Francaisdefrance's Blog

28/09/2009

Verdict dans l’affaire de la prise d’otage de Plélan-le-Grand: peines « light » pour les « Chances pour la France »…

Filed under: dhimmitude,immigration,racaille,racisme — francaisdefrance @ 20:39

« ON » a peur des représailles? C’est des potes à Fofana?

Non, c’est la Justice Française, dont la préférence non-nationale n’est même plus cachée…

Novopress

27/09/2009

RENNES/ROAZHON (NOVOpress Breizh)

L’affaire avait fait la une : le 20 mars 2007, de 6 h à 8 h du matin, les vingt et un employés du magasin Super-U de Plélan-le-Grand, à l’ouest de Rennes, avaient été pris en otage, au fur et à mesure de leur arrivée, par trois individus masqués et armés.

Beretta921

À son arrivée vers 8 h, le directeur du supermarché avait été contraint sous la menace d’ouvrir le coffre-fort, puis le distributeur automatique de billets. Les trois malfaiteurs étaient repartis avec un butin de 21 460 euros.

Très rapidement, les gendarmes remontèrent jusqu’à Jonathan Kollela, un « jeune » venant du Havre, qui conduisait le véhicule ayant amené les trois hommes. Celui-ci refusa de donner l’identité de ses complices, mais les désigna par leur surnom : « Lamdam, Koffi et Harry ». Grâce aux écoutes téléphoniques, et aux témoignages, les enquêteurs furent vite convaincus d’avoir identifié les braqueurs. Lamdam n’était autre que Bokar Niang, 24 ans ; Koffi était le pseudonyme d’Amadou Deme, 26 ans ; et Harry, le surnom de Djibril Sow, 25 ans. Habitant la cité Caucriauville, au Havre, tous trois sont d’origine africaine. Leurs pères avaient quitté le Sénégal pour venir travailler à l’usine Renault de Sandouville.

Renvoyés devant la cour d’assise d’Ille et Vilaine, où ils comparaissaient depuis lundi, les trois prévenus qui niaient leur participation à ce hold-up, ont finalement, du moins pour deux d’entre eux, reconnu leur méfait.

La cour d’assises a rendu son verdict hier au soir : Amadou Demé, 26 ans et Bokar Niang, 24 ans, sont condamnés à six années de prison ; Djibril Sow, 25 ans, à cinq ans de prison. Ces peines sont inférieures aux réquisitions du ministère public. Jonathan Kollela, poursuivi pour non-dénonciation de crime, est condamné à 10 mois de prison ferme.

En décembre 2007, la cour d’assises des mineurs de Seine-Maritime avait déjà condamné Deme, Niang et Sow à respectivement 11, 6 et 4 ans de prison, pour des hold-ups, qu’ils avaient reconnus, commis en 2002.


[cc] Novopress.info, 2009,

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :