Francaisdefrance's Blog

20/09/2009

Le ramadan en chiffres: que du bonheur!

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 23:23
20.09.2009

L’Institut des études sociales sur le monde arabe a publié une étude une semaine après le début du mois du Ramadan et a donné des chiffres effarants sur ce que les pays arabes vivent durant les trente jours.
Se basant sur des statistiques dans plusieurs pays et étalées sur plusieurs pays, les chercheurs s’ont parvenus à décrire par les chiffres une réalité épouvantable. Jugez-en:

Pendant le Ramadan :
1- Les crimes de sang sont multipliés par 1,5.
2- La productivité des entreprises est diminuée de 73,30%
3- Les divorces augmentent de 35%
4- Le nombre des accidents de la route est multiplié par trois.
5- Les prix à la consommation connaissent une augmentation de 35%.
6- La pauvreté et la précarité augmentent de 7,5%.
7- La prostitution augmente de 216.40%.
8- Les délits de vol sont multipliés par trois

9- La consommation de la drogue est multipliée par 6
10- Les maladies de la tension, de diabète et de cholestérol augmentent de 27.56%.

A voir ces chiffres, on comprend que le ramadhan n’est pas vécu comme une oeuvre spirituelle de rapprochement du Divin mais est saisi comme une occasion pour se « vider » sur l’autre. Criminalité, prostitution, drogue y trouvent une voie à se frayer dans un monde brut.

On est bien loin du carême des chrétiens, n’en déplaise à ceux qui voudraient le faire croire en appelant le ramadan: « carême musulman ».


Source : http://www.mosci.info/

Islamisation: la « propaganda » musulmane à Mureaux.

Filed under: islamisation,mosquée,musulmans — francaisdefrance @ 23:12

Un bel exemple de propagande… Ca fait peur, quand-même. Ah, au fait, c’est dans TOUTES les mosquées pareil…

Vidéo: http://www.dailymotion.com/video/xajsgt_macha-alllah-mosquee-des-mureaux-sa_news

immigratio france

« Chances pour la Belgique ». Ca rassure, on se sent moins seuls…

Filed under: islamisation,musulmans,racaille — francaisdefrance @ 23:03

Molenbeek est une commune islamisée de la région de Bruxelles.
Des « jeunes » ont attaqué le commissariat de Police le 17 septembre 2009. Autorités,riverains et forces de l’ordre attendent avec appréhension la fin du ramadan.

Vidéo: http://www.dailymotion.com/video/xajgjt_emeutes-a-molenbeek-en-belgique-170_news

Arras: terrain de pétanque ou mosquée? Devinez…

Filed under: dhimmitude,islam,islamisation,mosquée — francaisdefrance @ 17:59

Le maire parle nouvelle mosquée, travaux et ville écolo avec les habitants du quartier Baudimont

20.09.2009 – La Voix du Nord

 Le maire est venu parler aux habitants jeudi soir, et s'est prêté au jeu des questions-réponses. Le maire est venu parler aux habitants jeudi soir, et s’est prêté au jeu des questions-réponses.

Le maire d’Arras était jeudi soir à la maison Michel-Collucci, pour évoquer les projets de la municipalité pour la ville et le quartier Baudimont. Les habitants ont pu poser leurs questions directement à Jean-Marie Vanlerenberghe. Extrait des sujets abordés:

> Le terrain de boules évincé par la mosquée ?- À un bouliste qui s’inquiète de voir la mosquée prendre la place de son terrain, rue Matisse, le maire a assuré qu’il sera seulement déplacé. Une concertation aura lieu avec les joueurs. Et l’endroit même de l’emplacement de cette mosquée n’est pas encore certain.

Source: http://tinyurl.com/lo88fj

Invasion islamique: Saint-Denis : la mosquée en bonne voie.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:54
20.09.2009

On m’avait confié que cette année n’était pas propice à la pousse des champignons. On m’a menti: les « vénéneux » sortent de terre…

FDF

Plus de deux ans après la pose de la première pierre, la construction de la grande mosquée dyonisienne de Saint- Denis a officiellement été lancée hier après-midi. Ahmed Jamaleddine, représentant de l’association Amal, à l’origine du projet, a estimé que le démarrage du chantier, pendant le mois de ramadan, était « un signe de bon augure ».

//
La construction de la mosquée, soutenue par le maire (PCF)Didier Paillard, devrait se terminer en 2011.
Source: http://www.leparisien.fr

Parlez-vous nouchi ? Les Ivoiriens « s’enjaillent » avec la langue de la rue.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:49

Après les « nique la Police », un nouveau langage « français » voit le jour… Honteux pour NOTRE patrimoine linguistique !!!

Par la faute le l’immigration, NOUS régressons gravement…

Parlez-vous nouchi ? Les Ivoiriens

Ils ne s’amusent pas, ils « s’enjaillent ». Cette personne à la mode, ils la trouvent « choco ». Eux, ce sont les adeptes du nouchi, un langage né dans les « glôglô » (quartiers précaires) d’Abidjan et qui a conquis jusqu’aux responsables politiques.

Ils ne s’amusent pas, ils « s’enjaillent ». Cette personne à la mode, ils la trouvent « choco ». Eux, ce sont les adeptes du nouchi, un langage né dans les « glôglô » (quartiers précaires) d’Abidjan et qui a conquis jusqu’aux responsables politiques.

Prenant le français comme base, le nouchi y ajoute mots et expressions tirés des nombreuses langues parlées à travers la Côte d’Ivoire.

« Faut blè-blè », qui signifie « calme-toi », associe français et baoulé, langue d’une des principales ethnies du pays (centre). « Ya fohi » (pas de problème) puise dans le malinké (nord). Quant au néologisme « s’enjailler », il trouve son origine au-delà même des frontières, dans l’anglais « enjoy ».

« C’est un langage qui s’autogénère, chaque jour il y a de nouveaux mots qui naissent », explique à l’AFP Jérémie Kouadio, professeur de linguistique à l’université de Cocody-Abidjan. « Il évolue d’une commune à une autre et d’une région à une autre ».

« Quand un mot d’une langue sonne bien, la rue se l’accapare », résume le percussionniste Julien Goualo.

Né au début des années 80 dans les « ghettos » de la capitale économique ivoirienne, le nouchi était alors « un langage codé » utilisé par les voyous, raconte-t-il. Dans ce monde de gangs, « on reconnaissait les nouchis à leur manière de marcher la poitrine bombée, comme si le monde leur appartenait ».

Aujourd’hui encore, « le nouchi, c’est aussi et surtout les gestes qui accompagnent chaque mot », souligne la rappeuse Nash.

Visage juvénile et résolu, cette étudiante en anglais met à l’honneur à travers sa musique cette façon de parler, également illustrée par des artistes comme Magic System et des humoristes comme Adama Dahico.

Loin de l’image du « gros bras » des débuts, Guillaume Bossé, employé bon chic bon genre, évoque un moyen de « s’identifier en tant qu’Ivoirien ».

A l’origine « argot parlé par une minorité dans la rue », le nouchi est en effet devenu « la langue de ralliement de tous les jeunes » du pays, parallèlement au français, souligne le Pr Kouadio.

Ce « phénomène social » -selon la formule de l’universitaire Séry Bailly, qui a participé en juin à un colloque sur le sujet- n’a pas laissé indifférents les ténors de la politique.

Volontiers familier, le président Laurent Gbagbo n’hésite pas à glisser des mots nouchis dans ses discours.

Même le très strict Henri Konan Bédié s’y est mis. Lors de rassemblements récents devant la jeunesse, l’ex-chef d’Etat n’a pas été avare de mots « yèrè » (branchés). « Vous êtes des femmes choco », a-t-il lancé à ses militantes, tandis qu’il jurait que ses adversaires allaient « fraya » (s’enfuir) après la prochaine élection présidentielle.

Pourtant ce langage, sorte d’équivalent du « pidgin » parlé en Afrique de l’Ouest anglophone, n’a pas que des défenseurs.

« Des enfants écrivent du nouchi dans leurs devoirs. Ils ne peuvent plus faire une phrase dans un français correct », s’alarme Roselyne Assa, institutrice.

« On ne peut pas empêcher les jeunes de le parler, mais il faut qu’ils sachent qu’ils ne peuvent pas l’utiliser dans certaines institutions ou dans des concours administratifs », relève le Pr Bailly, pour qui ces embarras devraient « s’atténuer » avec les progrès de l’instruction.

Du haut de ses 20 ans et poussières, Nash, elle, se voit parler ainsi pendant encore longtemps et croit en l’avenir du « mouvement »: pas de doute, « ça va prendre coupe ».

Invasion islamique: La plus grande mosquée de France se trouvera à Toulouse

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:44


La grande mosquée de Toulouse, qui achève sa construction à Empalot (sud de la ville), sera la plus grande mosquée de France. La première pierre de cette mosquée a été posée en avril 2005 par l’imam Mohammed Tataï, à l’origine du projet, lors d’une cérémonie en présence du recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, et du maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc, un centriste proche du Grand Orient de France et de l’extrême gauche .

Agé d’une quarantaine d’années, Mohamed Tataï est l’initiateur de ce projet Il est né en Algérie au sein d’une grande famille de muftis. Diplômé de la prestigieuse université Al Azhar du Caire en Egypte , auteur de plusieurs ouvrages théologiques, en 1985, il est détaché en France par le ministère algérien des Affaires religieuses et prend son premier poste d’imam itinérant à la Grande mosquée de Paris, dirigée par Dalil Boubakeur. Puis, il est envoyé successivement à Strasbourg, Annecy, Marseille, pour arriver enfin à Toulouse en 1991.

Première « vraie » mosquée

Cet énorme bâtiment, qui comporte une coupole et un minaret, s’élèvera d’ici la fin de l’année (plus vraisemblablement d’ici 2010) sur un terrain de 1.304 m2 vendu par la mairie à l’association Cercle du dialogue civilisationnel (CDC, proche de la Grande Mosquée de Paris) en charge des travaux. Le coût des travaux de la mosquée s’élève à 4,2 millions d’euros (et non 3,5 millions comme il est souvent évoqué), entièrement financés par le CDC.

Cette mosquée « Ennour » (La Lumière) s’étendra au final sur une superficie de 2.111 m2 et sera haute de 22 mètres répartis sur trois niveaux pouvant accueillir 1.900 fidèles. Pôle cultuel et culturel, la nouvelle mosquée comportera deux salles de prière et une mezzanine réservée aux femmes, ainsi qu’un espace dédié à diverses activités comme des cours d’arabe, d’alphabétisation et de soutien scolaire.

La future grande mosquée se trouve au terminus du 38 (Empalot) et l’imposant bâtiment est visible du côté de la rocade direction Ramonville (ou en prenant le bus 92 du grand rond vers le CHU Rangueil), et est desservie par le métro, la station Empalot qui est implantée au centre de l’impasse de Venise, entre la rue du Férétra et la rue Jean Moulin. C’est la première « vraie » mosquée qui est construite dans la ville des Capitouls. Jusqu’à présent, les musulmans disposaient de six salles de prières officielles, une mosquée à Bellefontaine et la mosquée Tabar, « la plus grande du Sud-Ouest ». Un premier projet de mosquée de 1.500 m2 avait été proposé au début des années 2000 par Mohammed Tataï sur un terrain de 5.000 m2 situé au 2, chemin des Côtes-De-Pech-David. Mais ce projet n’avait pu voir le jour en raison des dissensions entre les associations et les personnalités du paysage musulman de Toulouse.

Conformément à la tradition du don aux œuvres du habous – l’équivalent musulman des biens du clergé – les fidèles ont d’abord acheté des parts de la mosquée vendues en fragments. Mais l’affaire est loin d’être achevée car les entrepreneurs demandent des garanties avant de s’engager sur d’éventuelles promesses de dons. « Elles leurs seront finalement fournies par l’hypothèque du 3e étage de la mosquée en cours de construction », a expliqué Mohamed Tataï à La Dépêche du Midi, « des particuliers nous avaient d’abord proposé d’hypothéquer leurs magasins ou leurs maisons. Mais nous avons choisi le principe de l’hypothèque d’une partie de ma mosquée qui, sans être idéal, permet de répartir la responsabilité sur l’ensemble de la communauté ».

Source: http://www.islamenfrance.fr

Islamisation: Que manque-t-il en France aux musulmans ?

Filed under: islam,islamisation,musulmans — francaisdefrance @ 17:38
20 septembre 2009

Une campagne d’information sur l’islam pardi!

Il y a quelques semaines à peine, un dénommé Righi Billal  mettait en ligne un nouveau site islamique conçu par ses soins et dénommé “Mooslym.com” pour, dit-il (entre autres), avoir une approche critique de la politique française. (…) La question de l’évolution dans la reconnaissance de l’Islam, en France comme ailleurs, est encore un sujet tabou et sensible. Nous espérons en tout cas changer des choses avec la mise en place du site Mooslym.com.”

Alors comme ça, les musulmans de France aimeraient que ça bouge pour eux! Et ce qu’ils aimeraient tout particulièrement, c’est que la reconnaissance de l’islam soit telle qu’il puisse s’afficher ouvertement dans les rues de France et de Navarre.

Et comment changer les choses en France ?

Eh bien par exemple en vantant les mérites de la campagne “ ?” (lire ici et ici) menée aux USA par l’ (Cercle Islamique d’Amérique du Nord).  Sur le site Mooslym.com, un billet intitulé “Aux , le prêche à l’islam s’affiche” fait donc fièrement la promotion de cette campagne de qui ne dit pas son nom.

Aux , la Dawah pour l’Islam (le prêche) se fait beaucoup plus ouvertement qu’en Europe. En effet les musulmans américains ont mis en place des campagnes de marketing pour “sensibiliser” les non musulmans dans de nombreux Etats et villes à travers les USA.

Que ce soit à New York, au Texas, en Californie ou au New Jersey, les annonces proposant “d’expliquer” l’islam sont diffusées sur les trains, bus et panneaux d’affichage.

C’est ainsi que des panneaux titrant “Pourquoi l’islam?” (”Why islam?” en anglais) ont poussé dans plusieurs villes des , avec des affiches sur les autobus et les arrêts de bus. Cette campagne vise à “éduquer la vision des gens sur la religion et combattre les stéréotypes négatifs”». Les annonces offrent gratuitement des exemplaires du Coran et un numéro de téléphone pour “s’informer” sur l’islam.

“L’objectif de cette campagne est de montrer au public que les musulmans sont travailleurs, propagateurs de paix, contributeurs à l’Etat et de famille aimante”, dit Ahmed Khaleel, 30 ans, de Santa Clara, le coordonnateur de la communication du projet “Pourquoi l’islam ?”. «Depuis le 11 septembre, l’Islam a résisté au foyer du négativisme. L’Islam n’est pas synonyme de terrorisme ».

À cet effet, l’un des panneaux d’affichage, le long de l’autoroute Interstate 880 à Brokaw Road à San Jose, dit que l’Islam suit les enseignements de “Abraham, Moïse, Jésus et Muhammad.” Quelques-uns des panneaux d’affichages sont également en espagnol.

Voilà donc ce dont rêve pour la France le concepteur du site Mooslym.com. C’est d’ailleurs écrit noir sur blanc en conclusion au billet : « A quand notre 877-WHY-ISLAM français ? »

Source : Mooslym.com, Afrik.com.

vu sur http://www.bivouac-id.com/2009/09/18/que-manque-t-il-en-france-aux-musulmans/

« Chances pour la France »: Des bandes ethniques attaquent la Techno Parade.

Filed under: racaille,racisme — francaisdefrance @ 17:35

sans-papiers-traques1

20 septembre 2009

La 11ème Techno Parade, placée cette année par les organisateurs et la ville de Paris sous le signe de « la mixité musicale et ethnique » , a dû interrompre samedi ses festivités une heure à l’avance selon le site Electrocult qui évoque des « émeutes » place de la Bastille.

De nombreux témoignages sur les forums et les réseaux sociaux font état d’agressions et de vols avec violence perpétrés par des bandes de « jeunes » en fin d’après-midi, interrompant les prestations des DJ Antoine Clamaran et Joachim Garraud. La vidéo d’une attaque en bande vers 18H place de la Bastille a été mise en ligne sur Dailymotion.

(Si vous étiez présent place de la Bastille, n’hésitez pas vous aussi à nous envoyer vos vidéos, photos et témoignages)

« La Techno Parade est un grand moment de gaieté qui permet aux Parisiens de prendre possession de leur ville » avait déclaré Frédéric Mitterrand en lançant la fête

« Beaucoup de préjugés se sont évanouis, mais des libertés sont encore à conquérir. A Paris, c’est comme si un couvre-feu tombait le soir. Paris est devenue une ville trop fliquée et tristounette comme le sont d’autres villes de France » regrettait Jack Lang qui participait au coup d’envoi

« Avec le magazine Respect, nous allons fêter le public de la Techno Parade qui depuis la première édition, exprime une magnifique mixité en réussissant des gens très différents : blacks, blancs, beurs, hétéros, gays, jeunes et moins jeunes » , explique Sophie Bernard, directrice de Technopol, l’association de défense des musiques électroniques, principal interlocuteur des pouvoirs publics et qui a créé la Techno Parade de Paris.

Les émeutes place de la Bastille ont perturbé cette fin journée. La Techno Parade 2009 a dû interrompre ses festivités une heure à l’avance. (source)

Des personnes témoignent sur Yahoo

voir la vidéo sur http://www.fdesouche.com/articles/67484

On veut le même, en France! Aux Pays-Bas, un député propose une taxe sur le voile.

Filed under: islam,musulmans — francaisdefrance @ 12:13

Voilà un député qui a compris ce qu’est l’invasion islamique! Et lui, au moins, il ne s’agenouille pas devant l’islam, contrairement à la grande majorité de nos députés français…

wilders islam
18/09/2009


Crédits photo : AFP

Le populiste Geert Wilders, connu pour ses idées « islamophobes », estime que cette taxe permettrait «enfin de récupérer un peu d’argent de la part de l’islam». La plupart des députés se sont offusqués de cette idée.

En période de vote du budget, toutes les idées sont bonnes pour remplir les caisses de l’État… Le chef du Parti néerlandais pour la liberté, le populiste Geert Wilders, vient de proposer la création d’un nouvel «impôt sur le voile». Cette «taxe sur les chiffons sur la tête», selon l’expression du député controversé, connu pour ses idées islamophobes, serait de 1.000 euros par an.

«Celles qui veulent porter le hidjab (voile islamique) devront d’abord en obtenir le permis», a lancé Wilders, qui espère ainsi «démotiver» les musulmanes. «Si cette taxe était introduite, nous récupérerions enfin un peu d’argent de la part de l’islam», a-t-il déclaré, ajoutant que «les mosquées, les voiles islamiques et les hommes à barbe en djellabas polluent les rues des Pays-Bas».

Le produit de cette «taxe» serait affecté à des «programmes d’émancipation des femmes» ou à des refuges pour femmes battues. La plupart des députés se sont offusqués de l’idée. «Vous voulez introduire une police du vice, comme en Iran, s’est exclamée Femke Halsema, présidente des Verts. Honte à vous !»

Source: Le Figaro 18/09/2009

Qui expliquera à Franck Ribery qu’un terrain de football n’est pas une mosquée ?

Filed under: islam,musulmans — francaisdefrance @ 11:52

Et ça continue …

472

S’afficher de la sorte devant des dizaines de milliers de personnes (prières sur un terrain de Foot) s’appellerait « provocation » pour n’importe quelle religion…..Sauf, comme par hasard, quand il s’agit de la « religion » islamique…..

Alors que les Musulmans s’offusquent et crient « à la provocation » quand on a, en France, l’outrecuidance de fêter Noël (Fête multi et multi-centenaire), en exposant des Arbres de Noël…

Voici un article de Pierre Cassen, publié sur le site RIPOSTE LAIQUE :

Dans un article intitulé  » Les prières de Ribery ont-elles leur place dans un stade « , j’avais expliqué que l’attitude prosélyte de l’international français, faisant ses prières avant le coup d’envoi, était contraire à l’esprit du sport et aux principes laïcs de notre pays. Je m’étonne encore que personne, ministre des Sports, président de la Fédération française de football ou sélectionneur, ne le rappelle à l’ordre, quand il joue pour l’équipe nationale.


Manifestement, à lire l’interview qu’il a accordée à un journal italien, le garçon persiste et signe : nous aurons droit à ses prières, nul ne l’empêchera, dit-il, avant chaque match de football . Le parcours de ce joueur brillant, issu d’un milieu populaire, aujourd’hui idole des supporters du Bayern de Munich, est révélateur d’un ensemble de phénomènes nouveaux auquel est confrontée la société française.

Chaque sportif, comme chaque citoyen, a la parfaite liberté de croire, ou de ne pas croire, et cela relève de sa sphère privée. Mais à partir du moment où il affiche publiquement son engagement « religieux », on est en droit de l’interroger : a-t-il été contraint à cette conversion, pour pouvoir épouser une musulmane ? Or, dans l’interview, il se refuse à répondre à cette question, ce qui prouve que la réponse est probablement oui, et confirme la pression que subissent de nombreux citoyens de nationalité française pour épouser un conjoint musulman :
Pas de conversion à la religion d’amour et de paix, pas de mariage !

Ses deux filles s’appellent Hizya et Chahinaz. Franck Ribery vient d’aller faire un pèlerinage à La Mecque. Est-il excessif de dire que ce joueur est en train de devenir un militant musulman, prêt à
utiliser sa renommée internationale pour faire de la propagande pour sa « religion », en imposant ses prières à ses équipiers, à ses adversaires, et au stade entier ?

Faut-il signaler que l’équipe de France était, dans le dernier euro, celle qui comptait le plus de joueurs musulmans ?


Cela pourrait demeurer un choix privé… si la vie quotidienne du groupe n’en était transformée, devant s’habituer à des rites particuliers, à des comportements alimentaires spécifiques, et à des démonstrations de plus en plus visibles.

Ces derniers temps, même Thierry Henry, la vedette de l’équipe, meilleur buteur de tous les temps de l’équipe de France, a fait connaître son intérêt pour l’islam.

C’est donc dans ce contexte que Franck Ribery annonce que nous devrons continuer à subir ses prières, dans les stades, et ajoute, avec toute la subtilité dont il est capable :  » Quand je récite mes prières, je me fous de ce que les gens en pensent « . Une nouvelle version de  » Le voile c’est mon choix, c’est ma liberté « . On a su expliquer aux jeunes filles, en France, que l’école de la République nécessitait d’en préserver la neutralité, et de ne pas y exhiber leur voile. Qui expliquera à Ribery et à ses amis qu’il y a une différence entre un terrain de football et une mosquée ?

Devons-nous nous attendre, dans un contexte où La Marseillaise est sifflée par des citoyens nés en France dès que notre pays rencontre un pays d’Afrique du Nord, où les internationaux français sont conspués dès qu’ils touchent le ballon (sauf les convertis à l’islam), à ce que Ribery fasse des émules ? Un autre français, qui joue en Espagne, Frédéric Kanouté, qui ne cache pas son militantisme pour l’islam, a, lui, retiré son maillot, lors des événements de Gaza, pour exhiber un tee-shirt exprimant sa solidarité à la Palestine.

Dernièrement, l’international William Gallas exprimait son malaise, au lendemain de la pitoyable élimination de l’équipe de France, au dernier euro, devant le fossé qui se creusait entre générations. Il y décrivait l’arrogance de beaucoup de jeunes joueurs, déjà milliardaires à vingt ans, et leur absence de respect pour les anciens. Cette équipe où, outre les problèmes jeunes et anciens, on assiste à la montée d’un clan cimenté par la conversion à l’islam d’un nombre de plus en plus important de joueurs, qui, tels Ribery, imposent leurs pratiques à l’ensemble ?

Peut-on compter sur la Fédération Française de Football pour effectuer quelques élémentaires rappels à l’ordre républicain ? A voir son ridicule dernier clip, surfant sur la vague Obama, ce n’est pas d’elle que peut venir ce sursaut.

Dix ans après le titre de champion du monde, on est bien loin de l’équipe de France de 1998, derrière laquelle tout le monde se reconnaissait. Aimé Jacquet n’aurait jamais accepté cela, et Zidane n’aurait jamais imposé une prière aux spectateurs. Faudra-t-il que les spectateurs en arrivent à siffler Ribery, dès qu’il touche un ballon, pour lui signifier ce qu’ils pensent de son attitude ?