Francaisdefrance's Blog

28/09/2009

Islamisation: Juppé baffoue de plein fouet la loi de 1905 sur le financement des cultes!

Filed under: dhimmitude,immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 11:25

Rappel de la loi de 1905:

ART. 2.- La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l’État, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes.

Entretien exclusif avec Tareq Oubrou, imam de Bordeaux

Sept/28/2009

Le Franco-Marocain Tareq Oubrou se bat depuis des années pour obtenir que Bordeaux ait une Grande Mosquée. L’imam se dit sur le point d’aboutir. La mairie dirigée par Alain Juppé va, nous assure-t-il, offrir un terrain aux musulmans ainsi qu’une aide financière.

Entretien exclusif:

Novopress Aquitaine : Tareq Oubrou, où en est le projet de grande mosquée à Bordeaux ?

Tareq Oubrou : Nous en sommes à la phase pratique. La mairie a acheté le terrain de plus de 8 500m2 et s’apprête à nous le céder sous forme de bail gratuit : nous ne paierons pas de loyer durant 99 ans. Ce sera un projet à la fois culturel et cultuel. Après plusieurs années d’attente, nous approchons de la phase finale.

Le coût du projet qui sera à notre charge est estimé à environ 18 millions d’euros. Les plans de la mosquée ne sont pas encore réalisés, nous attendons d’abord de connaître les délimitations exactes du terrain donné par la mairie.

Comment allez-vous financer ce projet ?

Le coût de ce projet est très important. Nous épuiserons donc tous les moyens légaux nous permettant d’obtenir de l’argent, que ce soit la mairie, la région ou de bien d’autres manières. Je peux cependant vous assurer que la traçabilité sera établie et très claire.

Que répondez-vous à ceux qui vous reprochent votre appartenance à un mouvement intégriste ?

Je viens de loin. Mon parcours ressemble un peu à celui des anciens trotskistes. Je suis l’incarnation de l’Islam qui tâtonne et se cherche. Vers l’âge de 19 ans, j’ai en effet rencontré de nombreux mouvements islamistes, comme celui des Frères musulmans. Ce qui m’a particulièrement touché chez les Frères musulmans, c’est la personnalité de leur fondateur, Hassan al-Bannâ. Bien sûr, on n’est pas obligé d’être en accord avec tous les points de sa doctrine, mais sa figure et ses écrits m’ont donné l’espoir.

Que pensez-vous de la déclaration de Lhaj Thami Breze, président de l’UOIF, l’Union des organisations islamiques de France : « Le Coran est notre constitution » ?

Je pense que c’était une maladresse. Vous savez, les responsables de l’UOIF sont de culture arabe ; il faut donc comprendre leur mentalité et se replacer dans leur contexte.

Oubrou mosquéePensez-vous que l’Islam sera un jour majoritaire en France ?

(Grand silence) J’avoue que je ne me suis jamais posé la question. Cependant, je sais que l’histoire est imprévisible. Le problème est qu’aujourd’hui l’islam qui se développe en France est anarchique. Si ce développement anarchique continue, cela peut poser de graves problèmes pour la société française et pour la communauté musulmane. J’ai peur que l’unité de l’Occident se fasse contre l’ennemi intérieur. En cas de grave crise économique ou politique, les musulmans pourraient devenir des cibles. L’installation de l’islam dans la société est donc fragile. Je crains cependant que la vieille hostilité à l’islam, qui date du Moyen Age, ressuscite avec la présence de nombreux musulmans en Europe.

Avez-vous conscience de profiter de la « tolérance » de la France pour vous introduire dans le paysage social ? La laïcité est elle une chance pour l’islam ?

Oui, il est vrai que l’islam est venu à un moment propice, puisque grâce à la laïcité, il n’y a pas d’hostilité à l’égard de cette religion. Mais le problème, c’est qu’il n’y a pas de pédagogie pour expliquer la présence de l’islam. On assiste aussi à un phénomène inverse, la présence de l’islam pousse une partie des laïcs et des catholiques à l’intégrisme.

Comment expliquez-vous que, contrairement aux descendants d’immigrés portugais ou polonais, les Maghrébins n’aient pas francisé leurs prénoms comme signe de volonté d’intégration ?

Ce sont tout d’abord deux immigrations très différentes. Les Portugais et les Polonais sont des Européens, blancs et de confession chrétienne. Je n’ai pas d’explications à donner, parce que je ne sais pas. Il faut comprendre aussi qu’ils veuillent conserver leur identité.

Quel est le point commun entre un Tareq Oubrou, imam marocain qui a la nationalité française, et un Breton de culture chrétienne, lui aussi de nationalité française ?

Le point commun, c’est que quand l’équipe de France joue à l’étranger, les deux vont la soutenir et souhaitent qu’elle gagne. L’autre point commun est la langue, elle structure la pensée.

Vous allez sortir en octobre chez Albin Michel un nouveau livre : Profession : Imam. Pourquoi ce livre ?

On m’a proposé d’écrire ce livre. Il y a tout d’abord un aspect autobiographique, un aspect pratique sur l’Islam et la société contemporaine et enfin un aspect doctrinal. Le premier titre proposé était « Imam des Cités ». J’ai refusé car c’était trop restrictif. Je ne suis pas l’imam des cités, ni celui des délinquants, mais je suis un imam pour la communauté.

Comment devient-on imam ?

Etre imam, c’est une vocation, une tâche spirituelle. L’imam est au service de la communauté. Il sert aussi d’interface entre sa communauté et la société. Chacun y accède en fonction des opportunités qui s’offrent à lui. Vous savez, personne ne souhaite à ses enfants de devenir imam. Mes parents voulaient que je sois ingénieur ou médecin, mais j’estime que j’ai réussi ma vie. Je fais ce que je veux et ce que j’aime. Je n’ai pas été formé dans une école coranique, je suis un autodidacte.

Avez-vous un rôle dans la formation des imams ?

J’anime sur Bordeaux un cercle de formation de théologies. A terme, je voudrais que celui-ci se transforme en institut de théologie. Je suis aussi un des membres fondateurs de l’Institut de formation des imams dans la Nièvre, à Château-Chinon.

Propos recueillis par Louis Forestier

[cc] Novopress.info, 2008,

Alors, Monsieur Juppé, on se considère au dessus des lois???

Un commentaire »

  1. Jaloux arrêté d’être si minable l’islam ne fais rien de mal!! va voir tout les hommes politique corrompu qui mangent tout l’argent des contribuables!!!!

    ISLAM DE FRANCE !!! Après 120 ans de colonisation vous allez pas vous plaindre pauvre merde !

    La roue tourne la France est à NOUS

    Commentaire par Islam de France — 10/05/2010 @ 14:33 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :