Francaisdefrance's Blog

11/10/2009

Une grande nouvelle ! Formation d’une association pour nous défendre contre l’islam: Vérité, Valeurs & Démocratie.

Filed under: islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 19:31

11 octobre 2009

Vous avez souvent exprimé le souhait sur le forum et dans vos commentaires, de voir un groupement se former qui ait un discours dénonçant les dangers de l’islam avec un vrai plan d’action concerté et qui ne soit pas cantonné dans l’extrème-droite ou issue d’elle.

Eh bien cette association la voici enfin ! Vérité, Valeur et Démocratie
Nous avons posé quelques questions aux fondateurs pour vous la présenter et vous permettre de vous faire une première opinion.  Parce qu’il est temps de commencer à nous organiser pour agir…

-Vous définiriez-vous comme une association anti-Islam ou est-ce réducteur ?

Notre action vise uniquement à être vigilants sur le respect des lois, des principes de la République Française et des droits de l’Homme et à informer et agir contre tout ce qui nous parait être une dérive ou une attaque de ces valeurs au regard des prétentions islamiques actuelles.C’est une question très intéressante car elle est révélatrice de la polarisation dans laquelle certains essayent de pousser le débat provoqué par l’arrivée de l’islam dans notre pays.
De nombreux représentants de l’idéologie islamique essayent en effet de faire croire que cette légitime interrogation de la société française se résume à une polémique tournant autour de “pour ou contre l’islam” opposant les partisans de la liberté religieuse que seraient les musulmans et des islamophobes laïcards intégristes (sic), xénophobes et racistes, opposés à toute pratique religieuse.

Pour répondre à votre question, non, nous ne luttons pas contre l’islam. Personne chez VV&D ne réclame le bombardement de la Mecque, la destruction de toutes les mosquées de la planète ni l’élimination ou l’incarcération de tous les musulmans présents sur terre. L’islam ne nous intéresse aucunement, c’est l’affaire des musulmans.

Notre action vise uniquement à défendre notre Démocratie, à être vigilants sur le respect des lois, des principes de la République Française et des droits de l’Homme et à informer et agir contre tout ce qui nous parait être une dérive ou une attaque de ces valeurs au regard des prétentions islamiques actuelles. Ce sont les effets politiques de l’islam sur notre société et l’opportunité ou non d’en tolérer le développement qui sont notre préoccupation.

Les vraies questions qui sous-tendent notre action sont en effet les suivantes:

-Les enseignements des propagateurs de l’idéologie islamique, telle qu’elle est aujourd’hui, sont-ils en accord avec les règles qui régissent notre société?

-Les enseignements de l’idéologie islamique, telle qu’elle est aujourd’hui, sont-ils compatibles avec le respect de nos lois, de la nature laïque et républicaine de la France, des droits de l’Homme?

Que les personnes aient des croyances et désirent avoir des pratiques cultuelles s’y rapportant est un droit constitutionnel, tant qu’il n’y a pas de trouble à l’ordre public, personne ne peut rien y redire. Que d’autres personnes au nom d’une croyance violent des lois, commettent des délits ou empiètent sur les libertés individuelles des autres citoyens et on entre alors sur un tout autre terrain que celui de la religion, c’est là que se trouve VV&D, dans le camp de la Démocratie et de la Loi.

Si certains en tirent les conclusions que les valeurs de l’islam sont attaquées par un tel combat, cela ne fait que montrer qu’ils reconnaissent eux même que leur islam ne se situe pas dans le cadre de la Démocratie et de nos institutions, ce qui est plutôt révélateur.

– Pourriez-vous présenter succinctement le profil des fondateurs de l’association ?

nous avons tenu dès le début à ce que l’association soit politiquement, religieusement et philosophiquement neutre.

Les fondateurs de Vérité, valeurs et Démocratie sont des citoyens parfaitement ordinaires, nous sommes membres d’aucun parti, nous avons tenu dès le début à ce que l’association soit politiquement, religieusement et philosophiquement neutre. Nos membres peuvent venir de tous les horizons culturels car nous nous retrouvons autour des valeurs de la République: Démocratie, Laïcité, droits de l’Homme qui sont le socle commun de tous les citoyens français.

La polémique gratuite et les invectives ne nous intéressent pas, nos outils sont la Constitution Française et les lois de notre pays. Les débats d’opinions sur les religions ne sont pas de notre ressort, les croyances sont libres en France, seuls les actes sont punissables s’il violent les lois et attentent à l’ordre public.

-Y a-t-il un élément déclencheur, un événement particulier qui vous a décidé à fonder l’association ?

J’ai donc acheté un Coran, ce fût mon événement déclencheur.

Comme tout le monde j’imagine, j’avais remarqué les femmes voilées qui envahissaient les rues, ces mentions “hallal” qui fleurissent sur les boucheries, des gens barbus affichant par leurs tenues leur étiquette religieuse. Les médias se sont mis à parler d’intégristes, d’islamistes, de musulmans modérés, de terrorisme, alors plutôt que de tomber dans les préjugés j’ai voulu savoir par moi même ce qu’il y avait à la base de cet “islam” que je ne connaissais pas et qui était partout autour de moi.

J’ai donc acheté un Coran, ce fût mon événement déclencheur. J’y ai découvert la haine, la culpabilisation, les menaces, la violence et l’apologie pathologique de la violence et du fanatisme aveugle, j’y ai découvert les hommes réduits au rang d’esclaves par un dieu psychopathe qui crée des gens pour les brûler éternellement.

J’ai été tellement choqué par cette lecture que j’ai relu ce Coran encore deux fois pour être certain de ne pas passer à côté de quelque chose d’important qui atténuerait cet état de malaise, mais non, rien, à chaque lecture c’était pire qu’à la précédente, les femmes traitées en êtres inférieurs, guerre sainte obligatoire, mutilations, juifs à égorger, vénération obligatoire d’un prophète illettré, terreur et coercition jusqu’à ce qu’Allah règne en maître.

Une fois le livre refermé, la première question que je me suis posé fût: Est-ce que les gens savent ce qui est dans ce livre? J’avais de la peine à croire que des personnes que je croisais tous les jours dans la rue considéraient ce que je venais de lire comme la parole d’un dieu et un exemple à suivre, les femmes en particulier.

Alors j’ai continué à me documenter, j’ai lu les hadith, des biographies de Mahomet, la sunna et j’ai posé des questions autour de moi, et je me suis rendu compte que les non musulmans ne connaissaient rien à l’islam. Encore plus étonnant, la majorité des musulmans interrogés en connaissaient à peine plus, leur foi était une sorte de pratique culturelle, un bricolage entre la tradition et la vie quotidienne, un héritage familial plus ou moins assimilé à une part de leur identité.

Mais il y avait aussi des personnes qui connaissent très bien le contenu du Coran et de la sunna et eux, n’hésitent pas à dire (en privé bien sûr) que notre société va changer, de gré ou de force, pour faire une place à l’islam et à ses valeurs y compris celles qui violent nos usages et nos lois.

“C’ est Lui (Allah) qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu’ elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu’ en aient les associateurs.” (Coran, 9 : 33).

Ces personnes, les prêcheurs d’une idéologie islamique qui se cache derrière le paravent de la religion, s’attaquent aujourd’hui même en toute impunité aux fondements même de notre société et cherchent par la tromperie et la manipulation à transformer des citoyens peu avertis en victimes d’un système qui les aliène de leur droits et les transforme en instruments plus ou moins conscients dans une guerre de civilisation.
La nécessité de réagir s’est alors éthiquement imposée. Ne rien faire quand on ne sait pas est excusable, continuer à ne rien faire alors que l’on sait, c’est être complice. Vérité, valeurs et Démocratie est alors née. La vérité est notre arme, les valeurs humanistes et laïques de la République et des droits de l’Homme sont nos guides, la Démocratie notre camp.

– Avez-vous un plan d’action, de quelle manière et par quel(s) moyen(s) comptez-vous agir ?

Les gens imaginent que nos décideurs, par la magie du mandat électoral, connaissent tout sur tout, et donc, ont un avis informé sur l’islam. C’est loin d’être le cas… Au plan national, notre priorité est l’information des décideurs institutionnels, des membres de la représentation nationale (députés et sénateurs). Rien ne peut être fait sans eux, ce sont les représentants de la Nation, ils font les lois et leur rôle est de défendre nos institutions. Or comment peut-on se défendre de quoi que ce soit quand on ignore comment et par qui on est attaqué?

Les gens imaginent que nos décideurs, par la magie du mandat électoral, connaissent tout sur tout, et donc, ont un avis informé sur l’islam. C’est loin d’être le cas, ils le reconnaissent eux même. C’est d’ailleurs une des raisons de la création de la commission d’enquête parlementaire sur la pratique du port de la burqa, s’informer sur ce qui amène certaines femmes à se comporter ainsi, il est bien possible qu’ils y découvrent bien plus que ce qu’ils s’attendaient à trouver… Et c’est très bien!
Découvrir une vérité déplaisante n’est peut être pas toujours agréable, mais on ne peut nier qu’il soit nécéssaire d’avoir les yeux ouverts quand on marche au bord d’un précipice.

Nous mettons en place un réseau régional chargé de contacter et d’informer les maires sur le contenu de l’islam. De manière locale nous mettons en place un réseau régional chargé de contacter et d’informer les maires sur le contenu de l’islam.
Ce sont le maires qui, concrètement, en signant des autorisations de construire des mosquées, en finançant des “centres culturels” et bientôt des écoles confessionnelles, permettent à l’idéologie islamique de se répandre sans aucun contrôle alors même qu’ils en ignorent le contenu.

Les maires sont les représentants de l’Etat, ils ont en charge la préservation de l’ordre public dans leur commune ainsi que la protection de leurs administrés (y compris des femmes se trouvant dans des environnements musulmans comme certains semblent l’oublier). Leur devoir est de vérifier en connaissance de cause la nature inoffensive pour la société et les individus de toute activité ou demande de construction à but cultuel, culturel ou éducatif (pas seulement celles en rapport avec l’islam bien sûr). Or cette vérification n’a jamais lieu, ou presque, par manque d’information de nos élus sur le contenu de l’idéologie islamique. L’idée prévalente étant que “l’islam est une religion comme une autre” ce qui malheureusement ne soutient pas un examen attentif de ses textes fondamentaux.

Nous allons aussi mettre en place des “cercles de réflexion et de proposition”

Nous allons aussi mettre en place des “cercles de réflexion et de proposition” car dénoncer les problèmes n’est pas suffisant. En tant que citoyen nous pouvons aussi participer à l’élaboration de solutions qui, si c’est possible, permettront à l’islam de trouver une place paisible dans notre société, dans le respect de nos institutions et de la Démocratie.
Pour la diffusion de nos information dans le grand public nous avons mis au point des conférences d’information, nous avons le projet de réaliser des enregistrements de ces conférences afin de pouvoir les diffuser largement. (note: Toute personne ayant des compétences dans le domaine du multimédia et intéressée à collaborer à l’élaboration de ce projet sera la bienvenue!).

-Comptez-vous par exemple organiser des manifestations comme on commence à en voir en Grande-Bretagne ?

les manifestations exposeraient les citoyens à la violence des fanatiques islamistes pour une lisibilité douteuse au niveau médiatique. Non, ce n’est pas un de nos objectifs actuels, les manifestations exposeraient les citoyens à la violence des fanatiques islamistes pour une lisibilité douteuse au niveau médiatique. Il suffirait qu’un excité xénophobe se joigne à la manifestation et se fasse remarquer pour que toute l’action soit dénoncée par les médias comme d’extrême-droite, raciste ou xénophobe (et très probablement les trois à la fois). Notre but n’est pas de provoquer des troubles même s’ils ne sont pas de notre fait, simplement de faire respecter nos lois, et ce n’est pas dans la rue que cela se fait.

– Etes-vous prêt à essuyer les attaques en règle et les appellations d’extrême-droite, de raciste ou d’islamophobe qui sont employées généralement par les médias pour discréditer toute personne ou association qui critique l’islam ?

Tout propos raciste ou xénophobe est un motif de radiation immédiate Aucun problème, que ceux qui lancent des accusations calomnieuses ou diffamatoires soient prêts à en répondre devant un tribunal. Dans Vérité, valeurs et Démocratie tout propos raciste ou xénophobe est un motif de radiation immédiate, nous n’avons rien à craindre de ce côté là.
En ce qui concerne les orientations politiques je rappelle que notre association est neutre politiquement, certain membres peuvent venir de l’extrême-droite, comme du Parti Communiste cela ne nous dérange pas, le combat que nous menons dépasse les clivages politiques, c’est un combat citoyen et non pas partisan et nous appelons tous ceux qui sont attachés à la défense des valeurs humanistes, de quelque bords qu’ils soient, à nous rejoindre.

Pour ce qui est de l’islamophobie, quand on saura ce que veut dire ce mot (il faudra sûrement demander aux “démocratophobes”, ceux qui l’ont inventé), il sera toujours temps de voir si c’est un délit le jour où on l’agitera dans notre direction. Ce qui nous pose problème avec l’idéologie islamique c’est qu’elle est à l’heure actuelle de nature clairement totalitaire. Plusieurs de ses enseignements, sous couvert de religion, font la promotion de la guerre sainte et prétendent nier des droits constitutionnels majeurs à des citoyens français musulmans ou non, et en poussent certains, les plus faibles psychologiquement, à des comportements violents, discriminatoires ou délictueux, ainsi qu’à remettre en cause la nature démocratique et républicaine de notre société par l’introduction progressive mais constante de la Charia dans la vie des français, ce qui constitue un trouble majeur à l’ordre public quand on considère la finalité de tels agissements.

– Comment ceux qui veulent adhérer à votre association ou vous aider peuvent-ils le faire ?

Adhérer à notre association en nous précisant s’ils désirent s’investir dans une ou plusieurs de nos actions.

Avant tout, je conseille à tous ceux qui peuvent être intéresses par notre action d’aller voir sur notre site et de passer un peu de temps à se faire une opinion informée grâce aux nombreux liens qu’ils y trouveront. Il y a aussi des liens vers des sites pro islamiques afin de comparer des informations venant de sources diverses.
Le site est encore en constructions, mais il est déjà possible de se faire une idée assez claire des actions que nous désirons mener. Des articles importants vont être mis en ligne afin de préciser certains points de notre argumentation et de les étayer sur des textes islamiques précis et incontestables, nous n’avançons rien qui ne soit basé sur les textes fondamentaux de l’islam, nous citons nos sources.

Le nombre est un facteur crucial dès qu’on contacte les décideurs politiques…

Tous ceux qui pensent comme nous que l’indignation ne suffit plus et qu’il faut maintenant agir efficacement peuvent adhérer à notre association en nous précisant s’ils désirent s’investir dans une ou plusieurs de nos actions. Ce n’est pas obligatoire bien sûr, le seul fait d’adhérer est déjà très important, car le nombre est un facteur crucial dès qu’on contacte les décideurs politiques (ce que les propagandistes de l’islam ont très bien compris).

Il y aura du travail pour tous ceux qui désirent s’investir dans la défense de leurs droits et de la Démocratie en France et probablement bientôt en Europe:

Les cercles de réflexions et de propositions sont ouverts à tous ceux qui ont une expérience ou un avis à donner, une solution à proposer sur des problématiques qui seront progressivement définies.

Les projets multimédias doivent aboutir à la réalisation de documents permettant une vaste diffusion des informations sur la nature de l’islam et du choix de société qui est devant nous.

Le travail de contact des maires est aussi extrêmement important, la constitution d’un réseau de délégations régionales sera une de nos priorités car c’est un moyen rapide d’avoir un impact concret, faire cesser les subventions cachées, soutenir les maires harcelés par les demandes de bâtiments aux vocations ambiguës, etc…

Et enfin mais ce n’est pas le moindre de nos objectifs, rassembler au sein de l’association la plus grande quantité possible de citoyens afin de porter de manière efficace auprès de nos élus nos demandes. Pour cela nous demanderons à tous et toutes, dans la mesure de leurs possibilités bien sûr, de faire connaître l’association et son message afin qu’elle croisse et devienne une force impossible à ignorer, une force qui porte au niveau national les espoirs des citoyens désireux de voir les idéaux de Liberté d’Egalité et de Fraternité continuer à vivre dans notre pays.

Tout citoyen peut agir utilement en montrant, ne serait-ce que par une simple adhésion, à nos hommes politiques que la majorité silencieuse attend d’eux qu’ils fassent leur devoir en les protégeant des prêcheurs du jihâd et des ennemis de la Démocratie.

Le site : Vérité, Valeurs & Démocratie

Lettre ouverte à Frédéric Mitterrand.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 19:24
Relai:

« Frédéric Mitterrand sur FR2 jeudi dernier dans un extrait de l’émission Vivement Dimanchequi sera diffusé dimanche prochain (je le cite de mémoire) :

«En tant que ministre de la Culture, je ne dois jamais abandonner les artistes quels que soient les faits qui leur sont reprochés. Je ne dois pas abandonner un artiste dans la tourmente sans lui donner les moyens de se défendre. »

Lettre ouverte à Frédéric Mitterrand :

Monsieur le Ministre,

Compte tenu de vos déclarations sur France Télévision, comment se fait-il que vous n’ayez pas soutenu l’artiste de talent Dieudonné lors de son dernier procès qui a eu lieu ce mois-ci pour cause de sketch (je souligne qu’il est normal pour un humoriste de faire des sketches) ? Dieudonné est dans la tourmente depuis plusieurs années, dans l’impossibilité de travailler normalement et en proie à une avalanche continue de procès et d’obstructions en tous genres. Il fait l’objet d’agressions physiques (ainsi que ses enfants) et de menaces de mort (également sur ses enfants). Il est sans aucun moyen de se défendre puisqu’il ne bénéficie même pas d’un droit de réponse alors qu’il est régulièrement condamné et traîné dans la boue par les médias et la classe politique.

Pourquoi n’avez-vous pas soutenu l’artiste Dieudonné comme cela serait, selon vos propres propos, votre rôle de ministre de la Culture ? Vous êtes, de toute évidence, biaisé quant aux artistes que vous choisissez de soutenir et cela porte un nom : la discrimination.

Se pourrait-il que pour vous un artiste que le CRIF à dans le nez ne mérite pas votre soutien de ministre de la Culture (pour ceux qui l’ignorent encore, le CRIF est cette organisation communautariste et sioniste qui tient l’Etat français par les couilles…) ? Se pourrait-il que pour vous un artiste criminel (Polanski) soit plus moralement et politiquement défendable qu’un artiste qui se bat pour la liberté d’expression et d’opinion et contre la pensée unique (Dieudonné) ? Se pourrait-il que pour vous Dieudonné se situe carrément en dehors de la République ? Ou, pire, se pourrait-il que pour vous un artiste nègre ne soit tout simplement pas un artiste ? Pour vous, défendre ‘les artistes’, oui ; défendre les artistes criminels, oui ; mais défendre l’artiste Dieudonné : NON !!! Il m’apparaît évident que le CRIF ne vous en a pas donné l’autorisation….

Dans l’affaire Polanski, vous avez publiquement qualifié les faits reprochés au réalisateur d’histoire qui n’a pas vraiment de sens… Rappelons tout de même qu’il est question d’agression sexuelle sur mineure avec administration de drogue comme circonstance aggravante. Comment qualifiez-vous les faits reprochés à Dieudonné par les médias et la classe politique, à savoir la simple présence de Monsieur Faurisson, historien, sur la scène du Zénith ? Autant que je sache, Monsieur Faurisson n’a jamais été condamné à ne pas se présenter sur une scène de spectacle, ni Dieudonné à ne pas l’inviter. Votre réponse est très attendue.

Dans l’affaire Mitterrand, la vôtre, donc, vous dites n’avoir pas pratiqué la pédophilie alors que vous parlez dans votre livre de ‘jeunes garçons’, d’une part, que la Thaïlande est un des pays où le tourisme sexuel sur enfants miséreux est très répandu, d’autre part, et que, à mon sens, sil s’agissait d’individus majeurs, vous parleriez dans votre livre de ’jeunes gens’ ou de ‘jeunes hommes’ et non de ‘jeunes garçons’ voire de ‘gosses’, dans la mesure où les mots ont un sens et que vous maniez suffisamment bien le verbe.

D’autre part, vous déclarez que vos actes ne sont «ni un crime, ni une faute». En règle générale, la pédophilie et les rapports sexuels sur mineurs, s’ils sont avérés, tombent sous le coup de la loi, le racolage aussi. Votre faute est morale dans la mesure où vous exploitez sans vergogne la misère d’individus désespérés et sans avenir à des fins de jouissance personnelle qu’elle soit sexuelle ou autre.

Monsieur le Ministre, la France entière attend votre démission immédiate pour les faits que vous citez dans votre livre La mauvaise vie et qui entachent le gouvernement ainsi que l’image de la France à l’étranger puisqu’il est clairement question de votre part, sans rentrer dans le débat sur la pédophilie qu’il serait toutefois normal d’envisager, de commerce sexuel et de racolage -ce que le gouvernement prétend éradiquer et qui vous place donc à contre courant. Pour vous en rendre compte, allez donc consulter les nombreux forums internet où les citoyens peuvent encore s’exprimer librement loin de la censure des média alignés.

De grâce, ne vous accrochez pas à une fonction qui, si elle vous procure un prestige certain, ne fait, quand vous l’occupez, que desservir la France.

Salutations, Monsieur le Ministre

Une citoyenne »

source : AMI France

Toulon s’islamise à Grande Vitesse.

Filed under: islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 19:17

T(I)GV

Six millions de fidèles et 1.800 imams en France. Dans le sillage de l’immigration-invasion, en guise d’effet collatéral incontrôlable, notre pays s’islamise peu à peu ; et le Var n’est pas en reste :

Selon le délégué départemental du Conseil Régional du Culte Musulman interrogé dans le quotidien Var-matin du 03 octobre 2009, le Var compterait quelques… 60.000 fidèles musulmans.

Pour une quarantaine de lieux de culte « officiels ». Lesquels sont surpeuplés, telle la mosquée Al Takwa du Pont du Las, où 500 musulmans assistent chaque vendredi à la prière pour à peine une centaine de places. Alors les réclamations pour plus de mosquées montent… Ainsi l’association « Entraide culturelle-femmes du monde » entend-elle interpeller Hubert FALCO, l’actuel maire de Toulon, afin d’obtenir « la création d’un carré musulman dans les cimetières de la ville, la création d’une école arabe (sic) en complément de l’école de la République, l’utilisation de la viande hallal dans les cantines scolaires »…

Rien qu’à La Seyne, ville banlieue de Toulon, les musulmans sont estimés, selon Var-Matin, à 10 à 15.000 fidèles. Les souscripteurs de la future mosquée de la cité Berthe, notamment l’association « cultuelle et culturelle des musulmans de La Seyne » ont déjà rassemblé 750 000 € de dons; pour financer le millions et demi restant, le président de l’association déclare : « on essaye de trouver des financements ailleurs, tout en restant dans la légalité. On se tourne bien sûr vers les pays du Golfe »…

Montée du communautarisme musulman ancré à l’étranger, qu’a dénoncé fort justement Jean-Marie LE PEN la semaine dernière…

A côté de cela, il s’est trouvé pas moins de 70 témoignages écrits de musulmans fidèles de la mosquée du Pont du Las pour attester de ce que l’imam Mohammed El Idrissi, expulsé fin avril de Toulon au Maroc depuis ses prêches virulents contre l’Occident et les infidèles, « n’a jamais tenu des propos incitant à la haine ».

Le 7 octobre 1571, la flotte chrétienne de Don Juan d’Autriche battait l’armada du Sultan de Constantinople à Lépante. l’Histoire se répète, souvent…

source : nationspresse.info

Délinquance: « neuf-trois »: ça sent pas bon le trafic de came, tout ça???

Filed under: immigration,racaille — francaisdefrance @ 19:10

Que fait la Police, dans ces cas-là??? Ben: « Circulez, y’a rien à voir! »


Embouteillages dans le 9-3


VIDEO:
http://www.youtube.com/watch?v=eXcY4Pmg3Ig&feature=player_embedded#

Islamisation et dhimmitude: Gennevilliers sur le podium.

Filed under: dhimmitude,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 18:48

Nos élus à genoux sans vergogne devant les musulmans… Pourquoi? J’ai trouvé: c’est bientôt les « régionales » et ils auront besoin des voix si précieuses des islamistes Français du coin. Aucune honte, aucune…

France_islamique1

Gennevilliers : une partie de la mosquée inaugurée

//

//

10.10.2009

La partie cultuelle de la mosquée de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) a été inaugurée samedi, en présence du préfet et d’élus locaux.

«La mosquée est construite sur un terrain où se trouvaient les usines Chausson, ce qui est symbolique car elle accueillera beaucoup d’anciens travailleurs de l’usine», a précisé à l’AFP le maire dhimmi (PCF) de Gennevilliers, Jacques Bourgoin.

//

«Auparavant, la ville comptait, comme salles de prières, un hangar hors des secteurs d’habitat, des salles de prières pour la plupart dans des logements insalubres et un local commun résidentiel dans une cité HLM. Mon souhait est qu’une mosquée soit construite dans chaque ville des alentours, il y a des signes à faire pour que les concitoyens musulmans soient respectés comme ceux de n’importe quelle religion», a-t-il ajouté.

La construction de la première partie de la mosquée, qui compte 2.500 places, a été financée par une collecte d’argent réalisée par l’association Ennour, principalement à Gennevilliers et en Ile-de-France. Le terrain est loué par la ville pour un euro symbolique, pour une durée de 99 ans.

L’accord passé entre la mairie et l’association Ennour prévoit la construction d’une partie culturelle à cette mosquée, dans laquelle seront organisées des activités éducatives et sociales, comme de l’aide aux devoirs, de l’alphabétisation ou des conférences-débats. Une nouvelle collecte doit être réalisée pour en permettre la construction.

«La décision officielle du conseil municipal de louer le terrain date de 2002, la pose de la première pierre de la mosquée a eu lieu en janvier 2007», rappelle le maire.

La mosquée avait ouvert ses portes le 20 août, à la veille du Ramadan. D’une superficie de 1.500m², elle a été construite sur un terrain de 2.100m², situé dans le quartier des Grésillons.

Source: leparisien.fr

Décidément, la Gauche se distingue… Après les plaintes en faveur de la mosquée de Bayonne, ils s’attaquent à des momuments chrétiens.

Filed under: racaille — francaisdefrance @ 18:24

Scènes de vandalisme dans le centre de Poitiers ou comment Gauche et racaille ne font qu’un…

D’après: lefigaro.fr avec AFP et AP
11/10/2009

Capture Youtube.
Capture Youtube.

Des manifestants, se disant opposés au transfèrement de détenus entre l’ancienne et la nouvelle prison de la ville, ont brisé une vingtaine de vitrines et tagué des monuments religieux comme le Baptistère Saint-Jean. 18 personnes ont été interpellées.

La manifestation anti-carcérale a dégénéré. Près de 300 personnes se réclamant d’un collectif anti-emprisonnement ont investi, samedi, le centre de Poitiers et se sont livré à une série de dégradations et d’actes de vandalisme. Dix huit personnes, dont des militants «ultra-gauche», ont été interpellées à l’issue des incidents. Les manifestants ont brisé une vingtaine de vitrines, des abri-bus, des cabines téléphoniques et tagué des messages haineux et anarchistes sur des monuments religieux comme le Baptistère Saint-Jean, l’un des plus anciens monuments chrétiens de France.

Initialement, le rassemblement, publicisé sur plusieurs blogs de la mouvance anarchiste, entendait protester contre un transfèrement de détenus, prévu dimanche, entre l’ancienne et la nouvelle prison de la ville. Une action dont l’envergure a dépassé toutes les prévisions de la préfecture. «Nous avons été surpris par la violence et l’organisation», a confié la directrice de cabinet du préfet, Anne Frackowiack. «Nous avons eu une opération commando de la mouvance ultra-gauche, plus importante que prévue, avec des militants venus d’autres départements», a-t-elle souligné.

Une cache d’armes découverte dans un parking

«Il y avait énormément de monde en ville, tout d’un coup ils ont sorti leurs masques au milieu de la foule et sont partis en direction de la prison», jetant des projectiles sur les policiers et brisant du mobilier urbain. Un commissaire de police a été légèrement blessé à la main et un fonctionnaire de la Brigade anti-criminelle par le jet d’un marteau sur son casque. Le vendeur d’un magasin qui a tenté de s’interposer a lui aussi été légèrement blessé, a précisé Anne Frackowiack.

Cette opération commando était très bien préparée et pour les policiers le but des participants était sans aucun doute de «casser». Ils ont retrouvé notamment une cache d’armes dans un parking contenant des cocktails molotov, des masses et des fumigènes dont un au phosphore.

Les concerts du festival «Les Expressifs» prévus samedi soir ont été annulés par craintes de nouveaux débordements. La nuit s’est avérée finalement calme et les premiers transfèrements de détenus ont pu être effectués tôt dimanche matin

Les « dhimmis » du Paris Foot Gay…

Filed under: islam,islamisation,musulmans,racaille,racisme — francaisdefrance @ 18:12
Qui a écrit :
« Aussi nous ne blâmons en aucun cas la communauté musulmane, religion de
tolérance et de raison. »

Réponse : http://parisfootgay.free.fr/fr/news/news.php

C’est vraiment des lèche-cul, et en plus ils sont nuls en français :
la communauté musulmane n’est pas une religion…
Encore moins une religion de tolérance
Et vraiment pas une religion de raison !
Ils auraient pu utiliser le qualificatif langue de bois classique « de tolérance
et de paix » mais non, ils ont voulu lécher des culs et faire « plus » en
remplaçant « paix » par « raison ».
Avec des gens qui ne VEULENT PAS voir, on n’arrivera pas à s’en sortir…

Mais sinon, à part ça, le centre de Poitiers mis à sac par des gauchistes c’est

vraiment très amusant, surtout avec une mairie de gauche !

Tour Eiffel et Turquie : cela ne vous rappelle rien ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:08
Depuis le 6 octobre et jusqu’à demain, la tour Eiffel est illuminée aux couleurs de la Turquie.
Un symbole que beaucoup de Français devraient comprendre…

Tour-Eiffel-Couleurs-Turquie-21

C’est l’événement le plus chargé de symboles de la « Saison de la Turquie» qui a débuté le 1er juillet et qui doit durer neuf mois, soit jusqu’au 31 mars. Cette « Saison» ressemble fort à une opération de propagande destinée à influencer l’esprit des Français pour qu’ils acceptent l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne alors qu’ils y sont majoritairement hostiles.

Cela ne vous rappelle rien ?

Tour-Eiffel-Hitler2

Un certain Adolf Hitler, en juin 1940, avait lui aussi voulu figurer devant ce symbole de la France pour marquer les esprits.

Source: Novopress.info, 2009

Les bienfaits de l’immigration: Cadavre enroulé dans un tapis sur l’herbe à la Petite-Hollande à Montbéliard (Doubs).

Filed under: immigration,racaille — francaisdefrance @ 12:03

Et oui, encore un léger fait divers dans une zone de non-droit… On se demande pourquoi l’auteur « présumé » du meurtre était en liberté, au vu de ses antécédents judiciaires non-négligeables…

FDF

Les techniciens de la police scientifique et judiciaire ont passé au peigne fin l’endroit où le corps a été retrouvé.    Photos José Gonzalvez

Les techniciens de la police scientifique et judiciaire ont passé au peigne fin l’endroit où le corps a été retrouvé. Photos José Gonzalvez

Macabre spectacle, hier matin, vers 8 h, dans la rue Debussy, à la Petite-Hollande : un cadavre enroulé dans un tapis gisait sur une butte herbeuse entre deux barres d’immeubles. Un suspect est en garde à vue.

C’est un employé du service de la voirie de la Ville de Montbéliard, qui a fait la macabre découverte, hier, vers 8 h, rue Claude-Debussy, à Montbéliard, dans le quartier de la Petite-Hollande : un tapis enroulé avait été abandonné sur une petite butte herbeuse entre deux barres d’immeubles. S’approchant, l’employé a remarqué des cheveux qui dépassaient d’une extrémité et a pensé que le tapis servait d’abri à un homme en train de dormir. Il a appelé, mais il n’a obtenu aucune réponse. Il a alors touché la forme allongée avec le bout de sa baguette qui lui sert à ramasser les détritus dans les rues et sur les pelouses. Aucune réaction. Le témoin a aussitôt compris qu’il était en présence d’un corps sans vie et il a appelé son chef de service, qui a alerté la police. Très rapidement, les policiers ont installé un périmètre de sécurité autour du corps. Les fonctionnaires du service de police judiciaire du commissariat de Montbéliard puis du SRPJ (Service régional de police judiciaire) de Besançon saisi du dossier ainsi que les techniciens en investigations criminelles ont passé les lieux au peigne fin sous le regard médusé des habitants du quartier tenus à distance, en petits groupes. « Il paraît que l’homme n’a pas été tué sur place, mais que son corps a été amené ici », explique un riverain à deux autres hommes qui l’écoutent attentivement. « On parle de plusieurs coups de couteau », commente un commerçant.

Suspect en garde à vue

À la mi-journée, alors que les policiers poursuivaient l’identification de la victime, l’enquête connaissait un rebondissement avec l’interpellation, vers 11 h, d’un habitant de la rue Debussy. L’homme aurait dû comparaître hier à 14 h devant le tribunal correctionnel de Montbéliard pour y répondre d’une série de trois incendies volontaires allumés dans le quartier au début du mois de septembre. Mais à cette heure-là, il était dans les locaux du commissariat de Montbéliard où il était entendu, sous le régime de la garde à vue, par les fonctionnaires du SRPJ. Au cours du point presse qu’elle a organisé dans son bureau hier en fin d’après-midi, Thérèse Brunisso, procureur de la République de Montbéliard, a révélé le nom de la victime : Nouredine Hadjani, âgé de 51 ans.

Traces de strangulation

« Le corps a été examiné par un médecin légiste local. Il présente des traces de strangulation mais aucune trace de coups de couteau comme on a pu l’entendre ici ou là. La mort pourrait remonter à 24 heures ». La magistrate n’a pas pu dire si la victime et le suspect interpellé se connaissaient. Elle a en revanche confirmé l’existence d’un appel anonyme d’un riverain, affirmant avoir vu, au cours de la nuit, le ballet étrange d’un homme transportant dans un chariot de grande surface un objet ressemblant au tapis retrouvé hier matin. « Ce renseignement nous a mis sur la piste du suspect, qui n’est que suspect à cette heure », a précisé Mme Thérèse Brunisso.

Source: http://www.lepays.fr/fr/article/2069325/Cadavre-enroule-dans-un-tapis-sur-l-herbe-a-la-Petite-Hollande.html

D’autres infos (l’Est Républicain du 11 octobre 2009) nous annoncent que le suspect, qui terrorisait depuis longtemps tous les résidents de son immeuble et nanti d’un dossier pénal très… enrichi ( violences, agressions, incendies volontaires, etc…) nommé Lyazid Khatir, était passé aux aveux… Mais que faisait-il en liberté? Inconcevable!

FDF

« CHANCES POUR LA FRANCE » !!!

Pourquoi se fait-on qualifier de racistes, pourquoi?

Racisme anti-blanc: ils partent pour ne plus vivre dans la peur…

Filed under: racaille — francaisdefrance @ 10:23

C’est à nous de fuir? Mais quelle est cette situation? Français, réagissez!

Patrick et Sylvie ont décidé de vendre leur maison familiale de Gonesse par crainte des représailles. Un soir de septembre, des voyous ont tabassé leur fils Cyril, 17 ans, à la sortie du lycée René-Cassin. Récit d’un drame ordinaire et insupportable.

Ce devait être un petit week-end sympa en famille. Patrick et Sylvie, les parents de Cyril, 17 ans, et Maelys, 6 ans, s’apprêtaient à souffler après une rentrée sur les chapeaux de roues. «On pouvait enfin se poser et se parler»… de la terminale S de Cyril, au lycée René-Cassin, à Gonesse (Val-d’Oise), de l’année du bac et de ses amours. Il ne faudrait pas que sa petite fiancée l’accapare au détriment de ses études, songent tout haut les parents. Mais Cyril assure et rassure. «Il n’y a pas de souci, je travaille», lance nonchalamment ce faux dilettante.

Sylvie a donné rendez-vous à son fils aux abords du lycée vers 17 h 30. Depuis le début de l’année scolaire, une dizaine d’agressions se sont déroulées devant les grilles de l’établissement. Les parents sont beaucoup plus nombreux à venir chercher leur enfant. Comme à la maternelle ou à l’école élémentaire. Des embouteillages se forment. La maman décroche son téléphone portable, elle ne distingue pas Cyril dans la foule. Il répond sur son iPhone. «A peine a-t-il le temps de me dire où il est que j’entends un énorme fracas.» Sylvie réalise qu’un événement grave se dérobe à sa vue alors qu’elle est toute proche. Au volant de sa voiture, Sylvie ne voit pas son fils étalé, inconscient. En trois minutes, la vie de la petite famille bascule.

Des témoins ont décrit la scène aux policiers. Surtout un parent d’élève, venu à la rescousse de Cyril, qui n’échappera pas non plus à la fureur des agresseurs du lycéen. «Au moment où il a sorti son mobile, au moins cinq jeunes qui semblaient être encore adolescents ou tout jeunes majeurs lui sont tombés dessus. Ils lui ont asséné des coups de poing mais surtout des coups de pied alors qu’il était à terre. J’ai dit à mon fils d’appeler la police en m’interposant. Ensuite, ils s’en sont pris à moi.»

En 2009, il demeure toujours délicat de rapporter les faits de violence qui touchent l’Education nationale. Le proviseur se retranche derrière un sacro-saint devoir de réserve qui permet d’éviter d’amplifier des événements qui pourraient entacher la réputation de ce lycée de plus de 1 400 élèves. Avec pour conséquence de transformer l’établissement en ghetto dans cette ville de 25 000 habitants. L’an dernier des agressions avaient également été commises aux abords du lycée mais rien ou presque n’en avait filtré. Mais parfois la violence rattrape éga lement les enseignants. Le 24 septembre dernier, c’est à coups de jets de gaz lacrymogène qu’un professeur de mathématiques a été agressé au sein même du « sanctuaire ».

« On peut mourir parce qu’on a le téléphone dernier cri »

«Ce n’est pas très courant», conteste Ilham Moustachir, mère d’un lycéen de René-Cassin et par ailleurs adjointe au maire PS de Gonesse. «Les violences les plus nombreuses sont commises sur le chemin du lycée», précise celle qui a pris soin de regrouper les familles de victimes d’agressions.

Il est vrai que, dans ces moments de violences extrêmes, la famille de Sylvie n’a pas trouvé de réconfort auprès de la communauté éducative : «J’ai annoncé, en pleurs, au proviseur que mon fils ne reviendrait plus. Non seulement il a dégagé sa responsabilité mais à la fin de la conversation, il m’a lancé : « Vous penserez à me rapporter mes livres ! »»

Sylvie a eu le courage de déposer plainte (NDLR: Bravo, Sylvie !!!) comme huit autres familles mais aucune ne souhaite s’exprimer à visage découvert. Depuis que les parents de Cyril ont alerté la police, il y a trois semaines, trois agresseurs présumés ont été interpellés. Deux d’entre eux, mineurs, ont été présentés au juge des enfants et mis en examen pour agression puis laissés en liberté. Un troisième individu, majeur, lui, a été convoqué ultérieurement au tribunal de grande instance de Pontoise (NDLR: où il ne se rendra pas, d’ailleurs…) . La peur des représailles taraude la famille. Après son hospitalisation, Cyril a été mis au vert. Il se remet lentement de ses blessures mais il faut vivre avec l’idée qu’on peut mourir au coin de la rue «parce qu’on a le téléphone dernier cri».

Malgré tout, Patrick, le papa, et Sylvie, ne crient pas vengeance, mais justice.

«Ils se sont acharnés sur lui. Ils l’ont attaqué de dos. Il a pris surtout des coups à la tête. Il n’a d’ailleurs pas pu reconnaître formellement ses agresseurs, il a été rapidement inconscient. A l’unité médico-judiciaire, le médecin qui l’a ausculté nous a certifié qu’à deux centimètres près, les coups de pied à la tête l’auraient tué ou laissé tétraplégique. Est-ce que ces jeunes ont un cœur ? Ils sortent du ventre d’une mère aussi», s’indigne la maman.

Le calvaire de la petite famille n’est pas terminé. Si le chaos est souvent source de vie alors que l’ordre génère des habitudes, cette famille aurait néanmoins voulu choisir elle-même son avenir plutôt que de vivre sous la contrainte de ce qu’elle ressent comme une tragédie. Leur demeure, construite il y a plus de trente ans par le père de Sylvie, et dont le mari poursuivait jusqu’à aujourd’hui la restauration, va être mise en vente. Il faisait bon vivre à Gonesse durant ces quarante dernières années. Désormais, Patrick, Sylvie, Cyril et Maelys rêvent de retrouver leur quiétude dans une maison qu’ils n’auraient pas besoin d’aménager en bunker.

«Nous allons déménager. Nous ne voulons plus revivre ce cauchemar. Nous avons une petite fille, nous devons la protéger de ce climat de violence et de toute cette haine. Si on est capable de tuer pour un téléphone portable, c’est que tout est possible. Il n’y a plus de limites. On n’a pas envie qu’elle grandisse dans un tel contexte.

Normalement, nous devrions rester, ce sont plutôt les voyous qui devraient être mis hors d’état de nuire. Mais, au commissariat et à la mairie, on nous a laissé entendre qu’il faudrait faire avec.»

Dans son malheur, Cyril a eu plus de chance, si l’on ose écrire, qu’un autre de ses camarades roué de coups également, touché à la colonne vertébrale et qui gardera des séquelles à vie de son agression. Bien avant ces graves incidents, Jean-Pierre Blazy, le maire de Gonesse, avait demandé des renforts policiers, notamment après des affrontements entre résidents de quartiers rivaux en avril dernier. «Dans le Val-d’Oise, il n’y a pas eu d’augmentation d’effectifs en cinq ans !», accuse-t-il. L’édile se dit «prêt à prendre à nouveau la tête d’une délégation d’élus, de responsables de parents d’élèves, d’enseignants et de citoyens pour se rendre en préfecture et dénoncer cette situation afin d’obtenir des effectifs supplémentaires pour assurer la sécurité des jeunes Gonessiens se rendant au lycée.»

Au plus fort de l’émotion et de l’intérêt des médias pour Gonesse, les forces de l’ordre ont été, cette fois, redéployées devant le lycée. Mais, ces derniers jours, mise à part la présence de deux policiers municipaux qui effectuent des rondes, la sécurité aux abords du lycée René-Cassin reste aléatoire.

Le Figaro – 09 octobre 2009

C’est à la racaille de partir ou d’être neutralisée, pas à nous! On fait quoi? On se substitue à la Police? Ah non, c’est vrai, on n’a pas le droit, c’est un CRIME…

FDF

Tout Eiffel aux couleurs turques: réactions nauséabondes…

Filed under: immigration,islam,racisme — francaisdefrance @ 10:09

Je publie ci-dessous (pour vous éviter d’aller voir dans les commentaires…) des réaction édifiantes venant de personnes que nous avons accueillies sur notre territoire (au fait, merci pour les adresses IP…) et qui nous montrent là leur amour de la France… Ecoeurant! Et « ça » veut entrer dans l’Union Européenne? Entrez, entrez…Et dire que l’on nous taxe de « racistes », nous les opposants à l’entrée de la Turquie dans l’UE… Aux « autorités » de bien vouloir revoir leurs copies à ce niveau et aux associations dhimmies pro-immigration de se regarder dans une glace…

FDF

(A toi, « un turk »,  je transmets tes insultes au président Sarkozy. Il va être content…)

Voyez plutôt:

un turk
roanldo9@msn.r
88.170.45.146

Bande de raciste vous etes tous des fils de pute et pour toi lefrancais sarkozy vaut largement une “merde” de chien sal batard aller niker tous vos meres bande de salope Vive la TURQUIE et Nike se putain de blède

Bande de raciste vous etes tous des fils de pute et pour toi lefrancais sarkozy vaut largement une « merde » de chien sal batard aller niker tous vos meres bande de salope Vive la TURQUIE et Nike se putain de blède

roanldo9@msn.r
un turk
1
turkkk
halil77500@hotmail.fr
89.156.65.67

mais on a gagne
Saison de la Turquie sa commencéé

fuck le rageu :p

fuck la france

fuck la suise