Francaisdefrance's Blog

30/01/2010

« Islam et identité nationale », regards croisés au consulat de France à New York.

« Islam et identité nationale », regards croisés au consulat de France à New Yorkfabbio via flickr

La soirée organisée par le consulat a révélé les causes et les conséquences d’un débat toujours à vif autour de l’identité nationale ou de la burqua.

29 janvier 2010

L’ambassade de France à New York organisait mercredi 27 janvier une soirée-débat avec les chercheurs français et américain Justin Vaïsse et Jonathan Laurence, spécialistes de la thèse de l’« islamisation». Une initiative qui a déplacé les foules.

Après l’intervention du président de la République lundi 25 janvier sur TF1 et l’éditorial du New York TimesIntégrer l’islam, les défis politiques et religieux dans la France contemporaine se sont employés à démonter le mythe du « Français de papier » et de l’islamisation galopante. condamnant l’Elysée dans l’édition du lendemain, la soirée autour de l’identité nationale et de l’Islam, organisée par le consulat de France à New York, a mobilisé la communauté francophone et francophile. Invités d’honneurs, les chercheurs français, Justin Vaïsse, et américain, Jonathan Laurence, associés au centre d’études Brookings Institution et co-auteurs en 2006 du livre

Parce qu’on ne peut pas débattre sans connaître l’histoire, Justin Vaïsse est d’abord revenu sur l’histoire de l’Islam en France et sur le contexte socio-économique de crise du pays, rappelant au passage que « le débat sur l’identité nationale s’est enchevêtré dans un autre débat, celui lancé en juin dernier autour de la burqua ». Jonathan Laurence a, lui, évoqué le souvenir de l’interdiction du foulard à l’école, revenant sur le concept de laïcité cher aux Français mais mal compris des Américains.

Fustigeant le portrait du bon musulman français dressé par la secrétaire d’État Nadine Morano, qui « ignore le fait que porter un nom comme Mohamed puisse être un obstacle dans l’obtention d’un emploi », Justin Vaïsse a ensuite dénoncé les dérapages racistes et xénophobes qu’un tel débat récupéré par l’extrême-droite et le front national pouvait entraîner.

Reprenant des arguments défendus dans son ouvrage sur l’état alarmiste de l’islamisation, le chercheur français a relevé l’amalgame volontaire entre islam et identité nationale et incité à la prudence. Il a conclu qu’« une identité humiliée est une identité radicalisée ».

Source: france-amerique.com

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :