Francaisdefrance's Blog

24/12/2009

La racaille fête Noël: deux adolescents poignardés à Sarcelles.

Filed under: immigration,racaille,racisme,Uncategorized — francaisdefrance @ 14:37
Tags: ,

Sarcelles, Villiers le Bel, faut pas demander d’où ils sont issus, ces « jeunes »…

FDF

« L’un d’entre eux, âgé de 17 ans, est dans un état grave mais ses jours ne seraient pas comptés. Les agresseurs sont toujours en fuite.

Deux adolescents ont été blessés mercredi, dont un grièvement, lors d’une rixe à coups de couteau près d’un arrêt de bus dans une rue de Sarcelles (Val d’Oise), a-t-on appris ce jeudi de sources concordantes confirmant une information de RMC.

Les faits se sont déroulé vers 15H00, « rue Brossolette« , une rue commerçante de Sarcelles, selon une source policière. « Il s’agit d’une rixe au sortir d’un bus », a ajouté cette source.

Deux adolescents de Villiers-le-Bel (Val d’Oise) qui attendaient le bus ont été agressés par plusieurs autres qui venaient de descendre d’un bus.

Une des victimes âgée de 17 ans a été grièvement blessée au thorax. L’adolescent a été héliporté par les pompiers vers l’hôpital du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine), a précisé le Codis 95. Sa vie ne serait pas en danger, selon une source policière.

La deuxième victime, âgée de 15 ans, a été blessée à la main et hospitalisée à Gonesse (Val d’Oise).

Les agresseurs sont toujours en fuite. Selon les premiers éléments de l’enquête les deux adolescents auraient été agressés par des jeunes de Sarcelles parce qu’ils venaient de Villiers-le-Bel…

La sûreté départementale est chargée de l’enquête. »

Source: lexpress.fr

Le voile intégrale fait bien partie de l’ISLAM ! (Vidéo)

Filed under: coran,immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 13:55
Tags: , ,

Lire:


Le voile intégrale fait bien partie de l’ISLAM !

Il n’y a pas autre-chose de plus urgent, à faire pour la sécurité de la République???

Filed under: immigration,islam,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 13:42
Tags: ,

Castres. Mosquée : les gros moyens pour l’enquête

La porte de la mosquée de Castres profanée.

Le moins que l’on puisse dire c’est que la police et la justice prennent très au sérieux l’enquête sur la profanation de la mosquée de Castres il y a une dizaine de jours (voir nos précédentes éditions). Après une semaine d’investigations en flagrant délit, le procureur de la République de Castres vient d’ouvrir une information judiciaire pour « dégradations et détériorations volontaires aggravées par la circonstance qu’elles ont été portées sur un édifice affecté au culte ». L’affaire est donc désormais conduite par un juge d’instruction castrais. Mais surtout, le parquet a demandé à ce que la police judiciaire toulousaine vienne donner un coup de main aux policiers castrais dans cette enquête. Ce qui permet de renforcer les moyens humains et matériels afin d’identifier et retrouver les auteurs de ces actes qui ont choqué et ému la population castraise. D’ailleurs, l’antenne castraise du Mrap, Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples, vient symboliquement de déposer plainte pour « incitation à la haine, à la violence et à la discrimination raciale, apologie de crime contre l’humanité et dégradations d’un lieu de culte ». Dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 décembre, un ou plusieurs individus, avaient dessiné une croix gammée à la peinture noire et écrit sur la porte et sur les murs extérieurs de la mosquée le slogan nazi « Sieg Heil », « La France aux Français » et « White power ». Des pieds et des oreilles de cochon avaient été accrochés à la poignée de la porte de l’édifice religieux et un drapeau français avait également été placardé.

Plusieurs individus d’une vingtaine d’années, originaires de Castres, Carcassonne et Toulouse, ont été interpellés et placés en garde à vue la semaine dernière dans cette enquête. Ils faisaient tous partie d’un groupuscule néo-nazi baptisé « Languedoc war » qui avait été condamné il y a un an pour avoir incendié la mosquée de Colomiers. Ils ont finalement été remis en liberté à l’issue de leurs auditions faute d’éléments les impliquant dans la profanation de la mosquée castraise. Mais des expertises sont en cours sur du matériel informatique saisi à leur domicile lors des perquisitions. »

D’après une info de: ladepeche.fr

Humour. Allez, c’est Noël…

Filed under: immigration,islam,musulmans — francaisdefrance @ 11:40
Tags: , , ,

Pas mal:


Islam et « coutumes »… Pourquoi un débat ? Dehors, les intégristes !!!

Aubagne : l’examen d’une jeune femme voilée dégénère…

Photo: JJ

Depuis qu’il a été interpellé, lundi soir, Soufiane, 32ans, n’a de cesse de nier les faits qui lui sont reprochés. Les policiers du commissariat d’Aubagne multiplient les auditions. Ils ont entendu et réentendu les divers acteurs de cette scène d’un triste genre nouveau : le « diktat » imposé aux services médicaux par un ou plusieurs patients.

20h30. Soufiane, un Français domicilié à Marseille dans le quartier de Saint-Marcel (11e), se présente aux urgences de l’hôpital d’Aubagne. Il est accompagné de son épouse voilée, âgée de 24 ans, de nationalité marocaine, titulaire d’une carte de séjour. Soufiane explique d’emblée qu’il entend absolument assister à l’examen de sa femme.

Son mari frappe l’infirmière qui lui dit de partir.

Une infirmière, dite d’orientation et d’accueil, lui répond alors qu’il n’en est pas question, conformément à la pratique hospitalière. Il porte aussitôt un coup au visage de l’infirmière. L’homme sera maîtrisé et interpellé. Il est, depuis, placé en garde à vue. Entendu sur les raisons de son geste, il n’a pas mis en avant hier d’argument d’ordre religieux. L’infirmière a été entendue. Elle n’a pas livré la même version que le mis en cause et a fait l’objet d’une incapacité totale de travail (ITT) d’un jour.

Elle aurait toutefois pu reprendre le travail dès hier. À l’hôpital d’Aubagne, on indique que le mis en cause aurait mis en avant le fait que sa femme ne parlait pas le français pour justifier sa demande péremptoire d’assister à l’examen médical. La victime, âgée de 32ans, a décidé de déposer plainte « avec le soutien de l’établissement hospitalier ».

La femme du gardé à vue doit être réentendue, de même que le médecin de garde lundi soir. De mémoire policière, on n’a pas souvenir d’avoir connu pareil événement de violences dans le département sur fond de « voile à l’hôpital« .

Le mis en cause, déjà connu des services de police pour une affaire d’aide au séjour irrégulier en 2008, doit être déféré aujourd’hui au parquet de Marseille pour « violences volontaires sur personne chargée d’une mission de service public ». Il encourt à ce titre jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende.

source : laprovence.com

Puteaux: trop beau pour être vrai…

Filed under: immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 01:04
Tags: , , ,
Mardi 22 décembre 2009

Des musulmans français et laïcs disent NON aux fondamentalistes!

Lu sur: http://tinyurl.com/ygh8jhs

« Je viens de lire un article de Marouane Bouloudhine Président de la fédération mosaïc (Groupement laïc des citoyens de sensibilité musulmane) intitulé:
Nous musulmans français et laïcs disons NON!
Quel bouffée d’air dans cet environnent délétère
!
Dans cet environnement ou la lâcheté des uns n’a d’égal que l’hypocrisie des autres !
Enfin des musulmans se lèvent et déclarent qu’ils sont nombreux à défendre la laïcité et revendiquent l’amour de la France.
La Fédération mosaïc à travers son Président lance un appel aux français musulmans et également aux français tout simplement qui eux, se désespéraient de voir un jour se levaient des musulmans pour défendre la république contre les fondamentalistes.

Nous souhaitons faire connaître la réalité à tous les français : dans notre pays, la France, des prédicateurs qui se prétendent musulmans manipulent l’islam pour enfermer de jeunes citoyens français dans des sectes. Il s’agit bien de sectes au sens du droit français.

Ces prédicateurs sectaires et ultra minoritaires tentent de séparer ces jeunes français et leur nation en des dressant contre d’autres citoyens. Ils manipulent aussi l’islam pour faire croire à de jeunes femmes qu’il est sain  de se mettre un drap noir sur le corps, pour les enfermer elle aussi et les couper du reste du monde. Ils prétendent que les autres musulmans n’ont rien compris au Coran. Ces groupuscule qui se disent musulmans utilisent l’islam pour fabriquer des barrières mentales entre leurs adeptes et le reste du monde : les non-croyants, les croyants musulmans et aussi les autres musulmans, beaucoup plus nombreux, que ne sont pas comme eux. Leur méthode est celle des sectes.

Depuis longtemps, j’attendais ce moment là, je l’espérais de toutes mes forces. Combien de fois ais-je dû subir les avanies de la gauche bien pensante, les insultes du MoDem Grébert dans ma propre ville, les silences de certains de mes amis politiques qui me disaient de ne pas dire le mot qui tue. Comme si le combat pour la laïcité devait être mis sous silence pour ne pas fâcher, pour se concilier et se donner l’image de la tolérance en réponse à l’intolérance de ces fondamentalistes qui sévissent partout en France comme à Puteaux.
J’ai toujours pensé et j’en suis convaincu que la faiblesse nourrie l’agression. Toujours cru que la force d’un pays réside dans le courage d’être ce qu’il est. Sans faiblesse aucune.
Un pays n’a pas à se conformer aux règles, aux usages, aux coutumes des nouveaux arrivants ! C’est l’inverse qui doit se faire.

Cette France qui ne s’assume pas n’est pas la France que nous aimons.
C’est la France de dirigeants politiques, particulièrement à gauche, qui confondent notre France avec une autre, celle des « heures sombres » comme ils disent. Comme pour s’excuser d’avoir été eux-mêmes à l’origine de cette mauvaise histoire de France en ayant voté les pleins pouvoirs à Philippe Pétain!

Monsieur Marouane Bouloudhine poursuit son appel en expliquant que : comme toutes les idéologies de rupture, ce discours sectaire  pose sur une exaltation de groupe. Dans ces sectes prétendues musulmanes, l’individu doit renoncer à ses propres contours identitaires. Tel est le but inavoué du voile intégrale : même le visage ne doit plus être différencié. La stratégie des ces prédicateurs consiste à faire passer leur vision du monde totalitaire pour de réels commandements religieux.

L’appel est clair, sain et direct ! Il devrait pousser tous les timides, les craintifs, les peureux de la politique à réviser leurs jugements. A revoir leur copie.
Des femmes et des hommes se lèvent, ils sont musulmans et nous disent que l’islam n’est pas cette tragédie qui s’annonce et dont on voit les premiers tableaux sur les scènes des cantines scolaires, les piscines, les hôpitaux, les entreprises publics et privés.
Cette tragédie de la séparation des citoyens sous prétexte du religieux !
Cette séparation qui consisterait à affirmer qui y a des bons croyants et des mauvais, des bons citoyens et des citoyens de seconde zone ! Il y a un combat philosophique, républicain, laïc qu’il faudra bien mener un jour et le plus tôt sera le mieux.

Il est bon que la Fédération mosaïc prenne sa part de ce combat en déclarant : Nous disons à ceux qui sont choqués par la burqa qu’ils ont raison de l’être : être choqué par la burqa, c’est respecter l’islam, c’est respecter la femme.

La force de cet appel provient du fait qu’il s’accompagne en plus de la signature de Marouane Bouloudhine de celles de:

Dalil Boubakeur recteur de la grande mosquée, Dounia Bouzar anthropologue religieux, Guy Sorman écrivain, Ali Kismoune, etc.
Cet appel, cette prise de position laïque est forte ! C’est celle que je défends depuis plusieurs années.
Alors on peut peut-être, imaginer que le crépuscule de nos libertés ne sera pas pour demain pour peu que les dirigeants politiques d’aujourd’hui et ceux de demain  en prennent consciences.

Ils doivent savoir qu’ils peuvent s’appuyer sur des laïcs républicains de tous bords politiques mais aussi, sur des laïcs musulmans pour résister aux pressions des fondamentalistes. La France vaut bien cela.

Gérard Brazon

Je voudrais signaler un Post de Christian Romain du MoDem de Nanterre sur ce thème. Les grands esprits se rencontrent me dit-il ! Je lui rends la politesse. Comme quoi, tous les adhérents du MoDem ne sont pas limités comme notre Conseiller Municipal MoDem de Puteaux. »

Je reste néanmoins sceptique…

FDF

Islamisation: « Il y aura effectivement un lieu de prière », précise le maire de Pessac.

PESSAC, MUSULMANS. Le maire va proposer au Conseil municipal de transformer l’ancien local d’une entreprise en centre culturel avec lieu de prière, dans l’esprit d’ouverture d’Averroès

Jean-Jacques Benoît ne prononce pas le mot mosquée et la délibération, qui sera proposée ce soir en Conseil municipal, parle d’un « centre culturel musulman » (Ben oui, pour payer la mosquée, les habitants de Pessac ne pourront ainsi invoquer la loi de 1905…).

Son contenu sera aussi cultuel : « Il y aura effectivement un lieu de prière », précise le maire de Pessac.

Les musulmans le réclament depuis plusieurs années, notamment à travers deux associations. Jusqu’à présent, elles n’ont pu bénéficier que de prêts de salles pour la prière du vendredi et le Ramadan, dans les quartiers de Saige et de la Châtaigneraie, où se concentre une bonne partie de la population concernée. Or, le projet se situe aux Échoppes, avenue Jean-Jaurès (route d’Arcachon), côté Bordeaux-Talence.

« Parce que nous avions l’opportunité de récupérer un local appartenant à la mairie, dans ce centre d’activités, après le départ d’une entreprise », justifie M. Benoît. « C’est provisoire. Nous avons toujours l’intention de créer un lieu pour les musulmans, sur le site Jean-Cordier. Mais cela ne pourra se faire avant plusieurs années. »

Nom symbolique

La mairie ne possède qu’une partie des Échoppes : « Nous avons informé les copropriétaires. » Les premiers voisins seront des entreprises, au bord de cet axe, « bien desservi par les transports en commun », souligne l’élu.

Le nom envisagé est tout un symbole : Averroès. L’histoire a retenu l’esprit de tolérance de ce philosophe, théologien, scientifique musulman arabo-andalou du XIIe siècle. Ce n’est donc pas un hasard si on trouve la notion de « passerelle » dans la convention que la mairie signera avec les associations utilisatrices. Elle s’inspire de celle que la ville de Rennes a adoptée en 2006.

Échanges, cultures, contacts, débats, initiatives citoyennes, connaissances et reconnaissance mutuelle… « Il faut que ce lieu soit ouvert aux non-Musulmans », poursuit Jean-Jacques Benoît qui voit dans la démarche municipale, un engagement laïc. La délibération reprendra d’ailleurs les principes de la loi de 1905, dont la « liberté collective d’exercice du culte ».

« Pratique de la République »

Pour le maire, la convention doit synthétiser les « droits et des devoirs » de chacun. Mais la ressemblance avec le débat sur l’identité nationale s’arrête aux mots : « Nous n’avons pas choisi le contexte. La volonté de Pessac est que chacun trouve sa place et il serait dramatique qu’on s’arrête sous prétexte d’un discours du président Sarkozy ou d’un referendum suisse. » Jean-Jacques Benoît souhaite seulement faciliter la pratique des cultes quels qu’ils soient… « Sans la subventionner. C’est la pratique laïque de la République. »

source http://www.sudouest.com/gironde/actualite/rive-gauche/article/809130/mil/5495776.html