Francaisdefrance's Blog

16/02/2010

Stigmatisons gaiement. Sorgues: la mosquée des Griffons recouvertes d’insultes racistes.

Ca commence à bien faire! C’est mosquées sur mosquées maintenant qui sont la cible de tags et autres croix gammées! C’est une pandémie ou quoi? Bref, ce qui est bizarre c’est que l’on a du mal de trouver les coupables… A se demander si l’effet de stigmatisation qui a pris un bel essort n’encourage pas quelques « bonnes volontés » à pratiquer l’autoflagellation (on a bien eu des cas, chez nous les chrétiens, avec les adeptes de l’Opus Dei, mais là, c’était physique…), histoire de changer un peu la façon dont les musulmans, apparemment « mal aimés » depuis peu, peuvent se faire de la pub… Mais cette réflexion n’engage que moi.

Mais mathématiquement parlant, plus il y aura de mosquées, plus il y aura de cas semblables d’islamophobie affichée. Et, à mon avis, ça va aller logiquement en empirant; tant que l’on ne trouvera pas des coupables à chaque dégradation… Un jour, peut-être, la communauté muzz va se rendre compte qu’elle en a fait un peu trop pour le compte de l’islamisation par tous les moyens de l’Occident et que… ça commence à bien faire.

FDF

15/02/10

« Il est 15 h 30, ce lundi, à la cité des Griffons lorsque les premiers fidèles et l’Imam arrivent pour la troisième prière de la journée. Les regards sont baissés car, pour ces hommes d’une cinquantaine d’années, c’est “la honte” qui prédomine. Dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 février, une main haineuse a tracé à la bombe des mots d’un autre siècle :”enculé de bougnes”, “les Arabes dehors” ainsi qu’une croix gammée. Les injures sont restées sur les murs tout le week-end et ce lundi entre midi et deux heures, le gardien de la mosquée Es Souna a passé un coup de rouleau pour effacer “la honte”.

À la gendarmerie de Sorgues, le commandant “n’a pas été avisé” (???) et, en poste depuis 8 ans à Sorgues, “voit ça pour la première fois sur cette mosquée”.

Entre 200 et 400 fidèles viennent prier dans ce lieu qui dispense aussi des cours d’alphabétisation aux femmes. Si les “papas” comme les appellent les jeunes du quartier préfèrent être fatalistes, les jeunes adultes comme Nadia, infirmière, sont en colère. “On peut pas laisser faire ça, il faut porter plainte” répètent-ils. Ils ne veulent pas courber l’échine mais ne veulent pas tomber non plus dans une plainte qui serait vécue comme une revendication religieuse. C’est donc par le biais de deux associations : le MRAP et la FMF (fédération pour la mixité française, présidée par Akim Mimoum) qu’une plainte devrait être déposée ce jour contre ces inscriptions ouvertement racistes. “Nous espérons aussi que le Conseil Français du culte musulman se saisisse de cette affaire” indiquait hier Akim Mimoum. »

D’abord, on ne dit pas « BOUGNE », ont dit « personnes issues de l’immigration et adeptes de l’idéologie d’amour, de paix et de tolérance »… »Bougnoule » est un qualificatif utilisé durant la seconde guerre mondiale par les Allemands à l’encontre des Français occupés… Un comble, non?

FDF


Source: avignews.com

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :