Francaisdefrance's Blog

25/10/2009

La France, c’est la honte, aux USA…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:05

J’ai récupéré ce qui suit sur un blog francophone aux USA. Heuhhhhh, mieux vaut éviter d’y mettre les pieds, histoire de ne pas passer pour des cons…

FDF

23
Sep
2009

.

*** Si la France m’était contée … ***

Amis américains, regardez ce qui vous attend, en cas de marxisme avancé …
Regardez la France : elle est devenue une véritable caricature d’elle-même, de ce qu’était ce pays, allez disons-le avant l’arrivée de la Gauche au pouvoir avec Mitterrand en 1981.
Depuis, la France n’arrête pas de dégringoler …

Dans les 4 Vérités de cette semaine, Lambert Christian décrit la France dans toute sa splendeur actuelle, et les Français eux-mêmes pour la plupart se bouchent les yeux et les oreilles et ne veulent surtout pas qu’on le leur dise. MAIS …

Au royaume des augmentations perpétuelles

Lambert Christian – mardi 22 septembre 2009

 » En France, tout augmente : les prélèvements obligatoires, la dette, les déficits, l’immigration, la délinquance, l’anarchie et… le nombre des discours.

S’agissant des prélèvements obligatoires, le pouvoir joue sur les mots. Le président de la république a déclaré à maintes reprises qu’il n’avait pas été élu pour augmenter les impôts ; donc, les impôts n’augmentent pas. Ce qui augmente ce sont les « prélèvements obligatoires », comme en témoignent les avis d’imposition foncière qui viennent d’être distribués à tous les Français, plus 30 % à Paris et ça va continuer ! En réalité, chaque année, le contribuable sort davantage de son porte-monnaie – la classe moyenne est laminée – et tous travaillent jusqu’au 15 juillet pour remettre dans le tonneau des Danaïdes du fisc le montant exigé des « prélèvements obligatoires ».

Ainsi, le pouvoir se moque du monde avec, depuis deux ans, une vingtaine de taxes nouvelles, la dernière en date étant, comme chacun sait, la « taxe carbone », nouvel impôt compliqué à l’extrême, d’une inefficacité garantie dont on dirait qu’il a été inventé uniquement pour emm… les Français. Quand on sait que les entreprises françaises sont soumises chaque année à plus de 80 impôts et taxes divers, il ne faut pas s’étonner de l’augmentation des faillites, du chômage et des suicides. Tout cela, bien sûr, ne diminue aucunement la dette, un festival de mauvaise gestion qui ne date pas d’hier. Cette dette s’élevait en juin à 1 414 milliards d’euros, mais en fait, avec les engagements de l’État, à plus de 2000 milliards d’euros. Elle progresse de 2000 euros par seconde.

Le déficit budgétaire a doublé en un an pour franchir le 31 juillet le seuil des 100 milliards d’euros. Il sera de 150 milliards à la fin de l’année, en totale contradiction avec le traité de Maastricht.

Le déficit du régime général de la sécurité sociale, quant à lui, va s’élever cette année à 30 milliards d’euros, malgré l’augmentation du forfait hospitalier. Tout cela s’appelle une débâcle financière, sans compter le déficit de la balance commerciale ( 57,5 milliards d’euros en 2008 ).
En parallèle, on note une augmentation des indemnités du chef de l’État, 172 % en octobre 2007 (!), ainsi que du budget de l’Élysée, ce qui a fait dire sans rire à un porte-parole officiel : « Le budget de la présidence de la république augmente, mais il ne progresse pas. » On avait déjà entendu : « Le malaise cardiaque du président de la république n’a pas de cause. » On a maintenant le mouvement immobile…On a aussi l’augmentation continue de l’électricité, du gaz, de l’eau et des charges immobilières.

Quant aux avoirs des 3 000 noms découverts dans deux succursales à Paris de banques suisses par le ministre du Budget en utilisant des « procédés criminels », selon ce qu’a déclaré publiquement le président de l’association nationale des banquiers suisses (une personnalité aussi importante que le président de la confédération helvétique), ils ne représenteraient s’ils étaient recouvrés que 0,2 % de la dette française, un puits sans fond – ce qui n’a été dit nulle part.

Un mot encore de l’immigration, dont on connaît les conséquences graves et ruineuses – et dont il ne faut surtout pas parler. Le ministre de l’Intérieur vient d’en faire, malgré lui, la démonstration. Ayant fait une réflexion anodine relevant de l’évidence, il vient d’en être la victime, alors qu’il venait de sanctionner le préfet Girot de Langlade pour avoir lancé une boutade du même ordre. Tel est pris qui croyait prendre. Tout cela est aussi choquant que grotesque et révélateur d’une mentalité raciste en faveur de l’immigration-invasion.

Ce constat nous conduit tout naturellement à la délinquance, elle aussi, logiquement, en forte augmentation. Les violences contre les personnes et les biens ne cessent d’augmenter, en particulier contre les personnes dépositaires de l’autorité, qui ont atteint en 2008 le chiffre record de 26 177 cas recensés (le double en réalité).

En Seine St-Denis, ces violences ont augmenté de 30 % sur l’année 2008. Il est tout à fait piquant et significatif, à cet égard, que le conseiller « spécial »du président de la république, rédacteur de ses très nombreux discours, voulant prendre connaissance des réalités du 9-3, département peuplé à 90 % d’immigrés, ait failli se faire lyncher dans la voiture de police où il avait pris place. Sous une pluie de cailloux, les policiers de l’escorte ont dû faire usage de leurs fusils pour éviter le pire ! Et pourtant, on a l’impression que, pour les autorités au plus haut niveau, le but est de lutter contre les « violences policières », aussitôt sanctionnées, si bien que les forces de l’ordre, de peur d’être punies, n’osent plus rien faire. Donc, la vie est belle pour les « jeunes », dont beaucoup vivent du très lucratif commerce de la drogue.

Quant aux établissements scolaires, il serait bon que dans nos banlieues, les professeurs soient revêtus d’un gilet pare-balles.
Enfin, petite cerise sur le gâteau, 500 000 colis sont volés à la Poste chaque année.

Bref, c’est l’anarchie générale. En six mois, les cortèges syndicaux à Paris ont augmenté de 31,81 % par rapport à la même période en 2008, passant de 1116 à 1471 ( soit presque 8 par jour ! ) manifestations autorisées par la préfecture de police qui, néanmoins, reconnaît qu’elles « empoisonnent » la vie des Parisiens. Une note confidentielle de l’administration révèle que le nombre des policiers et des gendarmes blessés au cours de ces manifestations a bondi de 318 % entre janvier et mai derniers. On apprend aussi que le ministre du Bugdet, en visite amicale à la fête de l’Humanité, a failli recevoir une bouteille en pleine figure. Mais qu’allait-il faire dans cette galère ?

Au regard de ce bilan entièrement négatif et inquiétant, les discours du chef de l’État se succèdent toujours plus nombreux, en augmentation eux aussi. Enflure de la rhétorique d’un côté, dure réalité de la vie quotidienne des Français de l’autre.

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, franchement, bravo pour tout ! « 

Amis americains voulez-vous vraiment « ça  » pour le futur de votre magnifique pays ?


Source: http://duboutdemalorgnetteamericaine.blogspot.com

Un commentaire »

  1. Hélas , il faut reconnaitre que c’est une bien triste réalité..comment cela vat-il finir?

    Commentaire par gautier — 20/01/2010 @ 23:02 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :