Francaisdefrance's Blog

30/09/2009

Immigration. Zidane: même pas la « reconnaissance du ventre »…

Filed under: immigration,racisme — francaisdefrance @ 18:32

Selon le site d’actualité sportive Goal.com, l’ancien capitaine des bleus, Zinedine Zidane, a déclaré lors d’un voyage cet été au Canada que « c’est l’Algérie qu’il supportera comme sélection lors du prochain Mondial, en cas de qualification des Fennecs » et qu’« il viendra en Afrique du Sud, avec le drapeau algérien dans les mains ».

Source : goal.com

NDLR : Une belle leçon de reconnaissance de la part d’un homme, aimé des français et qui s’en est sorti grâce au foot business occidental. Cet homme est à comparer avec Franck Ribery.

J-L.B

Invasion: « 100 mosquées attendent encore leurs imams »…

Filed under: islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 12:32

Les mosquées et les imams bientôt obligatoires sur NOTRE territoire?


Ömer-Faruk Harman est conseiller aux Affaires religieuses à l’ambassade de Turquie, en France, jusqu’au 30 septembre. Dans un entretien accordé avant son départ, il décrit la gestion des imams turcs en France et revient sur le problème du manque d’imams suffisamment formés, notamment du point de vue de la langue française.

Ömer-Faruk Harman (à g.), lors de l'inauguration de la mosquée Mevlana à Gien (Région Centre) , en mai 2008.

Ömer-Faruk Harman (à g.), lors de l’inauguration de la mosquée Mevlana à Gien (Région Centre) , en mai 2008.

Ça fait maintenant quatre ans que vous êtes conseiller aux Affaires religieuses et votre fonction touche bientôt à sa fin…

Oui, mon travail de conseiller aux Affaires religieuses à l’ambassade de Turquie…
Il faut peut-être aller voir sur Ebay, s’il n’y a pas de bonnes affaires à réaliser en imams d’occase?
FDF

Préférence non-nationale: Souleymane Diawara au dessus des lois du code de la route ?

Filed under: immigration,racisme — francaisdefrance @ 12:12

Marseille (NOVOpress)

La police a constaté dans la nuit de lundi à mardi que le défenseur de l’Olympique de Marseille, Souleymane Diawara, conduisait sa voiture en dépit d’un permis de conduire suspendu. Mal stationné sur le quai de Rive Neuve sur le Vieux-Port de Marseille, le Sénégalais a été contrôlé par des policiers auxquels il n’a pu présenter son permis de conduire, invalidé après une série d’infractions répétées.

Cependant, l’ex-Bordelais n’est pas passé par le service des délits routiers en début de matinée. Il s’est envolé tranquillement avec ses partenaires afin de participer à la rencontre Real Madrid-OM de mercredi soir. Dans des circonstances similaires, un contribuable anonyme n’aurait certainement pas bénéficié d’un tel traitement de faveur…

Théoriquement, le joueur marseillais risque pourtant dans un tel cas une peine de deux ans de prison, la suspension de son permis pour trois ans et 4 500 euros d’amende et la confiscation de son bolide.

source : voxfnredekker (via novopress)

Immigration et racaille: Les «associations» veulent des contrôles d’identité très contrôlés.

Filed under: immigration,racaille,racisme — francaisdefrance @ 12:06

N’importe quoi! Ces associations gauchos-communo-bobos ont peur pour leurs petites « chances pour la France »??? Y en a t’il qui leur voudraient du mal??? Pour quelques voitures brûlées, trafics de stup et autres « incivilités »?

29 septembre 2009

Plusieurs associations parmi lesquelles la Ligue des droits de l’Homme (LDH), AC/le Feu, Hui Ji, Banlieues actives, Nous Français issus de l’immigration et le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) qui dénoncent les contrôles d’identité «au faciès», proposent de mettre en place une «attestation» qui serait remise par les forces de l’ordre lors de chaque contrôle. De sorte que les personnes qui affirment être contrôlées sans arrêt puissent le prouver.

C’est un peu le principe des « bons de visite » des agents immobiliers. Chaque fois que vous visitez un appartement proposé à la vente, l’agent immobilier est tenu de vous remettre en un, preuve écrite attestant qu’il a bien fait le travail pour lequel il est mandaté par le vendeur. L’attestation préciserait la date, le lieu et l’heure du contrôle, et elle identifierait le contrôleur et le contrôlé.

Dans le même ordre d’idée, ces associations proposent que chaque policier soit identifié individuellement «par un numéro visible», afin de le «responsabiliser» tout en préservant son anonymat.

Face au «climat de défiance» qui s’est développé entre policiers et « minorités visibles » (…) «il faut aller au dialogue» avec la Police nationale, prône Malik Salemkour, vice-président de la LDH, et trouver des solutions «concrètes», selon le rappeur Rost.
Sources : 1, 2

A notre tour, créons une association: celle des victimes de la racaille ! Et une autre: celle des victimes du racisme anti-blanc… Ah bon, c’est interdit???

Immigration clandestine: la plupart des migrants de Calais ont été relâchés

Filed under: immigration — francaisdefrance @ 10:16

Jungle de Calais: oh le beau coup médiatique!

La Grande-Bretagne n’en veut pas; eux semblent au moins avoir compris… Mais en France, on n’a pas encore compris la leçon des « bienfaits de l’immigration ». Ce qui est complètement crétin, en outre, c’est qu’on expulse des gens qui n’ont rien à faire sur notre territoire, mais on les expulse… en France! La nouvelle mode (non, pas nouvelle, pardon) française: on brasse de l’air! Et les problèmes subsistent… Et maintenant, on fait quoi de ces gens-là? On les fait vivre avec le peu de moyens qui nous reste… Et les reconduites à la frontière? Pas de ça chez nous! Ben, comme ils sont musulmans, on va leur construire des mosquées, des écoles coraniques et leur attribuer des logements sociaux… C’est pas beau, ça?

D’après lefigaro.fr avec AFP
29/09/2009

Crédit photo : AFP.

Pour 124 des 138 sans-papiers placés en rétention après le démantèlement de la «jungle» de Calais le 22 septembre, la justice a ordonné des remises en liberté, malgré les requêtes contraires de la place Vendôme.

Un revers pour les ministères de l’Immigration et de la Justice. La quasi-totalité des étrangers en situation irrégulière placés en rétention après le démantèlement de la «jungle» de Calais le 22 septembre ont été libérés une semaine après, a annoncé mardi la Cimade. Selon l’association, seule présente dans les centres de rétention, 124 des 138 sans-papiers arrêtés, majoritairement des Afghans, ont en effet été relâchés, suite à des décisions de justice. Des procédures seraient encore en cours pour la quinzaine de personnes qui reste en rétention.

«Je n’ai jamais dit que tout s’achevait avec le démantèlement de la ‘jungle’. J’ai au contraire dit que c’était un travail de longue haleine», a réagi le ministre de l’Immigration Eric Besson sur France 2. Nous ne luttons pas contre les migrants – même s’ils doivent savoir qu’en France, il faut venir en situation régulière -, nous menons une lutte acharnée contre les passeurs qui exploitent la misère humaine.»

Les juges des libertés et de la détention (JLD), qui se sont prononcés sur «le respect des droits des personnes», ont considéré que celles-ci «n’avaient pas pu (les) exercer et, qu’une partie d’entre elles étaient mineures et ne pouvaient donc être placées en rétention», a expliqué la Cimade. Et si, sur injonction du garde des Sceaux, «les procureurs ont systématiquement fait appel des décisions des JLD», les juges des cours d’appel ont confirmé ces remises en liberté. Toujours selon l’association, les tribunaux administratifs ont par ailleurs prononcé «plusieurs dizaines d’annulations» d’arrêtés de reconduite à la frontière au motif du non-respect du droit de demande d’asile. Contactés par Lefigaro.fr, ni le ministère de la Justice ni celui de l’Immigration ne pouvaient commenter ces informations dans l’immédiat.

Deux nouvelles opérations avant la fin de la semaine

«L’évacuation de la jungle de Calais s’est faite au mépris des droits fondamentaux», estime la Cimade, confortée par ces décisions de justice. Et l’association de qualifier d’«inacceptable» la perspective de nouvelles opérations du type de celle réalisée à Calais pour tenter de «reconduire» des migrants en Afghanistan, «un pays en guerre». Le ministre de l’Immigration, Eric Besson, a en effet annoncé mardi que «deux nouvelles opérations seront organisées avant la fin de la semaine», expliquant que les filières clandestines à destination de la Grande-Bretagne «cherchent systématiquement à reconstruire de nouvelles plateformes de transit».

Lundi, le ministère de l’Immigration saluait dans un communiqué le «succès» du démantèlement de la jungle de Calais, mais s’étonnait que le taux de remise en liberté soit très différent selon les juges à l’origine des décisions (0% de remise en liberté à Meaux, 100% à Marseille, Toulouse, Nice ou Lyon). «Tout en restant parfaitement respectueux de l’indépendance des juridictions, il n’est pas interdit de constater que certaines d’entre elles libèrent quasi systématiquement les étrangers en situation irrégulière qui leur sont présentés», insistait le communiqué.

Après les dernières audiences prévues mercredi, plusieurs associations, dont la Cimade, l’Association des avocats de France (SAF) et le Groupe d’information et de soutien des immigrés (Gisti), doivent présenter jeudi «un bilan global des décisions judiciaires intervenues et des irrégularités sanctionnées».