Francaisdefrance's Blog

31/08/2009

La vidéo que la mairie de Nice ne veut pas que vous voyez…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 22:37

France

VIDEO:
La vidéo que la mairie de Nice ne veut pas que vous voyez(durée 8:04)

« Le problème c’est que vous venez ici et ne voulez pas serrer la main… »

Filed under: islam,musulmans,Uncategorized — francaisdefrance @ 21:53

Dans son numéro du 19 août dernier, Minute, sous le titre : «Malmö, joli port de pêche… Bienvenue en Seine-Saint-Denis », consacrait un article assez effrayant sur la situation en Suède où les autorités essaient de gérer – sans y parvenir – une immigration désormais tentaculaire et agressive.

Il faut dire que les autorités suédoises (qui sont beaucoup plus naves que scandi…) ont leur part de responsabilités. Ainsi, la SVT, la télévision publique suédoise, n’a-t-elle rien trouvé de mieux que de lancer une émission intitulée Halal TV… Une émission présentée par trois femmes voilées. L’une d’elle, interviewant le chroniqueur suédois Carl Hamilton, a refusé de lui serrer la main. Au motif qu’une musulmane, même en Suède, ne serre pas la main d’un homme. Ce qui a eu le don d’irriter – litote… – Carl Hamilton :

— Nous, les Suédois, nous serrons la main. Ce n’est pas nous qui sommes le problème. Le problème, c’est que vous venez ici et ne voulez pas serrer la main, alors c’est vous le problème.

C’est là, résumée en peu de mots, toute la problématique. Ce sont des gens qui sont accueillis et qui, non contents de se conduire chez nous comme  chez eux, prétendent s’y conduire comme en pays conquis. Dans la civilisation occidentale, on se serre la main. Y compris entre hommes et femmes… Et l’on ne dissimule pas son visage sous des draps belphégoriens qui sont une véritable agression. Et un message terrible : « Je ne veux pas vous voir, je ne veux pas que vous me voyez. Pas question de m’intégrer. A vous de vous accommoder de nos mœurs. En attendant qu’on soit assez fort – parce que vous êtes assez bêtes – pour vous les imposer. »

Carl Hamilton a raison : ce n’est pas nous, le problème. Le problème, c’est eux . Question immigration, la France,  pour ne prendre que cet exemple, a connu des arrivées de populations diverses. Des Polonais, des Italiens, des Espagnols, des Portugais. Oh, quand ils sont arrivés, il n’est pas dit qu’il n’y ait pas eu quelques frictions avec ceux que le populo appelait, sans qu’on crie nécessairement au scandale, les Polacs, les Ritals, les Espingouins, les Portos. Comme les Français sont surnommés, par les Anglo-Saxons, les « mangeurs de grenouilles ».

Mais la grande différence, c’est que ces immigrants, tous de tradition chrétienne, s’intégraient vite fait bien fait. Parce qu’ils se retrouvaient, avec la population du pays d’accueil, autour de Noël, de Pâques, de la Toussaint, de l’Ascension et de l’Assomption. Parce que leurs femmes ne refusaient pas de serrer la main (et de tailler la bavette) aux hommes qu’elles côtoyaient. Parce que leurs femmes ne s’envelissaient pas dans des linges mortuaires. Parce que très vite Lech, Luigi, Carlos et Manuel s’intégraient et devenaient des Français à part entière.

Le problème, c’est que ces populations allogènes, de religion, de mœurs, d’us et coutumes parfois antinomiques aux nôtres, se croient tout permis. Et qu’on les laisse faire

Il faut que ça cesse!

source : Présent


Préparation psychologique de l’opinion européenne à la prochaine guerre…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:50
Support the war on terror !

Le peuple iranien “mérite mieux que les dirigeants actuels” à Téhéran, a déclaré à Berlin le président français Nicolas Sarkozy au cours d’une conférence de presse avec la chancelière allemande Angela Merkel. Interrogé sur la situation politique en Iran à l’issue de l’élection présidentielle du 12 juin qui a vu la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad, M. Sarkozy a salué le courage de “grands dignitaires du régime” qui ont dénoncé “les viols et les tortures imposés à des opposants”.Et il a estimé que les dirigeants occidentaux ne pouvaient en dire moins pour dénoncer ces pratiques que ces dignitaires iraniens. “Comment pourrions nous fermer les yeux sur une réalité qui est dénoncée, et avec quel courage, par des dignitaires du régime”, a-t-il dit.

M. Sarkozy et Mme Merkel ont par ailleurs réaffirmé leur intention d’appeler en septembre à de nouvelles sanctions contre l’Iran comme l’a exigé le Premier Ministre israélien Benyamin Netahnyaou lors de sa tournée européenne.

source : altermedia.info

Islamophobe, oui ou non ?

Filed under: islam,musulmans — francaisdefrance @ 21:44

279

Islamophobie : ce mot a été inventé il y a quelques années par les islamistes afin de contrer  – sur le plan de la  » victimisation  » –  toutes questions gênante que tout à chacun viendrait à se poser sur l’islam.

Voici un petit test sur le modèle d’un  » quizz  » visant à découvrir quel est notre position intime. Attention il vous faut comptabiliser vos réponses.

Êtes vous pour une égalité entre hommes et femmes ?

Êtes vous opposé à la lapidation des femmes adultères ?

Êtes vous pour l’école obligatoire pour les filles partout dans le monde ?

Êtes vous opposé à l’esclavage et à la prostitution enfantine ?

Êtes vous pour une liberté totale de l’expression et de la presse ?

Êtes vous pour la liberté de chacun de choisir sa religion ?

Êtes vous contre les gouvernements et mosquées qui soutiennent les publications antisémites ?

Êtes vous opposé au port de la burqa dans les lieux publics, écoles … ?

Êtes vous opposé à la ségrégation sexuelle ?

Êtes vous contre la peine de mort pour les personnes (musulmanes ou non) qui se convertissent à une autre religion ?

Êtes vous opposé aux “crime d’honneur” ?

Êtes vous opposé aux mutilations génitales ?

Êtes vous opposé aux relations sexuelles forcées ?

Êtes vous opposé à la discrimination des homosexuels ?

Êtes vous pour le droit à la critique des religions ?

Êtes vous opposé à la polygamie ?

Êtes vous opposé aux mariages des enfants ou aux mariages forcés ?

Êtes vous opposé à l’ordre coranique de tuer les apostats et non musulmans ?

Êtes vous opposé à des tribunaux de la charia en plus des tribunaux légaux ?

Êtes vous opposé au coran qui affirme la supériorité des musulmans sur les autres religions ?

Résultats :

-Si vous avez répondu par OUI  à l’une des questions, alors vous pouvez certainement être taxé d’islamophobie.

-Si vous avez répondu NON à toutes,  vous pouvez l’être aussi !

Source : Bivouac-ID


« Tintin au Congo » bientôt interdit en France ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:24
On ne dit plus un stylo noir, il faut dire un crayon de couleur…

Bienvenue à  Mbutu, un Congolais de 41 ans résidant depuis 20 ans en Belgique, a officiellement déposé une plainte en 2007 à Bruxelles contre la société Moulinsart qui exploite les droits de l’oeuvre d’Hergé.

Motif : considérant comme raciste le contenu de cette aventure du plus célèbre des reporters, il comptait faire retirer l’album de la vente. Il se basait sur l’avis de la « Commission britannique pour l’égalité raciale », qui avait jugé que la vente de cet album « dépassait l’entendement« , estimant que  »ce livre contient des images et des dialogues porteurs de préjugés racistes abominables, où les ‘indigènes sauvages’ ressemblent à des singes et parlent comme des imbéciles« .

Devant le peu d’empressement de la justice belge à instruire le procès, M. Mbutu compte désormais attaquer la société Moulinsart en France. Ses avocats, Jean-Claude Ndjakanyi** et Gilbert Collard,  prévoient de lancer en parallèle une action judiciaire à Paris.

Dans une bibliothèque de Brooklyn, à New York, la bande-dessinée en question a été récemment retirée de la consultation libre. Seuls les chercheurs et les lecteurs « avisés » peuvent y avoir accès. (source 1, 2) (via Artichaud)


(Piqué sur l’excellent blog de F.Desouche)

« 81% DES EUROPEENS PENSENT QUE L’IMMIGRATION N’EST PAS BONNE POUR LEUR PAYS ».

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 15:26

Et comme ils ont raison… Mais, les gouvernements font la sourde oreille. Un jour.. Non, non, il sera trop tard…

30 août 2009

MAIS ON NE LEUR A PAS DEMANDE LEUR AVIS.

cad.jpg“Réflexions sur l’immigration en Europe

L’Europe est pour la première fois de son histoire un continent de migrants. 40 millions sont nés dans un autre pays. Plus de 10 % du total.

Comme le titre de son livre l’indique, Caldwell pense qu’une révolution est en train de balayer l’Europe. Dans un des passages les plus mémorables du livre, il se demande “si on peut avoir la même Europe avec un peuple différent”, pour Caldwell “la réponse est non”. Incidemment, au Québec, l’immigration et l’euphémisme de diversité croissante ont servi de prétexte pour modifier la charte des droits de la personne et imposer le cours d’éthique et de culture religieuse.

Caldwell rappelle qu’en 1950, il n’y avait pratiquement pas de musulmans en Europe à l’exception des Balkans. En l’an 2000, il y en avait entre 15 et 17 millions : 5 millions en France, 4 millions en Allemagne et 2 millions en Grande-Bretagne. Comme les immigrants aux États-Unis, ils sont jeunes, citadins, prolifiques et surreprésentés dans les prisons. 40% des enfants de Paris ont des parents immigrants, à Londres un huitième des habitants sont musulmans.  50% des prisonniers français sont musulmans. À Turin, les immigrants représentent 10% de la population mais seulement 0,2% des décès et 25% des naissances. Les musulmans qui arrivent en Europe font en moyenne plus d’enfants que ceux qui restent au pays, le même phénomène s’observe chez les Mexicains ayant émigrés aux États-Unis.

L’effet de taille compte énormément, écrit Christopher Caldwell, éditorialiste au Financial Times. On dénombre 15 à 17 millions de musulmans en Europe. C’est unique dans l’histoire. Et cette immigration constitue le plus grand problème que rencontre l’Europe. Il est frappant de constater le manque de confiance de la démocratie, sa plus importante valeur morale, à le traiter, écrit-il.

Si l’Europe accueille davantage d’immigrants que ses citoyens ne le souhaitent, c’est une bonne indication que la démocratie fonctionne mal. Dans ce contexte de “confrontation avec l’islam”, il dépeint des Européens de souche qui “se sentent exclus chez eux, victimes d’une OPA culturelle” et propose ses propres pistes.

L’islam a brisé bien des habitudes, structures et institutions de l’État. L’immigration, à travers sa main-d’œuvre bon marché, peut être bénéfique à l’économie privée. Pour l’État, c’est différent. Les prestations aux immigrés et à leurs familles dépassent leurs contributions. En Allemagne, les indigènes de 20 à 65 ans paient davantage de contributions qu’ils ne font appel aux prestations sociales. Les Turcs d’Allemagne ne le font qu’entre 28 et 57 ans. La tendance n’est pas encourageante. Entre 1971 et 2000, le nombre de résidents étrangers en Allemagne a explosé de 3 à 7,5 millions, mais le nombre d’étrangers actifs s’est maintenu à 2 millions !

“La Grande-Bretagne reçoit un demi-million de nouveaux immigrés extra-communautaires tous les ans” et déjà environ 80 “tribunaux islamiques” autorisés à résoudre des controverses par la charia, y sont à l’œuvre.

En Norvège, on a assisté à un cas d’intégration à rebours : toutes les élèves d’une école ont mis le voile, convaincues d’être plus mignonnes ainsi.

On soutient que les immigrés “sont une ressource” parce qu’ils font les travaux que les européens ne veulent plus faire. Au contraire, “avec leurs bas salaires, ils maintiennent souvent temporairement en vie des postes de travail de toute façon destinés à disparaître (…) à cause du progrès technologique et de la disponibilité de produits à coûts mineurs provenant de Chine”.

De plus en plus, lorsque les immigrés se naturalisent, ils ne veulent plus faire certains travaux.

On dit aussi que ce sont les immigrés qui vont “payer nos retraites”. Mais “en général, ils font des travaux peu rémunérés, leurs contributions sont donc relativement basses”. Ajoutons que “eux aussi vieillissent et deviennent retraités. En outre, très vite, ils ont des problèmes de santé que les assurances sociales doivent prendre en charge”. Sans compter que “en Allemagne et en France 70% des immigrés extra-communautaires ne travaillent pas – soit parce qu’ils sont trop jeunes, soit parce qu’ils sont au chômage donc ils ne payent pas de cotisations, alors qu’ils constituent un coût pour le système de protection sociale”.

En somme, rien ne permet de conclure “qu’il soit moins coûteux pour l’Europe d’accueillir des millions d’immigrés extra-communautaires plutôt que de destiner les mêmes ressources à les aider dans leurs pays d’origine”.

Cela vaut aussi pour les diplômés originaires du Tiers-monde : “en faisant ainsi, on soustrait aux pays d’origine justement ces élites qui leur seraient indispensables pour sortir du sous-développement”.

En outre, l’Europe [et le Québec] “est tellement plongée dans le relativisme qu’elle n’a vraiment pas les idées claires sur la culture qu’elle veut défendre et proposer aux immigrés. Il semble que les réactions se produisent dans un seul domaine, qui comprend le féminisme et les droits des homosexuels”.

Ainsi, nous le rappelle Caldwell, les Pays-Bas ont décidé “de proposer aux nouveaux immigrés les ‘valeurs hollandaises’ résumée dans une vidéo qu’ils doivent obligatoirement voir. On y voit, entre autre, deux homosexuels qui échangent des effusions en public et une baigneuse ‘topless’. Il n’est pas certain que la majorité des Néerlandais se reconnaissent dans ces valeurs. Pour contre, il est très certain que la vidéo confirmera les immigrés musulmans dans leur sentiment de supériorité par rapport à l’Occident décadent. Dans d’autres Pays les cours sur la citoyenneté proposés aux immigrés exaltent le droit à l’avortement”.

L’immigration et l’État social se marient mal. “Une fois que les immigrés comprennent le système d’État social, ils peuvent changer les objectifs des assurances sociales. Au lieu de dépenser les prestations sociales, par exemple en nourriture, l’argent peut financer l’islam. Les deux tiers des imans en France sont à la sécurité sociale”, explique Caldwell.

Certes la gestion cohérente des flux de population n’est pas aisée avec une économie globale complexe et les conséquences culturelles qui en résultent. Il ne s’agit pas seulement d’importer des facteurs de production, mais aussi le changement social. Car avec l’immigration de masse, la diversité, la tolérance, le sécularisme sont mis à rude épreuve.

Ces 20 dernières années mettent en lumière l’absence d’assimilation. Caldwell observe même une détérioration avec les nouvelles générations. Des zones de non-droit émergent dans les banlieues. Nicolas Sarkozy est le seul chef d’État à condamner les responsables d’émeutes dans les banlieues et non pas le manque de générosité à leur égard. Ce n’est pas à des délinquants de déterminer l’agenda politique. Caldwell approuve avec force. Mais est-il trop tard ? Les lois sur la tolérance ont commencé à profiter aux intolérants, dit-il.

Caldwell s’en tient aux faits : 19% des Européens pensent que l’immigration est bonne pour leur pays. Les autres ne sont pas devenus moins généreux envers les immigrés. “Simplement, ils paient la facture”. Beaucoup d’Européens sont à la recherche d’une vie meilleure, comme les immigrés. Mais, contrairement à ces derniers, “ils n’ont pas voulu le changement”, explique l’auteur. Ils sont pourtant expulsés de la culture de leurs parents. Certaines de leurs traditions sont parfois rejetées sous prétexte que les immigrés musulmans pourraient se sentir exclus. La réciprocité des pays musulmans à l’égard de religion chrétienne n’est pourtant de loin pas garantie.

Pour l’auteur, l’histoire de l’Europe est, depuis la Seconde Guerre mondiale, une histoire d’émancipation à l’égard des États-Unis. La création de l’Union européenne s’inscrit dans ce contexte. La solution à l’immigration de masse risque toutefois d’obliger l’Europe à suivre l’exemple américain. Les États-Unis sont, en théorie, libres, ouverts et occidentaux. En pratique, “l’Amérique exerce des pressions dignes de Procuste sur les immigrés pour qu’ils se conforment à leur système. Ce sont ces pressions et non son ouverture qui font des Etats-Unis un peuple”. “Si elle l’empêche de parler l’anglais ou d’être à l’heure au travail, il aura faim. Il rentrera dans son pays et personne ne le regrettera”. Le modèle américain ne peut toutefois être transposé intégralement. Il résulte de conditions historiques particulières et d’une réforme du système pénal, sous Nixon, destiné à lutter plus férocement contre la drogue. De plus, l’Amérique compte seulement 2 millions de musulmans. L’immigré peut maintenir sa culture ancestrale, mais

“Le problème de base avec l’islam et avec l’immigration tient au fait que les communautés les plus fortes en Europe ne sont pas des communautés européennes”, selon Caldwell. Ce problème existe malgré le multiculturalisme des Pays-Bas et la laïcité de la France. L’islam est une religion magnifique, mais ce n’est pas la religion de l’Europe et ce n’est en aucune manière la culture européenne. Il est certain que l’Europe sortira changée de la confrontation.”

Source: Theatrum Belli http://www.theatrum-belli.com/archive/2009/08/30/02b50016d00f38810ee6c171a4bdfe52.html#more

Source:
« 81% DES EUROPEENS PENSENT QUE L’IMMIGRATION N’EST PAS BONNE POUR LEUR PAYS ».

Hortefeux veut ouvrir le dialogue entre jeunes et policiers… Quel dialogue?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:05
Tags: , ,

Le seul dialogue qui résoudrait le problème, c’est l’Armée ! Pas de chance, elle n’existe plus en France. Nos soldats tombent ailleurs pour des causes qui ne nous concernent pas… Et nos autorités ont déjà perdu le combat contre la racaille… Depuis longtemps.

134

Par LEXPRESS.fr avec AFP 31/08/2009

Le ministre de l’Intérieur organise ce lundi une table ronde pour normaliser les relations entre les jeunes et la police.

Une « table ronde » sur les relations entre les jeunes et la police, annoncée par Brice Hortefeux après la mort récente à Bagnolet (Seine-Saint-Denis) d’un jeune motocycliste qui fuyait un contrôle de police, se tiendra lundi au ministère de l’Intérieur.

Yakou Sanogo, 18 ans, s’était tué le 19 août dernier après avoir percuté une barrière de béton alors qu’il fuyait un contrôle de police, et sa mort avait provoqué de violents incidents dans la ville, où des jeunes gens accusaient les policiers d’avoir heurté leur camarade.

Depuis, l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) chargé de l’enquête d’accidentologie a rendu ses conclusions selon lesquelles il n’y avait eu aucun contact entre la moto de la victime et les voitures de police.

Brice Hortefeux une cérémonie de sortie de promotion des cadets de la République, le 21 août 2009 à Châtel-guyonAFP/Archives

Brice Hortefeux une cérémonie de sortie de promotion des cadets de la République, le 21 août 2009 à Châtel-guyon.

Lundi après-midi, les responsables de 17 associations nationales ou de quartiers travaillant dans les milieux jeunes et/ou de banlieue, rencontreront Brice Hortefeux, Xavier Darcos, ministre de tutelle de la Ville et sa secrétaire d’Etat Fadela Amara en charge de ce secteur, ainsi que Martin Hirsch, haut commissaire à la jeunesse.

Les directeurs généraux de la police, Frédéric Péchenard, de la gendarmerie, le général Roland Gilles, le préfet de police Michel Gaudin, les directeurs centraux de la Sécurité publique Jacques Fournier et des CRS Philippe Laureau et Alain Gardère, directeur de la police urbaine de proximité de la PP, seront présents.

« Cette initiative vise à établir les bases d’un dialogue serein et permanent entre le monde associatif de ces quartiers, ses habitants et la police », avait souligné Hortefeux, lorsqu’il en avait annoncé la tenue.

Le ministre de l’Intérieur y était revenu le 21 août en présidant le baptême de promotions de Cadets de la République et d’adjoints de sécurité (ADS) dans une école de police du Puy-de-Dôme. « Non, les policiers ne sont pas naturellement provocateurs, non les jeunes ne sont pas naturellement violents », avait-il affirmé, ajoutant que « la relation police-jeunesse, ce n’est pas cela ».

Aussi, « nous devons mettre fin aux caricatures, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé cette réunion », avait-il expliqué. Selon l’Intérieur, cette rencontre illustre ce que doit être, pour Brice Hortefeux, sa politique de sécurité: « marcher sur deux jambes, dialogue et fermeté ».

Trois polices à Lognes: la nationale, la municipale et la religieuse (la charia, donc).

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 12:50
30 août 2009

France-Lognes-AFML

Interrogé par le Parisien, M. Michel RICART, PS, maire de Lognes, président du SAN (Syndicat d’Agglomération Nouvelle) de Marne la Vallée reconnait « on avait un problème à résoudre avec quelques éléments de l’AFML qui faisait la prière à l’extérieur ». Une fois de plus la manœuvre de passage en force a bien marché.

La mairie a fait construire, aux frais des contribuables, un bâtiment de 90 000 € sur un terrain municipal et le loue pour la modique somme de 250€/mois à une l’AFML, association fraternelle multiculturelle de Lognes. Le prix demandé par la mairie est largement avantageux par rapport au marché locatif commercial, pour un local de 71 m2 à Roissy en Brie, ville voisine, le cout est d’environ 1355 €…
Pour se dédouaner de toute responsabilité, le dit maire précise que cette décision a été prise en conseil municipal le 9 février 2009 à l’unanimité moins une voix et donc pour lui « tout est en règle ». Un peu plus loin dans l’article, M. Michel RICART nous rappelle que dans le passé la mairie a vendu un terrain pour faire un lieu de prières bouddhiste, qu’une communauté juive a acquis un terrain pour y construire une synagogue et qu’enfin la municipalité est propriétaire de l’église.
L’AFML, association bénéficiaire des largesses du maire, n’est pas répertoriée comme association culturelle sur le site de la mairie. Les diverses activités, selon le responsable sont « soutien scolaire, cours d’arabe, local de prière et prévention de la délinquance ». Donc à Lognes, ville dans laquelle il existe des quartiers dits sensibles, désormais il y aura trois polices : la nationale, la municipale et la religieuse.

Lire l’intégrale de l’article de Marie-José Letailleur

Un livre pour ceux qui croient encore à la « religion » d’amour, de paix et de tolérance…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 11:43
Tags: , ,
309
Une mine d’or :

l’excellentissime livre « Le vrai visage de l’islam » de M. Alcader.
On peut le lire sur http://books.google.fr/books?id=pzp_F-0pjMIC en cliquant sur
« Aperçu du livre »
Bonne lecture et je pense qu’après, beaucoup vont réfléchir…
islam dominate world


FDF
Merci à CC pour l’info

Histoire et désinformation: les non-dits du PCF au Mufti de Jérusalem.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 10:07
Dimanche 30 août 2009

Dans mes notes précédentes et lors de débats sur d’autres sites, je soulignais la présence de divisions de WaffenSS musulmane au côté de l’Allemagne nazi. Souvent la réponse quand il y en avait été l’incrédulité. Il est remarquable qu’en France, il est désormais devenu impossible d’avoir une lecture de l’histoire de la dernière guerre sans heurter des intérêts partisans.
Par exemple, rappeler que le Parti communiste français ne fût pas le parti de la résistance en 1939 et jusqu’à 1941 vous assure automatiquement des réponses haineuses. Pourtant, c’est un fait historique, le Parti Communiste Français a collaboré avec l’occupant allemand. Jacques Duclos grand résistant a même demandé la réapparition du Journal l’HUMANITE à la Kommandantur. Il fallu attendre l’opération Barberousse allemande contre le grand frère soviétique pour que le PCF entre dans en résistance et de la pire manière : en assassinant un soldat allemand dans le dos. En réponse, les allemands firent fusiller des otages. On sait maintenant que c’était en fait le but recherché. Frapper les esprits, choquer les français, faire du PCF le parti de la résistance!

Idem pour une page de l’histoire assez méconnu des français. La part que prit le Mufti de Jérusalem dans les levés de troupe de WaffenSS exclusivement musulmane. En Allemagne le débat a lieu contrairement en France ou nous sommes bien incapables d’avoir un quelconque débat sur des sujets qui fâchent.

Par exemple à Berlin:

La décision du Centre Multiculturel (Werksatt der Kulturen), financé par des fonds publics, d’enlever les panneaux éducatifs consacrés à Haj Mohamed Amin Al Husseini, le mufti de Jérusalem qui fut l’allié d’Adolf Hitler, d’une exposition planifiée, a déclenché l’indignation chez un maire de district, le conservateur de l’exposition et la communauté juive de Berlin.

Le conservateur, Karl Rössler à déclaré au Jérusalem Post qu’il était scandaleux que Philippa Ebéné, la directrice du Centre Culturel, ait cherché à censurer l’exposition.

« Il est évident que l’on doit clairement nommer les choses : Amin Al Husseini était un fonctionnaire SS qui a participé à l’holocauste » a déclaré Karl Rössler.

L’exposition a pour thème «le tiers monde durant la seconde guerre mondiale » et trois panneaux sur les 96 exposés sont consacrés à la collaboration du mufti avec les nazis.

Le mufti de Jérusalem a délivré un discours aux imams de la division SS bosniaque en 1944 et était un supporter islamique clé de la destruction de la communauté juive européenne par l’Allemagne nazie.

Comme vous allez pouvoir le constater en regardant la vidéo, cette part de l’histoire de la deuxième guerre mondiale ne fait jamais l’objet de débat ni même d’une information que ce soit dans les écoles, les lycées ou même sous formes d’émissions de télévision.

Chut, on pourrait choquer les minorités, comme autrefois, on choquait le parti communiste lorsqu’on lui rappelait ses prises de positions. Mais la question est, comment bâtir un avenir sur des mensonges ou sur des non-dits.

Gérard Brazon

Par Gérard Brazon