Francaisdefrance's Blog

11/11/2009

Pas « gâtés » non plus, les Suisses…

Filed under: islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 21:47

 

Un père (d’origine Algérienne) accusé d’avoir frappé et tondu sa fille.


Elle ne voulait pas donner le mot de passe de sa messagerie.
Un père qui roue de coups sa fille de 16 ans, qui l’humilie, c’est sur cette affaire qui dépasse l’entendement que le Tribunal de police s’est penché hier.

L’accusé est un homme de 48 ans d’origine algérienne. Comme son épouse, il nie tous les faits reprochés. Celle-ci ne s’est pas présentée devant les juges. Elle s’est réfugiée avec ses deux filles cadettes en Algérie. Quant à l’adolescente, âgée aujourd’hui de 18 ans, elle n’est pas venue non plus. L’idée d’affronter ses parents la terrorise. Elle affirme qu’elle perd tous ses moyens.

Les faits remontent au 26 août 2007. Ce jour-là, le père veut coûte que coûte connaître le mot de passe afin d’accéder à la messagerie de sa fille: «J’avais peur qu’elle tombe sur des pédophiles», a-t-il expliqué, en audience. Mais l’adolescente ne veut pas le lui donner.

Sac-poubelle

Il se met alors dans une rage folle. Et, selon l’adolescente, commence à la frapper avec les pieds, avec les poings. Il lui enlève ses vêtements et la menace de l’exhiber dans le quartier en sous-vêtements. Il va chercher un couteau de cuisine et un sac-poubelle. Il crie qu’il va la découper en morceaux. Il lui couvre la tête avec le sac en plastique et lui serre le cou jusqu’à ce qu’elle en perde le souffle.

Promenade en forêt

Ce n’est pas fini. Toujours d’après la jeune fille, il l’embarque dans sa voiture, l’emmène dans la forêt tout en continuant à la frapper. Elle finira par craquer et donnera son mot de passe. Retour à la maison. Le père constate qu’effectivement sa fille correspond avec un garçon. Pas un garçon, précise-t-il, «un homme de 58 ans». Il découvre de surcroît une photo de l’adolescente «pas admissible, un peu provocante où elle porte un blouson noir». Du coup, il la traîne dans la salle de bains et lui rase avec violence la moitié du crâne. La mère, non seulement n’intervient pas, mais encourage ces agissements.

C’est le lundi, lorsqu’elle reprend ses cours au Collège du Léman et qu’elle enlèvera son voile que le massacre sera découvert. L’élève sera immédiatement hospitalisée puis placée en foyer. Le père emprisonné. Et son épouse, fonctionnaire à l’ONU puis au CERN, prendra la fuite avec les deux cadettes en Algérie.

«La maltraitance et l’abandon ont marqué la vie de cette adolescente de manière profonde», constate sa psychothérapeute. La jeune fille fuit ses parents. Pourtant lorsqu’ils la contactent, l’espoir renaît, fugace. Avant de réaliser qu’ils cherchent une fois de plus à la séduire, à la manipuler (par des cadeaux, des promesses ou des blâmes) afin qu’elle dise aux juges qu’elle a menti.

Le fils caché

D’ailleurs, c’est ce que soutient son père. C’est elle qui, en pleine crise, s’est automutilée, c’est elle qui a rasé sa belle chevelure blond roux dont elle était si fière. Lui? Il ne l’a pas touchée. Un père exemplaire. Mais, demande la présidente, qu’est devenu le quatrième enfant? Ce fils dont on cherche à cacher l’existence? Un gosse qui souffrait, semble-t-il, d’une fragilité osseuse.

Lorsque la famille vivait à Londres, il a été hospitalisé pour «blessures non accidentelles». Puis les autorités ont retiré la garde du garçon à ses parents avant de le faire adopter. «Je n’ai aucune idée de ce qui s’est passé avec cet enfant, dit le père. Nous étions opposés à l’adoption.»

Le procès se poursuivra lors d’une prochaine audience.

source : tdg.ch/geneve

Laissez un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :