Francaisdefrance's Blog

26/09/2009

Islam dans la gendarmerie: les ennuis arrivent…

Filed under: islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 23:40

Quand on veut s’insérer, faut assumer. C’est valable pour tout le monde…

kepi muzz

Des gendarmes saisissent la Halde !

Le communautarisme est à la mode depuis quelques années dans notre pays et c’est aujourd’hui devenue chose courante y compris au sein de l’armée et plus précisément dans la gendarmerie. Il y a quelques mois un aumônier musulman ayant le grade de capitaine se voyait nommer et aujourd’hui ce sont pas moins de six gendarmes mobiles, qui se disent les cibles de propos racistes et de discriminations de la part d’autres gendarmes, qui ont saisis la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité de monsieur Schweitzer.

Les six sous-officiers de gendarmerie ont  » depuis leur arrivée été régulièrement victimes de propos racistes tout comme ils font l’objet de discriminations « , l’un d’entre eux serait traité régulièrement de  » bougnoule «  et de  » quota «  par son chef d’unité… tandis que deux autres gendarmes, d’origine maghrébine et de confession musulmane, affirment eux aussi avoir été l’objet d’« humiliations«  au cours de séances de remises de galons.

Voilà où mène le communautarisme religieux qui décidément semble être devenu le nouveau dogme à respecter en France en lieu et place du  » pilier de la République  » qu’aura été la laïcité.

Toutefois il est bon de préciser que le dogme nouveau ne fonctionne qu’en fonction de la religion musulmane. Faut pas pousser !


source : voxfnredekker

Racaille: deux morts dans une fusillade à Saint Ouen.

Filed under: immigration,racaille — francaisdefrance @ 20:41
Dormez tranquille, tout va bien. Quelqu’un s’occupe de la France: la racaille « Chances pour la France »…
26.09.09

VIOLENCE

Cela s’est passé dans le quartier de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis…

Une fusillade entre bandes a fait deux morts samedi après-midi dans un quartier de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), selon le syndicat de police Union-SGP-Unité police, confirmant une information publiée par leparisien.fr.

Cela serait le fruit d’un «règlement de compte entre bandes», a déclaré Nathalie Orioli, une responsable du syndicat pour le Grand Paris, tout en indiquant ne pas disposer d’éléments supplémentaires dans l’immédiat. Et d’après les premiers éléments de l’enquête, «il pourrait s’agir d’un règlement de compte lié à la drogue», a précisé leparisien.fr. La police est sur place et un périmètre de sécurité a été délimité.

La fusillade s’est produite «dans le quartier Arago vers 17h»: la première victime est décédée sur place, la seconde à l’hôpital.

Des représentants de la mairie de Saint-Ouen se sont également rendus sur les lieux, d’après la municipalité.

Série noire

Saint-Ouen a déjà été le théâtre d’une fusillade le 13 juillet: un homme de 20 ans était mort après avoir reçu une balle dans la tête lors d’une rixe avec armes à feu entre bandes rivales. Une trentaine de jeunes formant deux bandes de la cité Sousbise et du quartier Garibaldi s’étaient affrontés avec ces armes sur la voie publique peu avant minuit, tout près du centre de la ville. Alertée par des témoins qui avaient entendu des coups de feu, la police avait découvert sur place le jeune homme inanimé.

Début septembre, un policier de 24 ans qui sortait d’une intervention dans un squat de Saint-Ouen, en civil, avec le brassard «police», avait été renversé par une moto qui avait foncé sur lui.

Avec agence

Islam: cimetières chrétiens profanés en Algérie… Et on hurle au crime en France quand une mosquée est taggée?

Filed under: islam,musulmans — francaisdefrance @ 18:35

Cimetière Chrétien de Sidi Bel Abbès en Algérie:

bel abes2

Imagine t-on cela en France ? Impossible ! Et pourtant pour nous, chez eux, cela… existe !

bel abès

PS: En outre, en France, les musulmans EXIGENT des carrés pour leurs défunts… Normal qu’ils en aient, mais si ils retrouvaient un beau matin leurs « carrés » dans cet état, ce serait un crime contre l’humanité!

Immigration « aidée » à Bordeaux: un médecin mis en examen et écroué.

Filed under: immigration — francaisdefrance @ 18:26

Coup dur pour les assocs pleurnichardes qui lèchent les pompes, pardon, les pieds, aux pauvres « sans-papiers et autres immigrés clandestins »… Un des prévenus était responsable de l’une d’elles…

Aide au séjour d' »irréguliers » en France: c’est tout de même un délit. Bon; il faut en « choper » un de temps en temps, histoire de calmer les esprits…

Un médecin de Bordeaux a été mis en examen et écroué pour avoir établi et monnayé des certificats de complaisance pour des étrangers en situation irrégulière afin qu’ils obtiennent un titre de séjour pour raisons médicales, a-t-on appris ce midi auprès de la police. Le docteur Jean-Michel Thomas est soupçonné d’avoir agi par l’intermédiaire d’un rabatteur, Joran Suils, ex-gérant de discothèque et responsable de l’association « Citoyen du monde », qui a été mis en examen pour complicité et placé en détention provisoire à Angoulême, selon la même source.

L’enquête, menée pendant plus d’un an par la division criminelle de la police judiciaire de Bordeaux, a établi pour l’instant qu’une soixantaine d’étrangers – Turcs, Bulgares, Albanais – aurait bénéficié de ce service. Mais ce chiffre pourrait être supérieur, a ajouté cette source policière. Joran Suils, en contact avec des immigrés via son association, leur aurait fait miroiter une régularisation et demandé entre 300 et 2.000 euros pour les conduire chez le médecin, lequel leur aurait délivré un certificat médical prétextant une pathologie grave. Munis de ce certificat, les sans-papiers pouvaient alors obtenir un titre de séjour provisoire, selon le quotidien Sud Ouest, qui révèle l’affaire dans son édition de samedi.

Le médecin a été mis en examen mercredi pour « corruption passive d’un personnel de santé en vue d’établir des certificats inexacts, aide au séjour irrégulier d’étrangers en France et complicité d’offre et de cession de substances vénéneuses ». Il a été écroué à la maison d’arrêt de Gradignan, ajoute-t-on de source policière.
Le Dr Thomas est également poursuivi pour avoir délivré des ordonnances de complaisance à des toxicomanes.

source : lepoint.fr

Barbès face à la Mecque. Si si, nous sommes en France.

Filed under: immigration,islam,islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 16:49

Chaque vendredi, le quartier parisien de Barbès s’oriente vers La Mecque la police déserte le quartier face à cette réquisition de l’espace public

Les rues et trottoirs occupés sont en vert:
plan-barbes1

[vidéo]Barbès face à la Mecque

Vosges: Orange assigné en justice par les habitants dont… des piliers de mosquée, bien sûr.

Filed under: islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 16:44
Source: AFP
25/09/2009

Un total de 184 habitants de Remiremont (Vosges) ont assigné aujourd’hui l’opérateur téléphonique Orange afin que celui-ci retire une antenne-relais située à proximité d’un lycée, d’une mosquée et de nombreuses habitations, a annoncé leur avocat, Me Gérard Welzer.

L’antenne de « troisième génération » (UMTS), installée en mai 2007 sur un pylône de 25 mètres, provoquerait notamment des troubles du sommeil, selon plusieurs riverains. « J’ai des réveils brutaux, entre 2h30 et 4h00 du matin », explique Bernard Hiniger, l’un des demandeurs. « En revanche, quand je ne dors pas chez moi, il ne se passe rien ». Un autre demandeur assure en outre « avoir un acouphène », un bruit désagréable dans l’oreille, depuis qu’il vit à Remiremont.

Depuis l’installation de l’antenne, une association « Vigilance antenne » s’est créée, regroupant 80 adhérents: personnels du lycée, parents d’élèves, fidèles de la mosquée et riverains. Leur pétition lancée en 2007 afin de retirer l’antenne a recueilli plus de 800 signatures.

Un sondage IFOP sur l’islam en France « ignoré » par les médias et les politiques…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:39

Friday, September 25, 2009

Baisse de régime chez les musulmans? Etonnant de leur part… Allez, un petit attentat pour les requinquer!

Sur la base des données et des témoignages recueillis auprès d’un échantillonnage de 8000 personnes (essentiellement des jeunes et des catégories populaires), 33 % de personnes de confession musulmane installées dans l’Hexagone se disent «croyants et pratiquants» contre 37 %, il y 20 ans, soit en 1989. Du coup, et selon les résultats de l’enquête, «l’expansion» de l’islam en France est une idée reçue.
Du côté des pratiques religieuses, on note une certaine stabilité durant les deux décennies qui viennent de s’écouler avec 39 % des sondés qui déclarent «prier» tous les jours contre 41 % en 1989. En revanche, les pratiques religieuses collectives sont en augmentation avec 23 % qui disent se rendre à la mosquée le vendredi (16 % en 1989). Ce qui semblerait indiquer que l’islam progresse comme vecteur identitaire. Suite…

D’après: http://tinyurl.com/ydrreug

Combat des chefs à l’islam de France.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 16:29

Rien d’étonnant de la part des représentants d’un peuple en guerre depuis son endoctrinement, soit 1400 et quelques années…


Lu sur http://www.cfcm.tv/2009/09/26/fouad-alaoui-prochain-roi-de-la-fondation-des-oeuvres-de-l%E2%80%99islam-de-france/

Fouad Alaoui prochain roi de la fondation des œuvres de l’islam de France

26 sept 2009

crif-cfcmLe Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) est inutile, c’est un fait tant sa légitimité et son efficacité sont nulles. Véritable arme de destruction, le CFCM est le fruit d’une longue réflexion coloniale qui portait sur les objectifs de diviser, diminuer les musulmans de France afin de les empêcher de devenir une force politique, une force tout court, et surtout de les freiner dans leurs élans naturels à l’organisation, au développement et à la prospérité. L’entrée de l’Etat dans la mosquée s’est fait sans souci : on a compté, décompté, on a vu, on a écouté, on a recruté. Le CFCM et les CRCM ont été par contre très utiles pour cette visite guidée.

Les présidents des associations gestionnaires des mosquées de France qui adhèrent au Conseils Régionaux du Culte Musulman (CRCM), antennes régionales du CFCM, sont co-responsables de cet état larvé de la gestion du culte musulman en France. Il n’y a jamais eu autant de problèmes avec l’islam en France depuis que ce CFCM et ces CRCM existent, depuis que la politique s’est invitée aux cœurs des mosquées.

Ces présidents de mosquées sont les piliers du CFCM, ce sont eux qui financent en grande partie cette structure, avec les dons des fidèles, sans que ces derniers soient bien avisés. Oui les musulmans doivent payer la place de leur mosquée au sein de l’assemblée des CRCM. Ce sont les seuls présidents de mosquées qui établissent les listes des grands électeurs qui auront le droit de voter lors des scrutins de renouvellement de l’instance du CFCM. Le règlement électoral donne ce droit exclusif aux seuls présidents de mosquées. Les fidèles eux n’ont qu’à se taire et à donner. Le nombre de ces présidents de mosquées oscille entre 800 et 1000. Nous prions les musulmans qui fréquentent ces mosquées adhérentes du CFCM d’inviter leurs présidents à la repentance avec tout ce que cela implique sur le plan religieux.

Le CFCM est un facteur de rivalité entre les différentes communautés musulmanes de France, entre les différentes fédérations, et entre certains responsables de lieux de culte. Les différences ethniques, nationales, historiques, plus largement sociologiques de la communauté musulmane de France sont savamment utilisées pour opposer et non rassembler dans la complémentarité et l’entre-connaissance. Par contre cette structure promeut d’une manière ronflante et maladive un pseudo-dialogue interreligieux ou des civilisations, alors que le dialogue intra-religieux est combattu et quasi inexistant. C’est de ce dialogue dont les musulmans et non-musulmans ont besoin.

Avant l’existence du CFCM, les différentes fédérations coexistaient presque dans la paix, en tout cas dans le respect et dans une saine concurrence, celle qui fait résonance à l’adage : « concurrencez-vous dans le bien ». Elles travaillaient même ensemble. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Le CFCM, a engendré également une concurrence malsaine dans la course à la construction des mosquées en France. D’une part il a toujours fait croire aux porteurs de projets qu’il était à même de s’occuper du douloureux problème du financement, entre autres. Chose qu’il n’a jamais fait ces six dernières années, mais n’hésitant pas à mettre en avant cette priorité dans ses missions spéculatives fondatrices. D’autres part, le système de scrutin inique du CFCM reposant sur le calcul des surfaces des lieux de prière pour déterminer le nombre d’électeurs, a engendré une grave maladie chez les marchands de temples qui adhèrent au CFCM. Maintenant c’est celui qui aura la plus grande mosquée (en surface) qui aura la meilleure place au sein du CRCM et du CFCM. C’est un critère architectural nouveau dont nous nous faisons un point d’honneur de souligner.

La Fondation des œuvres de l’islam est la banque du CFCM

Bien sûr il n’était pas question de financer le CFCM, et tous les plans machiavéliques qui l’accompagnent, uniquement avec l’argent du contribuable. Il fallait trouver un moyen original de canaliser les fonds des pays musulmans (Qatar, Algérie, Maroc, Turquie, Arabie Saoudite etc..) qui financent depuis de nombreuses années les projets cultuels sur le territoire français.

Prétextant une pseudo-influence des pays étrangers sur la gestion du culte musulman en France, un besoin de transparence, on inventât la Fondation des Œuvres de L’islam, institution bâtie sur le modèle « organique » du CFCM, qui n’a jamais fonctionné. Son budget initial s’élevait à 800 000 €. Hormis le financement, il y a presque 2 ans, à hauteur de 150 000 €, des frais de fonctionnement du CFCM, cette Fondation n’a fait l’objet que de luttes de pouvoir au sujet de savoir qui sera président. Alléluia, la présidence est tournante et dure deux ans.

Un des objectifs fallacieux de cette Fondation consistait à regrouper en son sein les dons des pays étrangers, des fédérations religieuses, les dons des entreprises, des particuliers, ceux issus du marché « halal » etc… ceci pour financer d’une manière « plus transparente » les différents projets cultuels et culturels musulmans en France.

On a même interdit à certaines ambassades étrangères de financer des projets cultuels sur le territoire français sans passer par la Fondation des œuvres de l’islam.

Dalil Boubakeur en est le premier président, son mandat s’achève mardi prochain. Fouad Alaoui, vice-président de l’UOIF doit lui succéder le même jour. Voilà une autre raison pour laquelle Fouad Alaoui n’a pu véritablement démissionner du CFCM récemment. Pas de CFCM, pas de Fondation !

Mardi prochain sera un grand jour ou peut être un jour catastrophique, Fouad Alaoui reviendra en Force dans le paysage médiatique cultuel français avec son nouvel accès au trône de la Fondation et ce, juste avant les élections internes de l’UOIF. Etre président de la Fondation c’est comme être banquier. Ceci ne peut qu’intéresser les grands électeurs de l’UOIF. D’un autre côté, il n’aura plus trop de temps à accorder à la commission « réforme » du CFCM qui est sensée humaniser un peu son système de scrutin. D’ailleurs qu’en est-il de l’avancée des travaux ?

Du flouz à la Fondation et pas au CFCM

Mohamed Moussaoui, ne compte pas accepter son rôle de dindon de la farce. En effet, vu qu’il occupe le poste de président du CFCM, il ne peut en même temps occuper celui de président de la Fondation des Œuvres de l’islam. C’est dommage car le président a un grand pouvoir sur la distribution des deniers. D’ailleurs Dalil Boubakeur reçoit toutes les louanges et toute la bienveillance, et les baises front en plus, de la part de son successeur, Mohamed Moussaoui, qui vient de lui demander un peu d’argent de poche pour le CFCM : la bagatelle de 100 000 € !

Ce soudain besoin d’argent, est-ce pour mieux continuer à ne rien faire au CFCM ou est-ce du à une crainte que le prochain président de la Fondation, Fouad Alaoui, ne daigne répondre à une quelconque requête de la part du CFCM pour l’organisation de ses fastueux diners ?

L’Adieu du Dr Dalil Boubakeur devrait se faire prochainement autour d’un pot de l’amitié d’une valeur de 100 000 €. Nous pensons que Fouad Alaoui acceptera cette dernière dépense de Dalil Boubakeur en faveur du CFCM, cela représente le prix à payer pour une éventuelle victoire aux prochaines élections internes de l’UOIF.

Kamel Chibout,

président de Fédération de la Grande Mosquée de Paris – Grand Est