article beaucoup moins diffâment et beaucoup plus professionnel:

« Deux quadragénaires proches de la mouvance skinhead ont été condamnés jeudi soir par le tribunal correctionnel de Lille à des peines de prison ferme pour avoir tagué des inscriptions racistes et antisémites sur la mosquée de Tourcoing. Des inscriptions peu cohérentes, comme « Crève Israël vaincra » ou « Putain de juif », truffées de fautes d’orthographes, avaient été retrouvées début mars sur la porte et la façade de la mosquée de Tourcoing. Les responsables du lieu de culte avaient déposé plainte. Les deux hommes, âgés de 43 et 40 ans, jugés à Lille pour ces faits, ont été condamnés respectivement à 18 mois de prison, dont 12 avec sursis, et 12 mois de prison, dont neuf avec sursis pour « dégradation volontaire d’un bâtiment de culte ». Les deux condamnés, qui ont reconnu avoir peint les inscriptions à la bombe après une soirée arrosée, ont par ailleurs été condamnés à indemniser la mosquée à hauteur de 2000 euros. » Source: lci.tf1.fr