Francaisdefrance's Blog

23/09/2009

Résistance: Un établissement français du supérieur interdit le port du voile

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:28

On y arrive, tout doucement, à préserver notre identité nationale et à ne plus cèder aux pressions musulmanes…

FDF
61

A l’Enim, une école d’ingénieur de Metz, une étudiante est arrivée portant un voile, comme de nombreuses femmes musulmanes. Le directeur lui a demandé de le retirer, elle s’est exécutée sans difficulté. Mais l’affaire ne s’est pas arrêtée là, une affiche est apparue sur les murs de l’école :


« L’Enim est une école d’ingénieurs de l’Etat et respecte les valeurs

fondamentales de la république Française qui sont :

Liberté, Egalité, Fraternité

Dans ce contexte, à l’intérieur de notre école, nous ne pouvons tolérer aucun signe de distinction de religion, de quelle que (sic) nature que ce soit. Dans ces conditions, et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés :

LE PORT DU VOILE EST INTERDIT DANS L’ECOLE. »

Problème : aucun pouvoir n’a été « conféré » aux directeurs d’établissement supérieur concernant les signes religieux portés par des étudiants, qui sont considérés comme majeurs. La loi sur le voile n’interdit son port que dans les
établissements du secondaire.

S’ils sont en dehors du champ d’application de la loi sur le voile, les établissements publics d’enseignement supérieur restent évidemment soumis au principe de laïcité (article L. 141-6 du code de l’éducation). Mais dans le supérieur, on considère que les établissements accueillent pour l’essentiel un public adulte.

La Cour européenne des droits de l’homme, le 29 juin 2004, a considéré que l’Université turque pouvait interdire le port du voile. Mais cette mesure est condamnée par plusieurs organisation de défense des droits de l’homme, comme Human Rights Watch.

L’Ufal (Union des familles laïques), en France, s’oppose au principe d’une extension de l’interdiction du voile au supérieur. La philosophe Catherine Kintzler a justifié cette position dans un article de son blog :

« Le seul argument en faveur de cette extension est que les universités sont des établissements d’enseignement public relevant de l’autorité de l’Etat. Or l’Etat est laïque, donc… Cet argument ne fonctionne pas, parce qu’il prouve trop.

En effet, s’il était valide, il faudrait étendre la loi de 2004 à tous les services publics y compris du côté des usagers : il ne faudrait pas se contenter d’interdire le port des signes religieux au personnel (comme c’est fort justement le cas à l’université, bien entendu), il faudrait aussi l’interdire aux personnes se rendant sur les lieux du service -dans les mairies, dans les services publics, au guichet des trésoreries, dans les bureaux de vote, etc.

Or le principe de laïcité s’impose à l’autorité publique elle-même et à ce qui relève de cette autorité, alors que dans l’espace civil, c’est le principe de tolérance qui s’applique : on ne peut pas demander à une religieuse de quitter son habit lorsqu’elle vient faire une déclaration de vol au commissariat de police. »

Le directeur de l’Enim n’a pas répondu à nos demandes d’entretien. « Il ne souhaite vraiment pas faire de cela une polémique », a-t-on expliqué dans son entourage. Au Bureau des élèves, on indique qu’aucun étudiant n’a prévu de porter plainte.

Vu sur: Rue89 le 17/09/2009

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :