Francaisdefrance's Blog

04/02/2010

Tariq et Hani Ramadan dans le Palais municipal de Martine Aubry !

Dhimmitude exacerbée…

(Information exclusive de l’Observatoire de l’islamisation)

Lille Grand Palais acceuille Tariq et Hani Ramadan samedi 6 février prochain dans le cadre des 4ème Rencontres annuelles des musulmans du Nord, co-organisées par l’UOIF et la Ligue islamique du nord, organisation dont nous parlons plus bas.

Hic, le Grand Palais (des congrès) est géré par la mairie de Lille via une Société Anonyme d’Économie Mixte dont la Ville détient 61 %…aussi, Martine Aubry était venue chaleureusement à ces Rencontres islamistes lors de la campagne des municipales en 2008…sera-t-elle là samedi ?

Tariq et Hani Ramadan des « islamistes modérés », moindre mal comparé à Al-Qaida ? Pas si sûr :

Yussuf Al-Qaradawi, perçu comme un  « savant » par Tariq Ramadan (ce dernier avouant avoir un « profond respect » pour l’islamiste dans un livre d’entretien Faut-il faire taire Tariq Ramadan ?, Aziz Zemouri, l’Archipel, 2005 ),  est le président du Conseil européen de la fatwa et de la recherche, instance juridique où siègent des figures de l’UOIF comme Ahmed Jaballah (Conseil également cité en référence sur le site internet de l’école d’imam de l’UOIF). Il déclara sur Al-Jazeera le 28 janvier 2009 qu’Adolf Hitler participe d’un châtiment divin envers les Juifs, dernier en date avant que les musulmans deviennent les acteurs du prochain châtiment :

« Tout au long de l’histoire, Allah a voulu imposer aux Juifs des hommes pour les punir de leur corruption. La dernière punition fut infligée par Hitler (…) il réussit à les remettre à leur place. Ce fut une punition divine pour eux. Le souhait d’Allah est d’amener la prochaine [punition]  par la main des croyants (…) Si Allah m’en donne la force, je voudrais aller sur la terre du Jihad et de la résistance, fut-ce en fauteuil roulant, et je tirerai sur les ennemis d’Allah, les Juifs ». source vidéo

Qaradawi est également favorable à l’exécution physique des homosexuels et des apostats, voir notre dossier sur lui.

Hani Ramadan, autre vedette des Rencontres, est le gardien du temple de l’orthodoxie islamique dans la famille. Le 10 septembre 2002, il publia  dans Le Monde une tribune libre intitulée « La charia incomprise» où il affirmait que la lapidation « constitue une punition, mais aussi une forme de purification» (sic). Ces propos devraient suffire à l’interdire de séjour sur le territoire français…on en vient à regretter Charles Pasqua qui en son temps à l’Intérieur avait interdit Qaradawi de séjour et banni ses livres au nom de la sécurité nationale.

Récemment interrogé au cours de l’émission « Sur les docks » de France Culture, Hani Ramadan affirma sans complexe la nature totalitaire de l’islam : « L’islam est une religion qui touche tous les domaines de la vie, y compris politique et économique, et ces principes, ils sont essentiels. Il n’y a pas cette séparation que l’on connait en Occident. Donc la globalité du message de l’islam est une réalité »

Hani Ramadan croit à la venue, lors de la fin des temps, du « dajjal », bête « borgne » qui viendra de l’au-delà, possédant des « pouvoirs mystérieux » (vue très longue distance, oreille bionique comme dans les séries télé…) afin de semer le désordre sur terre…voilà pour l’équilibre mental de celui qui a une réputation d’intello chez les musulmans :


Hani ramadan – le dajjal

Martine Aubry avait dragué les voix  du même public lors de ces mêmes Rencontres annuelles en pleine campagne des dernières municipales :

Samedi 1er mars 2008, 2 300 personnes répondirent à l’invitation de la Ligue islamique du nord, antenne de l’UOIF dans la région, qui invita de nombreux élus à sa deuxième « Rencontre annuelle des musulmans du nord ». L’objectif pour l’association étant de soumettre les candidats aux municipales à une série de questions afin de mesurer leur degré d’attention aux problèmes (comprendre revendications) des musulmans. Parmi les personnalités ayant répondu présent, Martine Aubry (PS), ainsi que ses concurrents d’alors  à la mairie : Sébastien Huyghe (UMP) et Jacques Richir (MoDem), le député UMP Thierry Lazaro Slimane Tir, candidat Verts à Roubaix et actuel vice-président de Lille-Métropole Communauté Urbaine.

Lors de cette soirée, les candidats  jouèrent tous de leur petite musique afin de séduire les électeurs musulmans présents dans la salle, jusqu’à promettre un « conseil des résidents étrangers » entendre un conseil municipal bis, car, selon Martine Aubry  « C’est une erreur fondamentale de ne pas avoir donné le droit de vote aux étrangers aux municipales. »

Martine Aubry prétend que  « Les musulmans qui sont là apportent un islam tolérant, ouvert. Rendons-leur cette solidarité et cette fraternité ». Vraiment ? Le président de la Ligue islamique du nord, Amar Lasfar, est pourtant un responsable de l’UOIF (comme le radical Tareq Oubrou à Bordeaux) qui a par le passé pris des positions ségrégationnistes à l’égard de la société française. Dans un entretien dans la revue Homme et migrationoumma, où en 1999 il récusait le concept de citoyenneté républicaine auquel il substituait l’appartenance à la charia serait amenée à remplacer les lois impies de la république dans des enclaves territoriales : « Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République.

Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté [1]»


Dans la même veine, avant de réorienter sa stratégie de communication, il affirma : «  L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle[2] ».

Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille-Sud, a beaucoup obtenu de la mairie socialiste ces dernières années. Ce Marocain né en 1960 a été naturalisé français en 1997, ce qui est un scandale. Il dirigea un temps la propagation de l’orthodoxie de la foi [la Da’wa, en arabe] en vue de réislamiser les immigrés de la région.

En 2004, il ouvre un lycée musulman reconnu par l’Etat, le lycée Averroès, dont les locaux se situent juste au dessus d’une mosquée. Le responsable musulman annonçait alors à la presse « C’est un grand jour pour l’islam de France et la communauté musulmane qui ont fait un grand chemin pour la réussite de ce projet. Ce lycée est aussi une vitrine, un laboratoire pour l’UOIF. ». Deux ans plus tard, un deuxième lycée sera ouvert par l’UOIF,  à Décines dans la région lyonnaise, ce qui coûtera son poste au recteur d’académie Alain Morvan, ayant osé émettre des réserves, il sera débarqué par Nicolas Sarkozy alors ministre de l’Intérieur.

Dans un document de campagne attribué à Eric Besson, intitulé L’inquiétante rupture tranquille de M. Sarkozy, alors qu’il était encore au Parti socialiste, celui qui avait pour mission de dresser un état des lieux de la situation politique laissée par l’UMP pointa le lycée Averroès comme le « premier lycée privé musulman fondamentaliste », phrase qui à l’époque créa la polémique, esquivée par une Martine Aubry qui refusa de répondre aux journalistes de 20 minutes sur le sujet. Gilles Pargneaux, premier secrétaire socialiste fédéral du Nord,  essaya d’éteindre le feu en parlant de « maladresse » et en appelant à « dissocier l’enseignement donné à Averroès et les positions de l’UOIF qui, elles, sont incompatibles avec l’esprit laïque« . Guère convaincant…

Source: Joachim Véliocas, Observatoire de l’islamisation. Février 2010. Autorisation de reproduction avec mention de la source.Auteur de L’islamisation de la France, éditions de Bouillon, 2006. Contact presse : joachim.veliocas@hotmail.fr


[1]< a> Amar Lasfar « La cité mode d’emploi », Homme et migration, n° 1218, mars-avril 1999 p.55

[2]< a> Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997

vu sur http://www.islamisation.fr/archive/2010/02/03/tariq-et-hani-ramadan-acceuillis-dans-le-palais-de-martine-a.html

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :