Francaisdefrance's Blog

17/11/2009

C’est ça, c’est ça… Brice Hortefeux veut « présenter la facture » à l’organisateur après les émeutes à Paris.

Filed under: immigration,racaille — francaisdefrance @ 23:52

Et distribuer la facture à la racaille qui saccage tout, c’est interdit?

FDF

DISTRIBUTION DE BILLETS ANNULÉE

D’après AFP

Brice Hortefeux veut

Le nouveau Zorro: Brice de l’UMP…

Le ministre de l’Intérieur veut éviter au contribuable de payer la facture de la campagne de pub manquée de la société Rentabiliweb

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a confirmé mardi à l’Assemblée nationale qu’il avait « déposé plainte au pénal » contre la société qui avait voulu distribuer de l’argent sur la voie publique à Paris samedi. « J’ai décidé le jour même de porter plainte au pénal devant le procureur de Paris contre la société qui a commis cette infraction, la plainte a été portée hier (lundi, ndlr) », a précisé le ministre, qui répondait à Martine Aurillac (UMP, Paris) lors de la séance des questions au gouvernement.

De plus, « je ne m’arrêterai pas là, j’ai décidé de présenter la facture à cette société et n’hésiterai pas à aller devant le juge civil s’il le faut », a poursuivi Brice Hortefeux. Pour lui, « il n’est pas question que ce soit le contribuable qui soit la victime de telles opérations de marketing inadmissibles », a-t-il insisté. Pour que cette infraction, qui relève actuellement d’une contravention de 150 euros, devienne un « délit puni jusqu’à 6 mois de prison », comme le souhaite Hortefeux, ce dernier a réitéré son intention de « présenter un amendement dans le cadre de la Loppsi » (Loi d’orientation et de programmation pour la performance de la Sécurité intérieure), début 2010.

La société, qui voulait distribuer de l’argent dans la rue samedi, aux abords de la tour Eiffel, dans le 7e arrondissement de Paris, a renoncé à son projet pour des raisons de sécurité. Des incidents survenus sont en effet survenus samedi. Jusqu’à 7.000 personnes ont été dénombrées sur les lieux de l’événement, et des scènes de violence ont suivi l’annulation de l’opération. Le président de Rentabiliweb, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, a annoncé qu’il reverserait « l’intégralité de la somme qui était prévue (dans le cadre du budget publicitaire, ndlr) au Secours populaire », soit « environ 100.000 euros ».

Source: LePoint.fr

Racaille: à Nice, le choix des Moulins pour le meilleur et pour le pire…

Filed under: immigration,islam,islamisation,musulmans,racaille,racisme — francaisdefrance @ 23:46
mardi 17 novembre 2009
Fatima Bertot, 37 ans, est née aux Moulins. Lorsque le bâtiment 30 disparaîtra, elle demandera à être relogée ici dans son quartier.

« L’interphone est cassé, pas la peine de sonner. C’est au 2e ». On monte à pied. L’ascenseur, est hors service. Fatima nous ouvre la porte de son appartement, coquettement meublé. Un cocon familial qui contraste avec l’extérieur. « Ils nettoient les rues. À 8 heures c’est nickel. » Mais quand elle rentre de l’école, des canettes jonchent déjà les trottoirs et des déchets colonisent les espaces verts.

« C’est propre chez moi, tant pis pour l’extérieur. » Et pourtant. Difficile de fermer les yeux sur cette cage d’escalier où, tous les jours, elle ramasse papiers gras et mégots. Le sol du hall d’entrée est noirci par les pneus des scooters. Alors qu’on discute avec Fatima, au pied de son immeuble, un jeune nous frôle avec son deux-roues pour pénétrer dans la cage d’escalier. Ici, bâtiment 30, « ils » rentrent leur engin jusqu’au palier.

Fatima ne réagit même plus. Pas la peine. « Avant, les familles tenaient leurs gosses, maintenant c’est n’importe quoi. À 10 ans, ils traînent dans la rue et font des conneries. Le soir d’Halloween, ils ont vidé 11 extincteurs, pour s’amuser et ils ont mis le feu aux poubelles. Ça s’est propagé à des voitures. La police aussi, elle n’en peut plus. Elle intervient mais deux minutes après ils ressortent. Ils sont mineurs. Que font les parents ? »

Des interphones arrachés, des boîtes aux lettres cassées ou des containers qui flambent : « Ce sont des actes gratuits qui nous coûtent cher. Ils pourrissent le quartier où ils vivent. Le problème, c’est que nous payons les réparations dans nos charges. »

Changer les gens

« Quand il faut, je me révolte, poursuit-elle. L’autre jour un agent est venu mettre un sol neuf dans l’ascenseur alors que les ouvriers devaient monter des parpaings pour murer les appartements au 9e étage. C’est de l’argent gaspillé, j’ai appelé Côte d’Azur Habitat. Ils ont attendu. » Son coup de fil a évité que le revêtement, à peine posé, soit troué. Anecdotique, mais révélateur pour elle d’un laisser-aller.

« Les ouvriers se disent, ce n’est pas grave, on est dans une HLM. Mais nous y vivons. »

Antonietta, sa voisine, devenue une amie, nous rejoint avec son mari, devant la pharmacie. Il est presque midi. Il rentre du MIN où il travaille de nuit. La discussion, sur l’avenir du quartier, s’anime. « Avant, on discutait place des Yuccas, assises sur les bancs. Mais maintenant, ils font du rodéo en quads, scooters. Le bruit est infernal, et puis on ne peut pas rester sur la place. » Trop dangereux. « Des étages, ils jettent des télés, des frigos. »

Fatima, Antonietta et leurs amis se retrouvent ailleurs.

« Il faut changer les gens. Démolir des tours, faire des petits immeubles neufs c’est bien, mais si c’est pour laisser la racaille, ça ne sert à rien », estiment-ils. Le père de Fatima, revient de la boulangerie, deux baguettes sous le bras. Papy, cet ancien du quartier, originaire d’Algérie, s’inquiète de la drogue qui circule. Mais aussi de la recrudescence des cambriolages.

« Les gens sont devenus agressifs, on ne peut rien dire, à la moindre étincelle ça explose. Il y a une poignée de gosses qui posent problème, sinon on vivrait bien ici. »

Évelyne, retraitée, avoue ne pas être tranquille, après 18 h 30. « Je ne sors plus comme avant. » Elle s’interrompt. « J’ai oublié d’enlever ma chaîne ». Elle s’empresse de la faire disparaître sous son pull. « L’autre jour, une de mes copines s’est fait arracher son collier. Le gamin devait à peine avoir 12 ans. On ne dépose même plus plainte, ça ne sert à rien. »

Alors, quand on évoque le projet de reconstruction des Moulins, ils préviennent : « Si on détruit des bâtiments, en laissant la racaille, ça va péter ! »

Lu sur: http://www.nicematin.com

Il faut agrandir le territoire français: L’Afrique a franchi le cap du milliard d’habitants!

Filed under: immigration,racaille,racisme — francaisdefrance @ 21:19

Bonne ou mauvaise nouvelle? L’afrique a franchi le cap du milliard d’habitants

Le continent africain aura franchi le seuil du milliard d’habitants au cours de l’année 2009. Ce passage, discrètement relevé dans un récent bulletin du Population Reference Bureau, une organisation indépendante basée à Washington, marque le spectaculaire envol démographique d’un continent resté longtemps sous-peuplé.

Alors qu’en 1950 l’Afrique (225 millions d’habitants) n’accueillait qu’un humain sur dix, le continent abrite aujourd’hui un homme sur sept.

Aujourd’hui, déjà, un enfant sur quatre naît en Afrique.

Et sur ce milliard d’habitants, combien de candidats à l’émigration en Europe?


source : altermedia.info

Racaille: Les agressions dont vous avez été victime; témoignez !

Filed under: immigration,racaille,racisme — francaisdefrance @ 19:37
17.11.09 à 15h10
Capture d'écran de la vidéo qui montre une supposée agression dans un bus de nuit de la RATP
Capture d’écran de la vidéo qui montre une supposée agression dans un bus de nuit de la RATP/DR

TEMOIGNAGE – Alors que sort un rapport, vous nous écrivez…

Le nombre de personnes se disant victimes de violences a progressé, notamment au sein de la famille.

Cependant, seules 10% d’entre elles ont déposé plainte. C’est donc en sondant des échantillons de population que l’Observatoire national de la délinquance a pu sortir son rapport. Nous vous demandons donc aussi de témoigner. «Février 2009, dans les couloirs de la station de métro Gare d’Austerlitz, 22h00, raconte Michel 45000. J’avance dans le couloir en direction des quais, en compagnie de mon ami. Nous croisons deux individus, qui nous interpellent, en nous disant qu’ils veulent du fric. Nous ne leurs prêtons pas plus d’attention que ça, quand insultes et provocations en tous genres commencent à fuser. Finalement, l’un d’eux s’intercale entre nous, et passe ses bras autour de nos cous. Avant de nous envoyer un premier coup. Nous tentons de riposter, le second arrive comme une balle et m’envoie un coup de pied dont ma hanche se souvient encore aujourd’hui. Les coups pleuvent, nous nous cramponnons de toutes nos forces à nos sacs qu’ils tentent de nous arracher, je hurle pour alerter, mais personne ne vient. Les rares gens qui s’engagent dans le couloir au loin font demi-tour. Après deux bonnes minutes de lutte, de cris, nous finissons par réussir à fuir. A dix mètres de là, juste après un angle droit, se trouve le guichet RATP. L’employé, qui a tout entendu, est resté impassible. J’ai mis plusieurs jours à me remettre du traumatisme, tant physique que psychologique. Voir celui qu’on aime se faire rouer de coups, c’est d’une violence sans doute plus insoutenable que les hématomes ex-mêmes. Quand à l’indifférence générale, malgré mes cris d’alerte, alors qu’il aurait suffit que quelqu’un s’approche pour faire fuir ces voyous, j’en reste terriblement déçu.»

Becky, elle aussi, à travers son témoignage, démontre à quel point une agression peut marquer sa victime: «C’était en 1993, alors que je traversais les couloirs des Halles (vers la piscine), quand un homme s’est approché de moi et a mis son couteau au niveau de ma gorge. Il voulait me tuer, car il disait que j’étais sa soeur, les gens étaient indifférents, je pleurais et pissais sur moi. C’est alors que ses copains sont venus pour essayer de m’aider, mais l’homme disait que s’ils s’approchaient, il allait me tuer. Ne l’ayant pas écouté, ses copains sont quand même venu m’aider. Je marchai toute tremblante en direction de mon travail, avec la peur au ventre. Cette histoire m’a beaucoup traumatisé, j’ai l’impression que c’était hier.»

Pilote59 aussi raconte son histoire: «J’ai déjà été agressé plusieurs fois dans le cadre de mon travail dans les transports en commun. La dernière fois, c’était dans une station de métro ou j’intervenais sur un incident technique. Des jeunes sont arrivés dans la salle des billets et l’un d’entre eux m’a giflé plusieurs fois gratuitement. Il ne semblait pas dans son état normal, ses amis sont partis sans lui avoir prêté main forte. Ce sont les policiers en tenue et aussi la BAC qui sont venu très vite sur place me tirer de ce mauvais pas. Outre le fait des coups, on ne se sent pas bien et on y pense toujours longtemps après. Tous les jours, on se fait agresser verbalement, on se fait cracher dessus, c’est moins grave que les coups mais cela marque quand même très fort. Quand je dis au revoir à mon épouse lors de mon départ au boulot, je ne sais jamais si je vais rentrer entier ou pas. La journée, on intervient seul, on est en « doublette » à partir de 20 heures et dans certains quartiers « sensibles », on est constamment sur ses gardes.»

Vous aussi, racontez-nous ci-dessous votre histoire si vous avez été agressé…


Lien & source: http://www.20minutes.fr/article/364027/Debats-Les-agressions-dont-vous-avez-ete-victime.php

Hors sujet mais toujours bon à savoir: Kadhafi prêche l’islam aux jeunes Italiennes.

Filed under: islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 19:29

Ne riez pas, ça peut nous arriver. N’oublions pas que sur fond de vente d’armes et d’engins de guerre, c’est un grand pote à notre président…

 

Le leader libyen Mouammar Kadhafi s’est fait organiser hier soir à Rome une rencontre avec une centaine de jeunes Italiennes, recrutées via une agence d’hôtesses, auxquelles il a recommandé de se convertir à l’islam.

Les jeunes femmes, sélectionnées pour un cachet prévu de 50 à 60 euros, devaient mesurer au moins 1,70 m, être “plaisantes” et “bien habillées”, même si décolletés et mini-jupes étaient proscrits. Convoquées dans un hôtel de luxe sans savoir exactement qui elles devaient rencontrer au cours de la soirée, elles ont été conduites à bord d’autocars à la résidence de l’ambassadeur de Libye. Kadhafi a stupéfié les jeunes filles, qui s’attendaient à participer à une fête, en leur délivrant une heure durant une leçon d’histoire sur les rapports entre l’Islam et l’Occident et le rôle de la femme.

Avant de leur offrir un exemplaire du “glorieux Coran”, il leur a lancé :

convertissez-vous à l’Islam, Jésus a été envoyé pour les Hébreux, pas pour vous, en revanche Mahomet a été envoyé pour tous les humains. Vous croyez que Jésus a été crucifié mais ce n’est pas vrai, c’est Dieu qui l’a emmené au ciel. Ils ont crucifié quelqu’un qui lui ressemblait. Les juifs ont essayé de tuer Jésus parce qu’il voulait remettre la religion de Moïse sur le juste chemin”.

Marseille aura enfin sa Grande Mosquée… Souhaitons qu’aux prochaines éléctions, dhimmi-Gaudin prenne sa « grande déculottée ».

Filed under: dhimmitude,immigration,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 18:44

Le problème est que, avec les voix des muzz qu’il vient de s’offrir en leur DONNANT le permis de construire de ce lieu « d’amour et de paix », il pourrait bien repartir pour un tour. A moins que…

2009-11-08

Lu sur un blog estampillé muzz:

« Le rêve tant attendu des musulmans de Marseille d’avoir une mosquée à la hauteur de cette grande métropole du sud-est de la France et de l’importante communauté musulmane qu’elle abrite, est en passe de devenir une réalité, après la remise du permis de construire de cet édifice qui promet d’être un lieu de culte digne de…

La suite sur: http://www.biladi.fr/58038-marseille-aura-enfin-sa-grande-mosquee

France, Marseille, 13 novembre 2009…

Filed under: dhimmitude,immigration,islam,islamisation,mosquée — francaisdefrance @ 15:31

Et « ILS » ne sont pas venus jouer au loto, en ce vendredi 13… « ILS » sont venus troubler l’ordre public; mais à « EUX », on ne dit rien…



FDF

Un tampon « Aïd al-Adha » sur les moutons condamnés à être égorgés ?

Filed under: halal,immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans,ramadan — francaisdefrance @ 14:49

Au point de barbarie où ils en sont, les musulmans auraient pu aussi les faire marquer au fer rouge…

 

 

On a intérêt à faire gaffe, nous les Chrétiens… Si un jour, quelqu’un vient à nous apposer un tampon…

FDF

 

 

Les CRCM sur les starting-blocks pour l’Aïd el-Kébir

À l’approche de l’Aïd el-Kébir, les trois CRCM d’Île-de-France ont publié un « Guide de bonnes pratiques » à destination des abattoirs, des consommateurs et des enseignes de distribution, afin de mettre en garde contre certaines pratiques frauduleuses.

Un tampon « Aïd al-Adha » sur les moutons ?
À quelques jours de la fête de l’Aïd-el-Kébir, le 27 (ou 28) novembre, les boucheries musulmanes battent déjà leur plein. Les commandes d’agneaux sont chaque jour plus nombreuses. En région parisienne, il faut s’y prendre tôt pour trouver sa bête. Le département, qui compte près d’un tiers des musulmans de France, peine à répondre aux besoins quantitatifs et qualitatifs des consommateurs, de plus en plus regardants sur la conformité de l’abattage aux rites spécifiques à l’Aïd el-Kébir.

Officiellement, on estime le nombre de bêtes sacrifiées le jour de l’Aïd à 18 000 en Île-de-France. « Mais la réalité est bien au-delà de ça », nous confie Hassan Moussaoui, président du Conseil régional du culte musulman (CRCM) d’Île-de-France Est, qui élève ce nombre à « plus de 100 000 ». D’où l’absolue nécessité, selon lui, d’organiser et de maîtriser ce vaste chantier.

Une traçabilité « Aïd al-Adha », de l’abattoir jusqu’à la livraison

Jeudi 12 novembre, un Guide expérimental de bonnes pratiques pour la commercialisation en Île de France de viandes bénéficiant de la mention « Aïd al-Adha » a été annoncé par les CRCM d’Île-de-France Centre, Est et Ouest, élaboré sous l’égide du préfet de la région, Daniel Canepa.

Une coalition pour veiller sur le marché du mouton, alors que les Grandes Mosquées de Paris et d’Évry semblent faire face à une perte de crédibilité auprès des consommateurs du halal ?

Les trois CRCM se sont engagés à mettre en place, par le biais de leurs représentants, un étiquettage spécial « Aïd al-Adha ». L’adresse de l’abattoir, le numéro d’identification de l’animal, la date et l’heure de l’abattage devront obligatoirement être mentionnés, sous l’estampille CRCM. « Notre objectif est de nous assurer de la traçabillité de la viande vendue et de rassurer le consommateur musulman », nous explique Hassan Moussaoui. Certes ! Mais avec quels moyens ?

Si ce guide − encore très peu connu − est susceptible de trouver écho chez des abattoirs et boucheries musulmanes, il n’est pas certain que les grandes enseignes en veuillent. Casino, Cora, Carrefour ou encore Auchan se font la part belle de vente d’agneaux − plus de 500 chacun, vendus de 150 à 200 euros en moyenne − le jour de fête des musulmans.

S’affubler des CRCM, à quoi bon ? Le Carrefour de Gennevilliers s’attache les services de la mosquée locale, membre de Coordination Islam et société (CIS92) ou encore Casino fait appel à l’ACTVH (Association de conrôle et de traçabilité de la viande halal)…

Certains s’étonneront pourtant de l’heure très avancée le matin (avant la prière) à laquelle les moutons sont livrés, tout prêts, chez certaines de ces grandes enseignes : quid du respect du rituel spécifique à l’Aïd el-Kébir ?

À l’heure actuelle, les CRCM d’Île-de-France n’ont en tout état de cause pas encore trouvé d’enseignes commerciales intéressées. L’Aïd approchant à grands pas, peu de chances qu’un accord soit signé dès cette année. D’autant que le CRCM exige d’être informé par les enseignes commerciales, « au minimum deux semaines » avant le jour de la fête, de la localisation des abattoirs affectés à l’opération Aïd el-Kébir, afin d’y dépêcher « des observateurs indépendants », l’identité des observateurs devant être « transmise à l’abattoir une semaine avant l’abattage ». Or le guide a officiellement été lancé jeudi dernier, soit 15 jours seulement avant la date fatidique…

Opération de comm ? Couac organisationnel ? Quoi qu’il en soit, le guide − premier du genre − sera transmis à l’ensemble des CRCM du territoire national ainsi qu’aux professionnels des abattoirs et aux distributeurs commerciaux. « Au cours du premier trimestre 2010, une réunion sera organisée par les CRCM d’Île-de-France et les services de l’État afin de dresser un bilan de cette opération pilote », lit-on à la fin du guide. Les musulmans ont hâte de voir les avancées sur le terrain.

Sarközy bientôt converti ???

Filed under: dhimmitude,islam — francaisdefrance @ 10:52

Soudan: Le roi Abdallah invite Sarkozy à la ferme.

Nicolas Sarkozy et le roi Abdallah lors d'une visite officielle président de la République à Riyad en janvier 2008.
Nicolas Sarkozy et le roi Abdallah lors d’une visite officielle président de la République à Riyad en janvier 2008. Crédits photo : AFP
Quand on sait que Le Soudan est un pays majoritairement musulman dont la constitution prévoit la liberté de religion ; cependant, en pratique le gouvernement soudanais traite l’islam comme la religion d’État. Les musulmans se concentrent dans le Nord du pays où la charia est en vigueur…
FDF

Le président traite ce mardi avec le monarque saoudien des dossiers du Proche-Orient.

Nicolas Sarkozy se familiarise avec les mœurs bédouines. Pour sa troisième visite en Arabie saoudite, le président de la République va passer presque vingt-quatre heures, à partir de mardi après-midi, dans la ferme du roi Abdallah, à 70 km au sud de Riyad, la capitale. Sans ministre. Sans Carla. Et très peu de journalistes pour l’accompagner. Ses deux précédents séjours, menés au pas de charge, avaient irrité les Saoudiens, qui préfèrent disposer d’un peu de temps pour parler affaires ou politique, et si possible dans la discrétion. Or sur les dossiers chauds du moment, Paris et Riyad convergent le plus souvent. Mieux valait donc, cette fois, se conformer aux usages locaux.

À l’instar de Nicolas Sarkozy, le roi Abdallah est inquiet de la menace nucléaire iranienne. Les relations sont mauvaises entre les deux pôles de l’islam – Téhéran pour les chiites et Riyad pour les sunnites. Le monarque saoudien approuve la fermeté de ton française contre l’Iran. Mais il ne veut pas d’une attaque israélienne, qui déstabiliserait la région et risquerait de compromettre son programme de réformes dans le royaume. «Comment mettre sur pied une politique de sanctions qui tienne la route pour éviter la confrontation ?», se demande-t-on côté français.

Les contrats se font rares

Sur le conflit israélo-palestinien, Abdallah est déçu par l’incapacité de Barack Obama d’arracher un gel israélien de la colonisation dans les territoires occupés. «Je sais maintenant qu’il ne peut pas délivrer un accord de paix», répète le roi à ses visiteurs. «Comment faire pour éviter de désespérer les Palestiniens et le monde musulman ?», s’inquiète-t-on dans l’entourage du président. Nicolas Sarkozy cherchera à recueillir l’aval saoudien à son projet de conférence internationale à Paris pour relancer les négociations de paix. Mais Riyad hésite à s’engager. En 2007, l’Arabie avait parrainé un accord de réconciliation entre le Hamas et l’autorité palestinienne, que les États-Unis, ensuite, avaient sabordé.

S’il y a bien un domaine où la forme compte avec les Saoudiens, ce sont les affaires. Or, depuis de nombreuses années déjà, les gros contrats signés avec Riyad se font rares. Le roi tient fermement les cordons de la bourse. Et la concurrence est rude. Si la visite de Nicolas Sarkozy ne devrait pas se traduire par la signature d’importants contrats, au moins devrait-elle permettre de faire avancer les dossiers. Le tandem Alstom-SNCF est bien placé pour remporter la construction de la ligne TGV reliant les villes saintes de La Mecque et de Médine.

Paris nourrit également de solides espoirs de signer un accord de coopération en matière de nucléaire civil. Mais des consultations internes et des pressions américaines sur Riyad retarderaient la signature d’un protocole d’accord.

Le même attentisme prévaut dans le domaine militaire. Depuis des années, Paris cherche à vendre une demi-douzaine de frégates à la marine saoudienne. Nicolas Sarkozy insistera sur la disponibilité française pour doter l’Arabie de navires de lutte contre la piraterie maritime, désormais aux portes du royaume, en mer Rouge. «Mais à chaque fois, insiste un homme d’affaires, l’idée est de vendre aux Saoudiens un partenariat militaire ou industriel, car ils réclament une coopération en matière de formation de leur jeunesse» pour lui éviter le chômage ou les sirènes de l’islam radical.

D’après: leFigaro.fr

Racaille: Le sentiment d’insécurité a augmenté; ça étonne quelqu’un?

Filed under: immigration,islamisation,racaille — francaisdefrance @ 10:46

Le sentiment d’impunité chez la racaille étant de plus en plus fort du fait d’un laxisme flagrant venant aussi bien des autorités que de la « justice », comment pourrait il en être autrement? On « LES » laisse tout faire car si on « LES » touche, le racisme prend le relai… Rien d’étonnant à ce que des milices privées se forment…


FDF
16/11/2009  <!–

.

–>

«L'idée qu'on se fait du risque d'être victime est subjective. Les personnes âgées déclarent ainsi peu de faits, mais se sentent vulnérables»
«L’idée qu’on se fait du risque d’être victime est subjective. Les personnes âgées déclarent ainsi peu de faits, mais se sentent vulnérables» Crédits photo : Le Figaro

Les femmes mais aussi les moins de 25 ans se sentent menacés.

Le sentiment d’insécurité a augmenté en France. C’est ce qui ressort de la dernière enquête conduite auprès des victimes par l’Insee pour le compte de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (OND) qui sera diffusée aujourd’hui par son président, le criminologue Alain Bauer. En 2008, le taux de personnes interrogées inquiètes pour leur sécurité est ainsi passé de 9,8 à 10,6 %. Un résultat plutôt cohérent avec la statistique officielle, puisque la situation s’était effectivement dégradée au tournant de l’année dernière, obligeant Nicolas Sarkozy lui-même à sortir du bois pour exhorter ses troupes à réagir.

Le sentiment d’insécurité sur la voie publique a donc augmenté, chez les femmes en particulier, mais aussi chez les moins de 25 ans : «Près de 12 % des personnes entre 14 et 24 ans ont déclaré qu’il leur arrivait de se sentir en insécurité dans leur quartier de temps en temps ou souvent», constatent les experts de l’OND.

C’est en région parisienne que les gens se sentent le plus menacés. Un défi pour sa nouvelle police d’agglomération. «D’autant plus urgent à relever que ce qui s’est passé sur le Champ-de-Mars, samedi dernier, avec ces heurts, pourtant prévisibles, liés à l’opération avortée de distribution de billets de banque, n’est pas fait pour rassurer», commente un élu influent de la capitale.

Cette hausse significative du sentiment d’insécurité n’est sans doute pas étrangère à l’autre révélation de l’étude de l’OND : en un an, «la part des personnes de 18 à 75 ans qui ont déclaré avoir sub i au moins un acte de violence physique est passée de 4,2 % à 4,5 %», écrivent ses auteurs. En clair : «Le nombre estimé de victimes de violences physiques s’établit à près de 1 940 000.» Près de 2 millions de victimes… quand les chiffres officiels de la police et de la gendarmerie font état, pour 2008, de 443 671 faits.

Pour être précis, il faudrait ajouter au bilan étatique des crimes et délits celui des contraventions dressées pour violence (pour des ITT de moins de 9 jours). Mais là où la gendarmerie comptabilise 45 133 contraventions en 2008, la police, depuis six ans, se dit incapable de diffuser un chiffre. Un élément pourtant essentiel pour juger de la sincérité de la statistique officielle.

LIRE AUSSI

» Les chiffres de la délinquance en repli selon Hortefeux

» INFOGRAPHIE – La nouvelle carte de France de l’insécurité

» Tous les chiffres de la délinquance 2008