Francaisdefrance's Blog

30/12/2009

Racaille: braquée pour la 5e fois à Evry, la buraliste va partir…

Filed under: immigration,invasion,racaille — francaisdefrance @ 21:59
Tags: , ,

30/12/2009

Personne n’ose citer que les auteurs de ces méfaits sont des « chances pour la France » C’est considéré comme du racisme, au mieux…

FDF

Hier, un de ses clients a été menacé, sa fille a été hospitalisée. Fernanda, patronne du tabac-presse de la place de Troisdorf à Evry, en a assez : elle s’apprête à baisser le rideau.

« Ils étaient là, à deux, cagoulés. Il y avait le flingue, un client en otage et puis ma fille ! » Hier matin, quelques heures après avoir été victime d’un braquage particulièrement violent, Fernanda, la jeune patronne du tabac-presse de la place de Troisdorf à Evry, peinait à reprendre ses esprits. « Je suis à bout.


Je vais mettre la clé sous la porte…»
A 6 h 50, hier, au moment de l’ouverture, le tabac-presse du petit centre commercial de la place de Troisdorf, au bout de l’avenue des Champs-Elysées, a reçu la visite de deux malfrats. « C’est la cinquième fois depuis que je suis ici », énumère avec lassitude la commerçante, le visage creusé. Deux des quatre braqueurs précédents (la première attaque remonte à mai 2007) ont été arrêtés et ont écopé de peines de prison ferme.

« Ma fille s’est cachée derrière le comptoir »

Hier, en plus du « scénario habituel », un de ses clients « s’est retrouvé avec le flingue sur la tempe ». Et puis, élément traumatisant supplémentaire, sa fille de 16 ans était également sur place. La présence de l’adolescente était exceptionnelle. « Je suis vigilante. Je ne veux pas qu’elle mette les pieds ici. Mais là, c’était après les fêtes en famille, elle est venue me donner un coup de main. Ce n’était pas le bon jour…»
L’adolescente, traumatisée, a été hospitalisée. Pendant que le braqueur pointait son arme sur le client, « elle s’est cachée derrière le comptoir ». Après leur forfait, les deux malfrats ont disparu dans la nature avec « le fond de caisse », soupire Fernanda. Le montant du préjudice n’était pas encore évalué hier soir.
L’enquête a été confiée à la police judiciaire. Des ITT (incapacités totales de travail) ont été établies pour les trois victimes, la commerçante, sa fille et le client. Les experts de la PJ vont notamment s’intéresser aux images de la caméra vidéo placée au-dessus du comptoir à cigarettes. La boutique a été photographiée et examinée par les policiers. Sous toutes ses coutures. Mais les agresseurs portaient des gants…
Ce cinquième braquage devrait être le dernier pour Fernanda. « J’ai mis en vente le commerce depuis un an », lâche la commerçante, épuisée. Elle parle de l’insécurité dans ce quartier isolé, mais n’accable pas la police. « Ils font leur travail. Ils patrouillent régulièrement. La police municipale passe trois ou quatre fois par jour, souvent à la fermeture. Je me sens soutenue. » Mais Fernanda pointe la justice qui « remet dans la nature des gars arrêtés ». Et surtout explique avec une pointe de cynisme et d’épuisement son quotidien : « Je travaille de 6 heures à 19 heures, 6 jours sur 7. Et puis il y a ces matins avec des mecs qui vous braquent… Et pourquoi tout ça ? Pour 100 à 150 €…»

Source: leparisien.fr/essonne-91

Invasion: Une confrérie turque ouvre un « collège républicain » en France…

Si ce n’est pas de l’invasion pure et dure, ça… Même Attila n’y aurait pas pensé… Notre France devient un tas de fumier… Lisez plutôt:

FDF

29.12.09

Installé dans un quartier résidentiel, à quelques rues de la gare de Villeneuve-Saint-Georges, dans la banlieue sud de Paris, le collège privé « Educactive » a célébré en toute discrétion sa première rentrée scolaire, en septembre. L’école vient d’être ouverte en France par le réseau de Fethullah Gülen, un penseur turc en vogue dans les cercles musulmans, à la tête d’une confrérie religieuse controversée, souvent accusée en Turquie de favoriser l’islamisation de la société. Déjà présentes dans toute l’Europe, depuis plusieurs années, les écoles de Gülen se sont appuyées sur la communauté franco-turque pour franchir le pas et s’implanter en France.

// //

//

Le démarrage est modeste, avec 64 élèves et cinq classes pour commencer, mais le projet a de grandes ambitions. « L’objectif, c’est d’être le meilleur collège du département du Val-de-Marne, d’ici trois ans« , affirme l’un de ses fondateurs, Nihat Sarier, 35 ans, qui a grandi à Strasbourg, dans une famille d’origine turque. « Mais il faut d’abord lutter contre les préjugés, explique-t-il. La première question qu’on nous pose, c’est : « Etes-vous une école turque ? » On répond que non, nous sommes une école française. » Une école coranique ? « Non, un établissement laïque et républicain. Même l’inspection du travail nous a demandé pourquoi nous n’avions pas ouvert une école musulmane… Notre objectif est différent : nous voulons former de bons citoyens, pas promouvoir l’islam ! » Educactive rejette toute démarche communautariste : « Il y a une cinquantaine d’élèves franco-turcs parce qu’ils nous connaissent, mais nous ne voulons pas nous limiter à cette cible », précise Necati Kertel, prof de technologie et président de l’association scolaire.

Avant de prendre forme en France, le concept a déjà fait ses preuves. Depuis une vingtaine d’années, des écoles bâties sur le même modèle ont essaimé partout dans le monde. Il en existerait aujourd’hui près de 2 000, réparties dans plus de 110 pays : du Chili au Japon en passant par Soweto, Oslo ou Astana. En Pologne, « notre lycée est devenu rapidement l’un des meilleurs du pays« , note Salih Karakaya, un jeune professeur turc qui est parti y enseigner les mathématiques quelques années. En Afrique et en Asie, une nouvelle élite turcophile émerge de ces établissements, loués pour leur rigueur morale et la qualité de leur enseignement.

Ce réseau éducatif tentaculaire est la vitrine de la communauté musulmane de Fethullah Gülen, un imam et penseur turc âgé de 68 ans, exilé aux Etats-Unis depuis dix ans, dont l’influence ne cesse de s’étendre. Ses disciples seraient plusieurs millions, principalement en Turquie, et constituent « le réseau musulman le plus puissant du monde », selon la sociologue Nilüfer Göle, directrice de recherches à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), à Paris. Une nébuleuse active dans l’éducation, dotée de solides appuis financiers et politiques et à la tête d’un véritable empire médiatique organisé autour du journal conservateur Zaman.

L’organisation est particulièrement bien implantée aux Etats-Unis, où elle compte des dizaines d’écoles et de fondations et entretient d’étroites relations avec des universités chrétiennes. Subventionnée par des mécènes aussi généreux que mystérieux, elle disposerait d’une puissance de frappe financière d’environ 25 milliards de dollars à travers le monde, selon un rapport de la justice américaine.

Qu’ils soient étudiants, professeurs, journalistes ou hommes d’affaires, les missionnaires « gülenistes » appliquent les préceptes de leur maître : spiritualité et exemplarité. Ces « jésuites de l’islam », qui érigent des écoles plutôt que des mosquées, forment la base d’un mouvement charismatique moderne qui prétend réconcilier la science et la religion et prône le dialogue interreligieux. Fethullah Gülen a montré l’exemple en rendant notamment visite au pape Jean Paul II, au Vatican, en 1998. Il fut également l’un des premiers, dans le monde musulman, à condamner sans appel les attentats du 11-Septembre.

Mais, en Turquie, son pays d’origine, Fethullah Gülen suscite la méfiance autant que l’admiration. Sous la pression de la justice turque, qui l’accusait, sur la base de sermons enregistrés dans une mosquée, de fomenter un complot islamiste contre le gouvernement de l’époque, le prêcheur a d’ailleurs préféré s’exiler en Pennsylvanie, en 1999. Les tribunaux turcs l’ont blanchi, en 2008, ouvrant la voie à son possible retour en Turquie. Ses écoles et son université installée dans la banlieue d’Istanbul connaissent un succès grandissant.

Mais, pour les élites kémalistes, son influence menacerait la pérennité de la République laïque. Les disciples de Fethullah Gülen sont régulièrement accusés de noyauter la bureaucratie et la police turques et de soutenir de tout leur poids le gouvernement islamo-conservateur de Recep Tayyip Erdogan. « Nous n’avons pas d’agenda politique », rétorquent-ils. Résolument conservateurs et pieux, leur ferveur religieuse inquiète. Et le mystère reste entier sur les ressources financières et les desseins de la confrérie qui serait, pour certains, un simple pion de la politique étrangère américaine en Asie centrale et au Moyen-Orient.

En France, les missionnaires sont passés à l’offensive après les émeutes dans les banlieues de Paris, en 2005. « Investissez-vous dans l’éducation de cette jeunesse ! », a commandé, à l’époque, Fethullah Gülen, pointant les lacunes du système français, par l’intermédiaire de l’un des nombreux sites Internet qui assurent la promotion de ses idées. « Nous vivons ici, remarque Mehmet Nam, un membre actif, et nous pensons que les Turcs peuvent contribuer à résoudre certains problèmes d’intégration et d’adaptation à la culture française. »

La France est l’un des derniers terrains à défricher pour l’organisation. Comme ailleurs, elle s’y est installée par étapes. Les étudiants en éclaireurs : formés dans les meilleures facultés turques, certains poursuivent leur cursus en France. Ces universitaires ascètes vivent souvent en communauté, dans des appartements collectifs, les « maisons de lumière », où l’on travaille, on prie et on débat. »

1 | 2 | suivant

On nous prend vraiment pour des cons: Céline et Sarah vont devenir ambassadrices de la lutte contre la drogue

Filed under: dhimmitude,immigration,racaille — francaisdefrance @ 17:55
Tags: , , ,

30.12.09

De dealers à héros, il n’y a qu’un pas…

FDF

Le secrétaire d'Etat à la Coopération, Alain Joyandet, entouré de Céline Faye et Sarah Zaknoun, le 30 décembre 2009, à Roissy
Le secrétaire d’Etat à la Coopération, Alain Joyandet, entouré de Céline Faye et Sarah Zaknoun, le 30 décembre 2009, à Roissy/B.TESSIER / REUTERS
Vous souhaitez mon avis sur cette news? Non, inutile, on s’est compris…
FDF

Une association portant leur nom va être créée à cet effet…


L’annonce a de quoi surprendre. Céline Faye et Sarah Zaknoun, les deux « françaises » libérées mardi après 18 mois de prison en République Dominicaine, vont devenir «ambassadrices de la lutte contre la drogue» a annoncé ce mercredi le secrétaire d’Etat à la Coopération, Alain Joyandet.

Profitant de leur arrivée sur le sol français, Alain Joyandet a indiqué qu’une association dotée «d’un certain nombre de moyens» et portant le nom des deux jeunes femmes serait créée dans les semaines qui viennent afin de faire de la prévention auprès des jeunes. La grâce obtenue par Céline Faye et Sarah Zaknoun est «rarissime, il faut qu’elle profite à toute la jeunesse française», a ajouté le secrétaire d’Etat.

Selon le cabinet d’Alain Joyandet, contacté par 20minutes.fr, c’est bien ce dernier qui a soumis cette idée d’association aux deux jeunes femmes qui pourront ainsi «être utiles à la société en se rendant auprès des jeunes de banlieue pour qu’ils ne connaissent pas le même genre d’expérience.»

«On est innocentes, on ne cessera jamais de le clamer»

«On ne change pas, on est innocentes, on ne cessera jamais de le clamer. Peu importe ce que pensent les gens», a tout de même tenu à préciser Céline Faye ce mercredi. Les deux jeunes femmes affirment que la drogue avait été placé dans leurs bagages à leur insu. «On n’a rencontré personne, on est resté six jours, ils ont délibéré au bout de six minutes, on ne s’est pas fait juger», a raconté Sarah.

«Le gouvernement français ne se prononce pas sur la justice dominicaine. Si le président (dominicain) Leonel Fernandez a pu prendre cette décision de grâce c’est parce que le contenu du dossier  (le chèque fait pour le calmer… Auquel chaque Français aura apporté son obole…) le lui a permis» (Tu penses…), a souligné pour sa part Alain Joyandet. Grâciées, Céline Faye et Sarah Zaknoun sont ainsi blanchies et n’auront aucun compte à rendre à la justice française.

D’après 20mn.fr/C.C. avec agence

Réponse à un commentaire anti-chrétien…

Filed under: coran,invasion,islam,islamisation,musulmans,ramadan — francaisdefrance @ 12:52
Tags: , ,

Afin de montrer à mes lecteurs à que point l’islam peut gravement nuire à la santé mentale, pour commencer… J’ai volontairement effacé l’adresse IP. La prochaine fois, je m’en sers…

FDF

Commentaire:

« Auteur : nour (IP : 196.xx.xxx.xx , dynamic.rabat2-22-236-12-196.wanamaroc.com)
Adresse électronique : talinour@live.fr
Adressse URL :
Whois    : http://ws.arin.net/cgi-bin/whois.pl?queryinput=196.12.236.22
Commentaire :
Pour info, il y a des églises au Maghreb! sors de chez toi et ouvre les yeux avant de dire des bêtises…De plus l’islam est universel, pourquoi vous avez peur des musulmans? je suis française depuis les gaulois convertie à l’islam plusieurs années et je suis triste de voir mon pays et surtout les Français se sentir aussi supérieur au reste du monde avec une trouille pas croyable des gens qui ne pensent pas comme eux…
Les Français en général sont coincés, prétentieux, pleins d’arrogance..et surtout péteux… »
Réponse à ce commentaire: des églises que les musulmans brûlent au Maghreb, ça c’est pas nouveau; j’ajouterai des cimetières Chrétiens y sont profanés, aussi… Alors merci de ne plus commenter sur ce blog si c’est pour y faire l’apologie d’une « religion » hypocrite d’amour, de paix et de tolérance
FDF

Bonne année 2009 dans l’ensemble pour les muzz en France…

Citation: « les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats ». Extrait d’un poème récité par le premier ministre turc actuel, Erdogan, alors qu’il était maire d’Istambul en 1997…

Là, c’est le côté « stigmatisation qui entre en jeu:
Les musulmans de France entre les acquis de la reconnaissance du culte et les craintes de la montée de l’islamophobie
Pour les Musulmans de France, l’année 2009 aura été porteuse de grands acquis pour une meilleure reconnaissance de leur culte mais aussi de profondes préoccupations suscitées par des dérapages qui ont remis au devant de la scène les craintes de la montée de l’islamophobie.

Là aussi:
Si l’année écoulée a été marquée par une prise de conscience grandissante au niveau institutionnel de la place qu’occupe l’islam en tant que deuxième religion en France, la seconde moitié de l’année a été décevante pour les Musulmans de l’Hexagone au vu de la recrudescence des actes de profanation qui ont visé des mosquées et des carrés musulmans ainsi que des différents signes du repli populaire, voire d’islamophobie.

Là, c’est les joies de l’invasion chez ces cons de Français:

Au cours de l’année 2009, les constructions de mosquées se sont accéléré en France, avec des projets de grande mosquée à Marseille, Strasbourg, Saint-Etienne, Nantes, Paris, Tours, Saint-Denis, Cergy-Pontoise, sans parler des petits lieux de culte, dont on dénombre une dizaine, ce qui ne manquera pas d’assurer l’encadrement religieux des 5 millions de musulmans de l’Hexagone.

Pour la communauté musulmane de Marseille, le 6 novembre 2009 a été un jour historique, puisqu’il symbolise la concrétisation d’un rêve qu’ils ont tant attendu : la remise du permis de construire de la Grande mosquée de cette métropole française.

Cet édifice sera le premier acte concret en hommage à la communauté musulmane de Marseille, puisque, rappelons-le, plusieurs projets de grande mosquée avaient vu le jour depuis 1937, mais aucun n’a pu aboutir.

Si la Grande mosquée de Marseille attend encore le début des travaux de sa construction en avril 2010, celle de Strasbourg a d’ores et déjà bien franchi une étape très avancée après la pose de sa coupole, le jour même de l’Aïd Al-Adha, un édifice qui pèse 18 tonnes et culminera à 20 m de hauteur.

A Saint-Etienne, par ailleurs, la Grande mosquée est presque achevée et son inauguration est prévue au printemps 2010, pour le plus grand bonheur des Musulmans de la région. Cet édifice de 1.400 m2 a bénéficié d’un don de SM le Roi Mohammed VI dédié à sa décoration aux couleurs du Maroc.

Outre la construction de mosquées, les acquis en termes de services rendus à la communauté prennent de plus en plus forme, que ce soit en matière de la normalisation de l’abattage rituel, du foisonnement des produits alimentaires « halal » ou de l’aménagement de cimetières ou carrés musulmans.

Là, c’est de la masturbation mentale (c’est halal, ça???):

Mais ces acquis ne pouvaient voir le jour sans la mobilisation des Musulmans de l’Hexagone, avec à leur tête le Conseil français du culte musulman (CFCM) qui a gagné en crédibilité et se positionne de plus en plus comme un interlocuteur respecté jouissant de la confiance de l’Etat et des différentes composantes de la communauté musulmane.
Là, c’est les réjouissances liées à la dhimmitude:
Il faut souligner aussi le rôle d’avant-garde joué par certains élus français locaux, car derrière chaque projet de mosquée qui se concrétise, il y a un soutien infaillible de maires ou de présidents de région éclairés et conscients du besoin des Musulmans de pratiquer leur culte dans la dignité.

2009 a été également marquée par la transmission en direct sur une chaîne de télévision publique (France 2) de la prière de l’Aïd Al-Fitr, une première en France qui ne manquera pas d’être rééditée.


Là, on re-chiale:

Cette année a été durement ressentie par les Musulmans de France qui se sentent autant visés par les débats, toujours en cours, sur l’identité nationale (française) et le burqa (voile intégral), que désemparés face à la recrudescence des actes de profanation visant leurs lieux de culte ou leurs sites funéraires.

En effet, si la question du burqa n’interpelle pas les Musulmans du fait que le port de ce « voile intégral » est une pratique ultra minoritaire, car ne concernant que près de 2.000 femmes en France, celle de l’identité nationale les propulse au devant de la scène, après que le débat sur cette question a pris une tournure regrettable.

Des dérapages tendant à remettre en cause la « francité » des Français de confession musulmane ont été enregistrés, surtout depuis le référendum suisse, fin novembre, interdisant les minarets.

La « votation » helvétique semble avoir donné un exutoire aux porte-voix de l’extrême droite français qui se sont mobilisé localement contre les minarets en France, de même qu’elle a servi à libérer les velléités islamophobes de certains groupes racistes.

C’est ainsi qu’une mosquée de Castres (sud) a été profanée, dans la nuit du 14 décembre, par des inconnus qui ont inscrit des propos xénophobes sur ses murs, un acte qui a été largement condamné par les forces vives de la nation française.

Deux mois auparavant, une mosquée à Tarbes (Sud-Ouest) a été, elle aussi, profanée par des inscriptions répugnantes, acte suivi en moins d’une semaine par la profanation au cimetière de Mont-Joie Saint-Martin (nord-ouest), de huit tombes de soldats marocains morts pour la libération de la France durant la Seconde guerre mondiale, suscitant une vaste vague d’indignation. Le président Nicolas Sarkozy avait alors condamné avec la plus grande fermeté cet acte « raciste particulièrement odieux ».

Saisi le 23 décembre par le CFCM au sujet de la stigmatisation des musulmans et des « dérapages qui ont jalonné les débats sur l’identité nationale et le voile intégral », le chef de l’Etat français a réaffirmé « sa détermination à faire en sorte que les musulmans de France jouissent des mêmes droits que tous les autres citoyens », a indiqué le président du Conseil, Mohamed Moussaoui.

M. Sarkozy devrait se rendre prochainement au cimetière militaire Notre-Dame De Lorette, à Arras (nord), pour honorer la mémoire des soldats musulmans morts pour la France, une visite qui devrait donner un « signal fort » en direction des musulmans de l’Hexagone et apaiser les esprits à la veille du nouvel an.


Source: issue de chez momo le grand…

NOUS NE SOMMES PAS DES OGM (Organisme Génétiquement Métissé) !

Filed under: immigration,invasion — francaisdefrance @ 10:09
Tags: , ,

Exemple de découverte raciale récente

Le 26 février 2008, un article a été publié sur le site de la RFO, établissant qu’il y avait deux fois plus de cancers de la prostate aux Antilles qu’en Métropole, et qu’il y avait des différences claires et nettes de prévalence entre Noirs et Blancs.

Aucun facteur clair n’avait pu être donné. On mettait ça sur le compte des pesticides, ou du hasard.

Le 7 juillet 2009, incidemment, la réponse a été découverte par une équipe de chercheurs américains.

Cette étude a prouvé que ces différences de prévalences et de survie n’étaient pas dues au milieu social ou à l’accès aux soins, mais aux gènes.

Ces travaux sont les premiers à montrer que les différences dans la survie au cancer entre Noirs et Blancs observées depuis plusieurs décennies ne sont pas seulement dues à la pauvreté et aux disparités dans l’accès aux soins, soulignent les auteurs de l’étude parue dans la version en ligne du Journal of the National Cancer Institute (JNCI).
“Les résultats de l’étude mettent en doute la théorie dominante selon laquelle les afro-américains ont un taux plus bas de survie au cancer que les autres races à cause de la pauvreté, d’un moindre accès aux soins de qualité et à d’autres facteurs socio-économiques”, ajoute-t-elle. Si la pauvreté était seule responsable de cette disparité entre Noirs et Blancs dans la survie, on l’observerait pour tous les cancers, ce qui n’est pas le cas, affirme ce médecin.

“Nous menons activement de nouvelles recherches basées sur les résultats de cette étude pour explorer les interactions entre la biologie des tumeurs, les traitements, le sexe, la race, l’hérédité génétique et le taux de survie”, a indiqué le Dr Albain. (afp/cb)

Vous remarquerez qu’encore une fois, la théorie dominante était l’accès aux soins ou la pauvreté. Evidemment, on oublie de dire que les Afro-Américains ont un accès aux soins globalement identique à tout le monde, surtout qu’il existe déjà un programme d’aide publique, Medicare.

On s’est rendu compte que ce qu’on mettait sur le dos du social était du aux gènes.


Source : le blog de chute finale : http://chutefinale.wordpress.com/2009/12/28/exemple-de-de…

Plus que jamais d’actualité…

Filed under: immigration,invasion,islam,islamisation,musulmans,racaille — francaisdefrance @ 00:47
Tags: , , ,

La phrase à méditer…



 » Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire « 



Mohamed Boukharouba dit Houari Boumediene, président de la République algérienne de 1965 à 1978.

Et « On »  les accueillis… Depuis, ils hantent notre Pays, la France, ses caisses d’allocs, ses aides diverses réservées aux immigrés… La vision de Boumédienne n’est était pas une; c’était prévu depuis longtemps…

FDF