Francaisdefrance's Blog

02/09/2009

Ça y est! Sarkozy va avoir la peau des juges d’instruction et de ce fait, régner en maître sur la Justice Française…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 18:03

300

La commission Léger a remis le rapport que notre Juge suprême attendait et lui avait dicté avec pour mission de flinguer le juge d’instruction. En réalité il y a deux genre de commissions pour Sarkozy :

– celles qui obéissent à ses ordres et dont il se sert pour valider ses choix (la commission Léger en fait partie)
– celles qui n’obéissent pas à ses ordres et qui soit s’arrêtent en cours soit ne sont pas suivies (commission Copé)

Tout juste commençait-il que le président de la République lançait un véritable coup de tonnerre, en janvier, devant la Cour de cassation, en annonçant sa volonté de supprimer la fonction de juge d’instruction. Deux membres du comité Léger (une magistrate et un journaliste) avaient aussitôt démissionné, estimant que l’impartialité des travaux en cours n’était plus garantie. Il y eut ensuite l’arrivée de Michèle Alliot-Marie à la Justice, puis la décision de Nicolas Sarkozy qu’on lui remette le fameux rapport en mains propres. Signe que le Président entend bien être le grand architecte du chantier à venir. Voilà pour vous mettre en bouche (JDD). En effet le comité Léger avait pour objectif de traiter de la rénovation de la justice mais avant même qu’il n’en tire quelques conclusions qui soient – et alors que la suppression du juge d’instruction n’était pas à l’ordre du jour – notre kaiser Sarkoko veille au grain et décide à l’avance les conclusions que devra adopter ce comité (ce qu’il s’est empressé de faire). Ce comité qui se voulait indépendant a donc justement vu la démission de plusieurs de ses membres car l’impartialité des travaux n’étaient plus garantie.
Mais où donc se croyaient-ils ces membres égarés ? En Sarkozye on n’aime que la transparence (ce qu’ailleurs on appelle l’arrogance) et le fait du prince que dans ce monde étrange on appelle le volontarisme. Alors l’impartialité vous savez où vous pouvez vous la mettre.
Peu importe l’habillage et tout le blabla des propositions ce qui compte c’est la suppression du juge d’instruction qui plaît tant à notre Unique.
Dans le cadre de cette réflexion de la procédure pénale ce n’est pas tant la suppression du juge d’instruction qui est le pire. A la suite d’Outreau il y avait eu une réflexion, et dès 2010 devait commencer une instruction collégiale à 3 magistrats. Tout cela est balayé d’un revers de la main. Tout ce tintouin, toutes ces heures, toutes ces réflexions ne sont que chiffons de papier. Ce qui, donc, déjà est assez scandaleux c’est ce fait du prince : un homme dans son coin, contre nombre de réflexions, se prend pour la suppression du juge d’instruction afin – car c’est là l’objectif final – de mettre l’instruction sous la coupe du politique. Le procureur sera sous le harnais du garde des sceaux. On imagine l’outil que cela représente pour les politiques. Une bonne hache teutonique à deux lames :
– la première pour couper les ailes d’un ennemi en lançant la bonne enquête au bon moment (tiens n’y aurait-il pas pour bientôt un certain procès Clearstream ?)
– la seconde lame est, elle, inoffensive c’est à dire qu’on la montre au peuple bien brillante et affûtée, mais avec laquelle on ne frappe jamais. On bloque les enquête qui pourraient nuire à ses amis.
Il y a aussi un petit détail, juste un tout petit, qui va amplifier de façon extraordinairement dangereuse, le pouvoir de ce procureur supérieur (Le NouvelObs) : Le procureur de la République est plus que tout puissant. Il aura du pouvoir dans tous les sens. C’est lui qui mène l’enquête, qui accuse, et qui aura encore plus de pouvoirs devant le tribunal – car un projet, peu évoqué, vise aussi à supprimer aux présidents de tribunaux leur droit d’interrogatoire. Ce qui les cantonnerait au rôle d’arbitre
La véritable réforme qu’attend la Nation (tiens je parle comme Jean-Marie comme au bain, raison pour laquelle j’ai mis une majuscule à nation) est de rendre parfaitement indépendante la justice. Cette justice ne devrait plus jamais dépendre de l’exécutif, or c’est bien exactement au contraire que notre ami Léger aux ordres du Juge suprême nous invite. Aura-t-il lui aussi sa légion d’honneur comme Desmarais, Frère, Giacometti etc. ?
Ajoutez à cette viande faisandée la dépénalisation des affaires qui se concocte quelque part entre le Fouquet’s, la Lanterne et Cap Nègre, vous aurez une idée exacte de ce que nous réserve la justice en France alors qu’on fait les gros yeux aux fraudeurs et aux banquiers et que le G20 qui arrive sera la mort définitive et irréversible du mal financier qui a rôdé comme un loup galeux dans nos bergeries immaculées. Foi de Sarko. Croix de bois croix de fer si je mens je vais en enfer (y rejoindre une multitude de mes amis qui y servent de combustible aux feux de Belzébuth).

source : agoravox.fr

Laissez un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :