Francaisdefrance's Blog

12/11/2009

Intégration, identité nationale…

Filed under: dhimmitude,immigration,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 22:22

De qui se moque Eric Besson ?

numérisation0019

2012, un film à ne pas cautionner…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:19
novembre 11, 2009

Lu sur le blog de Daniel Hamiche :

2012 « On pourra me reprocher ma sévérité et m’objecter que ce n’est là qu’un nouveau “film catastrophe”, certes, mais de pure “distraction” et, somme toute, anodin. Je ne le pense pas.
Pour tâcher de vous en convaincre, lisez le communiqué que Bill Donohue, le président de la Catholic League, a fait paraître le 4 novembre sous le titre : « 2012 tue les catholiques mais épargne les musulmans ».

« Quand on a entendu dire récemment que le film 2012 ontrait le Vatican explosant ainsi que la célèbre statue du Christ Rédempteur de Rio, cela ne nous a pas bouleversé. Pourquoi ? Parce que tout cela se passe lors de la fin du monde lors d’une destruction massive. Ce type de sensationnalisme, avons-nous pensé, c’est le menu habituel du réalisateur Roland Emmerich qui est le gourou du genre cinématographique “faut que tout explose”. Mais désormais nous avons appris qu’alors que les catholiques “trinquaient”, les musulmans eux étaient épargnés. Par trouille, bien sûr.
Emmerich est plus qu’un trouillard : c’est un menteur qui en a contre les catholiques. L’an passé, on a rapporté qu’il a déclaré : “Je voudrais effacer toutes les nations et toutes les religions”. Ce n’est pas tout à fait vrai. Il est plutôt satisfait de cohabiter avec l’islam même s’il est prêt à admettre que c’est une religion de terreur. Quand on lui a demandé pourquoi il n’avait pas montré la destruction de la Kaaba, la construction religieuse située dans la grande mosquée de La Mecque, il a répondu : “Je voulais le faire, je dois l’avouer. Vous pouvez en fait exploser tous les symboles chrétiens, mais si vous vous y risquiez avec un symbole arabe, il faudrait vous attendre à vous prendre… une fatwa”.
Alors pourquoi s’en prendre à la Chapelle Sixtine en la détruisant ? “Il faut montrer comment ça peut être détruit… Je suis contre la religion organisée”. Emmerich ment de nouveau. Il n’est pas contre l’islam.
Après s’être vanté de faire tomber la Chapelle Sixtine sur la tête des gens dans le film, Emmerich nous explique la morale de la chose : “Ne priez jamais devant une grande église. Priez en vous-même”. Il ment de nouveau : les musulmans qui veulent prier devant une mosquée sont indemnes. C’est parce que, selon la manière dont Emmerich envisage les choses, on sait qu’ils tuent ceux qui offensent leur religion.
À chaque fois que je dis qu’Hollywood hait le christianisme, et singulièrement le catholicisme, mes critiques se hérissent. Mais ils ne m’ont jamais apporté la preuve que j’avais tort. »

Vous avez encore l’intention d’aller voir 2012 ? Jetez d’abord un coup d’œil sur cette bande-annonce… [ici] ».

Aïd-al-Adha (égorgement rituel des moutons par les muzz): les chiffres officiels du massacre 2008.

Filed under: halal,immigration,islam,islamisation,musulmans,ramadan — francaisdefrance @ 14:07

C’est bientôt la sympathique fête de l’Aïd al Adha… C’est comme tous les ans ça va être la fête du mouton (ça va être leur fête, ça c’est sûr…). Egorgements selon les rites « halal » dans des fleuves de sang, musulmans spectateurs et acteurs vont TOUS être présents pour assister à cet holocauste ovin, « ils » ne peuvent pas louper ça, c’est ordonné par le « saint » coran. En outre, on fait réouvrir des abattoirs fermés rien que pour ça… La barbarerie va battre son plein. Nous avons récupéré les chiffres officiels de l’opération 2008; effarant et écoeurant!

FDF

119Voir ce lien: http://tinyurl.com/yddhzj3

 

rage islam

 

Délinquance: ce n’est pas la tendance qu’il faut casser, c’est la racaille !!!

Filed under: immigration,racaille — francaisdefrance @ 13:20

Des mots, des promesses…Délinquance: Brice Hortefeux veut casser la tendance

12.11.09
Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, le 3 novembre 2009 à Versailles.
Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, le 3 novembre 2009 à Versailles.

 

Le Ministre de l’Intérieur « devrait » annoncer une baisse des chiffres de la délinquance pour le mois d’octobre… Des chiffres, en fait… Mais en réalité???


Est-ce la fin d’une série noire? Après avoir essuyé plusieurs polémiques, le ministre de l’Intérieur peut enfin se targuer d’un bilan positif. Il devrait présenter, en grandes pompes ce jeudi, une baisse des chiffres de la délinquance pour le mois d’octobre. Ils étaient en hausse depuis mars 2008.

«La tendance a été cassée, je vais l’annoncer jeudi», avait-il déclaré lundi, lors du bilan de mi-mandat de Nicolas Sarkozy. «Nous pouvons nous targuer d’une diminution de la délinquance de 14% entre 2002 et 2008, même si nous assistons à une reprise depuis le mois de mars», avait-t-il ajouté.

Mais, pour l’opposition, il ne faut pas trop vite crier victoire. Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste, souligne que 7.000 postes de gendarmes-policiers ont été supprimés en trois ans. Le socialiste pointe également du doigt une augmentation de 16% des violentes faites aux personnes depuis 2002.

De 20.000 à 60.000 caméras

«Ca (la baisse de la délinquance pour le mois d’octobre, ndlr) passe par plusieurs choses: le rattachement police-gendarmerie, la mise en place d’une police d’agglomération en région parisienne, la création de deux bases de données et la vidéo protection», a déclaré Brice Hortefeux. La France devrait passer d’ici à 2011 de 20.000 à 60.000 caméras, selon le ministre.

Il s’agit pour Brice Hortefeux d’un premier bilan positif depuis son arrivée place Beauvau, il y a cinq mois. Le ministre de l’Intérieur a, en effet, essuyé de violentes critiques, notamment après la diffusion de propos controversés tenus sur un jeune militant UMP dans une vidéo sur Internet.

Sa récente proposition, la semaine dernière, d’instaurer un couvre-feu pour les délinquants de moins de 13 ans avait, également, été accueillie avec scepticisme par les policiers et les magistrats qui la jugent généralement «inapplicable».


D’après: 20minutes.fr

Paris: les muzz font la police…

Filed under: dhimmitude,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 12:52

police muzz paris

Identité nationale : les 200 questions posées aux Français; surtout, envoyez vos réponses sous l’anonymat, si c’est permis…

Filed under: dhimmitude,immigration — francaisdefrance @ 12:06
Si vous êtes Français de souche et si vous souhaitez répondre à ce questionnaire, un conseil: ne vous identifiez pas… C’est un conseil, c’est tout…

FDF
liberté
12/11/2009

Pour lancer le grand débat sur l’identité nationale, un kit qui recense quelque 200 questions va être mis à la disposition des préfets. Le Figaro s’en est procuré un exemplaire.

La France, une grande nation gastronomique charnellement liée à ses vins ? C’est, en tout cas, ce que suggère le «guide» envoyé par le ministère de l’Immigration aux préfets chargés d’organiser les débats sur l’identité nationale. Ce kit liste quelque 200 questions que Le Figaro a pu consulter. «Pourquoi nous sentons-nous proches des autres Français, même sans les connaître ?» interroge le premier chapitre du guide de la conduite des débats locaux. Suit un inventaire à la Prévert, mêlant le politique à l’art de vivre. Est-ce «ce que nous avons fait ensemble» et «ce que nous voulons faire ensemble» qui nous lient, ou cet «art culinaire» que le monde nous envie ? Nos clochers signent-ils notre identité, comme «nos églises et nos cathédrales» interroge le guide ? Ou serait-ce «notre patrimoine», «notre culture», «nos paysages»,«notre langue», «notre agriculture» ou encore «notre industrie» qui forgent notre spécificité ?

En déplacement, jeudi, dans la Drôme sur le thème de l’agriculture, Nicolas Sarkozy devrait insister sur le lien de la France «avec sa terre». «Le mot terre a une signification française et j’ai été élu pour défendre l’identité nationale française», avait déclaré le président dans le Jura, devant des paysans.

Le guide, lui, égrène les questions, sans trancher. «On nous demande surtout d’écouter», explique un préfet. «C’est un exercice de psychanalyse nationale», ajoute un autre, «dans le fond, c’est intéressant, mais quel Barnum !» résume ce serviteur de l’État. Avant le 16 novembre, les préfets doivent fixer les dates des débats dans leur région. Puis se lancer dans l’arène durant deux mois. Tout en «organisant la campagne de vaccination contre la grippe au même moment» , glisse un représentant de l’État. Après avoir lancé le grand débat, le ministère de l’Immigration doit maintenant gérer son succès médiatique et la logistique de réunions prévues jusqu’en Polynésie. Les préfets peuvent recourir à un numéro spécial, sorte de PC de campagne, pour obtenir des conseils, tandis que le guide défriche l’identité.

Concurrence des mémoires

Sur seize chapitres, quatre concernent les immigrés. Pourquoi les accueillir au sein de notre communauté nationale ? «Pour maintenir une tradition historique de nation ouverte ?» «Pour soutenir notre démographie ?»«Satisfaire le besoin de personnes qualifiées pour certains métiers ?» Occuper «les emplois non pourvus de notre économie?» Ou encore pour «leur apport culturel ?»  Toutes les sensibilités politiques ont voix au chapitre. Même si, de questions en suggestions, le guide s’attaque au communautarisme. «Notre République est-elle “multiculturelle” ?» s’interroge-t-il. Pour vite enchaîner : «Les valeurs de l’identité nationale sont-elles compatibles avec le communautarisme ?»«La République doit-elle aller plus loin dans la lutte contre le communautarisme ?»«Les atteintes à l’égalité entre hommes et femmes sont-elles compatibles avec les valeurs de l’identité nationale ?» Entre les lignes, une burqa passe dans un froissement de tissus. Sans que l’islam soit jamais mentionné. «Aucun sujet n’est tabou», avait expliqué Éric Besson. «Mais le débat ne porte pas spécialement sur les religions et sur l’islam.»

L’identité régionale, comme l’identité européenne, n’ont, semble-t-il, guère inspiré les responsables du kit, qui traversent ces terres sur la pointe des pieds. Pour retrouver leur flamme sur la concurrence des mémoires : «L’État est-il allé au bout de la démarche entreprise concernant le souvenir des barbaries commises durant la Seconde Guerre mondiale et dans les camps d’extermination, de la colonisation, de la traite des esclaves ?» Un mea culpa. Puis trois derniers chapitres dédiés à la célébration de l’identité française, ses valeurs et ses symboles. Et l’invitation à un nouveau rendez-vous à la préfecture : pour y suivre, cette fois, des cours d’éducation civique ouverts à tous.

Source: Le Figaro


NDLR: « j’ai été élu pour défendre l’identité nationale française« , a déclaré Sarko (voir plus haut). Et toutes ces mosquées qui poussent comme des champignons avec son aval, c’est ça « défendre l’identité nationale »?

FDF