Francaisdefrance's Blog

16/09/2009

Invasion: La rentrée scolaire 2009 confirme le succès du lycée musulman de Décines près de Lyon…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:38

Après une rentrée remarquée au tout nouveau collège privé musulman de Marseille, c’est à l’établissement du second degré (collège-lycée) musulman Al-Kindi de Décines (banlieue lyonnaise) de se féliciter de cette rentrée scolaire. Un succès évident, qu’applaudit oumma.com, mais qui illustre une progression notable du communautarisme musulman sur notre sol.

C’est pour pallier une demande croissante de la part de familles musulmanes, qui ne se retrouvent plus dans l’enseignement proposé dans les établissements publics à leurs enfants, que les écoles privées musulmanes du second degré ont vu le jour ces dernières années. Apparu en 2007, l’établissement lyonnais propose cette année des classes de terminales, comprenant trois filières générales et une filière technologique. Selon Hakim Chergui, président de l’association Al-Kindi, les demandes dépasseraient le millier de dossiers et il est probable qu’il faille prévoir des agrandissements dans les années à venir (Le Progrès, 2 sept. 2009).

Reprenant obligatoirement l’essentiel de l’enseignement de l’Education nationale, le programme d’Al-Kindi comporte en option des cours de « culture de l’islam » et d’éducation religieuse musulmane, suivis selon Hakim Chergui par « plus de la moitié des élèves », ainsi que des enseignements d’arabe, de turc et de… japonais. Aussi, les cours sont mixtes et les élèves sont « libres de s’habiller comme ils le veulent », même si une tenue unique aurait été envisagée pour le sport, « pour lutter contre le consumérisme et non pour des raisons religieuses », précisait le président d’Al-Kindi au Progrès de Lyon le 2 septembre dernier.
Avec 335 élèves dans ses rangs, répartis dans 19 classes, issus majoritairement de toute l’agglomération lyonnaise, mais également de Paris ou de Strasbourg, Al-Kindi est aujourd’hui le plus grand établissement privé musulman de France, devant le lycée Averroès de Lille (Nord), le collège de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) et le collège-lycée d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Habilité à percevoir la taxe d’apprentissage et aidé par « plusieurs milliers » de « contributeurs privés », l’établissement prévoit de signer un contrat d’association avec l’Etat au terme de sa période probatoire de cinq ans, ce qui ferait passer les enseignants dans le budget du rectorat et permettrait ainsi d’être financé directement par le contribuable français, comme l’immense majorité des établissements privés juifs et catholiques.

Ces écoles privées s’inspirant largement de l’exemple des collèges et lycées privés juifs, qui se sont très fortement développés dans les années 80-90 en France, il y a fort à parier que dans un proche avenir d’autres établissements musulmans de ce type voient le jour, avec l’accord et le soutien des élus UMPS et de la République.

source : nationspresse.info

Islamisation de l’Europe: en 1989, on s’en amusait. Aujourd’hui, c’est devenu grave.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:31
Mardi 15 septembre 2009

On dirait le sud… ou la chanson de l’islamisation de l’Europe

Un sketch de 1989 de l’humoriste François Pirette sur l’islamisation de la commune de Schaerbeek en Belgique mais qui est, hélas, plus que jamais d’actualité. Vidéo ci-dessous:

http://www.rebelles.info/article-36110481.html

Mosquée de Lyon: Kabtane coupe les ponts avec Gaci.

Filed under: islam,musulmans — francaisdefrance @ 17:48

Pour eux aussi, les muzz, la « soif du  POUVOIR » est primordiale.

Remarque: en France, ils ont des exemples comme s’il en pleuvait…

16.09.2009

A. Gaci, président régional du culte musulman / Archives

Il y avait un grand absent hier soir à l’hôtel de ville de Lyon : Azzedine Gaci. Pour la première fois, le président du conseil régional du culte musulman n’a pas été invité à participer au dîner de rupture du jeûne du ramadan organisé par la Grande mosquée de Lyon. Cette décision est le fait du recteur de la grande mosquée. « Je ne tiens pas à entamer de polémique avec monsieur Gaci et je ne veux plus avoir affaire avec lui, tonne Kamel Kabtane, contacté hier après-midi. « Je ne l’ai pas invité car sa manière de faire les choses dans son coin me déplaît, il fait tout pour que la Grande mosquée de Lyon se casse la figure » justifie Kabtane. Et de parler de « rupture » avec Azzedine Gaci. Réponse de Gaci, par ailleurs recteur de la mosquée Othmane de Villeurbanne : « J’ai été élu et tout ce que je fais, aussi bien en matière de formation des imams, d’aumônerie, et de lieux de culte, c’est pour l’ensemble des musulmans de Rhône-Alpes, et non pour ma mosquée. Je ne travaille pas pour moi ! Mes opinions gênent : je dis que si l’on veut construire un institut français de civilisation musulmane [le projet de Kabtane-ndlr], cette initiative devrait être portée par l’ensemble de la communauté musulmane. » Les rivalités entre ces deux figures régionales de l’Islam de France étaient notoires ; elles éclatent au grand jour. Mais Azzedine Gaci, « surtout en période de ramadan », affirme « ne pas être dans l’état d’esprit d’une rupture avec Kamel Kabtane ». « Le Prophète nous interdit de rompre toute relation avec un frère au-delà de trois jours » rappelle-t-il à l’adresse de son meilleur ennemi. Ambiance…

Source: http://www.leprogres.fr

Mosquée de Bordeaux: encore des subventions déguisées!

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:42
Mercredi 16 septembre 2009

drapeau français croissant

2006.Les contours d’un projet de grande mosquée à Bordeaux, qui pourra accueillir jusqu’à 2.500 fidèles, prennent forme lentement. La mairie négocie depuis plusieurs semaines avec le Réseau ferré de France (RFF) pour acquérir un terrain de 11.000 m2 situé sur la rive droite de la Garonne. Le préfet d’Aquitaine, Francis Idrac, a été mandaté pour négocier la vente .

L’édifice devra avoir un financement transparent, récolté par souscription, en vertu de la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. La mairie a également posé comme conditions une architecture non ostentatoire et la tenue de prêches en français.

Charafeddine Mouslim, directeur de l’AMG (l’Association des musulmans de Gironde)  pilote le projet. M. Mouslim espère obtenir des financements publics français, voire européens, pour la partie culturelle de la mosquée, qui abritera un amphithéâtre, une salle d’exposition et une cafétéria.


Cet été 2009, la mairie a fait l’acquisition du terrain de RFF pour construire la mosquée. Le bail reste encore à définir.

Sources : AFP / Libération

Racaille: on sort les fusils maintenant ou quoi? Parceque « EUX », ils sont armés…

Filed under: racaille — francaisdefrance @ 17:35

Brèves de la haine ordinaire…

neutrois

16 septembre 2009

Nîmes : un groupe de policiers en civil pris pour cible par une trentaine de jeunes.(symptomatique du climat régnant actuellement à Nîmes) Samedi, tout près de la Préfecture, une bande de trente « jeunes » s’en prend à cinq ados. Témoins de l’agression, sept élèves de l’école de police de Nîmes interviennent : les agresseurs se retournent contre eux. Deux policiers seront blessés et transportés au CHU.  Source

Castres : la police n’entre pas dans le quartier de Laden. Dimanche 6 septembre, une heure du matin : de nombreux véhicules célèbrent la victoire de l’équipe de foot d’Algérie en défilant dans les rues de la ville, tous klaxons hurlant et musique à fond. Alertées par les riverains, deux voitures de police prennent en chasse le cortège jusqu’à l’entrée du quartier de Laden, où elles sont criblées de pierres par une cinquantaine de jeunes au visage masqué. La patrouille préfère alors se retirer, pour éviter d’« envenimer la situation ».  Source

Toulouse : émeute quartier Empalot. Intervenant pour porter assistance à des personnes bloquées dans un ascenseur, pompiers et policiers essuient des jets de pierres de la part d’une trentaine d’émeutiers. Une « montée de fièvre comme il s’en produit souvent », précise La Dépêche. Source

Toulouse :  les jeunes chassent les passants à coups de pétards. Square Charles de Gaulle, il y a deux semaines, une douzaine de jeunes connus pour  «squatter très souvent dans le parc » envoient des pétards « de gros calibre » sous les bancs pour forcer les promeneurs à partir : « Ils prenaient tout le monde pour cible, le parc s’est vidé en quelques minutes ». Une fois sur les lieux, la police municipale procède à des contrôles d’identité mais personne n’est interpellé. Selon La Dépêche, ces explosions de pétards de forte puissance sont récurrentes dans différents quartiers de la ville. Source

Liste bien sûr non exhaustive…


Un élu refuse de rompre le jeûne du Ramadan en mairie de Lyon. Mais pas par conviction; dommage…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:45

15/09/2009

Il est des sujets qui crispent plus que d’autres l’homo politicus français. L’Islam en fait partie. Denis Broliquier, maire divers droite du 2e arrondissement de Lyon, a décidé de ne pas participer au repas de rupture du jeûne du Ramadan, qui doit avoir lieu cette année dans les salons de l’Hôtel de Ville de Lyon. Histoire de marquer son refus, Denis Broliquier a annoncé son absence par un communiqué de presse, où il dénonce une « confusion entre politique et religieux« …

« L’Hôtel de ville est le symbole même de la laïcité et le maire doit en être le garant. Il y a là confusion entre politique et religieux. C’est la raison pour laquelle, je regrette vivement de ne pas pouvoir participer, comme les années précédentes, à ce temps de partage et de fraternité« , explique Denis Broliquier. Qui précise : « En vertu de la laïcité inscrite dans notre constitution, les pratiques religieuses quelles qu’elles soient n’ont pas leur place à l’Hôtel de Ville. Or, le repas de rupture du jeûne constitue un temps fort d’un des cinq piliers de l’Islam : le Ramadan. Comment pourrait-on le dissocier d’une pratique religieuse. »

Le communiqué de Denis Broliquier ne précise pas s’il entend aussi saborder le traditionnel arbre de Noël de sa mairie. En revanche, il recuse l’idée que ce subit boycott (la rupture du jeûne était prévue de longue date à l’Hôtel de Ville) puisse avoir un quelconque lien avec la verte empoignade verbale qui l’a opposé la veille en plein conseil municipal au maire de Lyon. Non pas sur la laïcité mais… sur une histoire de stationnant payant/pas payant.

Les années précédentes, Denis Broliquier, comme la plupart des élus lyonnais, participait à ce repas qui se déroulait traditionnellement dans les salons de la Grande Mosquée de Lyon. Cette année, le maire de Lyon, Gérard Collomb, invité la communauté musulmane à venir partager cette fête dans les salons de sa mairie. Quelques 300 invités sont attendus. Il reste une place.

Non merci, je suis pris ailleurs…

FDF

Source: http://tinyurl.com/mbosbf

Racisme anti-blancs: être enseignant est « un enfer sur terre ».

Filed under: racaille — francaisdefrance @ 13:11
15/09/09

Une ex-prof de français brise la loi du silence dans un ouvrage « Madame, vous êtes une prof de merde ».

Elle a choisi de témoigner sous pseudo. Charlotte Charpot (anagramme de Marcel Pochard, ce conseiller d’Etat qui a provoqué une levée de boucliers du corps enseignant avec notamment son idée de remasteriser les diplômes), a enseigné le français dans le secondaire pendant sept ans, en France et en Belgique. Par vocation, elle a choisi de travailler dans des zones difficiles. Mais « le plus beau métier du monde » s’est vite transformé en « enfer sur terre ». Elle en témoigne dans un livre publié en Belgique, « Madame, vous êtes une prof de merde », best-seller de l’été et de la rentrée là-bas.

Dès la première heure de cours à Bruxelles, elle voit débarquer un « troupeau déchaîné ». La deuxième heure lui coûte un verre de lunettes, brisé par l’envoi d’une pièce de monnaie. A la troisième, elle se fait traiter de « pute ». Une violence immédiate et crescendo. En l’espace d’un mois, « j’ai commencé à me couvrir de pustules », écrit-elle, et rapidement, elle n’est plus qu’en « état de résistance et de survie ».

Tentée de s’ouvrir de ses difficultés à ses collègues, elle est vite remise dans le rang. La direction lui intime le silence pour ne pas nuire à la réputation de l’établissement. La culpabilisation suit de près : « la classe n’est pas violente. C’est toi qui fait mal ton travail. » La médecine du travail lui conseille, de son côté, de faire un enfant pour bénéficier d’un congé et travailler à mi-temps. Et son cas est loin d’être particulier, assure-t-elle.

Regardez un extrait de l’interview de Charlotte Charpot par Marc-Olivier Fogiel :

Charlotte Charpot a décidé de rompre l’omerta pour mettre en exergue certaines vérités : en premier lieu, la difficulté de valoriser un métier face à des élèves qui vous opposent le fait, qu' »en trafiquant un peu, il gagne deux fois plus que vous en deux jours seulement »; l’horreur de certains établissements qualifiés de « véritables coupe-gorges »; le racisme omniprésent, anti-blanc, anti noir, anti-asiatique…

Reconvertie dans la finance et les assurances, Charlotte Charpot se dit aujourd’hui « plus heureuse » mais elle reste en disponibilité de l’Education nationale. De solution miracle, elle n’en propose pas mais affirme : « il faut partir sur des pistes qui, plus qu’économiques, doivent être pédagogiques. Sinon, on va dans le mur ».

Madame, vous êtes une prof de merde de Charlotte Charpot (Editions de l’Arbre)

Regardez l’intégralité de l’interview.

Ramadan: diner de gala pour les musulmans à la mairie de Lyon.

Filed under: dhimmitude,islam,musulmans,ramadan — francaisdefrance @ 09:05

Ramadan : un dîner au bord de la rupture à la mairie de Lyon. Ca tombe bien, c’était pour la « rupture » du jeûne…

16.09.2009

Consternant! C’est le recteur de la mosquée en personne qui organise la « grande bouffe » dans les locaux de la mairie! Il s’y voit déjà, à la mairie.  Deux solutions: ou bien G. Collomb laissera sa place à un muzz aux prochaines municipales ou bien il va se convertir à l’islam…

FDF

Kamel Kabtane (au centre), entouré de Nora Berra, de l'ambassadeur du Qatar et de Gérard Collomb / Gisèle Lombard

Un repas pour « célébrer la concorde et la solidarité qui règnent dans la ville de Lyon » : lorsque Kamel Kabtane a porté avec ces mots un toast à ses 300 invités, redoutait-il un clash ? Probablement. Hier soir, le recteur de la grande mosquée avait organisé exceptionnellement le dîner de rupture du jeûne du ramadan dans les salons d’honneur de la mairie. Un rendez-vous festif qui a été le théâtre d’un bras de fer (presque) silencieux entre le maire (PS), Gérard Collomb, et la secrétaire d’Etat (UMP) aux Aînés, Nora Berra. Le protocole ne prévoyait pas de discours officiel mais de brèves allocutions, à table. Ce qui a été le cas, d’abord, de Gérard Collomb – qui a renouvelé son soutien au projet d’institut français de civilisation musulmane défendu par Kabtane – puis de l’ambassadeur du Qatar en France, Mohamed Al Kuwari. Lequel a quitté les lieux dans la foulée, comme prévu. Gérard Collomb, qui l’a accompagné vers les escaliers, s’est attardé avant de regagner son siège alors qu’étaient servis les plats suivants. C’est alors que Nora Berra, qui n’avait pu s’exprimer en présence de l’ambassadeur, a bondi sur la scène où se produisait l’orchestre lyonnais Fergani, pour s’emparer d’un micro et tenir un discours d’un quart d’heure sur l’Islam de France et la laïcité. Pendant ce temps, à sa table, Gérard Collomb machouillait avec insistance, la mine consternée. Ultime pied-de-nez une fois redescendue de l’estrade, Nora Berra a entamé la tournée d’autres tables disposées dans les salons d’honneur. « Concorde et solidarité », recommandait Kamel Kabtane…

Quel cinéma…

D’après: http://tinyurl.com/odjfeq