Francaisdefrance's Blog

13/03/2010

Immigration: Une réalité que les Français ignorent…

La cause est entendue, la France est cette horrible bonne femme responsable et coupable du malheur des populations de l’immigration. À en croire tout ce que l’on donne à lire et à entendre aux Français, ces populations sont arrivées pauvres dans notre pays, et y sont devenues misérables.

Dans Cahiers français (La Documentation Française, sept.-oct. 2009), Benoît Normand nous livre une information très précieuse : « L’enquête nationale sur le logement, réalisée en 2006 par l’INSEE, fait apparaître que les conditions de logement des immigrés, en comparaison des autres populations, sont satisfaisantes pour ce qui concerne le confort, mais non pour ce qui concerne le peuplement du logement, du fait de la plus grande taille des ménages […] Le taux d’immigrés propriétaires de leur logement est passé de 34% en 1992 à 40% en 2002, les personnes nées françaises étant 56% à être propriétaires à cette dernière date […] » 40% de propriétaires, c’est une réalité que les Français ignorent et que les nombreux médias prompts à fustiger la France se gardent bien de crier sur les toits.

Différents journaux ont fait état de la volonté du Président de la République de placer la Halde sous tutelle. La chose semble difficile car, comme vous le savez, la France n’est plus un pays libre. Même ses plus hauts dirigeants sont en effet placés sous la puissance de feu de la pensée unique. Courage, M. le Président, ce n’est pas d’une mise sous tutelle de la Halde dont la paix civile dans notre société a besoin, mais bien de sa dissolution. S’il faut y aller graduellement et en passer par la tutelle pour des raisons de stratégie, alors allons-y !

Nous pouvons d’ores et déjà parier sur le fait que l’immigration-intégration-identité sera de nouveau LE sujet de la prochaine présidentielle. J’avais déjà écrit que tant qu’il n’aurait pas été traité et même réglé, ce sujet se réinviterait à chaque élection majeure. C’est bien naturel, car c’est de lui que dépend l’avenir du peuple français.


vu sur http://puzzledelintegration.blogspirit.com/archive/2010/03/10/ces-realites-que-l-on-ne-dit-pas-aux-francais.html

Drancyyyyyy, ton univers impitoyaaaaaaaableuhhhhhhhhhh.

Tout le monde le sait. Il n’y a pas d’islam modéré. Il n’y a qu’un islam: le « RADICAL ». Tout les reste ne sont que simagrées, pour faire croire que… Et mieux nous manipuler. Stigmatisation, manifestations, prêche de l’amour de son prochain, etc… Pour mieux nous islamiser…

FDF

‘C’est quoi l’ islam modéré ?’ : dialogue de sourds à la mosquée de Drancy

En costume cravate, la tête coiffée d’une chéchia blanche, les traits tirés, Hassen Chalghoumi sort de la mosquée sous une volée d’insultes : ‘Tu es le traître des musulmans’, lui lancent en arabe quelques dizaines de personnes rassemblées, vendredi 12 mars, devant le lieu de culte de Drancy (Seine-Saint-Denis). Le jeune responsable de l’association culturelle musulmane de la ville se montre un moment derrière les barrières qui protègent l’entrée du lieu de culte, sous haute surveillance policière. Puis il s’éclipse, laissant le champ aux discussions animées qui s’éternisent sur le parking du centre commercial, ouvert sur la mosquée. Lire la suite l’article

Pour la sixième semaine consécutive, et alors que la mosquée a été fermée durant trois jours, la prière du vendredi a été troublée à Drancy par une trentaine de personnes appartenant au groupuscule radical antisioniste, le collectif Cheikh Yassin, qui lui reproche, dans le désordre : ‘Sa proximité avec la communauté juive, sa défense d’un islam modéré, ses propos anti-burqa, ses mensonges, l’opacité des comptes de l’association ou l’installation de caméras dans la mosquée’.

Son président, Abdelhakim Sifrioui, connu pour son activisme islamiste dans la région parisienne depuis le milieu des années 1980, veut ‘mettre fin à l’ingérence sioniste et politique qui entend contrôler l’islam à Drancy’. Sa harangue ne retient guère l’attention de la plupart des fidèles qui, en toute hâte, franchissent le service de sécurité improvisé, pour ne pas rater le début de la prière.

Se heurtant au refus de pénétrer dans le lieu de culte, M.Sifrioui s’insurge pour la forme et les caméras. ‘On devrait les remercier de nous barrer l’entrée. C’est mobilisateur’, se réjouit au fond le militant, dont les faits et gestes sont filmés puis diffusés sur Internet par l’un de ses proches. Entre les pro-Chalghoumi et les membres du collectif, rejoints par quelques fidèles de Drancy, les insultes pleuvent : ‘agent du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France)’ pour les uns, ‘clochards’, ‘intégristes’ pour les autres.… lire la suite de l’article sur Le Monde.fr

Le dialogue islamo-chrétien: l’art de la langue de bois.

12.03.2010

On dit en général que si on dialogue on ne fait pas la guerre. Parfait. Mais il ne faut pas que cela soit un dialogue sur le sexe des anges, ni un dialogue de dupes, ni un monologue.

L’islam pose un véritable problème en Occident, comme dans les pays musulmans eux-mêmes à cause de ses normes contraires aux droits de l’homme et de l’absence de liberté d’expression. Un mot de travers dans les pays musulmans et on vous coupe la tête. Un mot de travers en Occident, et on vous accuse d’islamophobie.

Certains préconisent le dialogue interreligieux pour résoudre ce problème. J’ai participé à plusieurs reprises à ce genre de dialogues. Ce sont des rencontres où la langue de bois est de mise. C’est normal. Si vous ne vous alignez pas, vous n’êtes plus invité. Et n’oubliez pas: on loge dans les meilleurs hôtels et on mange comme des rois. C’est toujours bon à prendre. J’en suis sorti avec la conclusion que le dialogue interreligieux ne sert qu’à deux choses: voyager et bien manger.

Et sachez bien qu’il y a des spécialistes du dialogue parmi les chrétiens, qui disposent de leurs revues et de leurs institutions. Un véritable moulin du diable: cela fait du bruit, mais point de farine. La preuve? Depuis plus d’un demi-siècle qu’on dialogue avec les musulmans, mais sans aucune avancée:

–         ni sur la question des mariages mixtes

–         ni sur la question de l’apostasie

–         ni sur la construction des lieux de culte pour les chrétiens dans les pays musulmans

Je ne vais pas m’étendre sur cette question. Je préfère vous livrer ici un article de Madame le Professeur Marie-Thérèse Urvoy qui dénonce ce dialogue, article paru dans la revue Catholica, no 106, Hiver 2009-10, pp. 73-90. À diffuser sans modération: urvoy dialogue islamo-chrétien.pdf

Vidéo: 3,59 minutes d’insultes, bravo la diversité !

( mettre le son très fort )

http://www.dailymotion.com/video/xcixa8_cortex-clash-marine-lepen-et-eric-z_music

Avis de recherche !

Afffiche FN censurée? La riposte des colleurs du FN Toulon!

Vu sur: http://fntoulon.hautetfort.com/

13.03.2010

censure 1.jpg

Les ligues pseudo-antiracistes mais vraies ligues anti-françaises veulent interdire l’affiche FNJ dénonçant l’islamisme et la prolifération des minarets en France?

Qu’à cela ne tienne! Nous dénoncerons donc, par l’affichage, la scandaleuse censure qui frappe indignement le Front National! Et inutile de dire que, jusqu’à ce matin encore, nos équipes de collage FN Toulon labourent le terrain jusqu’au dernier moment pour porter haut et fier la drapeau de la France Française et du Front National!

Le gouvernement UMPS, les pseudo-ligues, la racaille et toute la chienlit unie dans la profit et la haine de tout ce qui est français ne fera jamais taire la voix des Français libres, la voix du peuple français, la voix de Jean-Marie LE PEN! Aujourd’hui, la liberté d’expression, c’est le Front National, le seul à dire la vérité aux Français!

censure 2.jpgcensure 3.jpg


Encore du boulot, le MRAP, pour déboulonner le Front National, beaucoup de boulot…

Affiches anti-islam du FN : le Mrap débouté !

samedi 13 mars 2010

Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) a demandé en justice l’interdiction de l’affiche du Front national, diffusée par le mouvement jeunesse du FN à l’occasion des élections régionales.

Une affiche barrée d’un « Non à l’islamisme » et qui représente un femme en niqab noir devant une carte de France, recouverte d’un drapeau algérien et d’une demi-douzaine de minarets. (FDF: l’image de la France, en fait…).

Le Mrap a été débouté, ce vendredi de sa demande d’interdiction, par le tribunal de Nanterre et ce, pour un motif de procédure.

Dans son ordonnance, le tribunal de Nanterre a déclaré nulle l’assignation, le Mrap n’ayant pas élu domicile à Nanterre, ville où siège la juridiction.

L’association avait élu domicile à Neuilly-sur-Seine. (FDF: ah les cons !!! Faudrait nous faire parvenir le nom de leur avocat, que l’on puisse le féliciter de son professionnalisme).

Le Figaro rappelle que c’est pour un motif identique, que la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) avait vu sa demande d’interdiction rejetée, lundi, par le tribunal de Marseille.

Mouloud Aounit, président du Mrap, a annoncé qu’il allait faire appel de la décision, précise Le Figaro.

« cette décision ne traite pas le problème de fond. D’un point de vue politique, c’est catastrophique car cela légitime l’islamophobie » chiale Mouloud Aounit…


Change d’avocat, Mouloud, change…

FDF


Source: http://tinyurl.com/yjf4k7h

La boîte de Pandorre est ouverte: Najlae Lhimer est de retour en France…

C’est vraiment foutre à la g….. des Français de souche leur identité nationale… On va en reparler d’ici peu; après les Régionales, par exemple…

FDF

12/03/2010

LYCÉENNE EXPULSÉE

AFP

Najlae Lhimer est de retour en France

« Moi, j’aime la France! »

Najlae Lhimer, la lycéenne marocaine expulsée en février de France vers le Maroc après avoir voulu déposer plainte pour maltraitance contre son frère, est revenue samedi matin dans l’Hexagone, en vertu d’une décision du président Nicolas Sarkozy . La jeune fille de 19 ans est arrivée samedi peu après 11 h 15 à Orly-Sud, à bord d’un avion venant de Casablanca. (FDF: Voyage payé par l’Etat, aussi).

Accueillie par des applaudissements et des cris de joie, elle a été immédiatement assaillie par les journalistes, tandis que ses amies venaient la serrer dans leurs bras. « Je ne m’attendais pas à autant de monde », a dit Najlae Lhimer, radieuse. « Grâce à eux, ça a fait bouger les choses », a-t-elle poursuivi, un bouquet de fleurs dans les bras. Une cinquantaine de personnes, parmi lesquelles des membres de Réseau éducation sans frontières (RESF), qui avaient dénoncé son expulsion, attendaient la jeune femme à sa sortie d’avion, tenant des pancartes à son effigie.

Najlae, « émue de retourner en France »

Une dizaine de jeunes du lycée Françoise-Dolto, à Olivet dans le Loiret, où la jeune fille est scolarisée, ont brandi une banderole indiquant « le pays des gendarmes et des préfets t’a expulsée. Bienvenue Najlae dans celui de la solidarité et de la fraternité ». « Je suis très ému. Elle m’a manqué », a confié un ami de son lycée, Mohamed Abarkan, 18 ans. « Son expulsion m’a vraiment surpris. Je ne connaissais pas sa situation familiale », a-t-il ajouté.

Le 20 février, Najlae Lhimer s’était rendue à la gendarmerie de Château-Renard, dans le Loiret, pour porter plainte pour maltraitance contre son frère, mais elle avait été placée en garde à vue et immédiatement expulsée de France car elle faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français remontant au 24 novembre 2009. Lundi, lors de la journée mondiale des femmes, le président de la République s’était dit « prêt à l’accueillir en France si elle le souhaite ». Deux jours plus tard, la jeune fille a obtenu son visa délivré par le consulat de France à Rabat.

Najlae Lhimer avait confié dans une interview accordée à l’AFP vendredi être « émue de retourner en France ». Elle a aussi décrit une période « très dure » de trois semaines au Maroc : « j’ai passé l’essentiel de ce séjour entre Rabat et Casablanca. C’est une famille d’accueil qui m’a hébergée à Rabat. Je n’ai pas vu mes parents qui sont à Oujda (nord-est) et je n’ai pas de rapport avec eux ».

La lycéenne a interpellé les journalistes sur le cas d’un autre lycéen…

« Plus jamais on ne doit répondre à une femme qui demande secours à la suite de violences par une expulsion. Ca doit être inscrit dans la loi« , a martelé devant la presse à l’aéroport le sénateur PS du Loiret Jean-Pierre Sueur, un des soutiens de Najlae Lhimer. RESF a estimé de son côté qu’il fallait que « la menace de l’expulsion cesse de peser sur les milliers de jeunes, le plus souvent scolarisés, que les aléas de leurs vies ont amenés en France », citant plusieurs situations de jeunes expulsés pas revenus en France.

La jeune Marocaine a interpellé les journalistes sur le sort d’Hassan, un lycéen expulsé de la France vers le Maroc, qu’elle a rencontré pendant son expulsion. La jeune femme a souhaité « qu’il revienne ». Cette revendication a été relayée par Salima Boulazhar, une apprentie de 18 ans, rentrée dimanche en France après avoir été expulsée au Maroc. Le retour de Najlae Lhimer « est une victoire. Mais je pense aussi à ceux qui sont expulsés », a-t-elle dit à l’AFP. Najlae Lhimer devrait reprendre ses études au lycée Françoise-Dolto d’Olivet dès lundi et sera hébergée par la famille d’une de ses amies.

Source: lepoint.fr/actualites-societe/2010-03-12

Vidéo. Cités: « J’aurais mieux aimé être maghrébine »…

Et voilà, le résultat de la politique d’immigration (je ne dis pas d’intégration…), des « touche pas mon pote » et Cie… On leur donne tout et en remerciement, « ils » sèment la peur et la terreur parmi les nôtres… Et on ne sait pas tout; le peuple pourrait (et devrait) réagir violemment… Qui sème le vent…

FDF

Lire: http://fr.sevenload.com/videos/P09CTMj-Jaurais-mieux-aime-etre-maghrebine

Les églises catholiques de plus en plus vandalisées.

Il est bien évident que l’on en parle beaucoup moins que des mosquées… Et pourtant, du niveau du nombre de lieux de culte, les églises sont nettement plus présentes en nombre que les « havres de paix, d’amour et de tolérance »…

FDF

12/03/2010

La chapelle Saint-Guen de Saint-Tugdual a été recouverte d'inscriptions satanistes en 2006. Crédits photo : AFP
La chapelle Saint-Guen de Saint-Tugdual a été recouverte d’inscriptions satanistes en 2006. Crédits photo : AFP

Vingt-quatre lieux de cultes ont été profanés depuis le 1er janvier et les responsables religieux se mobilisent.

Vandalisées, cambriolées et profanées… Les églises catholiques sont les cibles d’attaques répétées. Ainsi, dans la nuit du 5 au 6 mars dernier, la porte de la basilique Saint-Donatien de Nantes et les murs d’enceinte du lycée catholique éponyme ont été maculés de slogans anarchistes. On pouvait y lire «Brûle ton église», «Les curés au bûcher, les sorcières en liberté» ou «Ni Dieu ni maître». Ces dégradations, qui ont provoqué l’ire du député maire (PS) Jean-Marc Ayrault, sont intervenues après la mise à sac de l’église voisine Saint-Clément : des inconnus y ont fait voler en éclats des chaises, brisé la main d’une statue de saint Pierre et dérobé une «station» du chemin de croix. La veille, des inconnus avaient fait irruption dans l’église de Saint-Étienne-des-Oullières (Rhône), jetant au sol des livres de prières, renversant le mobilier et brûlant une banderole arrachée d’un pilier sur l’autel. Dans la nuit du 11 au 12 février, l’église Saint-Michel de Morangis (Essonne) était à son tour pillée par des cambrioleurs, piétinant à même le sol les hosties après avoir forcé le tabernacle. Dans le même temps, deux sculptures ornant les rouleaux d’archivolte de la baie centrale de l’église Sainte-Eulalie, à Benet (Vendée) étaient vandalisées tandis que la rambarde du XVI e siècle de la cathédrale de Saint-Pol-de-Léon (Finistère) était détruite à la masse et que l’église Saint-Bonnet de Bourges (Cher) était incendiée. Les vandales avaient empilé et enflammé des chaises dans la chapelle du Saint-Sacrement, tel un bûcher.

Un édifiant état des lieux dressé par la gendarmerie nationale, dont la zone couvre 95 % du territoire, révèle que pas moins de 184 faits de profanations ont été recensés en 2009. Les départements du Bas-Rhin, de la Somme, d’Ille-et-Vilaine, de la Gironde, du Gard et des Vosges concentrent le plus grand nombre de violations.

Porté à la connaissance du Figaro, ce bilan précise qu’une cinquantaine d’affaires, impliquant 106 vandales, ont été résolues dans la même période. Si les saccages visant les églises – mais aussi les cimetières – se maintiennent à un niveau élevé depuis une montée en puissance en 2004, avec plus de 140 cas constatés, les militaires ont remarqué des «pics» sur les douze derniers mois qui «correspondent, en partie, aux dates ou périodes symboliques célébrées par des groupuscules sataniques ou néonazis». Ainsi, les profanateurs sont pris d’une singulière frénésie le 30 avril, date anniversaire de la fondation de l’«Église de Satan» aux États-Unis et de la mort d’Adolf Hitler. Ils se manifestent aussi davantage le 31 octobre, fête de Halloween et jour de l’an sataniste, ainsi que lors des solstices et des équinoxes. «Près de la moitié des faits ont été recensés le week-end», ajoute un gendarme, estimant par ailleurs que ce «nombre est certainement plus élevé, compte tenu de la découverte tardive de certains délits». Rappelant que les sacrilèges recensés en zone gendarmerie touchent «principalement des cimetières ou des églises d’obédience chrétienne», les enquêteurs ont noté «cinq violations de sépultures ou de tombeau», dont deux exhumations l’année dernière.

Protection au laser

Une analyse du profil des vandales met en évidence leur extrême jeunesse : 83 % des interpellés sont mineurs et 8 % d’entre eux ont moins de 10 ans ! Huit sur dix sont de sexe masculin. Leurs motivations sont confuses. Sur certains saccages, les gendarmes ont ainsi découvert des «croix gammées accompagnant des tags de satanismes». Agissant à plusieurs dans plus de la moitié des cas, les «casseurs du culte» agissent par jeu, mimétisme, désœuvrement, ou simple défi. «L’alcool ou les troubles psychiatriques peuvent servir d’accélérateur dans certains cas», précise un expert.

Selon nos informations, 2010 s’annonce sous les pires augures, avec quelque 24 profanations recensées en janvier et février dernier. La prolifération des profanations a pris une telle ampleur qu’un site entier y consacre des dizaines de pages sur Internet. Égrainant une édifiante litanie de vols et d’actes de vandalisme, il est animé par un comité «Indignations», créé en juin 2005 après un simulacre de mariage homosexuel «célébré» dans le chœur de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La mascarade, suivie de heurts et ressentie comme «blessante» par les fidèles, a été l’origine d’une pétition recueillant 27 000 signatures.

Vulnérables en raison de leur isolement et, dans une certaine mesure, de leur moindre fréquentation, les églises restent une cible de choix. Pour lutter contre ce fléau, plusieurs initiatives ont été prises. Ainsi, une dizaine d’églises parisiennes disposent depuis peu d’un système de protection au laser. Pour préserver les trésors et la sacralité des lieux.

LIRE AUSSI:

» L’évêque d’Évry : «Si on viole l’eucharistie, on nous viole»

Elections régionales 2010. Non à l’islamisme !

Défendons nos couleurs !


Elections des 14 et 21 mars 2010.

Affiche Front National - Non à l’islamisme, la jeunesse avec Le Pen ! - Campagne anti-islamisation du FNJ en PACA - Plagiat d’une affiche anti-minarets de l’UDC suisse - Au premier plan une femme en burka, sur fond d’un Hexagone aux couleurs du drapeau algérien, quadrillé par des minarets en forme de missiles.
www.lepenpaca2010.com

Nous déplorons l’usage indigne et dégradant d’un drapeau national à des fins électoralistes.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 09:34

“Nous déplorons avec force l’usage indigne et dégradant d’un drapeau national à des fins électoralistes”, a déclaré mardi le ministère français des Affaires étrangères lors de son point de presse régulier. Il a jugé “légitimes” les protestations d’Alger “quant à l’usage extrêmement choquant qui est fait du drapeau algérien

Source: http://www.elwatan.com/Utilisation-du-drapeau-algerien,153417

TEE SHIRT:

Le drapeau algérien sur la mairie de Toulouse

Nous sommes tout à fait d’accord avec vous monsieur le ministre des affaires étranges étrangères.

Source: Sita pandémie

Enfin, une justice: Il gifle la CPE de sa fille et termine en détention provisoire.

Filed under: racaille,résistance — francaisdefrance @ 08:56
Tags: , , , , , ,

Et ben voilà, il fallait un début à savoir que, dans les établissements scolaires, c’est le corps enseignant qui dirige et non pas les élèves et leurs parents qui les défendent… La première marche du rétablissement des règles primaires d’éducation et de civisme?

FDF


12.03.10

L’agression de ce père d’une adolescente sur la conseillère principale d’éducation avait déclenché une grève dans le collège…

Le père d’une adolescente qui avait giflé mercredi une conseillère principale d’éducation (CPE) du collège de Cugnaux (Haute-Garonne), ayant entraîné un «droit de retrait» des enseignants, a été placé en détention provisoire vendredi à Toulouse, a-t-on appris auprès du procureur.

«Avant de dire droit, le tribunal a ordonné une expertise psychologique et renvoyé l’affaire au 21 avril», a indiqué Michel Valet, à l’issue d’une procédure de comparution immédiate à l’encontre du parent d’élève. «Au regard de la gravité des faits le tribunal a estimé que le placement en détention se justifiait», a-t-il ajouté.

Sa fille avait déjà giflé la CPE

Mercredi, le père d’une adolescente avait fait irruption dans le bureau de la CPE, après avoir enjambé le portail d’accès du collège, et avait giflé la fonctionnaire de l’éducation nationale. «Sa fille», qui avait également giflé la CPE après avoir été congédiée du bureau, «l’a appelé en pleurs, et la sentant en danger il a mal apprécié la situation surestimant le danger dans lequel se trouvait sa fille», a indiqué son avocat Me Christian Etelin.

Selon lui, le placement en détention «ne s’imposait nullement et apparaît disproportionné» car son client «ne représente un danger pour personne». «Cela entraîne une catastrophe pour la famille», a-t-il ajouté, le père ayant une entreprise de maçonnerie-charpenterie.

Droit de retrait

A la suite de cette agression, les enseignants et assistants d’éducation avaient fait valoir vendredi matin un droit de retrait, bloquant le fonctionnement des cours dans l’établissement scolaire. Les personnels avaient par la suite décidé par vote, « aux deux-tiers » selon le rectorat de Toulouse, de suspendre leur mouvement.

Olivier Dugrip, recteur de l’académie de Toulouse, a condamné «fermement cette agression d’un personnel de l’Education nationale dans l’exercice de ses fonctions» mais a dénoncé «cet abus du droit de retrait alors que n’existe aucun danger imminent, conduisant à suspendre les enseignements et à livrer les élèves à eux-mêmes avec les risques que cela comporte».

Vendredi, «les personnels du collège ont été reçus par l’Inspecteur d’académie de Haute-Garonne pour parler de moyens pour l’établissement et instaurer un diagnostic sécurité», a indiqué le directeur de la communication de l’académie de Toulouse, Michel-Paul Monredon.

Plus de détails: http://www.ladepeche.fr/article/2010/03/13/796410-Cugnaux-Le-parent-d-eleve-violent-en-prison.html


Source: 20minutes.fr

Drancy: lâchez nous les baskets, les « stigmatisés » !!!

12 mars 2010



Il est vrai, qu’en France, nous avons d’autres problèmes à solutionner que de nous attrister sur cette affaire qui ne nous concerne pas…

FDF

Drancy : manifestation pour la protection de la mosquéeMosquée de Drancy 2 -
Drancy : manifestation pour la protection de la mosquée

Les fidèles de la mosquée de Drancy (93) ont manifesté devant la préfecture de Bobigny mercredi 11 mars 2010 pour demander la protection de l’État suite aux derniers évènements qui on eu lieu (insultes, coups, menaces, dégradations) de la part d’un groupuscule pro-Palestiniens opposés à la légitimité de l’imam de Drancy Hassen Chalghoumi qui prône un Islam Républicain et tolérant.

Ils ont demandé « l’intervention des pouvoirs publics pour rétablir l’ordre et la sérénité » dans la mosquée. Depuis six semaines, elle est en proie à de vives tension.

L’association a décidé mardi de fermer les portes de la mosquée jusqu’à jeudi pour des raisons de sécurité après, assure-t-elle, l’agression du muezzin dans le lieu de prière.

Vidéo réalisée par Philippe Rocq pour le compte de Drancy TV.

manifestation pour la protection de la mosquée de Drancy

Source: leparisien.fr

L’islamophobie selon Chahdortt Djavann.


« Les islamistes ont opéré un tour de passe-passe qui est un véritable exploit : ce sont ceux qui critiquent dans la religion ses aspects les plus totalitaires qui, sous le nom « d’islamophobes », se voient traités de racistes et de xénophobes au même titre que des militants d’extrême droite. Quand les mots perdent leur sens, la déraison triomphe.

Le terme d’islamophobie fut inventé – on ne le dit jamais – par des mollahs iraniens juste après la révolution islamique. L’islamophobie fut l’anathème jeté sur les quelques centaines de milliers d’opposants que le régime islamiste a exécutés.

Tous ceux qui n’adhérèrent pas au régime islamiste furent considérés comme islamophobes, ennemis de l’islam, et furent mis à mort sans avoir droit à un procès.

L’islamophobie résume l’idéal totalitaire d’un régime islamiste pour qui tout opposition est considérée comme une atteinte à l’islam et à ce titre justiciable de la peine de mort.

Parler d’islamophobie, à propos de ceux qui critiquent les dogmes de l’islam, c’est évidemment entrer dans le jeu des islamistes.

On peut s’étonner qu’un certain nombre d’intellectuels et de politiques, et à leur tête le MRAP, aient entériné sans sourciller, en France et en Europe, l’usage d’un terme qui a tout d’une machine de guerre idéologique. »

Chadortt Djavann, extrait de « Que pense Allah de l’Europe ? « , Gallimard, 2004

…..

MULTI-CULTURALISME OCCIDENTAL CONTRE

MONO-CULTURALISME ISLAMIQUE.

Oskar Freysinger, enseignant, député Suisse, est à l’origine du referendum sur l’interdiction des minarets en Suisse.

En 2008, des demandes de permis de construire de minarets sont présentées dans plusieurs cantons, et une initiative populaire est déposée, avec 113 540 signatures.

Soutenue par des membres de l’UDC et de l’Union Démocratique Fédérale, l’interdiction des constructions sera approuvée le 30 novembre 2009 par les électeurs Suisses à 57 %, avec une majorité obtenue dans 23 des 26 cantons suisses.

Qui en France, parmi les personnalités politiques, est capable de parler avec la franchise et le réalisme du député Suisse ??

RAPPEL :

Je rappelle aux défenseurs des valeurs de l’islam que je les invite à témoigner et à prouver l’action des musulmans progressistes en France et ailleurs, et dont les valeurs seraient en accord avec nos valeurs républicaines démocratiques et laïques, dont vous trouverez la liste dans la constitution française.

Source: bondieuseries.hautetfort.com