Francaisdefrance's Blog

15/12/2009

Turquie: Le journal Vatan sermonné par la France. Et pour cause…

Filed under: islam,musulmans — francaisdefrance @ 19:27
Tags: , , ,

mardi15 décembre 2009

Protestation de l’ambassade de France en Turquie à la suite de la publication d’un portrait représentant le Président de la République française, Nicolas Sarkozy, sous les traits d’Adolf Hitler.

Le vendredi 4 décembre 2009, à la Une de son édition papier, le journal turc, Vatan , a publié un portrait de Nicolas Sarkozy le représentant sous les traits d’ Hitler et auquel était accolé le terme « faciste ».

(JPEG)
(JPEG)

Le même jour, Bernard Emié, ambassadeur de France en Turquie, après avoir téléphoné au directeur de publication de Vatan, M. Ismail Yuvacan, a adressé un courrier au journal pour protester et qualifier d’ »inacceptables », le portrait présenté du Président de la République française, ainsi que le photo-montage.

Cette affaire fait suite aux déclarations du président Sarkozy eu égard à la votation suisse portant sur l’interdiction des Minarets sur le territoire hélvétique.

Le président avait déclaré, selon un député de l’UMP : « les gens, en Suisse comme en France, ne veulent pas que leur pays change, qu’il soit dénaturé. Ils veulent garder leur identité », évoquant ainsi le lien entre les minarets et la question de l’identité.

J.E

(JPEG)
(JPEG)
(JPEG)

Source: http://www.armenews.com/article.php3?id_article=56866

Rencontre agitée à la Sorbonne : Le Hezbollah invité, les protestataires violemment expulsés!

Filed under: immigration,invasion,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 17:28
Tags: , , ,

dec/15/2009

Décision irresponsable : Une grande université prête insidieusement une légitimité à des groupes terroristes en accueillant un événement organisé par le Mouvement des Indigènes de la République (MIR). Rappelons que le MIR est présidé par Houria Bouteldja, réputée pour vomir les Français de souche, qu’elle appelle des « souchiens ».

Le 12 décembre, une conférence sur le thème « Gaza, un an après : les nouveaux risques d’une agression dans la région » a eu lieu dans un amphithéâtre de la faculté de droit de la Sorbonne.

Victoire

Le MIR avait invité un membre du Hezbollah, une entité terroriste. Selon le site de Sécurité publique Canada, le Hezbollah est actif en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Afrique. Il est responsable d’attentats à la voiture piégée, de détournements d’avions et de l’enlèvement de cibles occidentales et israéliennes ou juives en Israël, en Europe de l’Ouest et en Amérique du Sud.

Hezbollah_liban

Participait également à la rencontre une personne qui défend activement le Hamas, une entité terroriste et théofasciste. Cela n’a pas empêché la Sorbonne d’autoriser la rencontre, qui a dérapé.  Des étudiants juifs qui protestaient pacifiquement ont été expulsés manu militari de l’amphithéâtre par le service d’ordre violemment répressif du MIR.

La VÉRITÉ sur Le Post : Scandale du Hezbollah à la Sorbonne : l’enregistrement audio

L’ambiance est très agitée !

– Ecoutez ICI
– Des photos : ICI
– Un article aussi ICI
– Mise à jour LE 14/12/09 :
>> La haine au sein de l’Université
– Scandaleux ! Le Hezbollah toléré dans une université parisienne ! L’expulsion des étudiants protestataires aussi ! ICI
– Supplément au “scandale du Hezbollah à la Sorbonne” : LES FAITS
– l’UEJF porte plainte contre l’Université de la Sorbonne et le Mouvement des Indigènes de la République. ICI

Paris bouclé, Paris voilé, Paris islamisé: circulez, y’a rien à voir !

, Barbès, 2009.

Paris : un courageux caméraman de “Debout La République” pris à parti par la milice islamique de Barbès [vidéo]

Rues barrées et occupées par des musulmans dans la plus parfaite illégalité. Femmes se voyant interdire de circuler. Les mêmes scènes scandaleuses se répètent tous les vendredis. Les pouvoirs publics laissent faire. Les médias se taisent. Surtout, pas de vagues…

Ainsi, cette occupation illicite du domaine public se fait-elle avec l’assentiment de la police. Il existe en effet un accord officieux entre l’imam de la mosquée Myrha et le commissaire du 18e arrondissement de . Le maire et ancien ministre de l’Intérieur, Daniel Vaillant, laisse faire, quand il ne va pas jusqu’à trouver des excuses à ce coup de force. Cerise sur le loukoum, c’est une milice musulmane qui se charge de réguler la circulation du quartier en lieu et place de la police nationale à ces heures.

Nous vous invitons vivement à faire circuler sans relâche cette information et ces vidéos auprès de vos proches (voir également: [Vidéos] Paris ! Paris outragé ! Paris voilé ! Paris islamisé ! A quand Paris libéré ?). Plus cette situation intolérable sera connue, moins les médias et la classe politique pourront continuer à faire comme si de rien n’était.

Merci de l’info à BIVOUAC-ID

Leçon de savoir-vivre de Morano aux jeunes musulmans: le reflet de ce que pensent un grosse majorité de Français…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:58
Tags: , ,

Là, force est de constater… Mais il a fallu qu’elle fasse passer ses propos comme une « faute d’expression »… Sinon: émeutes, voitures brûlées, etc…  La France, quoi… Mais, mine de rien, le rapport islam/racaille a été évoqué; il n’y a pas de fumée sans feu…

FDF

15/12/2009

Pour Nadine Morano, un jeune musulman français "ne doit pas parler verlan", ni "mettre sa casquette à l'envers".AFP PHOTO

Pour Nadine Morano, un jeune musulman (français) « ne doit pas parler verlan », ni « mettre sa casquette à l’envers ».

Lors d’un débat sur l’identité nationale, la secrétaire d’Etat à la Famille a souhaité qu’un jeune musulman français « ne mette pas sa casquette à l’envers ». Des propos « sortis de leur contexte » selon elle.

Nadine Morano donne des leçons de bonnes manières. Lundi soir, la secrétaire d’Etat à la Famille a donné sa vision du bon musulman lors d’un débat sur l’identité nationale, à Charmes dans les Vosges.

« Moi, ce que je veux du jeune musulman, quand il est français, c’est qu’il aime son pays, c’est qu’il trouve un travail, c’est qu’il ne parle pas le verlan, qu’il ne mette pas sa casquette à l’envers », a-t-elle expliqué à un jeune homme qui l’interrogeait sur la compatibilité de l’islam avec la République.

Dans la ville de Maurice Barrès

La commune avait été choisie par le député UMP Jean-Jacques Gaultier, organisateur de la soirée, parce qu’elle est la ville natale de l’écrivain nationaliste et antidreyfusardMaurice Barrès.

Les propos de Nadine Morano ont fait tiquer à gauche. Pour le porte-parole du PS Benoît Hamon, joint par l’AFP, « cela confirme le regard caricatural de plusieurs membres du gouvernement sur la jeunesse de ce pays ».

Il estime que la majorité est « dans une stratégie de bouc-émissaire, de caricature et de stigmatisation permanente, avec toujours les mêmes cibles ». « Comment ceux qui sont ciblés en permanence vont réagir quand les ministres du gouvernement se livrent à des amalgames aussi grossiers. C’est consternant! », ajoute-t-il.

Morano a filmé le débat

De son côté, Nadine Morano a tenu à se défendre. Sur RMC, elle a dit avoir « pris la précaution, parce que je ne voulais pas que des phrases soient sorties de leur contexte, de filmer ce débat et nous le mettrons en ligne ».

« Nous parlions de la problématique des jeunes qui viennent des banlieues […] et je leur conseillais de ne pas porter leur casquette de travers, de ne pas parler verlan », a-t-elle déclaré. Mais elle ajouté: « J’expliquais aussi [qu’il fallait] que l’on utilise le potentiel de la double culture. »

Humour: Tout est bon dans le cochon.

Filed under: halal,immigration,islam,musulmans — francaisdefrance @ 16:45
Tags: , , ,

Vidéo:

à voir sur http://www.youtube.com/watch?v=HTfLJQ-eFTA

Echirolles : la mosquée sur une voie de garage…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:41
Mardi 15 décembre 2009

Les travaux de la future mosquée d’Échirolles n’en finissent pas de faire débat. Après une première suspension du permis de construire en août, hier encore, le dossier était présenté devant le tribunal administratif de Grenoble où l’association de quartier Jean-Jaurès, riveraine du lieu de culte, et 232 habitants souhaitaient tout bonnement faire annuler l’arrêté en date du 12 mars 2008 par lequel le maire d’Échirolles a délivré un permis de construire à la société civile immobilière Eden en charge du projet.

En cause selon les requérants, un nombre de place de stationnement inadapté pour les 1 200 personnes que le lieu pourra accueillir. Le rapporteur public concluait ainsi que « le nombre de places est manifestement inadapté, inapte à assurer le stationnement de tous les véhicules induits par l’utilisation d’un tel projet ».
Un article du 15/12/2009 du Dauphiné Libéré nous apprend que le tribunal
vient de décider l’annulation de l’arrêté en date du 12 mars 2008 par lequel le maire d’Échirolles a délivré un permis de construire à la société Eden.La commune devra en outre verser à l’Association des habitants du quartier Jean-Jaurès et autres la somme de 2 000 euros.

Sources : Le Post/Le Dauphiné libéré

Identité Nationale… Français, il est grand temps de relever la tête !

Filed under: immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 16:37
Tags: , , ,
déc 15 2009

bachaga-monpays4

Dis-moi Français, ne crois-tu pas qu’il est temps de relever la tête ?

« Je viens d’un pays qui n’existe plus. C’est sans doute pour cette raison que je tiens plus que tout au monde à ce qui me reste, à ma Patrie, à la France. Et c’est sans doute pour cela que je me sens profondément français. Mais aujourd’hui, moi le militant engagé depuis si longtemps, j’ai mal au cœur de voir ce qu’est devenue ma généreuse Patrie. Oui, généreuse, car pour moi la France reste à jamais le seul pays qui se soit autant préoccupé, partout où elle rayonnait, des autochtones en scolarisant, soignant, éduquant, construisant au profit et pour l’ensemble des populations qu’elle avait en charge. Nos ingénieurs ont créé des routes, des villes et des villages. Nos médecins ont créé des hospices et hôpitaux partout sur le territoire portant leurs soins à toute population sans discernement de race ou de religion, non plus que de conditions sociales ! Aujourd’hui encore nous accueillons toute la misère du monde.

Abandonner mes biens a été difficile. Abandonner mon cimetière a été un déchirement. Car voyez-vous, mon grand-père et son père avant lui, sont morts trois fois :

– une première fois, les reins cassés pour avoir défriché et travaillé une terre aride, les mains crevassées et le visage buriné par un soleil de plomb,
– une seconde fois, lorsque j’ai quitté mon pays et abandonné leur tombe,
– une troisième fois, quand cette population que nous avions civilisé a profané notre cimetière et ouvert toutes les tombes !

J’ai aimé, j’ai pleuré et regrette encore cette Algérie Française que j’ai connue. Et je pensais que plus jamais je ne reverrai jouer ce mauvais film : la perte de notre souveraineté. La perte d’une partie de notre territoire national. Et pourtant, le cauchemar est en train de réapparaître.

J’ai rejoint la Métropole, que, comme beaucoup de Pieds-Noirs, je ne connaissais qu’à travers les livres d’histoire, et l’enseignement de mes professeurs. Je confesse une grande naïveté, car j’avais de la Mère Patrie une image un peu « victorienne » et j’étais persuadé que les agissements de tous ces traîtres qui avaient soutenu le fellagha ne pouvaient que résulter de marginaux que les tribunaux un jour condamneraient inexorablement ! C’est le contraire qui s’est produit et ce sont les patriotes qui ont été jugés et condamnés !

Pour moi, la France, c’était depuis toujours, le pays de grands soldats, et sans remonter à VERCINGETORIX, CHARLEMAGNE, DU GUESCLIN, JEANNE D’ARC ou LOUIS le quatorzième, mais plus près de nous, LYAUTEY, LECLERC, JUIN, Le Bachaga BOUALAM – Bachaga BOUALAM qui était de ces hommes encore capables, après les pires injures faîtes aux siens, de regarder avec émotion les couleurs françaises -, et tant d’autres encore, venaient conforter mes convictions.

Pour moi la France, c’était NAPOLEON et les grandes réformes, sa conception de l’Europe, et ce fameux code civil qui a encombré bien de mes nuits d’étudiant.

Pour moi la France, c’était des hommes et des femmes scientifiques de renom, des inventeurs de génie, des grands chirurgiens, de grands littéraires, des peintres de talent, des musiciens immortels.

Pour moi la France, c’était aussi le peuple de fraternité, de la générosité, du courage, de la justice et puis aussi, cet esprit « gaulois » où l’on peut faire des choses très sérieusement sans se prendre au sérieux.

Pour moi à l’époque et surtout, la France c’était la Paix ! Pour moi la France, c’était… la France !

D’ailleurs, dans ma Famille et au plus loin que remonte ma mémoire, nous avons servi cette France-là, en 1870, en 1914 et en 1940, et 1954 bien sûr.

J’aimais cette France, viscéralement.

Aujourd’hui je regrette et je pleure cette France-là !

Car à l’évidence cette France n’est plus !

Que reste-t-il en effet et qu’observons-nous aujourd’hui, de nos institutions, de nos structures, de notre société en général ?

L’Armée – Notre belle et grande muette, politiquement mal dirigée et mal commandée, a sacrifié ses plus grands officiers, ses plus grands décorés, en les condamnant elle-même. Vainqueur sur le terrain, et malgré tous les sacrifices consentis, que reste-t-il de notre grande armée et de son honneur aujourd’hui ? Certains corps d’élite auxquels je me raccroche comme un désespéré, fier d’observer l’anniversaire de CAMERONE ou encore le comportement de certains de nos petits gars sur les T.O.C.

La Police – L’une des meilleures du monde hier encore, elle a baissé les bras, en l’état des instructions qui lui sont données, où il est permis a ses agents de se faire tuer, sans pouvoir ni riposter, ni remplir la mission qui leur revient de droit. Notre police a perdu sa conviction, son efficacité, et on la comprend ! Il n’est d’ailleurs que d’observer le nombre de suicides dans ses rangs ! Une médaille attribuée hypocritement à titre posthume, ne fait pas revenir un père dans son foyer. S’installe donc dans nos banlieues, un état de non-droit, où règnent la terreur, le viol, le vol, le crime. A nos portes, à nos dépens !

Le Magistrat – Tiraillé dans les méandres intellectuels juridico-politico-socio-économiques, en regard d’un rôle toujours de plus en plus surchargé, notre magistrat a perdu tout le respect du justiciable. Il n’est que d’observer la tolérance accordée lors de certains jugements qui pourraient parfois confiner au laxisme. Sans parler encore de la responsabilité, lors de récidive, qui revient au juge d’application des peines ! Où est l’exemplarité de la peine, quand un repris de justice, condamné de multiples reprises pour des faits identiques, se fait reprendre une fois encore en flagrant délit ?

La Politique — Je ne connais pas un seul pays actuel, où l’homme politique soit tombé aussi bas que le nôtre. Servile, son seul objectif consiste aujourd’hui à se faire élire. Elu, son seul objectif sera de se faire réélire. Entre temps, il disposera de fonds colossaux, prélevés au travers d’une fiscalité parmi les plus lourdes du monde ! Le Crédit Lyonnais, les détournements de la société Elf, le sang contaminé, sont des scandales que la décence hier encore, aurait conduit leurs auteurs au suicide. Aujourd’hui, non seulement chacun demeure accroché à son poste, à son titre et à ses avantages, mais encore, par le jeu de découpages électoraux soigneusement étudiés, ils gouvernent toujours notre Pays sans aucune vergogne. Outre une immunité parlementaire bien pratique, il peut s’auto-amnistier, et/ou bénéficier encore de juridiction spécifique. Ce Politique a perdu toute confiance de ses électeurs. En l’état de telles prévarications, voter n’a plus aucune signification, et pourrait même s’entendre, hélas, comme de la complicité.

Le Clergé — En perdant sa soutane, en abandonnant la langue universelle de l’église catholique romaine, en s’immisçant dans la vie politique, le prêtre a perdu son âme. Comment pourrait-il s’occuper des nôtres ? Et qui, demain, s’en occupera, tant le nombre de vœux prononcés chaque année est faible ? Au moment même où l’intégrisme, avec toute sa rigueur, impose aujourd’hui ses lois à une population mondiale en fulgurante expansion.

Le Citoyen — Assisté de chaque instant, indemnisé de tout, bénéficiaire de tous les droits sans aucune contrepartie, manipulé lors de chaque consultation électorale par les promesses d’un éden toujours à venir, bénéficiaire d’allocations, d’indemnités, de revenus d’insertion, et j’en passe, notre citoyen français a perdu totalement sa lucidité, voire sa fierté. En regard de son environnement, et de la carence des pouvoirs publics, il se croit autorisé aussi bien à brûler un feu rouge, stationner n’importe comment et n’importe où, qu’à se conduire comme il vit : en se moquant des autres ! Se complaisant dans le loto ou le quinté, il envahit les stades où les nouveaux jongleurs de foot constituent ses nouveaux dieux, passant allègrement des vacances d’hiver aux vacances d’été, des ponts aux congés de maladie, son principal souci demeure de travailler de moins en moins, et gagner de plus en plus, deux choses incompatibles.

La Cellule Familiale — Elle était le creuset où se construisait l’unicité culturelle, sociale et économique du couple et de ses enfants. Le sacrement du mariage et les dispositions du code civil cimentaient cette union dans laquelle s’épanouissaient les acteurs socio-économiques. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Union libre, concubinage reconnu, naissance sous « X » avortements légalisés, divorces en permanente augmentation, ont fait exploser cette pierre angulaire sur laquelle reposait l’équilibre de la société civile. Les dispositions relatives au pacte social légalisent désormais l’union d’homosexuels et ainsi la boucle de la plus parfaite dégénérescence de notre société est bouclée.

Nos Jeunes — Alors qu’ils sont notre avenir, alors qu’ils sont les forces vives d’un pays, alors que tout devrait être conçu pour eux, les meilleurs de nos étudiants, sous couvert de stages à effectuer à l’étranger, ont quitté notre Métropole, et ils ont largement bien fait. Ceci se vérifie à LONDRES notamment, où nombre de nos jeunes Français travaillent aujourd’hui en contrepartie de salaires très performants. C’est donc dire que ceux d’entre eux qui nous restent doivent, soit se plier aux contraintes socio-économiques de notre paysage professionnel, chercher un travail, une dignité d’homme ou de femme, avec les difficultés que l’on sait, soit se lancer dans l’aventure individuelle, où ils sont chassés et tirés comme des lapins au coin du bois, par les diverses charges sociales et fiscales auxquelles ils se trouvent soumis et qui, dans une trop grande majorité de cas, les conduisent à la faillite. Notre pays perd sa meilleure jeunesse. Je ne parle là que de nos enfants, sans aucune référence, bien entendu, à ces « Jeunes » casseurs de banlieue, qui ne sont qu’un ramassis de vulgaires bandits, mineurs ou non !

Nos Artisans — Ce sont les sacrifiés du régime. Malgré leur courage, leur obstination, leur créativité, leur bonne volonté, leur compétence, ils succombent sous le poids des charges qui les écrasent. Dans un marché dont on prend conscience aujourd’hui qu’il est mondial, comment voulez-vous que nos artisans puissent emporter des contrats, quand la concurrence est allégée de toutes les contraintes sociales et fiscales qui pèsent sur leurs épaules. En conséquence, beaucoup s’expatrient et créent leur propre structure à l’étranger, qui les accueille avec le respect dû à leur compétence. C’est un énorme gâchis intellectuel et financier !

Nos artistes — Tous les goûts sont bien entendu dans la nature, et il faut de tout pour faire un monde. Mais je ne pense pas que nos impressionnistes traversent les siècles avec le même bonheur qu’un DE VINCI ou un LE NAIN par exemple, ou que notre musique disco se chante demain comme les sonates de BACH, HAYDN, MOZART, SCHUBBERT et plus près de nous, STRAVINSKTY ou encore RAVEL ! Quand on voit les subventions accordées par le ministre de la culture de la France, prélevées sur nos impôts, à des structures répondant au nom de « Nique Ta Mère », on est en droit de s’interroger sur les valeurs qui sont devenues les nôtres aujourd’hui. Nous avons même perdu ce qui a fait la grandeur de la France : ses artistes et leur talent ! Je pense même que nous avons perdu la raison tout court !

La Presse — Par ces mensonges, ses non-dits, ses reportages orientés, sa partialité, écrite ou télévisuelle, c’est LA responsable de la misère intellectuelle où s’engage notre société. Le bon public bien crédule se laisse endoctriner par caméras interposées. Du moment que la télévision l’a dit : c’est la vérité ! D’ailleurs, il faut savoir que « passer » à la télévision est un événement recherché par tous les politiques ! Quelle audience ! Et c’est ainsi que, chaque jour, plusieurs fois par jour, comme une perfusion mortelle, le poison de la désinformation se distille dans tous les foyers de France, créant ainsi une fausse vérité ! Personne, jamais, ne dira assez fort le mal qu’a fait à notre société la presse en général, et la télévision en particulier. Sauf en France, où la population ne songe qu’aux réjouissances, sinon à la jouissance tout court, notre presse a perdu toute crédibilité.

Je pourrais ainsi continuer à parler de certains de nos sportifs, aussi largement payés que dopés, bien entendu décorés de la légion d’honneur (c’est évident) ou bien encore de nos banlieues qui s’enflamment chaque jour sans aucune poursuite, dans un état de non-droit. Je pourrais aussi évoquer la morale élastique, les grandes combines d’état-major des grands partis politiques, qui n’ont d’autres mots à la bouche que celui de démocratie, et qui agissent en toute immunité, dans leur seul intérêt.

Durant la dernière guerre, CHURCHILL, s’adressant aux Français, leur dit un jour : « Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre. »

Pour l’ensemble de ces démissions en général, Français, vous avez choisi le déshonneur, et vous avez la guerre. Car vous l’avez toujours la guerre et elle se prolonge aujourd’hui de la même manière que nous l’avons vécue, par les mêmes acteurs, par les mêmes moyens : la terreur, le viol, le vol, l’argent de la drogue, le crime. Au rasoir ou au couteau, dans le métro, les couloirs, les rues de certains quartiers, et bien entendu, dans ce que l’on appelle désormais les banlieues. Et l’on retrouve notre police impuissante à entrer dans ces lieux de non-droit. Avec le SAMU et les pompiers, c’est le droit et la civilisation qui reculent, faisant place pour une chienlit qu’il faudra bien juguler un jour autrement que par des remontrances de pacotille qui ne font trembler que la voix de nos juges, totalement débordés et impuissants.

Et pourtant !

Et pourtant, Dieu merci, la plus grande majorité de notre pays est composée d’hommes et de femmes travailleurs, attachés à des valeurs immuables, à leur souveraineté, à l’identité nationale, Ces gens « normaux », généreux, de tous horizons et de toutes conditions, ces petites gens, ces honnêtes, ces sans-grade, cette bonne et tranquille population aspire à la paix. Cependant, marginalisés, manipulés, anesthésiés, ils observent un silence coupable que ce soit par égoïsme, par lâcheté, ou par étouffement. C’est pour eux que je continue de me battre au sein du Front National, alors que notre douce et belle France, chantée depuis l’antiquité pour ses paysages, sa grandeur d’âme, sa douceur de vivre, est en train de mourir. »


Dis-moi Français, ne crois-tu pas qu’il est temps de relever la tête ?


Merci à Jacques Vassieux…

Adieu églises, cathédrales et autres lieux de culte chrétiens… L’Etat brade.

Ben oui: c’est priorité aux mosquées, maintenant…

Comment l’Etat brade discrètement notre patrimoine national

15 décembre 2009

Le projet de loi de finances 2010 dont le discret article 52 stipule que l’Etat va brader ses trésors historiques, jugés trop coûteux, et se débarrasser de ce que Pierre Nora appelle «les lieux de mémoire».

Désormais, tous les monuments nationaux pourront, sur simple demande du préfet, être transférés aux collectivités territoriales, lesquelles, si elles n’ont plus les moyens de les entretenir, seront libres de les revendre. Et c’est ainsi qu’un chef-d’oeuvre appartenant au domaine public deviendra une propriété privée.

En appliquant le redoutable article 52 au livre dirigé par Adrien Goetz, «100 Monuments, 100 Ecrivains» (Ed. du Patrimoine, 80 euros), voici ce que cela donnerait : Kadhafi soudoie le département des Yvelines pour acquérir le château de Rambouillet (raconté ici par Isabelle Jarry) ; Disneyland rachète en sous-main l’abbaye du Mont-Saint-Michel (où Adrien Goetz tutoie l’archange) ; l’OM s’offre le château d’If (où accoste Marie Nimier) ; la ville de Saint-Denis se réapproprie la basilique (dont François Reynaert vante «le fouillis») pour en faire une annexe du Stade de France ; et TF1 s’ingénie à obtenir la Conciergerie (où frémit encore Robert Badinter) pour y tourner ses pitreries.

Le plus drôle est que cet ouvrage est préfacé par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, qui n’a pas son mot à dire dans cette affaire relevant du seul Budget. Pas plus que les Français n’ont été invités à débattre du sort d’un patrimoine qui leur appartient et dont le berlusconien Sarkozy croit disposer à sa guise.

Mais n’oubliez pas que le patrimoine français a été constitué par des Français et appartient aux Français! Et non pas au président.

FDF

Source: http://www.fdesouche.com

Islamsex: petit moment d’égarement…

Filed under: immigration,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 16:17
Tags: , ,

Vidéo:

à voir sur http://www.youtube.com/watch?v=lAJdmtmHoDQ

St Etienne : La mosquée à quelques mêtres de l’Eglise, un symbole…

Filed under: immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 10:48
Tags: ,
le 14 décembre 2009

Maurice Vincent

14/12/2009


SAINT-ETIENNE

Un accord a été trouvé entre la ville de Saint-Etienne et l’Association Culturelle des musulmans de Montreynaud. Le maire PS de St Etienne, Maurice Vincent, a donné son accord pour la ventre d’un terrain communal afin d’édifier une mosquée. Pour l’édile stéphanois, « l’acquisition du terrain à quelques dizaine de mètres de l’église est aussi un symbole.»

Source: novopress

Invasion par les burgers !!!

Filed under: dhimmitude,immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 10:43
Tags: , ,

Le burger halal part comme des petits pains

15.12.09
Depuis sa conversion au halal, le chiffre d'affaires du fast-food a progressé de 30 %.
Depuis sa conversion au halal, le chiffre d’affaires du fast-food a progressé de 30 %. 20MINUTES

CONSOMMATION – Un restaurant Quick de Villeurbanne expérimente avec succès des menus sans porc…

Sans aucune publicité ni promotion, l’information s’est répandue comme une traînée de poudre dans l’agglomération lyonnaise. Depuis le 30 novembre, l’établissement de restauration rapide Quick, situé route de Genas, à Villeurbanne, propose uniquement des hamburgers halal.

Les saucisses de porc ont été remplacées par du boeuf, certifié par la mosquée d’Evry. Et les lardons ont été troqués contre des allumettes de dinde. Avec ce changement de carte qui vise à attirer la jeune clientèle musulmane, le fast-food a vu son chiffre d’affaires progresser de 30%, et a dû embaucher deux fois plus de personnel en moins de quinze jours, selon le gérant Karim Bouzenaba.

Le restaurant est «plein à craquer»

A chaque service, le restaurant est «plein à craquer», témoigne Rachid, 30 ans, présent dès l’ouverture jeudi dernier pour éviter l’attente qui, parfois, dépasse une heure. «Je suis venue trois fois sans pouvoir commander, raconte Hadria, 52 ans. Cette initiative, c’est positif. Surtout pour nos jeunes, qui mangent de plus en plus halal. Ils ne savent pas quoi prendre à part des kebabs.»

Tous avaient l’habitude de manger des hamburgers au poisson. Quick s’est basé sur les ventes de ce type de sandwich pour lancer l’expérimentation à Villeurbanne sur plusieurs mois. « Les trois quarts de notre clientèle sont maghrébins», confirme Karim Bouzenaba.

Si la plupart des consommateurs font confiance à Quick pour la certification de la viande, certains n’hésitent pas à demander des renseignements. Un cahier des commandes en français et en arabe est à disposition. Et la mosquée d’Evry affirme recevoir «entre vingt et quarante coups de téléphone de clients par jour, selon Abderamane Ammari, chargé de culte. Nous apportons une garantie uniquement sur la viande hachée.» Le reste est certifié par la Grande Mosquée de Paris.

Au-delà de l’intérêt commercial, la direction de Quick affirme vouloir tester la «faisabilité technique» de cette démarche sur le long terme. Avec l’afflux de clients, les gérants craignent la rupture de stock. Un problème qui aurait semé le doute chez les clients de KFC, le premier fast-food à avoir testé le halal dans l’agglomération. «Si je n’avais plus de marchandise, je préférerais fermer le temps d’un service», assure Karim Bouzena.

Comment l’islam radical progresse en France.

Filed under: immigration,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 10:35
Tags: , ,
Relai:
Par Ivan Rioufol le 14 décembre 2009

La profanation de la mosquée de Castres, dont les murs ont été souillés de propos racistes et de croix gammées, a plus de retentissement, ce lundi dans les journaux, que cette autre information passée inaperçue sur le doublement des actes antisémites au cours des neuf premiers mois de 2009. C’est Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, qui a annoncé ces chiffres, hier à Paris, devant l’Union des patrons et des professionnels juifs de France (UPJF). La recrudescence de cette violence mériterait pourtant, aussi, l’inquiétude des médias et des politiques: elle montre une montée en puissance de l’islam radical dans une partie de la communauté musulmane française. Constater à ce propos qu’un député du mouvement terroriste du Hezbollah, Ali Fayad, a tenu une conférence sur Gaza, samedi à l’invitation des Indigènes de la République, au cœur même de la Sorbonne, symbole de l’humanisme français, confirme une perte de vigilance des élites face à un discours totalitaire en voie de banalisation.

Comme j’ai eu l’occasion de le dire,  dimanche, lors d’une des tables rondes de l’UPJF, organisée sur le thème des médias face à l’antisionisme, ce dernier concept, que des commentateurs ne savent ou ne veulent pas toujours décrypter, tend de plus en plus à déculpabiliser une dialectique anti-juive, portée par le radicalisme coranique qui cherche, pour sa part, à s’abriter de toute critique en brandissant l’accusation d’islamophobie. C’est cet antisémitisme qui, par exemple, s’est affiché dans les rues de Paris, en janvier, à l’occasion des manifestations en soutien aux Palestiniens de Gaza (Bloc-notes du 16 janvier 2009). S’il est normal de critiquer Israël (la presse israélienne ne s’en prive pas), le piège sémantique de l’antisionisme vu comme un louable antiracisme devrait être compris pour ce qu’il est : un procédé destiné à détourner l’attention sur l’islamisme, son rejet de la modernité et son projet de conquête des sociétés occidentales.

Le multiculturalisme est le cheval de Troie de cette idéologie qui veut s’étendre en Europe et singulièrement en France, en détournant à son profit les principes des démocraties ouvertes. Or ce danger est loin d’être admis: j’ai pu le constater, samedi, en participant également à Evry  (Essonne) à un colloque sur la Diversité, organisé par le Conseil représentatif des associations noires (Cran) et Manuel Valls, le député-maire (PS) de la ville. Parce que la « diversité » française est présentée comme une « richesse », la gauche n’est pas loin d’estimer que cette population issue de l’immigration devrait avoir tous les droits et en particulier, outre la liberté d’ériger des minarets à sa guise, celui d’exiger de la République laïque l’instauration de jours fériés pour les fêtes musulmanes (une des idées soutenues ce jour-là par l’un des intervenants). Cet empressement à vouloir satisfaire l’islam en négligeant les héritages de la France est une aubaine pour les radicaux.

Je participerai, mercredi, à l’émission « On refait le monde » sur RTL (19h15-20h)