Francaisdefrance's Blog

29/11/2009

Les délires de l’islam…

Filed under: immigration,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 17:20

Et voilà qu’ils se forment en « comités permanents de fatwa », maintenant…

Tu n’es pas islamiste? Tu es un « mécréant »! C’est le coran qui le dit, alors…

FDF

Une personne convertie ne doit rattraper ni prière, ni jeune, ni zakat du temps de sa mécréance.
En effet Allah a dit : Dis à ceux qui ne croient pas que, s’ils cessent, on leur pardonnera ce qui s’est passé (sourate ‘Le butin’ verset 38)
Et d’après la parole du prophète :

« L’islam efface ce qui le précède ».

De plus le prophète n’a jamais ordonné à un converti de rattraper les obligations précédant son islam. Et le consensus des gens de science est de cet avis.

Et c’est d’Allah que vient le succès, que la prière d’Allah et son salut soit sur notre prophète Mohamed, sa famille et ses compagnons.

Fatwa du comité permanent Membres : Abdallah ibn qouh´oud , Abdallah ibn ghadayen Vice-président : Abdrazeq hafifi Président : Abdelaziz ibn Abdallah ibn Baz Page 44, tome 6, fatwa numéro : 8569

Source : fatawaislam.com

Victoire! Le symbole de l’islam dominant vascille en Suisse…

Filed under: immigration,islam,islamisation — francaisdefrance @ 17:16

Islam. 59 % des Suisses veulent interdire les minarets !!!

29 novembre 2009 à 13h41

La construction de minarets pourrait être interdite en Suisse. Appelés à s’exprimer par référendum, 59 % de nos voisins helvètes ont décidé de soutenir le texte proposé par la droite populiste, selon les premiers sondages réalisés à la sortie des urnes et rapportés par swissinfo.

Les commentateurs politiques locaux n’en reviennent pas. Les dernières enquêtes d’opinion tendaient à démontrer que la majorité des Suisses se prononcerait contre ce projet.

Contre l’avis du gouvernement
Tous les partis politiques du pays, hormis l’Union démocratique du centre (UDC / droite conservatrice) et l’Union démocratique fédérale (UDF /droite chrétienne) s’y étaient clairement opposés. Le gouvernement également, arguant, selon swissinfo, que ce texte « vexerait inutilement le monde musulman et que l’image de la Suisse dans le monde s’en trouverait sérieusement écornée ».

La droite évoque le symbole d’un Islam dominant
La droite populiste avait mené une campagne agressive proclamant que les minarets n’étaient pas indispensables à la pratique de la religion, mais qu’ils constituaient plutôt le symbole d’un islam conquérant. Cet argument semble avoir convaincu des citoyens qui ne peuvent aujourd’hui se plaindre de la profusion de minarets en Suisse. Il n’y en a que quatre dans tout le pays.

Source: http://tinyurl.com/ygovn5o

Elle ne veut plus d’une France « française »: Aubry appelle à une large régularisation des sans-papiers !

Filed under: dhimmitude,immigration,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 17:01

Martine Aubry brade notre France. Rien d’étonnant avec un mari très proche des musulmans…

Voir: http://serumdeliberte.blogspot.com/2009/03/le-mari-de-martine-aubry-aime-les.html

23/11/2009

«Nicolas Sarkozy fait honte à la France en voulant opposer identité nationale et immigration», a déclaré Martine Aubry.
«Nicolas Sarkozy fait honte à la France en voulant opposer identité nationale et immigration», a déclaré Martine Aubry. Crédits photo : AFP

Devant les jeunes socialistes réunis en congrès à Grenoble, la première secrétaire du PS a reproché à Nicolas Sarkozy d’opposer immigration et identité nationale.

La première secrétaire du PS, Martine Aubry, a défendu dimanche l’adoption par les couples homosexuels, devant des centaines de militants rassemblés pour le 9e congrès du Mouvement des jeunes socialistes (MJS). «Nous voulons qu’on puisse aimer qui on veut… Nous sommes pour le mariage et l’adoption» par les homosexuels, a déclaré Aubry à Grenoble. «L’Etat ne doit pas nous dire avec qui nous marier» et «qui on doit aimer», a-t-elle ajouté, alors que début novembre, un tribunal de Besançon a autorisé l’adoption d’un enfant par un couple d’homosexuelles.

Elle a également évoqué les mariages mixtes. «Je n’oserai pas citer» le ministre de l’Immigration «Eric Besson qui a parlé des mariages gris pour que la honte l’atteigne définitivement», a-t-elle déclaré. Par «mariages gris», Eric Besson a récemment désigné des mariages qui seraient conclus entre un étranger et un Français de bonne foi, abusé par un étranger ayant pour but d’obtenir titre de séjour ou nationalité française.

Aubry a également vertement critiqué Nicolas Sarkozy au sujet du débat sur l’identité nationale: «Nicolas Sarkozy fait honte à la France en voulant opposer identité nationale et immigration. Et il a tort de penser que cette fois-ci les Français le suivront», a dit Aubry, se disant «fière d’être basque et française». Nicolas Sarkozy a qualifié début novembre de «nécessaire» et «noble» le débat controversé sur l’identité nationale lancé par Eric Besson.

«Régularisation large des sans-papiers»

Martine Aubry a également déclaré que le PS devait «défendre une régularisation large des sans-papiers», sur critères, un sujet qui sera abordé mardi au bureau national du PS. «Les Français ont compris que ces milliers de sans papiers qui sont aujourd’hui exploités dans les entreprises et qui font grève doivent avoir leurs papiers», a-t-elle ajouté. Dimanche, le ministre du Travail Xavier Darcos a annoncé son souhait de donner aux préfets la possibilité de prononcer la «fermeture administrative» des entreprises employant des travailleurs sans papiers. Aubry a également appelé les militants du MJS à faire avancer la lutte contre les discriminations, en reconnaissant que son parti avait été «mauvais là-dessus».

Au sujet de la querelle entre Vincent Peillon et Ségolène Royal, qui «agace» nombre de jeunes militants, Martine Aubry a balayé la question dès le début de son discours. «Je ne suis pas là, même s’il y en a que ça intéresse, pour parler des petites phrases. Je suis là pour porter toute la gauche au sommet. C’est la seule chose qui intéresse les Français, tout le reste est dérisoire», a-t-elle souligné. «Je ne suis pas là pour savoir comment Rama Yade est habillée au gouvernement et si elle s’est engueulée avec Rachida Dati, savoir si untel a un problème d’ego ou un petit problème de relation», a-t-elle ajouté devant la presse.

Par ailleurs, Martine Aubry a justifié l’absence du PS au Forum Copenhague organisé la veille par Daniel Cohn-Bendit et son parti Europe-Ecologie, auquel participait François Bayrou, évoquant des vues divergentes sur le développement durable. «Daniel Cohn-Bendit a organisé un débat sur Copenhague où je remarque qu’on n’a pas beaucoup parlé de Copenhague. Je le regrette, mais tant mieux, il s’est réconcilié avec François Bayrou», a-t-elle ironisé. Elle avait auparavant appelé au rassemblement de la gauche.

Enfin, les jeunes socialistes ont élu leur nouvelle présidente, Laurianne Deniaud, 27 ans, qui succède à Antoine Détourné, pour un mandat de deux ans.

Source: lefigaro.fr avec AFP et AP

On ne peut pas donner au Téléthon et ailleurs… Désolé.

Filed under: immigration,islamisation,mosquée,musulmans,ramadan — francaisdefrance @ 13:41

Grand malheur à PEYROUAT, sortez vos mouchoirs.


Faute de fonds, le chantier lancé en 2003 par l’association des musulmans des Landes avance lentement…

Une grande mosquée loin d’être achevée…

(NDLR: C’est pas urgent; il y a plus urgent pour nous, les Français…).


C’est en 2000 que l’association des musulmans des Landes lance le projet de construction d’une grande mosquée à Mont-de-Marsan. Une structure qui n’existe pas dans les Landes. En effet, les musulmans du département pratiquent leur culte dans de petites salles de prière à Dax et dans la ville-préfecture. L’AML se porte alors acquéreur de bâtiments laissés à l’abandon, avenue du capitaine Michel Lespine, dans le quartier du Peyrouat. En 2002, elle obtient le permis de construire de la municipalité. Et les travaux démarrent au début de l’année 2003.

« Nous assurons nous-même le gros oeuvre avec les conseils d’un architecte palois et d’une entreprise spécialisée sur les questions de sécurité dans le bâtiment (Apave) », explique Mohamed Laghlimi, le président de l’association. Très concrètement, tous les samedis, une petite poignée de bénévoles met la main à la pâte. « Ce projet, dont nous estimons le coût total à 400 000-500 000 euros, repose uniquement sur les dons des fidèles. Pour minimiser les frais, nous réalisons donc nous-mêmes toute la maçonnerie, avec l’aide de professionnels, membres de la communauté musulmane et bénévoles », poursuit le responsable associatif.

Un temps, l’AML a pensé pouvoir compter sur le soutien financier d’une association qatari. Mais les promesses n’ont finalement pas été tenues. Les musulmans landais ont alors cherché le soutien de grandes mosquées françaises. Mais là aussi, les bourses ne se délient pas facilement. « Après trois ans d’attente, nous avons été finalement reçus le mois dernier à la mosquée des Mureaux », relate le trésorier de l’association, Azdad Bendhiba. Les Landais en sont repartis avec un chèque de deux milliers d’euros. « On est encore loin du compte », reconnaît Mohamed Laghlimi qui, à son arrivée à la tête de l’association en mai dernier, s’était fixé le cap d’un an et demi pour boucler le chantier. « J’y crois de moins en moins », poursuit-il.

Car six ans après la pose de la première pierre, la grande mosquée est très loin d’être achevée. Les murs sont bien là, mais aucune finition n’a été entamée. À terme, l’édifice devrait comprendre deux grandes salles de prière (une pour les hommes, une pour les femmes) de près de 400 m² chacune sur deux niveaux, plusieurs salles d’ablution et des salles de conférence. À ce jour, un seul élément permet d’identifier qu’une future mosquée est en construction : une coupole, réalisée par une entreprise de Tarnos et montée sur le toit de l’édifice en juin dernier. »

Source: http://www.sudouest.com/landes/actualite/mont-de-marsan/article/789035/mil/5417123.html

S’il vous reste des sous après le Téléthon, faites un geste… Nan, j’rigole…

FDF

Près de 400 moutons tués, hier à l’abattoir Aïd-el-Kébir, la fête de « la fraternité » avant tout

Filed under: immigration,islam,islamisation,musulmans,ramadan — francaisdefrance @ 13:34

Incroyable comme des coutumes barbares rapprochent les peuples; enfin, les individus d’un même peuple… Remarquez aussi que pas mal de bobos français en mal de révolution soutiennent ces pratiques cruelles de l’égorgement d’animaux vivants… Où sont les joies de la fraternité, dans cette « fête » ??? Ah oui, c’est vrai, c’est l’obéissance aveugle au « saint » coran. Et la tendance actuelle française à se mettre à genoux devant l’islam et sa sphère d’amour et de paix…

Chez nous, en France, on va fêter Noël. Et là, personne ne nous impose un massacre rituel éclaboussé de sang. Chez les muzz, plus ça saigne, plus c’est joyeux; animaux comme humains…

FDF

Vitry-le-François

La distribution des moutons.

Les musulmans ont célébré la fête du sacrifice du mouton, hier. Cette année encore, ils étaient nombreux à participer à cette tradition, qui perdure depuis des millénaires.

Deuxième « grande fête musulmane » après le ramadan, Aïd-el-Kébir est toujours célébrée avec beaucoup de respect et de générosité. Le rite n’a pas changé depuis des millénaires. Hier matin, après la prière du matin, les moutons ont été « tués » par trois sacrificateurs agréés par la mosquée, à l’abattoir de Vitry-le-François, le seul dans la Marne à effectuer le rituel, dans les règles et les normes d’hygiène.
« Tout est bien surveillé et contrôlé. Nous procédons à l’inspection des carcasses, lesquelles sont estampillées si elles sont propres à la consommation », souligne le Dr Laurence Lanham, vétérinaire en charge de l’inspection de l’abattoir.
« C’est une notion de service à la communauté. Nous ne sommes que prestataires. Nous apportons notre contribution à la fête », indique Jean-François Dutartre, directeur de l’abattoir et de préciser : « Cette année, à peu près 400 moutons ont été tués, c’est entre 20 et 30 de plus que l’année dernière. Tout s’est très bien passé ».
Colère sur le prix
En effet, ils étaient nombreux de Vitry-le-François, Châlons-en-Champagne et de toute la Marne, hier après-midi, lors de la distribution, qui avait lieu en présence de l’association cultuelle Mosquée de la Paix et de l’Imam.
« Nous sommes assez contents. Tout s’est bien passé dans le calme. J’ai eu le sous-préfet au téléphone, qui nous a souhaité une bonne fête », sourit Tahar Souaidia, responsable de l’association cultuelle Mosquée de la Paix.
Le seul petit hic relevé par beaucoup, c’est le prix qui a augmenté. « Avant c’était 45 euros pour l’abattage maintenant, c’est 50. Cela encourage les personnes à tuer à l’extérieur. On trouve que c’est trop cher. », tempête un acheteur Châlonnais. Mokhtar, un acheteur vitryat ajoute : « Il faudrait qu’il y ait une reconnaissance des musulmans à travers cette fête ».
Le directeur de l’abattoir leur a alors expliqué que pour ces raisons, il était plus simple de passer par l’association cultuelle Mosquée de la Paix. Cette année, 121 personnes se sont inscrites auprès des bénévoles.
Un élan de solidarité
Après l’exaspération et le coup de colère, place à la fête, en tant que telle. Car pour Mokhtar : « Au-delà de tout ça, la fête s’inscrit dans un élan de fraternité, de générosité, de solidarité et d’espoir ».

Chez nous, en France, la chasse au gibier est autorisée et très réglementée; et Dieu sait s’il en faut, des paperasseries pour pouvoir pratiquer. Et en plus, c’est « propre »…

FDF

Alors, toujours pro-islam???

Filed under: islam,islamisation,musulmans,racisme — francaisdefrance @ 13:16

Un Français enlevé par des islamistes au Mali. Si Sarkö ne paye pas (en plus de tout ce qu’il nous fait donner aux musulmans…), il est certain que Pierre Kamatte va goûter aux joies de l’aïd… Comme beaucoup d’autres dont on a volontairement peu parlé…

lefigaro.fr avec AFP
27/11/2009

Le Quai d’Orsay appelle les Français vivant dans le nord et l’est du pays, ainsi que dans les zones frontalières proches, «à quitter immédiatement la zone en raison d’une nouvelle aggravation de la menace terroriste».

Redoutant des enlèvements, l’ambassade de France au Mali venait de sonner l’alerte et de conseiller à ses ressortissants de limiter leurs déplacements dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Cette mise en garde n’y a rien fait. Mercredi, un ressortissant français, Pierre Kamatte, a été kidnappé par des hommes armés dans la ville de Ménaka, située à plus de 1.500 km au nord de Bamako. «Tous les éléments que nous avons confirment que M. Camatte est entre les mains des islamistes armés dans le Sahara», a affirmé vendredi une source sécuritaire malienne.

Âgé de 61 ans, Pierre Kamatte «a été enlevé à Ménaka dans son logement, un hôtel dont il était entre autres activités directeur technique. Nous faisons tout pour qu’il recouvre rapidement la liberté», a indiqué une autre source gouvernementale malienne. Le rapt aurait été organisé à l’avance. Les ravisseurs ont attendu minuit, heure à laquelle l’électricité est traditionnellement coupée pour raison d’économie dans cette ville sahélienne. «Nous faisons tout pour le retrouver», a déclaré un responsable du gouvernorat de Gao.

Pierre Kamatte est le président de «l’Association Gérardmer – Tidarmene ». Il se rendait «régulièrement» au Mali et s’implique notamment dans la culture d’une plante thérapeutique pour soigner le paludisme. «Les gens qui l’ont enlevé étaient dans une Toyota pick-up. Ils étaient trois ou quatre, enturbannés et armés», a affirmé un enseignant de la localité. «Pierre Kamatte aurait crié ‘au secours’ mais entre les mains de ses ravisseurs, il était déjà trop loin», a-t-il ajouté.

La piste islamiste

Vendredi soir, le ministère des Affaires étrangères a appelé les Français vivant dans le nord et l’est du Mali, ainsi que dans les zones frontalières proches, «à quitter immédiatement la zone en raison d’une nouvelle aggravation de la menace terroriste». Le Quai d’Orsay «rappelle que le Sahel dans son ensemble est une zone dangereuse et recommande fortement aux Français résidents ou de passage de respecter les consignes de prudence et de vigilance qui leur sont données, notamment à travers le site Conseils aux Voyageurs du ministère», indique le communiqué.

Depuis le début de l’année, plusieurs otages occidentaux ont été kidnappés dans cette région très instable du pays, où évoluent des éléments d’al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), des rebelles touareg et des trafiquants de drogue, d’armes ou de cigarettes. Tous ces otages ont été libérés à l’exception d’un touriste britannique, capturé en janvier avec trois autres touristes européens au Niger, à la frontière avec le Mali, et exécuté par Aqmi fin mai. C’est ce même groupe qui détiendrait l’otage français. Même si cela n’a jamais été admis par les gouvernements, les analystes estiment que les libérations suivent généralement le versement de rançons.

Si les ressortissants français étaient depuis plusieurs années épargnés au Mali, c’est le troisième enlèvement d’un Français en Afrique en un peu plus d’un mois. Un employé franco-britannique de la Croix-Rouge a été enlevé fin octobre par des hommes armés dans l’ouest du Darfour, près de la frontière tchadienne. «Nous ne visons pas les ONG, nous ciblons la France [pour qu’elle] change de politique dans la région», avait déclaré le groupe revendiquant cette action. Début novembre, un agronome français, lui aussi employé par la Croix-Rouge, avait été enlevé par plusieurs hommes armés dans l’est du Tchad, à dix kilomètres de la frontière avec le Soudan.

Vive la « religion » d’amour et de paix !!!