Francaisdefrance's Blog

28/12/2009

Mulhouse: Bientôt des cigognes sur les minarets ?

Hop’la !  Islam en Alsace : L’UOIF aura bientôt son palais à Mulhouse

La course à la construction de mosquées est devenue un vrai business commercial et politique.

Passons sur son architecture de type maçonnique. Le gigantisme inutile de cette mosquée-cathédrale (4500 m2, sauna, commerces, boucheries, écoles, parkings payants etc.) – comme son coût exhorbitant 3 500 000 € – interpelle. Surtout lorsqu’on sait que ce nouvel édifice ne correspond en rien aux besoins réels des Mulhousiens de confession musulmane. Mulhouse compte déjà 5 grandes mosquées. La ville aurait peut-être encore besoin de deux ou trois petites ou moyennes mosquées de proximité, des mosquées de quartiers, dont le coût de construction ne dépasserait pas chacune le million d’euro.

La réelle prise en compte des intérêts des musulmans de Mulhouse voudrait que ce soit donc plusieurs petites mosquées qui soient érigées et non une immense mosquée en total décalage avec la réalité du terrain. Mais il semblerait que l’intérêt des Mulhousiens ne soit pas la priorité des protagonistes en charge du dossier, puisqu’il est à déplorer :
– la mauvaise gestion financière du projet : le prévisionnel est passé du simple au double
– le mélange des genres : lieu de culte, business et politique ne font jamais vraiment bon ménage. Or, c’est précisément le cas de cette mosquée
– le
don déguisé de la ville de Mulhouse : la mairie a vendu un terrain d’une valeur de 240 000 € à l’association mulhousienne AMAL (association des musulmans d’Alsace), porteuse du projet et affiliée à l’Union des organisations islamiques de France (UOIF). La mairie a en outre décidé par la même occasion d’attribuer une subvention du même montant pour les futures activités culturelles de cette association. Cela sans aucune concertation avec les autres associations musulmanes de la ville, ni même avec la société civile qui a son mot à dire vu que l’argent qui a été donné provient en partie des impôts et taxes que chaque contribuable mulhousien verse.

Le fait que l’association « AMAL » (donc l’UOIF) devienne propriétaire privé du lieu de culte avec l’argent de tous les musulmans, qu’ils versent sous forme de dons, et de celui des contribuables est une injustice flagrante et une duperie évidente !

Plusieurs questions se posent :

Pourquoi l’association « Amal » cache aux donateurs français ainsi qu’à la ville de Mulhouse le don d’un million d’euros du Qatar reçu voilà quelques mois ? Pourquoi ne trouve-t-on aucune référence de cet important financement sur leur site Internet mosquethon.org, dont l’objet est précisément d’indiquer les montants des dons perçus et de permettre à chacun de suivre la collecte ?

Pourquoi la ville a-t-elle fait de l’UOIF un propriétaire privé ? Que se cache-t-il derrière cette manœuvre ?

Un bail emphytéotique liant la ville de Mulhouse et l’association Amal aurait dû s’imposer comme il s’était imposé pour le projet de la mosquée Koba de Mulhouse-Bourtzwiller, afin de poser des garde-fous quant à l’utilisation partisane et proprement commerciale de ce lieu privé.

La réponse coule de source : en échange d’un soutien électoraliste et de l’obtention d’une future tribune politique au sein même de cette future « mosquée-cathédrale », la ville de Mulhouse a accepté de faire de cette mosquée une propriété privée de l’UOIF, qui pourra influer sur les votes de ses grands électeurs lors des élections du Conseil Régional du Culte Musulman d’Alsace. D’ailleurs, si la surface de cette mosquée est si grande, ce n’est certainement pas pour répondre à un besoin des musulmans mulhousiens, mais plutôt pour dégager un nombre plus important de grands électeurs qui pèseront de tout leur poids au niveau du CRCM Alsace, vu que le système électoral de ce dernier est indexé sur les surfaces des lieux de culte.

Samedi 24 janvier 2009, la première pierre de la mosquée-cathédrale « An Nour » a été posée, rue d’lIlzach à Mulhouse.

Le porteur du projet est l’association AMAL (association des musulmans d’Alsace) affiliée à l’Union des organisations islamiques de France (UOIF). AMAL, ardents militants, sont les fers de lance d’une nouvelle stratégie de l’UOIF, laquelle consiste à consolider ses bases économiques, financières et politiques à travers des projets de constructions privées de lieux de culte un peu partout en France. Nous ne parlerons pas de l’idéologie que véhicule AMAL ou l’UOIF, mais nous nous contentons de décrypter, à travers l’exemple mulhousien, la triste réalité de leur jeu d’échec, de mettre en lumière leur scène théâtrale en dissipant  le brouillard artificiel qui aveugle bon nombre de musulmans et la classe politique locale et nationale.

Pour dissiper tout malentendu, nous sommes bien sûr favorables à la construction de lieux de culte dignes et décents,  répondant à des besoins réels de la communauté musulmane. Attendu que le financement des lieux de cultes n’est aucunement facilité par les différentes législations en la matière, et que par conséquence c’est surtout avec l’argent des fidèles, qui sont aussi contribuables, ou des donateurs étrangers que les mosquées de France sont construites. Particuliers et/ou commerçants, se sont surtout eux qui financent les multiples projets de construction. Encore faut-il qu’ils sachent exactement ce qu’ils financent.

Bien sûr nous ne parlerons pas des intentions sincères des donateurs, il n’est nullement question ici de s’appesantir sur ces sujets secondaires, mais bien au contraire de se focaliser sur les dessous de ce projet : ses lacunes, son rôle dans la scène politique locale, sa dimension  partisane, sa dimension commerciale, électoraliste et privée.

Non, ce projet ne fait pas l’unanimité au sein des composantes musulmanes de la ville de Mulhouse, pas plus qu’ il ne serait  retenu si nous avions demandé l’avis des financeurs potentiels, que sont en partie les contribuables mulhousiens, ou de celui du tissu associatif « musulman ».

Contrairement à ce qui est rapporté ici ou là, dans les déclarations de certains responsables politiques ou religieux, dans les médias, le projet AMAL en rebute plus d’un.

Lors de la cérémonie de la pose de la première pierre, nous avons constaté l’absence de plusieurs imams et celle d’au moins trois responsables des plus importantes mosquées mulhousiennes ainsi que leurs fidèles. Par ailleurs, des personnalités religieuses (recteurs, imams, aumôniers), diplomatiques et politiques marquèrent leurs désapprobations en boycottant l’évènement.

C’est certes un projet cultuel, culturel, commercial et politique, qui se veut celui de tous, mais dans la réalité juridique, c’est une propriété privée qui sera le bien exclusif de l’association AMAL affiliée à l’UOIF.

C’est Pierre Freyburger (parti socialiste), ancien adjoint chargé des cultes à Mulhouse, qui a en réalité porté le projet dans son entièreté et l’a défendu au sein du précédent conseil municipal (2002-2008). C’était encore le temps où l’actuel maire Jean Marie Bockel faisait partie du PS.

Il faut se replacer dans le contexte politique mulhousien pré-électoral, quelques mois avant les dernières municipales, pour bien comprendre ce fiasco. Le projet AMAL était avant tout une volonté du parti socialiste, plus que la volonté d’hommes ou de femmes politiques d’horizons divers. Le PS avait misé sur la récupération d’un prétendu électorat que pourrait rassembler l’association AMAL et son projet.

L’équipe municipale actuelle s’est trouvée devant un projet finalisé qu’elle n’a pu rediscuter, c’est pourquoi malgré ses réticences, elle s’est vu obliger de le soutenir et de « faciliter » sa mise en œuvre.

A suivre…

Source: Benabdellah Soufari, ancien président du CRCM Alsace

Et dire que l’on tague outrageusement des mosquées en France…

Filed under: immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 08:56
Tags: , ,

Puisqu’il en est ainsi, empêchons le bon déroulement des « offices religieux » musulmans dans les mosquées en France !!!


FDF

Future mosquée à Nice: « Ils » voudraient…



« Il faudrait que le projet d’une mosquée à Nice se fasse dans les deux prochaines années. »

Lundi 21 décembre dernier, Khalid Belkhadir, le représentant du Conseil Régional du Culte Musulman s’exprimait dans Nice Matin lors de son passage à la mosquée (et non « salle de prière » comme il est écrit dans un article entretenant tout au long l’ambiguïté entre les deux termes).

En des termes très choisis, enrobés de « vivrensemble » et en appelant toujours au fameux « islamdetoléranceetdedialogue », le leader musulman nous livre quelques vérités.

Quel est le poids de la communauté musulmane dans la région PACA? Avec ses 950 000 musulmans, elle est la 2ème région de France, après Paris, où la communauté est la plus implantée. Dans les A-M le nombre atteint 120 000 musulmans, dont 50 000 musulmans vivent à Nice. Pour pratiquer notre culte, il existe 197 salles de prière en PACA.

Où en est le projet d’une mosquée à Nice? D’une situation de blocage, nous sommes passés avec le ministre-maire Christian Estrosi à des réunions de travail. Le projet avance donc. Mais les choses doivent se faire sans trop de bruit pour éviter les incompréhensions.

Il faudrait que le projet d’une mosquée à Nice se fasse dans les deux prochaines années.

nice-matin-mosquee-2ans

Source : Ligue du Sud

27/12/2009

LE dhimmi du jour: Jean-Jacques Benoit (ou Ben Oït???), maire de Pessac…

Scandaleux : à Pessac, la mairie donne un local municipal pour servir de mosquée.

26 décembre 2009

Evidemment, ce cadeau est enrobée dans un caramel de verbiage creux et de mots vidés de leur sens. Il faut bien donner quelques couleuvres à avaler à ses administrés. Faisant dire avec maestria aux mots le contraire de ce qu’ils signifient, le maire socialiste voit dans cette action “un engagement laïc“, et s’autocongratule de  faciliter la pratique des cultes « sans la subventionner. C’est la pratique laïque de la République». De l’art de prostituer les principes républicains et de contribuer à l’islamisation du territoire en se faisant passer pour un ardent défenseur de la laïcité. Car les faits sont là : la mairie donne aux musulmans un local municipal qui leur servira de . Une nouvelle étape est franchie. Jusqu’où les fossoyeurs de la loi de 1905 sur la laïcité iront-ils ?

jean-jacques benoît maire de pessac

PESSAC, MUSULMANS. Le maire va proposer au Conseil municipal de transformer l’ancien local d’une entreprise en centre culturel avec lieu de prière, dans l’esprit d’ouverture d’Averroès.

Jean-Jacques Benoît ne prononce pas le mot et la délibération, qui sera proposée ce soir en Conseil municipal, parle d’un « centre culturel musulman ». Son contenu sera aussi cultuel : « Il y aura effectivement un lieu de prière », précise le maire de Pessac.

Les musulmans le réclament depuis plusieurs années, notamment à travers deux associations (voir encadré). Jusqu’à présent, elles n’ont pu bénéficier que de prêts de salles pour la prière du vendredi et le Ramadan, dans les quartiers de Saige et de la Châtaigneraie, où se concentre une bonne partie de la population concernée. Or, le projet se situe aux Échoppes, avenue Jean-Jaurès (route d’Arcachon), côté Bordeaux-Talence.

« Parce que nous avions l’opportunité de récupérer un local appartenant à la mairie, dans ce centre d’activités, après le départ d’une entreprise », justifie M. Benoît. « C’est provisoire. Nous avons toujours l’intention de créer un lieu pour les musulmans, sur le site Jean-Cordier. Mais cela ne pourra se faire avant plusieurs années. »

La mairie ne possède qu’une partie des Échoppes : « Nous avons informé les copropriétaires. » Les premiers voisins seront des entreprises, au bord de cet axe, « bien desservi par les transports en commun », souligne l’élu.

Le nom envisagé est tout un symbole : Averroès. L’histoire a retenu l’esprit de tolérance de ce philosophe, théologien, scientifique musulman arabo-andalou du XIIe siècle. Ce n’est donc pas un hasard si on trouve la notion de « passerelle » dans la convention que la mairie signera avec les associations utilisatrices. Elle s’inspire de celle que la ville de Rennes a adoptée en 2006.

Échanges, cultures, contacts, débats, initiatives citoyennes, connaissances et reconnaissance mutuelle… « Il faut que ce lieu soit ouvert aux non-Musulmans », poursuit Jean-Jacques Benoît qui voit dans la démarche municipale, un engagement laïc. La délibération reprendra d’ailleurs les principes de la loi de 1905, dont la « liberté collective d’exercice du culte ».

Pour le maire, la convention doit synthétiser les « droits et des devoirs » de chacun. Mais la ressemblance avec le débat sur l’identité nationale s’arrête aux mots : « Nous n’avons pas choisi le contexte. La volonté de Pessac est que chacun trouve sa place et il serait dramatique qu’on s’arrête sous prétexte d’un discours du président Sarkozy ou d’un referendum suisse. » Jean-Jacques Benoît souhaite seulement faciliter la pratique des cultes quels qu’ils soient… « Sans la subventionner. C’est la pratique laïque de la République. »


Source: Bivouac-ID

Commentaire de Mahmoud le fanatique…

Sacré Mahmoud! Tu ne fais que renforcer, part tes propos que je relate plus bas, mon idée déjà bien établie des fanatiques que sont les musulmans…
FDF

« Auteur : mahmoud (IP : xx.xxx.xxx.xxx , xx.xxx.xxx.xxx)
Adresse électronique : mustophe@hotmail.com
Adressse URL :

Commentaire :
« le coran est un livre très puissant, digne de respect, il ne peut etre écrit par un humain. les mots du coran  percent l’obscurité et incitent la réflexion.
c’est un texte au delà du temps au delà des lieux et au delà des petites tetes »
PS: j’efface ton adresse IP (merci quand-même, je l’ai mise de coté…) mais je laisse apparaître ton adresse mail. Normalement, tu devrais avoir du courrier…
FDF
Re-PS: je te pourrielle de mon blog; pas de temps à perdre avec des malades mentaux comme toi…
Une petite dernière photo: c’est en Iran. Ces types sont pendus au nom du coran

26/12/2009

Chrétiens en terre d’islam : le temps des souffrances…


26 décembre 2009

Un article Valeurs Actuelles (extrait)
disponible en intégralité sur www.valeursactuelles.com

La situation des chrétiens se dégrade dans les pays musulmans. Ils n’ont souvent le choix qu’entre l’exil et la “dhimmitude”, qui fait d’eux des citoyens de second rang.

Célébrer Noël dans la discrétion. C’est ce que vient de demander l’évêque chaldéen de Bassorah à ses fidèles, et ce que s’apprêtent à faire tous les chrétiens d’Irak. Le 15 décembre, deux attentats perpétrés à Mossoul, dans le nord du pays,ont fait 4 morts et 40 blessés. Une voiture piégée a explosé devant une église syriaque orthodoxe. Quelques instants auparavant, trois bombes artisanales avaient éclaté devant l’église syriaque catholique de l’Annonciation. Le 26novembre, deux autres engins avaient endommagé les locaux du couvent Sainte-Thérèse,où vivent six religieuses, et détruit l’église chaldéenne Saint-Ephrem. En mars 2008, l’archevêque chaldéen de Mossoul, Mgr Rahho, avait payé de sa vie sa foi chrétienne. Les trois diacres qui l’accompagnaient ont eux aussi été assassinés.

Mossoul demeure un bastion islamiste d’Al-Qaïda. Mais les chrétiens ne meurent pas seulement en Irak. Au Pakistan, sept chrétiens ont été tués à Gojra, le 1er août, par des musulmans qui les accusaient d’avoir profané le Coran. Une église et quarante maisons ont été incendiées. Dans un pays très majoritairement musulman, la loi contre le blasphème, adoptée dans les années 1980, « fait de plus en plus de victimes », constate l’association Aide à l’Église en détresse (AED) dans son rapport sur « la liberté religieuse dans le monde » (2008) : les injures contre le Coran sont passibles de l’emprisonnement à vie, les délits envers le prophète Mahomet, de la peine de mort.

Au Soudan, si les habitants des régions du Nord sont soumis à la charia, ceux du Sud, chrétiens ou animistes, bénéficient en principe de la liberté religieuse. Mais ils subissent des persécutions dont le récit suscite la stupeur : « Le 13 août, des rebelles sont entrés dans l’église de ma paroisse pour prendre plusieurs fidèles en otages. Au cours de leur fuite dans la forêt, ils ont tué sept d’entre eux. Ils les ont crucifiés à des arbres », a raconté sur Radio Vatican Mgr Kussala, évêque du diocèse de Tombura Yambio. Certains de ces rebelles,qui reçoivent l’aide du gouvernement de Khartoum, « ont été formés par Al-Qaïda en Afghanistan. Ils sont contre notre Église, leur but est de terroriser les chrétiens », explique-t-il.

De nombreux crimes sont commis contre les chrétiens chaque année, presque partout dans le monde. Selon l’agence Fides, vingt missionnaires ont été assassinés en 2008 : un archevêque, seize prêtres, un religieux et deux volontaires laïcs. Cette année, le père Louis Blondel, 70 ans, a été tué le 7 décembre en Afrique du Sud (…) Lire la suite

Source: www.valeursactuelles.com

Via NOVOPRESS

La burqa et le cercle des idiots…

Filed under: coran,halal,immigration,islam,islamisation,musulmans,ramadan — francaisdefrance @ 19:16
Tags: , , ,

26.12.09
Le coran est en fait au distillé au goût de chacun (puisque les musulmanes n’ont pas droit de l’ouvrir). Ca arrange bien les « mâles » musulmans…
FDF

« La burqa se multiplie dans l’espace public français et européen. Elle a le don d’irriter et affecte même les libéraux du multiculturalisme anglo-saxon. Cette disparition de la face affole. Le critère d’une identité franche disparaît. Comment respecter l’intégrité du corps ? La conquête séculaire de l’habeas corpus n’exige-t-elle pas un visage et un corps visibles, reconnaissables par l’accord du nom et de la face pour que sans équivoque fonctionnent l’état civil et le pacte démocratique ?

L’éclipse de la face occulte la lumière du visage, où se reconnaît l’épiphanie divine qui a inspiré l’esprit et le coeur en islam. Les soufis voyaient le signe de Dieu dans le miracle de la face humaine, surtout lorsqu’elle se pare de beauté féminine. On remonte ainsi, de visage en visage, du visible à l’invisible, de l’humain au divin, selon la parole prophétique (reprise de la Bible) disant que l’homme a été façonné à l’image de Dieu. « Tout est périssable, ne perdure que la face de Ton seigneur » (Coran LV, 26-27) : ainsi la pérennité de la face divine en tant qu’absolu reflète sa trace sur le support que lui tend tout visage humain.

Le voilement du visage par un tissu aussi noir que la robe qui enveloppe la Kaba (robe appelée aussi burqa) dessaisit l’humain de la franchise qu’exigent le politique et l’esthétique comme l’éthique ou la métaphysique. C’est un masque qui annule le visage, dérobant les intensités de l’altérité qu’Emmanuel Levinas a saisies et dont nous recueillons les rudiments dans la millénaire tradition islamique, qui a médité le franc face-à-face avec le divin où s’éprouve la singularité humaine.

Le visage couvert est retiré de la circulation urbaine comme de la relation intersubjective ou mystique. Aboli le visage qui est, encore selon Levinas, « le lieu d’une ouverture infinie de l’éthique ». Le niqab ou la burqa, extension du hidjab, est un crime qui tue la face, barrant l’accès perpétuel à l’autre. C’est un tissu qui transforme les femmes en prison ou en cercueil mobile, exhibant au coeur de nos cités des fantômes obstruant l’entrée aux vérités invisibles du visible.

Le niqab vient d’être interdit dans les espaces scolaires et universitaires d’Al-Azhar au Caire, la plus haute institution sunnite. Son patron, M. Tantawi, a rappelé que le niqab n’est pas une obligation divine, une farîd’a, ni une disposition cultuelle, une ibâda, mais une âda, une coutume. Et le mufti d’Egypte, Ali Juma, confirme cette assertion : il s’agit d’une coutume arabique antéislamique que l’islam est en mesure de dissoudre.

Ces arguments islamiques peuvent être exploités si la commission parlementaire se décide pour une loi interdisant le port du voile intégral. Je n’évoquerai pas la difficulté de la mise en pratique d’une telle loi. Je voudrais seulement répondre aux objections de juristes quant à la liberté de l’individu et au respect de disposer de son corps comme il l’entend. C’est que les porteuses de burqa se réclament de ce principe tant en France qu’en Egypte. Il me paraît pertinent de ne pas céder sur ce point comme le font les juristes qui nous demandent d’abandonner ce principe et de se réfugier derrière la dignité et surtout l’égalité, également juridiquement opératoires.

Mais, pour la liberté, je voudrais reprendre la définition humoristique de la démocratie par l’Américain Marc Twain. La démocratie repose sur trois facteurs : « La liberté d’expression, la liberté de conscience et la prudence de ne jamais user de la première ni de la seconde. » J’interprète cette prudence avec Eric Voegelin comme la sagesse de ne pas user de ces droits sans conditions. Et je m’appuie, avec le même politologue germano-américain, sur la courtoisie nécessaire au fonctionnement de nos sociétés. « Quiconque a une idée fixe et cherche à l’imposer, c’est-à-dire quiconque interprète la liberté d’expression et la liberté de conscience en ce sens que la société doit se comporter de la manière qu’il juge bonne, n’a pas les qualités requises pour être citoyen d’une démocratie. » Un tel problème est déjà traité par Aristote autour de la statis (la crise qui provoque une discorde) : si je m’obstine à suivre mon opinion, une contre-statis peut être enclenchée, et le désordre s’instaure. Telle serait notre réponse sur la liberté individuelle réclamée par les porteuses de burqa.

Quant à la dignité de la femme et à son égalité, incontestablement la burqa les malmène. Celle-ci procède de la prescription du voile et la radicalise. Il n’y a pas de différence de nature mais de degré entre burqa et hidjab, lequel est déjà une atteinte à l’égalité et à la dignité partagées par les sexes. Les réformistes qui, en islam, ont prôné le dévoilement des femmes depuis la fin du XIXe siècle, organisent leur plaidoyer sur ces trois principes (liberté, égalité, dignité).

L’atteinte à l’égalité est manifeste dans le verset coranique constituant une des références scripturaires à l’origine du voile : le verset 31 (sourate XXIV) crée la dissymétrie au détriment des femmes pour ce qui a trait au désir et à la séduction propageant la sédition. Cette séquence appelle à la vertu, à la pudeur ; elle s’adresse aux « croyants et aux croyantes », à qui il est demandé au verset 30 de « baisser le regard » et de « préserver leur sexe ».

Cependant est ajouté un supplément de vigilance aux femmes (d’où la dissymétrie) que les jurisconsultes invoquent pour commander le voile. Alors que le verset peut être entendu autrement, la pudeur demandée aux femmes se limitant à couvrir leur buste. La lecture consensuelle des docteurs révèle l’état anthropologique patriarcal qui attribue aux femmes l’origine de la séduction alliée de la sédition.

Or rien, ni psychologiquement ni dans l’économie sexuelle, ne légitime l’attribution de ce supplément aux femmes, pas même la vérité de leur différence sexuelle attestée biologiquement et confirmée par la psychanalyse. Il s’agit là d’une vision phallocratique dépassée par l’évolution anthropologique des sociétés modernes encadrées par un droit confirmant l’égalité et la dignité que partagent les humains sans discrimination de sexe. »

1 | 2 | suivant
Source: lemonde.fr

Racaille et procavocation: Démantèlement d’un réseau de revente de voitures de luxe en Seine-Saint-Denis.

Filed under: immigration,racaille — francaisdefrance @ 11:01
Tags: , , ,

J’évoquais ce « problème » récemment sur ce blog… On m’a pris pour un con…

FDF

70 fausses cartes grises…


Un réseau de revente de voitures de luxe volées a été démantelé début décembre en Seine-Saint-Denis, selon le parquet de Bobigny, confirmant une information de RTL.
Le parquet a confirmé l’arrestation de douze personnes, parmi lesquelles des fonctionnaires du service des cartes grises de la préfecture de Seine-Saint-Denis, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en mars 2009.

Complicité

Selon RTL, près de 70 fausses cartes grises ont été émises avec la complicité des agents de la préfecture.
Le parquet n’a pas souhaité communiquer davantage sur l’affaire toujours en cours d’investigation. (Tu penses…).

Source: 20minutes.fr

IL SERAIT GRAND TEMPS QUE L’ISLAM S’EXPLIQUE SUR LE CORAN !

Filed under: dhimmitude,immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans,ramadan — francaisdefrance @ 09:48
Tags: , ,

LA FACE CACHÉE DU CORAN

Les Occidentaux, en état de capitulation préventive face à l’Islam, aiment à se dire que le Coran n’est ni plus ni moins violent que la Bible… peut-être.
À la nuance prés que la Bible est une histoire  humaine et que bien peu de Chrétiens la prennent au pied de la lettre tandis que le Coran est mot pour mot un manuel des commandements d’Allah, figés pour l’éternité,  à prendre ou à laisser.
S’il existe des Musulmans plus ou moins modérés, en fait de plus ou moins bons Musulmans,  il n’y a qu’un Islam, et il est terrible.
Recep Tayip Erdogan a mis les points sur les I à Chicago le 21 aout 2007:
“Vous parlez “d’Islam modéré”? Cette expression est exécrable, elle est une offense et une insulte à notre religion. Il n’existe pas d’Islam modéré et d’Islam immodéré. L’Islam est l’Islam, un point c’est tout.”
Un Musulman modéré ne pourrait être qu’un Musulman qui ne reconnaît que le Coran pacifique, le Mecquois, et rejetterait définitivement le Coran exterminateur, le Médinois. Pareille attitude serait totalement hérétique parce qu’exactement contraire aux commandements d’Allah, Allah qui a bel et bien déclaré que les versets sanguinaires de Médine abrogeaient les versets tolérants de La Mecque.
Notons que pour embrouiller encore davantage l’Occidental, le Coran ne se présente pas dans l’ordre chronologique des révélations d’Allah, mais dans celui de la longueur décroissante des sourates. Dans ce qui suit l’ordre des sourates sera référencé tel que reconstitué par les « savants » de l’Islam.
Voyons voir !
La Mecque, en l’an 610, est déjà une ville sainte où les caravanes de pélerins polythéistes qui viennent adorer la Kaaba font les choux gras du commerce local. L’apparition d’un petit prophète qui prêche un monothéisme de son cru et vitupère les idolâtres est donc mal vue par les marchands qui craignent pour leurs affaires.
Le pauvre Mahomet ne peut donc que garder profil bas et se plier au précepte bédouin “Baise la main que tu ne peux pas encore couper”….
Ainsi ce verset invitant à boire un bon coup:
“Et des fruits du palmier et de la vigne vous tirez une boisson enivrante et une nourriture excellente. Il y a en cela une leçon pour des gens qui raisonnent.” [16:67-70eme]
Ou celui-ci qui prescrit la tolérance envers Juifs et Chrétiens :
“Ne discutez avec les gens des Écritures que de la manière la plus courtoise, à moins qu’il ne s’agisse de ceux d’entre eux qui sont injustes. Dites-leur : «Nous croyons en ce qui nous a été révélé et en ce qui vous a été révélé. Notre Dieu et le vôtre ne font qu’un Dieu Unique et nous Lui sommes totalement soumis.” [29:46-85eme]
Toutefois, suite à une chicaya avec son oncle Abû Lahab, boutiquier, Mahomet commande à Allah une sourate à son usage personnel qui en dit long :
“Que périssent les deux mains d’Abû Lahab et que lui-même périsse – Ses richesses et ses œuvres ne lui serviront à rien – Il sera brûlé dans le brasier de l’Enfer – de même que sa femme, la porteuse de bois – à son cou sera nouée une corde de fibres bien rugueuses.” [111-6eme révèlée]
En 622, chassé de la Mecque par les commerçants excédés, il s’établit à Médine, point de passage stratégique sur la piste qui  mène à La Mecque. L’endroit est idéal pour une reconversion en pilleur de caravane  et chef de bande. On se doute que les pacifique versets mecquois ne sont désormais plus la tasse de thé du Prophète. Il va donc demander à Allah de lui arranger lui ça. Aussitôt dit aussitôt fait et Allah déclare s’arroger le pouvoir de modifier le Coran à sa guise :
“Si nous abrogeons un verset ou si nous le jetons dans l’oubli, Nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sais-tu pas qu’Allah est omnipotent?” [2:106-87eme révèlée]‘
“Dans l’oubli”  mais non aux oubliettes car les versets abrogés [mansûkh] ne sont pas retirés du Coran et seuls les Musulmans savent qu’ils sont en réalité annulés par les nouveaux versets [nâsikh] qui les contredisent. En conséquence, les versets tolérants du Coran de La Mecque, celui précisément que les Musulmans nous récitent à plaisir pour nous montrer à quel point l’Islam est pacifique, sont bel et bien nuls et non advenus, abrogés par ceux du Coran de Médine, le Coran totalitaire qui définit l’Islamisme, qui est simplement la doctrine politique, juridique et sociale de l’Islam!
…et n’est pas innocent le fait que l’An I de l’Islam soit daté de l’Hégire, l’émigration de Mahomet à Médine, faisant ainsi peu de cas de la période mecquoise.
Et changement il y va y avoir!
Finis les bons coups :
“Ô vous qui croyez ! Les boissons alcoolisées, les jeux de hasard et les flèches divinatoires ne sont autre chose qu’une souillure de Satan. Fuyez-les ! Vous n’en serez que plus heureux.” [5:90-112eme]
Terminée la grande religion de tolérance et de paix :
“Lorsque vous rencontrez au combat ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions” [47:4-95eme]
Fini l’amour, place au sadisme:
“Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage! [4:56-92 eme]
Malheur aux ennemis d’Allah :
“La seule récompense de ceux qui font la guerre à Allah et à Son Prophète, et qui provoquent le désordre sur la Terre, est qu’ils soient mis à mort, crucifiés ou amputés d’une main et d’un pied par ordre croisé, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera une dégradation pour eux, dans ce monde, en plus du terrible châtiment qui les attend dans la vie future.” [5: 33-112 eme ]
“Mort aux Idolâtres” commande le Verset de l’Épée dans l’avant-dernière sourate du Coran, verset qui est censé abroger à lui seul 124 versets pacifiques de La Mecque:
“Et lorsque les mois sacrés sont passés, alors tuez les Idolâtres où que vous les trouviez, et capturez les et assiégez les, et tendez leurs des embuscades. Mais s’ils se repentent et accomplissent et donnent la Zakaah, alors laissez-leur la voie libre. Vraiment, Allah est Pardonneur, et le Plus Miséricordieux” [9:5-113 eme]
Mais il n’y a qu’un pas de la chasse aux Idolâtres à celle des Gens du Livre, Juifs et Chrétiens,! Ce pas est franchi dans le verset 29 de cette même 9eme sourate révèlée peu avant la mort de Prophète en 732. C’est le dernier ordre de Mahomet, son testament, celui qui lance les cavaliers d’Allah à l’assaut du monde civilisé :
“Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier , ceux qui ne s’interdisent pas ce qu’Allah et Son Prophète ont déclaré interdit, ceux qui parmi les Gens du Livre ne pratiquent pas la vraie religion. Combattez-les jusqu’à ce qu’ils versent la Jizyah avec pleine soumission, et se sentent humilié en toute humilité!” [9:29-113eme]
Quant à la derniere sourate elle se contente de décrire la conversion de l’humanité entière à l’Islam , l’avènement du Grand Califat:
“Quand viendra le secours d’Allah et la victoire … Que tu verras les gens rentrer en masse dans la religion …glorifie par la louange ton Seigneur et demande pardon …“
Et jusque là aucun répit n’est possible pour les combattants du djihad.
Cent ans plus tard l’invasion fut arrêtée à Poitiers…. donnant à l’Europe un répit d’une douzaine de siècles.
Je les entends déjà ceux qui vont dire “Oui mais dans l’immense majorité, le milliard et demi de Musulmans est constitué de braves hommes “.
N’en doutons pas.
Mais le SS Fritz était sans doute lui aussi un brave homme, mais un brave homme fanatisé au service d’une idéologie d’extermination.
Il serait donc grand temps pour nous-autres Occidentaux que les Musulmans explicitent leur position autrement qu’avec les raisonnements spécieux des Ramadan et des Alaoui.
On trouvera un exposé d’1h39 sur la réalité du Coran dans une video faite par d’ex-musulmans à l’adresse:
http://chantducoq.blogspot.com/2009/12/minarets-mosquees-et-islamisation.html
Merci de cet excellent billet et commentaire sur ce blog de: http://chantducoq.blogspot.com
FDF

25/12/2009

Racaille: comment il faut « négocier » avec eux…

Filed under: immigration,racaille — francaisdefrance @ 23:46
Tags: ,

Lire:  http://www.dailymotion.com/video/x1p2ml_racaille-93_news

« Ils » ne comprennent que la violence? Et bien soyons de bons pédagogues…

FDF

Félicitations aux autorités !!!

Islam – Appel à la prière : après Beringen voici la Suède…

A la suite de demandes similaires en Allemagne et en Belgique, c’est au tour de la Suède d’être saisie de demandes d’appel sonore à la prière. La mosquée demande l’autorisation du vendredi pour commencer, mais espère que dans le futur elle pourra s’étendre à tous les jours de la semaine.

Les représentants de la mosquée de Botkyrka, dans la banlieue sud de Stockholm, ont demandé l’autorisation de lancer l’appel à la prière du vendredi depuis leur minaret.La commune ne s’en vante pas trop, pour ne pas faire de vagues, mais nous sommes assez certains que nous obtiendrons l’autorisation“, dit Ismail Okur, président de l’association musulmane à Botkyrka, où dominent les ressortissants d’origine turque qui, jusqu’à récemment, constituaient la majorité des musulmans du pays.

La demande, antérieure au vote des Suisses lors du référendum d’initiative populaire du 29 novembre qui a interdit la construction des minarets, n’a éveillé l’attention des médias suédois que ces derniers jours. C’est la première fois qu’une telle demande est faite en Suède.

Nous avons confiance en la Suède“, déclare Ismail Okur. La mosquée de Botkyrka, inaugurée en 2007, dispose déjà d’un minaret, le plus haut des cinq construits en Suède, de 32 mètres de hauteur. Aujourd’hui, l’appel à la prière se fait uniquement à l’intérieur de la mosquée. “Pour nous, musulmans, l’appel à la prière est important, c’est une partie de notre culture.”

Selon le Conseil musulman de Suède, six nouvelles mosquées avec minaret sont planifiées dans le royaume scandinave. Différents sondages publiés ces jours-ci indiquent qu’environ la moitié des Suédois sont favorables aux minarets tandis qu’un quart d’entre eux veulent les interdire. L’opposition la plus forte se trouve dans la région de Malmö, la métropole du sud du pays, où se concentre également une importante population immigrée.

En Suède, les réactions de condamnation du résultat du référendum suisse avaient été assez unanimes
à l’exception de celle du parti d’extrême droite Sverige Demokraterna (”Les Démocrates de Suède”), qui s’était félicité du choix suisse. “Les minarets sont l’un des symboles les plus explicites du multiculturalisme ainsi que de l’islamisation de l’Europe”, avait déclaré son président, Jimmie Akesson. Il y a quelques mois, M. Akesson avait écrit dans une tribune publiée dans la presse que les musulmans représentaient, aujourd’hui, la plus grosse menace contre la société suédoise. Ce parti espère faire son entrée au Parlement suédois pour la première fois à l’automne 2010, ce qui semble plausible au vu des sondages de ces derniers mois.

Les responsables de la mosquée de Botkyrka ne sont toutefois pas très inquiets. Ils constatent que leur mosquée n’a jamais été menacée ni vandalisée. Et ils ont déclaré, dans le journal Dagens Nyheter, qu’ils ne trouvaient pas qu’un quart d’opposants aux minarets était un chiffre particulièrement préoccupant. “Nos membres pensent que la Suède est le meilleur pays d’Europe pour les musulmans“, affirme M. Okur.

Source: http://reconquista.blogvie.com

Le nombre de musulmans vivant en Suède se situe entre 100 000 et 350 000, selon les estimations, pour une population totale de neuf millions d’habitants. Selon l’islamologue Jan Hjärpe, les pratiquants ne représenteraient toutefois pas plus de 2 % des musulmans suédois, soit une proportion équivalente à celle des chrétiens pratiquants.

Burqa : 5 raisons de ne pas légiférer…

Filed under: invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 23:21
Tags: , , , ,
25 Décembre 2009

burqa.jpg

Bien sûr, la burqa (ou le niqab, ou tout voile intégral se réclamant d’un Islam dévoyé) est le symbole de l’obscurantisme et d’une vision totalement opposée à celle qui fonde notre société française. Mais légiférer, comme le propose Copé, ne sert à rien.

1- C’est ce que cherchent ces provocatrices, être victimisées, remarquées et acquérir une telle importance qu’elles nous obligent à édicter une loi, alors qu’il s’agit dans les faits d’un mouvement très marginal. Promulguer une loi serait une victoire pour ces extrémistes musulmans minoritaire.

2- Interdire le voile intégral ne va pas interdire l’intégrisme, le but à rechercher c’est que ces femmes aient envie de retirer leur voile d’elles même. L’interdiction risque au contraire de renforcer leurs convictions.

3- Une interdiction est difficile à mettre en place : si une femme en burqa se fait interpeller, quelle va en être la conséquence ? va-t-elle être dévoilée de force au risque de créer un trouble à l’ordre public ?

4- Cette tension risque de créer un mouvement anti-français dans le monde arabe (avec le soutien des wahhabistes d’Arabie). Ceux qui pensent qu’on en a rien à faire des arabes risquent de s’en mordre les doigts un jour. Ce n’est pas de cette façon qu’on peut combattre ces extrémistes, ils recherchent l’affrontement direct et c’est leur rendre un grand service que de le provoquer. Eux sont des fanatiques et pas nous, c’est un avantage en leur faveur.

5- C’est faire le jeu de Sarkozy qui avait évoqué le problème au congrès de Versaille (là où n’auraient dûs être évoqués que les problèmes majeurs de notre société), et l’a remis sur le devant de la scène récemment. Pourquoi ? Ce n’est pas innocent mais c’est une manoeuvre politique du même ordre que le débat sur l’identité nationale. Une façon bien sarkozienne de diviser l’opinion et de souffler sur des braises, alors que le rôle d’un président serait plutôt de chercher l’apaisement de la société.

Le mépris et l’indifférence sont les peut-être les meilleures réponses à offrir à ces provocations. La liberté de nos belles concitoyennes serait en retour l’exemple que nous devrions offrir à ces bigots égarés sur la route de la religion, si la violence conjugale n’était pas un fléau de notre société. Sommes nous si bien placé pour donner des leçons de vertu, que ce soit en ce qui concerne la condition féminine ou la parité ? C’est une autre question.

Manuel Valls, qui n’en loupe pas une, est bien entendu pour cette loi, comme il est pour l’envoi de renforts en Afghanistan. Il s’aligne sur les positions les plus extrêmes de Sarkozy, comme à son habitude. Je m’interroge sur le cas de Valls. Est-il réellement stupide, ou tout à fait pervers ? J’attends encore un peu pour me forger une opinion, mais la lecture de son blog ne me permet pas de trancher tout de suite.

Un article du Rimbusblog

Le dhimmi du jour: Arnauld Chillon, curé-doyen de Mons-en-Baroeul et de Villeneuve-d’Ascq.

Filed under: dhimmitude,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 23:12
Tags: , , ,

24.12.2009

Réveillon de Noël. Parce que cet événement reste une fête religieuse, de nombreuses personnes se sont retrouvées dans les églises pour célébrer ensemble ce moment. L’église Saint-Sébastien d’Annappes a vécu un événement unique ce soir là.

Arnauld Chillon, curé-doyen de Mons-en-Baroeul et de Villeneuve-d’Ascq s’est associé à Ahmed Miktar, Imam de la Mosquée de Villeneuve d’Ascq, pour lire une déclaration commune avant la messe. Morceau choisi : « En cette fête de Noël, en ces jours de fin d’année, nous nous engageons à cultiver la bienveillance entre nous, nous voulons continuer de nous connaître et d’apprendre les uns par les autres ». La suite, pour un beau moment de partage, dans la plus grande tradition de Noël.

D’après une info de:  lavoixdunord.fr

« Religion » de tolérance: Aubagne : l’examen d’une jeune femme voilée dégénère.

Filed under: coran,immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 23:00
Tags: , ,

« Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s’éloignant de leurs textes tandis que l’islam le fut en se rapprochant des siens…

Eric Conan

mercredi 23 décembre 2009

Il était 20h30, lundi soir, lorsque la situation aux urgences de l'hôpital d'Aubagne s'est aggravée.

Il était 20h30, lundi soir, lorsque la situation aux urgences de l’hôpital d’Aubagne s’est aggravée.

Photo Carole Barletta

Depuis qu’il a été interpellé, lundi soir, Soufiane, 32ans, n’a de cesse de nier les faits qui lui sont reprochés. Les policiers du commissariat d’Aubagne multiplient les auditions. Ils ont entendu et réentendu les divers acteurs de cette scène d’un triste genre nouveau : le « diktat » imposé aux services médicaux par un ou plusieurs patients.

20h30. Soufiane, un Français domicilié à Marseille dans le quartier de Saint-Marcel (11e), se présente aux urgences de l’hôpital d’Aubagne. Il est accompagné de son épouse voilée, âgée de 24 ans, de nationalité marocaine, titulaire d’une carte de séjour. Soufiane explique d’emblée qu’il entend absolument assister à l’examen de sa femme.

Une infirmière, dite d’orientation et d’accueil, lui répond alors qu’il n’en est pas question, conformément à la pratique hospitalière. Il porte aussitôt un coup au visage de l’infirmière. L’homme sera maîtrisé et interpellé. Il est, depuis, placé en garde à vue. Entendu sur les raisons de son geste, il n’a pas mis en avant hier d’argument d’ordre religieux. L’infirmière a été entendue. Elle n’a pas livré la même version que le mis en cause et a fait l’objet d’une incapacité totale de travail (ITT) d’un jour.

Elle aurait toutefois pu reprendre le travail dès hier. À l’hôpital d’Aubagne, on indique que le mis en cause aurait mis en avant le fait que sa femme ne parlait pas le français pour justifier sa demande péremptoire d’assister à l’examen médical. La victime, âgée de 32ans, a décidé de déposer plainte « avec le soutien de l’établissement hospitalier ».

La femme du gardé à vue doit être réentendue, de même que le médecin de garde lundi soir. De mémoire policière, on n’a pas souvenir d’avoir connu pareil événement de violences dans le département sur fond de « voile à l’hôpital ».

Le mis en cause, déjà connu des services de police pour une affaire d’aide au séjour irrégulier en 2008, doit être déféré aujourd’hui au parquet de Marseille pour « violences volontaires sur personne chargée d’une mission de service public ». Il encourt à ce titre jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Source: laprovence.com

24/12/2009

La racaille fête Noël: deux adolescents poignardés à Sarcelles.

Filed under: immigration,racaille,racisme,Uncategorized — francaisdefrance @ 14:37
Tags: ,

Sarcelles, Villiers le Bel, faut pas demander d’où ils sont issus, ces « jeunes »…

FDF

« L’un d’entre eux, âgé de 17 ans, est dans un état grave mais ses jours ne seraient pas comptés. Les agresseurs sont toujours en fuite.

Deux adolescents ont été blessés mercredi, dont un grièvement, lors d’une rixe à coups de couteau près d’un arrêt de bus dans une rue de Sarcelles (Val d’Oise), a-t-on appris ce jeudi de sources concordantes confirmant une information de RMC.

Les faits se sont déroulé vers 15H00, « rue Brossolette« , une rue commerçante de Sarcelles, selon une source policière. « Il s’agit d’une rixe au sortir d’un bus », a ajouté cette source.

Deux adolescents de Villiers-le-Bel (Val d’Oise) qui attendaient le bus ont été agressés par plusieurs autres qui venaient de descendre d’un bus.

Une des victimes âgée de 17 ans a été grièvement blessée au thorax. L’adolescent a été héliporté par les pompiers vers l’hôpital du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine), a précisé le Codis 95. Sa vie ne serait pas en danger, selon une source policière.

La deuxième victime, âgée de 15 ans, a été blessée à la main et hospitalisée à Gonesse (Val d’Oise).

Les agresseurs sont toujours en fuite. Selon les premiers éléments de l’enquête les deux adolescents auraient été agressés par des jeunes de Sarcelles parce qu’ils venaient de Villiers-le-Bel…

La sûreté départementale est chargée de l’enquête. »

Source: lexpress.fr

Le voile intégrale fait bien partie de l’ISLAM ! (Vidéo)

Filed under: coran,immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 13:55
Tags: , ,

Lire:


Le voile intégrale fait bien partie de l’ISLAM !

Il n’y a pas autre-chose de plus urgent, à faire pour la sécurité de la République???

Filed under: immigration,islam,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 13:42
Tags: ,

Castres. Mosquée : les gros moyens pour l’enquête

La porte de la mosquée de Castres profanée.

Le moins que l’on puisse dire c’est que la police et la justice prennent très au sérieux l’enquête sur la profanation de la mosquée de Castres il y a une dizaine de jours (voir nos précédentes éditions). Après une semaine d’investigations en flagrant délit, le procureur de la République de Castres vient d’ouvrir une information judiciaire pour « dégradations et détériorations volontaires aggravées par la circonstance qu’elles ont été portées sur un édifice affecté au culte ». L’affaire est donc désormais conduite par un juge d’instruction castrais. Mais surtout, le parquet a demandé à ce que la police judiciaire toulousaine vienne donner un coup de main aux policiers castrais dans cette enquête. Ce qui permet de renforcer les moyens humains et matériels afin d’identifier et retrouver les auteurs de ces actes qui ont choqué et ému la population castraise. D’ailleurs, l’antenne castraise du Mrap, Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples, vient symboliquement de déposer plainte pour « incitation à la haine, à la violence et à la discrimination raciale, apologie de crime contre l’humanité et dégradations d’un lieu de culte ». Dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 décembre, un ou plusieurs individus, avaient dessiné une croix gammée à la peinture noire et écrit sur la porte et sur les murs extérieurs de la mosquée le slogan nazi « Sieg Heil », « La France aux Français » et « White power ». Des pieds et des oreilles de cochon avaient été accrochés à la poignée de la porte de l’édifice religieux et un drapeau français avait également été placardé.

Plusieurs individus d’une vingtaine d’années, originaires de Castres, Carcassonne et Toulouse, ont été interpellés et placés en garde à vue la semaine dernière dans cette enquête. Ils faisaient tous partie d’un groupuscule néo-nazi baptisé « Languedoc war » qui avait été condamné il y a un an pour avoir incendié la mosquée de Colomiers. Ils ont finalement été remis en liberté à l’issue de leurs auditions faute d’éléments les impliquant dans la profanation de la mosquée castraise. Mais des expertises sont en cours sur du matériel informatique saisi à leur domicile lors des perquisitions. »

D’après une info de: ladepeche.fr

Humour. Allez, c’est Noël…

Filed under: immigration,islam,musulmans — francaisdefrance @ 11:40
Tags: , , ,

Pas mal:


Islam et « coutumes »… Pourquoi un débat ? Dehors, les intégristes !!!

Aubagne : l’examen d’une jeune femme voilée dégénère…

Photo: JJ

Depuis qu’il a été interpellé, lundi soir, Soufiane, 32ans, n’a de cesse de nier les faits qui lui sont reprochés. Les policiers du commissariat d’Aubagne multiplient les auditions. Ils ont entendu et réentendu les divers acteurs de cette scène d’un triste genre nouveau : le « diktat » imposé aux services médicaux par un ou plusieurs patients.

20h30. Soufiane, un Français domicilié à Marseille dans le quartier de Saint-Marcel (11e), se présente aux urgences de l’hôpital d’Aubagne. Il est accompagné de son épouse voilée, âgée de 24 ans, de nationalité marocaine, titulaire d’une carte de séjour. Soufiane explique d’emblée qu’il entend absolument assister à l’examen de sa femme.

Son mari frappe l’infirmière qui lui dit de partir.

Une infirmière, dite d’orientation et d’accueil, lui répond alors qu’il n’en est pas question, conformément à la pratique hospitalière. Il porte aussitôt un coup au visage de l’infirmière. L’homme sera maîtrisé et interpellé. Il est, depuis, placé en garde à vue. Entendu sur les raisons de son geste, il n’a pas mis en avant hier d’argument d’ordre religieux. L’infirmière a été entendue. Elle n’a pas livré la même version que le mis en cause et a fait l’objet d’une incapacité totale de travail (ITT) d’un jour.

Elle aurait toutefois pu reprendre le travail dès hier. À l’hôpital d’Aubagne, on indique que le mis en cause aurait mis en avant le fait que sa femme ne parlait pas le français pour justifier sa demande péremptoire d’assister à l’examen médical. La victime, âgée de 32ans, a décidé de déposer plainte « avec le soutien de l’établissement hospitalier ».

La femme du gardé à vue doit être réentendue, de même que le médecin de garde lundi soir. De mémoire policière, on n’a pas souvenir d’avoir connu pareil événement de violences dans le département sur fond de « voile à l’hôpital« .

Le mis en cause, déjà connu des services de police pour une affaire d’aide au séjour irrégulier en 2008, doit être déféré aujourd’hui au parquet de Marseille pour « violences volontaires sur personne chargée d’une mission de service public ». Il encourt à ce titre jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende.

source : laprovence.com

Puteaux: trop beau pour être vrai…

Filed under: immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 01:04
Tags: , , ,
Mardi 22 décembre 2009

Des musulmans français et laïcs disent NON aux fondamentalistes!

Lu sur: http://tinyurl.com/ygh8jhs

« Je viens de lire un article de Marouane Bouloudhine Président de la fédération mosaïc (Groupement laïc des citoyens de sensibilité musulmane) intitulé:
Nous musulmans français et laïcs disons NON!
Quel bouffée d’air dans cet environnent délétère
!
Dans cet environnement ou la lâcheté des uns n’a d’égal que l’hypocrisie des autres !
Enfin des musulmans se lèvent et déclarent qu’ils sont nombreux à défendre la laïcité et revendiquent l’amour de la France.
La Fédération mosaïc à travers son Président lance un appel aux français musulmans et également aux français tout simplement qui eux, se désespéraient de voir un jour se levaient des musulmans pour défendre la république contre les fondamentalistes.

Nous souhaitons faire connaître la réalité à tous les français : dans notre pays, la France, des prédicateurs qui se prétendent musulmans manipulent l’islam pour enfermer de jeunes citoyens français dans des sectes. Il s’agit bien de sectes au sens du droit français.

Ces prédicateurs sectaires et ultra minoritaires tentent de séparer ces jeunes français et leur nation en des dressant contre d’autres citoyens. Ils manipulent aussi l’islam pour faire croire à de jeunes femmes qu’il est sain  de se mettre un drap noir sur le corps, pour les enfermer elle aussi et les couper du reste du monde. Ils prétendent que les autres musulmans n’ont rien compris au Coran. Ces groupuscule qui se disent musulmans utilisent l’islam pour fabriquer des barrières mentales entre leurs adeptes et le reste du monde : les non-croyants, les croyants musulmans et aussi les autres musulmans, beaucoup plus nombreux, que ne sont pas comme eux. Leur méthode est celle des sectes.

Depuis longtemps, j’attendais ce moment là, je l’espérais de toutes mes forces. Combien de fois ais-je dû subir les avanies de la gauche bien pensante, les insultes du MoDem Grébert dans ma propre ville, les silences de certains de mes amis politiques qui me disaient de ne pas dire le mot qui tue. Comme si le combat pour la laïcité devait être mis sous silence pour ne pas fâcher, pour se concilier et se donner l’image de la tolérance en réponse à l’intolérance de ces fondamentalistes qui sévissent partout en France comme à Puteaux.
J’ai toujours pensé et j’en suis convaincu que la faiblesse nourrie l’agression. Toujours cru que la force d’un pays réside dans le courage d’être ce qu’il est. Sans faiblesse aucune.
Un pays n’a pas à se conformer aux règles, aux usages, aux coutumes des nouveaux arrivants ! C’est l’inverse qui doit se faire.

Cette France qui ne s’assume pas n’est pas la France que nous aimons.
C’est la France de dirigeants politiques, particulièrement à gauche, qui confondent notre France avec une autre, celle des « heures sombres » comme ils disent. Comme pour s’excuser d’avoir été eux-mêmes à l’origine de cette mauvaise histoire de France en ayant voté les pleins pouvoirs à Philippe Pétain!

Monsieur Marouane Bouloudhine poursuit son appel en expliquant que : comme toutes les idéologies de rupture, ce discours sectaire  pose sur une exaltation de groupe. Dans ces sectes prétendues musulmanes, l’individu doit renoncer à ses propres contours identitaires. Tel est le but inavoué du voile intégrale : même le visage ne doit plus être différencié. La stratégie des ces prédicateurs consiste à faire passer leur vision du monde totalitaire pour de réels commandements religieux.

L’appel est clair, sain et direct ! Il devrait pousser tous les timides, les craintifs, les peureux de la politique à réviser leurs jugements. A revoir leur copie.
Des femmes et des hommes se lèvent, ils sont musulmans et nous disent que l’islam n’est pas cette tragédie qui s’annonce et dont on voit les premiers tableaux sur les scènes des cantines scolaires, les piscines, les hôpitaux, les entreprises publics et privés.
Cette tragédie de la séparation des citoyens sous prétexte du religieux !
Cette séparation qui consisterait à affirmer qui y a des bons croyants et des mauvais, des bons citoyens et des citoyens de seconde zone ! Il y a un combat philosophique, républicain, laïc qu’il faudra bien mener un jour et le plus tôt sera le mieux.

Il est bon que la Fédération mosaïc prenne sa part de ce combat en déclarant : Nous disons à ceux qui sont choqués par la burqa qu’ils ont raison de l’être : être choqué par la burqa, c’est respecter l’islam, c’est respecter la femme.

La force de cet appel provient du fait qu’il s’accompagne en plus de la signature de Marouane Bouloudhine de celles de:

Dalil Boubakeur recteur de la grande mosquée, Dounia Bouzar anthropologue religieux, Guy Sorman écrivain, Ali Kismoune, etc.
Cet appel, cette prise de position laïque est forte ! C’est celle que je défends depuis plusieurs années.
Alors on peut peut-être, imaginer que le crépuscule de nos libertés ne sera pas pour demain pour peu que les dirigeants politiques d’aujourd’hui et ceux de demain  en prennent consciences.

Ils doivent savoir qu’ils peuvent s’appuyer sur des laïcs républicains de tous bords politiques mais aussi, sur des laïcs musulmans pour résister aux pressions des fondamentalistes. La France vaut bien cela.

Gérard Brazon

Je voudrais signaler un Post de Christian Romain du MoDem de Nanterre sur ce thème. Les grands esprits se rencontrent me dit-il ! Je lui rends la politesse. Comme quoi, tous les adhérents du MoDem ne sont pas limités comme notre Conseiller Municipal MoDem de Puteaux. »

Je reste néanmoins sceptique…

FDF

« Page précédentePage suivante »