Francaisdefrance's Blog

18/11/2009

Sécurité, la droite guimauve…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 19:25

Lu sur: http://heresie.hautetfort.com

 

 

« Bon billet que celui d’Echo politique à propos de la sécurité. Sarkozy et sa droite prétendûment décomplexée se foutent de notre gueule. On a en effet le sentiment que l’ordre public est le dernier de leurs soucis. En réalité, Sarkozy ne brandit la sécurité qu’à des fins électorales. Une fois le soufflet retombé, il réduit les effectifs de police et fait voter des lois qu’on sait par avance inapplicables faute des moyens nécessaires pour les mettre en oeuvre. L’affaire mailorama est exemplaire : la racaille peut désormais se pavaner en plein coeur de Paris et massacrer des victimes innocentes au nez et à la barbe des CRS pourtant présents. A Marseille, on saccage tout parce que le match a été annulé ou que l’équipe de football d’Algérie a été caillassée en Égypte. La gauche dégoûlinante trouve cela normal, et la droite se cantonne aux discours convenus sur le sujet. Bientôt, on va faire une grande chaîne de l’amitié et défiler dans les rues avec la flamme d’un briquet allumée pour protester contre la délinquance.

Contre la délinquance, la réponse principale, c’est le coup de matraque, aussi fort que possible, la prison, aussi longtemps que nécessaire, et les mesures éducatives quand elles peuvent s’appliquer avec les moyens ad hoc.

Les hochements de menton de Nicolas Sarkozy ont fait long feu. Le sentiment d’impunité est général. Je le pressens, la colère grondera à nouveau, parmi les petites gens, et les incantations des belles âmes ne sauront plus les calmer.

J’avais trouvé intéressantes les propositions de Bayrou en 2007. Voici ce qu’il disait alors, et, à mon avis, cela demeure à peu près valable :

«  Aux grands maux, les grands remèdes ! La sécurité est le premier devoir de l’État à l’égard des citoyens. L’échec à assurer la sécurité des Français est l’échec majeur de la période récente.»

On a appris que les policiers avaient pour consigne de ne pas entrer dans la cité des Tarterêts ! On est loin de la ‘tolérance zéro’ ! Il faut inverser notre politique : réimplanter l’Etat au cœur de ces quartiers, pour y incarner la sécurité et le service public. Pas seulement la police de proximité, mais aussi l’Etat de proximité, l’Etat qui protège et qui aide.

Sanctionner tôt, dès le premier délit, serait bien souvent la meilleure prévention (il est absurde de séparer prévention et sanction) : face à la délinquance juvénile, la sanction doit être ultrarapide et éducative. La prison est une impasse, un pourrissoir, on en sort caïd : je suis pour des sanctions qui remettront le jeune au contact de l’autorité : rigoureuses et éducatives. Les travaux d’intérêt général surveillés deviendront une obligation, avec l’encadrement correspondant.
On rendra systématique un principe de réparation du tort causé à autrui ou à la collectivité. Une loi sera votée pour la protection des victimes contre les représailles.
Je proposerai que le maire ou le président de l’intercommunalité – seul responsable accessible et identifiable par le citoyen – ait autorité sur la police de proximité.
La prévention commence par la famille : quand j’ai donné cette claque à Strasbourg, j’ai reçu des milliers de lettres, dont beaucoup de parents immigrés. Ils me disaient : ‘Vous avez bien fait, mais si nous donnons une claque, c’est l’assistante sociale’. Il y a un immense effort à conduire pour l’éducation des parents ! Quand il y a abandon de toute responsabilité, les allocations familiales doivent pouvoir être mises sous tutelle.
L’école est la clé. Victor Hugo le disait : ‘Ouvrez une école, vous fermerez une prison’. Si l’école donne de l’espoir, le quartier est sauvé. Au collège, il faut enseigner la loi. On doit sortir du collège les jeunes qui déstabilisent leur classe : il faut des structures scolaires de recours, de petite taille, avec une pédagogie adaptée et une surveillance renforcée.

La loi doit être la même pour tous. Il faut donner l’exemple, au plus haut : je suis contre le principe d’amnistie lié à l’élection présidentielle. »

Le problème, c’est qu’avec Sarkozy, on est très loin d’un tel programme, à même de rétablir la sécurité. J’ajouterai que face à la racaille, il doit être un principe établi qu’il ne faut pas mollir : quand je vois que des bandes viennent jusque dans les palais de Justice pour beugler et menacer les magistrats, j’estime que les lois contre les délits de complicité et bandes maffieuses sont bien trop douces.

On attend toujours l’homme énergique qui ne cèdera plus un seul pouce de terrain à la racaille, mais la matera définitivement… »

Miss France : une candidate parle de sa religion… musulmane, bien sûr.

Filed under: islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 17:56


Mercredi 18 Novembre 2009


L’élection de Miss France, c’est pour le 5 décembre prochain.

Les 37 candidates sont en ce moment à la  Martinique.

Le Parisien a pu rencontrer Juliette, 19 ans, Miss Picardie depuis le 1er novembre à Saint-Quentin.

Elle parle de sa religion : « J’ai lu le Coran et la Bible. J’ai été plus attirée par le Coran. Mon frère aussi. Ma soeur, elle, est athée. Chacun vit sa vie à la maison. On a tous des traditions : musulmane, espagnole, italienne, c’est ce qui fait la beauté de la France. L’islam m’offre une ligne de conduite, un surplus de confiance  (…) Je suis fière de ma religion et aussi de ma beauté, j’avoue…  »

Dans cette interview, elle parle du port du voile : « Je trouve dommage de cacher. C’est le mari qui l’exige. Je ne veux pas renoncer à ma féminité. »

 

Vivement l’élection de « Miss conne »!

FDF

Suisse francophone: Silence, ça bastonne!

Filed under: immigration,islamisation — francaisdefrance @ 17:47

Les bienfaits de la diversité et de l’immigration font des ravages aussi en Suisse…

 

 

Depuis plusieurs semaines, la violence fait rage à Martigny, où les altercations entre bandes se succèdent à un rythme impressionnant.

Les dernières échauffourées remontent à samedi dernier, sur la place Centrale. La bagarre met aux prises des «ressortissants portugais et suisses», selon le Matin. Un véhicule de police sera démoli.

«A Martigny, les flics ont peur! », assène un tenancier de bistrot. Le 26 octobre, rue de la Gare, des policiers se sont fait démolir par une quinzaine de Cap-Verdiens. «Un des policiers a été assommé», précise le gérant d’un établissement stupéfait par la violence des affrontements. Deux jours auparavant, une autre altercation laissait sept personnes blessées. Face à ce déchaînement de violence, les autorités de la ville préfèrent rester discrètes, redoutant la mauvaise
publicité liée à ces émeutes.

«J’ai beaucoup de jeunes qui entrent à l’UDC. Quand on leur demande pourquoi, une des réponses systématiques est: ‘On ne veut plus se faire bastonner par des Kosovars le week-end‘…», commente Oskar Freysinger (UDC), qui prédit une aggravation de la situation.

Sources : Le Matin

A savoir: Au Kosovo, la religion dominante est l’islam, principalement sunnite avec une minorité Bektachi, c’est la religion de la majorité des Albanais, des Bosniaques, Turcs, Gorans, et de certain Roms… Eh oui, encore eux…

 

La religion : un tabou pour l’entreprise.

Filed under: immigration,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 15:16

Ce sont les muzz, qui ont commencé…

lemonde

16 novembre 2009

Une doctorante voilée qui arrive dans le service… Et c’est tout un équilibre fragile qui s’écroule. Lorsque la question religieuse fait son entrée dans l’entreprise, elle peut se révéler explosive. Une unité d’une des plus grandes sociétés françaises en a fait l’amer constat. ‘Ce voile a fait naître de vives tensions’, explique une salariée. Beaucoup ont pris parti. Certains se sont élevés contre ce ‘symbole antiféministe’. ‘Plusieurs chrétiens se sont même mis à porter ostensiblement des croix’, (NDLR: normal, quand on se sent attaqué sur son propre terrain on « riposte »…) poursuit-elle. Un groupe de travail a finalement été mis en place pour tenter d’atténuer le malaise.

Voilà le scénario catastrophe redouté par tous les managers. Des managers souvent dépassés par le sujet. ‘C’est une question taboue dans les sociétés, résume Benjamin Blavier, d’IMS-Entreprendre pour la cité, réseau d’entreprises centré sur l’engagement sociétal. Elles ne savent pas comment y répondre et hésitent souvent entre deux attitudes : se positionner comme un lieu laïc et neutre, ou comme un espace où, par souci de diversité, il faut s’adapter et accepter de multiples demandes à caractère religieux.’

En conséquence, la loi du plus fort s’est parfois imposée, notamment dans l’industrie. ‘On recense des cas de pratiquants harcelés au sein d’équipes majoritairement hostiles au fait religieux, indique une chercheuse en religion. D’un autre côté, isolés dans un atelier à majorité musulmane, des non-croyants n’osent même pas boire leur café face aux jeûneurs en période de ramadan.’ Observées depuis plusieurs années, ces situations apparaissent souvent inextricables aux services de ressources humaines. Le ‘tabou’ autour de la question ne peut donc que se renforcer.

Preuve que la sérénité n’est pas de mise, les entreprises rechignent à s’exprimer sur cette question, quand bien même elles mèneraient une politique avant-gardiste en la matière. La communication est verrouillée. Même en interne : pour ne pas ‘perturber les salariés’, on a pu préférer employer le mot ‘culture’ plutôt que ‘religion’ pour désigner des séminaires sur ce thème.

Bravo! Sarkozy obtient la libération d’un Franco-Algérien à Riyad !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:50
Sarkö prend position en faveur d’al-Qaida maintenant? Alors que les Français dont il est le président élu attendent en priorité les mesures concernant LEUR POUVOIR D’ACHAT qu’il leur avait promises durant sa campagne électorale ? Il  a vraiment d’autres choses à faire pour soigner sa cote de popularité que de libérer un pseudo sympathisant avec le terrorisme mondial…

FDF
18/11/2009

INFO FIGARO – Les autorités saoudiennes accusaient cet ancien tech­nicien en téléphonie, emprisonné depuis treize mois, de sympathie avec al-Qaida.

« À défaut de gros contrats signés durant son séjour en Arabie, Nicolas Sarkozy a au moins réussi à faire libérer Ould-Aissa Charef, un jeune Franco-Algérien qui était emprisonné à Riyad depuis treize mois. « C’est un cadeau du roi Abdallah », souligne une source informée. Sa libération, qui n’a pas été rendue publique, a été annoncée au consulat de France à Riyad, mardi matin, quelques heures seulement avant l’arrivée du président de la République. Les autorités saoudiennes accusaient cet ancien tech­nicien en téléphonie de sympathie avec al-Qaida. Mais elles n’avaient pas été en mesure de fournir de preuve autre que des mouvements de fonds jugés suspects.

En 2001, Charef s’était installé à Riyad, pour parfaire ses connaissances en théologie à l’université du roi Abdelaziz, avant d’enseigner dans la capitale. Chaque année, des dizaines de Français viennent étudier l’arabe ou le Coran en Arabie saoudite, au Yémen ou en Égypte. Si la plupart ne posent pas de problèmes aux services de sécurité qui les surveillent de près, quelques-uns, néanmoins, dérivent vers l’islamisme radical, dans l’espoir de partir « défendre les musulmans oppri­més » en Irak ou en Afghanistan. Marié et père de quatre enfants, Charef devrait bientôt rentrer en France. Selon nos informations, un autre Français est actuellement emprisonné au Yémen. Il cherchait à s’infiltrer sur le territoire saoudien. »

« Chances pour la France »: Basile Boli en garde à vue…

Filed under: immigration,racaille — francaisdefrance @ 14:33
Avec nos deniers publics…

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/elysee_2007/20070208.OBS1416/sarkozy_charge_basile_bolidune_mission_sur_la_diversite.html

Foot – Justice

L’ex-footballeur international Basile Boli a été placé en garde à vue à la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE), a appris auprès de source judiciaire l’AFP, confirmant une information de francesoir.fr. L’ancien Marseillais est soupçonné d’abus de confiance et de recel d’abus de confiance dans le cadre de son association « Entreprendre et diriger en Afrique » (ERA), dont il est le président. Selon cette source judiciaire, il est apparu lors de l’examen des comptes que les postes budgétaires des salaires et frais de déplacement étaient «tout à fait conséquents» par rapport aux recettes de l’association, largement subventionnée par l’Agence nationale de l’accueil des étrangers et des migrations (Anaem).

Les « bienfaits » de l’immigration…

Filed under: immigration — francaisdefrance @ 14:20

Immigration et présence étrangère en France en 2006

Rapport annuel de la direction de la population et des migrations


A peine publié début 2008, le Rapport annuel de la direction de la population et des migrations 2006 était retiré de la vente et tous les exemplaires envoyés à la destruction sur décision du conseil constitutionnel.
Motif ?
« Contient, noir sur blanc, la vérité qu’il est interdit de dire », motif re-qualifié en politiquement correct « Contient des statistiques ethniques ».
Exemple de vérité qu’il est interdit de dire (colorisation rajoutée) :

taux de d'activité et de chômage des immigrés, par origines.

Acheté, numérisé et diffusé par un (patient) anonyme (qu’il en soit ici remercié), le rapport circule dans son intégralité sur Internet. La réalité est la réalité, elle ne peut pas être interdite, on ne peut tout au plus qu’en différer sa perception, et la différer de moins en moins longtemps grâce à internet, n’en déplaise à ceux qui veulent cacher la réalité.


Vous êtes d’ailleurs invité à dupliquer ce rapport sur votre blog pour pallier à une éventuelle censure de la présente copie.

Couverture du Rapport annuel de la direction de la population et des migrations - Immigration et présence étrangère en France en 2006
Télécharger le rapport (80 Mo)

http://sitamnesty.files.wordpress.com/2009/11/rapport_2006_immigration_et_presence.pdf

Autres liens de téléchargement du rapport :

Signaler en commentaire les liens périmés ainsi que les liens de vos copies pour qu’ils soient rajoutés dans la liste.

 

« Pillé » sur: http://tinyurl.com/yapm9bu

Délinquance: le « French Cop » nouveau est arrivé…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 00:12

Le policier du futur étoffe sa panoplie. Pourvu que ce soit efficace…

16/11/2009
Elle est conçue pour s’adapter aux dernières tendances de la délinquance. Ces innovations pourraient se généraliser à l’horizon 2012.

Alors que l’efficacité de la multiplication des effectifs en tenue sur le terrain est de moins en moins évidente et que les budgets sont à la rigueur, le policier poursuit une spectaculaire métamorphose. L’époque du gardien en pèlerine et de son antique sifflet à roulette est révolue. Au moment où Milipol, le Salon mondial de la sécurité intérieure des États fête à partir de mardi ses 25 ans à la Porte de Versailles de Paris autour d’un millier d’exposants high-tech, Le Figaro dresse le portrait-robot du policier de demain. Loin de la science-fiction puisque ces équipements devraient se développer dans les toutes prochaines années.

Informé par des caméras…


La vidéosurveillance, dont le nombre de caméras va tripler, ne suffit plus. Le policier nouveau fait appel à la troisième dimension : «La police loue des avions de surveillance pour les grands événements tels que la Coupe du monde de rugby ou le réveillon de la Saint-Sylvestre, confie Patrick Guyonneau, ingénieur en chef de l’armement et patron du service des technologies de la sécurité intérieure (STSI). Lancé il y a deux ans, un programme de minidrones commence à trouver des applications opérationnelles.» Ainsi, l’aéronef de poche Elsa à aile fixe peut venir en appui pour n’importe quelle mission de renseignement : maniable, projetable à deux kilomètres de son point d’envol, il est truffé de caméras à grande focale, fonctionnant de jour comme de nuit. Un drone quadricoptère miniature de la taille d’une boîte à chaussures complète l’attirail : léger et lui aussi silencieux, ce mouchard du ciel est capable d’espionner en vol stationnaire. Au sol, un camion régie surmonté d’un objectif à haute résolution filmera, à des fins judiciaires et d’identification, les casseurs. Le policier lui-même porteur d’une microcaméra «piéton» enregistrera vidéos et sons en patrouilles. Idéal pour éviter toute forme de «bavure».

Mieux protégé

«Face à la radicalisation croissante de certaines franges de la population contre la police, tout est fait pour mieux protéger nos hommes», martèle-t-on à la Direction générale de la police nationale (DGPN). Doté d’un casque durci dont la visière est plus résistante, le policier va porter des lunettes ergonomiques résistant aux plombs de chasse, comme ceux qui avaient été tirés à Villiers-le-Bel. Au besoin, un curieux bouclier souple, plus maniable, le placera à l’abris des balles tandis que de nouveaux gilets sont censés résister à la plupart des calibres en circulation. Grâce aux dernières évolutions de l’industrie des textiles, les tissus des tenues, plus résistants, protégeront contre les armes blanches. Pour compléter leur arsenal, des centaines de «lanceurs de 40 mm» vont être distribués : jaune et noire, cette arme non létale fera mouche à 50 mètres, c’est-à-dire au-delà du jet de pavé ou de cocktail Molotov. Pour l’heure, le flash-ball n’est précis qu’à quinze mètres… Alimenté par une multitude de munitions, le «LDB 40» pourra marquer à la peinture indélébile des manifestants violents pour mieux les appréhender. Ou les affaiblir grâce à la dernière trouvaille antiémeute, une munition incapacitante à base de poivre de Cayenne appelé à remplacer le lacrymogène.

Plus mobile et communiquant

Un policier pose, le 21 mars 2008 au ministère de l'Intérieur à Paris, avec un lanceur de balles de défense (40 mètres).
Un policier pose, le 21 mars 2008 au ministère de l’Intérieur à Paris, avec un lanceur de balles de défense (40 mètres). Photo : AFP

Gagner en autonomie pour mieux se projeter sur le terrain «Grâce à son assistant personnel électronique (PDA) et son terminal informatique embarqué (TIE), le policier à pied doit disposer d’un environnement complet, comme au commissariat», précise Patrick Guyonneau. En temps réel et sans revenir au bureau, chaque policier pourra interroger les fichiers des personnes recherchées, des véhicules volés ou des permis de conduire, recevoir des photos ou des portraits-robots de suspects en trois dimensions ou encore dresser un procès-verbal électronique. Géolocalisée, sa position sera communiquée en permanence, ainsi que celle des effectifs les plus proches.

Des prouesses scientifiques

Profitant de véritables prouesses en termes de miniaturisations, les enquêteurs vont systématiser la police technique et scientifique de masse. Des kits portables de «détection-révélation» identifieront en quelques dizaines de secondes des poudres ou traces suspectes de drogues ou d’explosifs. D’ici à quelques années, les «blouses blanches» de terrain révéleront des empreintes sur un cambriolage en prélevant des traces grâce à des «lampes miniatures multispectrales». Enfin, par l’apport des biotechnologies, des puces révéleront plus vite l’ADN des indices collectés, mais aussi l’analyse des odeurs piégées sur une scène de crime.

« Les Experts » risquent d’être dépassés…Merci, m’sieur Brice!


Source: http://www.lefigaro.fr

Et merci à FM…