Francaisdefrance's Blog

23/12/2009

Immigration clandestine: Elle refuse le mariage, le clandestin Algérien lui met des coups de couteau en pleine rue!

Alors, les anti-racisme, pro-stigmatisation, la Halde, le Mrap, les pro-sans-papiers, les pro-clandestins, vous ne dites rien???

FDF

Sans l’intervention de témoins, vendredi dernier, à Lunel, cette Pescalune serait peut-être passée de vie à trépas. En début d’après-midi, rue de Verdun, des passants ont donc volé au secours d’une dame âgée de 32 ans, qui, au sol, devant chez elle, était frappée à coups de poing puis à coups de couteau par un individu

Au final, la victime, qui est toujours hospitalisée, a reçu trois ou quatre coups de lame, au thorax – ce qui a provoqué un pneumothorax – et à l’abdomen, mais ses jours ne sont pas en danger.
Source: midilibre.com

L’auteur de l’agression a été interpellé et longuement entendu tout le week-end (c’est pas moi, m’sieur!) par les gendarmes. En fait, il s’agit d’un Algérien de 37 ans, en situation irrégulière sur le territoire et qui avait noué une relation amoureuse avec la victime depuis huit mois. Mais cette dernière venait de lui signifier qu’elle revenait sur sa décision de se marier avec lui, décidée à rompre, ce qu’il n’a visiblement pas supporté, entraînant ce déchaînement de violence.

Le suspect, jusqu’alors inconnu des services de police, a été déféré au parquet lundi, puis jugé en comparution directe devant le tribunal correctionnel. Mais son procès a été reporté, les magistrats estimant nécessaire un supplément d’information, notamment une expertise psychologique du mis en cause qui ne s’explique pas son geste et qui dit ne pas se rappeler de ce qu’il s’est passé. « Par dépit amoureux, il est parti en vrille » résume son avocat, Me Boubanga. Le tribunal a décidé de le placer en détention provisoire, jusqu’à l’audience du 22 janvier (Heureusement…).

Proposition de loi sur la burqa: et on remet en avant la stigmatisation!!

Filed under: coran,immigration,invasion,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 16:16
Tags: , ,

23/12/2009

Mais les muzz, qui bénéficient en France de toutes les attentions, jouent sur la stigmatisation, aussi, avec cette proposition de loi? Mais ne sommes nous pas en République Française, ici? Ne sommes nous plus chez nous? De quel droit la communauté musulmane se permet elle de crier à l’halalli  (tiens, pas mal, le rapport « halal/halalli…)? Les muzz, on leur construit déjà des mosquées et autres lieux d’ « enseignement du coran » (je n’ai pas écrit « saint coran…).
Prions pour une chose: que nous ne nous trouvions bientôt pas devant le fait accompli d’une loi pro-burqa votée en catimini, comme beaucoup d’autres… Si c’était le cas, il est fort probable que la France se réveille, enfin..
FDF

Le débat sur le port du voile intégral, relancé mardi par Jean-François Copé, agite la classe politique qui craint une stigmatisation de la communauté musulmane et s’interroge sur l’opportunité d’une loi.

Le débat sur la burqa "reste ouvert", a déclaré le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre.

Pas belle, la France?

Le débat sur la burqa « reste ouvert », a déclaré le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre. Réactions:

Les partisans à une loi.

Dans les colonnes de Libération, les députés socialistes Manuel Valls et Aurélie Filippetti ont appelé à bannir le voile intégral dans « l’espace public et ses services (mairie, écoles, préfectures, sécurité sociale) et sur l’ensemble de la voie publique. Selon eux, une loi représenterait une « réponse symbolique forte à la montée du fondamentalisme ».

Un souhait du président

Nicolas Sarkozy a pris favorablement position à une réglementation du port du voile intégral dès juin dernier, au congrès de Versaille: la burqa « ne sera pas la bienvenue sur le territoire de la République » avait-il déclaré avant d’enfoncer le clou en novembre: la France est un pays « où il n’y a pas de place pour la burqa (…) ni pour l’asservissement de la femme ».

Bien que cette prise de position reste minoritaire dans les rangs de la gauche, le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre, s’est félicité de voir le PS évoluer « vers une interdiction ». Il a ajouté que son parti n’a pas encore « tranché la question » et que « le débat reste ouvert ».

Les opposants à une loi

L’initiative de Jean-François Copé soulève de nombreuses critiques, notamment vis-à-vis du calendrier: la proposition de loi sur la réglementation du voile intégral sera présentée avant que la mission parlementaire, qui planche sur le sujet depuis six mois, ne rende ses conclusions.

Pour la secrétaire nationale du PCF, Marie-George Buffet, une loi ne résoudra pas la question du voile. Elle prône davantage « un développement de la laïcité, de la mixité et de la promotion du droit des femmes ».

Des textes d’opportunité qui pourraient se retourner contre le principe des libertés

D’après le porte-parole des députés PCF et républicains, Roland Muzeau,  « la proposition de loi jettera plus d’huile sur le feu. Elle ne viendra pas en aide aux femmes qui sont enfermées sous ces tissus et ces grillages. Elle viendra, au contraire, exacerber les ravages du débat sur l’identité nationale. La République devrait lancer de vraies campagnes pour la libération de la femme et les violences faites aux femmes ».

Au PS, c’est le court-circuitage de la mission parlementaire qui fait des vagues. « M. Copé a décidé, de sa propre initiative, de faire une proposition de loi, a déploré André Vallini (PS). C’est choquant et c’est le contraire de ce qu’on appelle la revalorisation du rôle du Parlement. C’est faire peu de cas du travail d’une mission parlementaire et c’est se comporter de façon inélégante et hégémonique. »

Même son de cloche au MoDem: la vice-présidente du parti, Marielle de Sarnez, a dénoncé « la précipitation incompréhensible » de Jean-François Copé.

Quant au président du Sénat, Gérard Larcher (UMP), il se méfie « des textes d’opportunité qui pourraient se retourner contre le principe des libertés ».

Enfin, selon Bernard Accoyer, le président de l’Assemblée nationale, « toute initiative législative, avant même l’aboutissement des travaux de la mission  (…) ne manquerait pas d’apparaître  prématurée ».

Battez vous, messieurs les élus, mais pour nous, Françaises et Français!

FDF

Source: lexpress.fr

Loi sur la burqa: qu’on en finisse ! les (vrais) Français ont d’autres soucis…

Filed under: coran,immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 14:08
Tags: , , , ,

Nous sommes en France, pas en pays musulman radical. Il faut une loi pour interdire la burqa. En Iran, au Pakistan et autres « havres de paix, d’amour et de tolérance » et ailleurs, les touristes (nos compagnes, les journalistes et autres membres de la gente féminine travaillant là-bas) sont OBLIGEES de se voiler, sinon, c’est la prison, au mieux… Alors, on attend quoi pour pondre cette loi anti-burqa et surtout l’appliquer de façon radicale? Comme l’islam du même nom…Il faut légiférer, et sans détours ni aménagements! Les « belphégors », ce n’est pas ça, la France!

FDF

Coppé: Loi sur la burqa: «Une question de sécurité publique»

23.12.09
Le président du groupe UMP à l'Assemblée, Jean-françois Copé, le 17 mars 2009 à l'Assemblée nationale
Le président du groupe UMP à l’Assemblée, Jean-françois Copé, le 17 mars 2009 à l’Assemblée nationale

Jean-François Copé a déposé mardi une proposition de loi sur le voile intégral…

« Copé persiste et signe. Mercredi matin, le patron des députés UMP à l’Assemblée nationale a réaffirmé sur RTL que «le voile intégral n’est absolument pas une question religieuse». Selon lui, «donc ce n’est pas un problème de religion, ce n’est pas un problème d’immigration […]. C’est un problème qui a trait à deux choses : premièrement, le respect des femmes et deuxièmement, la question de l’ordre de la sécurité publique».

Au lendemain du dépôt d’une proposition de loi, Jean-François Copé continue de  jouer sur l’aspect «sécuritaire» d’une loi anti-burqa. Il espère ainsi réaliser un tour de passe-passe constitutionnel. Et éviter au maximum que la polémique ne gonfle dans les rangs de l’UMP.

Car, pour éviter les risques d’inconstitutionnalité en apparaissant discriminatoire, le texte ne devrait pas porter exclusivement sur une interdiction du port du voile intégral, mais l’inclurait de fait puisqu’il stipulerait qu’aucune personne, hors circonstances exceptionnelles (climat, carnaval…), ne peut se trouver dans l’espace public le visage entièrement recouvert.

Proposition «prématurée» ou «coup médiatique»?

Un voile de pudeur qui ne trompe personne. Alors que les conclusions de la mission parlementaire sur le port du voile islamique intégral — dont Jean-François Copé se félicitait pourtant l’été dernier — ne sont pas encore rendues, l’initiative des députés UMP a récolté mardi un rappel à l’ordre du président de l’Assemblée, lui aussi UMP. Et des critiques de responsables politiques.

Plaidant pour «un large consensus» sur «une telle question de société», le président de l’Assemblée Bernard Accoyer a jugée l’initiative «prématurée par rapport à la réponse» que l’Assemblée «pourrait donner à cette pratique, qu’il s’agisse d’une résolution et de la perspective de dispositions réglementaires et/ou législatives».

«Pour faire un coup médiatique (…) M. Copé a décidé, de sa propre initiative, de faire une proposition de loi. C’est faire peu de cas du travail d’une mission parlementaire et c’est se comporter de façon inélégante et hégémonique», a renchéri le député PS André Vallini.

La commission reste «légitime» sur la question

La vice-présidente du MoDem a dénoncé mardi «la précipitation incompréhensible» de Jean-François Copé. «En fait, dans un moment où les difficultés économiques et sociales s’accumulent sur nos compatriotes, c’est, une fois de plus, une manière de ne pas répondre aux attentes réelles et concrètes des français», a estimé Marielle de Sarnez, vice-présidente du MoDem.

De son côté, André Gérin, député communiste de Vénissieux (Rhône) et président de la commission parlementaire sur la burqa, s’est dit «étonné» par l’initiative de Jean-François Copé, dans une intervention sur I-Télé. Mais il a affirmé qu’il ne se laisserait pas perturber par les «turbulences mediatico-politiques». «L’Assemblée nationale a décidé de lancer une commission, elle est donc légitime», a-t-il souligné, «je vais donc continuer» de travailler. »

Travailler, c’est INTERDIRE le port de ce déguisement dégradant pour les femmes et qui n’est en fait qu’une provocation de celles qui le portent à l’encontre du peuple Français.

FDF

Source: 20minutes.fr

Villeneuve d’Ascq: les voeux « musulmans » d’une dhimmie: FRANÇOISE DEKEUWER-DÉFOSSEZ.

Filed under: dhimmitude,immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 10:04
Tags: ,

23.12.2009

Lu sur la voix du Nord:

(LE REGARD de FRANÇOISE DEKEUWER-DÉFOSSEZ, professeure de droit, elle est très attachée aux droits des femmes, droits des enfants, à la liberté d’opinion, de pensée. (NDLR: Mais la construction d’une mosquée à Villeneuve d’Ascq, elle approuve…).

« Déraisonnable

Chaque jour, je passe à côté du chantier : une voie d’autoroute entière a été neutralisée, les excavateurs défoncent le sol. Sous l’argile, le calcaire apparaît. Les travaux seront pharaoniques.

Le permis de construire est contesté, le financement entraîne un endettement des contribuables pour trente ans au moins, et l’accès des dizaines de milliers de supporters ne se fera ni sans bouchons ni sans pollution. Mais il fallait absolument un Grand Stade à Lille. Tant pis s’il monopolise les crédits et le terrain qui auraient pu servir à des logements sociaux, à des bâtiments universitaires ou à des résidences étudiantes. Le prestige de notre belle cité est à ce prix. (NDLR: une mosquée est un prestige, en France ???)

Discrète

À peu près en face du futur Stade, un bâtiment blanc et vert, avec coupole et minaret : la mosquée de Villeneuve d’Ascq s’élève tout doucement. Les travaux ne sont pas terminés, peut-être par manque de fonds, mais le bâtiment a déjà pris place dans le paysage, avec tant de modestie qu’il est invisible à partir de l’autoroute. La mosquée vient après la construction de l’église de la Cousinerie, du clocher chaussée de l’Hôtel de ville, et de l’Église des Saints des derniers Jours au Pont de bois. Chaque fidèle aura ainsi son lieu de culte, c’est cela la laïcité.

Grouillant

Derrière le futur Stade, un tout nouvel ensemble commercial, dont le nom est celui d’un bel échassier qui préfère d’ailleurs se poser et nicher au bord des eaux grises du lac qui porte son nom. Cinémas, magasins « culturels », restaurants… en cette veille de Noël, l’animation est à son comble, pour la plus grande joie des visiteurs, et le plus grand profit des commerçants.

Foot, commerce, culture ou prière : les trois nouveaux bâtiments de Villeneuve d’Ascq évoquent bien les aspirations et distractions de notre société, diverses et variées. Que chacun y trouve ce à quoi il aspire, mais laisse aux autres la liberté d’un autre choix. C’est le voeu que l’on peut former à la veille d’une nouvelle année. »

Niqab: pas de ça chez nous !

Filed under: coran,dhimmitude,immigration,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 09:47
Tags: , , , ,

Un reportage vidéo réalisé en Egypte où l’on peut constater les ravages de l’islam… Et dire que certains Français approuvent ces coutumes archaïques, ancestrales, dégradantes et souhaiteraient que notre patrie les assimile… Mais au nom de quoi ?

FDF

Lire: http://www.youtube.com/watch?v=NQN0vgUJKrk&feature=fvw