Francaisdefrance's Blog

22/11/2009

Info d’importance: la finance islamique en France, c’est pour 2010 ?

Filed under: islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 23:53

 

Invasion par l’argent…

Lu sur : Saphirnews


Finance islamique : la détermination « intacte » de Bercy

« Faire de Paris la capitale européenne de la finance islamique reste toujours d’actualité pour le ministère de l’Économie et des Finances, qui a accueilli en son sein une conférence sur la finance islamique, mardi 3 novembre. L’occasion pour Christine Lagarde de faire un point sur l’avancée des travaux et de rappeler les opportunités financières qui s’offrent à la France.

 

Christine Lagarde :  » Je ne suis pas une opportuniste. Je ne me suis pas aperçue soudainement de l’intérêt de la finance islamique. Les pouvoirs publics ont un rôle à jouer pour élargir les compétences de la place de Paris à la finance islamique.  »
En présence de nombreux banquiers, PDG et hommes d’affaires, à l’instar de Carlos Ghosn, patron de Renault-Nissan, la ministre de l’Économie Christine Lagarde a réaffirmé, mardi 3 novembre, sa détermination à favoriser l’intégration de la finance islamique en France. Une détermination demeurée « intacte » malgré la censure constitutionnelle, début octobre d’un article de loi visant à modifier le régime de la fiducie pour faciliter l’émission des obligations islamiques (sukuks) en France.

Le Conseil constitutionnel n’a cependant pas statué sur le fond. Surtout, ce contretemps n’a entamé en rien la volonté de la ministre de voir « réintroduire (la modification) dans un véhicule législatif plus approprié » afin d’éviter une autre censure. Aux députés socialistes qui ont saisi les Sages du Conseil sous prétexte d’une atteinte à la laïcité, le sénateur Jean Arthuis, président de la Commission des finances, rassure : il n’y aura « aucun bouleversement du droit français pour l’instauration de la finance islamique en France ». En d’autres termes, il s’agit non pas d’introduire la charia ou le Coran dans le droit, mais d’adapter les outils financiers existants.

La finance islamique, une des solutions à la crise

Un constat se dégage parmi les intervenants. La finance islamique, qui donne la primeur à l’économie réelle en interdisant l’usure (riba), la spéculation et les investissements considérés comme illicites tels que la pornographie, l’alcool, l’armement ou les jeux d’argent, a été particulièrement performante face à la crise qui a secoué le monde en 2008.

Source de liquidités très importante, la finance islamique a permis le financement de projets majeurs au Moyen-Orient, où se sont implantés de grands groupes français. « Dans le domaine de financements de projets énergétiques, les banques islamiques sont devenues − au moins − aussi compétitives que les banques commerciales conventionnelles », affirme Pierre Chareyre, directeur général en charge des investissements et des acquisitions au sein de GDF-Suez. En 2006, l’entreprise a eu recours à la finance islamique pour la construction de centrales électriques et de sites de dessalement d’eau de mer. A ce jour, c’est près de 1 milliard de dollars sur les quelque 4,6 milliards de dollars d’investissement en Arabie Saoudite et au Bahrein qui est issu de la finance islamique.

« Il faut poursuivre l’adaptation du cadre légal et fiscal en France : l’adaptation de la finance islamique au crédit-bail et à la location-vente est particulièrement attendue, car c’est ce que nous utilisons beraucoup dans le montage de projets », souligne Pierre Chareyre. « De plus, il faut absolument que les banques islamiques aient accès à l’euro. Si ces contraintes sont levées, les entreprises françaises pourraient alors diversifier leurs sources de financement, via la finance islamique », lance-t-il optimiste.

« De par ses principes, la finance islamique a évité les actifs toxiques (fondés sur les crédits à risque type subprimes, ndlr) hautement spéculatifs et usant le riba », affirme pour sa part Anouar Hassoune, vice-président du cabinet Moody’s en charge de la finance islamique. Elle « réconcilie l’éthique de la responsabilité et l’éthique de la conviction », ce qui montre que « ses principes sont universalisables » et donc ouverts aux non-musulmans, poursuit-il.

Estimée à 700 milliards d’euros dans le monde, la finance islamique pourrait permettre à la France de capter 100 milliards d’euros. Elle souhaite, de fait, rattraper son retard sur la Grande-Bretagne, le seul pays européen à avoir légiféré en faveur de la finance islamique en 2006. Cependant, le processus d’intégration de la finance islamique se veut différent des deux côtés de la Manche.

Finance islamique : interview d’Alain Madelin, ancien ministre de l’Economie et des Finances, sur BFM Alors que Bercy se concentre pour n’attirer que les pétrodollars du Golfe, l’autorité financière britannique a facilité l’émergence de banques de détail dès le départ. Pourtant, la France est forte de 5 à 6 millions de musulmans contre 2 au Royaume-Uni. « Il est nécessaire d’avoir accès aux déposants locaux pour permettre un bon développement de la finance islamique en France », assure Sultan Choudhury, directeur commercial de l’Islamic Bank of Britain, le premier établissement bancaire à avoir ouvert ses portes en 2004.

Comme elle, la Qatar Islamic Bank − qui a demandé un agrément à la Banque de France pour ouvrir une succursale − s’intéresse de près au marché français au vu du potentiel de clients qu’elle recèle. Selon une enquête de l’IFOP, 55 % des musulmans sont potentiellement intéressées par des prêts bancaires sharia-compliant.

La promesse de Bercy de voir la finance islamique émerger en France à la fin de l’année est ratée. Mais des progrès sont à noter. Le cadre fiscal et juridique français a été adapté, en décembre dernier, pour accueillir deux produits conformes à la charia sur son territoire. Le Crédit Agricole a lancé, fin septembre, une SICAV islamique. « Le rôle des pouvoirs publics est essentiel pour en assurer le démarrage », conclut M. Ghosn. »

On est « mal », on est « mal »…

 

Une statue pour Besson, aussi… si il ne ramène pas toute son action à la politique…

Filed under: immigration,islamisation — francaisdefrance @ 12:33

Besson : «L’immigration n’est pas un besoin démographique»

21/11/2009


Photo : AFP

Selon le ministre de l’Immigration, la France a «intérêt au brassage et à l’ouverture», mais pas pour une raison quantitative. D’après lui, les élites de gauche «nient les réalités».

Eric Besson est «un grand blessé du 21 avril». Dans un entretien au Journal du Dimanche , le ministre de l’Immigration en appelle à «ne pas éluder certains problèmes», comme l’a fait selon lui la gauche lorsqu’elle était au pouvoir. «Si on contourne la réalité, on arrive au 21 avril 2002 : quelqu’un de grande qualité comme Lionel Jospin battu à la présidentielle», analyse-t-il.

Sur cette base, Eric Besson explique qu’il faut s’en tenir à une immigration légale. Selon lui, «la France est ouverte et généreuse» : elle a intérêt «au brassage et à l’ouverture» et fait valoir le «droit au regroupement familial». En revanche, il n’y aurait aucune «raison quantitative d’encourager l’immigration». «Ceux qui font profession de défendre les sans papiers devraient s’intéresser aussi aux étrangers en situation régulière, touchés à hauteur de 26% par le chômage, en butte parfois à des discriminations», conseille-t-il.

«Il y a un vrai problème avec certaines élites de gauche»

Précisant son propos, le ministre de l’Immigration égratigne dans cet entretien «une partie de l’intelligentsia française, [chez qui] la négation des réalités semble être une constante». «Il y a un vrai problème chez certaines élites de gauche. Quand Bernard-Henri Lévy proclame, pour faire l’Europe, il faut faire taire Eric Besson, je suis navré… Tant de culture pour arriver là ? Et Vincent Peillon, ce philosophe, qui prône pour Ségolène Royal la psychiatrie lourde ? Il y a dans l’intelligentsia éclairée des rémanences bolchéviques», affirme-t-il encore.

Expliquant ne pas avoir de complexe et se demander «sans cesse si ce [qu’il fait] est juste et républicain», Eric Besson revient par ailleurs ses propos concernant les «mariages gris». Il assure «défendre les mariages mixtes [qui] contribuent au métissage de la société française», mais combattre «les escroqueries à la naturalisation». «Les victimes de cette fraude sont d’abord des femmes étrangères, ou françaises d’origine étrangère, maghrébines ou africaines. Cela devrait émouvoir quelques consciences», lance le ministre de l’Immigration, qui se réjouit que le débat sur l’identité nationale «passionne» les Français.

Appelé à commenter les célébrations en France après la qualification de l’Algérie pour le Mondial, Eric Besson estime à ce sujet que «si des jeunes Français se sentent Algériens, cela confirme qu’il faut mettre au clair notre identité nationale. Nous devons amener ces jeunes à se revendiquer Français pleinement, dans un parfait équilibre de droits et de devoirs», conclut-il.

Source: http://www.lefigaro.fr

 

NDLR: encore faut il que ces « jeunes » semeurs de merde et remplis de haine envers la France qui les nourrit veulent bien arrêter d’incendier nos voitures et semer partout l’insécurité…

On va bientôt être obligés d’ériger une statue de Darcos…

Filed under: immigration — francaisdefrance @ 12:26

Les « vrais Français » vont enfin pouvoir trouver plus facilement du travail?

Emploi de sans-papiers : Darcos menace les entreprises

22/11/2009

Début novembre, des travailleurs sans-papiers ont occupé l'entrée d'un chantier à La Défense.
Début novembre, des travailleurs sans-papiers ont occupé l’entrée d’un chantier à La Défense

Les préfets pourront décréter la «fermeture administrative» des entreprises ayant recours au travail illégal.

Les préfets seront bientôt dotés d’un nouveau pouvoir. Le ministre du Travail souhaite qu’ils puissent dorénavant prononcer la «fermeture administrative» des entreprises employant des travailleurs sans papiers. «Les employeurs d’étrangers en situation irrégulière seront dans le collimateur des inspecteurs du travail» et «nous allons renforcer les contrôles et recourir à des sanctions qui touchent au porte-monnaie et à l’image de l’entreprise afin d’avoir un effet dissuasif», annonce Xavier Darcos dans un entretien au Parisien-Aujourd’hui en France ce dimanche.

Le ministre affirme qu’il va fixer jeudi prochain «des objectifs précis de progression, notamment en matière de contrôles». L’Etat y trouve là un intérêt financier. D’après Xavier Darcos, le coût du travail illégal «est estimé à 4 % du PIB, soit 60 milliards d’euros, l’équivalent du budget de l’Education nationale». L’an dernier, ses services ont effectué 28.000 contrôles. «Sur les 9.000 procès-verbaux dressés, 12,9% concernent l’emploi d’étrangers sans titre de travail». Si l’on effectue une règle de trois, cela donne 1.161 PV dressés l’année dernière pour l’emploi de sans-papiers.

Le «nouveau plan d’action» pour 2010 et 2011 ciblera les entreprises dont «l’activité est construite autour du travail illégal ou de l’emploi de travailleurs étrangers sans titre de travail», a dit le ministre, sans plus de précision. Xavier Darcos promet aussi de sévir contre les entreprises passant des contrats avec des sous-traitants ayant eux-mêmes recours au travail illégal. «Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2010 prévoit une extension de la suppression des exonérations de charges sociales aux donneurs d’ordre complices de sous-traitants qui n’ont pas déclaré leur activité ou qui ont eu recours à du travail dissimulé», a-t-il rappelé.

Concernant les salariés, «en cas de perte de leur emploi du fait de son caractère irrégulier, les indemnités dues seront néanmoins versées», a ajouté le ministre. Depuis le 12 octobre, plus de 5.000 (???) travailleurs sans-papiers à travers toute la France et principalement en région parisienne se sont mis en grève pour réclamer la régularisation de leur situation, selon la CGT. Les organisations syndicales engagées dans ce mouvement doivent rencontrer Xavier Darcos le 26 novembre.

Source: http://tinyurl.com/yjonvrf

A l’approche de l’aïd, sachez bien que: halal=souffrance des animaux+ impot islamique perçu !

Filed under: halal,immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans,ramadan — francaisdefrance @ 12:19

Pour tout savoir sur la « fête » du sacrifice où nos « amis » muzz vont pouvoir s’adonner à leur sport favori, à savoir l’égorgement d’êtres vivants:

 

http://acmr1.free.fr/index.php?page=aidelkebir

 

Après avoir lu ces conneries, sachez pour info, toute profit issu de la vente de viande « halal » est soumise à un impôt islamique qui est utilisé pour financer les mosquées construites partout en terres chrétiennes…

FDF

Invasion: Les musulmans du Douaisis oeuvrent pour obtenir des lieux de culte décents.

Filed under: immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans,ramadan,Uncategorized — francaisdefrance @ 12:00

Celui qui se veut un « fidèle » au vrai sens du terme peut très bien prier sans lieu spécifique pour le faire. Tous les chrétiens pratiquants ne vont pas à l’église…

FDF

samedi 21.11.2009

 «Nous ne sommes pas en sécurité ici.» Boudjena Maouassi, président de la mosq uée de Masny.PHOTOS ÉMILIE DENIS
«Nous ne sommes pas en sécurité ici.» Boudjena Maouassi, président de la mosq uée de Masny.

« Juif, protestant, chrétien orthodoxe, musulman, catholique… Quelle que soit sa religion lorsqu’on est croyant, avoir un lieu de prière digne de ce nom semble être la moindre des choses. Dans le Douaisis, les musulmans doivent se contenter de mosquées souvent inadaptées. Lentement, la situation évolue.

En retrait de la route principale, à Masny, la mosquée Nour (« lumière », au sens divin) accueille les fidèles depuis 1992 dans une ancienne école. L’intérieur a été rénové il y a environ trois ans. Mais les conditions de prière sont loin d’être satisfaisantes. La mosquée est trop petite. Lors de certaines fêtes, comme l’Aïd, les fidèles, trop nombreux, sont contraints de prier en plein air. La salle de prière des femmes est exiguë. Quant au bâtiment, il a fait son temps. Il est mal isolé (la facture de chauffage avoisine les 2 000 E par an !), la toiture fuit, et les sanitaires datent de sa construction. « On revendique notre citoyenneté française, plaide Heucene Benseghir, vice-président de la mosquée de Masny. On parle français, nos enfants parlent français, nous sommes intégrés dans la société. Tout ce que nous voulons, c’est un lieu de culte décent. » L’association qui gère la mosquée a donc entamé avec la mairie des négociations en ce sens.

À Montigny-en-Ostrevent les discussions avec le maire, Jean-Luc Coquerelle, ont porté leurs fruits après des années de tractations. Le permis de construire de la nouvelle mosquée a été délivré. L’ancienne sera bientôt rasée. « C’est un lieu quasiment insalubre, il fallait un bâtiment plus adapté, convient Jean-Luc Coquerelle. À partir du moment où le projet s’intégrait dans l’architecture de la commune et qu’il répondait aux besoins, un accord était possible. » Le Douaisis compte sept mosquées : Masny, Montigny-en-Ostrevent, Flers-en-Escrebieux, Dechy, Waziers, Auby et Roost-Warendin. Soit sept lieux de prière pour toute une communauté répartie dans 64 communes. En clair, pas le choix : pour pratiquer sa religion, il faut consentir à faire des kilomètres. « C’est tellement habituel que les gens ne se posent plus la question », soupire Boudjena Maouassi, président de la mosquée de Masny.

« Il est temps que le Douaisis se dote d’une mosquée digne de ce nom », observe Christian Entem, maire de Sin-le-Noble. La municipalité soutient et défend le projet de l’association musulmane de l’Union. Celle-ci oeuvre pour qu’un lieu de culte sorte de terre. Un terrain de 5 000 m² lui a d’ores et déjà été proposé par la Communauté d’agglomération du Douaisis (CAD) et la mairie. La mosquée serait édifiée entre la rue Paul-Foucaut et la rocade Est, dans la future zone du Raquet. Reste à l’association à faire son choix. Puis elle devra racheter le terrain à la CAD. La mosquée comprendrait une médiathèque, un institut, des salles polyvalentes, un salon de thé ouverts à tous. Et bien sûr, une vaste salle prière pouvant accueillir les nombreux fidèles du secteur. Le tout, construit selon les normes haute qualité environnementale. Son architecture à la fois moderne et traditionnelle, son esprit d’ouverture traduisent bien le mouvement dans lequel la communauté musulmane du Douaisis est engagée.

À mille lieues des clichés, celle-ci est attachée à la pratique d’un islam modéré. Et regrette la méfiance vis-à-vis de cette religion pourtant riche. « Nous sommes d’abord des citoyens français, conclut Heucene Benseghir. Avec des devoirs. Mais aussi des droits. » »

NDLR: Certes, « ils » ont des droits; en autres, celui d’arrêter de nous bassiner avec tous ces soi-disant « lieux de culte »…

FDF

Source: http://www.lavoixdunord.fr

Islam: manipulation du cerveau.

Filed under: immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans,racisme,ramadan — francaisdefrance @ 11:48

Vidéo:

 

http://www.youtube.com/watch?v=6fXxM1vEEj8&NR=1

Les pharmacies parisiennes bientôt obligées de décrocher leur enseigne en forme de croix ?

Filed under: immigration,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 11:45

Une association maghrébine parisienne, Paris-Beurs-Cités, a adressé IL y a une dizaine de jours une lettre à la mairie de Paris afin de demander que soient « progressivement supprimées de la devanture des pharmacies les enseignes en forme de croix ».
La conseillère technique du Cabinet de Bertrand Delanoë en charge Des cultes, Ilda Vrospinos, a officiellement répondu que la demande allait être «examinée avec la plus extrême attention ».
L’association, qui se présente pourtant comme « non confessionnelle » et entend « regrouper les jeunes Français issus de l’immigration maghrébine afin de les aider à trouver leur place dans une société encore largement discriminatoire » explique as démarche par Le fait que « ce symbole religieux ostentatoire, vestige d’une époque révolue où la religion catholique était omniprésente dans Notre pays » est susceptible de « heurter la susceptibilité des « croyants » non chrétiens mais aussi des personnes non ou antireligieuses » et « contrevient gravement au principe républicain de laïcité ». « Alors que la crise économique accroît les risques d’affrontements inter-communautaires, ces enseignes « à forte connotation religieuse » pourraient être ressenties par certains comme une forme de discrimination, voire comme une provocation », poursuit Paris-Beurs-Cités. (NDLR: Heureusement que la connerie n’est pas une provocation…).
La demande pourrait bien aboutir si l’on en croit la réponse officielle de Mme Vrospinos, qui affirme dans la lettre qu’elle a adressée à l’association « comprendre pleinement [ses] préoccupations ». La conseillère indique qu’elle va « soumettre [as] demande à Bertrand Delanoë qui, n’en doutez pas, va l’examiner avec la plus extrême attention ». La conseillère technique précise également que Le maire de Paris « qui a fait du « vivre ensemble » l’un des fondements de son engagement », « EST très attentif à la bonne entente entre communautés » et qu’il est « pleinement conscient du caractère néfaste de certains anachronismes ».
Une dernière phrase lourde de menaces…
Dans Le coran, je ne pense pas qu’il est écrit qu’ils doivent toucher le RMI, la CMU et les allocations familiales, mais là, ça ne les gène pas !

 

 » Ils ne sont pas contents, qu’ils y retournent au Maghreb, c’est beau, la preuve, on y va en vacances !!! «  (dixit Coluche)

Chronique de la haine ordinaire… L' »identité nationale ». Assez !

Filed under: immigration,islamisation,racaille,racisme — francaisdefrance @ 10:41

Et l’on parle d’identité nationale…

 

A Lyon, les supporters algériens brûlent des drapeaux français pour fêter leur victoire

21/11/2009
LYON (NOVOpress)

Les actes de délinquance» commis en France par des supporteurs après la qualification de l’’Algérie pour le Mondial-2010, évoquant notamment « des drapeaux français d’un monument aux morts arrachés puis brûlés». « Des drapeaux français d’un monument aux morts arrachés puis brûlés, des policiers blessés, des voitures incendiées, des magasins et des bus caillassés par des supporteurs de l’équipe nationale d’’Algérie dans les différentes villes du département du Rhône et de France.

Du côté des policiers, pour le syndicat Unité Police « cela prouve qu’il suffit d’une étincelle pour que des événements graves se produisent. Ce qui relativise l’utilisation statistique qui est faite de la délinquance. On touche aussi du doigt la baisse des effectifs des policiers, même si les débordements ont été globalement contenus à Lyon ».

Le bilan (officiel…) des 44 voitures brûlées : Villeurbanne (10), Vénissieux (8), Vaulx-en-Velin (7), Lyon (4), Bron et Rillieux (3 chacun) se partagent l’essentiel des faits. A Vénissieux, l’une des voitures a été incendiée sur les voies du tramway.


Le bilan réel est comme d’habitude à multiplier par 5, 6, 7, 8 etc…

FDF