Francaisdefrance's Blog

07/03/2010

Le Conseil de l’Europe se prononce contre l’interdiction du voile intégral !!!

On est mal, on est mal… Et on s’est bien tous fait………… niquer (excusez-moi du terme).

FDF

07/03/2010

L’interdiction générale du voile intégral serait « une mesure bien mal inspirée », estime le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Thomas Hammarberg.

L’interdiction de la burqa et du niqab ne libèrerait pas les femmes opprimées, mais pourrait, au contraire, aggraver leur exclusion. C’est ce qu’estime le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe. Dans un « point de vue » rendu public dimanche, Thomas Hammarberg affirme que « la burqa ne doit pas être interdite » et que « la diversité en Europe doit être protégée contre les réflexes islamophobes ».

L’interdiction générale du voile intégral serait « une mesure bien mal inspirée », sans doute incompatible avec la Convention européenne des droits de l’homme, selon le commissaire suédois. Selon lui, les partisans de l’interdiction générale de la burqa et du niqab « n’ont pas réussi à démontrer que ces vêtements portaient atteinte d’une manière ou d’une autre à la démocratie et à la sécurité, à l’ordre ou à la morale ». Il estime leurs thèses « d’autant moins convaincantes que le nombre de femmes qui portent ces tenues est très faible ».

« Une aussi mauvaise chose » que les caricatures danoises de Mahomet

Selon lui, il est impossible de prouver que, globalement, ces femmes sont davantage que d’autres victimes d’une répression tenant à leur condition de femme même si certaines sont peut-être soumises à des pressions. « À juste raison, nuance-t-il, nous réagissons fortement contre les régimes qui imposent aux femmes le port du voile intégral. C’est une mesure foncièrement répressive et inacceptable, mais on ne la combattra pas en interdisant cette tenue dans d’autres pays. »

De manière générale, par principe, l’État devrait éviter de légiférer sur la façon dont les gens s’habillent, ajoute le commissaire. Selon Thomas Hammarberg, « l’interdiction de la burqa et du niqab serait une aussi mauvaise chose que l’aurait été la condamnation des caricaturistes danois ». Le 30 septembre 2005, le quotidien Jyllands-Posten avait publié sous le titre « Les visages de Mahomet » des caricatures, dont l’une montrait la tête du Prophète surmontée d’un turban en forme de bombe à la mèche allumée.

Ce point de vue est diffusé alors que la France envisage justement de légiférer sur ce sujet. Fin janvier, le Premier ministre François Fillon a demandé au Conseil d’État d’étudier des « solutions juridiques » permettant l’interdiction « la plus large et la plus effective possible » du port du voile intégral islamique en France.


Racaille-Nord: Le «gang des supérettes» devant les assises de Douai.

« Chances pour la France »…

FDF

7 mars 2010

Cinq «Roubaisiens», accusés de dix-neuf braquages, sont jugés à Douai. Azzedine Boutarfa, 28 ans, Khalil Boutarfa, 25 ans, Célim Boutarfa,19 ans, Otman El Badaoui, 22 ans, et le plus jeune, sorti en conditionnelle de la prison de Béthune et qui est actuellement en cavale. Mais onze seulement seront retenus, faute d’éléments probants pour les autres.

Les braquages qu’on leur reproche remontent au premier semestre 2006. Quand ils ont été arrêtés, le 10 juin 2006, c’est au terme d’une course-poursuite avec les véhicules de police. Autour d’un garage situé à Fretin, une surveillance avait été installée, déclenchée par la présence d’une Audi de forte cylindrée successivement équipée de deux jeux de plaques d’immatriculation.

Et ce matin-là, entre 7 heures et 8 heures, le magasin Intermarché de La Gorgue, le Champion de Wavrin, puis l’Intermarché de Carvin sont braqués. À 8 h 10, l’Audi occupée par quatre hommes revient au garage appartenant au cinquième, et c’est là que les policiers décident d’intervenir. À toute allure, l’Audi traverse Fretin, Péronne-en-Mélantois, Bouvines et c’est à Cysoing que les policiers la rattrapent, après une embardée.

Des armes (deux fusils à canons sciés, une kalachnikov, un pistolet automatique) et l’attirail du parfait cambrioleur sont saisis, mais durant l’enquête, les cinq hommes sèmeront le doute dans les hypothèses du juge d’instruction.

A chaque fois, les braqueurs étaient encagoulés, et jamais plus de deux ou trois. «Des équipes à tiroirs», disent les enquêteurs à la barre. Et il n’y a guère que pour les premiers braquages du 31 mars qu’une preuve tangible est rapportée : des traces de sang d’Ottmane Elbadaoui, bien forcé de reconnaître ces coups-là.

Le verdict devrait être rendu vendredi.

Sources : 1, 2

Merci à FDS…

Saloperies! Après les vieilles femmes, la racaille n’hésite pas à s’attaquer aux jeunes enfants!

«L’Occident n’a pas encore compris que les Blancs, dans un monde devenu trop petit pour ses habitants,
sont maintenant une minorité et que la prolifération des autres races condamne ma race, notre race,
irrémédiablement à l’extinction dans le siècle à venir.»
Jean Raspail


dimanche 7 mars 2010


Le vol à la portière explose : un phénomène en pleine recrudescence notamment en Ile-de-France. Les délinquants frappent particulièrement sur l’autoroute A1, entre l’aéroport de Roissy et Paris. Les agresseurs s’enfuient ensuite vers les zones de non-droit de Seine-Saint-Denis.

Mais c’est plus à l’ouest de la région parisienne, hier, qu’un nouveau cap a été franchi. Une fois encore, cette délinquance est apparemment liée à un « quartier multiethnique », celui des Musiciens aux Mureaux (Yvelines).

Jeudi midi, une mère de famille patiente derrière le volant de son véhicule à un carrefour situé à l’entrée de la ville. Son fils de deux ans est également assis dans son siège auto. C’est alors que la conductrice voit débouler deux « jeunes », selon Le Parisien de ce jour. L’un des deux voyous explose la vitre passager et veut s’emparer de son sac. La jeune mère résiste tant bien que mal, c’est alors que l’agresseur frappe violemment son petit garçon affolé. Horrifiée, la mère lâche prise.

Pendant ce temps, quatre autres « jeunes » attaquent une automobiliste placée juste derrière. Le quartier a été bouclé par la police. En vain. Et voilà deux nouvelles familles françaises traumatisées par la violence des banlieues pendant que leurs agresseurs courent toujours.

Le garçonnet a été extrêmement choqué par la scène. Il a vu la vitre exploser, sa mère se faire agresser et insulter. Lorsqu’il a vu arriver les policiers, il était terrorisé, il hurlait, relate le journal francilien.

Source

Diam’s: le Rapavoile…

La Halde: La police des stigmatisés-chialeurs…


Quel avenir pour la Halde?


Le socialiste Malek Boutih devrait succéder à l’ancien président de Renault, Louis Schweitzer – par ailleurs président du conseil de surveillance du Monde –, dont le mandat arrive à échéance le 8 mars.

On notera également que depuis des mois un débat pour savoir s’il convient de laisser la Halde fonctionner comme aujourd’hui ou de la rattacher, voire l’intégrer, à la future fonction de “défenseur de droits”, créée par la révision constitutionnelle de 2008 est en cours. La fonction n’existe pas encore: elle est subordonnée à l’adoption d’un projet de loi organique, qui a été présenté au conseil des ministres en septembre 2009.

M. Sarkozy ne souhaite pas s’exposer personnellement sur le sujet. Mais il verrait d’un bon œil que le Parlement, notamment le Sénat, revienne en arrière lors de l’examen de la loi organique et réintègre la Halde dans le giron du “défenseur des droits”. “L’Elysée a fait savoir à la garde des sceaux, Michèle Alliot-Marie, qu’il fallait qu’elle se montre ouverte sur les amendements”, indique un proche de M.Sarkozy. Le Sénat examinera le texte à partir du 31mai et l’Assemblée devrait faire une première lecture fin juillet.

Le “défenseur des droits” a été instauré par la réforme constitutionnelle de 2008 sur une proposition de Jack Lang. L’ancien ministre socialiste s’est inspiré du modèle espagnol d’ombudsman et a fait adopter son concept qu’il avait à l’origine baptisé “défenseur du peuple” par la Commission Balladur sur la réforme de la constitution. A l’origine, il était envisagé d’y regrouper toutes les autorités indépendantes, mais l’exécutif a fait machine arrière au fil des mois.

Pour l’heure, le texte du gouvernement ne fusionne que les fonctions de médiateur de la République, de défenseur des enfants et de la Commission nationale de déontologie de la sécurité. Il n’est pas question d’y réintégrer la commission nationale informatique et liberté (CNIL) ni le contrôleur général de privation des libertés, qui contrôle les manquements graves aux droits de l’homme.

source : altermedia.info

Notre Dame de Paris… Vidéo.

Lire:

http://www.youtube.com/watch?v=HZVjVdAVIts&NR=1

C’est pas moi m’sieur! Nice : un nouveau train saccagé, un suspect remis en liberté.


6 mars 2010

Alors qu’un nouveau train a été vandalisé entre Saint-Raphaël et Nice, un jeune homme de 20 ans soupçonné d’avoir saccagé, dans la nuit du 23 au 24 janvier, avec d’autres individus non identifiés, sept trains en gare de Nice – ainsi que des voitures et une supérette – a été présenté hier à un juge d’instruction niçois. Mis en examen pour «dégradations volontaires en réunion », il a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

Le juge de la liberté et de la détention n’a pas été saisi pour statuer sur son incarcération.

L’enquête pour identifier ses présumés complices va donc se poursuivre sur commission rogatoire du juge en charge du dossier.

C’est notamment grâce à une bande vidéo qu’il a été identifié par les policiers de la sûreté départementale.

Éric Ciotti, président du conseil général et député, a réagi hier soir à la mise en liberté de ce suspect. «Il n’est pas dans mes habitudes de réagir à une décision de justice mais je ne peux qu’exprimer ma stupéfaction et ma colère devant la non-incarcération de l’auteur présumé du saccage» déclare le parlementaire.

«Ce sont des faits très graves ayant engendré des centaines de milliers d’euros de dégâts, des dizaines de milliers d’usagers ont été pénalisés et la police à la laquelle je rends hommage a fait un travail remarquable d’investigation. Je peux mesurer la lassitude qui gagne les policiers qui mettent régulièrement leur vie en danger pour arrêter des malfaiteurs face à une telle attitude et notre pays ne pourra s’épargner un grand débat sur la réforme de la procédure pénale» conclut Éric Ciotti.

Par ailleurs, un train express régional qui circulait sans passager est arrivé vendredi en gare de Nice avec 27 vitres brisées. Le préfet des Alpes-Maritimes, Francis Lamy, a condamné fermement vendredi soir «ces nouvelles dégradations inqualifiables».

Sources : Nice Matin, Le Parisien

Merci à FDS…

Manif anti-mosquée à Marseille: dispersion dans le calme…

On manifeste, on se fait caillasser et on ne bouge pas… Ce n’est pas une manif, ça. Bon, d’accord, il y avait des CRS, mais quand-même…  Quand les muzz manifestent, personne ne bouge parmi les « anti-islamisation ». Personne ne leur jette des pierres. Pourtant, la lapidation, c’est un de leurs trucs, ça… A quand, de vrais manifestants? Pourquoi les musulmans peuvent TOUT se permettre sur NOTRE territoire et pouquoi n’avons-nous pas le droit de résister?

FDF

07 mars 2010

Exemple flagrant de soumission et de manque de courage…

Après un discours de 20 minutes, Jacques Bompard et les 150 manifestants mobilisés devant le char au pied de Notre-Dame de la Garde contre le projet de grande mosquée à Marseille ont quitté les lieux dans le calme. (FDF: ouhhhhh, la honte!!!)

Aucun incident majeur n’est à déplorer à l’issue de cette manifestation à l’initiative de la tête de liste de la Ligue du Sud à l’élection régionale en Paca, pour laquelle un important dispositif des forces de l’ordre a été déployé. Peu après 14 heures, un groupe de plusieurs individus avait attaqué à coups de pierres un car de manifestants qui venait de Nice. Les CRS sont intervenus mais n’ont procédé à aucune interpellation.

Source: laprovence.com

Stigmatisation/Feuilleton: Caméras cachées à la mosquée de Drancy !

Episode 2456, saison 12: l’aïd à la mosquée de Drancy. Tiens? Bonjour m’sieur le maire!

Mais quel bordel, ils nous sèment, à Drancy??? Des caméras cachées, maintenant… Ca devient un vrai feuilleton. J’espère que ça ne va pas detrôner « Plus belle la vie »… Non, j’déconne… Quoique il y en a qui suivent; moi, par exemple (pas « Plus belle la vie », la saga Drancy). Tiens, ça me fait penser à « Dallas ».

Drancyyyyyy, ton univers impitoyaaaaableuhhhhhhh


FDF

7 03 2010

Lu sur saphirnews.com :

« On » appelle à la violation flagrante des libertés fondamentales des fidèles !

Hier, chez les fidèles encore présents en milieu d’après-midi à la mosquée de Drancy, il y a eu un mélange de colère et d’incrédulité peinée à la découverte des caméras!

Celle qui était cachée derrière la bouche d’aération dans la salle des ablutions où se trouvent également les toilettes a fait davantage prendre conscience à nombreux fidèles, que ce qui se passe dans cette mosquée sort totalement de l’éthique musulmane et ne répond en rien à la préservation des libertés fondamentales des individus dans ce pays conformément à ce qu’exige la loi! Nous rappelons, que pas une seule affiche ne permettait aux fidèles de savoir qu’ils étaient filmés dès leur entrée dans la mosquée !

Du côté des sœurs également la tristesse et la colère étaient manifestes… Dans leur salle de prières il y avait également une caméra! Il faut imaginer ce qu’on dû ressentir ou ce que vont ressentir celles qui, portant habituellement le voile, ont pu par exemple être amenées à l’enlever dans cette salle réservée uniquement aux femmes afin de le remettre correctement comme cela se fait couramment!

En conséquence de cette découverte, de graves questions se posent en toute légitimité. Qui visionnaient les enregistrements faits par ces multiples caméras? En effet, l’important n’est pas seulement de faire le constat que ces caméras étaient belle et bien une réalité, il faut que les musulmans sachent qui en avaient le contrôle, où sont passées toutes les données enregistrées depuis leur installation et à qui ont-elles servi?

Des caméras qui sont placées de la sorte ont une finalité bien précise c’est incontestable ; quelle était-elle ?

Le Collectif Cheikh Yassine