Francaisdefrance's Blog

23/02/2010

Stigmatisation provoquée: profanations de mosquées en série…

C’est MON avis et je le partage… Sérieusement: on ne me fera pas croire que toutes ces profanations sont simplement l’oeuvre de skins, néo-nazis, et autres auteurs de ces méfaits très faciles à identifier.

FDF

23 février 2010

mosquee.1266911070.JPG

L’entrée de la mosquée de Castres profanée le 13 décembre dernier. (AFP)

Depuis décembre 2009 à Castres, plusieurs mosquées ont été profanées en France (oreilles de porc agrafées sur la porte, croix gammées, insultes et slogans réclamant «la France aux Français») avec une intensité jamais vue sauf en septembre 2001. Cela donne quelques articles dans les agences de presse et les médias régionaux et, au mieux des brèves dans la presse nationale. Et c’est le correspondant à Paris du quotidien suisse Le Temps, Sylvain Besson, qui relève ce pic d’islamophobie. Reprenons dans l’ordre chronologique :

> 13 décembre, Castres (Tarn). Des inscriptions racistes et des symboles nazis ont été tracés sur la façade, et des pieds de cochon suspendus à la porte. (France Info)

> 12 janvier, Strasbourg (Bas-Rhin). Un véhicule stationné devant le domicile privé d’un responsable de la future grande mosquée de Strasbourg a été recouvert de tags : trois croix gammées, une croix celtique, et trois inscriptions «minarets non», «islam dehors» et «immigrés dehors». La Grande mosquée de Strasbourg, actuellement en cours de construction non loin du centre-ville, doit être inaugurée fin 2010 et accueillir au moins 2.000 fidèles. (L’Alsace)

> 17 janvier, Béziers (Hérault). Une croix gammée de 2 mètres de hauteur a été retrouvée, peinte sur le mur d’enceinte de la mosquée de Béziers. La mosquée subit régulièrement des vitres cassées et voilà deux ans des tags et croix gammées avaient été peints sur son mur d’enceinte, accompagnés d’une inscription injurieuse pour l’islam. (Midi Libre)

> 1er février Crépy-en-Valois (Oise). Des riverains ont découvert les inscriptions «Islam hors d’Europe» et «Islam dehors», sur des murs de la salle et de son enceinte, ainsi qu’une croix celtique. (Reuters)mosquee3.1266911383.jpg

> 8 février Saint-Etienne (Loire). Près d’une dizaine d’inscriptions racistes et anti-musulmanes inscrites sur des murs de la Grande mosquée de Saint-Etienne, qui est en cours de construction (photo). « Pas d’arabes ici »« Heil Hitler » et des croix gammées ont été découvertes par des fidèles venus faire la première prière de la journée. Sur deux des quatre murs taggés du chantier, ouvert sur une rue, on pouvait encore lire le mot «Musulmans» barré d’une croix et «Sales nègres, on vous aura», a constaté un correspondant de l’AFP. ou encore

> 13 février, Obernai (Bas-Rhin). Quatre jeunes gens, montés sur le toit, ont tordu le support du croissant métallique, symbole de l’islam qui surplombe le bâtiment, a-t-on appris à la gendarmerie. Cette mosquée, inaugurée en janvier 2009 et fréquentée par la communauté turque, avait déjà été visée pendant sa construction en septembre 2008. Des inconnus avaient jeté un bloc de pierre contre la vitre de la salle de prière et arraché son croissant doré. (France 3)

> 14 février, Sorgues (Vaucluse). Les fidèles arrivés le dimanche matin découvrent des tags (« enculé de bougnes », « les Arabes dehors ») ainsi qu’une croix gammée sur les murs de la mosquée. (Associated Press).

mosquee2.1266911166.jpg

Marche de protestation contre la profanation de la mosquée de Sorgues, le 20 février à Avignon.

“Pour les responsables musulmans, écrit Sylvain Besson, cette montée de «haine irrationnelle» est liée au cocktail délétère que forment le vote suisse sur les minarets, les appels à l’interdiction de la burqa et le débat sur l’identité nationale lancé par le gouvernement.

«Ce sont des actes extrêmement marginaux, appartenant à un racisme classique très minoritaire, relève le sociologue Vincent Geisser. Tout ce qu’on peut dire, de façon prudente, c’est que des individus ont pu se sentir autorisés par le contexte, par la réactivation d’un débat identitaire.»

Les autorités prennent la situation au sérieux. A chaque profanation, Nicolas Sarkozy ou son ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, ont écrit des lettres promettant de sanctionner «sévèrement» les coupables.”

Une question maintenant : remplacez “mosquée” par “église” ou “synagogue”. Serait-il absurde d’imaginer, qu’au lieu de quelques brèves éparses, on aurait assisté à un tohu-bohu médiatique de grande ampleur ?

> A voir ce soir (mardi 23 février)* : « Musulmans de France », série documentaire (3 x 52 mn) de Karim Miské, Emmanuel Blanchard et Mohamed Joseph., à 20h35, sur France 5 (sortie en DVD le 11 mars). Claire Moulène, dans Les Inrocks , souligne que « d’une ampleur inédite, cette fresque au titre volontairement troublant fait œuvre d’histoire. Le récit du long chemin, inachevé, pour accéder à la reconnaissance. »

Source: veilleur.blog.lemonde.fr

*NDLR: Apprêtez-vous à sortir les mouchoirs… Ah, stigmatisation, quand tu nous tiens…

Un commentaire »

  1. A qui profite le crime? il suffit de répondre à cette question. Merci d’exister

    Commentaire par aziz barda — 23/02/2010 @ 21:43 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :