Francaisdefrance's Blog

06/12/2009

Jacques Bompard, maire d’Orange et ex-Front National: « la démocratie en France, qui devrait exprimer la volonté populaire, est déniée ».

Filed under: immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 17:36
Tags: , , ,

lundi 07 décembre 2009

Jacques Bompard, maire d’Orange, tête de liste de la Ligue du Sud et candidat à la présidence de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur pour les élections régionales de 2010, appelle à l’organisation en France d’un référendum sur la construction de minarets. Il répond aux 4 Vérités.

Les 4 V : Qu’avez-vous pensé du vote du peuple suisse concernant les minarets et de la manière dont les résultats de ce référendum ont été commentés en France ?

Jacques Bompard : Il y a deux niveaux de réflexion : d’abord, nous nous trouvons, en France, dans une situation où la Constitution française, qui spécifient que nous vivons en démocratie et que la démocratie en France exprime la volonté populaire, est déniée. Nous sommes confrontés à un coup d’Etat, comme en témoignent les commentaires que l’on a pu entendre sur la votation suisse, qui contestent en fin de compte aux Suisses le droit de s’autodéterminer. Les médias et des hommes politiques français se sont prononcés pour la dictature de minorités, et cette dérive dictatoriale est inquiétante.

Ma réflexion s’appuie en particulier sur les déclarations du ministre Eric Besson, qui déclare: « Je suis là pour être une machine à fabriquer des citoyens rationnels ». Une machine à fabriquer des citoyens rationnels, c’est le monde d’Orwell ! Ce n’est pas un idéal démocratique, c’est un idéal totalitaire. Nous opposons à cette conception la définition du général De Gaulle, qui disait d’une manière très claire : nous sommes avant tout un peuple européen, de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne.

Ma deuxième réflexion porte sur l’Islam. Cette religion n’est pas compatible avec la démocratie, ni avec la laïcité, parce que c’est une doctrine à la fois politique, économique et même civilisationnelle. C’est donc un absolu, non seulement religieux, mais global, comme le montre l’évolution de la communauté musulmane en France, avec le voile, le haïk, les drapeaux exhibés lors des mariages, les prénoms donnés aux enfants : Oussama ou Djihad, par référence à Ben Laden et à la guerre sainte… Baptiser son enfant « Guerre sainte » témoigne d’une conception tout à fait remarquable de l’intégration !

Or, la République française est une république d’intégration. Elle a montré sa compétence pour intégrer pratiquement tout le monde, mais elle bute sur l’intégration des musulmans parce que leur religion n’est pas intégrable, ni compatible avec l’Occident.

Il suffit de lire le Coran pour s’en convaincre : à côté de sourates souples et tolérantes, y figurent des sourates autoritaires, un Coran totalitaire avec une clé de lecture que les lecteurs ne connaissent généralement pas : quand deux sourates se contredisent, c’est celle qui a été écrite en dernier qui a autorité sur la précédente. Or toutes les sourates autoritaires ont été écrites après les sourates complaisantes… Voilà pourquoi l’Islam n’est pas intégrable.

Rappelons aussi qu’il est formellement interdit de construire des églises en terre d’Islam, que l’importation d’une Bible y est punissable de la peine de mort, et que lorsque nos soldats sont allés se battre contre l’Irak pour les Etats du Golfe, il a été interdit à la Croix-Rouge d’arborer son emblème… Moyennant quoi, nous devrions, quant à nous, tout tolérer !

Le premier ministre de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a dit : « les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les croyants nos soldats ». Même si l’on est tolérant, on comprend dès lors pourquoi il doit y avoir le moins possible de mosquées et pas du tout de minarets : nous n’avons pas besoin de baïonnettes. Quant aux croyants, il faudrait qu’ils croient un peu à autre chose pour pouvoir être intégrés.

Quand on n’intègre pas, on est désintégré, et c’est ce qui se passe en France. La désintégration de la société française est extrêmement marquée dans les quartiers où la population est en majorité musulmane, puisque dans ce sont les Européens qui s’y intègrent à l’Islam – nous recevons à la mairie des mères de famille, d’origine musulmane parfois, ou qui ont fait des mariages mixtes, et qui se plaignent des très fortes pressions qu’elles et leurs enfants subissent, du fait de l’intégrisme religieux.

Lorsqu’on se trouve devant des problèmes graves, ce qui est le cas, la loi de la Ve République prévoit que l’on saisisse par référendum les citoyens, qui ont le pouvoir en démocratie. L’Islam pose un vrai problème et nous demandons, comme en Suisse, l’organisation d’un référendum sur ces questions et tout particulièrement sur les minarets.

Source: http://www.les4verites.com

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :