Francaisdefrance's Blog

04/08/2009

Grippe porcine: quand un journaliste ose contredire l’information officielle !

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:43

La vérité qui ose contredire les informations affolantes prédites pour bientôt est enfin dite !

Soyons sans crainte les pharmacies sont bien fournies en vaccins ou autre tamiflu….dont la vente forcée remplira les caisses de certains…..

VIDEO:

http://www.dailymotion.com/video/x9cv8q_grippe-porcine-par-andre-arthur_news

72 millions de dollars pour libérer les infirmières bulgares ?

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:28

Et un mensonge de plus! Et les Français ont payé, sans s’en rendre compte… Les b….., comptez-vous!

Le Premier ministre bulgare accuse son prédecesseur d’avoir versé une rançon. Sarkozy parlait d’un succès juste « diplomatique ».


L’information est passée totalement inaperçue en France mais a fait son petit effet en Bulgarie. La semaine dernière, Boyko Borisov, le nouveau Premier ministre bulgare, a accusé son prédecesseur Sergueï Stanichev d’avoir versé 72 millions de dollars à la Libye pour obtenir la libération des infirmières bulgares en 2007.

Focus, l’agence de presse nationale, a rapporté ces propos tenus lors d’une manifestation sportive à Sofia. Boyko Borisov y a dénoncé le « silence » du gouvernement sur ces millions soutirés par les Libyens.

Si ce « paiement » contre libération a bien eu lieu, il ternit également une réussite attribuée à Nicolas Sarkozy, quelques semaines après son élection, et dont le Président a toujours assuré qu’elle était avant tout diplomatique. La France a toujours nié avoir versé de l’argent à la Libye sans s’avancer toutefois sur la participation financière des autres pays.

Cinq infirmières et un médecin en prison pendant huit ans

La sortie du Premier ministre bulgare, dirigeant du parti de centre-droit
bulgare GERB, est évidemment politique puisqu’elle vise l’un des rares succès que s’attribuait le gouvernement socialiste tout juste évincé du pouvoir.

En 2007, les Bulgares avaient nié avoir payé une quelconque rançon pour libérer leurs compatriotes mais avaient accepté d’effacer une dette de 41,5 millions d’euros contractée par la Libye pour des achats d’armes. Le colonel Kadhafi avait alors assuré qu’une somme équivalente serait versée au fonds Benghazi d’aide aux familles des enfants libyens contaminés par le sida.

Depuis le 24 juillet 2007, date à laquelle les cinq infirmières bulgares et le médecin palestinien ont été liberés après huit ans passés dans une prison libyenne pour avoir prétendûment inoculé le virus du sida à 400 enfants, un grand flou règne sur les contreparties obtenues par la Libye.

L’Elysée préfère que l’on garde l’image de l’ancienne première dame, polo blanc et traits tirés, sur le tarmac entouré d’otages libres et souriants, et maintient la thèse officielle : une formidable négociation menée par Nicolas Sarkozy (et un peu par l’Union Européenne).

Le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant assure à l’époque que la France n’a pas déboursé un centime, pas conclu le moindre contrat, pas même fait de promesses.

« Les Français ont trouvé l’argent pour les familles »

C’était sans compter Saïf al-Islam Kadhafi, le fils du dirigeant libyen. A peine une semaine après le triomphe de Nicolas Sarkozy, le voilà s’épanchant dans les colonnes du Monde sur les fameuses contreparties consenties par la France :

« Ce que je peux dire, c’est que les Français ont arrangé le coup. Les Français ont trouvé l’argent pour les familles [des enfants malades, ndlr]. Mais je ne sais pas où ils l’ont trouvé (…)

Nous allons acheter à la France des missiles antichar Milan, à hauteur de 100 millions d’euros je pense. Ensuite, il y a un projet de manufacture d’armes, pour l’entretien et la production d’équipements militaire. »

Selon Le Canard enchaîné (2007), la Libye aurait récupéré 460 millions d’euros, financés en partie par le Qatar, pour indemniser les familles des enfants malades. Mais une passionnante enquête de la TSR considère ce scénario peu probable : ce n’est pas l’argent qui fait courir le colonel Kadhafi. C’est le retour sur la scène internationale. Ce que Nicolas Sarkozy lui offre à l’automne 2007 en l’invitant à Paris.

Contacté par Rue89, un porte-parole du gouvernement libyen a refusé de commenter les propos du Premier ministre bulgare : « Nous ne sommes pas au courant. »

source : rue89.com

Les dessous de la burqa; méfions-nous…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 17:03

alqaida nude

Les « rampants » de France: Sondage sur Mohammed VI: Paris regrette la saisie de journaux au Maroc.

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 14:44

Promis: « on » ne recommencera plus.

04/08/2009

La France est « surprise » par la saisie au Maroc de journaux qui voulaient publier un sondage sur le bilan du roi Mohammed VI, et elle regrette cette décision des autorités marocaines, a indiqué mardi le ministère français des Affaires étrangères.

La France est « surprise » par la saisie au Maroc de journaux qui voulaient publier un sondage sur le bilan du roi Mohammed VI, et elle regrette cette décision des autorités marocaines, a indiqué mardi le ministère français des Affaires étrangères.

« Nous sommes surpris par cette mesure que nous regrettons », a déclaré à la presse un porte-parole du ministère, Romain Nadal.

« Nous sommes particulièrement attachés à la liberté d’expression, protégée par le Pacte international des Nations unies relatif aux droits civils et politiques qu’a ratifié le Maroc, et à son corollaire, la liberté de la presse », a ajouté le porte-parole français.

La France entretient traditionnellement des relations très étroites et privilégiées avec le Maroc.

Les autorités marocaines ont ordonné samedi la saisie et la destruction du dernier numéro de l’hebdomadaire marocain indépendant TelQuel, et de sa version en arabe Nichane. Les deux publications, en collaboration avec le journal français Le Monde, devaient publier un sondage sur le bilan des 10 premières années du règne de Mohammed VI, une démarche inédite dans le royaume.

La vente de l’édition du Monde datée de mardi, contenant les résultats du sondage, a également été interdite au Maroc.

Le sondage montre que l’action du souverain est approuvée par 91% de ses sujets. Mais les autorités marocaines ont mis en avant une question de principe et expliqué que sa publication était illégale car la monarchie ne peut au Maroc « faire l’objet d’un débat, même par voie de sondage », selon les termes du ministre de la Communication Khalid Naciri.

Le sondage avait été conduit du 27 juin au 11 juillet par l’institut LMS-CSA, filiale au Maroc de l?institut de sondages français CSA, auprès d’un échantillon représentatif de 1.108 Marocains de plus de 18 ans.

S’il confirme la popularité de Mohammed VI, ce sondage montre aussi les réserves des Marocains quant au bilan du roi dans la lutte contre la pauvreté et dans la promotion des droits des femmes.

Concernant la pauvreté, les Marocains sont 37%, selon ce sondage, à penser que la situation s’est améliorée dans les dix dernières années, mais également 37% à juger qu’elle n’a pas évolué, tandis que 24% d’entre eux estiment qu’elle s’est aggravée.

L’une des grandes réformes de la dernière décennie, celle du code de la famille qui, depuis 2004, fait des Marocaines les égales des hommes sauf en matière d?héritage, est loin de remporter l’adhésion des personnes interrogées. Les Marocains sont ainsi 49% à penser que le nouveau code donne trop de droits aux femmes, et 30% à juger qu’il en donne suffisamment et ne doit pas évoluer davantage.

De son côté, l’organisation Reporters sans frontières (RSF) a condamné lundi la saisie de TelQuel et Nichane, jugeant cette décision « à la fois archaïque et illégale ». Le groupe de presse TelQuel a pour sa part déposé un recours devant le tribunal administratif de Casablanca qui en a commencé l’examen dès mardi.

Ndlr: Faut pas fâcher sa majesté Momo VI… C’est un pote à Sarkö. Et comme ce dernier est en vacances, on fait n’importe quoi… Allez, quelques mosquées de plus sur le territoire Français et on n’en cause plus… Et qu’on égorge le rédacteur en chef de « Tel Quel », en passant, histoire de s’amender…

FDF

Continuons à leur construire des mosquées… Le numéro deux d’ Al-Qaida promet que la France «va payer pour tous ses crimes»!

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 13:49
04.08.09

Non, non, pitié! On va vous construire encore plus de mosquées, on va rendre obligatoire la burqa en France, on va instaurer la charia, on va rendre obligatoire aussi les conversions à l’islam! Pitié, pitié!

Capture d'écran montrant le numéro deux d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, dans un enregistrement sonore diffusé le 10 juillet 2007
Capture d’écran montrant le numéro deux d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri,

Ayman al-Zawahiri a promis des représailles à la France pour ses positions contre le voile islamique…

Al-Qaida menace à nouveau la France. Ayman al-Zawahiri, numéro deux de l’organisation islamiste, s’en est violemment pris à la France pour son hostilité au voile islamique, assurant que le pays «va payer pour tous ses crimes», rapporte ce mardi le centre américain de surveillance de sites islamistes SITE.

«La France prétend être un pays laïque alors que son coeur est plein de haine pour les musulmans», a répondu le chef d’Al-Qaïda à une question d’un site islamiste sur l’hostilité hexagonale au port du hijab. Il a affirmé que la France, durant son histoire, a «soutenu les juifs dans leurs efforts de prendre le contrôle de la Palestine» (…) a combattu les Arabes en Algérie et a «fourni à Israël son réacteur nucléaire».

Pas la première fois

SITE précise que c’est la sixième interview de Zawahiri au même site islamiste lié à Al-Qaïda et relève que le numéro deux du groupe y a répété, pendant 90 minutes, ses positions sur de nombreuses questions. Il a affirmé notamment qu’«Israël est un crime qui doit être éliminé» et que les musulmans n’accepteront jamais la solution de deux Etats, un Israélien et un Palestinien.

Zawahiri y dit également ne pas voir de différence entre la politique du président américain Barack Obama et celle de ses prédécesseurs, le qualifiant notamment de «criminel» et de «menteur».

Fin juin, la branche maghrébine d’Al-Qaida avait menacé de se venger de la France après que Nicolas Sarkozy a déclaré que la burqa n’y était pas la bienvenue.

Source: 20mn.fr

Pauvre con d’ Ayman al-Zawahiri !

Retour sur l’accident de Villiers-le-Bel…

Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 11:54

Les vérités ne sont pas bonnes à entendre pour certains pleureurs de service mais pour le journaliste Alain Sanders elles méritent d’être dénoncées. Je vous laisse le soin de découvrir son opinion et ses protestations qui ne laisseront pas indifférente une population trop souvent désinformée par une certaine “grosse”presse adepte de la chienlit.

“Retour sur l’accident de Villiers- le- Bel”

Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la ville et ex-égérie de “ni pute, ni soumise”, « Fadela Amara vient de déclarer: «La politique de la ville, ce n’est pas qu’ ‘une question « de fric quand vous êtes dans une cité et que vous avez les boîtes aux lettres pétées, et « que ça pue dans les espaces communs, que vous avez les carreaux cassés…C’est indigne « de laisser vivre des gens dans des conditions aussi terribles.”

« C’est qu’ ‘elle arriverait à nous faire pleurer Mademoiselle bela fou mouk (ferme ta gueule). « Car la vraie question est celle-là : Qui a pété les boîtes aux lettres qui ne l’étaient pas au « départ? Qui est responsable de la puanteur dans les espaces communs? Qui a cassé les « carreaux ?

« Vous pouvez aller dans le 13e arrondissement de Paris, le “Chinatown” où habitent, « dans de grands immeubles similaires à ceux des cités ethniques, des milliers « d’asiatiques. Les ascenseurs fonctionnent. Les boîtes aux lettres sont impeccables. Les « espaces communs sont propres. Il ne manque pas un carreau aux fenêtres.

« Tout cela pour dire qu’il y en a assez de nous jouer, comme on l’a fait encore après « l’accident de Villiers-le-Bel, les misérables et les deux orphelines. Car c’est bien une « partie de ceux qui habitent ces cités qui ont salopé des endroits de vie qui, au départ, « n’étaient pas plus inconfortables que d’autres. Et qui même, par rapport à d’autres « banlieues où les habitants se conduisent comme des personnes civilisées, sont suréquipées, « bénéficiant de bibliothèques, de centres culturels, de salles de sports, comme nombre de « banlieues rêveraient d’en avoir. A Villiers-le-Bel, ce sont des lieux de vie et de culture qui « ont été prioritairement visés et incendiés. Autant de bâtiments coûteux que l’on va « reconstruire – à nos frais – en attendant que, sous un autre prétexte, ils soient de nouveau « détruits.

« Des accidents de la route tragiques, dues à des imprudences policières (ce n’est pas le cas à « Villiers-le-Bel où les deux accidentés circulaient sans casque sur une moto non-« homologuée), il s’en produit chaque année en France. Qui peuvent toucher des enfants de « Vietnamiens, d’agriculteurs, d’employés de la Poste, de bretons, d’ alsaciens, etc. Avez « vous jamais vu une armée de vietnamiens, d’agriculteurs, de postiers, de bretons ou « d’alsaciens, se mobiliser pour se lancer dans de véritables guérillas urbaines ? Tant que l’on « n’exposera pas clairement la spécificité ces banlieues ethniques insurrectionnelles, toutes les « mesures que l’on prétendra prendre auront autant d’effet qu’un cautère sur une jambe de « bois.

« Autre chose. La “grosse presse” a longuement insisté sur le fait que les deux jeunes « accidentés étaient nés en France et donc français de par le “droit au sol» (1) Très bien. Mais « comment se fait-il que ces deux jeunes Français aient été enterrés pour l’un au Maroc et « pour l’autre au Sénégal ? Pas besoin, en l’occurrence, de longs discours pour montrer que la « prétendue intégration (et ne parlons même pas de l’assimilation) de certaines catégories « d’immigrés relève d’une véritable escroquerie. Et jusque la mort…

Alain Sanders

(1) Le droit au sol, c’est une aberration qui équivaut à prétendre qu’un cheval né dans une étable serait une vache…