Francaisdefrance's Blog

16/08/2009

Tarifs EDF : la super sarkÖ-vacherie de l’été.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 21:02

Après le Bouclier Fiscal, voici venu le Bouclier Energétique pour les pleins de thunes…


Allongés sur le sable, le tarbouif qui pèle, les couilles qui grattent, les nichons qui rougissent à cause des méduses, nous « profitons » des quelques semaines de détente que nous allouent généreusement les sarkotrafiquants à la solde du Médef. Et pendant ce temps béni pour le gangs du Fouquet’s où les sarkoveautants pensent surtout à sauter leur voisine de camping, les sarkosaloperies continuent. Cette année, la sarkosaloperuie du 15 août est particulièrement grasse ! Un véritable hold-up au détriment – comme d’hab – des pauvres et au profit des riches. Je veux parler de l’augmentation effarante des tarifs EDF.

Gardonneix, dans sa naïve sincérité, avait demandé une augmentation de 20% des tarifs sur trois ans. Les faux-cul du Gouvernement se sont évidemment offusqués avec des cris d’orfraie, mais dans la réalité telle qu’elle ressort des vingt pages des nouvelles tarifications parus au Journal Officiel du 14 août, on est dans ces chiffres là ! La mère Lagarde – experte ès-mensonges – nous a rassuré avec l’annonce d’une agmentation de « seulement 1,9% ». Tè ! Fumes !

Ainsi le prix de l’abonnement (hors taxes) pour les plus petites installations (3 kVA) passe de 21,48  euros à 58, 42 euros, soit 172% d’augmentation ! Pour EDF, ces petits compteurs coûtent cher. De plus, rappelle-t-il, ils ne représentent que 8% de l’électricité consommée.

Mais il en va de même concernant les abonnements pour la puissance juste supérieure (6kVA) qui forme une bonne partie des abonnements des particuliers ne se chauffant pas à l’électricité: ils passent de 54,48 euros à 67, 47 euros, soit 24% de hausse ! Les tarifs bleus résidentiels de petites puissances (3 et 6 kVA) connaissent des augmentations de facture d’autant plus élevées que la consommation du site est faible (plus de 10 % sur des consommations inférieures à 1 000 kWh).

Les petits consommateurs vont payer pour les gros. En effet, la facture baisse d’autant plus que la consommation s’élève. De fait, les abonnements de base  pour des puissances élevées diminuent de 15%, quand le prix de kWh pour ces catégories augmente à peine. En clair, le gouvernement a délibérément choisi de d’imposer les plus faibles, ceux qui consomment le moins, particuliers comme petites entreprises, au profit des plus gros, dans un calcul parfaitement cynique, au mépris de la crise. Ce mouvement est identique au niveau ndustriel où les tarifs augmentent pour les petites entreprises au profit des grosses. Quant à Borloo, le ministre du « Grenelle de l’environnement », il s’écrase, comme d’hab…

Cette révision globale de la tarification prépare la fin des tarifs régulés. Il faut s’y préparer, soutient le gouvernement , en rappelant que les tarifs régulés sont prévus par la loi jusqu’en 2010. Mais contrairement à ce qu’il dit, le système régulé n’est pas interdit par la Commission européenne. Tout est fait dans l’opacité, dépendant de l’arbitraire étatique ou de la technostructure.

sarkodoigtsdhonneur copie.jpgLes appétits privés qui lorgnent sur la rente nucléaire que se sont constitués les Français depuis  les années 1970 vont pouvoir intensifier leurs pressions. Ils ont toutes les chances d’être satisfaits.

Après le Bouclier Fiscal, voici venu le Bouclier Energétique pour les pleins de thunes… Sarkozy, je t’ai vu ! ! !
Sources: Médiapart

Il n’ a certainement pas tort: le préfet suspendu pour propos raciste évoque une « manipulation ».

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:59
15/08/2009

« Il s’agit sans doute pour moi d’une manipulation en lien avec les deux procès qui ont été engagés à mon encontre par le 657148-8001003MRAP

(Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) », explique Paul Girot de Langlade, le préfet suspendu de ses fonctions après la plainte d’une employée de sécurité d’Orly.

Il a évoqué samedi une éventuelle « manipulation », démentant avoir tenu des propos racistes lors d’un contrôle à l’aéroport fin juillet. « Les comportements et les propos qu’on me fait tenir dans les médias depuis deux jours ne sont pas les miens et ne reflètent ni la réalité, ni ma personnalité », a-t-il déclaré sur France-Info. « Je n’ai toujours pas eu connaissance d’une plainte et je ne vois pas ce qu’on peut me reprocher ».

A lire sur Agences via NouvelObs.com
Courage, Monsieur le préfet; nous sommes beaucoup de votre coté…
FDF

Le converti…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 00:49
FRANCK RIBERY musulman

VIDEO:
FRANCK RIBERY musulman

L’étrange cavale d’un chirurgien Toulousain…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 00:46


Enquête. Soupçonné de fraudes au préjudice de la Sécu, le médecin était aussi filé par l’antiterrorisme.

Depuis la semaine dernière ce praticien de 40 ans fait l’objet d’un mandat de recherche nationale délivré par le juge d’instruction Philippe Guichard. La justice reproche à ce spécialiste pourtant reconnu dans son domaine, « des escroqueries au préjudice de l’Assurance maladie. » Courant 2006, le médecin, sous couvert d’actes purement médicaux, aurait facturé à la Sécu plus d’une centaine de circoncisions pratiquées dans le cadre du rituel religieux. L’Assurance maladie, qui a déposé plainte en février 2008, estime à environ 76 000€ le montant du préjudice et de la somme indûment versée à l’urologue. D’autres soupçons de fraude pèsent sur Mohamed Ziani. Ainsi, selon la Sécu, 941 actes facturés qui n’auraient pas été réalisés et 172 actes « non justifiés », en l’occurrence des échographies, viennent alourdir les charges qui pèsent sur un homme aujourd’hui introuvable depuis 2007, soit un an après les facturations litigieuses. Est-ce pour cette unique raison que le médecin a pris la poudre d’escampette ? Pas sûr. Car Mohamed Ziani est aussi connu pour ses thèses flirtant avec le fondamentalisme religieux. Et à ce titre, de nombreux services d’enquête français et étrangers, dont Scotland Yard, se sont intéressés à son profil après les attentats de Londre en été 2005 (lire plus bas.) A la Polyclinique du Parc, à Toulouse, le docteur Ziani passe pour « un homme discret et sérieux. » « Il n’y a eu aucun problème avec lui durant son activité », précise l’établissement. Une clinique mise hors de cause dans l’affaire présumée des fraudes à la Sécu. « Courant 2007, le docteur Ziani a quitté l’établissement sans prévenir. Quelques mois après son départ nous avons appris qu’il faisait l’objet d’une enquête pénale », indique la direction. Dernièrement, les enquêteurs de la brigade de recherches de Toulouse-Saint-Michel se sont rendus à Lyon pour retrouver la trace du médecin. En vain. Les gendarmes ont trouvé porte close.


Son ombre dans les attentats de Londres ?

Les 7 et 21 juillet 2005, Londres est touchée de plein fouet par une série d’attentats attribués à la mouvance terroriste Al Qaïda. Ces attaques à la bombe dans la capitale anglaise, au cœur des transports publics, bus et métro, avaient fait 56 morts et 700 blessés le 7 juillet. Très vite, l’enquête s’est dirigée vers des médecins et des urologues étrangers susceptibles d’avoir aidé ou facilité les opérations terroristes.

Alors basé à Toulouse, où il vivait du côté de la Côte-Pavé, avec sa femme qui portait la burqa et ses enfants, Mohamed Ziani, urologue et fervent défenseur des thèses fondamentalistes fait l’objet de vérifications d’usage de la part de Scotland Yard. Comme de nombreux praticiens affichant le même profil. En 2007, des enquêteurs parisiens de l’antiterrorisme se déplacent même à Toulouse pour collecter des renseignements. Car dans certaines administrations, le nom de Mohamed Ziani, circulant sur des fiches le désigne comme probable appartenant à une mouvance terroriste. Son ombre plane-t-elle alors sur les sanglants attentats de Londres ? Aujourd’hui, ces soupçons ne semblent plus d’actualité. Et le mandat de recherche lancé contre lui, par le juge toulousain, vise uniquement les fraudes présumées au préjudice de la Sécu. En revanche, « il est fort probable que les raisons de sa fuite soient directement liées au fait qu’il se sentait rechercher après les attentats de Londres », insiste une source proche du dossier. On le dit parti vers les Emirats Arabes depuis plusieurs mois.

« Il avait de toute façon les moyens matériels de disparaître dans la nature très rapidement, poursuit un professionnel de santé. Dans ce genre d’affaire de fraudes à la Sécu, les praticiens ne quittent pas le territoire national précipitamment, car au pire ils écopent devant le tribunal d’une peine de sursis. »

vu sur http://www.ladepeche.fr/article/2009/08/14/654332-L-etrange-cavale-d-un-chirurgien-Toulousain.html