Francaisdefrance's Blog

31/01/2010

D’après un quotidien allemand: Le voile intégral en France occulte le vrai problème.

Et ils ont raison, les bougres. Mais en France, concernant le sujet, les tenants et aboutissants ne sont pas du domaine public… Démocratie oblige.

FDF

Dans son rapport rendu le 26 janvier, la mission d’information sur le port du voile intégral préconise son interdiction dans les services et les transports publics. Le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung doute que cela suffise à calmer un débat dont les enjeux vont bien au-delà.

27.01.2010 

Dans les rues de Marseille, deux femmes portent la burqa, décembre 2009Dans les rues de Marseille, deux femmes portent la burqa, décembre 2009

Un spectre rôde. Il porte le nom de burqa. Certes, les Français ne peuvent que l’entrevoir car seule une infime minorité (…) des musulmanes du pays porte le voile intégral, mais il fait quand même peur. D’une part, le spectacle de ces femmes voilées met mal à l’aise dans des sociétés qui reposent sur le principe qu’un citoyen libre montre son visage. D’autre part, le voile intégral est interprété comme une déclaration de guerre des islamistes. La compassion des Français pour les femmes qui portent une burqa joue aussi un rôle dans le débat. Et toutes ces raisons font que deux tiers d’entre eux se disent, selon les sondages, favorables à l’interdiction du voile intégral et qu’une mission parlementaire présente des propositions pour lutter contre ce spectre.

Est-ce donner trop d’importance à un phénomène éphémère ? En fait la burqa n’est qu’un élément d’un conflit beaucoup plus vaste : la laïcité de la société française se voit menacée par un nombre croissant de musulmans très croyants, voire radicaux. Tantôt ce sont les filles qui refusent de participer aux cours de sport, tantôt ce sont les parents qui rejettent les cours de biologie qu’ils trouvent contraires à l’islam, tantôt ce sont les maris qui exigent que leur épouse soit traitée par un médecin femme à l’hôpital.


Interdire la burqa, c’est s’attaquer à un symptôme plutôt accessoire.

Mieux vaudrait répondre à la question fondamentale de savoir dans quelle mesure on a le droit de vivre selon ses traditions et ses règles religieuses. Au cours des siècles précédents, c’est au christianisme que les sociétés occidentales se confrontaient. Aujourd’hui, c’est de plus en plus l’islam qui prend le relais. L’affaire de la burqa n’est que le coup d’envoi d’un conflit qui promet d’être long.

« La France se montre de moins en moins tolérante envers sa minorité musulmane, commente Michaela Wiegel, la correspondante à Paris du quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung. Près de six ans après l’interdiction du voile islamique dans les écoles publiques de la République, le voile intégral pourrait être banni de l’espace public – par la force d’une loi. Le projet d’interdire la burqa révèle aussi, et peut-être avant tout, l’impuissance des dirigeants politiques à prévenir la propagation d’un islam extrémiste autrement qu’en recourant à l’impératif strict de la loi. L’interdiction, qui concerne aujourd’hui 2 000 femmes environ, a valeur d’avertissement pour les quelque 6 millions de Français de confession musulmane. Il leur est clairement signifié que la France n’est pas prête à s’incliner sous les pressions d’un islam militant et à relativiser l’égalité hommes-femmes au nom de la religion. »

D’après une info de: Süddeutsche Zeitung

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :