Francaisdefrance's Blog

21/11/2009

Moines de Tibéhirine : la France doutait dès 1996, mais n’a rien fait….

Filed under: islam,musulmans — francaisdefrance @ 19:04
20/11/2009

Quatre des huit moines de cette photo furent assassinés en mai 1995.
Quatre des huit moines de cette photo furent assassinés en mai 1995.

Selon des documents déclassifiés, le Quai d’Orsay redoutait une bavure et une manipulation des islamistes par les militaires.

Les secrets et les interrogations de la diplomatie française commencent à se dévoiler dans l’affaire des 7 moines du monastère algérien de Tibéhirine. Les religieux avaient été retrouvés assassinés le 30 mai 1996, un peu plus de deux mois après leur enlèvement. Le crime avait alors été revendiqué par le GIA (Groupe islamique armé) de Djamel Zitouni. Le juge d’instruction Marc Trévidic a relancé le dossier depuis que l’ancien attaché militaire à l’ambassade de France à Alger, le général Buchwalter, a évoqué, lors d’une audition l’été dernier, l’éventualité d’une bavure de l’armée algérienne, dont des hélicoptères auraient ouvert le feu sur le campement où se trouvaient les moines retenus en otages.

Les documents diplomatiques, déclassifiés à la demande du juge et dont Le Figaro a pu prendre connaissance, montrent que le Quai d’Orsay redoutait dès le début de l’affaire une manipulation : « Il faut en tout état de cause éviter de nous laisser entraîner par les Algériens dans leur logique de justification sécuritaire et de nous laisser mettre sur le côté comme ils avaient tenté de le faire lors du détournement de l’Airbus », souligne une note rédigée à l’issue d’une réunion de la cellule de crise au lendemain du rapt.

Une semaine plus tard, le directeur de cabinet du ministre des Affaires étrangères écrit qu’« on ne peut exclure que les services algériens en sachent plus qu’ils ne le disent sur les intentions de Djamel Zitouni : on prétend qu’ils [le]manipuleraient plus ou moins. Sans avoir trempé dans l’enlèvement, ils peuvent souhaiter attendre (…) ». Les liens entre le GIA et la Sécurité militaire sont constamment dans l’esprit des diplomates.

«Aucune trace de projectile»

Fin avril, dans un point sur la crise, il est même noté que « le général Smain (Lamari, le chef de la Sécurité militaire), qui considérait il y a peu de temps encore Djamel Zitouni comme un élément plutôt commode, car fauteur de divisions, au sein de l’opposition islamiste armée, semblait désormais le juger moins contrôlable ». Aucun document diplomatique français ne valide cependant l’hypothèse que le groupe islamique armé de Djamel Zitouni soit infiltré par les militaires. La lecture des documents montre en revanche que, condamné à attendre, le Quai d’Orsay suit avec minutie toutes les informations qui circulent jusqu’à ce que, le 30 mai 1996, l’annonce de la mort des moines lui parvienne. Les têtes des religieux sont découvertes mais leurs corps ne seront jamais retrouvés. Dans un premier temps, à en croire les notes déclassifiées, les autorités algériennes ont menti par omission sur ce point.

Ainsi l’ambassadeur de France écrit-il le 30 mai que « le ministre (algérien des Affaires étrangères) m’a assuré qu’aucune photo ne serait divulguée “par souci de dignité” et que, compte tenu de l’horreur de cette exécution, et pour les mêmes raisons, il ne serait pas fait état de la seule découverte des têtes des moines mais plutôt de leurs “dépouilles” ou de leurs “cadavres” ».

Après leur découverte, les têtes des moines – qui « ne portent aucune trace de projectile », révèle alors un médecin de la gendarmerie – avaient été enfermées dans des cercueils plombés. Ce n’est qu’à la demande du père Veilleux, procureur général des cisterciens, fin mai 1996, que les cercueils ont été ouverts, ne faisant apparaître que les seules têtes et faisant naître les premiers soupçons de manipulation. Le père Veilleux, avec son avocat Me Patrick Baudouin, a été le premier à porter plainte.

LIRE AUSSI :

» DOSSIER SPECIAL – Le massacre des moines de Tibéhirine

» CHRONO – les dates-clés de l’enquête

2 commentaires »

  1. une bavure ,mais vous rigolez ,arrêtez tous de faire les innocents ,demain se seras pratiqués sur notre sol francais et la se ne seras pas une bavure .le génocide des pieds noirs c’est aussi une bavure?
    cela aussi faudras qu’ils le reconnaisse ses actes de barbarie comme la turquie avec les arméniens .

    Commentaire par pieds noirs 9A — 21/11/2009 @ 19:26 | Réponse

  2. et vous voulez les intégrées ,pauvre francais ,tu ne sais pas se qui t’attends. trouvée seulement les têtes de ses braves moines dans les cercueils ,cela ne m’étonne pas du tout.penssée aux supplices qui ont vécus .
    seigneur priée pour eux .de toute façon la page ne seras pas tournée tant qui resteras un pieds noirs sur terre ,et faudras bien qui nous rendes des comptes .nous baisserons pas la culotte comme ses francais qui non rien dans la culotte et leurs cirée les pompes de ces messagers envahisseur.

    Commentaire par B S DE B E O F A F — 23/11/2009 @ 09:56 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :