Francaisdefrance's Blog

09/03/2010

Le Front National contre l’islamisation : ça s’excite du côté des fellouzes !


9 mars 2010

nouvellecampagnefnj1

Coup de gueule !


Alors que l’affiche du FNJ contre l’islamisation de la France fait un tabac, du côté d’Alger, on commence à s’énerver sérieusement : L’Algérie en appelle officiellement à la France, par l’intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci, afin de faire retirer cette affiche. Et sur les blogs et sites haineux des réseaux pro-FLN, on n’en fini pas de tirer à boulets rouges sur le FN et les patriotes français.

Pour Alger, « c’est à l’Etat français de prendre les dispositions qui s’imposent lorsque des symboles de pays étrangers sont mis à genoux », a déclaré toute honte bue le représentant de la diplomatie algérienne en marge d’une cérémonie présidée par Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de la Journée internationale de la femme (voilée ?). Et d’ajouter : « Je n’ai pas besoin de dire aujourd’hui que des comportements de ce type sont condamnables, qu’il s’agisse de la France ou d’autres pays. Nous devons respecter les symboles des uns et des autres. C’est la position de notre pays et nous ferons en sorte qu’elle soit respectée chez nous ». Bien entendu lorsque les drapeaux français à Alger étaient souillés et brûlés, les cimetières et églises vandalisés, les patriotes français fidèles à l’Algérie française assassinés, mutilés, torturés, impitoyablement réprimés, lorsque les fellouzes nettoyaient ethniquement les anciens départements français, aucun représentant officiel de la dictature raciste algérienne n’a émis la moindre protestation, ni eu le minimum de décence. Et quand, en France, notre drapeau est brûlé sur les places publiques, notre hymne national sifflé, notre nation salie par la racaille qui se revendique des symboles du FLN, Alger ne dit mot, Alger se marre.

Pour ce régime islamo-marxiste qui s’est imposé par la violence et la terreur en 1962, grâce à la trahison gaulliste, seule compte la haine vis-à-vis de notre nation et des nôtres, comme on peut encore s’en rendre compte ici.

Pour qu’une paix juste et durable s’installe enfin entre Algériens et Français, il n’y a pas trente-six solutions : il est urgent d’éradiquer la racaille en France, sans le moindre état d’âme, et balayer le régime pourri du FLN de l’autre côté de la Méditerranée qui est porté à bouts de bras par les dirigeants de la Ve République depuis près de 50 ans.

Note NPInfo : Ne vous privez surtout pas d’aller dire aux blogueurs fellouzes vers lesquels nous avons mis le lien, tout le bien que vous pensez du régime FLN.


COMMUNIQUÉ du FRONT NATIONAL

Affiche « Non à l’islamisme » : jamais deux sans trois

Après que le président du tribunal de Marseille ait débouté la Licra de sa demande de destruction de l’affiche de campagne électorale du Front National, le MRAP a sollicité la même chose le lundi 8 mars devant le président du tribunal de grande instance de Nanterre. On annonce, en outre, une troisième procédure de SOS Racisme…
A Nanterre, Maître Khaled Lasbeur, l’avocat du MRAP, a indiqué que les algériens étaient visés par cette affiche plus que les musulmans… Il a promis des émeutes et des « effusions de sang » si l’affiche n’était pas interdite.
Lorsqu’il a constaté que le dessin de la France recouverte du drapeau algérien était purement et simplement une reprise de celui figurant sur les tee-shirts portés par de très nombreux jeunes français de papier et sous lequel figure le mot Algérie, il a cru pouvoir plaider que ces tee-shirts étaient des « faux manifestement fabriqués par le Front National ».
C’est enfin au tour du gouvernement algérien de donner son avis : le Front National lui demande de se mêler de ses affaires et de ne pas interférer dans la campagne électorale française. Contrairement à ce que prétend ce gouvernement, le Front National n’utilise en aucun cas « le drapeau algérien pour dénoncer l’islamisme ». Encore une fois, le Front National utilise le dessin du drapeau algérien recouvrant la France tel qu’il figure sur des vêtements portés très fréquemment par de jeunes beurs, cela pour affirmer que la France c’est l’Algérie. On aurait aimé que le gouvernement algérien intervienne lorsqu’à Toulouse, après la qualification de l’équipe de France de football, le drapeau tricolore de la mairie a été brûlé et remplacé par le drapeau algérien.

Posté par Roland Machefer

Seconde source que l’on m’a imposée sous la menace, comme si la première ne suffisait pas…

Lire: http://www.nationspresse.info/?p=80380


Affaire Najle: pas très clair, tout ça…

Je sais pas pour vous mais, pour moi, dans cette histoire il y a un truc qui cloche. Je m’explique : Najlae est menacée par un mariage forcé organisé par son cher muslim de papa. Elle fuit et va se réfugier chez son muslim de frère. Il y a comme un défaut non ? Pourquoi le frangin, vu qu’il est muzz, aurait accepté d’héberger une soeur qui désobéit au patriarche ?

J’ai l’intuition qu’il y a comme une intox dans l’histoire de cette fille.

Evidemment, je vous invite à vous poser la question et à la poser à d’autres….

Merci à DG…

Le gouvernement est attentif au vote FN. Normal, il en a peur…

Et il est temps qu’il en ait peur… C’est le SEUL mouvement qui dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas; et ceci depuis longtemps…Mais le FN a toujours été muselé, et pour cause. Nettoyer les écuries d’Augias ne plait pas au gouvernement. Car certains y ont leur box…

FDF

09 mars 2010

Marine Le Pen est interrogée dans Minute :

« Les électeurs doivent savoir une chose: Sarkozy se moque totalement de savoir si les Verts vont faire 12 ou 16 %, si le PS va faire 27 ou 29 %. En revanche, selon que le FN fera 8 % ou 13 %, cela influera fortement sur la politique gouvernementale.

En quoi ?

Cela obligera le président de la République à tenir ses promesses.

Vous en êtes sûre ?

Je vais vous en donner la preuve par Marseille. Un responsable de la grande mosquée de Marseille a expliqué que le maire de Marseille refusait le minaret tant que le vote FN était haut; et qu’il ne l’avait accepté que parce que le FN s’était affaibli. […]

Le conseil régional Nord-Pas-de- Calais est actuellement très généreux avec l’argent de ceux qui n’en ont pas, les habitants de la région ! Exemple : nous construisons des lycées à haute qualité environnementale à Saint-Louis-du-Sénégal pour deux millions d’euros ! Autre exemple: nous finançons des écoles hôtelières au Maroc ! Nous serons cohérents et nous ne tergiverserons pas: nous ramènerons le budget de l’action internationale à zéro. Nous couperons également dans les campagnes de communication qui ont augmenté de 300% en une mandature, avec des bizarreries comptables qui font que, mercredi dernier, j’ai saisi le procureur financier auprès la chambre régionale des comptes. Je crains que nous ne soyons pas au bout de nos surprises.

Si vous accédez à la présidence de la région, que sera votre première mesure ?

Le lancement d’un audit généralisé, qui devra être tout particulièrement attentif aux centres de formation, sur lesquels règne la plus grande opacité. Et au terme de cet audit, on trouvera de quoi faire d’autres économies, croyez-moi ! Du type des anomalies que l’on a déjà décelées et qu’un audit minutieux devrait révéler en quantité. Nous avons découvert que le fameux lycée de Saint-Louis-du-Sénégal n’apparaissait pas dans la ligne budgétaire «action internationale» mais dans celle «lycées publics» ! De même, la région construit un immense hangar à Calais destiné à servir de cantine géan te aux migrants. Coût: 500000 euros. Cela devrait figurer dans l’«action sociale». Eh bien non! Les crédits ont été placés à la rubrique «infrastructure portuaire» ! Alors des surprises, et des motifs d’économies, je vous garantis qu’on va en trouver ! »

Source: lesalonbeige.blogs.com

Encore ? Une enseignante agressée par un élève en Ardèche !!!

Même « petits« , ils sont dangereux…

FDF


09/03/2010

Un élève (FDF: merci, pas besoin du nom…) de troisième d’un collège ardéchois a été convoqué devant la justice pour avoir aspergé de gaz lacrymogène vendredi son enseignante d’Histoire qui venait d’expliquer qu’al-Qaïda était une organisation terroriste, a indiqué l’enseignante aujourd’hui.

Le parquet de Privas a confirmé l’agression, sans en préciser les circonstances. « Je venais d’expliquer que les attentats du 11 septembre 2001 étaient dus à l’organisation terroriste al-Qaïda, comme c’est écrit sur leur livre. Il s’est levé, a dit qu’al-Qaïda n’était pas terroriste, que les talibans non plus », a expliqué l’enseignante, également chef de ce petit établissement de Largentière.

Le garçon de 15 ans a ensuite aspergé de gaz lacrymogène l’enseignante puis le conseiller principal d’éducation, qui ont été légèrement incommodés, a-t-elle ajouté, confirmant une information de la radio France Bleue. Ils ont porté plainte. Le garçon, qui va passer en conseil de discipline au sein de l’établissement, a également été convoqué devant le juge des enfants du tribunal de Privas mardi 16 mars.

Source: lefigaro.fr

Et ça continue! Un policier d’Epernay dans le coma après un contrôle routier qui a mal tourné!

Qui peut donc caillasser, qui???? Ben…………. des « jeunes issus de l’immigration », bien sûr. Ils aiment les cailloux, leurs aînés aussi, pour la lapidation…

FDF

09.03.10
Carte de localisation d'Epernay, dans la Marne
Carte de localisation d’Epernay, dans la Marne/IDE

Il a reçu une pierre dans la tempe…


Un policier d’Epernay (Marne) se trouvait dans un état très grave ce mardi matin après avoir été atteint par un jet de pierre à la tempe lors d’un contrôle routier qui a mal tourné lundi, rapporte RTL qui a révélé l’affaire.

Agé d’une quarantaine d’années, le policier souffre d’une fracture du crâne et a dû être plongé dans un coma artificiel. «Les médecins réservent leur pronostic», précise RTL.

«C’est pas du tout un guet-apens»

«Lundi après-midi, un fonctionnaire de police a reçu un pavé dans la tête et a été grièvement blessé. (…) Ce n’était pas du tout un guet apens, la personne qui était contrôlée a rameuté ses amis et ils se sont opposés au contrôle (…) Sept véhicules ont été brûlés», a déclaré à la station le Commissaire Bouquin.

Des renforts de police sont arrivés ce mardi matin dans le quartier d’Epernay où s’est déroulé l’incident afin de mener à bien l’enquête.

Source: 20minutes.fr

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite invité d’honneur du 14 Juillet ???

Honteux! Honteux!

FDF

Avant de lire la suite, lire ceci: http://www.bivouac-id.com/2009/05/30/arabie-saoudite-la-charia-au-quotidien/


1 mars 2010

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite devrait être l’invité d’honneur des festivités du 14 Juillet cette année à Paris.

A cette occasion, le monarque saoudien inaugurera l’exposition « Routes d’Arabie, archéologie et histoire du royaume d’Arabie saoudite », présentée au musée du Louvre, en partenariat avec Total et l’entreprise saoudienne Rubaiyat.

Cette exposition présentera une majorité d’œuvres, encore jamais offertes au regard du public, fruits de récentes découvertes archéologiques sur le site de Madaïn-Saleh, en particulier.

La dernière visite officielle en France du roi Abdallah remonte à l’été 2007, lorsque le souverain était venu rencontrer Nicolas Sarkozy, trois mois après son élection.

Le président de la République s’est rendu en novembre dans la ferme d’Abdallah au sud de Riyadh.

La France est en négociation avec l’Arabie sur d’importants contrats d’armement, mais les choses avancent lentement.

A l’été 2007, le roi Abdallah avait découvert « le cheval fringant et fougueux », surnom qu’il avait alors donné à Nicolas Sarkozy, lequel avait apprécié ensuite « le vieux sage » du Moyen-Orient.


Source: Le Figaro

Les « cyberactivistes » d’extrême droite ont fait d’Internet leur nouveau terrain de jeu…

Ben oui, c’est encore le seul moyen qu’il leur reste afin de profiter de notre liberté d’expression…

FDF

09.03.10

Ils appellent cela « la revanche des périphéries sur le centre ». Pour les milieux d’extrême droite, Internet est une aubaine. Se vivant comme des proscrits des grands médias d’information, ils misent sur le Net et ses effets démultiplicateurs pour sortir de leur marginalité politique et gagner la « bataille culturelle ».

« La meilleure nouvelle, sinon la seule, depuis quarante ans, c’est Internet qui rebat les cartes », se félicite Jean-Yves Le Gallou, ancien cadre du FN et du MNR de Bruno Mégret. Et il ajoute : « Sans le Net, le débat sur l’identité nationale n’aurait pas été le même. Il serait resté beaucoup plus convenu. »

Jean-Yves Le Gallou est l’un des penseurs stratégiques de cette mouvance. Celui qui a inventé pour le FN le concept de « préférence nationale » est l’auteur d’un véritable manifeste de l’activisme sur la Toile, intitulé « Douze thèses pour un gramscisme technologique » – en référence au communiste italien, Antonio Gramsci, pour qui il n’y a pas de victoire politique possible sans au préalable une victoire culturelle.

Dans le manifeste de M. Gallou, Internet est promu comme un élément majeur « de mobilisation de la majorité silencieuse » contre « les élites », un « moyen de contourner la diabolisation ». Ainsi, Internet permet « l’extension de la parole privée, plus libre que la parole publique ; l’usage du pseudonyme pouvant encore renforcer cette attitude ». « Les moteurs de recherche n’ont pas de conscience politique, ils sont neutres », écrit M. Le Gallou, qui estime que son « camp » doit multiplier les interventions sur le Net.

Et c’est ce à quoi s’emploie une partie de la mouvance. Déjà, elle a forgé un lexique. Nicolas Sarkozy voit ainsi systématiquement son patronyme être orthographié « Sarközy », pour en souligner les origines hongroises, donc étrangères. Les jeunes issus de l’immigration sont ironiquement appelés des « CPF » – Chances pour la France – en opposition aux « FDS » pour Français de souche. Le terme « dhimmitude » sert à dénigrer ceux qui refusent l’affrontement avec l’islam et sont donc considérés comme « soumis » à cette religion. Une pratique relevée par le MRAP, association antiraciste, dans un rapport de novembre 2009 intitulé Internet : enjeu de la lutte contre le racisme.

Issu de la dissolution d’Unité radicale en 2002 après qu’un de ses militants, Maxime Brunerie, a tiré sur Jacques Chirac, le Bloc identitaire a opté pour le développement sur la Toile. En quête d’une nouvelle image, il a fait de l’esthétique très léchée de ses sites un argument politique.

Son président, Fabrice Robert, est consultant multimédia. Il s’est très largement inspiré du site de… Barack Obama pour faire celui de son parti. « Un site, c’est une permanence politique 7 jours sur 7. Ça permet de lancer des actions de lobbying contre les adversaires », remarque Fabrice Robert.

Le Bloc identitaire a multiplié ses sites. « C’est devenu une stratégie visant à chaque fois des publics précis. Il y a ceux qui s’intéressent aux produits du terroir, ceux qui sont branchés par une esthétique un peu « Fight club »… Ça permet de créer l’illusion du nombre, de la puissance », note Rémi, 24 ans, ancien des Jeunesses identitaires et fin connaisseur du milieu.

Par son métier, Fabrice Robert maîtrise les techniques de référencement sur Google, ce qui procure une visibilité maximum. « Lors du campement des Enfants de Don Quichotte, le premier site qui apparaissait sur Google lorsque l’on tapait « SDF « , était celui de l’association que nous avions créée, Solidarité des Français. » Il en a été de même lors de la votation suisse sur les minarets. Surtout, le Bloc identitaire s’est doté d’une équipe chargée d’investir les forums des journaux. Des bénévoles qui « doivent lancer des débats, amener du trafic vers nos sites », explique M. Robert. D’autres « cyberactivistes » prisent particulièrement les forums grand public de l’émission de Laurent Ruquier sur France 2 et doctissimo. fr, consacré à la santé.

Le MRAP s’étonne de la fréquentation élevée des sites d’extrême droite. D’après ses estimations de février 2009, le blog fdesouche, presque exclusivement consacré aux liens immigration-insécurité et à l’islam, se rangeait devant les sites du PS et de l’UMP.

Avec très peu de moyens, se créé ainsi une contre-culture de droite radicale avec ses codes, ses débats. Laquelle se vend auprès des jeunes comme la « vraie rébellion », n’hésite pas à investir des genres musicaux comme la musique industrielle, le black metal et développer aussi un esthétisme viril de dandy antimoderne. Cet outil, souligne en tout cas Rémi, permet aux jeunes militants de sortir de l’isolement. « C’est pas évident de marcher dans la rue et de dire à quelqu’un : toi aussi, t’en es ? Le Net, c’est un moyen de se retrouver. C’est un peu le Bottin mondain du faf. »

Pour achever de convaincre ses amis, Jean-Yves Le Gallou écrivait, fin 2008 : « Je ne peux m’empêcher d’établir un parallèle entre l’arrivée d’Internet dans les années 1995 et la montée progressive des mouvements populistes en Europe. Les 16/18 ans sont ceux qui passent (…) le plus de temps sur Internet : or ils ont voté à plus de 50 % pour deux partis populistes en Autriche en 2008. »

Source: lemonde.fr



Cette affiche du FN qui ne passe pas. Et pourtant, c’est bien l’image de notre France si on ne bouge pas…

Au MRAP, SOS Racisme et à la LICRA: Le motif de « racisme » ne s’applique pas ni à l’islam, ni aux musulmans; les deux n’étant pas une « RACE »… On vous fait une dessin??? Et l’Algérie qui nous promet des effusions de sang, suite à cette affaire? Ah la belle « religion » d’amour, de paix et de tolérance…

FDF

Cette affiche du FN qui ne passe pas

Jean-Marie Le Pen brandit l’affiche controversée

La diffusion par le FN d’affiches dénonçant l’islamisme, avec une carte de France couverte du drapeau algérien et de minarets, est à nouveau attaquée en justice par deux associations antiracistes, le MRAP et SOS Racisme, après le rejet d’une demande d’interdiction formulée par la Licra. SOS Racisme, associée au journaliste et écrivain algérien Mohamed Sifaoui, a engagé une action pénale contre le président du Front national, Jean-Marie Le Pen, au sujet de cette campagne d’affichage du parti frontiste, qu’elle juge « raciste ».

Jean-Marie Le Pen « devra comparaître pour une première audience devant le tribunal correctionnel de Paris le 6 mai », a indiqué SOS Racisme dans un communiqué. Cette citation directe doit être délivrée mardi par l’association devant le tribunal de grande instance de Paris. Elle concerne une affiche diffusée par le mouvement jeunesse du FN – d’abord en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et sur son site Internet, et désormais visible partout en France – qui représente une femme intégralement voilée à côté d’une carte de France recouverte du drapeau algérien sur laquelle se dressent des minarets en forme de missiles, avec en titre « non à l’islamisme ».

« Sous couvert de dénoncer l’extrémisme religieux, le leader frontiste a très clairement marqué sa volonté de susciter la peur et le rejet à l’encontre de toute personne de confession musulmane, mais également des Français d’origine algérienne et des ressortissants algériens vivant en France », a jugé l’association. De son côté, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) a demandé lundi au tribunal de Nanterre, saisi en référé la semaine dernière, d’interdire les mêmes affiches. Le tribunal rendra sa décision vendredi, à deux jours du premier tour des élections régionales.

Protestation officielle de l’Algérie

À l’audience, l’avocat du MRAP, Me Khaled Lasbeur, a évoqué un risque d' »émeutes », de « manifestations » et d' »effusions de sang », si les affiches n’étaient pas retirées par la justice, des déclarations qualifiées de « totalement exagérées » par l’avocat du FN, Me Wallerand de Saint-Just. « On assimile l’Algérie à l’islamisme, donc au fanatisme », a dénoncé Me Lasbeur. « L’affiche n’attaque en aucun cas l’islam ou les musulmans. Elle attaque l’islamisme », lui a répondu l’avocat du FN. Plus tôt, la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), qui réclamait l’arrêt de cette campagne d’affichage, avait été déboutée par le tribunal de grande instance de Marseille, qui avait invoqué la nullité de l’assignation devant cette juridiction en raison de la domiciliation de la Licra.

Dans un communiqué, le FN s’est félicité que le président du tribunal de Marseille ait « consacré le droit pour le Front national », dans une campagne électorale, de faire connaître son opinion sur l’islamisme. De son côté, l’Algérie a protesté « officiellement » auprès de la France contre cette affiche du FN, selon le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci. « C’est à l’État français de prendre les dispositions qui s’imposent lorsque des symboles de pays étrangers sont mis à genoux », a déclaré Mourad Medelci.

Source: lepoint.fr

Quick halal: vidéo à lire et à diffuser large…

Là, ça vaut son pesant de cacahuètes…

Vidéo à diffuser le plus largement possible, les Français vont finir par comprendre que l’islamisation, c’est pas du pipo…

FDF

Lire:     http://www.youtube.com/watch?v=y-WffENxK6U&feature=player_embedded

Vidéo: le « dérapage de Zemmour » …

Ci-dessous le lien par lequel on a l’intégralité de l’émission qui fait actuellement scandale dans les « media » sur le « dérapage de Zemmour »

A noter 2 choses :

A) qu’en 2010 en France, Patrie des droits hommesques et de LA LIBERTE, il faille aller sur un site russe pour trouver une émission diffusée en France.

B) La misérable perfidie du sieur Thierry Ardison qui sous titre, dans le climat Gayssotique actuel, ce passage de son émission pour inciter la vindicte populaire… A ma connaissance les présentateurs, journalistes lors d’un débat se devaient d’être impartiaux… Alors, journalisme ou début d’une Kabale (cher à un certain peuple) à l’encontre d’un polémiste plus ou moins libre ?



http://rutube.ru/tracks/3004325.html?v=ee6165eb95d89e520239162ddd580b5d&autoStart=true&bmstart=49

RETRAIT DE LA PROCÉDURE MISE EN ROUTE CONTRE MAC DONALD.

Chez Mac Do, la haine anti chrétienne bat son plein…

FDF

À tous les enfants que leurs parents amenaient se nourrir chez Mac Donald ce que l’on y appelle un Happy Meal, c’est-à-dire un menu à base de graisses, on distribuait un livret de jeux dans lequel ils découvraient ceci : un certain « prêtre » Blork, coiffé d’une mitre,  organisant une parodie de mariage entre deux monstres ; devant eux une coupe ressemblant à s’y méprendre à un calice eucharistique ; le « prêtre » lisant dans un missel et brandissant une croix sur laquelle est crucifié un monstre représentant une sorte de grenouille. Ce dessin est accompagné d’un texte à décoder : « Acceptez-vous de prendre Suzanne ici présente pour repas ? »

La chaîne de la « mal-bouffe » faisait ainsi la promotion d’un anti-christianisme minutieusement élaboré, et dont la perversion était parfaitement travaillée. Je n’amenais déjà pas mes petits-enfants ingérer la très chimique et peu ragoûtante becquetance de Mac Donald, mais ce qu’elle distribuait de jeux pour l’accompagner n’était pas autre chose que la volonté d’infiltration d’une haine anti-chrétienne plus écoeurante encore que la pire des graisses.

Cette évidente tentative de distillation de haine anti-chrétienne dans l’esprit des enfants relève des pires procédés de manipulation des régimes totalitaires. L’AGRIF avait chargé son avocat, Me Jérôme Triomphe du Barreau de Paris, de mener à bien la procédure qui s’imposait contre pareille dégueulasserie.

Par ailleurs, fort heureusement alertés par l’excellent blog d’informations le Salon Beige, les protestations commençaient à affluer chez Mac Donald et le réseau militant de l’AGRIF s’apprêtait à mettre en œuvre les actions de riposte appropriées contre Mac Donald que nous avions déterminées.

Notre avocat ne poursuivra donc pas la procédure mais les chrétiens français sauront se souvenir de ce que chez Mac Donald on cherchait à faire absorber d’horrible par le cerveau des petits enfants en sus des décoctions graisseuses pour leur estomac.

Source: G.L.

La gueguerre de la mosquée de Drancy: détails…

Sous escorte, l’imam, sous escorte, avec les flingues et tout…

Drannnnnnnnnnnnnncy, ton univers impitoyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaableuhhhhhhhhhh…

Je l’ai déjà faite, celle-là…

FDF



Guerre entre musulmans à la mosquée de Drancy

8 mars 2010

Les joies et charmes des sociétés multiethniques et multiculturelles sont décidément sans limites.

Cette fois c’est au sein même de la communauté musulmane que les tensions sont exacerbées et que le conflit menace.

Empoignades, éclats de voix, insultes, dégradations, réunion de crise… voilà quel est désormais le quotidien de la mosquée de Drancy (Seine-Saint-Denis) dont l’imam avait osé se déclarer opposé au port du voile intégral.
Ainsi vendredi, durant plus de trois heures, le collectif pro-palestinien Cheikh Yassine, a manifesté comme chaque vendredi lors de la grande prière pour demander le départ de l’imam Hassen Chalghoumi.

Allah en arabe

Les insultes ont fusé des deux camps, les défenseurs de l’Imam accusant leurs opposants d’être des « fanatiques »« Si vous acceptez que la mosquée soit gérée par le Crif (conseil représentatif des institutions juives), restez ainsi !». tandis que des allusions à l’antisémitisme à peine voilé étaient proférées en face d’eux, l’un des responsables des islamistes radicaux déclarant notamment :

La grande prière a fini par avoir lieu mais sans l’imam resté dans son bureau avec ses deux gardes du corps « pour raisons de sécurité ».

Loin des discours « politiquement correct », l’un des vrais visages de l’Islam en France.

Source: Novopress.info 2010,