Francaisdefrance's Blog

28/01/2010

Créés pour emmerder: SOS Racisme 29 et le Mouvement des jeunes socialistes du Finistère…

Les associations-parasites s’en donnent à coeur joie. Qu’elles en profitent, ça ne va pas durer…

FDF

Sous la pression de SOS Racisme, l’UMP censure encore un de ses sites

Imprimer cet article

27/01/2010

BREST

L’UMP du Finistère avait paru faire un petit écart par rapport à la pensée unique. Il a suffi que le MJS et SOS Racisme fassent les gros yeux pour que son président se confonde en excuses.

« Depuis plusieurs semaines, la presse algérienne se fait l’écho de tensions entre la communauté chinoise installée en Algérie et la population locale. (…) Mais que les Algériens se rassurent, leurs immigrés chinois ne brûlent pas encore le drapeau national dans la rue… » Lecteurs assidus du blog de l’UMP de la deuxième circonscription du Finistère, le Mouvement des jeunes socialistes du Finistère et SOS Racisme 29 n’ont pu supporter ce tableau : ils ont porté plainte pour incitation à la haine raciale.

Le texte n’était pourtant pas très virulent – bien moins en tout cas que ceux de certains médias algériens comme Jijel Info après les graves incidents qui ont opposé immigrés Chinois et Algériens de souche à Bab Ezzouar (photo), dans la banlieue d’Alger, en août dernier. De nombreux journaux et sites web français en avaient déjà fait état avant l’UMP 29, sans susciter apparemment la même ire de la part du MJS et de SOS Racisme.

Alerté, Patrick Berthelot, président de l’UMP dans le Finistère, a fait exactement ce que n’importe quel spécialiste de la communication de crise lui aurait conseillé de ne pas faire : il a désavoué son webmestre, Jean-René Le Leannec. Il a même annoncé dans la foulée les excuses publiques réclamées par le duo socialistes-sosistes !

« Jean-René est apprécié des militants », note un ancien adhérent brestois de l’UMP. « Patrick Berthelot, un personnage secondaire arrivé à la présidence en tant que plus petit commun dénominateur*, a pris un risque pour l’UMP… ou pour son propre poste. »

L’article a été aussitôt retiré du site. On a juste oublié de supprimer aussi les commentaires des lecteurs, dont le plus éloquent tenait en deux mots : « Sans couilles ». On a aussi censuré au passage un précédent post de Jean-René Le Leannec intitulé « Les minarets en Suisse …c’est NON …et chez nous …à Barbès ? », avant de le supprimer totalement. Il avait été publié le 30 novembre 2009 sans susciter de réaction du président local de l’UMP. Il est vrai que les jeunes socialistes ne lui avaient pas dit quoi faire à l’époque.

Tant qu’ils se sentent écoutés, ils devraient aussi exiger la suppression immédiate d’un post publié le 11 décembre 2009 par le même Jean-René Le Leannec sous le titre : « L’identité nationale… déjà d’actualité le 5 mars 1969… » Il est constitué de ce texte du général De Gaulle :

« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec turbans et djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants.

Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcher de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ?

Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »

Une autre vision de « La France d’après » que celle que l’UMP veut montrer à quelques semaines des élections régionales.

* « La notoriété de Patrick Berthelot est restée confinée à la presqu’île de Crozon », écrivait Le Télégramme en 2008 lors de son accession à la présidence de l’UMP 29.

vu sur http://fr.novopress.info/47010/sous-la-pression-de-sos-racisme-lump-censure-encore-un-de-ses-sites/

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :