Francaisdefrance's Blog

02/03/2010

Régionales: Azouz Begag visite les Français en Ardèche…

01 Mars 2010

C’est ce vendredi 26 février, après la venue, la veille, de Xavier Bertrand, qu’Azouz Begag est venu rendre visite aux habitants de la troisième circonscription ardéchoise.

Il était accompagné par la tête de liste du département pour le modem, Dominique Chambon, avocat, premier bâtonnier du département et président du mouvement démocrate.

La délégation a été accueillie par un conseiller municipal de la ville d’Aubenas, Jean-Marie Florent, sans étiquette et siégeant dans l’opposition pour cette bourgade ancrée de manière traditionnelle à droite. Natif de la citée fosséenne, Jean-Marie Florent ancien champion cycliste, ancien adhérent au parti socialiste a décidé non pas d’être candidat aux élections régionales, comme le fait accroire nos excellents confrères d’un journal local, mais tout simplement de prendre la mesure, la température de la région par la voix, par l’écoute, le savoir faire d’un talent certains de la politique, ancien proche de Dominique de Villepin, ancien secrétaire d’état Azouz Begag.

Devenu chef du modem pour la région Rhône-Alpes, Azouz Begag est donc en campagne pour rapprocher les français de ce scrutin à la fois dangereux et à double tranchant; deux tours de scrutin pour garder son indépendance, prendre des postes dans la majorité régionale solide  de Jean-Jacques Queyranne, qui semble avoir un bilan correct sauf pour le prix du mètre carré de l’hôtel de Région. La synthèse est difficile sur un  scrutin intermédiaire, car la deuxième région de France connue pour ses richesses, rayonne aussi par toute  la diversité de sa population rurbaine, qui résiste à la crise sans doute en raison d’une forte cohésion sociale.

C’est ici la capitale des Gaules, la capitale Lyon reste silencieuse comme à son habitude, entre Rhône et Saône, elle s’étale, participe d’une manière élémentaire à une croissance positive.

Azouz Begag a donc rencontré une cité endormie, ce qui ne fut pas le cas de Xavier Bertrand qui la veille a choisi de mener un meeting dans un village, où une salle l’attendait à pas feutrés, sans trop de surprises avec des invités de poids. Oui la  cité des oliviers fait peur, et de la fracture sociale, à la rupture qui s’est faite entre gens d’ici et personnalité d’ailleurs, on pourrait parler pour ce scrutin de fracture territoriale, car à trop employer de bons mots réducteurs, la politique spectacle s’est coupée du citoyen lambda et la caméra filme désormais les moindre ébats, la moindre escarmouche, le moindre faux pas de l’homme ou de la femme adultérin, mais ne répond en rien au trait d’union contenu dans le mot fraternité.

L’homme serait donc devenu  ici un loup pour l’homme, et la peur règne comme jamais.

Azouz Begag a donc pris la parole et les jeunes, les moins jeunes de la cité qui fait peur,  les anciens vivant sur cette terre comme ailleurs,  notre parlé acceptant des mots arabes comme hasard, zéro ou alcool, mais ceci nous l’ignorons car nous l’avons oublié comme la date de la mort d’Averoes, mais qui s’en soucierait en fait……. personne.

Ils ont donc, sans doute,  tendu l’oreille  à l’homme providentiel qui est venu ce jour là à leur rencontre, chez eux.

Nos excellents confrères d’un journal local, ont donc fait une photographie, étrangement sous la fontaine Jean-Mathon, homme de progrès, humain, mortel parmi les mortels, comme toute chose,  français tout simplement qui veille sur l’eau de la ville qui est toujours restée dans le giron de la mairie, car ici la richesse c’est l’eau et elle ne se vend pas, sauf sans doute pour les partisans d’Adam Smith, mais ici encore, personne n’a idée de qui est Adam Smith, et on peut les comprendre.

Jean-Marie Florent n’est donc pas candidat aux régionales, mais ce jour là il était écrit qu’il rencontre un autre homme des cités…….qui font peur…..mais d’où bien des silences, bien des pensées concernant le mot racaille et une certaine forme de parisianisme hautain ont été retenus pour voir au delà de 2010, et sans doute construire un changement de vocabulaire au sommet de l’état.

Source: mediapart.fr

Quand un type de Lyon rencontre un type de Marseille, et que le courant passe et bien, ils décident de se retrouver et de rendre à la fraternité un goût qui est celui de la synthèse, et le peuple souverain aux urnes résonnera du temps perdu ou gagné, et dans lesquelles toute la noirceur, la pâleur ou l’espoir pourront prendre corps pour un avenir qui se conjuguera à plusieurs, à moins que le génie français ait perdu sa langue, mais ça c’est une autre histoire!

Rwanda II: « Le Rwanda ne cherche pas à incriminer les innocents ».

Scène de massacre au Rwanda. Désolé…

Et qu’est-ce que j’écrivais, dans le précédent post???

FDF

25/02/2010

Point d'orgue de la "réconciliation" franco-rwandaise, la visite à Kigali, ce jeudi 25 février, de Nicolas Sarkozy reflète la volonté élyséenne de solder les mécomptes africains de l'ère Chirac.
Sarközy a plein d’amis…

Point d’orgue de la « réconciliation » franco-rwandaise, la visite à Kigali, ce jeudi 25 février, de Nicolas Sarkozy reflète la volonté élyséenne de solder les mécomptes africains de l’ère Chirac.

Alors que Nicolas Sarkozy est en visite à Kigali, ce jeudi, le ministre rwandais de la Justice attend que les responsables du génocide, exilés en France notamment, soient traduits devant les tribunaux. Et pourquoi pas dans leur pays d’origine.

Quelle est votre position sur le dossier Rwamucyo, du nom de ce médecin rwandais qui exerçait à l’hôpital de Maubeuge juqu’en octobre dernier, alors qu’il est soupçonné d’être l’un des idéologues du génocide à Butare?

Tharcisse Karugarama:Un mandat d’arrêt international a été émis par les autorités rwandaises à l’encontre du docteur Eugène Rwamucyo en août 2007. Une plainte existait également en France, malgré laquelle il a pu continuer d’exerçer son activité en toute quiétude. Fin 2009, deux juges d’instruction, mesdames Pous et Ganassia, sont venues de Paris pour se renseigner à son sujet. Sauf que Rwamucyo, lui, vit désormais en Belgique…

Cette affaire n’a que trop duré. Il est temps que tous les Rwandais soupçonnés de crimes contre l’humanité et réfugiés à l’étranger (dont une quinzaine en France, ndlr) soient jugés. C’est important pour le Rwanda, pour la France et pour la communauté internationale.

Eugène Rwamucyo, médecin rwandais qui exerçait à l'hôpital de Maubeuge juqu'en octobre dernier, alors qu'il est soupçonné d'être l'un des idéologues du génocide à Butare.P. Huguen/AFP

Eugène Rwamucyo, médecin rwandais qui exerçait à l’hôpital de Maubeuge juqu’en octobre dernier, alors qu’il est soupçonné d’être l’un des idéologues du génocide à Butare.

Le docteur Rwamucyo dément toutes les accusations et se dit victime d’une cabale en tant qu’opposant au régime…

Le gouvernement rwandais prône la politique de réconciliation nationale. Le docteur Rwamucyo devrait avoir confiance en la justice de son pays. Ces dernières années, les tribunaux gacaca (jurys populaires mis en place pour solder les affaires liées au génocide) ont jugé près d’un million de personnes. Or, actuellement, dans les prisons rwandaises, il n’y a plus que 34 000 détenus accusés d’avoir participé aux massacres de 1994. Tous les autres ont accompli leurs peines, à moins qu’ils n’aient été relaxés, et sont parfaitement réinsérés dans la société rwandaise.

Source: lexpress.fr

Eugène Rwamucyo, lui, a été condamné par un tribunal gacaca, mais par contumace. Ici, il aurait droit à un nouveau procès. Notre gouvernement ne cherchera jamais à incriminer quelqu’un d’innocent. Mais la réconciliation nationale passe aussi par le combat judiciaire et diplomatique contre l’impunité.

France, terre d’acceuil: Agathe Habyarimana interpellée en France à la demande du Rwanda.

Ce n’est pas nouveau: On héberge en France, terre d’accueil des poubelles du monde, des despotes et/ou leur famille… Y’a qu’à demander. C’est au sujet de la mixité, du métissage, de l’amour de l’autre? Et bien non. Ce sont des accords financiers occultes, certainement… Vous me direz, combien de nazis sont vite partis en Amérique du Sud, juste après la dernière guerre… Mais, à mon avis, elle n’y est pas encore, extradée, la mère Habyarimana… Le principal est de calmer la justice rwandaise…

FDF

GÉNOCIDE

Agathe Habyarimana interpellée en France à la demande du Rwanda

Agathe Habyarimana, veuve (éplorée?) du président rwandais assassiné en avril 1994.

Agathe Habyarimana, veuve du président rwandais assassiné en avril 1994, a été interpellée mardi dans l’Essonne à la demande de Kigali qui réclame son extradition, l’accusant d’être impliquée dans la planification du génocide rwandais. Elle a été interpellée peu avant 8 heures sur la base d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités rwandaises.

Peu après, les autorités rwandaises ont salué cette arrestation. « Je félicite la justice française. C’est toujours une très bonne chose lorsque le processus judiciaire est engagé », a déclaré le ministre rwandais de la Justice, Tharcisse Karugarama. « C’est un très bon signe, la justice française commence à s’occuper sérieusement des dossiers » des personnes accusées de participation au génocide de 1994 au Rwanda, a estimé le ministre.

Évacuée dès les premiers jours du génocide vers la France par des militaires français, puis installée en France à partir de 1998, Agathe Habyarimana est souvent présentée comme membre de l' »akazu », le premier cercle du pouvoir qui a fomenté le génocide, ce qu’elle nie. L’attentat contre l’avion transportant son époux le 6 avril 1994 est considéré comme le signal déclencheur du génocide, qui fit environ 800.000 morts, essentiellement tutsies selon l’ONU.

Réconciliation entre les deux pays

Son interpellation intervient cinq jours après la visite de Nicolas Sarkozy à Kigali, la première d’un président français au Rwanda depuis le génocide . Au cours de cette visite, le président de la République et son homologue rwandais Paul Kagame ont scellé la réconciliation entre les deux pays après trois ans de brouille. (Tiens donc…)

Si la justice française a autorisé l’extradition de plusieurs Rwandais soupçonnés d’être impliqués dans le génocide vers le Tribunal pénal international (TPIR) d’Arusha, elle s’est en revanche opposée à trois reprises à des extraditions vers Kigali, jugeant que la justice rwandaise n’était pas à même de garantir un « procès équitable » et l’accès à une justice indépendante.

Agathe Habyarimana, dont la demande d’asile a été définitivement rejetée par le Conseil d’État en octobre, est également l’objet d’une enquête à Paris à la suite d’une plainte la visant notamment pour complicité de génocide, mais n’a pas été entendue à ce stade par les juges d’instruction chargés du dossier.

Source: lepoint.fr

LA CARTOGRAPHIE DE LA PERSECUTION ANTICHRETIENNE ET CHEZ NOUS, ON LEUR CONSTRUIT DES MOSQUEES…

Chez « eux », la chrétienté est réprimée. Chez nous, on leur offre des mosquées. Il va falloir réagir, il est temps!

FDF


[Credits] Henrik Lindell, journaliste

Les libertés religieuses sont restreintes pour 70 % de la population et l’islam radical fomente les persécutions les plus graves à l’encontre des chrétiens, signale le billet Actu du mois publié conjointement par quatre mensuels (Christ Seul, Pour la Vérité, Horizons Évangéliques et En route).

La persécution contre les chrétiens a plusieurs visages. Tout le monde connaît la répression systématique visant toutes les minorités religieuses dans des pays ultrarigoristes comme l’Arabie Saoudite, le Yémen, la Somalie ou l’Iran. Elle fait partie des traits marquants des régimes musulmans, monarchiques ou islamistes, dans ces pays. On connaît aussi la répression terrible qui vise les chrétiens dans des dictatures athées comme la Corée du Nord.

Mais, il existe aussi une répression moins systématique, moins visible. Pour y voir plus clair, rien n’égale une étude scientifique compréhensible. Ainsi Pew Forum, un institut de recherche américain spécialisé dans l’étude du fait religieux. Il a démontré dans une étude publiée en décembre que les libertés religieuses sont restreintes pour… 70 % des habitants de la planète. Les victimes sont chrétiennes, musulmanes, juives, bouddhistes, etc. L’enquête distingue deux formes de violences : celles qui sont légales et organisées par l’État ; celles qui sont « sociétales », organisées par des groupes violents non étatiques.

Au palmarès de la répression, légale et sociétale, figure une série de pays musulmans : Arabie Saoudite, Pakistan, Iran, Yémen, Irak, Afghanistan, Égypte… On y trouve aussi l’Inde, à cause des véritables « pogromes » antichrétiens et antimusulmans localisés qui ont eu lieu l’année dernière.

Les conclusions de Pew Forum correspondent à celles mises en avant par Portes ouvertes, association protestante évangélique vouée à la cause des chrétiens persécutés. Dans son dernier rapport, publié au même moment que celui de Pew, il isole le principal « persécuteur » des chrétiens : l’islam radical. Des 50 pays où les chrétiens souffrent le plus au monde, 35 sont majoritairement musulmans.

Le début de cette année a offert une panoplie de différentes formes complexes de persécution. Ainsi le massacre de six chrétiens coptes sortant de la messe de Noël à Nagaa Hamadi (1) en Haute-Égypte. Les suspects auraient voulu se venger pour le viol d’une fille musulmane commis par un chrétien. Mais la tuerie, visant la communauté des chrétiens dans leur ensemble, est le résultat du climat répressif et anti-chrétien en Égypte, sur fond de pauvreté et de mécontentement social. Même syndrome dans d’autres pays à forte majorité musulmane. Ainsi l’Algérie. Le 26 décembre, des chrétiens pentecôtistes de Tizi-Ouzou ont failli être lynchés. Des militants islamistes ont menacé de les égorger parce qu’ils se réunissaient dans une église. Ou prenons la Malaisie, où des catholiques ont été attaqués et leurs maisons incendiées par des islamistes début janvier. Motif : des chrétiens ont osé utiliser le mot arabe pour dire leur Dieu : « Allah ».

La violence antichrétienne est mondiale. Mais la dénonciation du phénomène se globalise aussi. Des ONG chrétiennes comme Portes ouvertes sont présentes sur les cinq continents. Et la communauté internationale, qui a fortement condamné les événements en Égypte, se préoccupe plus que jamais du respect de la liberté religieuse. L’espoir est donc permis.

1. Célébrée dans la nuit du 6 au 7 janvier chez les chrétiens orientaux.


Source: EEMNI

Clovis doit de retouner dans sa tombe…

Vous ne vous êtes jamais posé des questions sur les sommes pharaoniques dédiées à l’islamisation de notre France, par a constructions de mosquées, qui proviennent, disent’ils, de dons des fidèles et d’emprunts??? Remarquez, il n’y a pas de risques: Les municipalités Françaises se portent caution concernant les prêts. Souhaitons qu’ils s’en mordront les doigts… Les banques prêtent, l’Etat cautionne. Pas belle, la vie?

FDF

Une gigantesque mosquée sacre la présence de l’islam à Reims

2 mars 2010

A Reims, une grande mosquée attend de voir sortir de terre un minaret qui surplombera la ville du sacre de Clovis en 496. Cette mosquée coûtera près de 5 millions d’euros pour 3 754 m2 bâtis sur un terrain de 4 600 m2. Elle disposera d’un parking de 200 places dont la réalisation coûtera 340 000 euros. Le financement est assuré en totalité par la communauté musulmane, mais la ville de Reims et le conseil général de la Marne se sont portés garants pour les emprunts. L’achèvement des travaux est attendu pour 2010.

Source: chretiente.info

Délinquance: Un jeune se noie lors d’une bagarre.

Les bandes, la racaille, etc… En outre, le « jeune » en question a été agressé par des types en BMW… Qui roule en BMW dans l’Essonne et autres coins dit « sensibles »? Ca va aller de pire en pire ou quoi?

FDF

02/03/2010

Un adolescent de 16 ans s’est noyé dimanche soir dans l’Yerres, une rivière qui traverse le Val-de-Marne. Selon Le Parisien, la victime tentait d’échapper à une rixe, et n’a eu d’autre choix que de sauter dans l’eau avec deux de ses camarades, qui ont pu s’en sortir.

L’adolescent sortait de l’hôpital de Villeneuve, où il venait d’être soigné pour une blessure. Il avait été mêlé à une première bagarre, qui avait éclaté à 18h30 lors d’une fête au centre Georges-Brassens, à Vigneux-sur-Seine dans l’Essonne, faisant une quinzaine de blessés.

A la sortie de l’hôpital, une BMW dont les occupants étaient « prêts à en découdre à nouveau », attendait le garçon et les trois autre jeunes qui l’accompagnaient, écrit le quotidien. Suite à ce décès, une enquête a été confiée à la police judiciaire de Créteil et à la sûreté départementale de l’Essonne.

Source: le figaro.fr

19 MARS 1962 : LE CESSEZ-LE-FEU… ou la victoire du FLN

ATTENTION! Les photos sont difficilement supportables… Et pourtant, c’est l’Histoire; l’histoire de la haine…

Et après cela, on nous accuse d’être racistes…

FDF


LA   V E R I T Ẻ ?… C’EST  CELLE-LẢ !

La lutte pour l’indépendance de son pays justifie telle de telles atrocités ? Repentance pour qui ?

«Il y a eu envers les Pieds-Noirs des fautes inadmissibles, des crimes de guerre envers des civils innocents et dont l’Algérie devra répondre au même titre que la Turquie envers les Arméniens » (Hocine Aït Ahmed – chef historique du FLN)

Pour ceux qui n’acceptent pas la vérité, voici quelques photos édifiantes de la barbarie du FLN… et, çà, ce n’est pas de la fiction : ce sont des preuves !


Visages lacérés où les yeux manquaient, nez et lèvres tranchés, gorges béantes, corps mutilés, alignement de femmes et d’enfants éventrés, la tête fracassée, le sexe tailladé ; c’était le lot journalier de la terreur… Malheur à ceux qui refusaient d’obéir au FLN ! Un sadisme et une cruauté sans pareil à l’égard de ceux qui aimaient la France…

« La France a commis un crime : Elle a livré le peuple algérien aux tueurs et aux assassins ! » (Ferhat Abbas (ex-leader du FLN)

« O croyants, combattez les infidèles qui vous avoisinent, qu’ils trouvent toujours en vous un rude accueil. Sachez que Dieu est avec vous et avec ceux qui le craignent » (Coran – IX, 124)

« C’est pourquoi il est de notre devoir d’éprouver une haine farouche et de la léguer à nos descendants… La haine est le premier sentiment des nations, et le premier jalon dans l’édification des peuples » (A. H. Bakouri)

30 janvier 1956, à Sétif, toute la famille Cruet sera sauvagement assassinée.

« Le facteur initial et fondamental qui doit décider les Français à évacuer et à déguerpir est un climat de terreur permanente et de peur perpétuelle » (Radios Arabes)

Le massacre de Hel Halia, le 20 aout 1955, qui anéantit des familles entières, fit cinquante victimes européennes, dont un grand nombre d’enfants qui furent sauvagement mutilés et égorgés.

« Aucune cause ne justifie la mort de l’innocent. Si je peux comprendre le combattant d’une libération, je n’ai que dégoût devant le tueur d’enfants » (Albert CAMUS)

3 mai 1956, trois écoliers européens d’Ain-Beida sont attirés dans un guet-apens par un de leurs petits camarades de classe musulman ; les corps des enfants, martyrisés, lapidés et massacrés, furentretrouvés dans un puits le 23 juin 1956.

Les bombes dans les lieux publics ont fait des centaines de petites victimes innocentes…

« Quittez le pays, quittez l’Algérie arabe, avant que l’on ne vous chasse, que l’on ne vous jette dehors comme des bêtes féroces et nuisibles » (Radios Arabes)

1er Mars 1962 – Assassinat de Mme Josette ORTEGA, concierge du stade de la Marsa, à Mers el-Kébir, et de ses deux enfants de 4 et 5 ans. Leurs têtes seront fracassées contre la muraille

« Le cœur de chaque algérien est rempli de haine à l’égard des Français… Chaque algérien est résolu à sacrifier son sang et sa vie pour élever l’étendard de son pays sur le corps des Français » (Radios Arabes)

Le 18 juillet 1956, dix-neuf militaires tombent dans une embuscade en se rendant au Douar de Sidi-Ghalem où ils étaient invités par des indigènes infiltrés et terrorisés par le FLN. Ils furent tous atrocement  mutilés.

« Mes frères, ne tuez pas seulement… mais mutilez vos ennemis… crevez-leur les yeux, coupez-leur les bras et pendez-lez » (« Ez Zitouna », organe du FLN)

« Les tortionnaires se ressemblent… Ils appartiennent à la sombre patrie des bourreaux et insultent d’abord à notre espèce avant de salir, au hasard des guerres, le drapeau de leurs victimes » (Pierre Moinot)

Les massacres collectifs furent innombrables… El-Halia, Ain-Manaa, Wagram, Melouza, entre autres, où plus de

300 personnes furent exécutées le 28 Mai 1957. Villages entiers rayés de la carte. Ci-dessous, le massacre d’Honaine

Et pour ceux qui n’y croient pas encore, visitez ce lien : http://guerredalgerie.fr/ Cliquez sur « photos », colonne de gauche puis, de même, sur l’évènement souhaité dans la colonne de droite.

Prochainement : « La tragédie du 26 Mars 1962, rue d’Isly, à Alger »

« J’ai choisi la discipline, mais choisissant la discipline, j’ai également choisi avec mes concitoyens et la nation française, la honte d’un abandon, et pour ceux qui, n’ayant pas supporté cette honte, se sont révoltés contre elle, l’Histoire dira peut-être que leur crime est moins grand que le nôtre » (Général De Pouilly)

18 Mai 1956 : Le massacre de PALESTRO. Une section du 11/9e R.I.C tombe dans une embuscade. Vingt jeunes soldats appelés sont effroyablement massacrés. Le lieutenant Pierre Poinsignon, commandant la 6ème compagnie de cette même unité venue en renfort, témoignera : « Des cadavres mutilés gisent dans les buissons. Les yeux sont crevés, les corps vidés de leurs entrailles et bourrés de cailloux. Les testicules ont été coupés, et les pieds zébrés de coups de couteaux… »

Les âmes chagrines  disent que la conscience se révolte au spectacle de certains crimes. Nous sommes ici en présence du plus monstrueux florilège du crime qui puisse se concevoir. Les images qui représentent les milliers d’êtres humains égorgés, les visages mutilés au couteau, les corps écorchés vivants à coups de canif, les enfants déchiquetés par les bombes, les femmes éventrées, les hommes suspendus encore vivants aux crochets d’abattoir, reculent les limites assignées à l’horreur. Cependant, ces atrocités ne révoltent pas les consciences contre  les criminels, mais contre les victimes. Ces milliers d’innocents versés dans la mort servent à apitoyer le monde sur le sort des bourreaux. Le réflexe n’est pas l’indignation devant la sauvagerie du crime, mais la compassion envers les assassins à qui l’on trouve toujours une excuse à leurs actes « désespérés »… Et si les survivants excédés ou terrorisés prennent les armes pour sauver leur vie, dans un geste de défense aussi vieux que les âges –c’est ce qui s’est passé en 1961 et 1962 avec l’avènement de l’OAS-, ils soulèvent contre eux l’unanimité des censeurs.

Et pourtant, en dépit de ces atrocités, c’est l’Algérie qui voudrait condamner la France pour ses « crimes » et traite nos soldats de « criminels de guerre »…

Déposé sur la table du président de l’Assemblée, Abdelaziz Ziari, ce document comporte 15 articles, portant sur le passé colonial de la France en Algérie. Des indemnités sur la totalité de la période coloniale (1830-1962), seraient demandées à la France par l’Algérie, en suivant l’exemple libyen qui a obtenu des réparations de l’Italie en 2008. Alger réclamera aussi l’indemnisation des victimes des essais nucléaires de l’armée française, effectués à Reggane au Sud du pays, entre février 1960 et Avril 1961. Ce projet de loi inclut également un chapitre concernant la traduction devant les instances internationales des criminels de guerre, se basant sur les conventions de Genève. Visitez ces cinq liens :

– Algérie : 120 députés soutiennent un projet de loi condamnant le colonialisme : cliquez

http://www.lesafriques.com/algerie/algerie-120-deputes-soutiennent-un-projet-de-loi-condamnant-le-colonia.html?Itemid=38?articleid=21788

– Un projet de loi incriminant le colonialisme bientôt soumis à l’APN : cliquez

http://www.tsa-algerie.com/diplomatie/un-projet-de-loi-incriminant-le-colonialisme-bientot-soumis-a_9214.html

– Une Loi pour « criminaliser la colonisation » en Algérie. Une réponse au rôle bénéfique de la colonisation : cliquez ici

– Et sur celui-ci : http://www.comite-veritas.com/newss/pop_news.asp?id=340

– Cependant, le Parti Communiste soutient la proposition des députés du FLN. Cliquez sur ce lien : Le PCF soutient l’initiative des députés algériens | City DZ

Ces déclarations haineuses des uns et ce silence des autres, m’inspire cette phrase (très conjoncturelle) tirée d’un discours de la servitude volontaire d’Etienne de la Boêtie qui devrait inspirer nos gouvernants : « Les tyrans, plus ils pillent, plus ils exigent, plus ils ruinent et détruisent plus on leur baille, plus on les sert, de tant plus ils se fortifient et deviennent toujours plus forts et plus frais pour anéantir et détruire tout »

–         19 Mars 1962 : Le Cessez-le-feu (cliquez) : http://popodoran.canalblog.com/archives/2009/03/05/12835509.html

Quand donc cessera l’odieuse négation des drames que nous avons vécus après le 19 mars ? cliquez sur : suite

– Vérité sur le crime d’Etat du 19 Mars 1962 (Cliquez) : http://pagesperso-orange.fr/jeunepiednoir/jpn.wst

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Monsieur le président,  exprimez-vous sur ce sujet ! Qui doit être « criminalisée » : La France ou l’Algérie ?

Abdelaziz BOUTEFLIKA et Nicolas SARKOZY en décembre 2007 à Alger – Lors de sa visite de Constantine, en décembre 2007, le chef de l’État avait qualifié le système colonial d’« injuste par nature », mais il avait repoussé toute idée de repentance, qualifiée de « haine de soi »

Le 31 mars 2007, lors d’une réunion des représentants de harkis au siège de campagne de l’UMP, vous avez pris un engagement solennel envers ces derniers : « Si je suis élu, je veux reconnaître officiellement la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des Harkis et d’autres milliers de « musulmans français » qui lui avaient fait confiance, afin que l’oubli ne les assassine pas une nouvelle fois ». A ce jour, cet engagement n’a toujours pas été tenu… Par ailleurs, reconnaîtriez-vous, enfin, que le 19 Mars 1962 doit-être considéré comme « crime d’Etat » ?

– Pour revoir tous les articles de José CASTANO, cliquer sur : – Mes Articles –

– Ses ouvrages, cliquez sur : -Ma Bibliographie –

Ses conférences, cliquez sur : – Mes Conférences –

En application des articles 27 et 34 de la loi dite « Informatique et libertés » No 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit de modification ou de suppression des données qui vous concernent. Vous ne recevrez jamais des courriels commerciaux ou pièces jointes de publicité de notre part.

Chers amis,

Nombreux sont ceux qui se croient obligés, par plaisir, de transférer systématiquement les mails qu’ils reçoivent sans prendre la peine de les sélectionner. Il en résulte des envois farfelus qui surchargent les messageries d’autant plus que la plupart de ces derniers proviennent de gens mal intentionnés qui, par un texte attractif, vous incitent à le transmettre à vos amis. Le but pour eux est de récupérer le maximum d’adresses par un microprogramme et une adresse cachée. Cette liste d’adresses validées est ensuite vendue très cher à un commercial qui va nous polluer de messages publicitaires. En ce qui me concerne, le but d’internet réside essentiellement dans l’œuvre de mémoire que ce vecteur me permet de réaliser auprès d’un nombre important et diversifié de contacts. Par conséquent, afin de limiter mes réceptions par trop anarchiques, je demande donc aux adeptes et «accrocs » de ces transferts de ne plus rien m’adresser qui ne correspondrait à l’objectif que je me suis fixé.

En vous remerciant – Bien cordialement – José CASTANO

Suite à mon changement de domicile, je serai privé de téléphone et d’internet à compter du 6 Mars pour une quinzaine de jours

Source: José Castano


Résistance à l’islamisation: les élus à féliciter et à encourager.


Soutiens et encouragements:

N’hésitez pas à envoyer un courriel de félicitations aux élus qui sont nommés sur cette page.

bleu_blanc_patriote.gif

Philippe Le Breton Le maire (PS) de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire),

le_breton_philippe.gif

« Cest le maire (PS) de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), Philippe Le Breton, qui me paraît incontestablement le plus courageux. Lundi soir, il a procédé à l’inauguration, au fronton de sa mairie, du mot Laïcité, ajouté à la devise Liberté, Egalité, Fraternité. « Certains islamistes sont en guerre contre l’Occident et la République >, explique-t-il en assurant que les musulmans ne sont pas visés mais que la laïcité s’applique à toutes les religions. Il constate que « le fait religieux est de plus en plus présent dans le débat public ». « Dans ma ville il y a des burqas, les parents demandent de la nourriture hallal dans les cantines, des jeunes suivent des formations financées par des fonds obscurs ».Le préfet a ordonné la suppression de la mention jugée illégale, tandis que l’UMP locale accuse le maire de « stigmatiser les musulmans ». Le Breton, que j’ai eu ce mercredi à midi au téléphone, se défend évidemment de tout racisme. Il fait remarquer également que rien n’interdit, dans la Constitution ou ailleurs, de compléter la devise de la République. « Je suis prêt à résister à toutes formes d’intégrisme. Pour moi, l’identité nationale, c’est mieux vivre ensemble ». Il envisage de faire rajouter « Ecole publique » sur les établissements scolaires de sa commune : une proposition qu’il fera le 8 mars à son conseil municipal. Il étudiera alors la suite à donner à son initiative sur la Laïcité. En tout cas, bravo !  »

Source : http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2010/02/hommage-aux-socialistes-resist.html

———————————–

Autres sources

http://www.ripostelaique.com/Le-maire-socialiste-de-Joue-les.html

http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/journal/index.php?dep=37&num=1555666

contact_elus.gif

bleu_blanc_patriote.gif

Mosquée de Draguignan :  Max Piselli, un Maire (UMP) exemplaire, à féliciter chaudement!

max_piselli.gif

 » Il y a déjà Colombey-les-deux-églises. Il n’y aura pas de Draguignan-les-trois-mosquées… « 

Source: http://www.varmatin.com/ta/mosquee/228894/draguignan-pas-de-nouveau-lieu-de-culte-musulman-a-draguignan

———————————–

Autres sources

http://www.actionsita.com/article-19613703.html

http://www.bivouac-id.com/2008/05/16/mosquee-de-draguignan-un-maire-exemplaire-a-feliciter-chaudement/

contact_elus.gif

bleu_blanc_patriote.gif

Maryse Joissains maire (UMP)d’Aix-en-Provence

maryse_joissains.gif

Madame Maryse Joissains actuelle maire UMP d’Aix refuse la construction d’une mosquée si on s’en tient à sa déclaration au quotidien La Provence du 20/09/2006 :  » Il faudra d’abord que les autorités s’expriment officiellement sur la loi de la chari’a, l’égalité entre les hommes et les femmes et la tolérance vis à vis des autres religions. » Et comme elle a été réélue en 2008 on ne voit pas pourquoi elle aurait changé d’avis vu que les autorités ne se pressent pas pour répondre à ses questions embarrassantes.

——————————————————
Source :
http://www.laic.fr/bonnes_nouvelles_7.htm

contact_elus.gif

bleu_blanc_patriote.gif

Jacques Delrue, maire de Bouvignies

jacques_delrue.gif

Bouvignies : le maire ne veut pas de menus sans porc à la cantine

« Jacques Delrue, le maire de Bouvignies, ne voit pas où est le problème. Selon lui, la solution est limpide : « Le jour où il y a du porc, la maman fournit la viande. » « C’est une école laïque et il n’y a donc pas de différence à avoir. On ne change un menu à la cantine que devant un problème médical. Mais en aucun cas pour des convenances personnelles ou des croyances. » La position du premier magistrat est celle d’un laïcard convaincu. « C’est une cantine qui dépend d’une école publique, c’est donc le même repas pour tous. Point à la ligne. » Hors de question également de faire un menu particulier le Vendredi Saint. « Ce serait la porte ouverte à tous les débordements. Je fais quoi avec un enfant végétarien ? Et même si le traiteur est d’accord, pour moi c’est le début de la ségrégation de faire des menus à part pour certains enfants. »

——————————————————

Source : http://www.lobservateurdudouaisis.fr/actualite/Bouvignies-:-le-maire-ne-veut-pas-de-menus-sans-porc-a-la-cantine-1377.html

Autres sources

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Douai/actualite/Secteur_Douai/2010/02/24/article_leur-fillette-ne-mange-pas-de-porc-le-ma.shtml
http://www.bivouac-id.com/2010/02/27/a-bouvignies-le-maire-fait-de-la-resistance-contre-le-processus-dislamisation-de-la-cantine/

http://www.lepost.fr/article/2010/02/26/1961295_le-maire-ne-veut-pas-de-menus-sans-porc-a-la-cantine_4.html

contact_elus.gif

bleu_blanc_patriote.gif

Source: http://www.geocities.jp/plateforme_sita1/elus_resistants.html

Hassen Chalghoumi, gentil imam de la République…

2 mars 2010

Tolérance. L’imam de Drancy a été l’objet de violentes représailles à cause de ses prises de position anti-burqa et de son amitié avec la communauté juive de France.

Dalal Saddiqi

Il devait s’y attendre, l’imam tunisien qui officie à Drancy, ville martyre pour la communauté juive de France. Il n’est pas de bon ton d’être l’ami des juifs ni de parler des crimes nazis comme de crimes contre des frères, pour les fondamentalistes musulmans. Et c’est ce pas qu’a franchi Hassen Chalghoumi en rappelant les horreurs de l’Holocauste et en se lançant dans une croisade solitaire contre la burqa. C’est d’ailleurs à l’occasion du mémorial de la déportation de Drancy, en mai 2006, que Hassen Chalghoumi se fait remarquer. Il annonce alors qu’«à quelques mètres d’ici, des personnes innocentes ont souffert d’une injustice sans égale, avant d’être déportées à Auschwitz, juste car elles étaient juives.» Il terminera en affirmant avec certitude et amitié, que «issus de la même famille, enfants d’Israël et d’Ismaël sont des cousins, et ce encore aujourd’hui.» Accusé par les fondamentalistes musulmans d’être “l’Imam des juifs”, M. Chalghoumi fait l’objet de représailles dès le lendemain et sa maison est saccagée. Parallèlement, l’Imam qui prône la fraternité et l’égalité, notamment devant Dieu, devient l’imam du rapprochement et du dialogue interreligieux et, en 2008, lorsque le maire Lagarde rencontre les associations musulmanes qui souhaitent bâtir un lieu de culte, Chalghoumi est pressenti, et le maire avance la somme de 1,8 million d’euros pour la Mosquée al Nour de Drancy.

Chemin de croix

Chalghoumi multiplie alors les actions pour la paix interreligieuse. Il prend contact avec l’église et la synagogue voisines, invite les responsables juifs dans sa mosquée, favorise les rencontres entre fidèles et prend comme conseiller bénévole un membre de la communauté juive chargé d’améliorer les relations judéo-musulmanes dans la commune: le médiateur interculturel Bernard Koch. Il est, pour son action de paix et d’ouverture, reçu à l’Elysée par le Président Nicolas Sarkozy.

Le chemin de croix de l’imam prend acte en 2010 lorsque les colonnes du Parisien du 22 janvier relatent le débat organisé après la dernière prière à la mosquée al Nour de Drancy, au sujet de la prise de position officielle de Hassan Chalghoumi au sujet de la nécessité de voter une loi interdisant le voile intégral dans la République française. Il déclarera lors de son interview: «la burqa est une prison pour les femmes, un outil de domination sexiste et d’embrigadement islamiste». Dès lors, de vives menaces ont été proférées contre l’Imam de la République, le poussant à demander une escorte policière permanente.

Commentaire lu sur le site:

Hassan Chalghoumi est un mythomane. Tout d’abord, il n’est pas imam de la mosquée de Drancy. Il se présente toujours ainsi pour se donner un statut qu’il n’a pas. Il en a peut-être officiellement les fonctions, mais la réalité des faits est sans appel : il ne dirige aucune prière dans cette mosquée depuis 2 ans (sauf de temps en temps). Ses défenseurs ne pourront donc pas dire que c’est dû à la pression des « islamistes ». De plus, il n’a été victime d’aucune agression ni d’aucune menace. Les caméras de surveillance de la mosquée ont parlés : aucune violence perpétré lors la soi-disante invasion de la mosquée par un « commando ». C’est une mise en scène totale, une victimisation pour attirer des articles en sa faveur. La preuve, aucun journaliste digne de ce nom pour aller enquêter concrètement sur ces « incidents » qui lui ont valu une escorte policière. D’ailleurs, le cinéma est complet, il ne se déplace avec ses gorilles que le vendredi … Il n’y a pas d’islamistes à la mosquée de Drancy et si TOUT LE MONDE réclame sa démission, c’est bien parce qu’il a menti et parce qu’il parle aux noms des fidèles qui sont totalement en désaccord avec lui. Si Hassan Chalghoumi est si républicain, qu’il organise un vote pour son maintien ou non à la tête de la mosquée de Drancy.

Source: laveriteentrenous.lejdd.fr

Horrible! Tags racistes à la mosquée de St Etienne: 4 gardes à vue !

Encore de sales fachos qui s’en prennent aux gentilles mosquées...

FDF

02 Mars 2010

Quatre personnes en garde à vue dans l’affaire des inscriptions racistes sur la mosquée de Saint-Etienne.

Quatre personnes ont été interpellées ce lundi, suite aux tags découverts le… 8 février sur le lieu de culte musulman stéphanois, révèle le Progrès.

Selon le quotidien, il s’agit de quatre jeunes majeurs, élèves dans un lycée professionnel stéphanois: ils auraient été interpellés en deux temps par les services de police. Les lycéens, qui appartiendraient à la mouvance d’extrême droite, auraient reconnu les faits.

Source: lyonpremiere.info

Qu’on applique la charia, qu’on les égorge, qu’on les pende qu’on les lapide, qu’on les enterre vivants, qu’on applique la loi de la « religion » d’amour,de paix et de tolérance, en fait…

FDF