Francaisdefrance's Blog

04/11/2009

Oui, c’est Paris – France – !

Filed under: immigration,islam,islamisation — francaisdefrance @ 21:44

Non, non, vous ne rêvez pas! Nous sommes en France…

paris


Christine Lagarde souhaite rendre la finance française « charia compatible ».

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:40

Article paru ce jour dans Le Figaro économie…

Finance-islamique-21

Merci à J-L.B

Ce que l’Occident devrait lire: Un prêtre copte explique les deux faces de l’Islam…

Filed under: immigration,islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 20:12



Les deux faces de l’Islam :
doux si minoritaire
violent si majoritaire


Introduction:

Après l’attaque terroriste récente du World Trade Center et du Pentagone en Amérique, il y a eu une débat très claire dans les médias internationaux quant à la nature de l’Islam. Nous avons vu comment, pour présenter un équilibre politique et humain, le changement des médias est passé d’une extrémité explicitement anti-Islamique à l’autre pro-Musulmane.

Le christianisme nous apprend très clairement à aimer tous nos semblables, les humains -même nos ennemis- mais en aucune façon, il ne nous dit de devenir aveugle devant la réalité et la vérité ou d’être induis en erreur par la désinformation.

Pour faire une évaluation équitable quant à n’importe quelle édition, il faut être conscient de tous les côtés de la question à portée de main ; c’est pour cette raison que cette étude démontrera un certain côté de l’Islam, qui n’a été décrit avec précision par aucune partie des médias populaires. Les faits ici seront fondés sur la réalité textuelle d’une interprétation reconnue du Coran [La Signification du CORAN SAINT par Abdullah Yusuf Ali1992] – à noter que le mot ‘interprétation’ mais pas ‘traduction’ est employé parce que l’Islam interdit la traduction littérale de son ‘livre saint’- c’est pour cette raison, aussi, que le texte arabe des versets Coraniques a également, été inclus, pour qu’il n’y ait aucune accusation possible de fausses interprétations.

LES DEUX FACES DE L’ISLAM

Au lendemain des attaques du 11 septembre, beaucoup de Musulmans (et non-musulmans conduits à des fins politiques) ont essayé, dans le monde entier, de présenter l’Islam comme une religion de paix et d’amour en voulant l’éloigner de ces occurrences honteuses et brutales … ils disent qu’il n’y a aucune violence dans le principe même de l’Islam.

C’est évident, pourtant, que les auteurs de ces actes basent leur dépendance à la violence sur les versets clairs et incontestables du Coran ; représentés clairement dans une déclaration par Oussama Ben Laden sur le réseau de CNN. Basé sur cette prémisse, Ben Laden, les Talibans et le groupe Musulman des Philippines Abu Saiaf ; parmi tant d’autres, ont ouvertement déclaré la guerre contre les Etats-Unis d’Amérique au nom de l’Islam en utilisant des citations du Coran comme :

‘Et ceux des gens du Livre (les Juifs et les Chrétiens) qui les avaient soutenus (les incroyants), Allah (Dieu) les a vraiment fait descendre de leurs forteresses. Et Il a jeté l’effroi dans leurs cœurs, un groupe d’entre eux vous tuiez et un groupe vous faisiez prisonniers. Et Il vous a fait hériter leurs terres, leurs demeures, leurs biens, et aussi une terre que vous n’aviez point foulée. (Surah Al Ahzab 33:26 et 27)

Beaucoup sont alors troublés : l’Islam est-il une religion de violence ? Ou est-il de paix ?

Quand nous étudions vraiment le livre de l’Islam, le Coran, nous découvrons que l’Islam a deux faces. Chacune de ces faces représente une certaine étape du caractère de Mohammed : Une à Mécca et une autre à Médina.

LA PREMIERE FACE DE L’ISLAM
Le caractère de Mohammed à Mécca

A Mécca, là où Mohammed a commencé sa nouvelle religion dans l’année 610 après J.C, il n’était pas encore fort. Pour être accepté par tous les gens, il a présenté une image de l’Islam de paix et d’amour, en évitant toute mention de violence et voici quelques citations du Coran de cette première étape :

1. On a dit que Mohammed a été patient avec ses adversaires dans la Surah Al Muzzammil (73:10) : « Et endure ce qu’ils disent ; et écarte-toi d’eux d’une façon convenable’ (avec dignité) ».

2. On a dit que Mohammed n’a pas imposé l’Islam par la force dans la Surah Al Baqarah (2 : 256) : « Nulle contrainte en religion ! ».

3. On a dit que Mohammed a parlé aimablement aux ‘gens du Livre’ (les Chrétiens et les Juifs) dans la Surah Al ‘Ankabut (29:46) : « Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre (le pur débat)… Et dites : Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c’est à Lui que nous nous soumettons » (dans l’Islam).

LA DEUXIEME FACE DE L’ISLAM
Le caractère de Mohammed à Médina

Après le déplacement de Mohammed à la ville de Médina dans l’année 622 après J.-C. et que ses disciples avaient grandi par la force et le nombre, il est devenu un guerrier impitoyable avec l’intention de répandre sa religion par l’épée et c’est le message qui existe encore maintenant. Voici quelques évidences du Coran de cette étape :

1. Il a prétendu que Dieu lui a dit de tuer ses adversaires dans la Surah Al Baqarah (2:191) : « Et tuez les où que vous les rencontriez… « 

L’imam Abdullah Yusuf Ali, commente sur ce verset en disant : « Ce passage est illustré par les événements qui sont arrivés à Hudaybiyyah [une bataille] dans les six années de la Hijrah [l’exode de Mohammed de Mécca à Médina]. Les Musulmans étaient, en ce temps là, une communauté forte et influente ». (La Signification du Coran Saint P77)
2. Il a prétendu que Dieu lui a dit de tuer celui qui rejette l’Islam dans la Surah Al Baqarah (2:193) : « Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah… »

L’imam Abdullah Yusuf Ali, commente sur ce verset en disant : « l’Islam n’approuvera pas la fausse action et ses hommes jugeront leurs vies à bon marché pour la défense de l’honneur et de la religion qu’ils jugent sacrée. Ils croient au courage et à l’obéissance … et un effort constant par tous les moyens en leur pouvoir… Ils n’hésiteront pas à faire la guerre si leur honneur le demandait et si un Imam vertueux l’ordonnait » (la Signification du Coran Saint P77)

3. Il a prétendu que Dieu lui a dit de combattre les ‘gens du Livre’ (les Chrétiens et les Juifs) dans la Surah Al Tawba (9:29) : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au jour dernier … et qui ne professent pas la religion de la vérité (l’Islam) parmi ceux qui ont reçu le Livre jusqu’à ce qu’ils versent la Jizyah (la dîme) par leurs propres mains, après s’être humiliés… »

L’imam Abdullah Yusuf Ali, commente sur ce verset en disant : « un combat juste pour une cause juste ; allez de l’avant bravement, faites des efforts et combattez et prouvez-vous ; à vous-même, que vous êtes dignes d’Allah » (La Signification du Coran Saint P.446)

4- (Surah Al Tawbah 9:12) : « …Combattez les chefs Mécréants [les infidèles]… »

« ??????? ???? ????? ???? ?? ????? ??? ????? ??????… » ???? ?????? (9:12)+

* L’imam Abdullah Yusuf Ali, commente sur ce verset en disant : « la liste de leurs péchés étant présentée, c’est clair qu’ils étaient des agresseurs des plus mauvaises manières possibles ; et la guerre est devenue inévitable ». (La Signification du Coran Saint P.440)

5- (Surah Al Tawbah 9:14) « Combattez-les et Allah par vos mains les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et Guérira les poitrines d’un peuple Croyant »

* L’imam Abdullah Yusuf Ali, commente sur ce verset en disant : « Lorsque la Loi d’Allah est établie, le feu de l’indignation est apaisé et la vraie Paix de l’Islam est atteinte » (la Signification du Coran Saint P.441)

6- (Surah Al Tawbah 9 : 123) « O vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous ; et qu’ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu’Alla est avec les pieux »

* L’imam Abdullah Yusuf Ali, commente sur ce verset en disant : « Quand le conflit devient inévitable, la première chose est de purifier nos alentours de tous les maux…Au pire, nous devons soulever une résistance vaillante et raide » (La Signification du Coran Saint P.475)

7- (Surah Al Anfal 8 : 65) « Ô ! Prophète, incite les Croyants au combat. S’il se trouve parmi vous vingt endurants, ils vaincront deux cents : s’il s’en trouve cent ils vaincront mille Mécréants : car ce sont vraiment des gens qui ne comprennent pas »

* L’imam Abdullah Yusuf Ali, commente sur ce verset en disant : « Dans une lutte … les hommes de foi ne se découragent pas. Qu’ils gagnent personnellement ou meurent, leur cause prédomine. Ils sont sûrs de gagner : parce que (1) ils ont l’aide divine et, (2) même par le fait de parler humainement, ceux qui lèvent des bras contre la vérité sont des imbéciles et leur pouvoir apparent n’est qu’un roseau cassé ». (La Signification du Coran Saint P.431)
Il ajoute ;  » Le Jihad (la guerre Sainte) est un combat qui se fait dans des conditions strictes établies par l’Islam et pour la gloire de la cause d’Allah ». (La Signification du Coran Saint P.431)

8- (Surah Al Baqarah 2 : 216) « Le Combat vous a été prescrit … »

* L’imam Abdullah Yusuf Ali, commente sur ce verset en disant : « Combattre pour la cause de la vérité est une des plus hautes formes de charité ». (La Signification du Coran Saint P.86)
Note : Le Combat est une forme de charité, dans l’Islam !!!

9- (Surah Al Anfal 8:60) : « Préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d’effrayer de terreur (les cœurs) l’ennemi d’Allah et le vôtre… »

* L’imam Abdullah Yusuf Ali, commente sur ce verset en disant : « Dans chaque combat, armez-vous, vous-même ; avec les meilleures armes et les meilleurs bras contre votre ennemi, afin de lui inculquer un respect salutaire pour vous et pour la cause que vous représentez ». (La Signification du Coran Saint P.429)

LA MEME IDEOLOGIE et STRATEGIE

Le problème avec l’évaluation de l’Islam, en Occident qui est essentiellement chrétien, c’est qu’il est considéré comme une foi – comme le Christianisme – et donc, c’est le droit de chaque individu d’adorer comme il ou elle lui plaît. C’est exact, mais le problème c’est que l’Islam n’est pas comme le Christianisme.

Le christianisme est un système de foi et de moralité qui peut exister dans n’importe quel système national ou d’état. Cependant, l’Islam a son propre système politique et juridique incorporé dans la Charia (loi) qui régit et gouverne chaque musulman. C’est pour cette raison que les fondamentalistes islamiques qui, même s’ils vivent dans un état islamique modéré avec un système politique séculaire, essayeront de renverser ce système parce qu’il n’incarne pas suffisamment l’essentiel de l’Islam comme étant ‘Religion et Etat ‘.

Cette étude n’essaye nullement de présenter une image de tous les musulmans comme étant mauvais, parce que ce n’est pas du tout vrai. Il y a beaucoup de musulmans modérés qui sont de bons et constructifs membres de la société mais, même ceux-ci, sont considérés par les fondamentalistes comme kaffara (apostates) parce qu’ils ne suivent pas le Coran fidèlement et sont ainsi également dignes de la même fin ; comme n’importe quel non-Musulman, c’est-à-dire, la mort.

Ainsi, le problème vient de l’Islam, et non pas des musulmans, puisque nous savons que dans n’importe quelle religion ou n’importe quelle foi, le rôle de chaque croyant est d’accomplir les enseignements de cette foi ; et donc, ces enseignements deviennent les règles selon lesquelles (il ou elle vit) n’importe quel musulman ‘fidèle ‘doit suivre le Coran.

L’Islam partout dans le monde, surtout en Occident, suit la même idéologie et la même stratégie Islamique. Ils commencent par la première étape, la faiblesse, en simulant qu’ils sont pour la paix et l’amour. Ils profitent de la Démocratie et des Droits de l’homme en Occident pour étendre leur foi.

Ensuite, quand ils deviennent forts, ils n’hésitent pas à tuer les gens et à détruire la civilisation Occidentale, qui – selon leur conviction – est contre les doctrines de l’Islam ; comme lorsque nous avons vu le bombardement du World Trade Center à New York et du Pentagone à Washington !

Témoignages De Musulmans Célèbres

1- Mohamed Hassanein Heikal, un auteur musulman égyptien bien connu, se réfère à ce fait dans son livre célèbre « Fureur d’automne ». Il a dit :
« L’élément du Jihad (guerre sainte) apparaît dans l’idéologie d’Abul Alaa Almaudoody (un Musulman fanatique en Egypte) Il a continué à faire la différence entre deux étapes séparées, une communauté Musulmane passe :
L’étape de la faiblesse – dans laquelle une communauté musulmane ne peut pas prendre en charge sa propre destinée. Dans ce cas-là – selon sa réflexion – ils doivent se mettre en retrait dans le but de se préparer pour être capables d’exécuter la deuxième étape.
La deuxième étape – c’est l’étape du Jihad (guerre sainte), et elle viendra quand la Communauté islamique aura accompli sa préparation et sera prête à sortir de son isolement pour se prendre en charge, par le Jihad.
Dans cela, Abul Alaa Almaudoody faisait une comparaison entre les deux étapes de la faiblesse et du Jihad d’une part, et d’autre part ; de la lutte de Mohammed à Mécca, puis dans la Médina ». [En suivant la même stratégie que Mohamed]

2- Hassan Abdullah Al Torabi, le chef musulman soudanais le plus fanatique, était habitué à dire ouvertement : »Nous faisons semblant d’être faibles, jusqu’à ce que nous deviendrons forts »

3- L’imam Abdullah Yusuf Ali, commente sur la Surah Al Baqarah (2:191) : « Et tuez les, où que vous les rencontriez … »
« Ce passage est illustré par les événements qui sont arrivés à Hudaybiyyah [une bataille] dans les six années de la Hijrah [l’exode de Mohammed de Mécca à Médina] Les Musulmans étaient en ce temps là une communauté forte et influente ». (La Signification du Coran Saint P77)

Ceci est la réalité de l’Islam et de ses deux faces. Combien nous devrions être conscients à ce qui arrive autour de nous…

Source:   source: JesusMarie.com et http://tinyurl.com/yeyfdrd

Invasion par la finance: Les spécificités des produits «charia-compatibles»

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 19:52

Décidément, « ILS » auront tout essayé… Le tout sera de ne pas tomber dans le piège… A nos banques de s’aligner…


FDF

04/11/2009

Le fonctionnement de la finance islamique est très encadré.

Aussi vieille que l’islam, la finance islamique prohibe le versement d’intérêts, la spéculation et les placements dans les secteurs «illicites», c’est-à-dire le jeu, l’alcool et la prostitution. Les capitaux brassés selon les principes islamiques s’élèvent aujourd’hui à 700 milliards de dollars à travers le monde. La finance islamique est sortie renforcée de la crise du subprime, car elle est restée à l’écart des produits les plus sophistiqués du marché américain. Mais au quotidien, son fonctionnement est très encadré, et le nombre de produits proposés est limité.

• Exemple de prêt immobilier «charia compatible» Pour acheter un logement sans passer par un crédit hypothécaire classique, qui oblige à verser des intérêts, l’emprunteur passe par une banque islamique qui achète le bien immobilier à sa place.Ensuite, la banque signe un contrat avec l’emprunteur, qui précise les conditions d’utilisation du bien : location sur plusieurs années, assortie d’une promesse d’achat, ou achat avec versements échelonnés. Prohibés, les intérêts fixes ou variables sont remplacés par un prix final majoré de la marge bénéficiaire de la banque.

• Crédit à une entreprise Les entreprises qui souhaitent emprunter de l’argent à la banque doivent signer un contrat très précis. Si les sommes avancées servent à acheter des machines ou des équipements, la banque achète les biens visés, puis les revend à l’emprunteur à un prix majoré, dont les versements sont échelonnés dans le temps. La banque peut aussi considérer l’emprunteur comme un simple usufruitier du bien. Si l’entreprise veut des liquidités pour mener à bien un projet à court ou moyen terme, la banque lui avance les fonds, et récupère, par contrat, une partie des profits réalisés par l’entreprise grâce à ce projet.

L’obligation islamique ou «sukuk» Très en vogue, l’obligation islamique ou «sukuk» peut être émise par un État ou une entreprise. Elle doit être gagée sur un actif, un bien immobilier ou une part dans une entreprise jugée «licite». Le «sukuk» est l’équivalent islamique des ABS, les «Asset-Backed Securities». Contrairement à une obligation classique, le souscripteur ne touche pas un intérêt fixe, connu à l’avance, mais une part du profit réalisé grâce à l’apport de capitaux, dont le détail est fixé par contrat. Si l’opération tourne mal, le prêteur ne touche aucune rémunération. Il prend ainsi part au risque couru.

Racaille: Le couvre-feu d’Hortefeux signe l’échec du gouvernement.

Filed under: racaille — francaisdefrance @ 19:45

C’est ce que j’écrivais dans un tout récent post… Ce « brave » Hortefeux doit réagir à la voix de son maître. Obligation de résultats et diffusions d’infos afin de tenter de rassurer les Français qui commencent sérieusement à gronder… La preuve: des milices s’installent et on parle sérieusement d’auto-défense dans les nombreux endroits ciblés par la racaille; le gouvernement ne veut pas perdre la face. Alors, on pond des mesures, inutiles, mais on les pond. Mais le peuple de France ne restera pas longtemps à ronchonner dans son coin…

FDF

« La proposition absurde et inapplicable du ministre de l’intérieur Brice Hortefeux d’établir un couvre-feu pour les enfants de moins de treize ans est un aveu pitoyable de l’échec de la politique gouvernementale en matière de sécurité et un constat d’impuissance totale.

Si ce gouvernement n’est pas en mesure de contrôler la délinquance des voyous de moins de treize ans, comment pourra-t-il protéger les Français des criminels endurcis et des bandes qui règnent en maîtres dans 2 000 zones urbaines de non-droit ?

Après des décennies de laxisme irresponsable, le temps est venu d’établir la tolérance zéro à l’égard des voyous et d’engager la responsabilité financière et pénale des parents dans le cas de délinquants mineurs.

S’agissant des crimes ou délits impliquant une population étrangère, l’expulsion systématique doit faire suite à la sanction pénale.

Les déclarations du ministre de l’intérieur pourraient prêter à rire si l’insécurité en France n’était pas devenue aujourd’hui aussi dramatique pour nos compatriotes. »

Source: Le Parti de la France

Les crucifix vont-ils disparaître des salles de classe en France?

Filed under: immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 19:34

Et va t’on nous imposer des portraits de Mahomet ? Avant de nous imposer la charia?

04.11.09
Un crucifix dans une école en Italie.

La décision qui touche l’Italie va-telle avoir des répercussions en Alsace et en Moselle?…

La Cour européenne des droits de l’Homme a condamné mardi l’Italie pour la présence de crucifix dans les salles de classe, disposition jugée contraire au droit des parents d’éduquer leurs enfants selon leurs convictions et au droit des enfants à la liberté de religion. En Alsace et en Moselle, région et département qui ne faisaient pas partie de la France en 1905, les crucifix sont encore présents dans les classes. La décision peut-elle s’appliquer pour eux? Explications.

Pourquoi peut-il y avoir des crucifix dans les écoles en Alsace et en Moselle?
Ces territoires sont une exception en France. Pour comprendre pourquoi, il faut remonter jusqu’en 1905. L’Alsace et la Moselle sont alors annexées par l’Allemagne. Au moment de la promulgation de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat (qui interdit les crucifix dans les lieux publics), celle-ci n’est donc pas appliquée aux deux territoires. Ils dépendent encore du régime concordataire de 1801, notamment pour les signes religieux à l’école.

Pourquoi la Cour européenne des droits de l’Homme a-t-elle interdit les crucifix en Italie?
Car ils vont à l’encontre de la «liberté négative». Sur le blog «Combats pour les droits de l’Homme», Nicolas Hervieu, allocataire-moniteur en droit public à l’Université de Paris Ouest Nanterre la Défense, explique que pour la Cour, «le symbole du crucifix a une pluralité de significations parmi lesquelles la signification religieuse est prédominante» et que «la présence du crucifix dans les salles de classe va au-delà de l’usage de symboles dans des contextes historiques spécifiques». Du coup, «cette situation contredit la « liberté négative » (la liberté de ne pas croire)», analyse Nicolas Hervieu, d’où la décision de la Cour.

La décision de la Cour Européenne des Droits de l’Homme va-t-elle s’appliquer à l’Alsace-Moselle?
Oui et non. Selon Serge Slama, maître de conférences en droit public à l’Université Evry-Val-d’Essonne, «dans l’absolu la France devrait prendre les devants puisque l’interprétation de la Cour de la Convention Européenne des Droits de l’Homme vaut aussi pour elle. Mais tant qu’elle ne sera pas spécifiquement condamnée pour cela c’est peu probable qu’elle ouvre une telle querelle religieuse en France».

Comment appliquer cette décision?
Il faut tout un long processus: d’abord, que des parents ou une association demandent à un établissement de retirer un crucifix. «En cas de refus, il serait possible de saisir un tribunal administratif en référé-liberté, par exemple, et ensuite, éventuellement le Conseil d’Etat en appel, puis seulement la Cour Européenne des Droits de l’Homme», explique Serge Slama. En gros, la procédure prendrait beaucoup de temps avant d’atterrir devant la Cour Européenne. Et il faut que les plaignants se voient déboutés à plusieurs reprises.

La décision est-elle applicable tout de suite en Italie?
Non. En fait, la décision «n’est par définitive», souligne Serge Slama, car l’Italie a six mois pour «porter l’affaire devant la Grande chambre de la Cour».


Vous ne m’enlèverez pas de la tête qu’il y a du « musulman » par là-dessous… On a déjà eu le « coup du sapin de Noël », que l’islam de France et d’ailleurs ne reconnait évidement pas. Mais sommes nous chez nous, en Occident? Les musulmans vont’ ils changer nos usages issus du christianisme? Il le souhaitent, en tout cas, car question de « tolérance », on doit l’être avec eux; en revanche, eux ne le seront jamais avec nous!
FDF

Racaille: Un couvre-feu pour mineurs délinquants ? N’importe quoi!

Filed under: racaille — francaisdefrance @ 14:19

Et voici la dernière de Brice 1er, roi des flics de France: un couvre-feu pour les mineurs délinquants qui sont payés une centaine d’euros par leurs aînés pour surveiller d’éventuelles présences policières pendant que ces derniers s’en payent à tout va pour s’adonner à leur distraction favorite: les « exactions » de tous poils à l’encontre de nos lois et de la sécurité des « braves gens »… On peut rêver, ça ne coûte rien… Mais quand on a été nommé ministre et que l’on est tenu à une obligation de résultats, on essaie tout et surtout… n’importe quoi. Et il n’est pas le seul dans ce cas, Hortefeux; Besson n’est pas mal non plus, dans le genre (entre autres)…

FDF

AFP
03/11/2009

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a « lancé l’idée d’un couvre-feu ciblé sur des mineurs délinquants » de moins de 13 ans, ce soir à Paris lors des « rencontres de Beauvau », à caractère politique, organisées avec des élus de la majorité présidentielle.Une « réflexion » pour enrayer la délinquence des mineurs

« La part des mineurs (dans la délinquance) a augmenté de près de 5% en un an, pour atteindre 18% », a assuré le ministre, en ajoutant que cette délinquance des mineurs était également  » de plus en plus violente, avec l’apparition d’armes blanches et d’armes létales ». Elle est par ailleurs « de plus en plus jeune et elle se féminise », a-t-il souligné.

« Je suis de plus en plus partisan d’une mesure qui aurait le mérite de la simplicité, de la lisibilité et de l’efficacité: qu’un jeune de moins de 13 ans qui aurait déjà commis un acte de délinquance ait une interdiction de sortie nocturne s’il n’est pas accompagné », a-t-il déclaré.
« C’est donc bien l’idée d’un couvre-feu ciblé sur des mineurs délinquants que je lance ce soir », a poursuivi Brice Hortefeux, souligant qu’il ne s’agissait « pas d’une décision », mais d' »une réflexion ».

Lutter contre les bandes violentes et le trafic de drogue

Hortefeux a posé la question:  » est-il normal qu’un mineur de 12 ou 13 ans qui a déjà commis des délits puisse se promener tout seul, à la nuit tombée ? Cela alimente les bandes, la violence et les trafics de drogue ». Les garçons ne seraient pas seuls visés par cette mesure, si elle était mise en pratique, dans la mesure ou « sont apparues des bandes de filles ». Selon les statistiques policières « 48% des personnes identifiées comme membres d’une bande violente sont des mineur(e)s », a relevé le ministre de l’Intérieur.

En outre, a-t-il avancé, « ces mineurs délinquants sont de plus en plus jeunes: sur les 2.500 personnes formellement identifiées » à ce jour « comme faisant partie d’une bande violente, 11% ont moins de 13 ans ». Si ce « couvre-feu » entrait en application, il s’agirait d’une mesure administrative, puisqu’il s’agirait de « permettre au préfet de décider de l’interdiction de sortie (du) mineur une fois la nuit tombée », a envisagé le ministre de l’Intérieur.

La délinquance est repartie à la hausse pour la première fois depuis 2002 en France, selon un bilan portant sur le premier semestre 2009 publié en juillet. Le président Nicolas Sarkozy, qui a fait de la lutte contre la délinquance une de ses priorités, a décrété en septembre la mobilisation générale du gouvernement et des forces de l’ordre pour tenter d’enrayer la dégradation constatée. L’opposition de gauche a dénoncé un « échec » de sa politique.

Islam: site de rencontres. Hummmmmmmmmmmm

Filed under: islam — francaisdefrance @ 12:32

Ce soir je serai la plus belle…………………

(Sheila)

sheila

rencontres muzz