Francaisdefrance's Blog

30/08/2009

Les vacances de M Hulot sont finies…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:26
rentrée
29 août 2009

On appelle ça une rentrée quand vient la fin du mois d’août. Sauf que personne, à vrai dire, n’est sorti. Les socialistes se réunissent à Espoir City dans l’attente de lendemains qui chantent et, en face, chez les libéraux, c’est le chef qui est rentré et le troupeau a regagné la bergerie.

Illico, le chef a mis en place une commission pour réfléchir sur le grand emprunt à venir et qui est conduite par l’association de deux frénétiques qui s’ennuient dans la vie depuis qu’ils sont passés à côté de leur destin, Michel Rocard d’un côté et Alain Juppé de l’autre.

Rappelons pour la petite histoire que les deux baltringues cités plus haut ont un passé chargé en matière de conneries. Rocard a passé son temps à inventer des impôts – et la dernière en date est la surréaliste taxe carbone que nous serons certainement les seuls à payer sur cette planète -, quant à Juppé,  il était à peine Premier ministre qu’il enchaînait les bourdes les unes aux autres allant jusqu’à se mettre à dos sa propre majorité. La dissolution est venue sonner la fin de partie et il était temps, plus personne ne supportait l’arrogance du « meilleur d’entre nous ».  Cela dit, ni l’un ni l’autre ne déparent dans la ménagerie Sarko-bouglionesque.

La question demeure entière de savoir si cet emprunt est bien opportun ?  Je n’en ai pas le sentiment.

D’abord parce que l’Etat a perdu une bonne occasion de faire une bonne action en se portant actionnaire des banques auxquelles il a prêté l’argent des travailleurs. L’Etat aurait ainsi, dans le contexte actuelle, récupéré des bonus et surveillé leur politique monétaire. Au lieu de cela, l’Etat a prêté sans garanties. On est donc en droit de se poser des questions sur le réel pouvoir d’un Sarkozy qui terrorise tout le monde, gauche incluse.

La mise en place de ce comité Théodule sur un emprunt encore à venir nous laisse perplexe. Pour plusieurs raisons. `

S’il ne s’agit pas de sortir du système capitaliste (car on peut être capitaliste dans un système autarcique), il s’agit néanmoins de se mettre à l’abri de ses dérives financières et spéculatives qui frisent l’escroquerie.  Sarko en a-t-il la volonté et les capacités ? Il ne nous semble pas, par ailleurs, que dans cette Europe des Tartuffe qui siège à Bruxelles se soit également manifesté une farouche volonté de réforme.

Ensuite, Sarkozy ne semble nullement décidé à prendre ses distances avec l’Amérique tout en s’attachant à promouvoir une politique européenne qui ne peut avoir pour axe qu’un rapprochement avec Moscou. Nos rapports sont tendus avec l’Allemagne, ce qui favorise le dialogue de celle-ci avec nos ennemis héréditaires, les Anglais. Ces mêmes Anglais dont nous savons pertinemment qu’ils n’ont aucun désir d’Europe. Partageant avec l’Amérique une vision « thalassocratique » du monde, ils sont génétiquement antieuropéen.

Je lis, par ailleurs, que les banques se refont une santé sur notre dos, rechignant à prêter de l’argent aux entreprises. Paradoxal quand on sait que les gisements d’emploi sont justement dans ces PMI-PME qui maillent le territoire. Là encore que fait Sarko, Lagarde & C° ? Face à tant d’incertitudes, les entreprises rechignent à embaucher des jeunes et débauchent leurs seniors qu’elles collent illico en retraite dès l’âge de 60 ans – cette disposition légale prend fin en décembre prochain, le gouvernement ayant compris ses effets délétères. Là encore, mauvais calcul.

Les aides que l’Etat débloquent ici et là sont d’un très faible rendement faute d’une politique économique cohérente et surtout d’envergure. Ce que l‘on veut taire surtout, par peur de séisme électoral, ce sont les aides directes ou indirectes à l’immigration, clandestine ou non, autant qu’à la politique de naturalisation intensive via l’inique droit du sol. Enfin et surtout, notre régime démocratique est exsangue alors qu’il n’a tout juste qu’un siècle d’existence. Et, il n’est pas, semble-t-il, la meilleure réponse aux défis qui se posent aux Européens.

Notre réveil sera brutal.

source : Le journal du Chaos

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :